Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vers un repoussement de l’âge de la retraite ?

Vers un repoussement de l’âge de la retraite ?

 

gif_manif_retraite_220508-66a0e.gifLe gouvernement ouvre-t-il la voie à un repoussement de l’âge de la retraite ? Cette épineuse question fait à nouveau la une cette semaine, de part les grèves d’Air France qui contestent un amendement repoussant l’âge de la retraite des pilotes à 65 ans et la permission qu’a délivré le gouvernement de poursuivre son activité professionnelle jusqu’à 70 ans contre 65 auparavant. En effet, le Sénat a adopté mardi le projet de budget de la sécurité sociale 2009, qui inclut notamment l’autorisation pour les salariés du privé de travailler jusqu’à 70 ans.

En clair, lorsqu’un salarié aura atteint les 65 ans, son employeur ne sera désormais plus en droit de le mettre à la retraite d’office et devra demander l’avis du salarié concerné. Si ce dernier exprime son souhait de poursuivre sa carrière, son employeur n’aura désormais plus recours aux mises à la retraites automatiques. Une mesure fustigée par l’opposition ainsi que les syndicats, notamment l’organisation patronale des petites et moyennes entreprises françaises (CGPME) qui estime que poursuivre son activité au-delà de 65 ans exige une volonté réciproque du salarié et de l’employeur. Imposer le maintien d’un salarié jusqu’à 70 ans contre la volonté de son employeur, c’est ouvrir la porte à toutes les dérives.

Même son de cloche pour le sénateur socialiste Jean-Pierre Bel qui accuse le gouvernement de préparer les esprits pour reculer l’âge de la retraite. Le député UMP M.Jacquat, qui est à l’origine de l’amendement en question, s’est défendu de ces critiques en estimant qu’il n’est plus acceptable qu’aujourd’hui qu’un homme ou une femme âgé de 65 ans soit mis à la retraite contre son gré, du seul fait de son âge, alors même qu’il n’a pas forcément toutes ses annuités d’assurance ou qu’il souhaiterait prolonger son activité pour améliorer sa pension.

En parallèle de cet amendement, le Sénat, en dépit de la grève des pilotes qui a fortement perturbé le trafic aérien ce week-end, a adopté l’amendement tant controversé qui stipule que les pilotes d’avion auront désormais la possibilité d’exercer leur profession jusqu’à 65 ans et 60 ans pour les hôtesses et stewards contre 60 et 55 auparavant , un amendement qui entrera en application dès 2010. A l’origine de la grève de ce week-end, il s’est avéré être extrêmement critiqué par les pilotes d’Air France, qui craignent que la vie des passagers soit mise en danger.

La problématique de l’âge de la retraite est plus que jamais présente, car il ne fait désormais plus de doute que du fait du vieillissement de la population, les cotisations actuelles ne permettront plus de financer l’ensemble des retraites. Car si on compte actuellement 180 cotisants pour 100 retraités, ce chiffre sera de 120 pour 100 en 2050. Pis, le financement des retraites en 2020 s’élèvera à un montant de 25 milliards d’euros. Reste que face à cette situation, l’état reste inactif, se frottant lors du moindre projet de réforme aux réticences des syndicats, notamment lors de la remise en cause des régimes spéciaux. D’ailleurs, en refusant cette alternative au repoussement de l’âge de la retraite, les partenaires sociaux affichent leurs nombreuses et éternelles contradictions.

Retrouvez cet article dans son contexte original sur http://lenouvelhebdo.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • wesson wesson 20 novembre 2008 11:57

    mais oui, mais oui,

    la retraite par répartition ça marche pas.

    la retraite par capitalisation c’est mieux ... comme on peut le voir ces derniers temps.

    Vous écrivez bien, certes, dans un Français impeccable.

    Au niveau raisonnement par contre, vous faites bien votre âge !


    • JPC45 20 novembre 2008 12:14

      Vous mélangez tout. La question est de savoir si la retraite par répartition "marche" : la question est non : du point de vu compatble (près de 5 milliards de déficit pour le régime général) et du point de vu opacité (droit acquis ? que se passe t’il si on passe d’un régime des fonctionnaires au régime privé, régime complémentaire, régime de base, etc).

      Sur la capitalisation : pouvez me dire en France, ou il existe des produits par capitalisation, il y a eu des problèmes ?

      De toute façon le débat sur la retraite ce n’est pas capitalisation contre répartition : trop reducteur


    • foufouille foufouille 20 novembre 2008 12:28

      alors même qu’il n’a pas forcément toutes ses annuités d’assurance ou qu’il souhaiterait prolonger son activité pour améliorer sa pension.

      c’est sur que ca sera pas obligatoire
      soit on creve de faim, soit on creve en travaillant


      • ASINUS 20 novembre 2008 13:27

        yep foufouille vu le sourire carnassier de la medef a propos des salaires nous sommes en route
        pour la troisieme option "on creve de faim en travaillant"


      • foufouille foufouille 20 novembre 2008 16:03

        ceux qui se sont exprimes (merdef) sur bfm, allait jusqu’a 75 ou 80a
        comme au japon


      • appoline appoline 20 novembre 2008 18:27

        @ Foufouille,
        S’ils continuent ainsi, on va finir par empiéter sur une vie postérieure, obligé de renaitre vite fait pour commencer à bosser, vu l’antériorité à éponger.


      • foufouille foufouille 20 novembre 2008 19:10

        la dette-credit sera pour les gamins, comme ds certains livre de sf
        m’enfous,j’en ait pas
         smiley  smiley


      • TSS 20 novembre 2008 13:33

        A 13 ans quel recul professionnel et simplement de vie a tu pour juger des tenants et aboutissants entre la

        retraite par repartition et celle par capitalisation.

        ne repete tu pas simplement ce que tes parents et leurs amis ont dit devant toi ... !




        • LE CHAT LE CHAT 20 novembre 2008 13:38

          voilà ce que ça donne quand on prend sa retraite après 70 ans  smiley

          http://dutron.files.wordpress.com/2008/05/retraite.jpg


          • LE CHAT LE CHAT 20 novembre 2008 13:40

            à 80 ans c’est encore moins drôle !  smiley
            http://vandepj0.free.fr/IMG/jpg/Retraite-2.jpg


          • LE CHAT LE CHAT 20 novembre 2008 13:42

            et ils ont de la chance par rapport à ceux qui sont entrés cette année dans le monde du travail !
            http://images.forum-auto.com/mesimages/505757/imagehumour004squelette1.jpg


          • JONAS Virgule 20 novembre 2008 14:32

            @ TOUS :

            Vous voulez la retraite à 60 ans et pourquoi pas à 50 ans ?

            Vous voulez les 35 heures.

            Vous voulez des augmentations de salaires.

            Vous voulez pour ceux qui n’en ont pas, du travail.

            Vous voulez être mieux remboursés pour les soins de santés, etc.

            Vous voulez que nous régularisions plus d’une centaine de milliers de sans-papiers par an.

            Vous ne croyez pas qu’il y a de nombreuses contradictions dans vos désirs ?

            Car enfin, avec environ plus de 5 millions de chômeurs et Rmistes, plus les retraités, comment financer les caisses sociales sans augmenter les cotisations ou le temps de travail.

            C’est très honorable de faire la charité, d’être humaniste, mais avec ses deniers ! Pas avec l’argent des autres. Pas en refusant de payer de sa personne en travaillant plus. Vous voulez le beurre et l’argent du beurre.

            Il faut vraiment être abruti pour continuer à accueillir des centaines de milliers de personnes, alors que nous avons 5 millions de personnes sans travail.

            Les erreurs ne soustraient pas elles s’additionnent, continuer cette politique, c’est nous condamner sans appel au partage d’une pauvreté grandissante chaque année.

            Abolir les frontières pour certains, c’est solutionner tous les problèmes ! Vive le mondialisme, plus de guerre !

            Mais c’est aussi se condamner à subir la concurrence naturelle de ceux qui accepteront de travailler pour beaucoup moins cher que vous et ils sont des milliards sur cette planète.

            Alors oui à la paix, mais à quel prix ? Jusqu’à en arriver aux cartes de rationnements comme lors de la dernière guerre !

            @ + smiley

             


            • foufouille foufouille 20 novembre 2008 16:05

              les entreprise qui delocalise c’est de la faute aux immigres ?


            • Croa Croa 22 novembre 2008 19:32

              « Vous voulez le beurre et l’argent du beurre. » Impossible en effet, ça les ploutocrates l’ont déjà et il ne le lacheront pas volontairement !

              Nous voulons juste que tout le monde ait le nécessaire car notre société en a les moyens !

              Aujourd’hui un travailleur produit énormément plus de richesses réelles qu’au milieu du XXe siècle, c’est à dire au moment où les bonnes réformes ont été finalisées. Il peut théoriquement prendre en charge bien plus d’inactifs qu’à l’époque. Le problème vient juste d’un mauvais partage parce que le capital tend à s’attribuer tous les gains. En pratique il faudrait une révision des cotisations d’entreprises, plutôt sur le bénéfice brut que sur les salaires car ces salauds se débarassent des gens à mesure que la productivité croit, ce qui 
               smiley confisque une partie des revenus nécessaires aux caisses sociales.  smiley


            • Jean Fromont 25 novembre 2008 09:38

              Il faut ajouter à ce lourd constat des syndicats qui accumulent les grèves à la veille des éléctions prud’hommales de façons à montrer qui défend le mieux l’intérêt salarié. Mais arrêtons de nous voiler la face, notre droit du travail est deja sur-protecteur défendons l’interêt des français et arrêtons d’avancer à reculons devant les réformes, la France déperis soyons assez patriotes pour remedier à la banqueroute en acceptant de limiter un peu nos petits intérêts privés !


            • Yohan Yohan 20 novembre 2008 14:47

              Yaka FoKon, tout le monde veut tout et tout de suite sans discussion. Retraite par répartition, ou par capitalisation, ça ne change rien. Ceux qui financent la retraite aujourd’hui risquent fort de ne pas en voir la couleur demain. D’ailleurs, au train où vont les choses, la retraite d’aujourd’hui est déjà entamée. 
              Avec toutes ces suppressions d’emploi prévues, les cotisations en vont pas rentrer en masse.
              Au pays des aveugles les borgnes sont rois

              * 1500 postes dont 435 chez Alcatel Lucent en France et 12 500 dans le Monde

              * 1 000 postes chez AIR FRANCE

              * 35 permanents chez BOUTAIX Nicolas à Carthaix

              * 65 postes chez Rush France (alsace)

              * 138 postes filiale BNP Paribas

              * 212 postes chez GIREX à Quimper

              * 230 postes chez SONY à Ribauvillé (Alsace)

              * 597 postes chez SMOBY France

              * 600 postes chez ArcelloMittal à Gandrange (En attente)

              * 826 postes chez MICHELIN pour 2009 *

              * 1 500 à 2000 postes aux AGF (assurance)

              * 1 500 postes à la SNCF

              * 2 100 postes chez NORTEL

              * 3 600 postes chez SHELL

              * 12 000 à 15 000 postes chez France Telecom (en attente) *

              * 7 400 postes chez G Motors

              * 130 au Journal Le MONDE

              * 42 000 postes dans l’ARMEE dont 6 000 Postes chaque année !sur 7ans !!*

              * 1 650 suppressions d’emploi chez NATIXIS

              * 647 emplois chez DOUX dans le Morbihan et le Cher

              * 235 salaries chez DANDY en attente de la liquidation de leur société.

              * 3 500 postes dans l’EDUCATION NATIONALE de la Marne

              * 380 licenciements a la SAGEN au 31.12.08

              * 4 900 emplois menacés chez RENAULT (76) à sandouville - ont 6000 postes en Europe

              * 2790 emplois chez PSA (automobile)

              * 826 chez KLEBER à Toul (est)

              * 1 600 emplois chez FORD de Blanqueford (Gironde)

              * 927 emplois vont etre supprimés chez Sanofi-Aventis (Laboratoire) en France

              * 247 licenciements chez CELEOS (geant immobilier breton)

              * 600 postes chez ADECCO et ADIA pour Mars et juin 2009*

              * 180 000 postes menacés dans le batiment pour les logements neufs

              * 3500 suppressions chez Daimler

              * 3378 postes chez HP (Grande Bretagne)

              * 580 postes chez EDS-HP en France

              * 50 000 postes dans les offices notariaux suite à la réforme Darrois

              * 8 000 postes chez Michelin

              * 68 postes chez SOGECOR (delocalise de Montpellier et Bordeaux pour aller en Roumanie !)*

              * 600 postes chez FACOM (outillages). Se délocalise à Taïwan *

              * 427 emplois chez TRELLEBORG (Loire Atlantique)

              * 320 postes chez KLARIUS (Dreux en Eure et Loire) : 287 en CDI et non renouvellement des 140 interimaires

              * 259 chez CONTINENTAL à Rambouillet- prevoit de se delocaliser - supprimera 400 emplois

              * 250 postes chez PEUGEOT MOTOCYCLES

              * 528 menacés chez FAURECIA avec 75 interimaires (Pas de Calais)

              * 1000 licenciements chez Adecco (France)

              * 750 suppressions de postes chez CAMIF - catalogue par correspondance

              * 214 suppressions de postes chez Kronembourg à Obernay (67 Bas Rhin)

              * 672 Licenciements à la REDOUTE

              Vous pouvez moinsser autant que vous voulez, la retraite telle que nous la rêvons, c’est bientôt fini....


              • LE CHAT LE CHAT 20 novembre 2008 15:27

                et aujourd’hui

                2000 chez Rolls Royce
                1400 chez Isuzu
                3550 PSA

                de plus en plus d’usine mettent du personnel en chômage technique autour de l’étang de Berre , que
                ce soit dans la pétrochimie ou la métallurgie .


              • maxim maxim 20 novembre 2008 17:34

                j’en ai parlé hier ....

                dans les centres Midas ,celui de Fontainebleau et de Melun ,il y a eu une première charrette ,licenciement économique !

                j’imagine que dans d’autres centres du même groupe ,ce doit être la même chose ......

                baisse de l’immobilier également ,donc certainement à terme des débauchages dans ce secteur !

                idem dans le secteur du jouet ,les gens n’achêtent plus pour Noel ,ce sera surtout des trucs utiles et pas chers comme cadeaux pour les gamins ....

                sans compter que la déflation qui commence aux Etats Unis ,et ne va pas tarder de se pointer chez nous !

                nous allons revenir dans la même situation qu’après guerre !

                j’ai l’impression que les acquis avantageux ,les retraites ,tout ça ,ça va être de l’histoire ancienne !

                observez déjà dans les grandes surfaces comme certains prix ont baissé ,les gens ne dépensent plus !

                les commerçants commencent déjà les ventes à moins 50 % alors que nous n’en sommes pas aux soldes .. ! et même sur les articles sacrifiés ils proposent des paiements étalés ,preuve que ça sent le roussi !


                • maxim maxim 20 novembre 2008 23:20

                  je vais reécrire un commentaire qui a disparu ...

                  Amora ,la célèbre moutarde de Dijon ,ainsi que Maille qui appartient au même groupe ,ferment définitivement leurs portes !

                  l’hécatombe continue .....on n’aura plus de moutarde à mettre sur nos topinambours ,qui vont certainement revenir sur nos tables ,comme aux plus sombre moments de notre histoire ....

                  pour ceux qui craignent ,rassurez vous ,bien préparé ,ça rappelle les fonds d’artichaut ....

                  j’en parle en connaissance de cause ,dans les années 40 ,et au début des années 50 ,on en a bouffé autant qu’un prêtre en bénirait ,et on est encore vivants !


                  • LE CHAT LE CHAT 21 novembre 2008 09:27

                    @maxim

                    on en parle moins , mais ici à fos les agences bancaires commencent aussi à virer du personnel !
                    je te raconte même pas les charettes chez les sous traitants et les intérimaires travaillant par ici !
                    ARCELOR MITTAL a arrêté un four pour la première fois , Ascométal est en chômage technique à partir de Lundi pour 3 semaines , Arkema va faire des charettes , la production de BP lavera est en baisse de 40% etc etc etc

                    Mon épouse a jamais eu autant de copines dont les maris sont à la maison en ce moment !
                     pour le transport c’est catastrophique ! beaucoup de chauffeurs sont en congés forcés !


                  • maxim maxim 21 novembre 2008 09:47

                    salut le Chat ....

                    et bien c’est triste ,surtout qu’autour de de ce bassin industriel que je connais bien Fos ,Berre Martigues,Lavera ,Port st Louis,tout le monde en vivait ....

                    je pense à ceux qui ont des crédits sur le dos ,la maison en priorité ,des enfants à éléver ,un seul salaire bien souvent ,et qui se retrouvent dans une situation dans laquelle ils n’auraient jamais envisagé se retrouver !

                    on savait que les temps allaient être difficiles ,mais là ,c’est le début du pire que tout ,on se demande vraiment si ça ne va pas se terminer très très mal ,voire au pire ,et à l’échelle mondiale !


                  • Romain Desbois 20 novembre 2008 23:25

                    Pour financer nos systèmes sociaux, il y a bien d’autres solutions que de travailler plus longtemps (ce qui en est une mais à mon sens la pire).
                    Là avec l’auteur nous avons bien avancé sur le sujet et je l’en remercie :
                    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46711

                    Sinon personne n’évoque le fait que plus il ya de cotisants moins il ya à cotiser. Si ? ALors pourquoi l’on accepte les exonérations de charges ?

                    Et puis peut-être faudrait-il évoquer la progressivité des cotisations pour rééquilibrer les comptes. Si c’est un système solidaire, je pense que l’on peut envisager que les plus hauts salaires cotisent plus qu’ils ne recevront.

                    Et Puis faut-il que ces caisses soient déconnectées du budget de l’Etat ? L’on ne se demande pas si l’armée est rentable et rapporte assez pour payer ses serviteurs ? Pourquoi devrait-on le faire avec la sécu, le chômage et les retraites ?

                    Lorsque l’Etat bouche annuellement le trou de la COFACE(assurance pour les exportations impayées) qui de l’aveu même de son PDG est l’équivalent du trou de la sécu !!!!!!, personne n’est choqué que ce ne soit pas celui là qui soit bouché par l’Etat, donc nos impôts. Cela ne vous choque pas ? Alors laissez moi vous expliquer que les Mirages que Dassault a vendu à l’Irak avant la première guerre du golfe, et bien j’ai le plaisir de vous annoncer que c’est vous et moi qui les avons payés au marchand d’armes, à la place du despote défaillant.

                    Donc pour les retraites il ne faut pas que l’on nous mette dans le piège comptable de l’actif /retraité.
                    C’est un choix politique et non comptable.


                    • Yohan Yohan 21 novembre 2008 11:34

                      Et ce n’est pas fini, si j’en crois ce mail spam reçu ce matin, sans garantie bien sûr.

                      > > > bonjour
                      > > > 
                      > > > Il me semble qu’il est important de diffuser le plus
                      > > > largement possible ces propos du Ministre de la Fonction publique (sic)
                      > > > rapportés par Charlie-Hebdo, tenus lors d’une réunion de la Fondation
                      > > > Concorde, proche de la majorité actuelle, le mercredi 20 octobre au Café
                      > > > Restaurant Pépita à Paris :
                      > > > 
                      > > > ’Les retraités de la
                      > > > fonction publique ne rendent plus de services à la nation. Ces gens-là sont
                      > > > inutiles, mais continuent de peser très lourdement. La pension d’un retraité,
                      > > > c’est presque 75% du coût d’un fonctionnaire présent. Il faudra résoudre ce
                      > > > problème.’
                      > > > ’Le grand problème de l’État, c’est la rigidité de sa
                      > > > main-d’oeuvre. Pour Faire passer un fonctionnaire du premier au deuxième étage
                      > > > de la place Beauvau, il faut un an. Non pas à cause de l’escalier [rires dans la
                      > > > salle], mais des corps. Il y a 1400 corps. 900 corps vivants, 500 corps morts
                      > > > [rires], comme par exemple l’administration des télécoms. Je vais les remplacer
                      > > > par cinq filières professionnelle qui permettront la mobilité des ressources
                      > > > hum
                      > > > aines : éducation, administration générale, économie et finances, sécurité
                      > > > sanitaire et sociale. Si on ne fait pas ça, la réforme de l’État est impossible.
                      > > > Parce que les corps abritent des emplois inutiles.’
                      > > > ’A l’heure
                      > > > actuelle, nous sommes un peu méchants avec les fonctionnaires. Leur pouvoir
                      > > > d’achat a perdu 4,5% depuis 2000.’
                      > > > ’Comme tous les hommes politiques de
                      > > > droite, j’étais impressionné par l’adversaire. Mais je pense que nous
                      > > > surestimions considérablement cette force de résistance. Ce qui compte en
                      > > > France, c’est la psychologie, débloquer tous ces verrous
                      > > > psychologiques.’
                      > > > ’C’est sur l’Éducation nationale que doit peser
                      > > > l’effort principal de réduction des effectifs de la fonction publique. Sur le
                      > > > 1,2 million de fonctionnaires de l’Éducation nationale, 800 000 sont des
                      > > > enseignants. Licencier dans les back office de l’Éducation nationale, c’est
                      > > > facile, on sait comment faire, avec Éric Woerth [secrétaire d’État à la Réforme
                      > > > de l’État] : on prend un cabinet de conseil et on change les process de travail,
                      > > > on supprime quelques missions. Mais pour les enseignants, c’est plus délicat. Il
                      > > > faudra faire un grand audit.’
                      > > > 
                      > > > ’Le problème que nous avons en France, c’est que
                      > > > les gens sont contents des services publics . L’hôpital fonctionne
                      > > > bien, l’école fonctionne bien, la police fonctionne bien. Alors il faut tenir un
                      > > > discours, expliquer que nous sommes à deux doigts d’une crise
                      > > > majeure - c’est ce
                      > > > que fait très bien Michel Camdessus , mais sans paniquer les gens, car à ce
                      > > > moment-là, ils se recroquevillent comme des tortues.’
                      > > >
                      > > > Il admet dans ses propos que les français
                      > > > sont satisfaits de la qualité du service public rendu par les fonctionnaires,
                      > > > quels qu’ils soient. C’est bien en les fragilisant de l’intérieur (sous
                      > > > effectif, baisse d’investissements etc.) qu’il compte rendre les services
                      > > > publics impopulaires auprès des populations. Une impopularité qui lui servira de
                      > > > prétexte pour les privatisations à venir. Alors que ce sont bien les attaques à
                      > > > l’oeuvre depuis de nombreuses années qui dégradent la qualité des services
                      > > > publics.
                      > > >


                      • Botsu 22 novembre 2008 12:11

                        Ce sont des nazis, point... Je crois qu’une fois que tout le monde aura fini par accepter qu’ils servent les intérêts d’une caste et ont déclaré la guerre aux citoyens on aura fait un grand pas. Mais pour ça il faut dépasser leur discours propagandiste ; enfin admettre que leur objectif n’est ni la lutte contre le chômage et la précarité, encore moins la hausse des salaires et le maintien d’un service public, ni la sécurité ni quelles que soient les conneries qu’ils racontent en permanence. Leur but c’est de piquer un maximum aux braves couillons avant qu’on soit trop nombreux à s’en rendre compte, c’est tout. Et pour l’instant ils y parviennent assez bien.


                      • Botsu 22 novembre 2008 00:01

                        Les arguments que vous avancez dans votre article sont d’une débilité totale.

                        L’allongement de la durée des cotisations qui suit la durée hebdomadaire aura pour seul effet d’augmenter la concurrence et d’affaiblir la demande sur le marché du travail, déjà à des sommets historiques. Sachant qu’au delà de 60ans même pas une personne sur 3 a encore un emploi, un allongement équivaut à une décote générale des retraites, tout simplement.

                        Vieillissement, augmentation de l’espérance de vie tout ça c’est du barratin. Il suffit pas de dire qu’on cotise encore un an ou qu’on travaille 2h hebdomadaire de plus et de claquer des doigts pour créer par magie des emplois. Là ou ça fonctionne très bien en revanche c’est pour désolidariser les salariés tout en laissant une majorité sur le carreau, ce qui contribuera encore un peu plus à faire pression vers le bas sur les salaires et la qualité des emplois.

                        Toutes ces politiques antisociales vont encore creuser l’écart entre les revenus du travail et du capital et les inégalités entre ceux qui ont un bon emploi à temps plein et ceux qui bossent 15h par semaine. Et puisqu’on est une majorité de couillons incapables de prendre la mesure de l’impact du chômage et de la précarité, elles seront applaudies des deux mains. Amen.


                        • Botsu 22 novembre 2008 00:04

                          ps : vers un recul de l’âge de la retraite. Repoussement est un mot de ces mots désuets et très désagréables de la langue française


                        • JONAS Virgule 22 novembre 2008 21:31

                          Je ne comprends pas la majorité de vos commentaires !

                          Qui a voté " Mite-Rangs " il y a 28 ans, personne ? Le Père Noël ?

                          Lors de son débat avec Giscard, qui trouvait déjà que l’immigration était un nouveau fléau, il a répondu ; " Ce sont ces immigrés que vous dénoncez qui paieront la retraite des Français ! ".

                          Qu’en est-il aujourd’hui, une majorité de ces personnes françaises d’origines étrangères, est au chômage ou Rmiste, ils ont pour la plupart travailler de manière facultative, donnée naissance à une multitude d’enfants, plus que les (sous-chiens), nous avons payé leur éducation et aujourd’hui, ils grossissent les rangs des chômeurs et des Rmistes.

                          C’est gratuit tout cela ? Bien sûr que non ! C’est les retraités d’aujourd’hui qui entretiennent en payant sur les pensions par le biais de la CSG, RDS, des restrictions de soins, des déremboursements, des impôts locaux et régionaux, la survie de ces personnes. Les actifs payant pour les sous chiens, leurs parents et grands-parents, ainsi que pour ces gens sans travail, qui continuent à se reproduire.

                          Si vous ajoutez les sans-papiers qui bénéficient d’une multitude de droits, dont celui du sol, de la CMU, etc. Ce n’est pas à 60 ans que les jeunes auront la retraite, mais à 70 ou 75 ans.

                          Si nous continuons cette politique, pas besoin d’avoir 1 milliard de pauvres comme en Chine pour ne plus avoir de retraite du tout, 60 millions d’immigrés supplémentaires suffiront pour avoir 200 euros de retraite par mois.

                          Alors continuez bêler contre les " riches " ! ! ! Ils délocaliseront d’avantage et nous serons encore plus pauvres plus rapidement.

                          Je sais on va me traiter de facho ! Dire certaines vérités, ça dérange ! Mais nous en reparlerons avant 2012…

                          @ +


                          • Croa Croa 23 novembre 2008 23:10

                            « Je ne comprends pas la majorité de vos commentaires ! »

                            Je crois que nous n’avons pas la même culture ! 
                             smiley


                            - Remarque que nous t’avons lu -


                          • JONAS Virgule 24 novembre 2008 00:15

                            @ Croa :

                            Maître Corbeau, merci de m’avoir lu, peut-être n’avez-vous pas jugé utile de me dire pourquoi nous n’avons pas la même culture. Vous auriez risqué ainsi en ouvrant votre large bec, de laisser tomber votre fromage.

                            Sachez toutefois, que je n’ai rien contre les immigrés, car dans leurs situations, je ferais comme eux, si je trouvais d’aussi bonnes poires pour m’accueillir avec ma famille.

                            Je suis par contre sans pitié, pour les gens qui font la charité avec l’argent des autres, fussent-ils " riches ". Car malheureusement, le principe d‘égalité, fait que les riches même s’ils payent un peu plus que les classes moyennes pour le social, ce qu’ils donneront appartiendra à leurs superflus, alors que pour les autres, ils seront taxés sur leurs essentiels.

                            Alors, les humanistes qui pour se donner bonne conscience, font la charité avec l’argent des autres, au boulot et même jusqu’à 70 ans et plus, s’ils continuent à bêler !

                            Bien à vous.  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès