Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Une super mamie

Une super mamie

Je n’ai pas envie de parler des contorsions éthiques d’Alain Minc. Le mal qu’il se donne pour démontrer l’application de la morale, tout simplement, ne serait pas la meilleure solution pour clarifier l’ensemble de ses activités contradictoires ! Il a ajouté une personnalité à la liste de tous ceux qu’il conseille déjà. Je serais inquiet sur le plan de la rectitude si j’étais Nicolas Sarkozy, puisqu’il s’agit de lui. Elle ne se divise pas. Mais chacun ses choix et ses affinités.
Je n’ai pas envie de parler, pour l’instant, de ce qui secoue la justice. Il faudra que j’y vienne.
Je n’ai pas envie de parler du malheureux suicide de cet homme gardé à vue à Valence, soupçonné puis disculpé. Mon collègue procureur a suffisamment à faire avec ce drame et la procédure qu’il dirige.
Non, j’ai envie de vous parler d’une remarquable anonyme, une femme de 61 ans qu’évoque Le Parisien. Je sais que les médias n’aiment écrire que sur les trains qui arrivent en retard et très peu sur les êtres qui nous font honneur. Aussi a-t-on un miniscule articulet où on apprend sur un mode à la fois tendre et moqueur, que "la mamie ceinture le braqueur". Hier à Paris, dans le 13e arrondissement, un braqueur est entré dans une pharmacie, un marteau à la main, menaçant de tout casser si on ne lui remettait pas la caisse. La "mamie" l’a ceinturé, là où tant d’autres, dont moi-même, auraient hésité ou se seraient abstenus. Elle l’a maintenu jusqu’à l’arrivée de la police.
Je ne connais pas cette vaillante dame. Je ne la connaîtrai sans doute jamais. Je l’imagine active, déterminée, avec une famille, des enfants sans doute, peut-être des petits-enfants. Une vie parfois difficile, comme pour beaucoup, mais j’en suis sûr, irradiée par l’énergie du bonheur et de la solidarité. Elle ne se lave pas les mains d’autrui ni de ce qui survient dans le hasard malheureux des jours. Elle agit, elle intervient et elle résiste.
Elle n’a peur de rien. C’est quelqu’un qu’il faudrait porter en triomphe civique. Au lieu de décorer des illustres qui n’ont rien risqué, au lieu de venir au soutien du succès par des décorations galvaudées, c’est elle qu’il conviendrait de distinguer. Une Légion d’honneur du quotidien. Je suis bien persuadé qu’à moins d’un miracle municipal, aucune personnalité ne proclamera ce qu’elle a accompli, ne célébrera sa qualité humaine et sa force de caractère. Que surtout la démagogie ne l’atteigne pas. Qu’on ne vienne pas lui murmurer des mots et des éloges hypocrites. Qu’on la laisse plutôt seule avec son modeste héroïsme qu’accompagnée d’insincère et d’inauthentique.
Cette super mamie, je suis très heureux de pouvoir continuer à l’imaginer. Dans notre for intérieur, on lui remet tous la Légion d’honneur. Je suis comblé de pouvoir terminer ce billet sur elle. Grâce à elle, on respire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • gem gem 5 février 2007 13:23

    En tôle, la mauvaise citoyenne ! Et honte à vous, M. Bilger, affreux réactionnaire support de la tradition la plus vile

    1) d’abord elle se substitue aux forces de police, ce qui est un scandale en soi ; sans qu’on lui demande rien, en plus : circonstance aggravante !

    2) ensuite elle use de violence réelle contre l’individu, qui n’a encore rien fait (seulement proférer des menaces et agiter un marteau, ce qui est certes répréhensible mais pas du même niveau)

    3) enfin elle se met en danger, au mépris de tous les frais que la collectivité aurait du engagé si l’affaire avait mal tourné

    Sans compter les éventuels délits supplémentaire, tels que racisme et anti-jeunisme, en fonction de la catégorie de la victime : car il faut bien appeller ainsi le malheureux qu’elle a sauvagement aggressé et contrarier dans son dessein.

    Heureusement, l’état veille, et on peut parier : la victime injustement accusée sera promptement libérée.

    Quand à la vieille, soyons juste : c’est encore une victime sociale de l’éducation déficiente qui avait court à l’époque de sa jeunesse ; heureusement que l’éducation a fait de grand progrès depuis, ce qui limite grandement les risque de voir ce genre de comportement anti-social se reproduire. Gageons, et c’est heureux, qu’ils sont en voie de disparition smiley


    • ZEN zen 5 février 2007 13:25

      Mammie à 61 ans ? !...C’est la fleur de l’âge..était-elle ceinture noire ? Bravo à Calamity Jane !


      • x (---.---.30.193) 5 février 2007 13:30

        comme vous le dites Monsieur ce serait bien que vous parliez de la justice j ai des idees a vous soumettre supprimer les avocats pour divorce ne pas accepter les repports incessants et inutiles qui alourdissent les tribunaux ne pas faire elire le batonnier par les avocats, voila le minimum , j attends, pour divorcer et sortit enfin de ce calvaire


        • Don Diego (---.---.105.23) 5 février 2007 16:49

          Voici au moins un heureux effet de la diffusion des oeuvres de Jackie Chan......... et puis cela se passait dans le 13 eme ardt......... !


          • Max POWER (---.---.164.192) 6 février 2007 07:39

            « Apologie de l’autodefense ? »

            - Cette anecdote me rappelle un court passage d’un film où l’on voyait, dans un extrait de journal télévisé, une « super mamie » raconter qu’elle avit mis en fuite des voyous dans le métro new-yorkais en se défendant avec une épingle à chapeau. Dans le film, ce type de comportements se multipliaient depuis qu’un architecte, ex-objecteur de conscience (joué par Charles Bronson), avait décidé de nettoyer la ville de sa « racaille ».

            - Je me souviens aussi d’une réaction de Charlton Heston après un carnage perpétré dans leur établissement par des lycéens tueurs : « Si les professeurs avaient été armés, ils auraient pu défendre leurs élèves ».

            - La tentation de l’autodéfense est une tendance dangereuse, qui réapparait régulièrement et s’allie si bien avec les discours populistes..

            - Attention, le terrain est miné..

            Max Power


            • seb59 (---.---.180.194) 6 février 2007 10:54

              @ max power

              Cette vieille dame a fait preuve d’un civisme remarquable, et devrait etre un exemple pour nous tous !

              Contrairement à se que tu penses, je trouve que les comportements couards et laches sont un vrai danger pour notre société et sont une des causes majeures de l’insécurité.

              Si personne ne cherche plus à defendre son prochain ou à se defendre soit meme, alors autant donner son portefeuille au premier voyou qui passe avec un merci en prime.


            • Max POWER (---.---.164.192) 7 février 2007 07:53

              @ Seb 59

              - Se défendre est humain et concerne les capacités mentales et physique de chacun. C’est un choix individuel.

              - Cependant, les comportements d’autodefense ne peuvent être encouragés

              - Au sein d’un état moderne, il est impossible, sous peine de se retrouver face à la prolifération d’une violence incontrôlée, de ne pas laisser les tâches de sécurité des biens et des personnes à des spécialistes dont ce doit être la spécialité et rester le monopole.

              Maxx POWER


            • seb59 (---.---.180.194) 7 février 2007 09:59

              @ max power

              « Cependant, les comportements d’autodefense ne peuvent être encouragés »

              Ah bon ? Et ca veut dire quoi ? qu’il faut se laisser plumer sans rien dire ? Qu’il ne faut pas aider la fille qui se fait violer , et se laisser insulter par une bande de ptits cons ?

              Faire confiance à 100% à des professionnels pour te proteger, cela suppose qu’il y a un flic qui surveille chaque personne, mais ca n’est pas possible !

              Le civisme, c’est aussi refuser les incivilités, ne pas baisser les bras face à la criminalité !

              Exemple : 2 ptits cons foutent le bordel dans un bus et insultent ou racquettent les passages. Personne ne dit rien (on « attend » l’intervention des professionnels). Les voyous comptent justement là dessus : la lacheté et la molesse des personnes. Mais si les 20 passagers du bus se levent et leur mettent une claque : ils se cassent.

              A force de ne rien vouloir faire, nous sommes arrivés à un pays d’immobiles. Nos hommes politiques sans opinions en sont le parfait exemple. Super mamie nous rappele au moins que quand on aime sa vie, on la defend !


            • Don Diego (---.---.34.172) 6 février 2007 08:07

              Cette brave dame est donc bien un danger... Merci Max power.


              • Rocla (---.---.237.207) 6 février 2007 09:37

                Bravo madame la mamie . Elle venait sans-doute d’ acheter des vitamines , espérons que l’ homme-marteau ne porte pas plinthe au parquet .

                Rocla

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès