Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Triste centenaire de 1915, année la plus meurtrière de la Grande (...)

Triste centenaire de 1915, année la plus meurtrière de la Grande Guerre

L’an dernier, en 2014, on a beaucoup « commémoré » le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Dans trois ans, on commémorera sans doute la fin de cette guerre en novembre 1918.

Mais actuellement, dans les médias, on parle peu, très peu de ce qui s’est passé en 1915, il y a un siècle.

1915 a été l’année la plus meurtrière de la Grande Guerre.

Dans notre pays, l’armée française a eu 333 700 morts, soit plus de 26% du total des pertes humaines de cette guerre. C’est aussi en 1915 que l’armée française a fusillé le plus de ses soldats (296, soit dix fois plus qu’en 1917), c’est en avril 1915 qu’a commencé le génocide arménien et c’est en mai 1915 qu’a commencé la guerre entre l’Italie et l’Autriche-Hongrie. Sur le front de l’Est, les morts étaient encore plus nombreux.

 

1915 a été l’année de l’Appel aux diplomates.

 En 1915, Ludwik Zamenhof, initiateur de la langue internationale Espéranto, était à Varsovie, ville occupée par l’armée allemande. Il a réussi à faire publier un texte, l’Appel aux diplomates, dans plusieurs journaux de divers pays en guerre.

« Une guerre effroyable s’est maintenant saisie de presque toute l’Europe. Lorsque prendra fin cette boucherie de masses qui déshonore si profondément le monde civilisé, les diplomates se réuniront et s’efforceront de remettre de l’ordre dans les relations entre les peuples...

Messieurs les diplomates ! Après l’effroyable guerre exterminatrice, qui a abaissé l’humanité plus bas que les bêtes les plus sauvages, l’Europe attend de vous la Paix. Elle n’attend pas qu’une pacification, mais une paix permanente, la seule qui soit digne d’une race humaine civilisée. Mais souvenez-vous, souvenez-vous, souvenez-vous que le seul moyen d’atteindre une telle paix est d’éliminer pour toujours la cause des guerres, séquelle barbare du temps le plus antique ayant précédé la civilisation : la domination de certains peuples sur d’autres peuples. »

 

Cent ans après, 2015 est une année de doute pour l’Europe

L’Union européenne ne fait plus rêver. Il est possible que la Grèce sorte du système de l’euro, que la Grande-Bretagne sorte de l’Union Européenne, l’Islande a renoncé à y adhérer... Pourtant, dans quelques jours, le 9 mai 2015 sera la journée de l’Europe !

Europe-Démocratie-Espéranto convie tous ceux qui croient encore à la coopération équitable entre tous les peuples européens à ne pas désespérer, à nous rejoindre, et à œuvrer ensemble pour l’Europe, pour le monde, et pour la paix.

Pierre Dieumegard, secrétaire de Europe-Démocratie-Espéranto (France), 06 65 778 668

1http://www.grande-guerre-1418.com/i...

2http://www.reseau-canope.fr/pour-me...

3http://www.esperanto-sat.info/artic...

Europe-Démocratie-Espéranto (France) : http://e-d-e.fr/ ; courriel : presse@e-d-e.org

98 rue Michel-Ange, 75016 Paris

 Eŭropo-Demokratio-Esperanto : http://www.e-d-e.org/ (il s'agit de la fédération européenne des partis EDE)

Une vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=tv6CFukLAG8 (il s'agit d'une intervew que nous a accordée le Cercle des Volontaires en mars 2015.

Le 100ème Congrès Mondial d'espéranto cet été à Lille.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Kolĉiko 8 mai 2015 13:09

    Le problème de l’Europe, c’est que nous, les citoyens ordinaires, on n’a pas l’impression d’être des citoyens européens. Nos politiciens français ne se gênent pas pour tout mettre sur le dos de l’Europe en disant à propos de tout et de rien « c’est de la faute de Bruxelles ». Les journaux ne parlent de l’Europe que pour la critiquer, ou pour nous inciter à voter quand il y a une élection, mais après l’élection ils n’en parlent plus. On ne sait pas très bien ce qui se passe à Bruxelles, qui décide quoi. On n’y comprend rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès