Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vinci soit qui mal y pense

Vinci soit qui mal y pense

Les puissants lobbys du BTP ne désarment pas, et jour après jour, Vinci et compagnie couvrent la France de béton, mais qu’en pensent les actionnaires ?

Récemment, une assemblée générale du groupe BPT Vinci se réunissait afin de dresser un bilan moral et financier des activités du groupe.

Des actionnaires mutins s’étaient invités pour poser les questions qui dérangent, et ont eu la très bonne idée de filmer discrètement cette journée qui restera peut être ans la mémoire du PDG du groupe, Vincent Huilliard, lequel venait annoncer la belle réussite financière du groupe pour 2012, avec 2 milliards d’euros de bénéfice, dont la moitié est pour les actionnaires.

On se souvient que récemment l’ex patronne du MEDEF avait encouragé les petits actionnaires à participer à la démocratie entrepreneuriale : « il faut que chacun devienne actionnaire, que chaque français investisse dans les entreprises françaises… »

Quelques salariés de Vinci ont saisi la balle au bond, acquérant quelques actions, et lors du moment offert aux actionnaires présents dans le public, ils ont posé des questions judicieuses, et parfois impertinentes.

Sur le thème de « les vraies réussites sont celles que l’on partage », ils ont questionné le PDG du groupe, allant jusqu’à le chahuter lorsque ce dernier maniait une langue de bois insupportable.

Florilège :

« Je suis très inquiète pour l’image de marque du groupe, par rapport à ce qui est en train de se passer à l’aéroport de Notre Dame de Landes (…) ce projet suscite un rejet massif de la part des populations (…) et que ce projet semble illégal vis-à-vis de la loi européenne sur l’eau ».

En réponse, Huilliard va affirmer que son entreprise est très respectueuse des lois et règlements qui régissent le marché, ce qui est manifestement faux puisque les travaux avaient commencé avant même que le rapport concernant la gestion de l’eau, et de l’environnement soit publié.

En réalité, les enquêtes publiques réalisées en juin et juillet 2012, au titre de l’application de la loi sur l’eau, ont rendu un « avis favorable sous réserves et recommandation »…sauf que la réserve émise demande la mise en place d’un « collège d’experts indépendants » qui devra valider, ou non, les propositions de compensation environnementale.

Malgré cette réserve, sans attendre l’avis du collège en question prévu pour l’automne 2013, le préfet va publier les arrêtés d’autorisation de début de travaux, ce qui va créer une situation irréversible. lien

Personne n’a oublié que le 9 avril, la « commission du dialogue » a, par la voix de son président, Claude Chéreau, tout en affirmant être convaincu de la « pertinence du projet », ajoutait avoir « des doutes sur la pertinence de certains arguments », ce qui a entrainé un moratoire sur les expulsions. lien

Pour l’instant, l’état a décidé de repousser le début des travaux de 6 mois, c'est à dire à l’automne prochain.

Mais revenons à notre assemblée générale de Vinci.

Une actionnaire dans la foulée, va évoquer un contrat de travail, concernant un employé de Vinci, de nationalité portugaise qui gagnerait 610 euros par mois, pour 40 heures par semaine, évoquant un tract distribué à l’entrée par des salariés de Vinci, accolant à ce nom le qualificatif « d’esclavage moderne » ajoutant à l’intention du PDG qu’une centaine de ces salariés demandent à être entendu, souhaitant un dialogue avec celui-ci, (lesquels sont manifestement empêchés par un service d’ordre musclé), afin d'évoquer « la valeur partage » chère aux dirigeants du groupe, demandant manifestement que ce partage les concerne aussi.

En effet, lors de cette assemblée générale, un vote a été effectué afin de valider le salaire annuel du PDG, lequel s’est élevé à plus de 1,9 millions d’euros.

Démontrant qu’il maniait parfaitement la langue de bois, le PDG a affirmé que les salaires des employés de son entreprise étaient respectueux des règles qui encadrent les droits des travailleurs en général et les salaires en particulier.

En fait la manœuvre est habile, car comme Vinci, affirme-t-il, possède des filiales dans une centaine de pays dans le monde, il dit respecter scrupuleusement les règles de chacun de ces pays, ce qui lui permettrait de faire travailler en France un travailleur portugais de l’une de ses filiales, payé selon les règles de son propre pays…

Mais il va plus loin en affirmant que son entreprise n’est pas concernée par le cas évoqué, et que cette entreprise a pour nom Sendin

Sauf que cette entreprise, leader dans la pose d’armatures, travaille régulièrement en partenariat avec de nombreux grands groupes du BTP, comme Eiffage, Bouygues, et bien sur Vinci. lien

Mis au défi, par l’un des petits actionnaires du groupe, de jurer, levant la main droite et « droit dans les yeux » que tous les salariés du groupe, ou de ses filiales opérant sur un chantier français, sont embauchés sous un contrat qui respecte le code du travail français, en matière de temps de travail et en matière de salaire, Xavier Huilliard répondra que s’agissant des 109 000 salariés du groupe, les règles du droit de travail en terme de temps de travail et de niveau de salaire sont respectées…mais au sujet des entreprises sous-traitantes, il élude, bien évidemment.

La totalité des échanges est dans cette vidéo.

En attendant, un gros rassemblement national se prépare pour défendre la ZAD, et contester ce que tout le monde appelle aujourd’hui « l’Ayrauport » de Nantes. lien

Il s’agit de faire une chaîne humaine le 11 mai prochain afin d’enterrer définitivement le projet.

Cette journée qui se veut historique sera précédée par un festival de soutien, le vendredi de 19h à 01h00, et le samedi de 15h30 à 02h00.

La liste des artistes à découvrir est sur ce lien.

Comme dit mon vieil ami africain : « le fou est l’échelle du sage  ».

L’image illustrant l’article provient de « quieryavenir.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

L’Ayrault-port de la Honte

Une pétition est à signer sur ce lien

Le formulaire papier est sur ce lien

Pour s’informer :

Parolesdecampagne.blogspot.fr.

ACIPA.free.fr

Zad.nadir.org

EELV notre dame des landes

Un blog très documenté pour se tenir informé sur ce lien

Le blog du collectif est sur ce lien

Emission terre à terre du 27 octobre.

Une vidéo sympa de « la parisienne libérée » sur le sujet.

Un entartrage qui appelle au soutien sur ce lien.

Un journal à découvrir : Fakir


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2013 12:03

    Vincent Huilliard, lequel venait annoncer la belle réussite financière du groupe pour 2012, avec 2 milliards d’euros de bénéfice, dont la moitié est pour les actionnaires.

    Salut Olivier,
    Tu m’étonnes, Vinci a récupéré les autoroutes pour une bouchée de pain, viré les caissières de péage et ESCROQUÉ littéralement les gens qui ont déjà payé la construction de ces dites autoroutes......et en faisant des économies d’entretien, le jackpot quoi !!
    Du VOL PUR ET SIMPLE !!! avec la bénédiction de nos « soit disant représentants politiques »...


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 13:14

      Pyra

      la leçon que donnent les petits actionnaires de vinci, prenant des parts juste pour pouvoir participer au débat...(j’exagère), il n’y a pas débat...
      juste pour pouvoir mettre en difficulté le big boss...
      (c’est mieux)
      est un exemple de ce qui est possible.
      sur le fond, dans l’immédiat, ça ne change pas grand chose, mais tout ce qui peut être tenté doit l’être.
      non ?
       smiley

    • Gasty Gasty 2 mai 2013 12:21

      Ces types de questions faite par des salariés actionnaires ne sont certainement pas sans arrières pensées, le maintien de leurs petits dividendes sous des airs de compassions et d’écologies.
      Car ces questions sont généralement abordés par les organisations syndicales en DP , CE et CHSCT quelques soit les entreprises.

      Ce qui n’empêche pas les entreprises de ne rien changer et continuer.


      • Gasty Gasty 2 mai 2013 12:30

        Quant à Notre dame des landes, j’aimerais savoir qui le rejette massivement ?


      • Gasty Gasty 2 mai 2013 12:38

        ....au niveau population.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 13:16

        Gasty

        il est probable que vous ayez fait une mauvaise analyse de la situation.
        les « petits actionnaires » ne sont (à mon avis) pas poussé par l’appat du gain, mais seulement pour avoir l’occasion de dire ses 4 vérités au grand patron.
        ça me semblait pourtant limpide.
        apparemment pas pour vous.
         smiley

      • Gasty Gasty 2 mai 2013 14:53

        Il est donné à tout le monde de pouvoir être inquiet. Pour le rejet massif de la part des populations,j’aimerais bien savoir d’où provient cette affirmation, ne serait-ce pas plutôt du matraquage médiatique...et politique ?
        Et il me « semble » que ce projet soit « illégal »....Cela ressemble à un questionnement qui demande seulement à être rassuré puisque la réponse n’a pas à être mieux évasive.
        Il n’y a aucune pertinence dans tout ça.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 16:13

        Gasty

        répondre au doute par le doute...
        amusant.
         smiley

      • Math971 10 mai 2013 12:29

        La plupart des locaux rejettent l’aéroport, mais pas tous le même manière... Je suis habitant, contre, mais sachant pertinemment que notre petite voix n’aboutira à rien, je me résigne. La contestation est avant tout faite par des altermondialistes en rangers, pitt-bull en laisse et alcoolisés qui ne sont là que pour taper sur les forces de l’ordre. Nous, habitants de la zone, nous voulons la paix.


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 mai 2013 13:15

        math

        mais tout le monde veut la paix.
        si le dossier avait été conduit en toute transparence, on n’en serait pas là.
        des lors, avec les provocations policières (j’ai des dossiers), et le reste, on comprend le possible énervement.
        merci de votre commentaire

      • hunter hunter 2 mai 2013 12:22

        Salut Olivier,

        Le mouvement à NDDL, pour l’instant, est une sorte de résistance passive, mais malheureusement, s’ils veulent continuer, il leur faudra durcir le ton.
        Pourquoi ?, parce qu’ils sont David, contre un méga Goliath composé de politicards inconscients et incompétents (genre ayrault et ses affidés), complètement égocentriques et psychorigides, et aussi d’industriels avides de pognon (Les BTP).

        Même si ce projet est en fait illégal, par rapport aux diverses législations environnementales en vigueur, tous ces « resonsables » et « zélus », vont s’asseoir dessus !

        Ils passeront en force !

        C’est pourquoi, il faut adopter comme je le dis souvent, la méthode Corse, mais attention, la vraie, celle des années 60/70.

        quand dans les années 60, le gouvernement français, en pleine griserie de la Croassance, commande une étude à un cabinet US (le cabinet Hudson, si ma mémoire est bonne), comment « valoriser » la Corse, réponse de ces malades :faut bétonner toute les côtes dare dare, pour attirer du touriste en masse : peu importe l’environnement, c’est la religion de la sainte CROOOOAAAASSANCE !!!!

        Quand les corses voient des merdes bétonnées pourrir leur environnement, ils décident de réagir ; ils essaient les procédures normales (genre justice, etc), mais bon, ce sont toujours les puissants (gouvernement + bétonneurs) qui ont raison.

        Une fois tous les recours épuisés, et voyant que de toute façon, ils seront toujours perdants, ils décident de faire des gros « BOUMS » par- ci par là !

        Et ça marche ! car faire sauter au fur et à mesure coûte cher aux affairistes, alors au bout d’un moment ils se barrent, et vont bétonner ailleurs !

        Le phénomène se reproduit en 1972, si ma mémoire est bonne, avec l’affaire des « boues rouges » : l’Etat, autorise une société italienne, à DEVERSER des boues toxiques, dans la baie d’Ajaccio je crois.

        Là, pareil :manifs, recours....et ils passent pour des cons !

        Jusqu’au jour où les deux bateaux chargés des déversements sautent : fini, la société italienne se barre !

        Ca aboutira à la création du FLNC, le premier, qui devra plus tard ajouter à son nom « canal historique », tellement les mouvances naîtront, pour évoluer vers ce que l’on connaît de nos jours : des gens surtout interessés par le pognon !

        On en est là actuellement : que ce soit les gaz de schiste (ah merde non, les « shale gas » comme dirait le marteau  smiley ) , même avec les meilleures études de vrais spécialistes scientifiques, qui sonnent la sonnette d’alarme depuis des années, la préservation de l’environnement et des conditions de vie des espèces, ne GAGNE JAMAIS, face à le puissance de l’argent, la folie croissanciste, et toutes ces merdes qui nous pourrissent.

        La « justice » est au ordre, nous n’avons personne pour nous aider, donc nous devons désobéir !

        Et faire sauter régulièrement leurs installations (attention, sans mise en danger de la vie humaine, ce qu’on fait les corses, au début), c’est les toucher au portefeuille, faire en sorte que leur coûts augmentent tellement face aux bénèfs qu’ils prévoient, qu’ils vont lâcher l’affaire car ce n’est plus rentable !

        Voilà, on en est là ! Je n’incite pas à la violence, seulement je constate que des honnêtes gens n’ont jamais gain de cause, car dans ce système ultra-corrompu de connivence entre politicards et affairistes, la justice qui devrait justement être neutre, ne l’est pas ! Elle est toujours du côté des puissants !

        Donc les petits David que nous sommes, n’ont qu’une force : leur nombre, et leurs cerveaux, et si on suit le modèle historique des copains de l’ile de beauté, on peut arriver à faire reculer la machine mortifère croissanciste !

        Bien à toi Olivier.

        H/


        • Gasty Gasty 2 mai 2013 12:35

          La méthode est d’avoir fait venir de toutes les régions, une concentration de marginaux près à en découdre.
          Quel que soit les opinons sur ce projet, je ne vois pas à qui cela va pouvoir profiter.


        • gaijin gaijin 2 mai 2013 12:43

          hunter
          rien a voir mais pour info je vous répondu sur le sujet de la mivilude ....

          et oui
          la question est une question de rapport de force pur et simple


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 13:22

          bonjour hunter

          je partage bien évidemment.
          je n’oublie pas que dans l’histoire, c’est finalement David qui a gagné.
          et l’histoire aime bien nous le rappeler.
          courage donc.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 13:23

          Gasty

          une chose est certaine, qu’il gagne ou qu’il perde, ça ne profite pas à vinci.
           smiley

        • Fergus Fergus 2 mai 2013 13:42

          Bonjour, Hunter.

          Balloté entre les arguments des uns et des autres, je ne parviens pas à me faire une opinion défintive sur ND des Landes.

          Cela dit, il convient d’éviter les manipulations. C’est pourquoi, dans un commentaire qui a disparu de ce fil, je soulignais que le projet de ND des Landes, contrairement à ce qu’affirmait une employée de Vinci citée dans l’article d’Olivier, continuait d’être largement soutenu par la population nantaise et par la presque totalité des élus, y compris une majorité des élus communistes de Loire-Atlantique.

          Je pars très bientôt à Nantes pour quelques jours. Je pourrais peut-être en savoir plus. Mais une chose est sûre : les Nantais, et plus encore les habitants de Bouguenais, étaient encore il y a peu très favorables au projet. Le sont-ils encore au même niveau ? Probablement, les argumentations des pros et des antis n’ayant pas évolué. A vérifier quand même...


        • gotjy gotjy 2 mai 2013 17:29

          Hunter,vous avez raison,sans la violence il est difficile de faire reculer les magouilles,les politiques véreux,les décideurs corrompus par Vinci,il y a pourtant un exemple historique,LE LARZAC lutte magnifique qui a aboutit a la supression de l’extension du camp militaire, ce fut très long,il y a eu des souffrances,mais beaucoup d’abnégation et de solidarité dans l’action,les gens venaient de toute la France pour aider les locaux,et devant l’ampleur de ce mouvement,l’état a cédé et le président d’alors n’était autre que Mittérrand, de gauche,alors pourquoi ne pas croire à la même issue pour Nôtre Dame des landes,il faut tuer ce projet.


        • Fergus Fergus 2 mai 2013 19:13

          Bonjour, Gotjy.

          La différence entre le Larzac et NDDL, c’est que le projet d’extension du camp détruisait des milliers d’ha de l’un des écosystèmes les plus originaux de notre pays (je suis un inconditionnel des Causses) et que l’écrasante majorité des populations et des élus y était opposée, ce qui met ce combat très loin, pour ne pas dire aux antipodes, de celui de NDDL.


        • hunter hunter 3 mai 2013 10:03

          Fergus,

          du point de vue environnemental, la situation de l’espace dévoué à l’ayrault port, est aussi une zone très sensible, donc il ya convergence avec l’affaire du larzac, qu’a rappelé (et je l’en remercie ), gotjy !

          Quant à l’argument de dire que tous les politiques, mêmes les cocos, sont favorables à l’ayrault port, oui, c’est logique, mais peut-on le prendre en compte ?

          En effet, TOUTES les formations politiques actuellement représentées en cette Vème République, sont des partis CROISSANCISTES !

          Tous, ont le compteur-temps bloqué en 1960 : ils ne peuvent pas comprendre, que ce type de système arrive à sa fin, car les ressources naturelles sont en voie d’épuisement ( domaine de l’énergie en particulier, je vous renvoie vers Jancovici et son site manicore ; oui je sais, c’est un pro-nuke, mais il a l’avantage de faire des démonstrations scientifiquement argumentées), parce que la population mondiale (je sais que le sujet n’est pas populaire ici), est trop nombreuse, parce que le Thatcho-reaganisme est entré dans la danse, tous nos élus sont des INCOMPETENTS NOTOIRES en matière d’environnement, à commencer par Europe Escroquerie Les Voleurs !

          Tous ces gens, vendraient père et mère, pour la création de 10 emplois, leur assurant réélection, même si ça ne dure qu’un an, et même si ça nuit à la santé des formes de vie de l’écosystème !

          Le gros problème c’est que l’opposition n’existe pas dans ce pays, parce que le système électoral ne lui laisse pas l’occasion officielle d’ouvrir sa gueule !

          Donc elle n’a plus qu’un choix, méthode Corse d’il y a 40 piges !

          Et gaffe à la vie humaine, parce que le moindre dégât collatéral qui survient, et le système et ses valets (merdias mainstream), monte le truc en épingle, et discrédite le mouvement en ralliant les « mougeons », qui sont assis le soir, devant leur boîte à image branchée sur TF1 (remarquez, France 2 et consorts, c’est guère mieux) .

          Be seeing you

          H/


        • Fergus Fergus 8 mai 2013 14:08

          Bonjour à tous.

          De retour de Nantes, où j’ai passé trois jours, je confirme que l’opposition au projet de NDDL est pour le moins discrète, c’est le moins que l’on puisse dire. Quant aux Nantais qui parlent de ce projet, ils sont en général soit sur une ligne d’approbation, soit dans l’incertitude, quasiment jamais dans le rejet. Mais quelques propos recueillis ici et là ne prétendent pas constituer un panel représentatif...


        • 6ber 6ber 2 mai 2013 13:12

          J’ai passé l’age de la contestation violente, mais je crains que la force et la peur ne soient un jour nécessaires pour faire plier cette oligarchie des nantis et instaurer un équitable partage des richesses.
          « Sous les pavés, la plage » rien n’a changé... 


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 13:20

            6ber

            j’ai lu quelque part que ceux que pétain considérait comme des terroristes sont devenus plus tard des résistants.
            il faut bien retenir cette leçon.
            merci de votre commentaire

          • Robert Robert 2 mai 2013 13:42

            Contestation dite violente en réponse à une agression qui, sans hésitation, peut être cataloguée de véritablement violente.

            Va-t-on s’indigner à l’idée qu’un rat ne vous morde, où qu’une vipère ne vous pique, quand on cherche à les coincer ?

            S’agissant de nous, « petites » gens, faut il croire que nombre ne se sentent pas encore suffisamment acculé pour réagir, mais vraisemblablement ce n’est qu’une question de temps.


          • 6ber 6ber 2 mai 2013 13:57

            Réflexion pertinente et historique en effet, mais combien de temps et de souffrances faudra-t-il encore endurer avant que des hommes dignes de ce nom et portés par un peuple enfin conscient osent se mettre en travers de ces exploiteurs mafieux ?
            J’aimerais vivre encore assez longtemps pour le voir.
            Il n’y a que la force de la jeunesse qui puisse porter un tel mouvement et je suis triste de voir que nos « d’ jeuns » ne se satisfont que dans le paraitre et la futilité, sans réelle conscience politique ou sociale bien qu’ils en soient les premières victimes.
            Aujourd’hui, même si ce n’est pas la panacée, parce que rien ne peut en être une, un leader au mauvais caractère ( à juste titre) s’offre à nous.
            De Gaulle et son caractère difficile ne s’est il pas opposé à Pétain ?
            Ne laissons pas passer cette chance, il faut la force de la colère pour s’opposer à ce monde nauséabond de la politique.


          • soi même 2 mai 2013 13:18

            Et léonard quand faits tu ?


            • jeanpiètre jeanpiètre 2 mai 2013 15:54

              vinci fait partie de ses boites qui se sont payé la république.

              il s’agit d’un de nos vrais ennemis intérieur

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 mai 2013 16:03

                Jouratous,

                « il faut que chacun devienne actionnaire, que chaque français investisse dans les entreprises françaises » puis « ce projet suscite un rejet massif de la part des populations » D’abord notez le relent de protectionnisme de la première déclaration puis le paradoxe de la seconde.

                « le préfet va publier les arrêtés d’autorisation de début de travaux, ce qui va créer une situation irréversible. lien » Aujourd’hui un article pertinent de C Barratier sur le rôle des préfets dans l’attribution de lien publics privés et la sape du service public :http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/machiavelisme-de-la-privatisation-135126 service public sous entend que le peuple est au service du peuple...

                J’ai un jour constaté comment au lendemain même de la fermeture d’un dossier d’ouverture d’une cochonnerie locale de 25O à 25OO, les hangars étaient déjà construits avant même la réponse du préfet... ???

                NDLL est la pièce manquante au grand marché transatlantique qui fait défaut aux circuit sino-zuniens qui arrivent au sud de l’Espagne. Ils comptent sur ce pion pour exporter en masse leurs poisons monsanto recyclés en gaz de schiste, maquedeau et autres camelotes en échange de notre Champagne, truffes et foie gras...


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 16:10

                  Lisa

                  je n’avais pas réalisé ce possible objectif de cet aérodrome « international »...
                  et merci de ton commentaire
                   smiley

                • Fergus Fergus 2 mai 2013 16:48

                  Bonjour, Lisa Sion.

                  On peut voir les choses comme cela, mais on peut aussi écouter l’argument contraire, celui des élus bretons et vendéens (presque tous favorables au projet) qui voient en NDDL une formidable opportunité pour les productions d’un Grand Ouest désenclavé et en mesure de développer des échanges directs plus faciles avec les grandes régions des pays voisins et notamment les Länder allemands.

                  Qui a raison ? Qui a tort ? Je n’en sais fichtrement rien, mais j’ai du mal à croire qu’il faille classer tous les altermondialistes opposants dans le camp des bons et tous les élus de l’Ouest dans celui des mauvais.


                • gaijin gaijin 2 mai 2013 19:11

                  fergus
                  « mais j’ai du mal à croire ..... »
                  regardez autour de vous qu’est ce qu’il vous faut comme plus de preuves ?
                  bien sur que les élus sont pour ! vous croyez que vinci n’ arrose pas les partis ..... ?
                  par exemple allez a millau demander aux habitants ce qu’il panse du viaduc « générateur d’emploi etc ..... »
                  et si ça ne vous suffit pas allez faire un tour du coté du rève américain
                  http://www.tv-replay.fr/redirection/30-04-13/prison-valley-l-industrie-de-la-prison-arte-10537325.html

                  bonne nuit les petits ......
                  bonne nuit ronald
                  http://www.google.fr/imgres?newwindow=1&sa=X&hl=fr&tbm=isch&tbnid=I4U3ipIjr9oo9M :&imgrefurl=http://epouvantablement.canalblog.com/archives/2010/05/13/17882479.html&docid=wbt3vHDc46ckfM&imgurl=http://p5.storage.canalblog.com/50/10/743516/53059390.jpg&w=640&h=368&ei=SZ2CUb7XBYnAOMfcgdgC&zoom=1&iact=hc&vpx=523&vpy=323&dur=1635&hovh=170&hovw=296&tx=176&ty=105&page=2&tbnh=135&tbnw=202&start=18&ndsp=24&ved=1t:429,r:27,s:0,i:247&biw=1202&bih=606


                • Fergus Fergus 2 mai 2013 19:17

                  Bonjour, Gaijin.

                  Il ne s’agit pas des seuls élus de Nantes et des environs immédiats : les soutiens viennent quasiment de tout l’Ouest. Vinci a-t-il payé tous ces élus ? Impossible. Comme je l’ai déjà indiqué, la plupart des communistes sont eux-mêmes en phase avec les autres élus sur NDDL. Ont-ils été achetés par Vinci ?


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 19:27

                  Fergus

                  je me permet d’intervenir dans cet échange.
                  notre pratique d’un projet en tout point ressemblant a NDDL, c’est à dire le Lyon Turin, on s’aperçoit que ceux qui tiennent réellement le projet ne sont qu’une poignée.
                  ils n’ont qu’un pouvoir de nuisance, et d’influence.
                  les conflits d’intérêt ne sont jamais loin
                  l’indépendance des commissaires enqueteur est chaque fois mise en cause
                  le plus difficile est de démêler le tout...
                  il faut lire tous les rapports, et les preuves sont généralement sous nos yeux, mais noyées dans un fatras de documents, déformées par un jargon administratif, rendant difficile la compréhension...
                  pour NDDL, comme pour Lyon Turin, les promoteurs ne s’encombrent pas des décisions administratives, et démarrent les travaux en amont, afin de faire tomber une éventuelle contestation ;
                  ici en rhone alpes, ils ont démarré les tunnels, en les masquant sous l’appellation « études », alors que rien n’a été acté.
                  et ce n’est qu’une petite partie de l’iceberg.
                  quand aux dessous de table, il faut être très malin pour les démasquer.
                  mais ils sont là !
                  et nous l’avons prouvé en tout cas pour Lyon Turin...

                • gaijin gaijin 2 mai 2013 19:41

                  fergus
                  Vinci a-t-il payé tous ces élus ?
                  les partis fergus, les partis .......tous .....sans exception......aucune .....


                • Gasty Gasty 3 mai 2013 08:31

                  @olivier

                  Les terrains achetés depuis plusieurs décennies n’ont jamais fait l’objet parmi les agriculteurs du coin d’une nécessité de continuer l’exploitation de ces terres pendant cette période de transition. Et d’un seul coup ! Bizarrement apparait des exploitants agricoles venant d’on je ne sais où, avec ce besoin irrésistible de cultiver ces landes.

                  Ce n’est pas dans un rapport mais c’est sous nos yeux.

                  Quand j’entends dire « population », ne serait-ce pas plutôt un groupe médiatisé ?

                  L’emplacement d’un nouveau aéroport ne pouvait se faire qu’à notre dame des landes.Les zones marécageuses de l’estuaire de la Loire sont à protéger, le lac de grand lieux est une zone protégé. La décision de notre dame des landes a été faite il y a très longtemps en prévision de l’extension de la région Nantaise. Il faut moins de temps pour tracer une autoroute ou une ligne TGV.

                  Est-ce qu’une étude a déjà donnée la superficie totale des terres pour la réalisation d’une quatre voie autoroutière et de la barrière que cela représente pour la faune sauvage ? Au niveau nuisance, c’est 10 fois supérieur.

                  Le problème de l’énergie s’applique aussi pour ce genre de réalisation. Une quatre voie est faite pour des déplacements rapide et dense entre agglomérations.

                  Ce débat n’est pas pour moi un débat de terre outrageusement bétonné ni une atteinte à l’écosystème. Le débat est ailleurs.


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 mai 2013 09:13

                  Gasty

                  je vois très bien où vous voulez en venir :«  il y aurait d’un coté une bande de trublions excités, vaguement révolutionnaires, et des agriculteurs passifs, contents de voir ces renforts venir à leur secours »...
                  allez donc faire un tour à la ZAD, vous en sortirez avec une autre conviction.
                  le débat est posé :
                  d’une part, un aéroport qui se veut international, à plusieurs centaines de kilomètres de Paris, et dont l’utilité publique n’a pas été prouvée, et d’autre part, une zone riche en terre agricole de bonne qualité, dans un pays ou la pauvreté s’est installée depuis longtemps, et croyez moi, les billets de banque, au contraire du blé, des légumes, et des fruits, ça ne se mange pas.
                   smiley

                • Fergus Fergus 3 mai 2013 12:06

                  Bonjour, Olivier.

                  Je peux entendre les arguments de Gaijin sur l’arrosage des partis, et comprendre ton parallèle avec Lyon-Turin, mais pour connaître un peu le coin, je peux t’affirmer que les surfaces agricoles de NDDL ne sont pas spécialement des terres riches. Et comme le dit Gasty avec pertinence, personne ne s’est élevé durant des années contre les achats de ces terres, jugées par les paysans vendeurs comme ayant été bien indemnisées.

                  Il y a beaucoup d’instrumentalisation dnas ce dossier. Des deux côtés.


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 mai 2013 12:56

                  Fergus

                  c’est possible.
                  en même temps, alors que les terres agricoles et donc nourricières se réduisent comme peau de chagrin, laissant planer l’évidente prochaine dépendance alimentaire de nos citoyens, ne faut-il pas dépasser ce clivage ?
                  il faut sauver les terres agricoles, et le plus vite sera le mieux !
                  certaines sont perdues...le béton est passé par là.
                  d’autres le sont provisoirement : pesticides et compagnie
                  évidemment, au sein du monde agricole, la réflexion n’est pas unanime.
                  il faut donc informer, défendre, même si des « hurluberlus » prennent le train en marche.
                  mais vieux motard que jamais
                  oups
                   smiley

                • joletaxi 2 mai 2013 17:32

                  Bonjour Mr. le mage cataclysmique
                  salut les enclumes.

                  De plus en plus, on voit bien que ce qu’il nous manque le plus, c’est quelqu’un de la trempe de Tatatatcher, elle te les aurait rasé de près tous les barbus chevelus alter machin.

                  Rien à voir avec le sujet, mais je suis très inquiet pour notre devenir, les choses bougent outre rhin

                  http://notrickszone.com/

                  on ne dira jamais assez à quel point cegouvernement a perdu une opportunité de résoudre les ^problèmes énergétiques du pays, en consultant tout simplement les articles de notre savant cosinus expert en tout et spécialement en crottes de biques.

                  100 milliards claqués dans du solaire qui n’apporte strictement rien, en électricité, en emplois.
                  c’était combien encore la dette de la Grèce ?
                  car tant qu’à flamber du pognon pour rien, converti en ouzo,et en sirtaki au moins cela aurait fait une belle fiesta.

                  Ne manquez pas de consulter l’article sur la contribution des renouvelables pour le mois d’avril sur ce même site

                  http://notrickszone.com/2013/04/28/wind-power-in-germany-puts-out-only-a-small-fraction-of-rated-capacity-in-april-standby-plants-losing-money/

                  Qui a osé envisager l’hypothèse saugrenue que les écolos auraient aggravé la crise économique.
                  C’était le but ?
                  bah oui, un chomeur, c’est du durable,


                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 2013 18:11

                    jolemarteau

                    vous n’étiez donc pas mort ?
                    un article sur fukushima, et seul marco a tenté de minimiser la situation
                    et vous débarquez pour défendre les bétonneurs ?!
                    ouvrez un peu les yeux !
                    les énergies propres et renouvelables auront créé 20 millions d’emploi d’ici 2030 (lien)
                    au moment ou nous atteignons des sommets en matière de chômage en France, n’est-ce pas une façon idéale pour y répondre ?
                    en même temps, nous réduisons notre dépendance énergétique, et rééquilibrons donc notre balance commerciale...
                    encore mieux, la rénovation de l’habitat ancien permettrait aussi de créer des tas d’emplois...
                    75000 emplois ! ce n’est pas rien.
                    sacré jo, a force de ramer toujours à contre courant, vous avez du vous muscler...
                    mais c’est votre cerveau qu’il faudrait muscler.
                     smiley

                  • joletaxi 2 mai 2013 19:28

                    vous avez parlé de Fuku, mais d’après mes informations

                    Fuku c’est zéro mort, zéro la tête à Toto.

                    de toute façon ,c’est sans intérêt vous bavassez toujours les mêmes idioties.
                    d’ailleurs vous ne dérogez pas ,puisque les articles en lien montrent de façon, évidente, et documentée, la faillite de la fameuse transition énergétique,et vous continuez à nous servir vos articles de camelot de foire.

                    Toujours la même rengaine, vous êtes une véritable enclume de concours, et pas la peine de répondre, ce que vous pourriez dire n’a strictement aucun intérêt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès