Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Urgent : Un nouveau gel des retraites en Octobre !

Urgent : Un nouveau gel des retraites en Octobre !

Voilà une information passée inaperçue qui va réjouir les retraités de France : en octobre, les pensions seront encore gelées ! Il faut lire le rapport de la commission des comptes de la Sécurité Sociale qui précise "la modification des règles d’indexation des pensions par la LFSS pour 2016 (désormais sur l’inflation constatée et non plus sur l’inflation prévisionnelle) et l’inflation nulle attendue en 2016 devraient conduire à une absence de revalorisation au 1er octobre 2016. Le gouvernement ne fera donc aucun geste pour les 13 millions de retraités. Après 0,1% de hausse en 2015, voilà le 0% en 2016 ! Alors mobilisons-nous sinon ...

http://blog.seniorenforme.com/urgent-encore-un-gel-des-retraites-en-octobre-48-mois-sans-hausse/

Il faut savoir que les retraites sont revalorisées en fonction de l'inflation. Un nouveau calcul s'appliquera en octobre 2016 : il sera basé sur l'inflation constatée d'août 2015 à juillet 2016 et non plus sur des prévisions d'inflation. Comme l'inflation est en baisse, alors les retraites seront gelées. C'est clair comme de l'eau de roche mais c'est injuste !

Avant 1993, les retraites étaient basées sur la hausse des salaires et non pas sur les prix. C'était beaucoup plus avantageux pour les retraités mais les politiques ont depuis cette date décidé de ne pas favoriser les retraités.

Il faut savoir que depuis 2013, avec une hausse de 1,3%, les retraites n'ont pas été augmenté. Nous n'allons même pas évoquer le misérable 0,1% de hausse décidé en octobre 2015. 4 ans sans revalorisation ! Aucune catégorie sociale n'a eu à subir ce même traitement ! Personne, sauf les 15 millions de retraités ! 

D'ailleurs le très sérieux journal Ouest France a repris nos calculs "La situation n'est pas nouvelle : en octobre 2015, les pensions de retraite n’avaient été revalorisées que de 0,1 %, soit une hausse de 1,28 € par mois et 15 € par an pour une retraite de 1 288 €, selon les calculs du blog seniorenforme.com."

Nous voudrions bien savoir ce qu’ont donc bien pu faire les 16 millions de retraités pour être traité de la sorte ? Pourtant nous ne cassons rien, nous ne manifestons pas, nous n’exprimons pas notre mécontentement de façon violente. Non, nous sommes juste résignés.

Résignés à voir notre pouvoir d’achat baisser en raison de la hausse de la CSG, de la suppression de la demi-part des veuves, de la taxe de 0,3%, de la fiscalisation des familles nombreuses et du gel de nos retraites pendant au moins 48 mois ! Même le minimum vieillesse n’a pas été revalorisé en avril 2016. 

Retraité pauvre, retraité médian, retraité riche, tous dans le même bateau au pain sec et à l’eau !

Non on ne peut l’accepter pourtant avec ce nouveau gel des retraites, la situation devient alarmante pour les retraités qui vont voir par contre leurs charges courantes s’envoler. Il faut arrêter avec ce prétexte de l’inflation nulle en 2016. Tout augmente, nous le voyons bien tous les jours... A ce rythme là, les retraités augmenteront en 2034 !

La faible inflation risque de perdurer des années, c’est pour cela que le gouvernement doit mettre à l’étude une nouvelle forme d’indexation. Cette fois-ci non pas basée sur l’inflation mais sur la hausse des salaires. Pour information, les salaires ont augmenté en 2015 de près de 2%. Pour 2016, les prévisions de hausse des salaires sont de l’ordre de 2,6%. Si les retraites augmentent à ce rythme là, ce serait une bonne nouvelle !

C’est facile de s’attaquer aux retraités car ils n’ont pas de moyens de se faire entendre. Ils ne sont pas représentés ni écoutés ni compris par les élus. Les politiques courtisent les seniors juste avant les élections puis les retraités sont oubliés…

Mais nous, nous n'oublions pas tous les coups de pouce faits par le gouvernement : une prime pour les instituteurs et les professeurs, un geste fort en faveur des jeunes, une revalorisation du point d’indice des fonctionnaires, une aide aux agriculteurs, des primes pour les entreprises, voici les cadeaux souvent justifiés accordés à certaines catégories de la population.

Encore une fois, les retraités sont les grands oubliés des décisions politiques. Pour l’instant, rien, pas un centime n’est prévu pour aider les retraités français. C’est injuste, en période de redistribution, les 15 millions de retraités ne peuvent les grands perdants ! Et tant pis, si c’est un geste électoral, les retraités en ont grand besoin !

Alors, oui, nous n'avons pas le choix, nous devons nous faire entendre : nous devons exiger une revalorisation des retraites. Sinon, les retraités vont se paupériser encore plus...

http://blog.seniorenforme.com/urgent-encore-un-gel-des-retraites-en-octobre-48-mois-sans-hausse/


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 16:45

    par contre tout baigne pour le président les ministres préfets députés sénateur et autre parasite .... il n’y a que du gel sur leurs cranes pour ceux qui ont encore des tifs .....


    • zygzornifle zygzornifle 14 juin 16:48

      pas pour tout le monde ......

      Les retraités tunisiens en France auront droit à la prime complémentaire....http://tunisiens-de-france.com/les-retraites-tunisiens-en-france-auront-droit-a-la-prime-complementaire/



      • bibou1324 bibou1324 14 juin 16:52

        Un retraité a vécu davantage et a statistiquement des opinions plus figées qu’un jeune. Qu’on revalorise leurs retraites ou non, les retraités ne changeront pas leur vote. Alors peut importe si on les affame, puisque tout ce qui intéresse les politiques c’est l’influence.


        Vous militez pour quelques miettes en plus, mais sachez que votre opinion, le gouvernement s’en fiche, qu’il soit de gauche, de droite ou d’ailleurs.

        Tant que nous seront dans un système où tous les dirigeants, ministres, sénateurs, bref politiques, seront tous des cinquantenaires issus de milieux aisés engagé dans un parti politique, ils continueront à favoriser les cinquantenaires issus de milieux aisés engagés dans un parti politique. Logique. Le reste de la population, on le courtise avec des mesures symboles qui n’apportent en réalité aucun changement.

        Le jour où le peuple sera représenté au gouvernement, vous aurez une chance d’être représenté. Mais pour cela, il faudrait couper quelques têtes.

        • Jean Keim Jean Keim 14 juin 18:32

          @bibou1324
          ... Des opinions plus figées ah bon ! Ou alors il faut lire : qui ne sont plus figée peut-être smiley parfois même les opinions sont abandonnées (j’ai 65 ans).


        • Jean Keim Jean Keim 14 juin 18:44

          Je suis un retraité et je pense que les augmentations des retraites se faisant sur la base d’un pourcentage, les grosses retraites seront tjrs avantagées par rapport aux plus faibles.

          Je trouverais normal que les petites retraites fassent l’objet d’une revalorisation conséquente et que les plus grosses soit gelée voire même diminuées. 
          Je ne sais pas où se situe la frontière mais une retraite inférieure au smic net soit 1150 € est indécente.

          • Coriosolite 14 juin 21:57

            @Jean Keim
            Assez d’accord avec vous sur les revalorisations en pourcentage qui ne font que creuser les écarts.


          • Aristide 15 juin 11:54

            @Jean Keim


            Votre générosité devrait s’étendre à tous les revenus. Il faudrait que les retraités donnent à tous ceux qui n’ont pas de quoi vivre, raugmenter le minimum vieillesse, le RSA, les allocs, ...

            Vous êtes un retraité, heuuu, petite retraite peut être, prêt à partager avec ceux qui ont cotisés plus mais avec ceux qui sont en dessous ?

          • Jean Keim Jean Keim 15 juin 17:59

            @Aristide

            Je ne me limite pas uniquement aux retraités, seulement l’article traite du gel des retraites.

            Je suis d’accord avec vous et plus exactement j’ai la conviction que nous devons aller vers un modèle de société basé sur le partage, partage du travail et partage des richesses produites, je dois être un des rares à penser qu’à temps de travail égal, salaire égal, une heure de temps donné à une tâche est une heure de vie et une vie vaut exactement n’importe quelles autres.

            Au sujet de ma retraite, j’ai commencé à travailler à 16 ans dans des petits boulots pendant les deux mois pleins des vacances scolaires et mon premier vrai travail fut comme technicien puis j’ai fini tjrs dans ce même emploi comme formateur, ma retraite - générale + complémentaire - après 41 ans de cotisation est correcte, elle est dans la moyenne et j’ai peu de besoins et une maison payée, on peut diminuer ma retraite, j’ai un peu de marge mais là n’est pas la solution, il faudrait en fait une remise à plat et faire la chasse aux sinécures et aux privilèges de toutes sortes.
            Si nous ne changeons les règles qui ont cours actuellement nous allons vers une désintégration violente de la société, c’est en fait une nouvelle civilisation qui doit être mise en place ou alors nous disparaîtrons, c’est finalement très simple à comprendre.


          • Croa Croa 14 juin 19:50

            Ce qui fait l’élection ce sont les médias, pas les bilans ni les promesses (sauf en apparence mais les bilans et les promesses étant largement commentés on leur fait éventuellement dire exactement le contraire de ce qu’il en est !) 
            Les retraités vivent plus isolés, ce sont donc les plus faciles à influencer. C’est pour cela que nos ’’élites’’ n’ont pas besoin de prendre des gants avec eux  : Peu importe ce qui leur arrive, un peu de com suffit pour qu’ils continuent à bien voter !


            • tashrin 14 juin 21:25

              le maronnier habituel de seniorenforme
              La reaction habituelle : next


              • foufouille foufouille 14 juin 22:05

                Retraité pauvre, retraité médian, retraité riche, tous dans le même bateau au pain sec et à l’eau !

                800€ est le minimum, loin du pain sec !

                C’est facile de s’attaquer aux retraités car ils n’ont pas de moyens de se faire entendre. Ils ne sont pas représentés ni écoutés ni compris par les élus. Les politiques courtisent les seniors juste avant les élections puis les retraités sont oubliés…

                ya presque que ça au gouvernement mais ils sont riches.


                • aimable 15 juin 15:39

                  @foufouille
                  ils étaient presque tous haut fonctionnaires , avant la retraite ils étaient déjà a l’abri du besoin
                  ensuite ils font de la politique ( avec un train de vie qui ne connais pas la crise ) pour fréquenter des restaurants encore plus chic


                • Homsud (---.---.34.4) 19 juin 11:28

                  Ben le seul moyen de vivre correctement avec sa retraite ? S expatrier. Je l ai fait en choisissant l Espagne et je regrette de ne l avoir fait plus tôt Vie beaucoup moins chérie, soleil toute l année gentillesse des gens


                • Milla (---.---.1.10) 14 juin 22:26

                  Enfin les retraités d’Agoravox vont être touchés. 

                  Chouette !

                  • Milla (---.---.1.10) 14 juin 22:28

                    Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre. 




                    Vous avez les attentats pour vous occuper et soutenir vos oppresseurs. 


                    Toutes les lois austères passeront grâce aux attentats. 




                    • Milla (---.---.1.10) 14 juin 22:30

                      Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre. 




                      Toutes les lois austères passeront grâce aux attentats. 

                      • Milla (---.---.1.10) 14 juin 23:00

                        Et dans un sens c’est bien fait pour votre gueule parce que vous croyez sans broncher à tous les attentats malgré toutes leurs failles. Avant je vous plaignais mais plus maintenant. 

                        • Milla (---.---.1.10) 14 juin 23:05

                          Ces faux ou vrais attentats servent à créer un climat de tension, de peur, pour faciliter la destruction de tous les acquis sociaux, et faciliter aussi la main mise de l’oligarchie mondiale subversive sur la France. Rien d’autre.


                          • sls0 sls0 15 juin 02:05

                            Je suis retraité, ce qui m’inquiète le plus c’est les revenus de ceux qui sont en âge d’être actifs.

                            Une phrase que je me dis assez souvent : Si tu n’est pas utile à la société, crèves ! J’ai des journées remplies, si mes revenus baissent c’est moins de gosses aidés au niveau scolaire. En tout cas il y en a une qui ne sera pas gêner par cette non augmentation de retraite, Virginia a eu son diplôme de médecin aujourd’hui, il y a quand même des bonnes nouvelles. Ca sert une retraite, je suis d’accord.


                            • Dzan 15 juin 09:54

                              Sénateur.
                              Pour 6 ans de mandat : 1869 euros de retraite
                              La moitié sont fonctionnaires, c’est à dire que mandat fini, ils retrouvent leur poste, avec l’ancienneté, les augmentations, + ces 1869 euros
                              32 heures / semaine
                              Prime de nuit
                              + fort taux de reversion : 66%

                              Et ce sont ces gusses la, qui veulent durcir cette loi scélérate !!!


                              • Buzzcocks 15 juin 10:26

                                Je suis salarié du privé, pas eu une augmentation depuis 5 ans, même pas l’inflation. Et c’est voulu par nos dirigeants, de Trichet à Macron dernièrement, ils militent pour le zéro augmentation de salaire pour les sans dents.
                                Je ne vois donc pas vraiment pourquoi les retraités seraient mieux traités que les salariés. On partira en retraite à 65 ans voire plus, on doit vivre dans des clapiers tellement l’immobilier a enrichi ... les retraités.


                                • Jean Keim Jean Keim 15 juin 18:14

                                  @Buzzcocks
                                  Je suis retraité et sur le principe je suis néanmoins d’accord avec vous, mais dans les salaires comme dans les retraites il y a des disparités énormes et c’est tout cela qu’il remettre à plat, j’ai une connaissance qui travaillait dans une boîte d’état (armement) en sur-effectif, elle est partie en retraite à 50 ans avec en plus un pactole qui lui a payé une maison neuve, je ne l’ai jamais entendu exprimer la moindre gratitude envers ceux qui continuaient à travailler et qui lui assurait et son pactole, et sa retraite.

                                  Il y a toujours dans certaines boîtes d’état des retraites avantageuses et néanmoins leurs caisses de retraite ont été rattachée au régime général, c’est la communauté qui paye l’addition, et les profiteurs ne veulent rien lacher, il y a un GROS GROS ménage à faire.

                                • Homsud (---.---.34.4) 19 juin 11:34

                                  @Buzzcocks J ai choisi l Espagne et c est vraiment génial vue moins chérie immobilier bas prix. Je réalise des économies tous les mois en vivant super bien Exemple loyer pour un appartement de 110 mètres carrés deux salles de bains et bord de mer 320 euros charges comprises. Restaurant entre 7 et 10 euros. Kilo de tomate 50 centimes poisson frais au port 4 euros fuel 80 centimes et bien sûr a Valencia soleil toute l année


                                • Trelawney Trelawney 15 juin 11:36

                                  Si on commençait par ne verser les retraites qu’aux retraités résidant en France (DOM TOM compris), ça serait déjà un bon début.


                                  • njama njama 15 juin 11:45

                                    @Trelawney
                                    Je crois que le nombre de retraités français vivant à l’étranger de façon permanente est très faible en %.
                                    Je ne comprends pas le but de la manœuvre ???


                                  • Aristide 15 juin 12:00

                                    @njama


                                    Facile, ne pas verser de retraites à tous les anciens salariès français ou non, qui sont repartis au pays, genre Algérie, Maroc, Tunisie, ... Pas grosse la ficelle ... Mais ils ont bossé, ils y ont droit, c’est quoi cette bétise.

                                    C’est assez affligeant de constater la méconnaissance de notre système de retraite, il faut expliquer au mossieur que c’est un salaire différé établi sur du travail et des cotisations payées pendant des années, ce n’est pas une allocation sous condition.

                                    M’enfin, ...

                                  • Montdragon Montdragon 15 juin 12:24

                                    @Aristide
                                    Soit Trelawney vise les retraités français qui se déclarent résident étrangers.,
                                    soit il vise les retraités étrangers qui perçoivent une retraite en France sans avoir jamais cotisé en France, et ça, ça existe.


                                  • Aristide 15 juin 12:48

                                    @Montdragon


                                    Non, la retraite est un système contributif, il faut avoir cotisé pour percevoir des droits différés.

                                    Si vous parlez de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, il existe des conditions de résidence et des conditions de séjour pour les étrangers. Et bien sur des conditions de revenus.Je répète il s’agit d’une allocation, pas d’une retraite. Les allocations versées seront récupérées dans certains cas sur les biens à la mort du bénéficiaire.

                                    La retraite est un système contributif, les allocations sont un élément dans un système de redistribution. La retraite SS et complémentaire est le versement d’une rente sur la base de cotisations versées. Une allocation n’a rien à voir avec cela.

                                    C’est l’ancien nom de minimum vieillesse qui portait confusion, car versé par la Retraite, la nouvelle dénomination est très claire : allocation.

                                  • njama njama 15 juin 13:29

                                    @Aristide

                                    ceux qui sont repartis au pays après toutes leurs années de cotisations ...
                                    ok, je n’y avais même pas pensé
                                    Trelawey ne propose rien d’autre au final que de les escroquer ... smiley


                                  • Croa Croa 15 juin 15:40

                                    À njama,
                                    C’est tout simple, le retraité qui est allé vivre au Maroc se fait payer une vie de nabab avec le salaire (les cotisations) des travailleurs français. Mais rien ne revient chez nous : aucune prestation, aucun impôt, rien bref TOUT L’ARGENT EST PERDU pour la communauté.


                                  • Croa Croa 15 juin 15:49

                                    (Suite ; je n’avais pas lu les autres réactions)
                                    Effectivement on peu comprendre ceux qui veulent « retourner au pays ». Ceci dit ce sont souvent des français de souche qui s’expatrient. Je connais deux cas de pieds noirs partis vivre leur retraite en Espagne (et non pas en Algérie.)


                                  • Aristide 15 juin 17:08

                                    @Croa


                                    C’est bizarre que vous contestiez à quiconque de dépenser sa retraite où il veut. Autre point où vous dites des bétises, le système de répartition est basé sur le versement de cotisation à ceux qui en ont fait de même quand ils travaillaient. C’est un droit différé de salaire, simple.

                                  • Trelawney Trelawney 15 juin 19:56

                                    @njama
                                    On ne cotise pas pour sa retraite, on cotise pour payer la retraite de ceux qui sont déjà en retraite.

                                    Il est normal de penser qu’une personne ayant cotisée toute sa vie de travailleur a le droit à une retraite, mais ce ne marche pas comme cela. Car en France on a un système de retraite par répartition, c’est à dire que l’on reparti les cotisations en fonction du nombre de retraités.

                                    Cela veut dire aussi que si le jour où vous partirez en retraite, il n’y aura plus assez de cotisants et bien vous ne toucherez pas votre retraite. C’est pour cela que l’on gèle les retraites car il n’y a pas assez d’argent pour les payer.

                                    Donc le principe de "seuls les résidants en France touchent leurs retraites est bon. C’est valable pour les émigrés, comme pour les français résidants au Maroc, en Espagne ou ailleurs


                                  • foufouille foufouille 15 juin 20:46

                                    @Trelawney
                                    "Cela veut dire aussi que si le jour où vous partirez en retraite, il n’y aura plus assez de cotisants et bien vous ne toucherez pas votre retraite."
                                    c’est le cas du RSI et de la MSA depuis quarante ans mais les retraites sont payées. comme leur sécurité sociale.
                                    par contre quand une caisse de retraite privée fait faillite, personne ne touche plus de retraite


                                  • njama njama 15 juin 22:03

                                    @Trelawney

                                    Comme dit Aristide, les retraites c’est un droit différé de salaire, simple.
                                    Autant que je sache, les cotisations retraite sont prises sur les salaires, ou coût salarial, charges patronales et salariales.
                                    Le problème des caisses de retraites, n’est pas un problème de répartition, mais un problème de démographie, et ce qui les plombe, les a plombées, c’est le déficit de cotisants dû essentiellement au chômage, 1 million en 1981, plus de 3 millions maintenant pour la seule catégorie A, 6,5 millions en fait toutes catégories confondues.


                                  • Trelawney Trelawney 16 juin 07:45

                                    @njama
                                    Il n’y a pas que le problème du chômage pour limiter les cotisations, il y a aussi les travailleurs détachés qui ne paient pas les cotisations retraite.

                                    Prenez simplement l’exemple des chantiers navals où pour la construction des paquebots en France, 30% des ouvriers sont des travailleurs détachés. Et pour l’industrie nucléaire que ce soit la réparation ou la construction on passe à 59%.

                                    Actuellement en France et sans compter les agence étrangères d’intérim, on compte prés de 700000 travailleurs détachés.

                                    Foufouille a raison, le jour où les retraites complémentaires AGIRC ARCO font faillite : plus de retraite


                                  • foufouille foufouille 16 juin 11:35

                                    @Trelawney
                                    pour la retraite complémentaire, l’état français intervient aussi en négociant. le RSI a bénéficié quelques années d’une taxe sur les grosses sociétés avant que le MEDEF refuse de payer.
                                    la valeur du point de retraite d’une retraite complémentaire est variable, il baisse souvent.
                                    pour l’instant, la part est assez faible et les cotisations peuvent encore augmenter mais comme ce ne sont pas des caisses nationales, le nombre de cotisants pose problème.
                                    le nombre de sans travail et sans cotisations est bien de 6 à 7 millions, c’est THE BIG PROBLEM.
                                     


                                  • Trelawney Trelawney 16 juin 11:47

                                    @Aristide
                                     C’est un droit différé de salaire, simple.

                                    Ce que vous dites est une théorie d’usage chez les marxistes et qui n’a aucun fondement. A partir du moment où vous devenez retraité, vous devenez « inactif » et vous ne percevez donc aucun salaire. Pour vous aider à vivre, vous bénéficiez de votre patrimoine, c’est à dire des économies que vous avez pu réaliser pendant votre période de travail, ajoutées à votre pension ou retraite.

                                    Si le système de retraite était base sur la capitalisation, vous auriez cotisé personnellement pour votre retraite et les sommes ainsi cotisées auraient servis à payer votre retraite. Comme nous sommes dans un système par répartition, l’actif paient par solidarité la retraite du retraité et quand il sera en retraite, ce sera au tour de la génération suivante. On est très loin du salaire différé. D’ailleurs Est-ce que la retraite est un salaire ou un revenu ?

                                    En ce moment, c’est l’état qui finance la différence à raison de 13 milliards d’euro par mois soit 156 milliards par an. Lorsqu’il ne pourra plus se le permettre, il faudra réduire le montant des retraites de 20, 30 voir 50%. La droit à la retraite est un acquis social, le montant de la retraite n’en est pas un !


                                  • Aristide 16 juin 12:09

                                    @Trelawney


                                    Vous confondez financement et le droit ouvert.

                                    Le financement de notre système de retraite est la répartition. Ce n’est pas la capitalisation des cotisations versées qui assure le financement. Là, nous sommes d’accord, les avantages et inconvénients sont bien connus, il faut savoir que contrairement à ce qui est dit, le système par répartition est utilisé dans de nombreux pays, l’Allemagne par exemple, l’Espagne, la Suède, les USA, ... 

                                    Maintenant, le droit à retraite est partout fixé sur la base de cotisations versées, d’années de cotisations. 

                                    Vous pouvez contester le terme, mais vous devrez admettre que la nature est tout à fait différente de l’allocation. 

                                    Maintenant que vous affubliez de « marxistes » un système de financement utilisé en Allemagne et aux USA ne me gêne pas, si cela vous permet de comprendre comment cela marche, c’est l’essentiel. Allocation et droit ouvert par cotisations, compris ?

                                    PS : Une petite remarque, vous pourriez qualifier de marxistes, les compagnies d’assurance de voiture qui financent les réparations et indemnisent les victimes. Voyez : droit d’être remboursé de ses dégâts et indemnisé sur la base d’une cotisation payées et là encore ce sont les cotisations actuelles qui payent les dégâts et les indemnisations. 

                                    Voilà, voilà, ... 

                                  • Trelawney Trelawney 16 juin 14:47

                                    @Aristide
                                    On va donc comparer le système Allemand et le système américain.

                                    En Allemagne et depuis 2001 ils ont instauré un système de retraite par capitalisation avec avantage fiscaux dans le but de contrebalancer la baisse future des retraites, aux alentours 2030 (un peu comme le système Madelin pour les gérant de société). Le but était d’avoir un mitigé entre la répartition et la capitalisation, mais ça ne marche pas car trop peu d’entreprises optent pour un plan de retraite par capitalisation. Aussi il est acté qu’en 2030 le taux de cotisation passera de 19 à 23% et que les retraites diminueront de 15%. En Allemagne, ils font en 2000 des réformes qui les toucheront en 2030 c’est très différent de la France

                                    Aux USA, certaines catégories professionnelles comme l’industrie du pétrole et des forages, l’automobile d’avant Reagan, la police et d’autres que je ne connais pas ont un système de retraite par répartition avec un système de contre partie. Vous travaillez plus de 35 ans dans l’industrie automobile et vous touchez votre retraite. mais si l’usine ferme avant que vous ayez atteint vos 35 ans c’est perdu. Ca marche plutôt bien pour les forages et le pétrole. Il suffit de voir le niveau de vie des retraités en Alaska pour s’en rendre compte, mais ça marche très mal pour l’automobile (cf Detroit). Aux USA, il y a le système de retraite par capitalisation dans les banques et assurances et le nouveau système de retraite par remise d’actions par année de présence (l’électronique, l’informatique). Bref au USA c’est chacun sa gueule.

                                    En France le système ne garantit pas que dans le futur les retraites seront payées. C’est l’état qui le garantit avec l’argent du contribuable

                                    Le comparatif avec l’assurance voiture est un peu limite, car un assureur estime un cout global des accidents et le répercute par rapport à son nombre d’usagers. Ca n’a rien à voir avec une mutualisation des accidents.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès