Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Une lycéenne exclue de son lycée

Une lycéenne exclue de son lycée

Trois jours d’exclusion, c’est la sanction dont a écopé une lycéenne d’Etampes (Essonne) pour avoir malicieusement appelé ses camarades à braver le nouvel interdit scolaire.

 

 Car au lycée Geoffroy-Saint-Hilaire, on bannit le short, la minijupe, bref le court, et même les jeans troués.

A la rentrée , les surveillants ont fait le tri .

« Vous vous croyez en vacances ? », « vous n’êtes pas à la page », ou encore « est-ce une tenue décente pour étudier », s’entendent reprocher les élèves, surtout les filles. Une cinquantaine d’entre eux doivent donner leur carte de lycéen, sur laquelle figurent leurs nom et adresse. C’est trop : le soir même, Léa, étudiante en terminale littéraire, lance un groupe sur le réseau Facebook. Plutôt qu’une manif avec pancartes ou un sit-in dans la cour, elle appelle ses camarades, six mois après la sortie du film « la Journée de la jupe » avec , d’organiser les « journées du short ». Jeudi dernier, 200 des 2 100 élèves raccourcissent leur tenue.

Mais le clin d’oeil ne passe pas. Léa, short à mi-cuisses et collants flashy, accompagne son cri du coeur d’affichettes et de badges, et c’est sur cet argument que la direction l’a sanctionnée : il est interdit d’organiser des manifestations à l’intérieur du lycée. La demoiselle qui tenait les bouts de scotch pour accrocher les affiches a même été exclue une journée.

Jointe ce mercredi matin, la direction du lycée renvoie vers l’Inspection d’académie, estimant « qu’il n’y a pas lieu à débat. Il y a un règlement intérieur, il faut le respecter ».

Depuis ces sanctions, le bras de fer continue à Etampes. Mécontents que les amoureux soient séparés, les élèves voudraient bien organiser une journée « the right to kiss », pour avoir le droit de s’embrasser à la récré sans craindre le retour à la case maison.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Spyc 17 septembre 2009 12:44

    Le respect envers l’École passe aussi par le comportement vestimentaire n’en déplaise à certains ...
    Maintenant si certains élèves veulent passer outre le réglement, ils doivent assumer (surtout qu’en voulant braver un article du réglement ils en profitent pour en braver un autre) leurs actes.
    Il n’y a ici vraiment pas de quoi faire un article d’Agoravox (à la limite pour la rubrique « chiens écrasés » s’il y en avait une)


    • David Meyers 17 septembre 2009 16:01

      Ca devait être le genre d’arguments qu’on servait à John Lennon, Mick Jagger, Jimmi Hendrix et Carlos Santana dans leur jeunesse. Heureusement, ils ont bravé leur proviseur local.


    • Delvita 17 septembre 2009 16:12

      Nous sommes au 21ème siècle, le saviez-vous ? Imaginer que l’on puisse encore entendre des telles conneries sur la façon dont les lycéens s’habillent me fait froid dans le dos. A un moment clef de l’humanité où les défis à relever (environnementaux, politiques etc...)sont considérables, que des responsables de l’éducation puissent être aussi stupides et réactionnaires, rend l’avenir de notre pays, un peu plus compromis. Heureusement lese jeunes sont moins cons que leurs ainés. Malheureusement, pour les plus doués d’entre eux, ils poursuivrons leur existence sous d’autres cieux, comme c’est déjà le cas aujourd’hui. Merci à eux pour leur impertinence, leur sens de l’humour et que les adultes qui ne comprennent rien à rien changent de travail. Le monde doit aborder une nouvelle métaphysique, celle de l’acceptation de l’autre, de soi, et placer ses exigences ailleurs. Que pense ce Proviseur, de la déforestation en Amazonie, de la pollution des océans, des violences faites aux femmes ici et là...ses élèves sont probablement très curieux d’entendre ses réponses


    • manusan 17 septembre 2009 16:22

      4 camés et une overdose. ya d’autre exemple pour la jeunesse.


    • french_car 17 septembre 2009 17:05

      Spyc
      Pour que l’école soit respectée il faut qu’elle soit respectable et pour l’immense majorité des établissements elle ne l’est pas, ne serait-ce que par ses règlements imbéciles dont l’article se fait l’écho.
      La jeunesse est bien moins résignée que nous-autres parents ou grands-parents qui nous laissons opposer le libéralisme économique destructeur et la régression des libertés publiques et individuelles.
      Puisse cette affaire de « chiens écasés » provoque un nouveau Mai 68 salutaire qui ne l’oublions pas déboucha sur la démission du vieillard qui gouvernait et à l’avènement 6 ans plus tard d’un gouvernement Giscard modernisateur, même si maintenant Giscard nous parait bien dérisoire il a quand même abaissé la majorité, autorisé l’IVG et favorisé la parité.


    • Traroth Traroth 17 septembre 2009 17:19

      Dans un pays libre, il faut que les interdictions soient justifiées. L’arbitraire de la volonté de dirigeants moralisateurs n’est pas une raison suffisante. Ça se passe effectivement de discussion !


    • Deenye Deenye 17 septembre 2009 17:52

      Je rêve quand je lis ça...

      L’école a quand même pour mission d’éduquer les jeunes, non ?

      C’est quoi ce système où une élève est exclue pour délit d’opinion ?

      Le droit de manifester est constitutionnel !

      La réaction du proviseur est de l’anti-pédagogie.

      Il a recours à l’excès de pouvoir pour faire taire ses opposants...c’est minable et pathétique.


    • idaho idaho 17 septembre 2009 18:02

      bah oui, y a 2 grands chanteurs, et 3 grands guitaristes (dont deux des meilleurs).


    • jolala jolala 17 septembre 2009 18:48

      Il n’y a pas irrespect de venir en short à l’école. Les lycees et collèges devraient avoir autre chose à faire que d’interdire. Il n’est pas impensable non plus de négocier, avant d’arriver à une position psychorigide... 


    • zaeus 17 septembre 2009 20:19

      @ VILISTIA

      Effectivement, nous n’allons tout de même pas demander à l’Éducation Nationale d’éduquer....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 septembre 2009 00:03

      @ Spyc : il est temps que soient écrits beaucoup d’articles pour dénoncer un système scolaire qui ne transmet plus ni valeurs, ni culture, ni expertise et où on met l’accent sur des insignifiances. 


      Pour établir une discipline, d’abord inspirer le respect et avoir une politique cohérente. Partir en guerre, ici contre short et là contre la voile, sans que l’État ait le courage de définir globalement les règles du jeu est inacceptable. E D U Q U E Z !!!




      Pierre JC Allard

    • RebelBird RebelBird 18 septembre 2009 10:10

      Le lycée, ça sert à 2 choses : étudier et flirter. Il faut garder un équilibre entre les 2 et ne surtout pas empêcher l’un pour favoriser l’autre.


    • Traroth Traroth 18 septembre 2009 19:00

      @Pierre JC Allard : Je n’aurais pas pu mieux dire !


    • jymb 17 septembre 2009 12:55

      Et bien si, il y a matière à article !

      Une réaction malicieuse, potache, non violente, pas aggressive ou vulgaire cela me fait sourire.

       Même si j’appprouve parfaitement la vertu du règlement intérieur, et d’une tenue vestimentaire neutre. L’idéal serait même le même pantalon/ polo pour tous le monde, cela règlerait le délire des marques couteuses et des pires trafics pour arriver à se payer l’inachetable


      • Spyc 17 septembre 2009 13:03

        @jymb :
        En somme vous disez « tu as tort de manifester mais tu le fais d’une manière si cool que tu devrais continuer et en plus je vais en faire un article » ?
        Si on doit pondre article à chaque fois qu’une personne se sent lésée et qu’elle ne fout pas un poing à l’autre en représaille, il va falloir un botin par jour rien que pour ces « articles »
        Je suis désolé mais la lycéenne a eu tort (que ce soit pour la tenue ou pour la manifestation) et il n’y a pas besoin de la féliciter parce qu’elle n’a pas bruler le bahut !

        Sinon je suis d’accord sur le principe d’un « uniforme » scolaire.


      • jymb 17 septembre 2009 14:08

        Spyc vous avez sans aucun doute raison...
        Et il faut vite interdire les livres de Marcel Pagnol : des histoires de boules puantes, de pique-cul sur les sièges de pions, de chahut en salle d’étude
        Quelle horreur !


      • Spyc 17 septembre 2009 14:48

        @jymb
        Ce n’est pas la peine de verser dans le manichéïsme qui n’a aucune valeur argumentative.
        Je fais juste remarquer qu’il y a un réglement (qui a ses raisons d’être) et que la lycéenne l’a enfreint et qu’elle a été punie pour cela, jusque là on reste mesuré.
        Ensuite si vous voulez partir dans un délire où il faudrait interdire toutes les oeuvres qui pourraient « pervertir » les étudiants, et bien libre à vous ! Cependant je ne pense pas que l’alternative à 1984 soit un monde totalement anarchique...


      • jymb 17 septembre 2009 14:56

        Je vois que l’humour au second degré, même extrêmement badin et léger n’est pas digérable par tous
        Signe des temps ?


      • french_car 17 septembre 2009 17:08

        Il y en a qui ne comprennent pas que si un règlement est débile il n’y a pas d’autre moyen de le faire abroger que de s’y opposer ???


      • Jurassix Jurassix 17 septembre 2009 17:39

        +1, « vanter » la femme objet d’un côté dans les magazines, la publicité, et interdire de ressembler à ces objets dans la vie courante, y’a tout de même un hic.
        Avant de s’attaquer à ça, il y a d’autres sujets bien plus importants (salaires, presence aux hautes fonction des entreprises et des états etc...).

        Maintenant, je pense que ce proviseur à raison. Je n’arrive pas à comprendre comment des parents peuvent laisser des gamines de 12 ans aller au collège, le string rose qui dépasse en dehors du short « ras-la-salle-de-jeux ».
        Au lycées, certaines tenues en deviennent tellement vulgaires qu’en la déshabillant, on trouve rien de nouveau.

        Je me souviens d’une conférence sur l’habillement en entreprise donné dans une grande école. La théorie pour les femmes était la suivante : il y a 3 zones « érogènes » chez la femme, les jambes+fesses, le nombril et la poitrine (si je me souviens bien)
        - N’en mettre en évidence aucune, c’est limite « frigide »
        - Une en évidence, c’est « classe »
        - 2 en évidence, c’est « sexy » (donc plus ou moins bien vu).
        - les 3, c’est vulgaire.

        Dans la dernière catégorie, en passant devant les arrêts de bus le matin, j’en met un sacré paquet...

        J’ai même pas 30 ans, et je suis déjà vieux jeu ?


      • Halman Halman 18 septembre 2009 10:15

        Vilistia, je ne suis pourtant pas vieux, mais des gamines de 15 ans voir nettement moins dont on voit les fesses moulées, le début de la raie des fesses, le nombril et un décolleté mais oui ça me met mal à l’aise.

        A 20 ans je m’en fous, mais à 15 c’est choquant.

        Cet été à mon arrêt de bus en sortant du travail il y avait une gamine anorexique qui ne devais pas avoir 15 ans avec un caleçon blanc moulant sans rien dessous et un dos nu blanc ultra mini qui ne cachait pas grand chose.

        Et oui c’est choquant.

        Des gamines qui se montrent impudiques ça met franchement mal à l’aise et on se pose des questions sur leur éducation.

        Sont elles vraiment conscientes de ce qu’elles font ?

        Avant hier encore, presque devant chez moi une autre en caleçon blanc moulant sans rien dessous qui montrait bien son anatomie intime et ses fesses de mammouth.

        Ne me dites pas que des gamines qui n’ont pas la moindre pudeur la plus élémentaire n’ont pas un problème ?


      • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 17 septembre 2009 13:42

        Les lycéennes n’ont-elles rien de mieux à faire que d’organiser des journées du short ?
         


        • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 13:53

          Et toi t’as rien de mieux à faire que de lire Agoravox... ?


        • sisyphe sisyphe 17 septembre 2009 16:34

          Courouve qui se pose en père-la-pudeur pour donner des leçons aux lycéennes, après certains articles plus que douteux, notamment sur la pédophilie : trop fort !


        • Traroth Traroth 17 septembre 2009 17:22

          « Les lycéennes n’ont-elles rien de mieux à faire que d’organiser des journées du short ? » : Et bien, peut-être bien que non. D’autres questions ?


        • Halman Halman 18 septembre 2009 10:19

          Une solution à quoi Villista ?

          A leurs problèmes d’impudeur ?

          Heureusement que la société a quand même quelques gardes fous.

          Adultes elles peuvent se trimballer à poil on s’en fout, mais pas au collège.


        • miwari miwari 17 septembre 2009 18:55

          Allez vilistia, je vais me mettre tout le monde sur le dos smiley

          La burka pour toutes nos filles et le problème est résolue smiley

          Heureusement pour nous que ce n’est pas un proviseur « barbu » qui a fait cela parce que je vous dis pas le vomi que nous aurions eu le long des postes, ouf on l’a échappé belle.


        • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 13:50

          Moi je trouve que la gamine est plutot courageuse d’avoir organisé la journée du short !!!

          Alors effectivement tous les conservateurs vont parler de tenue décentes à l’école, en ce qui me concerne, je pense surtout qu’il faut bien que jeunesse se passe, et que tant que les gamins ne portent pas de tenue à conotation sexuelle (string apparent) qui pourrait mettre sa vie en danger (un violeur etc..) Il peut très bien s’habiller avec un sac poubelle si ca l’aide à se trouver une personnalité....

          On nous parle souvent de respect de l’école, je trouve qu’imposer un uniforme c’est ne pas respecter sa jeunesse.... On est pas des anglais, nous ne sommes pas un peuple discipliné en France, et cette gamine est à l’image du pays dans lequel on vit : elle manisfeste et ouvre sa gueule, future syndicaliste.....Elle est belle la jeunesse anglaise avec ses gamines de 18 ans qui sont enceintes à plus de 30%. Et finissent obeses et alcooliques à 25. C’est pas ça qu’on veut pour nos enfants. On ne peut pas enseigner Rousseau à l’école et en même temps obliger les gosses à ne pas porter de short, je ne trouve pas ça logique.

          Est ce que le Lycée d’Etampes est un établissement privé ? Si oui il a le droit d’avoir son propre réglement, si il est public, pourquoi un établissement scolaire n’a t il pas le même réglement qu’un autre, c’est pas juste....

          En plus, interdire le short c’est complètement con, comment on fait si il fait t 30°, ou pour faire du sport ?


          • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 14:13

            A vilista, et bien je trouve ça bien dommage, cela veut dire d’un proviseur, peut faire sa propre petite dictature avec les enfants dont il est responsable, si ca lui chante....

            Esperons qu’il n’y ai pas de cocu ni de lunatic sur l’ensemble des proviseurs de France.....


          • Spyc 17 septembre 2009 15:04

            @Albatar
            "tant que les gamins ne portent pas de tenue à conotation sexuelle (string apparent) qui pourrait mettre sa vie en danger (un violeur etc..)« 
            Apparement vous n’avez pas vu la longueur des mini-jupes et des shorts actuellement ! Ceux-ci sont limite à la raie des fesses, donc pour la connotation sexuelle ont est bon là
             »En plus, interdire le short c’est complètement con, comment on fait si il fait t 30°, ou pour faire du sport ?« 
            Le bermuda et la jupe vous connaissez ?
             »On est pas des anglais, nous ne sommes pas un peuple discipliné en France« 
            Je sais que trop de discipline ça fait dictature militaire, mais il y a tout de même un minimum requis pour vivre en société
             »cette gamine est à l’image du pays dans lequel on vit : elle manisfeste et ouvre sa gueule, future syndicaliste« 
            Mouais, elle ouvre sa gueule pour un truc qui n’en vaut pas la peine (à part si elle tient vraiment à montrer sa nouvelle culotte/string sous sa nouvelle minijupe) alors qu’elle ferait mieux de bosser et de se chercher un boulôt qui lui plaise (pas forcément qui lui permette de gagner plein de fric)
             »Elle est belle la jeunesse anglaise avec ses gamines de 18 ans qui sont enceintes à plus de 30%. Et finissent obeses et alcooliques à 25"
            Quel poncif, comme si les petites françaises n’étaient pas comme ça non plus !


          • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 17:43

            @ Spyc.

            Pour les string apparent et la hauteur de la mini jupe je suis d’accord, en l’occurence dans cette histoire il s’agit d’un short, effectivement, mais il y a un collant en dessous, donc je crois pas qu’il y ai quelque chose d’apparent.

            En ce qui concerne le sport, je sais pas si vous avez déjà essayer de jouer au foot en bermuda, mais un short c’est quand meme plus pratique.

            Quand je dis qu’elle est à l’image de son pays, c’est bien le cas : elle ouvre sa gueule et manifeste pour un truc qui n’en vaut pas la peine au lieu de bosser (je reprend en gros vos terme)

            Effectivement, il y a bien une différence entre les petites francaises et les petites anglaises, au cas ou vous ne le saviez pas, il y a depuis plus de 10 ans un problème certain en Grande Bretagne, qui est un taux très , très élevé de mère fille. J’ai lu un article dans le nouvel Obs qui expliquait que l’age moyen d’une femme qui a son premier enfant en Grande Bretagne est passé de 23 ans pour les génération née dans les années 70 à 19 ans pour les générations nées dans les années 80. En france on est à 26 ans.
            Et je ne sais pas si vous avez déjà observer le comportement et l’accoutrement des petites anglaises en vacances en France, je ne pense pas que nos gamines se comportent pareil. Déjà elle sont sapée comme des pouf et en plus elle picole comme 8 et dégueule à 23h. Je vous l’accorde cette dernière phrase et un peu une généralisation néanmoins, je suis sur que des personnes qui l’ont déjà constaté confirmeront mes dires.....


          • Traroth Traroth 17 septembre 2009 17:44

            Donc quand un garçon porte un short, c’est bon, mais quand c’est une fille, c’est un appel au viol ? Bonjour le sexisme...


          • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 17:58

            Traroth, a quel moment j’ai dit ca..... ?


          • lactu-en-ligne 17 septembre 2009 18:13

            Oui , cet article du règlement est du n’importe quoi car si on a plus le droit au short , on fera comment quand il fait chaud .

            Mais L’Éducation d’aujourd’hui est du n’importe quoi . Car ils mettent des classes à 40 . Mais bon , je ne vais pas parler de Politique car on est pas sur un sujet Politique


          • Dolores 18 septembre 2009 20:13


            J’en suis « baba » ! en lisant ces commentaires !

            Comment des adultes intelligents peuvent-ils tomber en admiration devant de « sales gamines » ?
            Quand on parle du laxisme de l’éducation, on en voit là toute la bêtise étalée grâce à ce genre de réflexions venant de gens qui n’ont eux-même apparemment reçu aucune éducation, qui croient sottement qu’au nom de la liberté individuelle on peut faire tout et n’importe quoi, et qui font montre d’une complaisance et d’une indulgence coupable.

             Quel admirables combat pour la « liberté » !
            Et quelle liberté... le droit d’exhiber son anatomie ! Quelle profondeur de réflexion ! Quelle vision de la liberté !
             
            Attendons un peu qu’il n’ y ait plus aucune règle et nous aurons droit à la liberté de les voir se rendre au lycée « à poil ».

            Ceux qui trouvent admirable aujourd’hui cette rébellion stupide et qui la soutiennent, viendront se plaindre un peu plus loin que les jeunes sont mal élevés, impolis et irrespectueux.

            Or, il me semble que l’ école est le seul lieu d’apprentissage du respect des autres (qu’ils soient élèves ou profs) puisqu’il semble que des adultes comme ceux dont je viens de lire les réflexions irresponsables, ne sont pas capables de cette éducation.
            Et n’en déplaise à certains, la tenue vestimentaire y contribue. Il ne me paraît pas « liberticide » qu’on y exige une tenue correcte (ce qui ne signifie pas uniforme), et n’exclue en rien la fantaisie.

            Ce qui est complètement con, comme vous le dites, ce n’est pas d’interdire le short, c’est d’écrire un article sur la liberté d’ être indécent et provoquant. Il existe mille autres manières de se faire remarquer, si c’est là le but.


          • Traroth Traroth 23 septembre 2009 13:32

            On ne fait pas des règles pour le plaisir de faire des règles. En faisant ça, ce qu’on enseigne aux enfants, c’est que notre société est dirigée par l’arbitraire. Résultat ? Ils finissent par considérer que puisque les règles n’ont d’autre logique que de les faire chier, l’important n’est pas de les respecter mais de ne pas se faire prendre. Les règles, il faut d’abord que ça soit juste  !


          • King Al Batar Albatar 17 septembre 2009 14:44

            En ce qui concerne le port de l’uniforme à l’école, je pense qu’il faut analyser la question sous différents angles.

            D’un point de vue général, sur les avantages d’une école en uniforme, on retrouve effectivement les avantages que vous présentez notament au niveau de l’égalité entre les gosses, en même temps ca donne une certaine idée de la discipline aux gamins.

            Maintenant nous sommes en France, ou la notion de liberté est aussi très importante, on en reviens à notre discussion d’hier, sur Liberté Egalité Fraternité, à savoir que sans la fraternité, l’égalité est le pire ennemi de la liberté....

            Nous ne sommes pas, culturellement, à la différence de l’Angleterre ou de l’Allemagne, un pays discipliné. En france on insulte la Police, c’est con mais c’est comme ça ! Et ca ne date pas d’hier, beaucoup de fachos, vous dirons qu’insulter les flics c’est un truc de z’y va de banlieue, or c’est complètement faux. J’ai toujours été frappé que dans les rapport entre les jeunes et la Police, on ne relève jamais l’importance d’un spectacle comme celui de Guignol. Ca peut paraitre absurde, mais guignol est un malfrat qui s’evade de prison et qui pète la gueule au gendarme qui le poursuit.... Montrer ca a des gamins n’est pas forcément un bon exemple de civisme, c’est un peu comme si on montrait un film porno à un gosse pour lui apprendre l’amour. c’est brutal , mais c’est aussi culturel, ce besoin de leger désordre donne un sentiment de liberté jouissif.

            Alors, comme on dit, il faut bien que jeunesse se passe, il faut bien laisser s’exprimer les enfant pour qu’ils evacuent leur frustration leur craintes, leur faiblessess, et l’habillement est un mode d’expression.

            Je pense qu’obliger les eleves à porter un uniforme, c’est les brider dans leur quête de liberté si importante dans leur jeunesse, c’est revenir en arrière, et finalement c’est leur oter une liberté si importante pour un gosse : l’expression....

            Donc je suis plutot contre.

            Si on m’avait posé la question quand j’étais lycée, je suis sur que j’aurai répondu que je suis pour l’uniforme obligatoire, a condition que ce soit jean moulant string décolleté obligatoire pour toutes les filles..... lol


          • lactu-en-ligne 17 septembre 2009 18:16

            Moi je suis pour le port de l’Uniforme , comme ça , il y aura plus de bagarre pour les habits des autres . Tout le monde aura une chemise , un pantalon , une cravate ...


          • beneolentia beneolentia 17 septembre 2009 23:10

            vilistia (xxx.xxx.xxx.229)

            « Mais ne me demandez- pas de montrer mes fesses »

            euh, (bis), moi je veux bien voir ça aussi.

            mais, pitié pas d’uniforme, ça me rappelle l’armée.


          • Dolores 18 septembre 2009 20:30


            Imaginez aussi la revendication de « partouzes » au lycée au nom de la liberté et de la construction de la personnalité !.........................

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lactu-en-ligne


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès