Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un but pour Cachan

Un but pour Cachan

Lilian Thuram et Patrick Vieira, titulaires de l’équipe de France de football, ont adressé aux ex-squatters de Cachan hébergés dans un gymnase de la ville 70 invitations pour le match France-Italie. Le transport en car jusqu’au stade de France sera assuré par le Conseil général de Val-de-Marne.

Le 17 août dernier, sur ordre du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy, la police évacuait 508 personnes du squat géant de Cachan. 214 avaient alors accepté un relogement d’urgence en hôtel, les autres étant depuis hébergées, pour la plupart, dans le gymnase Belle-Image de Cachan, mis à leur disposition jusqu’à la rentrée scolaire par le député-maire de la ville, Yves Le Bouillonnec.

Une méthode, et un affichage médiatique du ministre de l’intérieur peu partagés par Patrick Vieira et Lilian Thuram. A l’occasion de l’embrasement des banlieues, Lilian Thuram avait déjà croisé le fer avec Nicolas Sarkozy, en considérant comme inadmissible l’emploi du terme racaille pour désigner les jeunes délinquants de banlieue. Membre du Haut Conseil à l’intégration, ce Guadeloupéen d’origine n’hésite pas à intervenir dans la vie politique française, notamment sur les questions d’immigration.

Patrick Vieira, joueur posé et discret, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la dernière Coupe du monde, a quitté le Sénégal à l’âge de huit ans. En 2003, il renoue avec ses origines africaines, à l’occasion d’un voyage à Dakar.

Pour les deux hommes, la souffrance des ex-squatters de Cachan, dont beaucoup sont d’origine africaine, méritait un geste fort, à contre-courant d’une opinion publique majoritairement favorable à un tour de vis sur la politique migratoire française.

Ce faisant, ils mettent la société française face à ses contradictions. Que serait, par exemple, l’équipe de France de 2006, en l’absence de ses joueurs de couleur ? Que serait la France, sans le concours des populations émigrées qui ont contribué et qui contribuent toujours à son enrichissement ?

A ces questions, les deux hommes veulent apporter une réponse de footballeur, en tentant d’offrir, dans leur domaine, où ils excellent, une victoire pour la France, et peut être, un but pour Cachan.


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (166 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • bourriquette (---.---.7.106) 6 septembre 2006 11:48

    belle conclusion à cet évènement ! mais c’est surtout un acte symbolique de la part de personnalités ...et espérons le but ira au fond des filets pour ces familles et ces enfants meurtris !


    • Icks PEY (---.---.232.221) 6 septembre 2006 12:11

      Le prix des billets : combien de repas pour des gamins du tiers monde ?

      Je suis provoc, certes, mais ce geste de charité me semble à la fois très démago et très politique (anti-sarko, evidemment) ...


      • tal 6 septembre 2006 16:02

        Bien evidemment, quand on veut tuer son chien... Tu connais la suite,hmm ?! Inutile de dire que tu aurais préféré qu’il soit pro-Sarko,ou (Johny hallidayiste par exemple...) au lieu dêtre anti, et qu’il ait consacré cet argent a affrétter un charter pour ramener ces gens en Afrique.Là, Thuram aurait été un mec bien sous tous rapports.Euhh ! encore que...

        Ceci étant dit,Je ne pense pas que tu sois provoc, ni même original ! Simplement sincère...


      • plapla 7 septembre 2006 10:40

        De la démagogie ? Parlons en justement ... Combien de footballeur issus d’une imigration clandestine organisée par la mafia des clubs de foot sont ils entrés en Europe ces denières années sans qu’aucune autorité ne s’en inquiète ? Combien d’entre eux se sont brûlé les ailes et ont été laissés à l’abandon en situtation irrégulière faute d’avoir trouvé un club pour les engager ? Qu’y a t il de démagogique dans l’action de Thuram ? Sa qualité de membre du conseil pour l’intégration ne lui permet elle pas justement d’employer ce type d’action symbolique pour faire valoir ses opinions ? Je trouve choquant les propos du ministre des sports cantonant M. Thuram à son simple rôle de footballeur .. M. Thuram n’est il pas aussi citoyen à part entière de notre pays, ayant le droit de s’exprimer ? Les médias ont été assez prompt à relayer les critiques à l’encontre de M. Thuram, et d’un autre coté ils n’ont pas tant condamné que ça le coup de boule de M. Zidane .... l’un et l’autre se sont exprimé avec leur tête, mais il semblerait que les footballeurs sont plus encencés quand il ne se servent pas de leur cerveau ... On critique donc une personne prenant une initiative heureuse envers des sans papiers alors qu’un certain prétendant à l’Elysée utilise la notoriété d’un fumeur de joint notoire pour se donner une bonne image ... Bizarrement on n’entend pas trop M. Sarkozy s’exprimer ou agir pour les sans papiers de Cachan ... Trop occupé ?


      • Antoine Diederick (---.---.217.243) 6 septembre 2006 12:23

        « Racaille »...généralisation abusive , oui d’accord...faute au Ministre, c’est moche...d’accord...

        Mais, ne vous vient-il pas à l’esprit que tolérer des squats illégaux pose une question démocratique et organisationnelle tout autant qu’humaine ? Pose des questions des valeurs, du respect de la loi etc...c’est plus complexe qu’un ticket pour accéder au stade de foot.

        Bien sûr, cela a valeur symbolique et médiatique...

        Je propose de poser la question de ce qui pourrait animer ce fil ainsi :« Qui sont les victimes et s’il y a victimes qui est le tortionnaire ? »

        Le coup du ticket pour un match c’est vraiment comme quelque chose qui ne résout rien, de cette solidarité facile sans contraintes sans engagement alors que les Maires des communes concernées doivent trouver des solutions tout seuls et ds l’urgence...

        Je propose donc que les joueurs de foot fassent une cagnotte ou entament un mouvement de solidarité afin de resoudre concretement la crise et le problème. Voilà qui aiderait à la fois les autorités, les squatteurs ce serait un peu plus que cette « Hénorme générosité » du monde du foot.


        • pifo 6 septembre 2006 19:19

          @ antoine

          « Mais, ne vous vient-il pas à l’esprit que tolérer des squats illégaux pose une question démocratique et organisationnelle tout autant qu’humaine ? Pose des questions des valeurs, du respect de la loi etc...c’est plus complexe qu’un ticket pour accéder au stade de foot. » La tu rejoins l’auteur de l’article quand il dit que : « Ce faisant, ils mettent la société française face à ses contradictions »

          Les questions que tu soulèves sont objectives et fondées.

          Cependant, n’oublies surtout pas que tu abordes un sujets ou les contradiction s’entremêlent. La solution idéale n’es donc pas évidente à trouver.

          Un petit bémol cependant ; tu dis : « Je propose donc que les joueurs de foot fassent une cagnotte ou entament un mouvement de solidarité afin de resoudre concretement la crise et le problème. Voilà qui aiderait à la fois les autorités, les squatteurs ce serait un peu plus que cette « Hénorme générosité » du monde du foot. »

          J’espère que tu ne le penses pas réellement ; si oui, tu sous-estimes très grandement le problème posé.

          Quelle est l’origine exacte de ces problèmes ? Rien que ça, c’est tout un poème. Crois-tu qu’une cagnotte faite par les footballeurs suffise à le résoudre ? J’en doute.

          Et pour cause : il s’agit d’un problème a caractère structurel, qui émane de la nature des relations qui lient la France a certains Etats dans le monde, notamment ceux africains. Il y a la une nébuleuse digne de plusieurs romans.

          Le plus drole c’est que cet aspect des choses est systématiquement occulté par les medias français. On se demande pourquoi ?

          Petite question pour la route : les frontières françaises sont-elles si poreuses que des milliers d’immigrés parviennent a s’y glisser tous les ans ?

          Thuram et Vieira n’ont fait que ramener a la surface un problème que « le politiquement correct » a toujours été traité dans les profondeurs des services administratifs, et dont les politiciens (Sarko, Villiers, Le Pen et j’en passe) s’octroient l’apanage de l’abord en public.

          Ce qui dérange en réalité, c’est que cette fois-ci, ils imposent a la société française toute entière d’y réfléchir a deux fois. C’est surprenant, donc gênant. Et a vrai dire, peu de francais savent ce que leurs elus trament reellement en dehors des frontieres nationales. Mais cela ne coûte rien d’essayer.


        • tchoumpg 8 septembre 2006 18:51

          plutôt qu’une action dérisoire ou démago : une contribution

          un bénévole des restos du coeur, par son action, ne prétentd pas plus résoudre le problème de l’exclusion à lui tout seul, mais apporter sa contribution.

          Les footballeurs utilisent certes leur notoriété, mais peut on leur faire la grâce de croire qu’ils auraient agi de même s’il n’avaient eu cette notoriété ? Leur refuser ce bénéfice du doute serait un procès d’intention


        • R U There (---.---.220.12) 6 septembre 2006 12:42

          « Lilian Thuram et Patrick Vieira, titulaires de l’équipe de France de football, ont adressé aux ex-squatters de Cachan hébergés dans un gymnase de la ville 70 invitations pourle match France-Italie. » THURAM et VIEIRA FERAIENT MIEUX DE S’EN TENIR A TROP BIEN GAGNER LEUR VIE EN DONNANT DES COUPS DE PIED DANS UN BALLON PLUTOT QUE D’UTILISER LEUR VISIBILITE CATHODIQUE POUR TROMPER LES CITOYENS ET DONNER DE BIENS MAUVAISES LECONS DE MORALE A NOS ELUS !


          • tal 6 septembre 2006 17:53

            RU There, faut pas crier comme ça sur le net.

            Primo : c’est pas poli

            Deuzio : ça donne le sentiment que t’es un impulsif primaire, ce que tu n’es pas j’en suis sûr.

            On peut ne pas aimer le foutt, et encore moins supporter de regarder l’équipe de france, vu sa composition, et dire avec ironie et sarcasme tout comme un nommé Finkielkraut : <<... cette équipe de France qui n’est même plus black, blanc, beur, mais black, black, black., ce qui fait rire tout le monde à l’étranger...>> il ne manquait que le pouahh ! beurkhh !!

            Tout ça c’est affaire de goût,d’aimer tel sport, ou ne pas aimer la couleur des joueurs. C’est le droit de chacun, (sauf d’être antisémite !)

            Maintenant pour recadrer un peu le débat qui démarre toujours sec, dès qu’il s’agit de l’équipe de France de foutt, disons que ce sont des sportifs mais avant tout des artistes .

            Ce sont des sportifs-artistes et j’ajouterai business-man.Tu conviendras comme moi, et comme tout le monde,(que tu aimes ou déteste le foutt) qu’ils donnent du spectacle à travers les rencontres, et que les stades sontles plus grandes salles de spectacles de la planète,les terains de foutt les plus grandes scènes du monde, et qu’en conséquences ça rapporte infiniment plus aux organisateurs et autres producteurs de rencontres, que pour n’importe lequel des autres spectacles.

            Ceci étant dit, il ne viendrait curieusement à l’esprit de personne de s’indigner et pousser des cris de putois en déclarant :

            << A TROP BIEN GAGNER LEUR VIE EN montrant leurs charmes ou leurs tronches,en débitant des fadaises PLUTOT QUE D’UTILISER LEUR VISIBILITE CATHODIQUE POUR TROMPER LES CITOYENS ET DONNER DE BIENS MAUVAISES LECONS DE MORALE A NOS ELUS ! >>

            Les mots que j’ai rajouté sans crier ,( performances physique en moins),relevent par nature du spectacle, et sont selon les opinions et goûts de chacun équivalents à << DONNANT DES COUPS DE PIED DANS UN BALLON >>

            Ceci étant dit, ces footballeurs, se doivent d’être des sportifs-artistes-businessman,tout comme les comédiens sont des artistes-businessman(wooman). Ils rapportent IN-FI-NI-MENT ! ! !plus d’argent aux clubs, à leur fédération, aux médias, aux agences publicitaires, et in fine à l’Etat, que l’artiste de cinéma le (la) plus grassement payé(e).

            De surcroit, ils n’ont en moyenne qu’une quinzaine d’années pour amasser de l’argent et se reconvertir. Personne ne s’avise de s’indigner, et encore moins de brailler sur le net, en apprenant que certains artistes de cinéma français bien connu touchent jusqu’a 1,3millions € pour un seul film ! Et pourtant qu’est-ce qu’apportent ces films ; mis à part l’engouement de certains pour tel ou tel genre, ou un simple frémissement des gonades lorsque s’agissant de jolies créatures... Par ailleurs et pour conclure, concernant Thuram en particulier, il fait beaucoup...beaucoup... beaucoup de choses ! En particulier pour ses compatriotes( Français) guadeloupéen, mais il ne va pas le gueuler sur tous les toits. Personnellement j’en sais quelquechose.A ce titre lui comme les autres, mais aussi comme Sophie Marceau , qui s’est fait plusieurs fois cabosser sa jolie tronche, en allant affronter les matraques des CRS, pour s’opposer avec le DAL et le profésseur Jacquard, à l’expulsion de sans papiers réfugiés dans des églises, méritent le respect.


          • pifo 6 septembre 2006 20:17

            @ R U There

            « THURAM et VIEIRA FERAIENT MIEUX DE S’EN TENIR A TROP BIEN GAGNER LEUR VIE EN DONNANT DES COUPS DE PIED DANS UN BALLON PLUTOT QUE D’UTILISER LEUR VISIBILITE CATHODIQUE POUR TROMPER LES CITOYENS ET DONNER DE BIENS MAUVAISES LECONS DE MORALE A NOS ELUS ! »

            Faut croire que le fait qu’ils gagnent leur vie de manière confortable t’emmène a penser qu’ils doivent se la fermer face a tous les agissements de tes sacro-saints élus, qui, en principe, ne sont pas les leurs. N’est-ce pas la un déni des principes démocratiques ?

            Tu as peut-être été un peu excessif sur ce point, car leur métier et leurs revenus n’aliènent en rien leur citoyenneté française, ni leur droit a la parole, et encore moins leur droit a pratiquer la charité vis-à-vis de personnes en disgrâce. Car en réalité, c’est de cela qu’il s’agit.

            Force est de constater au travers de ces remarques que la générosité ne doit être pratiquée que sur ordre de Sarko, et uniquement a destination de qui plait a Sarko.

            Quelle loi ont-ils bafouée ?

            Aucune. La réalité, c’est qu’ils ont pointé du doigt le manque de charité d’une societe française pourtant toujours si solidaire des personnes en détresse.

            Evidemment ça choque. Mais cela ne justifie pas des propos aussi dégradants.

            Ils ont marqué un point.

            En effet, loin de se gausser a disserter sur le destin de ces malheureux (comme l’ont fait si abondamment certains, en oubliant parfois qu’ils ignorent tout ou presque des gens qui sont ainsi reboutés), ils ont souhaité leur faire partager, ne serait-ce que l’espace d’une ou deux heures, quelques moments de bonheur.

            Est-ce pour autant qu’ils doivent subir de telles injures ?

            « TROP BIEN GAGNER LEUR VIE EN DONNANT DES COUPS DE PIED DANS UN BALLON »

            Il s’agit la d’un jugement de valeur qui donne une petite idée de celle de son auteur.

            Le geste de ces gaillards me fait penser a une chanson de Brassens :

            « Elle est a toi cette chanson, « Toi l’auvergnat qui, sans façon, « M’a donne quatre bouts de pain « Quand dans ma vie il faisait faim ... »

            Bravo a Thuram et Vieira, pour avoir gardé a l’esprit - malgré leur argent et leur statut de surper stars - le fait que même une personne en état de disgrâce est digne de recevoir des marques de charité et de générosité.


          • tal 7 septembre 2006 09:28

            rectificatif :

            Concernant l’actrice ayant affronté les CRS lors de manifs en compagnie du DAL, il s’agit de Emanuelle Beart.

            Milles Xcuses


          • ramadi (---.---.107.82) 6 septembre 2006 12:58

            PLUTOT 100 LOGEMENTS SOCIAUX POUR CACHAN OFFERTS PAR LES RICHISSIMES THURAM ET VIERA QUE 100 PLACES DE FOOTBALL QU’ILS N’ONT MEME PAS DU PAYER : Comment croire à la sincérité de ces joueurs qui gagnent des millions d’euros,possédent des villas somptueuses sur la cote d’azur comme Viera,se font dérober dérober une montre(je crois) d’une valeur de 10000 smics mensuels et qui viennent faire parler d’eux en utilisant un « gadget » outrageant pour ceux de Cachan....Ou alors,surtout pour ce grand penseur Thuram en particulier,est-ce un moyen de faire oublier leur manque de solidarité matérielle avec ceux qu’ils soutiennent moralement et gratuitement ! S’ils avaient financé 100 LOGEMENTS SOCIAUX,j’aurais applaudi,d’autant plus que je n’aurai eu aucune inquiétude concernant la situation financiére de ces généreux donateurs..et j’ajoute que j’aurai la meme réaction vis à vis de richissimes possesseurs de stock exchanges ou autres.


            • pifo 6 septembre 2006 20:47

              @ ramadi

              « Comment croire à la sincérité de ces joueurs qui gagnent des millions d’euros,possédent des villas somptueuses sur la cote d’azur comme Viera,se font dérober dérober une montre(je crois) d’une valeur de 10000 smics mensuels et qui viennent faire parler d’eux en utilisant un « gadget » outrageant pour ceux de Cachan....Ou alors,surtout pour ce grand penseur Thuram en particulier,est-ce un moyen de faire oublier leur manque de solidarité matérielle avec ceux qu’ils soutiennent moralement et gratuitement ! »

              Donner de l’argent, OK.

              Et ensuite ?

              C’est épatant de voir a quel point tous, y compris les politiciens « dignes de foi », sont obnubilés par les revenus de ces footballeurs.

              Ils gagnent gros. Donc, logiquement, toute manifestation honete de leur part ne doit provenir que de leur portefeuille.

              Ai-je bien saisi le sens de ton propos ?

              Le problème des personnes qu’ils ont invitées se limite-t-il à une question de fric ? Faut croire que non. Ils ne doivent aucun pognon a Sarko.

              Je pense que la sincérité de ces messieurs n’a pas besoin d’être prouvée.

              Si chacun faisait un petit peu pour ces gens, ils se retrouveraient avec beaucoup de petits peu. Ce qui pourrait leur permettre d’orienter leurs vies différemment.

              C’est cela, le message a retenir du geste de Thuram et Viera.

              « pour ce grand penseur Thuram en particulier »

              Je me demande ce qui te choque le plus :

              Est-ce le fait de savoir qu’un individu de son « genre » a osé s’exprimer ?,

              Est-ce parce que Thuram t’a empêché de t’exprimer a un moment ou a un autre ?

              Ce mépris ouvert caractérise-t-il tout simplement un manque patent d’arguments ?


            • Kanu (---.---.193.90) 6 septembre 2006 13:22

              Enfin ceci dit les riches ne devraient pas pallier aux carences de l’Etat. L’Etat peux augmenter les impots et financer lui meme les logements sociaux.


              • EricB 6 septembre 2006 13:35

                L’Etat peut aussi, avant tout, faire respecter ses propres lois, et proposer en priorité des logements sociaux à des citoyens en regle, qui ont satisfait aux criteres d’éligibilité, et qui sont sur des listes d’attente depuis des années.

                C’est curieux comme il y a deux poids, deux mesures : je ne me souviens pas qu’il y ait un tel ram-dam ni un tel appel à manifestation lorsqu’un certain mariage (pourtant aussi un droit imprescriptible pour tous) ait été annulé à Bordeaux. Mais que faisait le MRAP et les organisations pour les Droits de l’Homme ?


              • EricB 6 septembre 2006 13:27

                Si on avait besoin d’une preuve supplémentaire que certains footballeurs ont un petit pois en lieu et place du cerveau...

                Certains n’ont pas le sens du ridicule, qui plus est : comment imaginer une seconde que les squatteurs de Cachan n’aient pas d’autre préoccupation plus urgente que d’aller assister à un match de foot, grâce à la générosité sans limite de ces idoles.


                • tal 6 septembre 2006 18:02

                  Eric B Ton post appel la même réponse qu’a R U There (si toutefois ce n’est pas le même personnage) ....................................................

                  Bien evidemment, quand on veut tuer son chien... Tu connais la suite,hmm ?! Inutile de dire que tu aurais préféré qu’il soit pro-Sarko,ou (Johny hallidayiste par exemple...) au lieu dêtre anti, et qu’il ait consacré cet argent a affrétter un charter pour ramener ces gens en Afrique.Là, Thuram aurait été un mec bien sous tous rapports.Euhh ! encore que...


                • EricB 6 septembre 2006 19:06

                  Non, non, je vous rassure, nous sommes bien 2 personnes différentes. Ca fait même du bien de ne pas être seul à penser la même chose.

                  Non, au lieu de leur donner des places de foot qu’il n’a sans doute même pas payées, il ferait mieux d’investir dans des équipements en Afrique (hopitaux, écoles...). Mais peut-être le fait-il déjà, puisqu’il est, parait-il, trés impliqué dans des actions humanitaires. Je ne demande qu’à être convaincu de la véracité de son engagement. Parce que là, c’est n’importe quoi.


                • pifo 6 septembre 2006 21:03

                  @ EricB

                  « Mais peut-être le fait-il déjà, puisqu’il est, parait-il, très impliqué dans des actions humanitaires. Je ne demande qu’à être convaincu de la véracité de son engagement. Parce que là, c’est n’importe quoi. »

                  Thuram n’a jamais demandé a être convaincu de ton engagement a quoi que ce soit ; et pourtant, il n’a jamais dis de toi que tu as un petit pois a la place du cerveau.

                  Il traite encore moins tes agissements de n’importe quoi sans savoir en réalité de quoi il en retourne.

                  « il ferait mieux d’investir dans des équipements en Afrique (hopitaux, écoles...). »

                  Que sais-tu des problèmes de l’Afrique en général, et des écoles et hôpitaux africains en particulier ?

                  Critiquer c’est bien. C’est même très facile.

                  Faire c’est encore mieux. Mais seulement quand on en arrive a ce stade, il n’y a plus personne, exceptés Thuram et Vieira qui ont compris que sortir les gens de leurs préoccupations pendant quelques instants c’est également une expression de la générosité.


                • EricB 7 septembre 2006 12:52

                  Mais la différence netre Thuram et moi, c’est que quand j’héberge et nourris un « sans domicile fixe », euphemisme gauchiste pour « clochard », je ne viens pas faire mon mariol à la télé, ni donner des leçons aux politiciens de gauche ou de droite. Et je ne vais pas demander à France 2 un reportage sur mes bonnes actions sociales.

                  L’autre différence, c’est aussi que je ne profite pas du systeme comme Thuram le fait, pour ensuite cracher dans la soupe de cet occident pourri ?.


                • cflorian 7 septembre 2006 14:07

                  vous devez avoir un complexe vis à vis de thuram pour lui en vouloir autant. vous pensez que c’est lui qui a appelé les journaux pour dire « oui voilà, je vais faire telle action, parlez en », vous devez confondre avec un certain ministre. de même, il n’a surement pas demandé à carolis d’organiser un reportage sur sa générosité exceptionnelle, les journalistes doivent être nombreux à vouloir suivre un personnage important et interressant.

                  ps : un sdf n’est pas forcément un clochard, 1/3 des sdf travaillent, certains arrivent à se démerder pour se loger à droite à gauche, d’autres dorment dans des hotels meublés, d’autres dans leurs voitures...


                • EricB 7 septembre 2006 14:51

                  « ps : un sdf n’est pas forcément un clochard, 1/3 des sdf travaillent, certains arrivent à se démerder pour se loger à droite à gauche, d’autres dorment dans des hotels meublés, d’autres dans leurs voitures... »

                  oui, vous avez raison, il y a une subtile différence, entre un « sdf » qui dort dans la rue, et un autre qui vit par-ci par-là, entre voiture, hotel meublé, et maintenant tente « %édecins du Monde » (mais doit-on encore considerer ces derniers comme « à la rue » ?). De plus, « clochard » ou « sdf » n’a rien a voir avec le fait qu’ils travaillent ou non.


                • pifo 7 septembre 2006 19:53

                  @ EricB

                  Si tant est que la générosité dont tu dis faire preuve a l’endroit des démunis est verifiee, alors permets que je te tire mon chapeau. Je te félicite également pour la discrétion dans laquelle tu évolues ce faisant.

                  Faut peut-être se rendre compte que les moyens mis en œuvre par Thuram et autres dans le cadre de leurs différentes actions ont une autre envergure, toute proportion gardée. Que sa notoriété lui permette de recourir aux medias pour sensibiliser un public plus large par rapport a un phénomène social ne va pas a l’encontre de ce que tu fais habituellement. Alors pourquoi lui en vouloir autant ?

                  Car si j’ai bien compris, tu es du même bord que lui.

                  « L’autre différence, c’est aussi que je ne profite pas du système comme Thuram le fait, pour ensuite cracher dans la soupe de cet occident pourri ? »

                  La je trouve que tu exagères un peu mon vieux. Tu crois franchement que c’est par pure faveur que Thuram a pu bénéficier de tout ce dont il dispose a l’heure actuelle ?

                  Saches que jusqu’a preuve du conraire, le systeme occidental ne donne rien pour rien a personne, pas meme aux aristocrates. A plus forte raison aux blacks, beurres et autres « personnes de couleur »


                • EricB 8 septembre 2006 11:59

                  @ pifo « Si tant est que la générosité dont tu dis faire preuve a l’endroit des démunis est verifiee, alors permets que je te tire mon chapeau. Je te félicite également pour la discrétion dans laquelle tu évolues ce faisant. »

                  Merci pour le chapeau. Je ne crois pas que les initiatives personnelles doivent être l’objet d’une quelconque publicité.

                  Ce qui m’enerve au plus haut point dans ce genre de manifestation c’est les gens (connus ou non) qui « soutiennent » les sans-abris et autres exclus, jamais à leurs frais, ni à leurs risques (je sais de quoi je parle), mais aux frais de la collectivité, en dépit des lois votés par les représentants élus par le peuple. Notre démocratie est complétement faussée par des expositions médiatiques qui ont bien plus force de loi que La Loi.

                  Thuram se permet de donner des leçons à Sarkozy alors que c’est Sarkozy, pas Thuram, qui doit résoudre le probleme, avec les moyens qu’il est censé mettre en oeuvre en tant que Ministre de l’Intérieur : c’est-à-dire, faire respecter la Loi. Thiram, il aura sa bonne conscience pour lui en faisant oublier leur misere le temps d’une soirée à ces jeunes exclus, mais la solution, c’est pas lui qui va l’apporter, à moins, effectivement, de prendre en charge à ses frais, l’hébérgement de ces exclus, au moins dans l’attente qu’une solution plus définitive soit trouvée.


                • pifo 8 septembre 2006 13:55

                  @ EricB

                  « Ce qui m’enerve au plus haut point dans ce genre de manifestation c’est les gens (connus ou non) qui »soutiennent« les sans-abris et autres exclus, jamais à leurs frais, ni à leurs risques »

                  Tu as raison, mais laisses donc aux autres le soin d’exprimer leur générosité à la façon qui leur convient.

                  Démagogique ou non, une acte de générosité est un acte de générosité.

                  Je maintiens ce que j’ai dit, je pense que vous êtes du même bord Thuram et toi. Mais seulement il faudra s’entendre sur le mode d’action :

                  « Thuram, il aura sa bonne conscience pour lui en faisant oublier leur misère le temps d’une soirée à ces jeunes exclus, mais la solution, c’est pas lui qui va l’apporter, à moins, effectivement, de prendre en charge à ses frais, l’hébergement de ces exclus, au moins dans l’attente qu’une solution plus définitive soit trouvée. »

                  Elle viendra quand la solution définitive ? Crois-tu que les sommes qu’il a gagnées au cours de sa carrière suffiraient a couvrir les besoins de tous ces gens d’ici à ce que soit trouvée une solution définitive ? Permets-moi d’en douter. Il ne faut surtout pas sous-estimer les besoins quotidiens de ces gens, ni surestimer la capacité du système en place à y apporter une solution définitive rapidement.

                  J’avoue que je suis un peu blasé.

                  Faut-il pour autant se détourner de ces pauvres gens ? Toute personne incapable de leur apporter la solution définitive doit-elle s’interdire de leur manifester sa compassion ?

                  Je doute qu’ils aient une quelconque bonne conscience après cet événement, car la situation de leurs invités reste identique, toujours sujette a compassion.

                  La ou je trouve que tu fais fort, c’est que tu dis :

                  « Thuram se permet de donner des leçons à Sarkozy alors que c’est Sarkozy, pas Thuram, qui doit résoudre le problème »

                  J’ignore la nature de tes relations avec Sarko, mais je trouve que tu lui manifestes un attachement fort, au point d’en oublier le caractère démocratique du contexte du débat qui l’a opposé à Thuram.

                  Pourquoi ce dernier ne devrait-il pas exprimer son point de vue, fut-il en contradiction avec celui de Sarkozy ? N’est-il pas français au même titre que Sarkozy (liberté, égalité, fraternité)

                  La fonction qu’occupe Sarkozy fait-elle de lui un homme parfait sous tout rapport ? Est-il infaillible ? Son poste lui autorise-t-il tout ?

                  Je crois, pour ma part, que Thuram a eu une attitude exemplaire, en faisant part de sa désapprobation des agissements de Sarkozy vis-à-vis des jeunes de la banlieue. Tu noteras qu’il ne l’a pas agressé, ni ne lui a envoyé un contrôle fiscal. Ils ont simplement eu un échange de vues. Ce qui est normal entre personnes civilisées.

                  Et je pense que si les élus se savaient suivis et exposés à ce genre d’interpellation de la part de leurs administrés, nul doute que certains égarements auraient été évités.


                • EricB 9 septembre 2006 21:54

                  « La fonction qu’occupe Sarkozy fait-elle de lui un homme parfait sous tout rapport ? Est-il infaillible ? Son poste lui autorise-t-il tout ? »

                  Non, cela ne fait pas de lui un homme parfait ni infaillible, mais un homme beaucoup plus « exposé », dans la moindre de ses actions. En l’occurrence, en tant que Ministre de l’Interieur, son rôle n’est pas de trouver une solution de relogement à ces expulsés, mais à faire expulser un lieu occupé illégalement. D’ailleurs, si je ne m’abuse, le Maire de Cachan, aprés lui avoir craché dans les bronches, n’a pas hésité à refaire appel aux forces de l’ordre pour faire évacuer son Gymnase. Personne n’est venu remercier Sarko d’avoir attendu 3 ans, temps suffisant, ce me semble, pour que des solutions alternatives de relogement soient trouvées par ceux dont c’est le travail. Par contre, ce que je reprocherai à Sarko c’est d’avoir attendu 3 ans pour faire expulser du pays des gens qui n’avaient rien à y faire, quand même plus de la moitié de ces expulsés.

                  « Je crois, pour ma part, que Thuram a eu une attitude exemplaire, en faisant part de sa désapprobation des agissements de Sarkozy vis-à-vis des jeunes de la banlieue. »

                  Attitude exemplaire que la déformation de propos, qui cotoie les limites de la diffamation ? Car Thuram, ainsi qu’un bon nombre de personnalités de gauche, ont accusé Sarkozy d’avoir insidieusement créé un amalgame entre la jeunesse maghrébine dans son entier et le terme de « racaille ». Alors que par le terme de « racaille » Sarko ne désignait que ceux qui font regner dans ces banlieues un climat de terreur, ceux qui avaient tué la petite fille musulmane pour laquelle Sarko était intervenu dans cette banlieue. « Racaille », terme utilisé par les habitants eux-mêmes, qui n’en pouvaient plus.

                  Je dois dire qu’au départ, je n’étais pas du tout un défenseur de Sarkozy, mais la mauvaise foi répétée et les manipulations médiatiques de la gauche à son encontre ont réussi à me rendre le personnage presque sympathique. Aujourd’hui, ses prises de posititon sur (presque) tous les sujets me paraissent nettement plus convaincante que celles des autres, et ce n’est pas les dernieres manipulations médiatiques de Thuram et de Balasko en faveur de l’anarchie et de l’illégalité qui m’ont convaincu du contraire.

                  « Ils ont simplement eu un échange de vues. »

                  Sauf que Sarko n’est pas là pour « échanger des vues », mais pour faire le boulot pour lequel il a été nommé. C’est ça que personne ne semble vouloir comprendre.

                  « Et je pense que si les élus se savaient suivis et exposés à ce genre d’interpellation... »

                  Une fois de plus, Sarko n’est pas là en tant qu’élu, mais en tant que Ministre de l’Intérieur. C’est tout à fait différent !

                  Vu ce soir au JT un bref aperçu de la manif parisienne, qui m’a encore plus écoeuré : de voir ces africains crier « honte à la France », qui leur a permis d’être là pendant 3 ans illégalement, il est bien temps qu’ils retournent d’où ils viennent, car ils semblent avoir oublié que c’est beaucoup mieux la-bas. Et la petite noire qui se disait confiante, car « on est nombreux ». Elle risque de trouver des électeurs de Jean-Marie encore plus nombreux dans quelques mois...


                • albert (---.---.7.106) 6 septembre 2006 13:40

                  moi je trouve plutot bien que des footeux s’engagent politiquement. Quand ce sont des stars du show bizz (ou l’entraineur de l’équipe de france de rugby) personne n’y trouve à redire... 2 poids 2 mesures ? le débat oui, le sectarisme non !


                  • tal 6 septembre 2006 18:16

                    Très pertinente ta remarque Albert, je partage ce point de vue.

                    Bien sûr que pour le show-bizz on raisonne autrement. Il manquerait plus que ça !!!

                    En l’occurence, même le sectarisme ne peut rien expliquer. A bien y regarder ça fait appel à autre chose, et alors on comprend mieux...


                  • Voltaire Voltaire 6 septembre 2006 13:43

                    Curieux que ce type d’action entraînent autant de réactions épidermiques. Et à mon avis, celles des de Villiers et autre Jego que j’ai pu lire sont à côté de la plaque :

                    La France a la chance d’avoir en son sein des artistes, sportifs et autres personalités médiatiques qui ont du coeur. Nombre d’entre elles soutiennent de façon très importante des oeuvres caritatives, quand elles ne les ont pas crées elles-même.

                    C’est tout à leur honneur, et nous devrions en être fier. Ne confondons les responsabilités des politiques avec celles de ces sportifs :

                    Ces derniers réagissent sur le coup de l’émotion, et peuvent faire connaitre leur position personnelle, c’est leur droit, voire leur devoir quand il s’agit de s’indigner pour certaines causes.

                    Quant aux politiques, ils ont la lourde responsabilité de la chose publique, d’agir pour la collectivité, ce qui implique des décisions souvent difficiles, pas toujours très sympathiques, mais il faut bien quelqu’un pour les prendre. L’équilibre entre notre désir de générosité et notre capacité à être généreux est difficile à réaliser, et ceci d’autant que chacun mets le curseur à une place différente.

                    Les sportifs ou artistes sont donc dans leur rôle quand ils s’indignent, ou comme ici, offrent quelques places pour un match de foot qui feront bien des heureux parmis les enfants de ces (ex) squatteurs.

                    Et les responsables politiques au gouvernement sont aussi dans leur rôle quand ils limitent l’immigration ou expulsent des clandestins. Ils sont aussi bien sûr le devoir de d’assurer un logement décent aux étrangers en règle, et garantir que les expulsions se passent dans les conditions les plus humaines possible (ce qui n’est pas assez souvent le cas en France). Mais c’est une autre histoire.


                    • pifo 6 septembre 2006 21:13

                      Chapeau mon vieux tu as bien fait la part des choses.


                    • titouaz (---.---.146.250) 6 septembre 2006 13:45

                      Belle réponse de footballeurs friqués, purement démagos, qui s’imaginent donner du sens politique par un acte débile.

                      Aucune aide envers ceux qui doivent gérer vraiment le problème et une pub qui les ridiculisent par leur incapacité à aborder le social sous le bon angle.

                      Reflexe d’afro-complexés qui s’imaginent afficher leur compassion pour les afro-déplacés de Cachan et qui se sont pris les crampons dans le tapis.

                      THURAM & VIEIRA : DISQUALIFIES !


                      • tal 6 septembre 2006 18:45

                        L’intervenant du précédent post, écrit en substance :

                        << Belle réponse de footballeurs friqués, purement démagos, qui s’imaginent donner du sens politique par un acte débile. >>

                        Il faut pas être fin psychologue pour voir à quel point certains sentiments, mais aussi la libido titille quelques intervenants dans ce fil.

                        On n’ose imaginer ce que ça aurait donné, si c’était un Karambeu, qui avait été à l’origine d’une telle initiative, car alors là les testicules auraient parlé... Aïe ! aïe !!aïe !!!


                      • pifo 6 septembre 2006 21:24

                        @ titouaz

                        « Reflexe d’afro-complexés qui s’imaginent afficher leur compassion pour les afro-déplacés de Cachan et qui se sont pris les crampons dans le tapis. »

                        Navre man que ça te fasse autant chier de savoir que ces gaillards éprouvent de la compassion pour ces immigres en rapatriement.

                        Mais crois le ou non, ces gens la méritent également de la compassion, ne t’en déplaise.


                      • cflorian 7 septembre 2006 10:52

                        et qu’a fait thuram qui t’as couté des sous. il paye surement plus d’impot que toi et à le droit de dire ce qu’il veut et agir comme il le veut !


                      • cflorian 6 septembre 2006 13:54

                        au contraire les enfants vont être content d’aller voir un match dans une période quelque peu difficile pour eux. quand on est dans la misére, on aime bien pouvoir s’en échapper de temps en temps. il n’y aura qu’à voir le regard de ces gens ce soir pour s’apercevoir que ce geste, bien que symbolique, redonne du bonheur.

                        thuram et viera ont fait un geste qui ne leur coute pas beaucoup, certes, mais au moins ils agissent et se servent d’un symbole pour exprimer leurs idées. ça ne les empeche pas de s’engager en dehors des expulses de cachan et de consacrer du temps et de l’argent pour d’autres causes. c’est sur que c’est plus facile de parler de thuram quand il prend position contre sarko que quand il passe une semaine en afrique pour aider une association.


                        • titouaz (---.---.191.87) 6 septembre 2006 14:01

                          Je persiste : énergie et argent mal investis !

                          La gestion des priorités ça ne s’improvise pas et ça ne remplace pas par un coup médiatique.


                          • pifo 6 septembre 2006 21:27

                            Et pour cause : a ton profit cela aurait forcement ete plus judicieux.


                          • elena 6 septembre 2006 14:50

                            Je pense sincèrement que ce gouvernement voudrait pouvoir expulser massivement et violemment mais en silence, en ne communiquant que sur du « quantitatif », du résultat chiffré ( x CRS pour x expulsions rondement menées...).

                            Toutes ces voix qui s’élèvent contre leurs méthodes, en particulier celles de personnes très populaires, l’indispose au plus au point car cela amène le débat sur le terrain de l’émotionnel et de l’humain, alors que pour ce gouvernement l’immigration n’est qu’un critère économique parmi d’autres et que toute personne jugée non « utile » à la France est priée de faire place nette, et vite !


                            • pifo 6 septembre 2006 21:29

                              Belle vue sur la chose.


                            • keldik 6 septembre 2006 16:16

                              Ce qui se passe a Cachan est inquiétant. La loi française n’est pas respectée. Les squatters pour un grand nombre en situation irrégulière jouent la carte médiatique, et certains artistes (bizarrement en promotion pour film ou album) viennent apporter leur soutien. Leur discours bien qu’argumenté avec des éléments comme « ces pauvres enfants... travail au black exploité par des entrepreneurs.... » très affectif, cache un problème plus important. Va t on encourager ceux qui attendent ou leur faire passer le message, y a plus rien à voir. S’ils restent regroupé à mon avis, c’est pour rester fort face à un Sarko peut être trop extremiste, mais qui réglerait le fond du problème. Sans travail au black, pas d’argent donc pas d’immigré(ca j’en doute) ou pas d’immigré donc pas d’exploitable(j’en doute aussi)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès