Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un nouveau 11 septembre pour les sauver ?

Un nouveau 11 septembre pour les sauver ?

Je propose ici la traduction d’un article qui engendre une violente controverse aux Etats-Unis. Comme moi d’ailleurs, vous trouverez sans doute cet article extrêmement choquant. Mais au-delà de l’outrage, il contient quelques vérités sur une certaine Amérique qui sont intéressantes à méditer... Un éditorialiste américain pense aujourd’hui que les Etats-Unis ont besoin d’être frappés à nouveau. Les circonstances qui le pousse à cette analyse extrême sont-elles différentes de celles qui ont motivées les attentats du 11 septembre 2001 ? Et pour finir : oui, vous avez bien lu, l’auteur parle bien du « premier » 11 septembre dans sa phrase de conclusion.

------------------------------------------------------------------------------------

Avant de passer à la traduction, quelques petites remarques. L’auteur de cet article d’opinion, Stu Bykofsky, a engendré une polémique violente, mais il a été défendu, en particulier sur la chaîne Fox News de Rupert Murdoch. D’autres avant lui (ici et ici) ont discuté des effets "positifs" que pourrait avoir un nouveau 11 septembre. Depuis, Stu Bykofsky tente néanmoins de faire un peu marche arrière en expliquant que le terme "need" (a besoin) a été ajouté au titre sans son approbation. Mais il maintient que seul un nouveau 11 septembre pourra unir à nouveau l’Amérique.

En tout cas, l’auteur nous précise en quoi une nouvelle attaque serait utile au pays : pour "restituer la juste rage de l’Amérique et son objectif singulier de domination." Voilà en direct la face sombre des Etats-Unis, celle des impérialistes qui veulent dominer le monde à n’importe quel prix, y compris celui de la haute trahison.

------------------------------------------------------------------------------------------

Pour sauver l’Amérique, il nous faut un nouveau 11 septembre.

Stu Bykofsky, original ici.

A un mois de l’anniversaire, je pense qu’un nouveau 11 septembre pourrait aider l’Amérique.

Quel genre de bâtard malade mental pourrait écrire une chose pareille ?

Un bâtard tellement malade de nos divisions politiques - en grande partie dues à notre incompétence en Irak - qui nous ont fait oublier qui était l’ennemi.

L’ennemi n’est pas Bush ni Hillary ni Daily Kos ni Bill O’Reilly ni Giuliani ni Barack. C’est le terrorisme globalisé qui utilise l’islam pour justifier ses abominables péchés, incluant l’attentat à l’explosif contre des femmes et des enfants.

La guerre en Irak a divisé les Etats-Unis en un puzzle d’intérêts concurrents qui renforce nos ennemis. Nous sommes profondément divisés et la division, c’est la faiblesse.

La plupart des Américains pense aujourd’hui que la guerre en Irak fut une erreur. Pourquoi ?

Ce n’est pas parce que les Américains sont "pacifistes".

Les Américains ont changé d’opinion parce que la guerre dure depuis trop longtemps et que nous n’avons pas la patience nécessaire aux longues luttes. Nous sommes en Irak depuis quatre ans, mais pour certains, ils ont l’impression que cela fait un siècle. A contrario, l’Angleterre a retiré ses soldats d’Irlande du Nord après une occupation de près de quarante ans pendant laquelle ils étaient souvent les cibles des tirs.

Ce n’est pas comme ça que ça se passe en Amérique.

En Irak, nous n’avons pas le sentiment que notre armée est en train d’être vaincue sur le champ de bataille. Le problème est plus qu’il n’y a pas de "champs de bataille" bien défini. Nous avons le flot des victimes quotidiennes et la victoire n’est pas visible à l’horizon. Les Américains sont impatients. Nous aimons la restauration rapide et les guerres rapides.

Les Américains ont adoré la première guerre du Golfe en 1991. Elle n’a duré qu’une centaine d’heures avant que George H. W. Bush ne la termine en proclamant la victoire. Il a mis en danger un demi-million de soldats et nous n’y avons subi que trois cents morts.

L’Amérique aime les guerres plus courtes que les World Series.

Bush 1 a tout réussi, Bush 2 a tout raté, mais il l’a fait avec l’appui du Congrès.

Comme la guerre a été salopée jusqu’à présent, les démocrates et les républicains s’attaquent mutuellement, quand ils ne s’attaquent pas eux-mêmes. Ce dialogue de sourd retentit dans toute l’Amérique.

Souvenons-nous du 11 septembre.

Pouvez-vous vous rappelez le sentiment partagé d’outrage et la détermination qui était la nôtre ? L’Amérique n’avait jamais été aussi unie depuis le premier jour d’infamie - le 7 décembre 1941.

Nous savions qui était l’ennemi à ce moment-là.

Nous savions qui était l’ennemi peu de temps après le 11 septembre.

Parce que nous nous sommes égarés depuis le 11 septembre, nous en sommes réduits à des guéguerres sans fin pour déterminer si le "surge" fonctionne, si nous sommes plus "en sécurité" aujourd’hui, si le FBI doit écouter les conversations téléphoniques avec l’étranger, si les flics doivent arrêter les imams qui ont un comportement étrange dans les avions, si ceux qui sont censés préparer des attaques sur Fort Dix ou l’aéroport Kennedy sont réellement une menace ou bien des charlots. Nous nous chamaillons pour quelques arbres alors que la forêt est en feu.

La trame de l’Amérique est en train de se défaire comme celle d’un pull-over bas de gamme.

Qu’est-ce qui pourrait nous ressouder les uns les autres ?

Un autre 11 septembre.

Le pont du Golden Gate. La montagne Rushmore. Le Wrigley Field à Chicago. Le métro de Philadelphie. Les Etats-Unis sont un environnement riche en cibles pour Al Qaida.

Avez-vous le moindre doute qu’ils planifient de nous attaquer à nouveau ?

Si ça doit avoir lieu, alors que cela ait lieu. Il faudra une nouvelle attaque sur notre sol pour réduire au silence les singes parlants et restituer la juste rage de l’Amérique et son objectif singulier de domination.

L’unité apportée par une telle attaque ne durera malheureusement pas éternellement.

Le premier 11 septembre l’a prouvé.


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 14 août 2007 11:38

    Pourquoi prendre toujours l’extremisme (Stu Bykofsky) d’un éditorialiste que personne ne connait à pars vous et une chaine de télé Fox-News qui est une chaine de télé-propagande pour dénoncer l’amérique et votre anti-américanisme primaire.

    Ces extrèmistes ne représentent l’amérique dans son ensemble mais méritent d’être ignoré


    • Nougeottier 14 août 2007 11:57

      La discussion est trop vague pour mon goût.

      Je suis peut-être rétro, mais j’ai bien aimé cet article cité dans des commentaires d’hier sur l’alliance militaire entre les Etats-Unis et la « grande Europe » :

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=148

      Le « raprochement » Sarkozy - Bush, c’est du concret.


    • Dominique Larchey-Wendling 14 août 2007 12:00

      Je ne suis pas d’accord avec vos remarques.

      1/ J’ai bien fait attention de préciser « la face sombre de l’Amérique ». Je n’assimile pas tous les américains à ces extrémistes là. Vous pourrez d’ailleurs constater vous même que je n’ai proposé quasiment que des traductions d’auteurs américains. Cet article est le premier que je propose « négativement » pour son auteur.

      2/ Ces extrémistes ont envoyé les Etats-Unis à la guerre alors peut-être nous serait-il plus utile de les connaitre plutôt que de continuer à rêver une Amérique qui n’existe pas, càd uniquement peuplée d’agneaux innocents .

      3/ Stu Bykofsky n’est pas seul à pousser dans ce sens d’un « nouveau 11 septembre » comme c’est précisé dans le préambule.


    • Nougeottier 14 août 2007 12:06

      A propos des rapprochements, Corinne Lepage nous faisait l’autre jour tout un cirque avec la Chine et l’écologie, comme si les capitalistes occidentaux n’y étaient pour rien. Mais les délocalisations cherchent le coût de production le plus bas possible. Normal que les critères de santé, d’environnement... y passent. L’Europe ne s’en prendra pas au gouvernement chinois, alors que ses financiers s’en mettent plein les poches.

      Euronationalisme ou nationalisme US, c’est du pareil au même. Les Etats-Unis cesseront d’être la première puissance mondiale, et l’Europe prendra leur place. Mais les lobbies financiers dominants resteront les mêmes, et les deux puissances formeront une coalition militaire comme c’est déjà à peu près le cas.


    • Nougeottier 14 août 2007 12:12

      « Je n’assimile pas tous les américains à ces extrémistes là. »

      Mais s’intéresser à la politique réelle, plutôt qu’aux épouvantails, ne ferait du mal à personne. Mine de rien, les « politiques présentables » vont souvent plus loin dans la pratique que les « extrémistes ».


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 août 2007 15:54

      Un rappel, une idée et un commentaire. Le rappel c’est qu’on ne devrait pas oublier le VRAI premier 11 septembre. Le jour de 1973 où les Américains ont fait assassiner Salvador Allende, président démocratiquement élu du Chili. Ce fait ne prête plus à controverse, la CIA l’a maintenant publiquement reconnu dans ses confessions périodiques.

      L’idée, c’est qu’un deuxième 911 n’unira pas l’Amérique, si, comme pour le premier, 38% de la population américaine croit que l’affaire a été montée de toute pièce pour les « unir » en tuant quelques innocents chez-eux, simple mise en bouche avant d’aller en tuer beaucoup ailleurs.

      Le commentaire, c’est qu’il faut distinguer entre « anti-américain » et « anti-américaniste », l’Americanisme étant simplement le fascisme à l’américaine, lequel n’est moins méchant que les autres fascismes que quand la bêtise de ses zélotes et son impuissance l’empêche d’y parvenir.

      C’est un devoir de civilisation, aujourd’hui d’être antiaméricaniste et je le suis. Avec fierté.

      http://www.nouvellesociete.org/5107.html

      Pierre JC Allard


    • Marco Marco 14 août 2007 21:47

      Merci à Dominique Larchey-Wendling pour la traduction de cet article très intéressant.

      L’article de Stu Bykofsky rejoint et complète cet article (publié aujourd’hui sur AgoraVox) du Dr. Paul Craig Roberts, ancien du gouvernement Reagan, dans lequel il affirme que Bush et Cheney préparent un nouveau 11 septembre et un coup d’État.

      Et sur le même thème d’un nouveau 11 septembre, n’oubliez pas non plus, l’avertissement du Général Tommy Franks, commandant en chef des forces américaines lors des invasions de l’Afghanistan et de l’Irak, qui a déclaré dans l’édition de nov.-déc. 2003 du magazine américain Cigar Aficionado (rapporté dans un article du magazine américain Newsmax daté du 21 novembre 2003 et intitulé « Gen. Franks Doubts Constitution Will Survive WMD Attack » ) que « si, les États-Unis sont attaqués avec une arme de destruction massive faisant de nombreuses victimes, la Constitution sera probablement écartée pour une forme militaire de gouvernement ».

      Pourquoi tous ces avertissements ne sont-ils repris par aucun grand média ?


    • Forest Ent Forest Ent 15 août 2007 01:18

      « une chaine de télé Fox-News qui est une chaine de télé-propagande pour dénoncer l’amérique et votre anti-américanisme primaire. »

      Sur le terme « anti-américanisme », la précision de Pierre s’impose avec force. Il serait idiot d’être anti-américain. Le peuple américain n’est pas pire que le peuple canadien ou français, loin s’en faut. Il serait d’ailleurs tout aussi idiot d’être aujourd’hui anti-allemand à cause de Hitler, ou anti-italien à cause de Néron. Si l’on y va par là, nous avons beaucoup de choses cachées dans nos placards que nous n’avons pas vraiment assumées. Commençons par les poutres. Moi, je suis opposé à une certaine conception des relations internationales, que Bush incarne à la perfection. Je n’ai pas d’autre mot pour cela que « neocon ». Il y a eu et il y a encore des neocons français.

      Sur le fait que foxnews soit une chaîne de télépropagande, je suis bien intéressé, car c’est la première chaîne d’info US avant CNN. Cela rejoint un message personnel assez régulier sur le rôle des médias à partir du 20ème siècle. Il y a eu des progrès techniques depuis Goebbels. Il est surprenant de constater que les citoyens US sont les seuls au monde qui ont cru qu’il y avait un lien entre Al Qaeda et l’Irak. Ils ont eu droit à un spectacle de première qualité : « l’Amérique attaquée sur son sol », « le retour des tyrans », « la Patrie en danger », etc ... Nous y aurions cru aussi.

      La preuve, nous avons élu Sarkozy. C’était dramatique, une agression Gare du Nord. Un journaliste italien vient d’être assassiné dans le métro à Paris. Ce doit être la faute des socialistes, mais je n’ai pas ouï toutes nos autorités s’émouvoir et dénoncer la montée de la violence. Cet exemple est juste pour montrer comment l’attention est flottante et peut être guidée. Tout au moins celle des légumes qui regardent la télé deux heures quarante par jour.

      Le deuxième actionnaire de NewsCorp, propriétaire de FoxNews, une fois Liberty parti, est la famille royale saoudienne. Un de ses administrateurs est JM Aznar, qui a décidé l’intervention en Irak en tant que PM espagnol. Mr Blair, qui a décidé l’intervention en tant que PM UK, a déclaré en quittant son poste y avoir été nommé par Murdoch. M Berlusconi a lui décidé seul, avec les médias italiens qu’il possèdait tous.

      Dans les systèmes démocratiques, le contrôle des médias est la clé du pouvoir.

      En France ? Voir « la forêt des médias » :

      http://forestent.free.fr/

      _


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 août 2007 04:47

      @ Forest Ent. Votre étude sur les médias est EXTRAORDINAIRE et doit être diffusée. Pourquoi ne pas en faire la base d’un article ici sur AV ? Un début, même si je crois que vous avez la la base d’un livre.

      PJCA


    • dup 16 août 2007 08:01

      le desordre est l’ordre normal du monde. On nous a fait croire qu’il y avait des ’bons’ d’un coté et des ’méchants’ de l’autre . Rien , absolument rien ne changera . le pouvoir et l’argent rend idiot.Il y aucune exception à cela.Moi ca me pousse à la spiritualité . ici c’est circulez , il y a rien à voir.


    • Dominique Larchey-Wendling 16 août 2007 12:19

      @ Marco,

      Merci à toi pour l’article de Roberts. Cet auteur mériterait d’être plus traduit mais il est très prolifique et je n’ai pas le temps de tout traduire ...


    • Nougeottier 14 août 2007 11:59

      C’est quoi, l’union des compatriotes ? En Europe, on a déjà donné avec la première guerre mondiale.


    • Matozzy Matozzy 14 août 2007 13:59

      @ mage

      « restituer la juste rage de l’Amérique et son objectif singulier de domination. »

      Pas de quoi en faire un fromage, en effet...

      Appeler à un nouveau massacre d’innocents pour en perpétrer d’autres pour des vues de domination... il n’y a en effet rien de singulier la-dedans. Je me demande même ou pourrait bien être le problème ?... tant qu’on ne fait pas parti des (nombreuses) victimes... smiley


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 14 août 2007 11:52

      Si le sujet paraissait intéressant, le dit article se retrouve être une coquille vide.

      Il dit juste qu’il faudrait un nouveau 11 septembre ... et rien. Un sujet comme celui là pourrait donner lieu à une « bombe atomique » et l’on se retrouve avec un « pétard mouillé ». Dommage.


      • Dominique Larchey-Wendling 14 août 2007 12:07

        Il dit aussi pourquoi ... c’est cela qui m’a semblé intéressant. Je précise ma pensée. Quand on évoque la possibilité d’une manipulation américaine (je n’ai pas dit gouvernementale) le 11 septembre, beaucoup répondent qu’ils ne voient pas pourquoi l’Amérique aurait eu besoin de se frapper elle même pour partir en guerre. Cet article donne une réponse très claire à cette question me semble-t-il.


      • bernard29 candidat 007 14 août 2007 11:56

        Il y a toujours eu et partout des « nationalistes » qui fuient la complexité de leur société en désignant l’« ennemi » ou « le bouc emissaire. »

        La sortie de Stu Bykofsky, correspond à l’ancienne « on a besoin d’une bonne guerre » entendu parfois . Le problème c’est qu’ici, il s’agit d’un éditorial, et que donc les médias et les gens se posent ouvertement la question et en débattent publiquement. Cela marque l’importance des divisions de la société américaine et l’exaspération de ceux qui pensent comme Stu Bykofsky que « l’Amérique a un objectif singulier de domination », comme il l’avoue à la fin de son article.


        • Dominique Larchey-Wendling 14 août 2007 12:15

          Ce que j’essaye de faire comprendre, c’est que pour des gens comme Bykofsky, ce qui est important n’y pas qui est l’ennemi ni même s’il existe vraiment mais le renforcement de la volonté de domination chez les américains. Comme l’explique Z. Brzezinski, « la démocratie est antagoniste de la mobilisation impériale. » Des impérialistes comme Bykofsky, mais il est loin d’être isolé, je dirais même qu’ils pullulent à Washington, ne peuvent à terme que souhaiter la destruction de la république pour une tyrannie.


        • bernard29 candidat 007 14 août 2007 14:07

          Si je comprends bien avec cet article vous voulez donc nous faire faire « un saut qualitatif » !!

          Car en reprenant un de vos commentaires précédents ; « Quand on évoque la possibilité d’une manipulation américaine (je n’ai pas dit gouvernementale) le 11 septembre. etc.. » , Ce n’est donc plus Bush et les gouvernants qui sont en cause mais bien le peuple américain lui même. Ce peuple qui aurait besoin d’une nouvelle mobilisation de son impérialisme intrinsèque car il semblerait s’affaiblir un peu.

          Mais si ce peuple est intrinsèquement impérialiste, la démocratie ne serait pas antagoniste de l’impérialisme. Puisque le démocratie, c’est le pourvoir au peuple, pour le peuple. La démocratie est au service du peuple et si le peuple est impérialiste alors !!...il n’y pas besoin de tyrannie, sauf bien sûr s’il y a des degrés dans l’impérialisme. Un peuple pas assez impérialiste au goût de ses gouvernants par exemple.

          Euh, j’essaye de comprendre. !!


        • Dominique Larchey-Wendling 14 août 2007 14:51

          @ candidat007

          «  »Quand on évoque la possibilité d’une manipulation américaine (je n’ai pas dit gouvernementale) le 11 septembre. etc..« , Ce n’est donc plus Bush et les gouvernants qui sont en cause mais bien le peuple américain lui même. »

          Alors je me suis mal fait comprendre. Je ne voulais pas dire le peuple par opposition au gouvernement. Ce que je voulais dire, c’est qu’à mon avis la manipulation n’est pas gouvernementale mais a eu lieu au sein du complexe militaro-industriel et pétrolier, qui bien-sûr possède ses réseaux au sein du gouvernement. Je pense que le gouvernement a été doublé par cette machine extrêmement riche et puissante. Ceci ne veut pas dire qu’elle n’a pas des soutiens à l’intérieur du gouvernement. Donc ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

          En ce qui concerne la mobilisation impériale, Brzezinski explique simplement que les sacrifices humains et sociaux qu’elle exige sont incompatibles avec une structure de pouvoir démocratique. Il faut un pouvoir du coercition plus fort sur le peuple pour lui imposer ces sacrifices. Les guerres actuelles des USA sont aussi des guerres menées par les élites américaines contre la république et le pouvoir au peuple américain. L’attitude lamentable des Démocrates face à la guerre d’Irak après les dernières élections montre de manière flagrante que ces élites refusent l’opinion populaire.


        • bernard29 candidat 007 14 août 2007 15:20

          « Ce que je voulais dire, c’est qu’à mon avis la manipulation n’est pas gouvernementale mais a eu lieu au sein du complexe militaro-industriel et pétrolier, qui bien-sûr possède ses réseaux au sein du gouvernement. »

          Eh bien c’est beaucoup plus clair que « manipulation américaine ».


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 août 2007 16:21

          Ce que vous appelé le « complexe militaro-industriel » euphémisme inventé par Eisenhower, est un oligarchie financière qui va bien au-dela de la vente des armes. Cette oligarchie EST le gouvernement des USA. Les présidents jouent un rôle cosmétique et ceux qui, quels que soient leurs motivations, essaient d’exercer un pouvoir personnel - comme Kennedy et Nixon - sont simplement éliminés. On peut éliminer un dictateur par un coup d’état, mais on ne peut éliminer une oligarchie que par une révolution.

          http://www.nouvellesociete.org/5064.html http://www.newamericancentury.org

          Pierre JC Allard


        • Shyankar 14 août 2007 12:04

          Bon alors cet article me fait beaucoup cogiter... Avant tout mettons les choses au point on ne sait pas ce qui s’est passé le 11 septembre. Pour le faire court il n’y a que quatres solutions possibles :

          1- Tout est arrivé sans que personne n’en sache rien et ne comprenne rien 2- La CIA et compagnie en savaient mais pas assez pour mettre tout le puzzle en place. 3- Le gouvernement le savait et n’a pas voulu l’éviter, voyant les retombés que cela pouvait avoir. 4- Le gouvernement a tout monté de toutes pièces.

          Maintenons tentons d’oublier les thèses les plus farfelues du grand complot aidé du sionnisme, aux guerres du pétrole ou encore d’un impérialisme forcené.
          - Posons nous la question : « Pourquoi les etats-unis ont-ils attaqué l’afghanistan ? »
          - Réponse du gouvernement : pour virer les talibans et le gouvernement qui « cachait » oussama ben laden.
          - Qu’en est t-il quelques années après ? : oussama ben laden cours toujours, la montée de l’extremisme religieux fait fureur chez les jeunes qui perdent leur famille sous les bombes us et malgré l’envoi de contingent d’environ les 3/4 pays du monde les talibans barbus se cachent...
          - MAintenant posons nous la question : « Pourquoi les etats-unis ont’ils attaqué l’Irak ? »
          - Réponse du gouvernement : Virer Saddam ce dictateur et SURTOUT virer ces god damn armes de destructions massives qui causeront notre perte et EN PLUS il collabore avec al-qaida, on a des preuves."
          - Ce que ça donne today ; un bourbier encore plus grand que le Nam, un saddam mort devenu martyr alors que la populace ne l’aimait pas tant que ça, des jeunes kamikazes qui preferent la voie du jihad a celle du travail. Un peuple détruit et rongé. Les premières élections democratiques qu’ils disent... et alors ? si on compte les cadavres...

          Bref sans le 11/09 aucune de ces guerres n’auraient été possible. La réponse la plus donné par Bush quand les journalistes lui demandent ce qu’ils foutent en Iraq (et oui ya des intellos mine de rien)est : « remember 11/09... » Okay avec ça on est servi... Le « patriot act » et le texte qui n’a pas fait moins sensation qui se nommait à peu près : "pour une nouvelle amérique dirigeante dans se siècle) nous font nous poser certaines questions. En quelques années, voulant exporter leur démocratie et jouer les gendarmes du monde, les States sont devenus l’un des pays les plus sanguinaires que l’on peut sans faillir qualifier d’impérialiste. Mais pourquoi ? pétrole, pouvoir, religion ? La suite sur vos écrans bientot avec l’épisode 3 : Bush soutient Israel contre la Palestine !


          • GRL GRL 14 août 2007 12:29

            Si les opinions des peuples ont peu à peu évolué dans le monde depuis le 11 septembre 2001 , l’auteur de cet article prouve ce que certains affirment depuis longtemps , à savoir , le choc psychologique des masses est une arme .

            Ce qui est navrant dans cette traduction , c’est évidemment d’y constater que malgré le cynisme du premier attentat qui a été perpetré à mon sens ( et à celui de plus en plus de monde aujourd’hui ) par l’Amérique sur son propre sol , au détriment de son propre peuple , ... devient ici fait avoué , et redevient apparemment ... souhaitable ... et ceci se dit apparemment , ... au grand jour ???

            Certaines déclarations pourraient faire rire de leur apparente naïveté mais dès lors qu’en votre coeur , vous incombez la responsabilité des premiers attentats au gouvernement Américain , cela ne fait plus rire du tout . Ils l’ont déjà fait , ils pourraient le refaire ... enfin , le pourraient ils vraiment ?

            Concordance des temps :

            Le temps semblait venu pour l’administration Bush , de provoquer l’orgie patriotique , pour mener toutes les âmes de la nation en guerre . « Il » a blessé le corps social américain , comme d’un coup de couteau dans la poitrine , et a dit , « regardez , voilà notre ennemi ! » ... Et l’amérique leva son drapeau , drapa sa saine rage , et le Bien partit en guerre contre le Mal ... « presque » comme dans un film ... Oui , çà a pour ainsi dire , fonctionné .

            Et le temps est venu aujourd’hui où les mêmes âmes qui commanditèrent et organisèrent les premiers attentats , ... peuvent mesurer l’inertie temporelle ... de leur premier acte de barbarie . Combien de temps la blessure auto infligé aura t elle pu souder le pays autour du « plan » . Combien de temps et à quel prix ? L’orgie patriotique désirée et obtenue, non sans une machine médiatique à laver les cerveaux, surpuissante, matraquante, ... cette orgie de haine n’aura duré au bas mot , allez , que quatre ans en comptant large , tres large , quatre ans avant que les fondements ne s’en délitent , que les suspicions gagnent peu à peu les coeurs.

            Mais , cetres , quatre ans durant lesquels le peuple comme le congrès aura cédé sans refléchir aux demandes de « l’intelligencia » tant en recrutement de soldat qu’en budget d’armement. Soit ...

            Mais alors , le temps est également venu pour Bush de faire sa sortie , eh oui , c’est pour l’an prochain. Et ceci représente un point tres délicat pour les conservateurs à l’idéologie et au « plan » de plus en plus controversés , certes , et çà chauffe pour ce parti , mais justement et plus explicitement , çà chauffe pour la continuité du ... « projet » , pour le « plan » , pour leur la campagne militaire .

            L’article est naïf , mais il est juste en un point au moins , c’est que les organisateurs de cette guerre ne peuvent se retirer de cette manière , laissant la place aux démocrates qui souhaitent se retirer de ce conflit. La base , la motivation de cette déclaration est précisément sur ce point . Revenir en arrière leur parait ... impossible .

            C’est le premier effet pervers ( apres les victimes du 11/09 qu’on oublie trop souvent ) de cette blessure auto infligée . Le corps social a été blessé , humilié , et s’agenouiller lui est logiquement impossible . Ou plus simplement , ils n’ont pas fait celà pour s’arreter en route , l’auto mutilation était en elle , un acte profondément desespéré , qu’ils ont voulu inscrire comme un point de ... non retour .

            Les moyens : peut on faire plus encore pour ramener la « juste haine » dans le corps social et politique de l’Amérique ?

            Alors , oui , dans les esprits de ceux pour qui l’Amérique doit tenir dans la guerre , qu’y a t il à disposition ,en termes de solutions , pour relancer la dynamique de conflit , sinon , l’espoir de resouder les liens de la société américaine dans une nouvelle désignation de « l’ennemi » ?

            Quelle autre solution voyez vous , à l’heure où leurs budgets militaires s’amenuisent dans un conflit distant , coûteux et sans fin ? Quelle autre solution voyez vous à l’heure où les soldats désertent l’armée , où de plus en plus de coeurs vomissent sur l’inutilité de tant de boucherie , à l’heure ou chaque famille vit ou a vu dans son entourage , revenir les corps de jeunes adultes qu’on a jeté dans cette barbarie ?

            Et pourtant ... un pays en guerre , dans l’histoire des peuples , du monde , ne change qu’exceptionnellement de gouvernement ... C’est une constante géopolitique que l’on retrouve au long de l’histoire . Le chef de guerre , ou du moins , son parti , est souvent réelu ... pour ne pas perdre la guerre . Et Le temps , en 2008 , est venu où Bush , doit effectivement sortir du jeu , lui oui , mais son parti , sa guerre , son plan , ... non .

            Et une solution , un joker , plus fort encore que l’attentat du 11 septembre , il y en a un . Et je ne passerai pas par quatre chemins pour vous le dire .

            Si l’Amérique , si le plan de guerre , décide , demain , de blesser Israël suffisemment pour émouvoir le monde , et si , dans l’instant d’apres , elle désigne l’Iran comme elle a désigné en son temps , cet avatar de Ben Laden , il y a des risques :

            Qu’elle s’autorise à recourir à l’arme nucléaire contre l’Iran , mais plus encore , qu’elle laisse simplement la communauté européenne « s’émouvoir » , et réagir ... à sa place .

            Pendant toute la période électorale , je n’ai cessé de le dire , et je le pense , comme l’on ressent un risque . En la personne de notre nouveau président de la république , il y a aussi un admirateur de la machine conservatrice Américaine , un admirateur du « plan » de guerre .

            Cet homme en 2008 , présidera la comission européenne de juillet à décembre , couvrant la période éléctorale américaine. Celà est plus qu’une concordance des temps , celà , pourrait s’appeler outre atlantique , une ... opportunité .

            Alors ma question pour vous est celle ci : Que demanderait t il à l’Europe , ou que ferait il au nom de la France , si juste avant le changement de pouvoir aux USA , un nouveau 11/09 frappait l’Amérique ... ou pire , Israël ?

            Merci de votre lecture , GRL

            PS : Point de caractere religieux dans cette article , point d’ anti ceci , ou mots en ...istes . Tout ceci n’est évidemment qu’une projection d’apres la perception d’un plan de guerre , prolongeant la projection de la traduction proposée initialement par l’article , donc , simplement pour vous , de la matière à reflechir sur ... les possibles .

            L’article étant engagé , il est donc inutile de me signaler que j’écris dans l’hypotetique ... car en fait , je suis déjà au courant . Smile and move your brain , thanks.


            • Patience Patience 14 août 2007 13:17

              GRL vous êtes sublime !

              Je pense, moi-aussi, que la tragédie s’accomplira inexorablement.


            • GRL GRL 14 août 2007 16:44

              Paradoxalement , je ne souhaite ni ne pense que celà s’accomplira ... inexorablement .

              Car si la piste d’un deuxieme attentat , plus fort , plus choquant encore ( c’est pour celà d’ailleurs que je pense à Israël , parce que les tours jumelles étaient le plus important symbole à frapper aux States . Difficile de remettre çà dans la surenchere tout en restant aux etats unis. ) ... peut trouver ses raisons , il y a des moyens de lutter , le premier étant de réfléchir et de clarifier tout celà en soi , faisant la part des choses entre l’émotionnel , le fantastique , et le plausible , et ce d’apres les courbes inertielles du passé , sortes de barres que l’on ne peut tordre d’un coup à 180 ° , d’apres l’histoire des faits , moins celles des dires médiatique . Une fois tout celà bien clair , refuser , refuser et diffuser le refus.

              Eviter une telle catastrophe est possible pour les peuples si ceux cis montrent au grand jour , au monde , les « plans de route du bateau avant qu’on nous enchaine tous pour monter dedans ».

              C’est ce que j’ai essayé de faire en dénonçant en période electorale, l’atlantisme de Sarkozy , en soulignant que cette concordance des calendriers ( présidence UE et election US ) pouvaient donner un espoir au régime Bush , ca mieux qu’une amérique barbare , une europe en guerre serait idéalement appropriée pour permettre au « plan » de continuer avec de la reserve ( fric et hommes ) et des alliés. En ce sens Sarko est tres differents de Chirac .

              Du reste , les boucliers anti missiles sont placés sur le front européen de l’est . L’europe sait déjà , évidemment et tarde même à se préparer . La Russie est faible et serrée sur trois fronts si l’on considere le récent réveil Chinois vers le capitalisme , l’Europe grapillant des territoires depuis l’éclatement , et la montée US vers la mer Caspienne ( et ses gigantesques ressources ) dont seule la Russie et l’Iran possèdent encore des droits territoriaux tout en s’opposant à la politique US. Les autres territoires , ceux du pourtour , sont issus de l’eclatement de la Russie et sont tous pro américains. La Russie est donc bloquée par l’ouest , par le sud , et , selon l’évolution de la Chine qui elle a besoin d’agrandir son territoire plus que tout autre chose , peut etre aussi par l’est .

              Pékin reste pourtant le seul joker mondial , bien sur , mais le temps presse pour le clan Bush . Quoi qu’il arrive , on dira que c’est pour bientôt tout en souhaitant que celà n’arrive pas , mais je crains aujourd’hui autant d’un Sarkozy aux dents longues qui fait déjà cavalier seul dans l’Europe en courcircuitant les marchés et qui va se reposer chez les Bush pour en passer de nouveaux. Ce sont les apres guerres qui se négcient avant les guerres .

              Les peuples doivent de plus en plus , s’emparer des « possibles » et oser les brandir ( même si celà ne doit amais arriver ) , forcer les responsables politiques à se prononcer sur ces sujets en cassant le maximum de tabous, en devançant un maximum nos craintes.

              L’intelligence et surtout le coeur du corps social occidental en a besoin , beaucoup besoin , si l’on espere un jour vivre en paix avec nos voisins.

              Diffuser , informer , plaider , aider et le faire savoir . Ceci s’appelle ... de l’espoir et au plus nous serons nombreux à en avoir ...


            • LE CHAT LE CHAT 14 août 2007 13:20

              un laxatif dans le ketchup à Kennebunkport , vlà un attentat qui en débusherait plus d’un ! smiley


              • Stephan Hoebeeck Stephanesh 14 août 2007 14:00

                Vive Le Chat


              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 14 août 2007 16:00

                @ Le Chat

                Vous atteignez des sommets ! smiley

                Pierre R.


              • Stephan Hoebeeck Stephanesh 14 août 2007 14:11

                Dialogue de Bykovsky avev Oussama ben Laden

                Bykovsky : S’il te plait fais-moi mal

                Réponse de OBL : NOOOOOOON


                • Stephan Hoebeeck Stephanesh 14 août 2007 14:16

                  C’est le moment de rappeler la phrase du Général de Gaulle

                  Être patriote c’est aimé son pays Être nationaliste c’est détester celui des autres

                  Ce que les américains reprochent à leur gouvernement ce n’est pas pas la contre attaque menée par le gouvernement Bush, c’est son amateurisme qui apparait criant tous les jours avec les attentats sans fin en Irak.

                  À quoi servirait un deuxième 11/09, à faire une réaction aussi stupide que la première.

                  Exemple d’amateurisme

                  Le pentagone estimait que la conquète de l’Irak serait facile mais que sa maîtrise après guerre exigerait au moins 600000 GI. Bush en a laissé 100000 et il s’étonne des résultats...


                • LE CHAT LE CHAT 14 août 2007 14:35

                  @stephanesh

                  lui a t il offert un sex toy en forme de minaret ou de bombe sale ? smiley oussama l’air louche !


                • R.Daneel.Olivaw 14 août 2007 15:25

                  Votre analyse est pertinente, j’y apporterais toutefois un bémol (pertinent ?) car la situation me semble plus complexe : si les Etats-Unis s’evertue à vouloir conquérir le golfe persique et ses pays limitrophes, l’opinion internationale finira par s’en émouvoir réellement et il ne sera plus possible même à un Sarkozy de soutenir ces actions. En plus je suppose que l’économie mondiale va subir de plein fouet les foudres de l’OPEP et la flambée du prix du baril. Je pense que les Etats-unis sont capables d’automutilation, mais certainement pas de suicide économique. Envahir l’Iran ne se fera pas « comme ça » du jour au lendemain, même si Israel est touchée. Il est clair que c’est LA puissance la plus importante du moyen orient, et lui déclarer la guerre destabiliserait l’économie de toute cette région. Pour en revenir à l’article, je me demande s’il n’est pas trop tard pour l’administration Bush pour tenter le coup de poker du 11/09 bis. Les suspicions, qui sont arrivés 4 ans après le premier 11/09, arriveraient cette fois beaucoup plus rapidement, du fait de la perte de crédibilité grandissante du gouvernement.

                  Quoi qu’il en soit, et malheureusement, l’avenir seul nous dira ce que nous réserve les Etats-Unis dans leur politique étrangère au moyen orient, et on peut s’en inquièter dès maintenant car nous ne pourrons que la subir smiley


                  • JoëlP JoëlP 14 août 2007 15:28

                    Ce qui me fait réagir, c’est :

                    « Ce n’est pas parce que les Américains sont »pacifistes". Les Américains ont changé d’opinion parce que la guerre dure depuis trop longtemps et que nous n’avons pas la patience nécessaire aux longues luttes"

                    Pour la première phrase OK, mais pour la suite cela supposerait qu’avec de la patience la mission civilisatrice de l’Amérique finirait forcément par triompher. Bien que communément distribuée au cours de l’histoire dans tous les pays impérialistes, cette assertion est dangereuse et non prouvée.

                    Si les américains percevaient que l’enjeu est important pour eux, nul doute que comme en d’autres temps ils seraient patients. Mais qui peut encore croire que cette guerre a un enjeu primordial pour les US ? Après le bourbier vietnamien, les bellicistes sont vraiment toujours aussi stupides !

                    Je serais curieux de connaître le point de vue de notre ministre des affaires étrangères qui fut un chaud partisan de l’intervention.


                    • cniko 14 août 2007 16:17

                      Reste le pétrole. Ils ne se sont pas encore gavé !


                    • Farlowella Farlowella 14 août 2007 15:47

                      lorsque les tours se sont cassé la gueule, me suis naivement dit : et si ça rendait les américains moins cons, moins impérialistes, et si ils commencaient en considération le reste du monde, si ils arretaient de vouloir torpiller l’ONU, et si ils se rendaient compte que ce sont eux qui ont semé les graines du Terrorisme en Afghanistan pour virer les russes, en Palestine en soutenant aveuglement Israel contre les règles du droit international ?

                      Résultat : eh oui, c’était naif.

                      et comme dit précedemment, les memes causes produiront les memes effets.. donc un autre 11/09, ca serait surement uniquement des victimes innocentes en +, de tous les cotés...


                      • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 août 2007 16:03

                        Dans cette affaire je trouve que l’important n’est pas de ne pas trop discuter sur le fond de cette étrange provocation, l’essentiel pourrait être pourquoi ceci a lieu maintenant et quel est le but recherché ?

                        1ère éventualité : un chroniqueur médiocre cherche à se faire de la pub à bon compte (un obscur pigiste écrivant sur tout et sur rien se découvre tout à coup une vocation de sauveur d’empire en déliquescence...) c’est quand même très tiré par les cheveux.Non ?

                        2ème possibilité. Les ponts s’écroulent, la présidence est fortement désavouée, la réputation mondiale des USA est très dégradée,(un ex champion de la démocratie pris en flagrant délit de tortures, de crimes contre des civils, plus une accumulation de mensonges), une guerre qui se voulait rapide s’éternise, l’économie flanche, tout cela fait que même les étasuniens tout bêtes qu’ils sont ne croient plus à la version officielle du 11/09 (au moins pour la moitié)

                        Donc, cela ressemble à une campagne désespérée pour inverser la tendance, ou bien hypothèse pire encore, cela pourrait être un avertissement ! (si vous continuez à mettre en doute ce que l’on vous dit et notre façon de gouverner voilà ce qui vous pend au nez, vous voulez encore un 11 sept ? Attention !!!...On est assez fous pour remettre ça !...) Why not ? smiley


                        • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 août 2007 16:07

                          Pardon il faut lire au début :

                          Dans cette affaire je trouve que l’important est de ne pas trop discuter sur le fond de cette étrange provocation, l’essentiel pourrait être pourquoi ceci a lieu maintenant et quel est le but recherché ?

                          1000 excuses ! smiley


                        • moebius 14 août 2007 16:31

                          article débile


                          • veda veda 14 août 2007 17:46

                            commentaire débile :)


                          • frédéric lyon 14 août 2007 16:34

                            Le prncipal but de la présence de la coalition internationale en Irak aujourd’hui est d’éviter le massacre de la communauté sunnite irakienne par les chiites et par les kurdes.

                            D’ailleurs les responsables Démocrates américains, dont le futur candidat à des chances d’être élu aux prochaines élections présidentielles américaines, viennent de déclarer ouvertement que les troupes américaines resteraient en Irak pendant encore de nombreuses années pour éviter ces massacres !

                            Il existe un scénario étudié en ce moment même au Pentagone qui étudie la possibilité d’un massacre général des sunnites en Irak et l’intervention de l’armée américaine, non pas pour y mettre un terme car c’est leur affaire après tout, mais pour dissuader les pays limitrophes d’intervenir dans la guerre civile.

                            La seule question qui se pose, en effet, dans ce conflit qui ne regarde plus les occidentaux depuis longtemps, est de savoir si nous devons laisser les chiites et les kurdes massacrer les sunnites, pour venger leurs morts.

                            Le récent vote d’une résolution aux Nations-Unis, qui préconise un rôle d’intermédiation entre les chiites et les sunnites tend à prouver que la communauté internationale ne peut pas laisser ces massacres se produire, sans avoir tenter une réconciliation.

                            Si la réconciliation échoue, et on se demande pourquoi elle réussirait, car la haine entre chiites et sunnites date de quatorze siècles, on laissera sans aucun doute le sort des armes désigner un vainqueur et un vaincu dans cette guerre civile irakienne qui a, en fait déjà commencer depuis quatre ans et que les troupes internationales ont jusqu’à présent réussis à contenir tant bien que mal, avec l’aide du clergé chiite qui a maintenu ses consignes de retenu jusqu’à aujourd’hui.

                            A noter enfin, en passant, que nous avons encore ici à faire à l’un de ces innombrables articles publiés par la propagande islamiste fasciste, qui utilise Internet pour répandre ses thèses puantes.

                            Le plus amusant étant que la plupart des domestiques d’al Qaeda qui sont à l’oeuvre sur ce forum utilisent des pseudo à consonance chrétienne pour se camoufler ! Les gros malins !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès