Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Une milice à la française ?

Une milice à la française ?

Les risques d’une police parallèle.

La loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2) a été examinée mercredi par les députés.

Elle prévoit d'étendre à tous les citoyens volontaires la réserve civile créée en 2003 pour les retraités de la police nationale âgés de moins de 65 ans.

Le recrutement de ces réservistes, notamment parmi les étudiants, vise à compenser la baisse des effectifs actuels dans la police nationale. Cette police "complémentaire" devrait être armée et pourrait dresser des procès-verbaux après une formation sommaire. De même, il apparaît qu’elle aurait les moyens de procéder à des arrestations, ce qui semble au premier abord très alarmant.

A partir de ce projet de loi, on peut facilement constater que l’on risque d’entrer dans une phase inquiétante où les citoyens seront confrontés à des soi-disant policiers qui, d’une part n’auront peut-être pas les qualités requises pour faire face à des situations délicates, et d’autre part, pourront provoquer de grosses "bavures" aux conséquences graves.

Cette initiative du gouvernement est d’autant plus lamentable qu’elle s’inscrit dans une large politique d’économie consistant à fermer actuellement des brigades de gendarmeries et des compagnies républicaines de sécurité qui seront donc remplacées par des policiers non qualifiés.

Alors, que se passera-t-il un jour si cette "drôle de police" est mise en place ?

Les dangers sont grands, et personne ne pourra dire le contraire. Il faut considérer que les policiers et les gendarmes sont des hommes et des femmes qui ont reçu une très bonne formation leur permettant d’assurer le maintien de l’ordre et la sécurité pour l’ensemble des citoyens.

Mais si l’on envoie sur le terrain des personnes qui n’ont pas les connaissances nécessaires pour évaluer et maitriser convenablement les situations difficiles, c’est le désordre qui s’installera dans le pays avec l’effondrement des valeurs même de notre société.

Et plus encore : ces "milices" nationales au service de l’Etat peuvent un jour se transformer en véritables unités de répression au service du pouvoir contre le peuple et les opposants politiques.

Nous avons connu cela dans l’Histoire. Souvenez-vous !

Nous avons tous entendu parler de l’effroyable pouvoir que fut le gouvernement de Vichy présidé par Pétain.

Ceux qui ont vécu cette époque connaissent parfaitement les affres de cette période où chaque français vivait dans la peur, parfois l’épouvante et la terreur.

Le début de l’année 1943 vit la création de la Milice française, souvent appelée simplement « La Milice », organisation politique et paramilitaire instaurée par Vichy pour lutter à priori et tout spécialement contre "le terrorisme", c’est-à-dire contre la Résistance.

Entre autres opérations de choc, les miliciens participèrent à la traque des juifs et de tous les déviants dénoncés par le régime. La Milice fut aussi une police politique et de maintien de l’ordre du régime établi par Vichy.

Comme les nazis, les miliciens usaient facilement de la délation, de la torture, des rafles et des exécutions sommaires ; et trop souvent leurs actions se terminaient en véritables massacres des populations.

On pourrait écrire plusieurs énormes ouvrages sur les activités miliciennes, sur les exactions et les crimes de leurs membres tant ils furent nombreux sur tout le territoire français. Il faudra arriver en août 1944 pour stopper définitivement les méfaits de la Milice avec l’intervention du Gouvernement provisoire de la République.

Souvenez-vous encore …

Plus près de nous, en Roumanie, pendant la dictature de Ceausescu, la Securitate (police secrète roumaine sous l’ère communiste), a semé la terreur en pratiquant la délation et la torture.

A sa création, son but était de défendre les conquêtes de la démocratie et garantir la sécurité de la République populaire de Roumanie contre les ennemis tant intérieurs qu'extérieurs.

La suite, nous la connaissons. La Securitate a toujours persécuté le peuple roumain jusqu’en décembre 1989, date de la révolution qui entraîna la chute du dictateur.

Aurons-nous aussi un jour en France, une « organisation milicienne de sécurité ? »

En tant que citoyens responsables, nous devons tous nous opposer à ce genre de réforme.

Certes, en raison de l’insécurité qui augmente sans cesse sur notre territoire, il manque des effectifs de police ou de gendarmerie. Il faut donc recruter rapidement des personnels qualifiés à plein temps pour pallier aux carences actuelles, au lieu de supprimer certaines unités existantes.

Mais, en aucun cas, il faut installer une "police parallèle" qui n’a rien à voir avec les forces de l’ordre officielles.

C’est une dérive civique certes, mais aussi et pourquoi pas, une arme secrète pour le pouvoir afin d’éliminer au fil du temps, de près ou de loin, les oppositions politiques ou sociales.

Je laisse maintenant le soin à tous les lecteurs et les lectrices du site de méditer sur le projet gouvernemental, et d’apporter leurs réflexions et leurs appréciations.

Pierre-Alain Reynaud


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • beneolentia beneolentia 29 janvier 2011 10:13

    C’est un gouvernement de tarés...

    taré

    1. Qui a été comparé à une référence. * Des marchandises tarées. * Un cheval taré.
    2. (Vieilli) Qui est corrompu, qui est perdu de réputation. * Un homme taré
    3. (Familier) dangereux, sans vergogne, un peu fou * Un homme complètement taré

    http://fr.wiktionary.org/wiki/tar%C3%A9

    Seuls les fous, peuvent avoir de pareilles idées.


    • Fergus Fergus 29 janvier 2011 11:55

      Bonjour à tous.

      Bien d’accord avec l’auteur et avec Beneolentia : cette initiative porte en germe de graves et dangereuses dérives, tant sur le plan de la sécurité des personnes, confrontées à des « miliciens » inexpérimentés, que sur celui des droits de l’Homme, soit en raison du manque d’expérience, soit d’une adhésion à un projet liberticide.

      Il faut se mobiliser impérativement contre cette folie qui a germé dans des cerveaux malades. Et Hortefeux (auquel j’ai consacré hier un article intitulé : Hortefeux, triste sire !) est, à l’image de son délirant maître, particulièrement atteint !


    • beneolentia beneolentia 29 janvier 2011 10:20

      c’est gratuit ???

      Une rémunération est-elle prévue ?
      Les citoyens volontaires exercent à titre bénévole. Cependant, certains frais occasionnés par les missions pourront être remboursés.

      http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/la_police_nationale/ser vice-volontaire-citoyen/faq


      • beneolentia beneolentia 29 janvier 2011 10:22

        même pas besoin d’être français

        Qui peut postuler ?
        Le service volontaire citoyen est proposé à tous les publics, sous réserve du respect des conditions d’admission :


        • pingveno 29 janvier 2011 11:29

          Merci beaucoup pour le lien (au fait : mis à jour le 19/11.... 2008, ça fait peur !)

          Un truc qui m’interpelle : le volontaire peut être (sera ?) armé, pourtant aucune des réponses de cette FAQ n’y fait mention alors que ce seraient les premières questions qui me viendraient à l’esprit :
          - quelles catégories d’armes ?
          - arme personnelle (ben oui par souci d’économie) ou appartenant au commissariat ?
          - la formation inclut-elle une formation au tir donnant droit à l’usage d’une arme de 4e ou 1e catégorie ?


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 janvier 2011 13:39

          Quand on remplace des professionnels par des amateurs incompétents et sans formation la qualité du service s’en ressent. Faudra pas venir se plaindre si des cowboys au Q.I. de salades vous pourrissent la vie.

          De toute façon c’est juste une mesure « porte-monnaie » destinée à faire des économies. Former un flic, ça coûte cher, alors que faire appel à la bonne volonté des Dupont-Lajoie l’est beaucoup moins.

          Tous les gros cons aux existences de merde, tous les frustrés de la biloute, tous les adeptes de la carabine, vont se précipiter dans les centres de recrutement pour devenir des miliciens et pour se parer d’un uniforme qu’il leur donnera l’apparence et les atours du pouvoir et de l’autorité que la vie leur a refusé.


        • ZEN ZEN 29 janvier 2011 13:47

          On devrait demander l’avis de Sarah Palin sur la question
          Elle, si pondérée !...


        • sisyphe sisyphe 29 janvier 2011 14:29

          Bah... un état de plus en plus policier, et de plus en plus privatisé ; rien d’étonnant ; dans la logique de cette clique de mafieux au pouvoir... 

          Ils ne font que suivre l’exemple US, où toutes sortes de polices et « d’armées privées » sont depuis longtemps au service du maintien de l’ordre et des opérations de guerre (cf l’Irak)

          Pour se prémunir contre ces milices de ratonneurs en goguette, il ne reste plus qu’à autoriser le port d’arme ; et on va arriver aux résultats des américains, avec le plus grand nombre de morts par balles du monde... 

          Banzai !! 


        • TSS 30 janvier 2011 17:37

           cela permettra de basses vengeances de quartier !!

          on avait deja la milice municipale remunerée ! maintenant on aura la milice benevole !

          il ne reste plus qu’a remettre en route les baignoires et la gégène et la boucle est bouclée !!

          dans l’ancienne base de St Astier ,le gvt a reconstitué des rues et ensemble d’habitations et c’est

          là que viennent s’entrainer des unités de « flics »specialisés(ceux que MAM voulait preter à Ben Ali)

          dans les emeutes urbaines... !!


        • beneolentia beneolentia 29 janvier 2011 10:23

          ni même majeur (18 ans)


          • beneolentia beneolentia 29 janvier 2011 10:31

            A lire :

            Des milices citoyennes... Une proposition qui a fait bondir le leader du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon : « Ainsi Nicolas Sarkozy a l’intention de créer des milices et personne ne dirait rien ? Avez-vous bien lu ? Dans votre quartier, certains habitants du quartier auront des fonctions de police, ce qui est déjà incroyable mais de surcroit ils auront ce pouvoir dans le quartier lui-même », écrit le député européen sur son blog.

            http://www.bastamag.net/article774.html


            • foufouille foufouille 29 janvier 2011 10:42

              ca va etre beau
              le CRIF risque de moins rigoler vu les postulants


              • 2102kcnarF 29 janvier 2011 12:46

                bah je pense que les mecs du BETAR vont postuler à coté de ceux du FN et de quelques groupes islamistes....bref on reconnaitera toute la racaille à son uniforme . Quelque part c’est un progrés !


              • JL JL 29 janvier 2011 10:46

                C’est littéralement insupportable.

                Est-ce que ce n’était pas la même chose sous Ben Ali ? La Tunise a-t-elle été un terrain d’expérimentation de ces milices ?

                Est-ce que ce n’est pas la même chose en Egypte ?


                • JL JL 29 janvier 2011 16:34

                  Oui aux gardiens de la paix, non aux forces de l’ordre et non aux milices du pouvoir fascisant.


                • BANANE 29 janvier 2011 11:22

                  des citoyens volontaires pour assurer la sécurité encadrés par des professionnels...
                  faut voir.
                  Pourquoi pas quelques expérimentations ici et la, dans les gares, les entrées d’établissements scolaires...les points sensibles de jour comme de nuit et faire une analyse aprés quelques mois ?
                   


                  • 2102kcnarF 29 janvier 2011 12:43

                    des citoyens volontaires qui seraient rémunérés , il faut préciser .... smiley  smiley


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 29 janvier 2011 11:36

                    hé hé le Dormeur s’est éveillé !


                    • sisyphe sisyphe 29 janvier 2011 17:33

                      c’est qui, le dormeur ? 


                      La bête sauvage qui sommeille en chaque être humain ? 

                      L’être dominé par son rhinencéphale et ses pulsions primitives ?

                    • sisyphe sisyphe 30 janvier 2011 12:01

                      ah, ok : Dune ! 


                      ... c’est pas plus rassurant....
                       smiley 

                    • sisyphe sisyphe 30 janvier 2011 13:29

                      ok ; faudra que je le revoie, parce que là, ça fait longtemps... je me souviens surtout du ver géant...


                    • PascalR 29 janvier 2011 11:39

                      S’il est vrai que ce genre de dérive fait froid dans le dos, il n’y a pas de fumée sans feu. La France est en train de devenir une véritable zone de non droit où tout le monde magouille, agresse, vol, viol, torture pour un n° de CB, ...

                      La France , exemple de démocratie, est en train de préparer le terrain à une future et probable dictature, mais à qui la faute ?
                      La liberté des hors la lois, français, roumains, gitans, arabes, noirs, ... est en train de bouffer celle des citoyens « normaux » qui, un jour ou l’autre, appelleront à la dictature (parions que M.LE PEN fera un score étonnant en 2012).

                      • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 30 janvier 2011 08:57

                        "La France est en train de devenir une véritable zone de non droit où tout le monde magouille, agresse, vol, viol, torture pour un n° de CB, ..."

                        Quand on veut peindre un tableau réaliste, on devrait éviter de travailler au rouleau.


                      • sisyphe sisyphe 30 janvier 2011 13:34

                        Par Sergeant Pepper (xxx.xxx.xxx.213) 30 janvier 08:57

                        « La France est en train de devenir une véritable zone de non droit où tout le monde magouille, agresse, vol, viol, torture pour un n° de CB, ... »

                        Quand on veut peindre un tableau réaliste, on devrait éviter de travailler au rouleau.

                        Exact. 

                        D’autant que si on veut brosser un tableau de la réalité, y a pas que la France, et de loin....

                        Ca va même, devant la paupérisation croissante, le chômage, etc, se multiplier aux 4 coins de la planète, quand ce ne seront pas des émeutes pour la faim... 

                        On soutient des régimes qui manifestent une violence terrible, et on vient s’insurger, quand les effets de cette violence se font sentir....ça s’appelle l’effet boomerang...

                        Faut élargir le focus ; c’est un tableau panoramique qu’il faut faire, sur les racines du mal... 


                      • Canine Canine 29 janvier 2011 12:14

                        Juste comme ça, ça fait trois fois que je relis les textes présents sous les deux liens, et nul part il n’est question d’arme ou de quelconque prérogatives judiciaires ou administratives.

                        Parce qu’à mon avis, le but de ce texte, c’est pas du tout la création d’une milice (qui consiste quand même à donner plus de droit à de citoyens, ce qui n’est pas très Sarkozyste), mais juste faire des économies, en délégant à des bénévoles ce qui était jusqu’ici le boulot de fonctionnaires.
                        Il n’est donc peut être pas utile de crier encore au loup en invoquant à tort et à travers les zheures-les-plus-sombres-de-notre-Histoire, devant ce qui n’est qu’une radinerie.


                        • Fergus Fergus 29 janvier 2011 13:40

                          @ Canine.

                          La fourniture d’armes a, semble-t-il, été confirmée par des syndicalistes policiers. Les responsables se défendent toutefois de tout risque en affirmant que ces « réservistes » (aux forts relents de miliciens) ne seront pas mis en situation d’intervention pointue où l’expérience est indispensable.

                          Problème : ces situations naissent parfois de manière très fortuite et inattendue au cours de missions a priori sans danger (exemple : un contrôle routier au cours duquel un automobiliste peut se révéler un criminel en cavale). Les responsables sont muets sur ce type d’éventualité, et cela d’autant plus que les grands médias se sont bien gardés de leur poser ce genre de question.

                          Bonne journée.


                        • juluch 30 janvier 2011 21:41

                          Tout à fait d’accord, s’exciter sans rien savoir faut être assez bête !!


                          De toute façon, les réservistes actuels(armée de terre) ont leurs armes en caserne.....donc pas de quoi se faire un caca nerveux.

                          marrant certains sur agora !!

                        • BANANE 29 janvier 2011 12:23

                          à une époque, pas très lointaine, nous avions une armée de conscrits...avec des appelés du contingent.



                          • 2102kcnarF 29 janvier 2011 12:41

                            oui ils professionnalisent l’armée et font l’inverse avec la police....tarés


                          • BANANE 29 janvier 2011 12:51

                            les missions sont différentes.

                            Pas besoin pour contrôler l’entrée des stades de faire appel au GIGN...d’ailleurs ce sont des « stadiers » qui font office d’agent de sécurité.


                          • juluch 30 janvier 2011 21:42

                            Il y a des reservistes qui font des missions et tout se passe bien !!!!!


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 janvier 2011 22:46

                            Hé, Banane, tu as déjà vu des stadiers armés de revolver et qui effectuent des perquisitions ? Des stadiers qui te demandent tes papiers dans la rue ? Qui te collent une prune à 90€ parce que tu as traversé sur le passage clouté alors que le petit bonhomme était rouge et pas vert ?

                            Banane, va.


                          • Hadrien 29 janvier 2011 12:23

                            bon ben,il ne reste plus que l’action directe,je vais rentrer en clandestinitée !!!!


                            • 2102kcnarF 29 janvier 2011 12:40

                              ....j’espère que tu as tapé ton post depuis un web-café, car maintenant tu ne peux plus rentrer chez toi, ta couverture est grillée !

                              ............ smiley


                            • juluch 30 janvier 2011 21:43

                              Hadrien tu devrais surtout aller consulter !!!!!


                            • PhilVite PhilVite 29 janvier 2011 12:34

                              C’est clair, aujourd’hui fermer sa gueule et ne rien faire devient criminel...


                              • 2102kcnarF 29 janvier 2011 12:37

                                "C’est un gouvernement de tarés...

                                taré "

                                On fera jamais plus concis et plus conforme à la vérité,  beneolentia !


                                • sdzdz 29 janvier 2011 12:49

                                  Il est évident qu’il s’ agit d’une dérive puisqu’on touche là aux missions régaliennes de l’Etat ! On crée de la confusion en multipliant les sources de problèmes. On peut y rajouter les polices municipales multiples... De quoi entretenir la confusion... Mais ce que ce texte révèle avant tout, c’est qu’ il y a d’abord nécessité absolue pour les citoyens à s’assurer par leurs impôts que les gouvernants font leur travail correctement, malheureusement, on en est loin !

                                  C’est d’ailleurs pour éviter ces dérives et les prétextes qui les entraînent que l’IRC exige des budgets conséquents pour les forces (républicaines) de sécurité intérieure et de Défense... Ceux qui prônent un abaissement de ces budgets portent en fait gravement préjudice aux citoyens que nous sommes, et ne font que servir la soupe à Sarkozy et consorts, des néo-impérialistes européistes ou transatlantistes qui n’en ont rien à faire de la France !

                                  http://www.la-france-contre-la-crise.over-blog.com


                                  • morice morice 29 janvier 2011 13:23

                                    ça dérive sec, c’est l’effet Sarkozy.... il n’est pas entouré de mecs du GUD pour rien.. le sécuritaire comme viatique, le pourrissement des débats sur le sujet.... la vindicte sur des cas particuliers, les jurys populaires prêts à couper à nouveau des têtes : ras le bol de cet état de maladie mentale....


                                    souvenez vous, en 2007...


                                    Voilà donc comment, au nom de l’ouverture, on va fabriquer un gouvernement qui puisera certes à gauche, mais dont le seul point commun tournera autour des questions qui ont amené le Front national à un niveau jamais atteint, jusqu’au hold-up sarkozien de cette élection présidentielle. En résumé, on aura bien dans le gouvernement Sarkozy-Fillon des hommes de gauche. Mais ceux-là, ça fait bien longtemps qu’ils ne le sont plus vraiment. La gauche s’est fait piéger par le sentiment sécuritaire, et n’a pas su y répondre à temps. Lors des tous premiers débats citoyens de madame Royal, dont un à Lille, il a fallu qu’elle empoigne le micro pour qu’on cesse de la railler sur l’encadrement militaire des jeunes délinquants. Elle avait été ensuite applaudie. Trop tard.

                                    • ddacoudre ddacoudre 29 janvier 2011 13:33

                                      bonjour alain

                                      nous sommes entrée dans une phase de fascisation, nous connaissons les éléments qui y concourent et les situations qui les développent, nous n’en sommes pas au stade ultime, car il faut que ce soit le peuple qui le réclame avec conviction et bonne foi et en ignorance de cet événement. souvent les citoyens confondent fascisme et nazisme, et parce que il ne voient pas l’image connu de nazisme se développer ils pensent ainsi éviter le fascisme.
                                      parmi les cinq critères identifiés qui y concourent, figure les polices privés j’ai déjà eu l’occasion d’écrire que les police de sécurité auxquelles nous faisons appel et que nous voyons de partout, y concourent, elles n’en sont qu’un prémisse basculera au moment opportun. alors cette loi s’inscrit dans cette voie, il faut savoir aussi qu’au USA existe des entreprises qui vendent des services policiers et même des mercenaires.

                                      nous sommes dans une logique terrifiante. les états ne dirigent plus le monde, ce sont les oligarchies, elles demande aux états de protéger leur intérêt, c’est la base du libéralisme, mais de plus en plus elle imaginent disposer des moyens et armées pour le faire elles mêmes, c’est du made USA. de ce fait je dis souvent que le fascisme ne se présentera pas sous le même aspect que nous avons identifié, ni l’eugénisme qui allait de pair, et le nazisme qui en découlera (recherche de l’homme parfait dans lequel nous sommes entrée) ne construira pas des camps de concentration, mais des centres d’internements et des camisoles chimiques et tous nous applaudirons.
                                      ddacoudre.over-blog.com .
                                      cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès