Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un raciste ça va, après bonjour les dégâts...

Un raciste ça va, après bonjour les dégâts...

Le Monde du 24 septembre. Page 22. Un coup de gueule est lancé. Ce n’est pas un édito enflammé, encore moins un billet satirique signé de la main de Robert Solé. Non, c’est un cri du coeur, le témoignage édifiant d’un jeune journaliste dont le patronyme aux consonnances maghrébines empoisonne la vie privée et professionnelle. Mustapaha Kessous a 30 ans. Les discriminations, il connaît. Il pensait, sans doute naïvement, que cet “apartheid mental” comme il le décrit lui-même, ne survivrait pas à son évolution professionnelle. Pourtant, force est de constater que sa qualité de “journaliste au Monde” ne le protège guère plus qu’avant. Aujourd’hui, certains n’hésitent pas à appeler le siège du quotidien pour signaler qu’un “Mustapha se fait passer pour un journaliste du Monde”. Fin 2005 les banlieues brûlent. Mustapha Kessous couvre les évènements. Le club Averroès, censé défendre et promouvoir ”la diversité”, dénonce la politique du Monde, accusé d’ “embaucher des fixeurs pour traverser le périphérique”. Affligeant.

Mustapha Kessous ne goûte que très modérément l’humour de Brice Hortefeux. Le 24 avril 2008, celui qui était encore ministre de l’immigration et de l’identité nationale s’est aventuré à lui faire une blague. Un rendez-vous avait été pris entre les deux hommes pour discuter des grèves des travailleurs sans-papiers. Affichant un large sourire, Brice Hortefeux a cru bon de lâcher un “vous avez vos papiers ?”, avant de lui serrer la main. Autant dire que Mustapha Kessous n’a pas été surpris le moins du monde par la polémique entourant les propos prononcés par le ministre à Seignosse.

Car l’homme n’en est pas à son premier coup d’éclat. Dans son livre “Un mouton dans la baignoire” (Fayard, 2007), Azouz Begag relate une petite anecdote à propos de celui qui fut son collègue au gouvernement De Villepin. Côte à côte sur les bancs de l’Assemblée Nationale, le ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances se serrait vu invectivé par Brice Hortefeux : “Allez dégage de là toi ! Et fissa fissa !”. Est-il nécessaire de préciser que le terme fissa était celui employé par les soldats français pour s’adresser aux Arabes pendant la guerre d’Algérie ?

Azouz Begag, lui non plus, n’a pas été surpris par “l’affaire Hortefeux”. “C’est tout simplement un vrai dérapage raciste venant d’un ministre qui mène une politique xénophobe”. Et l’universitaire de réclamer au minimum des excuses publiques pour les millions de personnes blessées par ce type de propos. Il n’en sera rien. Hortefeux persiste et signe : “Pour qu’il puisse y avoir excuses, encore faudrait-il qu’il y ait faute”. Et oui, c’est logique. Et puis de toute façon, il ne parlait pas des Arabes. Non, non ! Hortefeux parlait des Auvergnats ! Ah, l’Auvergne, une noble terre peuplée de gens qui savent se faire insulter sans broncher. En revanche, le ministre de l’Intérieur pousse peut-être le bouchon un peu loin en refusant de se rendre à Montferrand pour y présenter ses “regrets“. Ce sera sans aucun doute la chaleur douillette de la capitale qui aura motivé le soldat Hortefeux à prendre la parole depuis le Conseil Français du Culte Musulman. Sans pour autant entretenir une quelconque ambiguité. Ne vous y trompez pas ! Ce sont bien les Auvergnats qui sont visés par le ministre !

Des regrets donc. Prononcés afin de mettre un terme à “la polémique inutile et injuste”. Ah les médias et leur manie de tout déformer, de tout monter en épingle. Le “tohu-bohu médiatique” aurait ainsi nourri “une interprétation totalement inexacte” de la situation. Aussi, que les Auvergnats “blessés dans leur âme et leurs convictions” se rassurent, tout ceci ne relève que d’un affreux quiproquo.

Toute ressemblance avec des faits réels ne seraient que pure coïncidence. Dans le dernier paragraphe de l’article du Monde, Mustapha Kessous énumère la liste de ces noms d’oiseau qu’il essuie régulièrement. Un seul manque à l’appel : “français. Français tout court”. Pour ces millions de “beurs”, “enfants issus de l’immigration”, “arabes de service”, “racailles”, “sauvageons” ou “jeunes gens d’origine étrangère”, quel espoir de voir la situation s’améliorer, lorsque même dans les plus hautes sphères de l’Etat, le racisme primaire reste impuni et toléré…


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 12:47

    J’ai l’impression que vous mélangez les causes et les conséquences, monsieur...

    Quand on parle de racisme, il est intéressant d’en remonter à l’origine du malaise. Les blancs, majoritaries dans ce pays et donc en position de force, n’ont fait que brimer des peuples, qu’ils ont considérés pendant des siécles, comme des esclaves, des colonisés, puis comme des serviteurs pour faire le sale travail que les blanc ne voulait pas faire (nettoyer vos merdes !)....

    Le statut égalitaire entre les hommes (blancs et noirs,) a commencé à être envisagé au début des années 80, et encore avec de grandes retenues de la part du plus grand nombres des francais (dit de souche) comme vous, qui ont persisté dans leur comportement réducteur. En parquant les gens comme des pariats dans des quartiers qui puent la merde, en ne leur laissant pas la possibilité de louer des appartement dit classique, en leur limitant l’accés aux comptes bancaires (et je sais de quoi je parle) il ne faut pas s’ettonéer qu’il y ait du ressentiment. C’est un juste retour de baton !!!!

    Le plus gros problème pour vous, c’est que vous filles préfèrent les préfèrent, accépterez vous vos petis enfnt ou arrière petits enfants metisses.... Ca risque d’être du pour les fachos, mais c’est ca qui éliminera le racisme totalement !


  • abdelkader17 29 septembre 2009 10:43

    Quelques bons réflexes hérités de la guerre coloniale et très prégnant dans l’imaginaire collectif


    • décurion 29 septembre 2009 11:57

      Je me demandes, si l’écriture de certains articles, ne nuit pas gravement à la santé intellectuelle. Est il nécessaire de s’encombrer, avec des idées reçues, pour renforcer une opinion ?
      « fissa, fissa » : « vite, vite » n’est pas un terme utilisé par l’armée française pour s’adresser aux arabes, mais un terme utilisé par l’ensemble des habitants de l’Algérie, et tout particulièrement par les arabes eux mêmes, puisque ce terme est issu de leur langue.
      Ce terme, était trés utilisé, lorsque le gamin, trainait à jouer aux billes, au lieu de faire la course demandée.Le fissa, s’accompagnait souvent de jets de petit cailloux.
      Il faut savoir que si le français, était la langue officielle, elle n’était pas la langue la plus usitée. En Oranie, la langue courante était un espagnol enrichi d’ arabe, de berbère, de français, et de mots inventé, pour combler les trous de mémoire.
      Il s’agit d’une époque, ou un patron, un contremaître, un chef d’équipe, vous mettaient facilement un coup de pied au cul, sans que votre travail en soit la cause.
      Une époque ou il n’était pas bon d’être pris pour un bagarreur du samedi soir, sans risquer trois côtes cassées à la gendarmerie.
      Placer le « fissa, fissa » comme élément discriminant, en faisant l’impasse sur les moeurs de l’époque, n’est vraiment pas sérieux.


      • Fergus Fergus 29 septembre 2009 13:55

        Vous avez raison, Calmos, mais ceux qui emploient le mot « fissa » en France de nos jours le font uniquement avec les Arabes ou les Français d’origine maghrébine, le plus souvent par beauferie raciste ou xénophobe. Viendrait-il à l’idée d’Hortefeux de dire « schnell » ou « quick » à des Français d’origine allemande ou britannique ? Vous savez bien que non. 


      • abdelkader17 29 septembre 2009 12:26

        @Calmos
        salut je garde la boutique aujourd’hui fissa fissa comme disait Jacques Massu hahaha


        • abdelkader17 29 septembre 2009 12:41

          @Calmos
          t’a des talents de comique il faut les exploiter.


        • jam4ever 29 septembre 2009 12:39

          @ Abgeschiedenheit

          « Au lieu de constater le racisme, vous devriez vous poser non seulement la question de sa cause mais la question de sa légitimité, ce qui est impossible puisque vous avez décidé qu’il ne fallait pas être raciste. »

          Il n’a rien décider, c’est la loi française qui interdit de tenir des propos racistes, ou d’inciter à la haine raciale.


          • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 14:33

            Surprenant en effet que les asiatiques ne sont jamais concerné, pourtant, l’intégretion asiatique est quelque peu particulière.

            Comment expliquez vous, compte tenu de leur nombre, qu’il n’yu ait aucun sportif Francais d’origine asiatique ? Il ya pourtant des sportif chinois, japonais ou d’autre pays d’Asie.

            Le refus d’intégration ne provient pas des francais mais des asiatique eux même. Pour residé depuis de nombreuses années, dans le quartier chinois de Paris, qui n’est d’ailleurs pas un quartier chinois, car si l’on s’interesse un peu à ses populations, il s’agit en fait de gens originaire de l’ex indochine (Thailande, Vietnam, Cambodge, Laos), déformé dans l’appelatioin en quartier chinois pour des raisons évidente de simplification méprisante, on constate qu’ils ne se mélange pas et qu’il ne restent qu’entre eux. Comment critiquer alors une population productive, qui n’a pas de délinquance, car une mafia importante controle le quartier, qui reste discrète et qui ne se mélange pas... Pour le raciste c’est la population idéale.

            Il convient également de prendre en compte que ses populations ne rejette pas le système capitalo libéral libertaire français, dans lesquels les populations afro musulmane ne se retrouve pas, car trop différent de leur culture d’origine....

            Alors c’est certain que l’on peut critiquer le rejet culturel de certains penchants (les plus criticable nanmoins de la société francaise : le manque d’humanisme et de fraternité) par une partie de la population imigrée d’origine africaine. Néanmoins ce rejet peut etre plus constructif qu’il n’y parait.

            Vous appreciez la discretion de imigrés asiatiques, qui eux s’intègrent dans un système ECONOMIQUE uniquement qu’ils ont compris et dont ils tirent les avantages (car ils ont fui un système communiste, nettement moins humain et faussement fraternel). Mais vous verrez que lorsque ces populations prendront trop de poids économique en France sans s’y intégrer réelement, vous développerez un racisme né de votre jalousie, avec eux aussi....


          • fouadraiden fouadraiden 29 septembre 2009 13:41

            Étrange que l’on puisse douter du « racisme » anti arabe qui sévit . De sa profondeur. Encore qu’il ne s’agit pas vraiment de racisme , car les populations maghrébines sont exclues en raison de leur culture (prénoms arabes , vêtements islamiques, etc) plutôt que de leur appartenance ethnique. les Noirs eux subissent le racisme le plus pur. Pourtant eux se dotent de tous les attributs de l’assimilation ( sauf la couleur et leurs traits ).

             Tt ça c’est tellement évident . mais il se peut que cette politique d’exclusion se justifie , je ne dis pas le contraire, mais alors il faut le dire et l’expliquer au gd jour, en dire les vraies raisons !!!

            ou alors , mais c’est difficilement soutenable , il se peut que les individus issus de la société majoritaire, occidentaux et blancs , ne perçoivent plus rien de la situation, car ça fait tellement longtemps voire des siècles que cet ordre, cet apartheid mental est la norme . comment dans ces conditions ne s’y être habitués et ne pas en arriver à minimiser l’ampleur du phénomène , d’où la préférence pour les les débats sur la burka..

             c’est donc bien la société dans son ensemble qui est complice du « racisme » sinon comment expliquer la formation des ghettos ethniques, les discriminations, en boîte de nuit, au logement , à l’emploi , le regroupement dans les mêmes écoles des mêmes populations , de tous les Maghrébins. Tous pas un seul n’en réchappe. ou presque.
             
            les 18 % de lepenistes seraient-ils partout à tirer les ficelles ?


             qt au racisme anti blanc, c’est risible. les occidentaux sont chez ( même qd ils sont chez les autres). le rapport de force en leur faveur les protège du racisme des minorités, qui existe aussi. au Maghreb les Français sont souvent mieux lotis que les Maghrébins autochtones et pour les Maghrébins allochtones c’est tjrs l’inverse. leur précarité en Europe est avéré. voir les statistiques catastrophiques, chômage, échec scolaire, incarcération, etc.

            PS. l’ article de Mustapha Kessous n’est pas une plainte victimaire, c’est juste une description clinique de la condition des populations maghrébines dans les sociétés européennes.


            • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 14:38

              Fouadraiden,

              Puisque vous savez clairement nous expliquer le racisme anti arabe en France, incontestable selon moi...

              Est ce que vous seriez capable de nous expliquer le racisme anti juif de certains, et je présise bien certains arabe, dont vous faites parti. Puisque la dernière fois vous n’avez pas hésié à me confier que selon vous juif = sheitan.

              J’aimerai comprendre.

              Merci


            • fouadraiden fouadraiden 29 septembre 2009 14:53

              @ Albatar

              Non, je crois qu il y a eu contresens dans notre échange de l’autre jour.

              je n’ai jamais dit cela.
               
              ici je parle de la société française, qui est française. c’est d’elle et seulement d’elle qui faut parler qd on cherche à comprendre les mécanismes raciaux à l’oeuvre qui écartent les minorités dites visibles.

               s’agissant des personnes juives dans la société française , je crois qu’on peut dire que la société majoritaire les considèrent globalement comme des occidentaux comme les autres. ce qui ne signifie pas que l’antisémitisme , le racisme contre les juifs, n’existe pas.


            • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 15:14

              Je suis déoslé, si j’ai mal intéprété vos propos, je pensais que vous disiez ce que j’ai écrit plus haut.

              Il y a effectivement un racisme évident entre les francais dit de souche (ou en tout cas de souche Européene) et les personnes issue de l’imigration africaine quelle qu’elle soit. On parle aujourd’hui de conflit de religion, mais je ne pense sincérement pas que ce soit le cas, car les gens sont aussi racistes avec les antillais qui sont majortairement chretiens. Il se trouve que le raciste francais dit de souche ne supporte encore moins les musulmans, car c’est une culture trop complexe pour sa petite intelligence.... Je pense que ce racisme découle du mepis qui date de la période coloniale, les colons traitaient alors les colonisés comme des sous hommes.... De cela découlait un mépris qui se transforme de plus en plus en haine née de la peur. La peur car il se rendent de plus en plus compte que les peuples qu’ils méprisaient ont les mêmes compétences qu’eux et pour eux cela devient un menace.... Bref ce sont des sales connards.

              Le racisme antijuif est différent, il n’est ni pir ni moindre, mais différents, car prémièrement le juif n’est pas aussi facilement idéntifiable que le noir ou l’arabe, donc déjà pour le raciste il y a fourberie. Le racisme anti juif vient de la peur, mais pas la même peur, celle de l’interet du juif, que le juif travaille pour des interets qui ne sont pas ceux de la société francaise, mais ceux de sa commauté ou ceux d’Israel, ce qui est faux car tous les juifs payent leurs impots (participent à la solidarité civique) et votent. Le racisme antijuif trouve aussi sa base dans la jalousie. La jalousie de le voir réussir la ou le francais chretien echoue. Et enfin le communautarisme juif énerve, mais il est mal intréprété, car le communautarisme est une conséquence, et non une cause. Une conséquence d’un racisme et d’une marginalisation, percu comme une menace pour ceux qui en sont les auteurs, forcant les juifs à se « serrer les coudes »

              Il n’en demeure pas moins que lorsque les arabes auront les memes statut sociaux que les juifs, et ca arrivera car ils sont tout autant intelligents puis que ce sont des hommes, ils subieront les meme racisme, qui génère un passage à l’acte de la haine (profanation de cimetierre, de lieu de culte etc....) ce racisme commence déjà a se developper.

              Le racisme né du mépris n’a pas de haine, donc de passage à l’acte haineux, mais tout aussi insuportable pour celui qui le vit car il souffre de la peine de ne pas etre considéré....

              Parole d’un juif pacifiste, mais à ne pas emerder !


            • fouadraiden fouadraiden 29 septembre 2009 15:30


              à vrai dire tt cela est bcp plus compliqué qu’il n’y parait.


              ceci dit la situation des populations arabes n’est pas tt -à- fait identique à celle des juifs qui sont assimilés.

              c’est le rapport à la culture occidentale qui n’est pas identique. un juif est devenu un allié alors qu’un arabe un ennemi potentiel.


              mais bon peut- être que ds quelques générations , mariages mixtes aidant, on ne fera plus la différence. c’est tt le mal que je nous souhaite.


            • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 16:34

              Vous avez tout a fait raison,

              Je pense que c’est les metissage et les mariages mixtes qui aideront à depasser leracisme primaire. Je pense également que lorsque tous les vieux qui ont connu l’empire colonial francais, et qui constituent un manifique vivier pour le FN et autre racistes qui n’osent pas se l’admettre (cf la region PACA) seront morts, les vieilles idées méprisantes s’eteindront petit à petit. Seul resteront ceux qui ont reçu leur éducation raciste....

              En ce qui concerne la différence entre le racisme anti arabe et antijuif, c’est à moitié vrai ce que vous dites.

              Je pense éffectivement que l’arabe non assimilé est perçu comme l’ennemi chez les racistes faisant parti des classe moyennes et élevès, ayant peur de perdre leur statut.
              A l’inverse, le juif assimilé ou intégré, donc avec un niveau social élévé subiera le racisme du francais raciste de basse couche sociale.

              Il y a un racisme de riches et un racisme de pauvres....


            • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 14:42

              Les asiatiques vevent bien souvent ensemble dans des quartiers, ou malgrés tout ce que l’on peut dire, l’organisation malhonnete existe sous forme hiérarchisé et non sous forme complètement indépendante comme dans les cités entourant toute la banlieu.

              EN clair, essayez d’aller vendre du chit ou de vous battre avec le premier venu dans le 13eme arrondissmeent de paris, dans le quartier asiatique, et vous verrez que des mafieux ariveront avant la police pour vous briser les jambes....

              Le coté positif, c’est qu’il y a moins d’agressions, le coté négatif c’est que ce sont le meme personne quiracjate des restaurant et qui font travaillé des clandestins comme des esclaves.

              Qu préferéz vous ????


            • fouadraiden fouadraiden 29 septembre 2009 14:31


               Pasou, on cherche a comprendre c’est tout. Toutes choses étant égales par ailleurs.

               tu es trop excité du gland. détends-le.


               qt au profère arabe, il n’était pas seulement ce que vous dites , on dit aussi que c’était un excellent archer.


              • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 16:47

                Ce que vous dites est complétement faux, les blanc sont partis apidement, parce qu’ils ont la possibilité de trouver des logements ailleurs, mais les agene immobilière ne louent pas ni aux arabes nia ux noirs, difficile donc pour eux de partir de ces ghettos.

                La violence en Afrique est arrivé en même temps que la déolonisation, avec des armes que les européens leurs ont vendu. Les francais s’intégraient ils eux dans leur colonies... ?

                Ils seraint temps que les Francais, et je m’incluent dedant prennent leur responsabilité en ce qui concerne le malheur de l’Afrique, même les anglais ont fait une décolonisation plus propre que les Francais. Si vous vous interessé un peu à la geopolitique, vous sauriez que le concept de Franc Afrique, n’est que les reste d’un colonisation , pour maintenir un pouvoir économique en Afrique.

                Comment voulez vous que ces gens la soient autrement que comme nous les avons rendus. On leur a appris la violence, la pauvreté, ils viennent chez nous, onleur vend du rêve puis on leur sert de la frustration.

                A titre de souvenir, les francais étaient bien content d’avoir des immigrés pour reconstruire la France, travailler dans le BTP et ramasser la merde des francais, à l’époque des années 60/70....


              • jules simon 29 septembre 2009 19:26

                Beabck,

                rassurez moi c’est du second degre ?
                Non ? alors votre commentaire est vraiment pitoyable

                L’ordre et la discipline ne sont pas des valeurs pour ces gens là, le français sait qu’il ne faut pas faire confiance à un arabe ou un noir.
                L’arabe à chaque fois, il se plaint, il dit que ce n’est pas de sa faute, que c’est la faute de l’autre, jouer le rôle de la victime est le rôle préféré des arabes.


                Oui, oui et en plus ils sentent mauvais et les noirs preferent dormir au lieu d’aller travailler

                Les Africains ont importé l’ultra violence qu’ils règnent dans leur pays où tout se règle à coup de machette.
                Et apres ils mangent ceux qui ont ete decoupes !

                les gens arabes normaux s’ils veulent la tranquilité sont obligés d’aller sur une plage privée
                Mais non voyons les gens arabes normaux ca n’existe pas>
                Je vous le dis mon bon Beabck tous ces gens la, ils sont pas comme nous !


              • ykpaiha ykpaiha 29 septembre 2009 17:01

                Ce qui me fait rigoler c’est l’amalgame imbécile,
                Maghreb, arabes, musulmans, colonialisme, fascisme etc comme si c’était l’apanage des blancs européens.
                C’est sur cette inculture volontairement distillée dans nos belles banlieues bien facho-islamisées que se réécrit notre histoire.
                Un simple regard sur l’histoire du maghreb (la Vraie), nous fait vite apparaitre que ces contrées savent ce que colonisé veux dire puisque les arabes puis les turcs se sont accaparés a coup de machettes le droit aujourd’hui d’etre des victimes et défenseurs des opprimés.
                Comme pour pasticher La Boetie :
                l’Islam ou le discours de la servitude volontaire.


                • décurion 29 septembre 2009 17:08

                  Si l’on accepte, le racisme dans sa définition la plus simpliste, c’est à dire comme l’expression d’un sentiment de haine, il est un test simple à faire.
                  Le racisme anti arabe poursuit il les arabes jusque dans leur pays d’origine ?
                  Si ce n’est pas le cas, il ne s’agit pas de racisme, mais de rejet. Que ce rejet soit justifié ou non, est un autre problème, mais confondre le racisme et le rejet des autres peut être préjudiciable pour l’ensemble des personnes concernées par le problème. Un grand nombre affirmeront, que c’est la même chose : Ce sont des fous dangereux, qui jouent avec le feu, sans même sans rendre compte. Vouloir à tout prix obliger les individus à choisir entre le bien et le mal, entre les vertueux et les amoraux, c’est tricher avec la réalité, c’est une ineptie. C’est oublier que l’homme est un animal, doué d’intelligence et de raison, mais un animal tout de même. Les actes réfléchis et raisonnés, sont négligeables en comparaison des actes qui sont la conséquence de l’instinct et du réflexe, et le rejet est une réaction instinctive à ce qui est considéré, comme une agression.
                  Le risque est grand que des personnes, passant outre les tabous moraux, et contraints de s’accepter comme racistes, le deviennent réellement, sans plus se soucier des possibles conséquences.
                  Je sais bien, que pour beaucoup, il soit confortable et gratifiant, de se sentir bon et du côté des justes, Mais quand des personnes, dont le nombre augmente, s’assument ouvertement comme racistes, je crois que le niveau d’alerte est préoccupant. A ce stade, il convient d’ouvrir les yeux, et de ne plus se prendre pour intelligent, mais pour une fois, même si c’est la seule, en faire la démonstration.


                  • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 17:18

                    Le racisme a une suele definition, celui ’etablir des difference entre les peuples, des races, et donc d’integrer qeu ces différences ne soient pas culturelles mais physiologique.

                    Aujourd’hui les dérivés de ce sentiments peuvent faire que l’on defini le racisme comme e fait de ne pas avoir pris le temps de connaitre des personnes pour ne pas les blairer !


                  • décurion 29 septembre 2009 17:41

                    Originellement, le raciste aime les races pures, par contre coups, il n’aime pas les métis.
                    Le nazisme, qui est une déviance du racisme, prônait la supériorité de la race arienne, pour finalement nier tout droit à l’existence aux races dites inférieures.
                    Je ne me sens pas concerné par cela.
                    Par contre, vous souhaitez la disparition, des français témoins du colonialisme.Vous êtes au moins pour les solutions extrèmes. Effacez des vies, pour effacer un problème, si cela n’est pas du racisme, ça y ressemble vraiment.
                    Je ne me sens pas plus attiré par vos bontés.


                  • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 18:09

                    Je ne souhaite pas la disparition des vieux francais, ils disparaitront tous seuls et c’est le cycle de la vie.

                    Je dis simplement que de vieilles idées, transmises par de vieilles personnes feraient mieux de disparaitre.

                    Il y a des idées nocives et mauvaises, qui aujourd’hui ne sont pas mésestimés à leur justes niveau (très bas), car elles sont le fruit des personnes agées, sensés etre les porteurs de la sagesse.

                    Je dis juste que la société sera libérés de ces vieilles idées lorsque ceux qui les pensent disparaitront avec.


                  • King Al Batar Albatar 29 septembre 2009 20:49

                    J’ai, je pense avoir compris plus de choses que vous l’imaginez, et j’ai surtout compris et appris à de ne pas donner de leçon prétentieusement aux personnes que je ne connait pas, je crois que c’est déjà, une forme de sagesse.

                    Tachez donc d’en faire autant.

                    Et sachez que les communautés ne sont pas responsables des personnes qui disent la représenter ou qui la represente malgrés elles


                  • delamothe delamothe 29 septembre 2009 18:10

                    On est en plein dans la société communautariste et ces derives. Mais cela cache l’essentiel du racisme , le racisme sociale qui chaque jour fait subir aux pauvres la loi du plus fort et des plus puissants. Si le rouquemoute avait en face de lui un riche arabe, un roi du pétrole il aurait pas été dans ces delires de cul terreux. C’est bien ça le problème , un pauvre doit subir... qu’il soit noir, jaune ou blanc.


                    • fouadraiden fouadraiden 29 septembre 2009 21:07

                      @ Decurion


                       pas compris ton test ,

                      ni ton raisonnement sur les pays d’origine

                      tu veux dire un peu comme les testings devant les boites de nuits....


                      • décurion 29 septembre 2009 22:10

                        Si vous avez de la haine contre les français (en supposant que vous n’en soyez pas) ou qu’ils soient et quoi qu’ils fassent. Si vous avez de la haine, non pour ce que nous faisons mais pour ce que nous sommes, alors vous êtes atteint du poison que vous dénoncez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

littlemat

littlemat
Voir ses articles







Palmarès