Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un tiers des Français renoncent à partir en vacances !

Un tiers des Français renoncent à partir en vacances !

Qu’il est loin le souvenir du Ministère du Temps Libre avec son objectif de faire partir un plus grand nombre de Français en vacances, sur les traces de Léo Lagrange., l’emblématique sous-secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des Loisirs du Front populaire en 1936.

Selon le cabinet Protourisme, seuls 41 % des Français sont partis en vacances en 2013, ils étaient, en 2012, 45 %, soit une baisse de 4 points, la plus forte constatée depuis quinze ans.

La crise… a donc amené deux millions et demi français à renoncer à s’offrir des vacances (courts séjours payants).
En reprenant la définition même de la direction du tourisme, ils sont donc 29,5 millions de Français (adultes et enfants) à avoir séjourné au moins une nuit dans un hébergement payant l’an passé.
 
Ces niveaux, sont hélas, un record qui exprime à quel point les Français sont touchés par la crise :
 
- pour les foyers aux revenus supérieurs à 3 500 euros, 75 % se sont offert un hébergement payant d’au moins une nuit, en recul de 2 points par rapport à l’année 2012,
- pour les foyers aux revenus entre 2 500 euros et 3 500 euros, ils sont 56 %, le recul est de 1 point,
- pour les foyers aux revenus entre 1 500 euros et 2 500 euros nets, 38 %, le recul est de 4 points, 
- pour les foyers aux revenus inférieurs à 1 500 euros, ils sont seulement 23 %, le recul est de 2 points.
 
En 2013, un sondage de TNS Sofres pour l’observatoire des loisirs avait déjà donné la tendance, six Français sur dix annonçaient préférer s’offrir des loisirs et des « petits plaisirs » tout au long de l’année que de s’octroyer des vacances une fois l’an en économisant 11 mois de l’année.
Le sondage les annonçait à 48 % prêts à partir en vacances, la réalité sera un peu inférieure : 45 %.
 
Certes, la France reste, à ce jour, la première destination touristique au monde, en accueillant 83 millions d’étrangers, mais elle prend une pente fatale. Parc d’attraction patrimoniale mondial, la France en exclut de plus en plus les sien.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 12 mars 2014 08:41

    Au lieu d’aller au Club Med on va à Pole-Emploi .....Au lieu d’aller à l’île Maurice on va chez Maurice à Lille....


    • Fergus Fergus 12 mars 2014 08:53

      Bonjour, Jean.

      Les effets de la crise économique sont effectivement pour beaucoup dans ce constat, mais il est un fait qui n’est pas mis en avant : le vieillissement spectaculaire de la population augmente également d’année en année le nombre des personnes qui ne partent plus en vacances pour cause de difficultés physiques ou de lassitude. Un phénomène qui concerne, et nous en connaissons tous, des gens qui ont été pourtant des grands voyageurs.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 12 mars 2014 09:39

        Fergus,



        bien sûr, c’est tout le problème de la dépendance, qui n’est toujours pas réglé.. ;


      • claude-michel claude-michel 12 mars 2014 08:54

        Un grand merci à l’Europe qui donne aux peuples autant de pouvoir d’achat.. ?
        Nous allons crevé avec cette saloperie... !


        • Fergus Fergus 12 mars 2014 09:10

          Bonjour, Claude-Michel.

          Ce n’est pas l’Europe qui est en cause, mais cette Europe-là, placée par la volonté de nos gouvernants dans des mains libérales. Vivement l’émergence d’une Union européenne sociale. Ce n’est pas pour demain, mais c’est vers cela que l’on doit tendre. Comme Victor Hugo, je rêve d’une Europe fédérale.


        • claude-michel claude-michel 12 mars 2014 09:19

          Par Fergus...Salut Fergus...moi je ne rêve pas d’une Europe fédérale..Pourquoi cette manie de certain a vouloir faire que tous les peuples vivent ensemble (sans avoir) les mêmes revenus ni la même façon de penser.. ?
          Ce n’est qu’une forme de dictature pour décérébré les peuples...la pensée unique..Enfin des robots qui ne pensent plus...NON merci.. !


        • Fergus Fergus 12 mars 2014 10:31

          @ Claude-Michel.

          Pourquoi ? Parce qu’il y a convergence des cultures. Parce que les gens du Nord de la France ne sont pas plus éloignés de nos voisins belges que les gens du Sud de la France de nos voisins italiens ou espagnols. Personnellement je ne ressens pas plus de différences, en termes de modes de vie au quotidien, en allant à Berlin, à Vienne, à Berne, à Lisbonne ou à Rome, qu’en passant d’une région du nord ou de l’est de notre pays à une région du sud comme le Pays basque ou le Pays catalan.


        • claude-michel claude-michel 12 mars 2014 10:49

          Par Fergus....Nous n’avons pas la même perception des gens et des choses...c’est une évidence.. !


        • sleeping-zombie 12 mars 2014 16:31

          Et pourtant vivez dans le même pays, comme quoi ça empêche pas...


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 mars 2014 12:04


          MAIS 90 % DES RICHES ET AVOCATS PRENNENT TOUTES LES VACANCES SCOLAIRES.....LES PARLEMENTAIRES AUSSI CAR TRAINS ET AVIONS GRATIS POUR TOUTE LA FAMILLE


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 09:04

          ON APPELLE CELA AVOCASTE OU OLIGARQUES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • howahkan howahkan Hotah 12 mars 2014 09:15

          Petit tuyau, allez habiter là ou vous aimeriez aller en vacances....quand je retourne habiter pour un moment en france, je vais en bord de mer quelque part ou dans les Pyrénées par exemple, entre méditerranée en atlantique, proche de l’Espagne...les vacances c’est alors tout le temps des que le boulot est fini......en dernier ce fut Lourdes ou il y a plein de travail pour qui veut et sait bien bosser, ca exclu donc tous métiers parasites bien sur....petit coucou à la police locale, comme thierry par exemple, toyota bleu !! vraiment tres bien .......

          meme au smig, je bouge encore en famille avec 3 enfants plus que Louis croix baton v (XIV)ai jamais fait dans sa vie

          comme je suis cuisinier ou n’importe quoi, ça l’a fait depuis 30ans....faut juste se bouger mentalement et le reste suit et ne plus avoir peur de rien avoir....tout part du cerveau ...


          • Fergus Fergus 12 mars 2014 11:54

            Bonjour, HH.

            Bonne philosophie. Aller habiter là où nous aimerions être en vacances, c’est ce que nous avons fait, mon épouse et moi, bien que n’étant nullement bretons. Belle région, accueil chaleureux, prix raisonnables, climat agréable, que demander de mieux ?


          • howahkan howahkan Hotah 12 mars 2014 12:42

            Salut fergus...

            bien vu !

            je connais bien la Bretagne, j’y suis né et y ai vécu longtemps , à Lorient, quimper, gourin, spezet, Brest , Vannes etc etc 
            ......j’y ai privilégié le Finistère , les monts d’Arrée ,la presqu’ile de crozon , Camaret , le huelgoat etc etc et pour le moment ici

            Salutations

            bonnes vacances smiley


          • Fergus Fergus 12 mars 2014 15:15

            @ HH.

            La presqu’île de Crozon, superbe ! J’ai un papier en projet sur une rando autour de Camaret.

            Avec 10 ans dans le Finistère (à Morlaix), puis 5 à Rennes avant de m’installer à Dinan, j’ai pu apprécier les différentes facettes de cette région. Et je garde une préférence pour le Finistère, malheureusement un peu loin pour mes fréquents voyages à Paris.

            J’allais oublier encore : dans les points positifs de cette magnifique province, j’ai omis de mentionner plus haut la culture et le patrimoine architectural.

            Bonne journée.


          • howahkan howahkan Hotah 12 mars 2014 17:29

            Ah Camaret, j’attends ton papier avec grande impatience.....si je retourne vivre en france avant de n’être plus ce serait vers Camaret, à « méditer » face à la mer vers les« tas de pois » ou vers cauteret en hautes Pyrénées, avec la longue marche vers le pont d’Espagne puis le refuge Wallon et enfin la montagne solitaire vers l’Espagne........... 

            cette terre est étrangement « belle » et intense, mais qu’avons nous fait de cette vie ???? cela dit, « tout » est là pour tous en nous même pour aller au delà de ce « moi je ».....mais le chemin avant d’être autour de Camaret est en soi même, au delà des mots , ça implique de se connaitre , de voir , d’être un méditant passif qui ne cherche plus rien du tout ,car il a vu ceci : mon malheur je me l’auto inflige , ceci est vital dans toutes les conneries que je peux écrire......comme là ou dans une « vie normale » il y a moi d’un coté et ma croix de l’autre , qui dans certaines conditions ne font plus qu’un, ce qui a toujours été le cas,mais ça non plus on ne le sait pas....

            Salutations...


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 12 mars 2014 19:34

            j’attends aussi ce papier sur Camaret que je connais bien et la Bretagne dans son ensemblehttp://jmpelletier52.over-blog.com/



          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 09:11

            mais 300 JOURS DE PLUIE

             30 JOURS DE GROSSE TEMPETES
             
             48 HEURES DE SOLEIL REPARTIES SUR L ANNEE les bonnes années

             UN BRETON.......................DE SOUCHE


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 09:13

            DINAN OUI SUPERBE Une souche bretonne !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • spartacus spartacus 12 mars 2014 10:02

            Les vacances sont une forme de « projet à long terme » dans une famille.

            C’est plus l’instabilité des « perspectives » de revenus que les revenus qui font hésiter a la prise de vacances. 

            • foufouille foufouille 12 mars 2014 10:54

              pauvre bourgeois. ne pas partir en vacances = pas d’argent


            • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 2014 18:17

              « C’est plus l’instabilité des « perspectives » de revenus que les revenus qui font hésiter a la prise de vacances. »


              Si ce n’était que les vacances, c’est à dire très peu de temps dans une année, ce ne serait pas grand chose. L’hésitation devant l’envie de vivre sa vie pleinement, en se foutant du regard oblique des passant honnêtes, c’est bien pire.


            • eric 12 mars 2014 10:20

              Un vieux serpent de mer. Le NO aussi en a fait un article. Ce sont des chiffres a peu prêt dépourvus de toutes signification et dont le but principal est de pouvoir s’indigner et exiger des crédits pour les spécialistes.
              Dans ceux qui ne « partent pas » ( qui n’achètent pas un séjour) Il y a :
              Tous les détenteurs de résidence secondaire qui y passent toutes leurs vacances ( 2 millions de logement et c’est en croissance)
              Ceux qui en dépendent ( famille, séjour chez les parents, «  »au village« )
              Comme le signal Fergus, tous ceux qui se déplacent moins ou plus dans une société vieillissante.
              Enfin, last but not least, les populations d’origine étrangère. Souvent pauvres, elles sont en tendance plus propriétaires a revenue égaux que les locaux (elles croient moins aux beautés de la location et sont plus prêtes a se priver pour acheter), elles le sont très souvent »au pays« . L’augmentation du nombre de migrant en proportion et valeur absolue dans les couches populaires, leur tendance supérieure a la moyenne et pour de très bonne raisons, a passer les vacances au pays, en famille ou chez soi, sans acheter un »séjour" suffit sans doute en tant que telle a expliquer une part de baisse apparente.
              Le NO, lui insiste évidemment sur ce qui l’intéresse, la découverte par les Bobos que cela peut être sympa et économique de passer les vacances chez des potes...http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1157091-vacances-societe-de-l-amitie-vs-societe-de-l-exclusion-ce-que-cachent-les-statistiques.html

              Pour faire un tableau complet, on pourrait rajouter les expats de plus en plus nombreux, notamment les jeunes qui fuient le socialisme, et passent des vacances sur place a l’Étranger ou en famille en France. 

              Une fois cela disséqué, on pourrait alors effectivement se demander ce qu’est la part des ménages ponctionne a mort par l’état, victime de la crise et dans l’incertitude sur l’avenir, comme le dit très bien Spartacus, qui réduisent leurs dépenses de vacances.


              • foufouille foufouille 12 mars 2014 10:56

                "les populations d’origine étrangère. Souvent pauvres, elles sont en tendance plus propriétaires a revenue égaux que les locaux (elles croient moins aux beautés de la location et sont plus prêtes a se priver pour acheter)"

                mdr !
                ils sont presque tous dans des HLM ! en ZUS !


              • eric 12 mars 2014 11:26

                1) ce n’est pas ce que montrent les statistiques
                2) on peut très bien, et même mieux acheter une maison au pays en étant loge en HLM en France. de mémoire, c’est sur les marocains qu’on trouve le plus facilement des stats grâce au Maroc qui tient des registres, allez voir d’abord, riez apres....


              • foufouille foufouille 12 mars 2014 11:28

                on parle de français et de la france. pas de tes « étrangers » qui vont acheter au maroc « pas cher ». et cash. ce qui doit être rare
                ou ce sont des gros dealer


              • foufouille foufouille 12 mars 2014 11:30

                le HLM, c’est pour les pauvres. sinon tu as un surloyer et tu finit par te vaire virer


              • Fergus Fergus 12 mars 2014 15:21

                Bonjour, Foufouille.

                « Tu finis par te faire virer » Pas toujours vrai ! Je connais des gens qui continuent à habiter en HLM (avec surloyer) depuis de nombreuses années. J’en connais d’autres qui vivent toujours dans leur HLM alors que leur seule situation de famille a évolué de manière significative après un veuvage ou un divorce et le départ des enfants. A Paris, il n’est pas rare de trouver des personnes seules dans un HLM de 80 à 100 m².


              • foufouille foufouille 12 mars 2014 19:03

                on t’envoie un questionnaire sur tes revenus. si c’est des vieux, c’est normal. si le mec a 4000 ou 5000€ de revenus, c’est un peu degeu. ou c’est pas un vrai hlm


              • Fergus Fergus 13 mars 2014 08:56

                Bonjour, Foufouille.

                Je ne parle pas de « vieux », mais de personnes seules en activité, mais divorcées ou veuves et sans enfants à charge.


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 09:01

                OK FARFOUILLE COMME CETTE DINGUE DE FRIGIDE BARJOT !!!!!!!!!!!!


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 12 mars 2014 10:29

                et 1/3 PREND TOUTES LES VACANCES SCOLAIRES les stations sont pleines de skis ou balneaires ;

                le MAMMOUTH les encourage en étalant les zones de vacances D’ hiver et de paques 4 fois 15 JOURS X 2...........MERCI A MR PEILLON IL MERITE DES VACANCES ..........DEFINITIVES 


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2014 09:02

                  rectif VACANCES SCOLAIRES POUR 2/3


                • Txotxock Txotxock 12 mars 2014 10:54

                  « La crise… a donc amené deux millions et demi français à renoncer à s’offrir des vacances (courts séjours payants). »

                  Je vais d’abord pleurer sur ceux qui auraient voulu et n’ont pu jamais partir. Ceux qui se sont pensés de la classe moyenne et se rendent compte qu’ils ne sont que des exploités comme ceux qu’ils méprisaient, ont du mal à m’arracher des larmes.


                  • jako jako 12 mars 2014 12:40

                    Bonjour Jean, il y a derrière vavances deux concepts à mon avis (c’est évoqué dans votre article mais pas suffisament je pense) 1) les vacances pépéres à la campagne, dans la famille souvent et 2) les vacances industrielles du type ou au coup de siflet tout le monde se précipite dans la poudreuse pour un montant super ruineux, hé oui les vacances=tourisme=big business, que ce dernier type de vacances soit en chute libre est une bonne chose, il faut ramener les gens vers l’essentiel, se retrirer quelques jours chez mamy etc entamer une cure de livres est à mon avis bien plus interessant que partir à charmeikcheik


                    • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 2014 17:15

                      Voilà une confirmation de ce que je disais plus bas.

                      Je ne lis jamais les commentaires avant d’ajouter le mien.
                      Revenir à l’essentiel ? En êtes-vous si sûr que cela le soi ?
                      Les voyages ne font pas uniquement la jeunesse, c’est le manque de connaissance de ce qui se passe dans le monde, le manque de curiosité qui fait vieillir plus vite.
                      Les voyages sont chers ?
                      Bien sûr quand on n’a pas un rond, ni une rondelle, cela devient difficile.
                      Pourquoi pas un périple à vélo à travers l’Europe ??
                      Cela ne coûte pas cher et en plus vous serez accueilli dans plusieurs pays, mieux qu’en France.
                      Allez les mollets, au travail. Les livres, c’est très bien, mais voir avec un livre ouvert, si cela correspond à ce que vous lirez, c’est encore mieux. 

                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 12 mars 2014 19:36

                      Tout cela est vrai... les vacances pas chères c’est toujours possible... il n’en reste pas moins qu’un trop grand nombre en est encore exclu.




                    • G.L. Geoffroy Laville 12 mars 2014 23:12

                      Ca serait une bonne chose que les gens aient le choix de passer les vacances comme ils l’entendent !

                      Ne caricaturons pas entre le choix manichéen des vacances « en famille qui resserre les liens » et les « industrielles super-ruineuses ».

                      Des vacances, c’est aussi voyager dans le monde, du tourisme culturel, une autre façon de vivre à l’étranger pour une semaine ou deux par an.

                      Vous pouvez vous faire plaisir à skier ou à surfer, en famille ou entre amis comme vous engueuler avec femme/mari, hurler après les gamins à la campagne.


                    • aviso aviso 12 mars 2014 12:58

                      Combien de ceux qui ne sont pas parti en vacance, sont de récents propriétaires d’un pavillon avec jardin ?

                      Dans la vie on fait des choix de vie...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires