Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un toit pour tous et tout de suite !

Un toit pour tous et tout de suite !

Tout est bon pour faire des économies !

Le gouvernement a décidé, contre l'avis des centaines d'organismes d'accueil et de réinsertion sociale de réduire de 593 millions d'euros l'aide apportée aux hébergements d'urgence.

Pour justifier sa décision stupéfiante, le gouvernement ose prétendre qu'il réduit cette aide afin de favoriser l'accès aux logements pérennes....

Où sont ces logements promis ? Et à des prix accessibles à ceux qui n'ont que le RSA pour vivre ?

Encore une fois on déshabille Pierre sans habiller Paul !

Le CDAFAL 77 partage la colère de Xavier Emmanuelli le président fondateur du Samu Social et comprend que ce responsable puisse annoncer sa démission.

En effet « Le gouvernement ne comprend pas ce qu'est l'urgence sociale »...

Les équipes de professionnels et de bénévoles n'en peuvent plus...Des sans abri restent dans la rue parce qu'il n'y a plus de crédits pour payer les chambres d'hôtels nécessaires.

Le CDAFAL 77 qui défend l'intérêt matériel et moral de toutes les familles exige que le gouvernement annule sa décision inique et que des crédits supplémentaires permettent de créer de véritables lieux d'hébergement avec des chambres individuelles, des coins cuisines et des espaces collectifs.

Ce qui fut possible hier avec les foyers de jeunes travailleurs peut l'être aujourd'hui pour les SDF .

Et pendant ce temps-là ...

La France a envoyé en Libye 8 Rafale et 4 Mirage 2000. Le coût d’une heure de vol d’un Rafale est de 40 000 euros et entre 15 et 30 000 euros de l’heure pour les autres avions. Le porte-avions Charles de Gaulle coûte 50 000 euros par heure d’intervention. Un sous-marin coûte environ 10 000 euros par heure d’intervention.

A cette facture déjà salée pour la guerre en Libye (et n'oublions pas l'Afghanistan, la Côte d'Ivoire, etc), il faut évidemment ajouter le coût des missiles, obus, roquettes, munitions…

Ce sont les munitions qui représentent la part la plus importante de la facture : 60 millions d'euros depuis trois mois. Les bombes guidées par laser ou GPS, utilisées par l'armée de l'air et l'aéronavale, coûtent de 20 000 à plus de 100 000 euros pièce. Il faut par exemple compter 850 000 euros pour un seul missile de croisière Scalp.

Les primes des soldats engagés dans l'opération s’élèvent déjà à 25 millions d’euros. Elles concernent principalement les marins du porte-avions à propulsion nucléaire Charles-de-Gaulle et du Groupe Aéronaval (GAN) et ceux du navire de projection et de commandement Tonnerre. Le Charles-de-Gaulle est en mission depuis 22 mars ; le Tonnerre depuis le 17 mai.

Selon le ministère de la Défense, le surcoût généré par les opérations en Libye est déjà de 90 millions d'euros. Les opérations extérieures avaient été évaluées à 900 millions d'euros cette année. Ce sont les budgets des autres ministères qui sont mis à contribution pour financer le surcoût des opérations militaires.
 

Alors, il y a de l'argent pour tuer des gens qui ne nous ont rien fait, mais pas pour loger les pauvres ?

Jean-François CHALOT et Isabelle VOLTAIRE

CDAFAL 77 (Conseil départemental des associations familiales laïques)

Documents joints à cet article

Un toit pour tous et tout de suite !

Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 25 juillet 2011 10:39

    Et oui Jean François, la société humaine en est arrivée là ! Là où la finance prime sur l’individu, où  l’enrichissement des élites à plus de poids que la vie humaine, où les guerres sont lucratives pour ces mêmes élites, où pour justifier la mort de milliers d’êtres humains ils inventeront les prétextes nécessaires etc … L’argent qui devait être un moyen pour le bien être du plus grand nombre est devenu un but pour une minorité qui, utilisera n’importe quel subterfuge pour faire avaler la pilule aux populations. Ne vous leurrez pas, la finance a déclaré la guerre aux citoyens de tous les pays. Un toit pour tous ne sera jamais dans leurs priorités, leur leitmotiv étant un palais pour moi et si possible plus grand et plus beau que celui de mon voisin. Cette course effrénée au pouvoir et à l’avoir broie les êtres et montre à quel point l’homme en massacrant son environnement et en oubliant ses frères est devenu vil, suicidaire et stupide  ! Continuez à oeuvrez pour les plus démunis en attendant le jour prochain, ou puissants comme esclaves devront rendre des comptes. 


    • Bulgroz 25 juillet 2011 10:53

      Vous qui connaissez bien ces sujets, Monsieur Chalot, avez vous une idée du nombre de personnes d’origine étrangère nécessitant des habitations d’urgence ?

      Parce que à la télé, quand on parle de ces sujets, à chaque fois, on ne voit que des gens venus d’ailleurs.


      • CHALOT CHALOT 25 juillet 2011 10:59

        Non, je ne connais pas
        ce que je sais c’est que des familles de toutes origines vivent dans la rue et beaucoup de personnes françaises ou régularisées : ce n’est pas l’origine qui est un « identifiant » mais la situation sociale et économique !


        • non667 25 juillet 2011 14:28

          à chalot
          situation sociale et économique !
          autrement dit on accueille toute la misère du monde ?  smiley smiley
          vous êtes bénevole ou grassement rétribué ? smiley smiley


        • foufouille foufouille 26 juillet 2011 12:33

          les journalistes sont tous blancs et « riches »
          un presentateur demarre a 15000€/mois
          donc pour eux seul les « pas blancs » peuvent etre pauvres
          seul dans les documentaires, on voit des sdf blancs


          • jaja jaja 25 juillet 2011 11:28

            Bon constat Jean-François ! Mais constater n’est pas suffisant... Ce qu’il faudrait c’est renforcer des associations comme Jeudi Noir puis occuper en masse les nombreux logements vides appartenant aux banques et institutions financières...

            Le monde militant a besoin de bras et de gens qui s’engagent pour changer les choses....


            • ZenZoe ZenZoe 25 juillet 2011 11:32

              Le manque de logements est un immense scandale. Surtout quand, au moment où des gens crèvent de froid dans la rue ou dans des voitures relookées en studios, d’autres se vautrent dans des logements de 400m² payés par l’état et ne savent même plus dans quelle résidence secondaire aller passer leur vacances. Ce qui met en rogne, c’est que ce n’est pas franchement une affaire de gros sous. Des logements corrects peuvent être construits pour pas trop cher, suffit de regarder ce qu’il y a sur le marché maintenant comme alternatives (containers recyclés, maisons en kit).


              • Taverne Taverne 25 juillet 2011 11:32

                Le plus dégueulasse, c’est que le gouvernement affirme que c’est en concertation avec les associations qu’il réduit les crédits et fout les gens dehors ! (cf : déclaration de Fillon et d’Apparu à la télé). C’est assez ignoble aussi de prétendre comme le fait Apparu que c’est dans l’optique d’un relogement car ce relogement ne se profile pas à l’horizon. Enfin, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que c’est l’hôpital qui paie les conséquence en hébergeant des familles sdf pour leur éviter un placement des enfants à l’aide sociale à l’enfance. Ce qui devrait quand même se produire et ce sont les départements qui paieront à la place de l’Etat.

                En résumé, le gouvernement n’hésite pas à prendre en otages des miséreux et à mettre leur vie en péril pour opérer un transfert de dépenses de l’Etat vers les collectivités. C’est assez infect comme manière de faire.


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 juillet 2011 13:16

                  Bonjour,

                  à lheure où la firme Tata propose des maisons en kit, montées en une semaine avec revêtement intérieur en toile de jute ou fibre de coco pour 509 euros, à l’heure où la semaine en Turquie est proposée pour 149 euros, il serait temps que nos traitres de gouvernants le sachent.

                  http://www.google.fr/search?q=tata++maisons+en+kit&hl=fr&client=firefox-a&hs=DPz&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=ivnsu&source=univ&tbm=nws&tbo=u&sa=X&ei=LlAtTt6vNsLLhAfNwriqCw&ved=0CFMQqAI

                  http://www.defonceduconsommateur.com/2011/02/un-voyage-culturel-en-turquie-pour.html


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 juillet 2011 13:21

                    « Alors, il y a de l’argent pour tuer des gens qui ne nous ont rien fait, mais pas pour loger les pauvres ? » 


                    Oui.

                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 juillet 2011 13:25

                      Franchement, vous vous attendiez à quoi, avec un gouvernement de Droite ???


                      • CHALOT CHALOT 25 juillet 2011 14:23

                        Ce n’est pas un gouvernement de droite classique ! Il existait prédémment un pacte républicain plus ou moins respecté qui voulait qu’en ce qui concerne la solidarité les pouvoirs publics soutenaient les actions associatives et en tout état de cause ne réduisaient pas les crédits.
                        Sarko n’en a que faire de ce pacte républicain et d’ailleurs son gouvernement est le plus à droite de tous ceux qui se sont succédé ( si l’on excepte celui de Pétain) depuis 1919 !


                        • Taverne Taverne 25 juillet 2011 16:07

                          Dans les dépenses de train de vie, vous oubliez les 3 avions que Sarkozy a utilisés pour se rendre à Bruxelles l’autre jour. Dont le Versailles volant de sa majesté. Tout ça pour faire 250 kilomètres.


                          • Mr-J 25 juillet 2011 17:27

                            http://www.youtube.com/watch?v=2RQHsn2ilfA



                            Si on continu comme ça, le terrorisme anarchiste vas revenir ; vous aller pas rigoler longtemps.

                            Je m’adresse implicitement à non667 et à tous ces genres de connard.

                            Excusez le politiquement incorrect.

                            • Rough 25 juillet 2011 18:18

                              Mr-J vous êtes trop marrant ! Renaud en terroriste anarchiste pour nous faire peur à nous les fachos ? Trop drôle !

                              Un mitterandolatre extatique dont la pensée rivalise avec le vide intersidéral et qui est en train de finir en vieille épave alcoolique, bouffie, boursouflée de vinasse ou d’anisette et totalement décatie....Un bel exemple pour la jeunesse d’aujourd’hui !

                              C’est sur ça fait peur....


                              • Mr-J 25 juillet 2011 19:19
                                Tant mieux si je vous fait rire. Tant pis si vous niez le message que j’ai voulu faire passer.

                                Concernant ce que vous avez dit sur Renaud, je vois bien où en est vôtre respect de l’humanité.

                                De plus je ne veux pas vous faire ’peur’, c’est simplement une mise en garde, avec tout le respect que je dois à votre condition humaine.

                                Continue de trembler, y’en à d’autres des idoles, biens moins connu mais encore bien moins lisse que Renaud.

                              • eric 25 juillet 2011 22:06

                                Toujours pareil, instrumentalisation politicienne et corporatiste des vrais problèmes sociaux dans une assez grande indifférence aux publics concernés..
                                Si par hasard il y a ici quelque personnes qui s’intéressent vraiment a la question elles pourront par exemple lire http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/044000619/0000.pdf
                                Il y a des moyens, en croissance, et ils ne sont pas très bine utilises. Notamment la pérennisation dans les centre d’urgence appellerai effectivement a trouver des solutions plus durables. Il doit y avoir dans les 130 000 personnes concernées, dont les demandeurs d’asile. Avec un budget moyen qui varie de 60 a 90 euro par jour et par personne donc de 2 a 3 000 euro par mois, on imagine que l’on devrait pourvoir loger tous le monde assez facilement, Seulement voila, il y a 10 000 professionnels appointes sans compter les bénévoles, les assocs a faire tourner. Bref, les professionnels des pauvres. Evidemment pour les sdf stricto sensu a lourdes pathologies personnelles, un encadrement est indispensable. Mais comme ce sont des problèmes structurels, il est évident qu’ils ne peuvent pas être traites dans des structures liées a l’urgence. En revanche la préférence associative pour des structures d’accueil est bien compréhensible, elles exigent des postes. Les politiques qui viseraient a l’autonomie en concentrant l’effort financier sur un hébergement durable et hors urgence moins. Pour les pro. un pauvre de plus c’est d’abord des crédits et des postes en plus.

                                C’est tellement vrai que dans la « fantastique croissance de la précarité » on a ete conduit a créer une nouvelle catégorie d’ayant droit que l’on nomme les « festivaliers » voir rapport. Ce sont des jeunes « précaires » qui naviguent de festival en festival et ont essentiellement besoin d’un toit et d’une douche les pauvres. Comme il s’agit d’assurer le sacro saint droit a la culture pour tous, il ne saurait être question de s’indigner qu’ils occuppent des places en principes insuffisantes et en principe réservées a des personnes faisant face a des situations sociales difficiles, sauf a être un incorrigible Sarkozyste ou a ne pas aimer les pauvres ou les jeunes, ce qui revient d’ailleurs au même. Et puis, cela assure les prix de journee.

                                C’est égal, il est compréhensible que chacun défende son beefsteak, mais quand même, avec l’argent du peuple, ils pourraient avoir quelques scrupules...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès