Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un monde unipolaire

Un monde unipolaire

 Le futur proche d'un monde unipolaire

 

A Deux facteurs principaux posent un problème à nos sociétés modernes.

-1 La surpopulation mondiale des humains. Nous avons dépassé allègrement le cap des 7 milliards d'individus sur terre !

-2 Les limites des ressources terrestres. Il en faut des matières premières pour doter, le temps d'une vie, pareille machine à consommer !

 

B Comment venir à bout de ces deux paramètres incontournables ?

Il y a bien sûr les différents projets des think-tank nord-américains, le PNAC par exemple, en a présenté plusieurs, réduisant la population mondiale entre 600 à 800 millions d'habitants...

Les moyens existent déjà pour y arriver, il n'y a plus qu'à attendre le feu vert !

Mais, pour arriver à quel sorte de société ? Garder les déséquilibres actuels basés sur une "économie" de l’appât du gain ? Ou changer les principaux paradigmes pour tenter de rétablir l'équilibre ?

Les énormes différences economico-sociales d'une "crise " provoquée sciemment par un groupuscule d'individus aux pouvoirs très étendus, mènent tout droit vers une castagne généralisée. Elle est donc moralement inacceptable. Mais par quoi la remplacer ?

L'idée même d'un salaire universel semble avoir bien du mal à se frayer un chemin tant les siècles d'habitus-opérendi ont ancré le concept de "loi de la jungle" profondément dans nos esprits trop peu ouverts aux changements.

Nous avons en effet développé au fil du temps, une série impressionnante de technologies de plus en plus modernes, en oubliant un peu vite que les mentalités avaient, elles, tant de mal à suivre... de fort loin parfois... sinon jamais !

Or, c'est bien là que le bât blesse ! Nos ordinateurs familiaux sont parfaitement capables de calculer l'impact des facteurs si indispensables à nos styles de vies... encore faudrait-il disposer des données nécessaires... et ce ne sont pas nos représentants politiques qui vont nous les fournir ! Ils s'en retrouveraient directement au chômage !

 

Contrairement aux idées reçues, le citoyen lambda est parfaitement capable de gérer l'ensemble de son environnement... pour autant que les concepts auxquels il adhère soient corrects !

Les véritables hécatombes opérées aux Amériques lors de leurs découvertes et leur colonisation montrent à quel point les "colonisateurs" n'y avaient rien compris !

Aujourd'hui, là-bas, les descendants des autochtones d'autrefois, reçoivent des indemnités relativement importantes, qui leur permettent au moins de noyer dans l'alcool le souvenir d'un passé devenu obsolète aux yeux d'une dynamique... qui ferait bien de changer si elle ne veut pas subir le même sort.

 

Voila donc un aperçu bien partiel et nécessairement partial d'un monde en passe de s'éteindre.

Car nous, en Europe et ailleurs dans le monde, nous suivons parfois de fort près ! 1

 

 

Bibliographie                        Auteur(s)

 

Flatland,

1984,

Le meilleur des mondes,

La dignité de penser, (e.a.)

La fabrication des imposteurs,

Utopia,

La mort de la famille, (e.a.)

De la servitude moderne,

La vague (Die Welle),

Avoir ou être, (e.a.)

La stratégie du choc, (e.a.)

échelon le pouvoir secret,

rechercher la cause des causes, (e.a.)

La fabrication du consentement, (e.a.)

Les matins bruns

Vivre dans un monde en crise (e.a.)

Gulliver's travel

 

N. Abbot

Aldous Huxley (cf. e.a., la préface de 1968)

G. Orwell

R. Gori

R. Gori

Sir Thomas Moore

David Cooper

Jean François Brient

Christian Becker

Eric Fromm

Naomi Klein

France 2 - Kuiv productions

Étienne Chouard

 

Noam Chomsky

Franck Pavlov

Jiddu Krishnamurti

Jonathan Swifft

 

 

1"There is no alternative !", Margaret Thatcher

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 16 juillet 2014 09:56

    ++ Monde stupide qui marche sur la tête..Surpopulation en effet et surtout en juillet la terre ne peut plus produire assez de nourriture pour gaver les peuples ayant dépasser son quota en fonction de la surpopulation actuelle.. ?

    L’humanité est absurde et se précipite vers sa perte.. !

    • Neres Neres 16 juillet 2014 11:53

      Plutôt que de surpopulation, il est question de surconsommation. Dire qu’il y a surpopulation, c’est laisser la porte ouverte aux scénarii d’apocalypse. Il y a assez d’air, d’eau douce, de terres arables et d’espace vivable pour 7 milliards d’humains (et même davantage), mais pas pour 7 milliards d’occidentaux. Pas pour que chacun ait une piscine, mange une entrecôte à chaque repas, fasse du ski chaque hiver, jette ses vêtements dès qu’ils sont troués ...
      Parlons d’inégalités, parlons de loi de la jungle, de pollution, d’intolérance, de méconnaissance des possibilités matérielles et des alternatives sociales, et surtout parlons de la difficulté à changer ses habitudes et à prendre des initiatives, mais ne parlons pas de surpopulation. A moins bien sûr de chercher à ce que l’on s’entre-tue, mais alors, il ne faut pas dire « l’humanité court à sa perte » mais « j’essaie de/je voudrais faire courir l’humanité à sa perte ».


      • Bobby Bobby 16 juillet 2014 12:18

        Bonjour, Il s’agit bien évidemment des deux, non seulement une suspopulation, (il faudrait 5 planètes terre pour nourir les 7 M d’habitants s’ils adoptaient tous notre modèle de consommation... par contre si tout le monde vivait sur le mode habituel du Burkina fasso par exemple, on pourrait nourir 12 M sans problème.

        60 guerres sont programmées par le géant américain ! faut-t’il s’étonner si cette carte correspond assez exactement à celle des Pays producteurs de pétrole ?

        Je ne crois pas faire partie des malthusanistes inconditionnels, mais reconnais une certaine logique à cette tendence hélas fort regretable qui semble inéluctable, telle une épée de Damoclès dont on ne sais pas quand elle va tomber.....

        Merci de votre avis !


        • 7588788 16 juillet 2014 13:42

          Un exemple de développement durable dont j’ai entendu parler est l’ancien mode de vie, nomade, des Indiens d’Amérique du Nord.

          Ces derniers vivaient paraît-il de la chasse et de la cueillette, sans état-civil ni logement, et ainsi leur nombre s’auto-régulait. Des conditions de vie très rudes. Ils produisaient le strict nécessaire, donc pas de croissance, pas de capital, ni progrès technique et social.

          Même constat dans les communautés de type inuit, eskimo.


          • 7588788 16 juillet 2014 13:47

            J’ai oublié de citer la pêche comme moyen de subsistance des sociétés nomades. Excusez-moi amis pêcheurs.


            • Xenozoid Xenozoid 16 juillet 2014 13:55

              disons que si la population est exponnentielle,la connerie l’est aussi,mais bon c’est sure que« le toujours plus vite, toujours plus loin , toujours plus fort »va bien entendu atteindre ses limites, c’est tout....et espérons que cela serve de lecons (cédille),et si le temps n’est que cyclique alors on est dans la merde depuis longtemps


              • foufouille foufouille 16 juillet 2014 14:10

                "l y a bien sûr les différents projets des think-tank nord-américains, le PNAC par exemple, en a présenté plusieurs, réduisant la population mondiale entre 600 à 800 millions d’habitants..."

                ça fait beaucoup de monde à tuer pour quelques bobos


                • Cassiopée R 16 juillet 2014 14:46

                  Pour moi aussi, il s’agit d’un problème de surconsommation, le modèle occidental s’exporte en Inde, en Chine ou en Asie du Sud-Est. Ce modèle n’est pas viable, il surconsomme et surexploite les ressources naturelles de la planète qui n’arrive pas à suivre le rythme imposé par les financiers et les industriels.


                  Une réduction aussi drastique de la population allant à 800 millions, laisserait une notion de culpabilité énorme pour les survivants, c’est détruire 6 personne sur 7, c’est colossal. Même une guerre ne serait pas capable d’autant d’atrocité, c’est impossible la population ne peut plus être maitriser. 

                  Pour ce qui est des ressources naturelles, aucune loi internationale ou nationale, ne sera jamais contraingnante pour limiter l’exploitation des ressources, preuve en est, sur la loi de transition énergétique, il y a un dossier sur la limitation de l’utilisation du pétrole, et cette limitation fait débat et n’est pas sûr de passer. C’est ressource illimitée et énergie inépuisable sur cette Terre, et ce seront les plus exposés qui trinqueront.

                  • Hubu 16 juillet 2014 18:39

                    La population mondiale va chuter très brutalement et cela pourrais arriver bien plus vite qu’on ne le pense quand on voit l’importance des énergies fossiles.

                    Aucun régime politique dans le monde ne résistera à la violence du choc !!!!

                    Un rapport que tout le monde devrais lire...

                    Nous mangeons du pétrole


                    • Rémi Manso Rémi Manso 17 juillet 2014 16:43

                      Rappel : il existe une association francophone qui lutte contre la surpopulation par des moyens non-coercitifs et son nom est Démographie Responsable. Son action n’évitera évidemment pas la crise écologique et humanitaire majeure qui nous attend. Par contre, on peut être à peu près certain qu’elle l’atténuera.


                      • alinea alinea 8 novembre 2014 21:49

                        Je me suis dit « mince » ! dix articles que j’ai loupés !
                        En fait je n’en ai loupé que deux, avant je n’étais pas sur Avox.
                        Je vous suis tout à fait en ce qui concerne le cerveau humain ; mais je suis bien convaincue que c’est tant mieux, après l’effondrement, nous serons à même de repartir du bon pied !!
                        Ça n’a pas l’air mais, bon pied bon oeil, c’est un cerveau qui marche bien !!
                        Enfin quand je dis « nous » !! J’ai échappé à la folie contagieuse, je ne serai plus là pour en voir la guérison.
                        Bon, ce soir, je suis optimiste !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bobby

Bobby
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès