Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Une pensée émue pour ma maman, morte voici un mois, le 28.05.2014, victime (...)

Une pensée émue pour ma maman, morte voici un mois, le 28.05.2014, victime d’#austericide

L'austérité tue, histoire personnelle

Une pensée émue pour ma maman, morte il y a un mois, le 28 mai 2014, victime d' #austericide

En février 2013, on lui découvre après un scanner une tumeur à la vessie , elle aurait dû être opérée immédiatement.

Or, elle a n'a été opérée que 2 mois après.

Pourquoi ? Un chaos administratif régnait dans la santé publique. En effet, le gouvernement espagnol, laquais du FMI, poussait pour privatiser la santé publique. La santé publique ne se laissait pas faire et manifestait : les louables "marches blanches" en #Espagne. (1)

Lors de cette opération tardive, les chirurgiens virent que la tumeur était devenue trop grosse. Alors, ils l'ont refermée. Et ils l'ont ré-opérée 1 mois après pour lui enlever toute la vessie et d'autres choses, je vous épargne les détails.

Dès septembre 2013, sa vie sans vessie ne fût évidemment plus la même.

Son rein restant (un autre #cancer 3 ans auparavant) travaillait, travaillait, travaillait ..

Et il s'est fatigué de travailler. En avril 2014, elle se sentait de plus en plus mal, n'arrivait plus à manger, était dégoûtée .. elle pensait à une grippe.

Le 24 mai, après un scanner, on lui apprit que son rein fonctionnait très mal. Ils lui proposèrent des solutions thérapeutiques dures pour tenir encore quelques mois ou quelques années mais en perdant à nouveau beaucoup au niveau qualité de vie.

Alors, elle a préféré se laisser éteindre.

Et elle est morte 4 jours plus tard, le 28 mai 2014.

Nos gouvernements néo-libéralisés, qu'ils soient de droite ou de gauche, ne gouvernent plus qu'en fonction de la sacro-sainte " #dette " et imposent à leurs citoyens des plans d'austérité pénibles qui détruisent les classes moyennes et appauvrissent toujours plus les classes les plus défavorisées.

Pendant ce temps, les plus riches, eux, continuent à s'enrichir, les statistiques des services fiscaux (pour l'argent déclaré ..) partout dans le monde sont éloquentes ( 2 et 3 ).

L'austérité nous tue, le FMI nous tue.

Dormez citoyens, dormez.

Au suivant ou changer radicalement nos modes de vie et de pensée.

Juan Carlos Hernandez

 

1. 17.02.2013 "Espagne : Manifestation gigantesque pour défendre la santé publique " http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/espagne-manifestation-gigantesque

2. 05.05.2014 "Les riches toujours plus riches, selon l'OCDE" http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2014/05/20140505-181326.html

3. 04.04.2013 "les chiffres effarants de l'évasion fiscale" http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/offshore-leaks-les-chiffres-effarants-de-l-evasion-fiscale_1440481.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • nofutur 30 juin 2014 10:52

    Bonjour L’auteur,
    J’ai de la peine et beaucoup de colère.
    Il n’y à pas qu’en Espagne que le régime d’austérité fait souffrir. Mon papa est décédé il y a 3 ans. Ma maman qui le visitai tous les jours l’a trouvé une fois en train de s’étrangler avec une sangle involontairement. Personne ne s’était inquiété de savoir si tout allait bien. Je n’en veux pas au personnel hospitalier, j’en veux à notre société de merde !
    Mais tout le monde s’en fout des mouroirs honteux. Cela ne rapporte pas d’argent !
    Comme vous le dites : Dormez braves gens tout va bien...


    • lermontov lermontov 30 juin 2014 11:18

      Bonjour ;

      C’est dur de perdre sa mère (ma maman est morte quand j’étais ado), encore plus dur de la perdre ainsi. Courage.

      Vous manquez de lucidité tous, de façon générale. Avec l’Ue, ce à quoi on assiste, c’est la création ex nihilo d’une nation. On est dans le domaine de sculpture de l’humain, on fabrique un énième homme nouveau, ça n’a rien à voir avec la politique ; la politique en l’occurence n’est qu’un outil et l’idéologie néolibérale, ce n’est rien d’autre que le darwinisme social cher à Spencer. 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Darwinisme_social

      "Le darwinisme social est une doctrine politique évolutionniste apparue au XIXe siècle qui postule que la lutte pour la vie entre les hommes est l’état naturel des relations sociales. Selon cette idéologie, ces conflits sont aussi la source fondamentale du progrès et de l’amélioration de l’être humain. Son action politique préconise de supprimer les institutions et comportements qui font obstacle à l’expression de la lutte pour l’existence et à la sélection naturelle qui aboutissent à l’élimination des moins aptes et à la survie des plus aptes (« survival of the fittest »= « la survie du plus apte »).

      Envisagé à l’échelle de la compétition entre les individus, il préconise la levée des mesures de protection sociale, l’abolition des lois sur les pauvres ou l’abandon des conduites charitables. Herbert Spencer, un des idéologues, pense ainsi que « toute protection artificielle des faibles est un handicap pour le groupe social auquel ils appartiennent, dans la mesure où cette protection a pour effet [...] de le mettre en position d’infériorité face aux groupes sociaux rivaux1. » Son versant racialiste fait, à l’échelle de la compétition entre les groupes humains, de la « lutte entre les races » le moteur de l’évolution humaine. Il s’est conjugué à la fin du XIXe siècle avec les théories eugénistes."

      Tout y est, non ?


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 30 juin 2014 12:33

        Bla, bla, bla...


        Une tumeur, ce n’est jamais à prendre à la légère. Mais rien n’indique que l’opération aurait été couronnée de succès si elle avait eu lieu deux mois avant.

        Certains cancers sont aisément traitables quelque soit le moment, et d’autres non. Il y a toujours une part de loterie.

        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 30 juin 2014 14:15

          hors sujet et idiot...



        • boris boris 30 juin 2014 16:57

          Toujours aussi con, l’ours merdeux.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er juillet 2014 02:53

          J’ai horreur du pathos.


          Et je déteste encore plus qu’on se serve d’un cas particulier dont on ne sait rien au fond pour essayer de me vendre une idéologie.

        • anomail 1er juillet 2014 19:14

          Mmarvinbear, le cancer est une course contre la montre dont vous ne semblez pas avoir fait l’expérience.

          A quelques semaines près vous y restez ou vous vous en sortez.

          L’article démontre simplement qu’à moins de faire partie des 1% qui se gavent sur le dos des 99 autres, tout ne sera pas fait pour mettre un maximum de chances de votre coté.

          Dans la vie, il y a beaucoup de choses auxquelles vous êtes censé avoir droit mais que dans les faits vous n’obtiendrez que si vous emmerdez le monde.

          Le cancer (entre autres maladies) en fait partie.

          Grâce à l’organisation de notre belle société, la lutte contre la maladie se transforme peu à peu en lutte contre l’administration et le personnel soignant.

          Si vous ou un proche avez ce problème un jour (un peu moins d’une personne sur deux au cours de sa vie), la meilleure façon de vous en sortir est de faire le forcing sur les médecins pour aller le plus vite possible (est donc passer devant les autres) quitte à passer pour un connard et un emmerdeur. Même si cela n’est pas votre nature, forcez-vous car il en va de votre vie.

          Évidemment ce sont ceux dont c’est le comportement naturel ont le plus de chances de s’en sortir. Dans ce cas, votre bonne éducation vous mettra en danger de mort car c’est bien de leur sacro-sainte concurrence qu’il s’agit.

          A noter (mais ça c’est un autre sujet) que ce sont les mêmes qui nous empoisonnent et qui nous soignent, car les industries agricoles, chimiques et pharmaceutiques ne font qu’une. Regardez qui est à la tête de la FNSEA pour vous en convaincre.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 juillet 2014 11:52

          Vous savez ce qu’est un planning de chirurgien ? J’ai eu l’occasion d’en connaitre un.


          Son agenda opératoire était planifié cinq mois à l’avance, mais il savait qu’il ne tiendrait pas forcément ses engagements : entre les impondérables ( patients qui réclament des examens complémentaires, ce qui peut retarder l’intervention ), les accidents ( une entorse au poignet et c’est toute la chaine opératoire qui est fichue et les plannings des collègues bouleversés ) et bien entendu les opérations à réaliser en urgence ( surtout le vendredi et le samedi, jours ou les jeunes cons qui se croient invincibles s’amusent à se fracasser les vertèbres ) et qui entrainent des décalages car les chirurgiens ont aussi besoin de repos parfois.

          Alors dire que c’est la faute au FMI si maman a été envoyée manger du pissenlit, je ne suis pas désolé de dire que c’est aussi se foutre un peu de la gueule du monde.

        • anomail 7 juillet 2014 12:28

          Et bien dans ce cas il conviendrait de prendre un peu de recul pour observer la situation.

          Un fois cela fait, on ne manquerait pas de poser les questions suivantes :

          - Pourquoi le planning d’un chirurgien est-il aussi chargé ?
          - Pourquoi n’y a-t-il pas plus de chirurgiens ?

          Et je parie qu’on retomberait rapidement sur des questions bassement financières, mais qui finalement déterminent qui peut vivre et qui doit mourir.


        • xmen-classe4 xmen-classe4 30 juin 2014 13:45

          c’est pas le FMI, c’est que les espagnol privatisent les gains et collectivisent les pertes.


          • xmen-classe4 xmen-classe4 30 juin 2014 13:49

            et la france à cette meme façon de voulloir etre une grande puissance scientifique et economique en trainant un cadavre.

            quand il faut moderniser l’economie, la justice, la liberté, etc.. c’est ce qu’il faut faire et les pochette surprises les subventions ni font rien.


            • xmen-classe4 xmen-classe4 30 juin 2014 14:18

              les chirurgiens ne sont pas à 2000€ net alors qu’il y a le smic.


              • Ronny Ronny 30 juin 2014 15:53

                @ auteur

                Pour avoir perdu ma mère voila 6 mois, laissez moi juste vous dire que je compatis

                Ensuite, cet article montre de façon concrete ce que l’on voit dans certains statistiques, à savoir une stagnation de l’espérance de vie, voire un recul dans certains pays très frappés par les soit disant « crises ». Ceci est observé maintenant dans certains pays de l’Europe géographique, comme la Grèce ou la Russie.

                Pire que cela, l’espérance de vie en bone santé, jamais évoquée est aussi en régression dans plusieurs pays européens dont la France et le RU, en raison entre autres de la difficulté d’accès aux soins. Et plus fort que cela, elle est inférieure aux ages de départ à la retraite, ce qui signifie qu’en moyenne, les salariés européens partent et partiront de plus en plus, pour bon nombre d’entre eux malades en retraite.

                Si en plus, comme le montre l’article, on évite de les soigner, les très riches qui gouvernent cette planete auront définitivement gagné la partie.


                • soi même 30 juin 2014 20:04

                  Mon pauvre nous sonnes tous mortels et dans toutes les familles, il y a des mort !
                   Il serait bon d’avoir un peut plus de pudeur et de respect pour ta maman !


                  • Juan Carlos Hernandez 30 juin 2014 20:41

                    Je te plains de souffrir d’illetrisme. Ta réaction démontre que tu n’as pas saisi le sens de mon article. Savoir lire est une chose, comprendre ce que l’on lit en est une autre.


                  • soi même 30 juin 2014 20:45

                    Et alors vous allez rendre responsable qui du décès de votre mére ?


                  • Juan Carlos Hernandez 30 juin 2014 21:05

                    Quelle perte de temps .. lisez svp ou .. taisez-vous. Merci


                  • lermontov lermontov 30 juin 2014 21:12

                    @ soi-même

                    Tiens :

                    "La politique d’austérité conduite depuis quelques années dans ce pays aurait des conséquences majeures sur la santé de la population. Revue de détails."

                    https://destinationsante.com/grece-la-crise-aussi-sanitaire.html

                    http://www.jolpress.com/sante-grece-athenes-ong-crise-economique-drogue-sisa-hopitaux-article-826240.html


                  • soi même 30 juin 2014 22:12

                    Il ne faut pas mon plus sortir de Saint Cyr pour comprend ton article et après Que fait ton ?


                  • xmen-classe4 xmen-classe4 1er juillet 2014 09:13

                    Il faut savoir que le cancer ne concerne pas les jeunes.

                    L’espagne est un vieux pays catholique nostalgique du code de rome. peut etre qu’il estime qu’avoir été catholique leur donne plus de droit, eux qui sont royalistes, qui votent à droite en pleine crise et reussissent à avoir une dette comme la notre en 10 ans.


                  • RICAURET 30 juin 2014 22:10

                    ha ça ira ça ira a la lanterne on les pendra
                    ha ça ira ça ira a la lanterne on les pendra

                    a bon entendeur salut


                    • bartneski bartneski 1er juillet 2014 07:24

                      Putain de crabe !!!


                      Arrivent parfois de tristes nouvelles

                      Un proche, un parent, un ami

                      Nous apprend que la vie est cruelle

                      Que le temps devient ennemi

                       

                      Le regard fuit mais je souris

                      Retenant les larmes, je me détourne

                      Je l’imagine déjà parti

                      Sans espoir ni roue qui tourne

                       

                      L’avenir se limite au combat

                      Je me battrai me déclare t-il

                      Ce sera long et pénible

                      Je ne baisserai pas les bras

                       

                      Je lui donnais raison

                      Car de toute façon

                      Le choix est limité

                      Mourir ou résister

                       

                      Plutôt que d’en pleurer

                      Nous avons ri d’effroi

                      Puis nous nous sommes quittés

                      Jusqu’à la prochaine fois

                       

                      Adieu l’Ami,

                       

                      Nous nous retrouverons

                      A la chaleur d’un feu

                      Les braises des charbons

                      Libérant vers les cieux

                      Des volutes diadème

                      De bonheur au présent

                      Chantant carpe diem

                      A tue tête, pleines dents


                      • kalon 1er juillet 2014 08:33

                        Pour l’avoir vécu assez jeune, je peux dire que perdre sa maman est, probablement, la chose la plus éprouvante qu’il soit !

                        Mais l’acharnement thérapeutique l’est également et lorsqu’on voit que 35 % du budget total des soins de santé est dépenser dans les six derniers mois de la vie, on peut se poser des questions quant à la pertinence de cet acharnement qui, finalement, ne profite qu’aux thérapeutes et aux hôpitaux ?


                        • kalon 1er juillet 2014 08:42

                          Il resterait à étudier si cet acharnement est aussi présent vis à vis des personnes ne disposant pas d’un couverture de soin de santé adéquate car lorsque mon père est décédé, je n’ai constaté aucun acharnement.

                          Il n’était pas riche et était très mal couvert au niveau des remboursements que l’hôpital pouvait attendre.

                          Existe t’il un rapport de cause à effet ?

                          Probablement, mais qui le prouvera ?


                          • kalon 1er juillet 2014 08:44

                            Je ne peux qu’en conclure que la médecine n’est, finalement, qu’une activité industrielle parmi d’autres ! smiley


                            • bartneski bartneski 1er juillet 2014 09:15

                              « la médecine est une putain, son macro c’est le pharmacien » Renaud.


                            • smilodon smilodon 1er juillet 2014 22:37

                              @ l’auteur : Que dire !.... Mes sincères condoléances, même du fond du coeur, vous passerons largement au-dessus de la tête, et c’est normal !... Que dire ??.. Que répondre à votre texte ???!.. Sinon que je vous comprend et que je suis de tout coeur avec vous !... Je ne sais pas quoi vous dire mon ami !.. Mais si j’écris ces quelques mots, c’est que votre texte, votre histoire m’ont touchés !.... Vraiment !.... Que votre maman soit plus heureuse tout là-haut qu’ici bas !... C’est tout ce que je peux lui souhaiter. Et que malgré tout, vous-même puissiez trouver votre paix !..... On sera nombreux à l’avenir à passer par les mêmes moments !... Courage !... Un jour, forcément, tout cela changera !... Ca ne pourra pas durer !.... Trop d’injustices !..... Courage....Adishatz....


                              • ralph 6 juillet 2014 22:30

                                @ l’auteur : c’est une grande perte celle de sa propre mère !
                                La mienne je l’ai perdue il y a très longtemps mais, heureusement, j’ai le sentiment que
                                elle m’accompagne toujours.
                                Quelque part elle est toujours là...
                                Je vous souhaite vivement de ressentir aussi ce sentiment en vous, car l’amour d’une mère
                                est puissant.
                                Pour le reste, c’est sûr que tout est pourri dans cette société, cela dépend de nous de
                                la rendre meilleure à commencer dans nos familles et dans le cercle de nos relations,
                                nos amis et nos connaissances.
                                Il ne faut rien s’attendre des institutions, juste agir nous mêmes en gardant la memoire
                                de nos parents.

                                Bon courage !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès