Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vive la solidarité avec nos aînés

Vive la solidarité avec nos aînés

« Les suicides d'âgés augmentent en nombre et l'été leur est propice », déclarait mardi Michèle Delaunay, la ministre déléguée chargée des Personnes âgées,

Il s'agit souvent là de l'expression tragique d'une désespérance.

La solidarité réfléchie et organisée doit se développer.

Nos aînés sont nos parents ....

Ces assises de solidarité avec les aînés, organisées à Vaux le Pénil participent à la réflexion collective.

Dans de nombreuses villes des associations se préoccupent des aînés et notamment de ceux qui se déplacent peu ou pas, par manque de transport.
Des Municipalités prennent « le taureau par les cornes » et mettent en place des transports gratuits ou à petits prix pour les personnes âgées non motorisées.
Parfois ce sont les associations qui agissent de concert avec les Municipalités.
Une question se pose avec acuité : l'intervention des bénévoles risque peut être d'empêcher le recrutement de personnels ?
Non ! car les bénévoles associatifs peuvent créer un ou plusieurs emplois et surtout montrer à la collectivité publique qu'il existe un besoin social.
C'est ainsi que des villes ont pu développer des transports solidaires en prenant le relais d'une action associative.
A Vaux le Pénil, les associations et notamment le comité de parrainage des anciens ont mis en évidence l'isolement d'aînés de plus de 70 ans qui restaient seuls chez eux et se sentaient isolés...
Que faire ?
Allons-nous laisser ces anciens, nos pères et nos mères , seuls sans relation sociale ?
La Municipalité, consciente de ce problème récurent et alertée par les associations de solidarité a décidé d'organiser des assises de la solidarité avec nos aînés.
Il ne s'agit pas d'organiser une grande « messe » où les représentants associatifs vont écouter la bonne parole du Maire et des représentants des Institutions, mais de réfléchir ensemble et de trouver des pistes de transformation :
Comment rompre l'isolement ?
Comment permettre le déplacement des aînés...

Le transport solidaire est utilisé exclusivement par les personnes désirant aller chez le médecin ou faire des courses. Les demandeurs n'osent pas frapper à la porte pour un déplacement ludique ou culturel.
N'est-il pas possible d'envisager un transport spécifique pour aller aux spectacles ?

Ces assises ont comme objectif de mettre en vie un projet collectif solidaire dans le cadre d'une réelle démocratie participative puisque le projet retenu sera soumis au Conseil Municipal.

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 septembre 2012 10:32

    Tout cela est bel et bon, mais il y a anciens et anciens. Mme Bettencourt n’a guère besoin de la solidarité active de ses concitoyens ! En revanche, les obscurs, les sans-grades, vivent trop souvent discrètement dans leur misérable solitude et meurent dans l’oubli.

    Puissent ces assises déboucher sur de réels progrès, au moins du côté de Melun.

    • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 2012 20:31

      Jean,
       Pourquoi cette distinction ?
       Quand on vieillit on a toujours besoin d’aide.
       Bettencourt peut mieux se la payer, c’est la seule différence.
       C’est bien ça qui réunit tous les hommes sur terre : les problèmes de vieillesse.
       Si vous voyez quelqu’un d’âgé, vous lui demandez s’il est riche ou non avant de l’aider ?


    • nico31 27 septembre 2012 11:38

      Ne serait-ce pas un peu contradictoire avec la revendication d’autoriser le suicide assisté dans les hôpitaux tout cela ?

      J’ai du mal à comprendre la logique du raisonnement : le suicide assisté médicalement c’est bien, le suicide ou on se débrouille tout seul c’est mal ?


      • FERAUD 27 septembre 2012 11:41

        Non pas du tout. Le droit au suicide doit être autorisé avec assistance mais avant d’arriver là on peut convaincre la personne de ne pas aller jusque là.


        • eric 27 septembre 2012 11:57

          Étonnant....
          Le simple fait que dans le lien on trouve une infirmation des propos du ministre est révélateur. La spécialiste montre que les pics sont en Mars Avril et en Octobre....mais elle veut s’en occuper en été....Chalot, vous nous donnez la clef de cette énigme. La question est quels budgets, combien de postes et qui en bénéficiera.
          De la part d’une Chinovnik de gauche, l’emploi du terme vieux ne peut pas être sans signification. Pointilleux sur l’usage de termes abscons comme « gens du voyage », « issus de la diversité », « mal entendant » et autres techniciens de surface, voila-t-y pas qu’on appelle quelque chose par son nom ? Le passage de « personne » certes âgées, mais personne quand même, à « vieux », c’est à dire obsolète, n’est pas neutre. Dans la bouche de technocrates, ce n’est pas le recours à un vocabulaire « populaire » affectueux, qu’ils exècrent et dévalorisent. Il doit y avoir autre chose.
          Et pourquoi ce refus de « l’auto euthanasie » au moment ou la personne a encore le choix, alors même que l’on envisage de promouvoir un « droit » à l’euthanasie au bénéfice de ceux qui ne sont plus en état de choisir ?
          Tous cela dresse un horizon assez inquiétant. C’est assez cohérent avec toutes les autres mesures « sociétales » ( ainsi, dans un pacs, le pacse n’a à ma connaissance pas de devoir d’assistance aux parents de son pacse).
          Les personnes âgées, sont une source de justification pour des crédits et des postes. une clientèle potentielle pour des agents rémunérés sur fond public. Et puis ils peuvent encore voter. Les très très vieux sont une charge pure et peu créateurs d’emploi. Dans les deux cas, les pouvoirs publics se substituent a grands frais à des familles aux engagements réversibles qui ne sont pas mécontentes de pouvoir partir en week end sans s’embarrasser de grand mère. Surtout au frais de la princesse.

          La société souhaité par la gauche fait froid dans le dos.
          Bon, comme je le dis a Nabum, faites bien ce que vous voulez avec les vôtres, mais touchez pas à mes vieux.


          • pissefroid pissefroid 27 septembre 2012 13:49

            Je conçois parfaitement que la société prenne en charge les personnes âgées.
            Si mes impôts (locaux ou nationaux) devaient augmenter, je ne protesterais pas.

            Je souhaitais seulement faire observer
            que l’enfant qui naît n’a pas demandé à naître, et donc
            qu’il ne peut être tenu pour responsable de ses ascendants.

            C’est la raison pour laquelle je pense que c’est le problème de la société.


            • eric 27 septembre 2012 15:02

              Je suis d’accord, tous cela est cohérent, pacs, euthanasie, divorces, mariage homosexuel, parents âgés confiés à des fonctionnaires, avortements remboursés mais pas prothèses dentaires, impôts élevés, lois mémorielles pour dire aux jeunes ce qu’ils doivent penser d’une histoire que leurs parents ne leur ont pas transmise. Un oubli cependant.
              En réalité, il y aussi encore des parents qui n’ont pas demandé à enfanter. Ou qui n’ont pas pu assumer ( décès par exemple) et là aussi cela devrait être le problème de la société et non celui de personnes privées, quel que soit leur « genre ». La volonté d’élargir aux homo la responsabilité de pallier les insuffisance de la prise en charge sociale me parait un peu contradictoire.
              Comme si dans leur seul cas, on considérait que la relation familiale, la transmission, le liens entre générations, la responsabilité, la durée et l’échange pouvaient être source de bonheur dans l’existence....
              C’est égal, on est bien quelque part entre « le Meilleur des monde » et « un bonheur insoutenable ».
              C’est bien le projet de société des gauches. Le lien social entièrement géré par l’état et ses spécialistes dument diplômés de la naissance jusqu’à la mort.
              Il est bon de le montrer dans toute sa cohérence pour que chacun puisse choisir en toute connaissance de cause....


            • L'enfoiré L’enfoiré 27 septembre 2012 20:26

              @L’auteur,

              « Les suicides d’âgés augmentent en nombre et l’été leur est propice »
              Je n’ai pas vraiment trouvé cette parole sur le site de Michèle Delaunay.
              Mais je n’ai pas tout passé en revue ou au bon endroit.
              Je ne vois pas vraiment « l’été leur est propice » ?
              Trop de chaleur ?
              Je n’ai rien trouvé sur infosuicide
              Je ne veux pas dénigrer, seulement comprendre le lien
              Merci.


              • CHALOT CHALOT 30 septembre 2012 09:49

                Les assises de la solidarité envers nos aînés à Vaux le Pénil
                - un succès d’affluence
                - une participation active
                - des perspectives
                http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/article-solidarites-avec-nos-aines-un-apres-midi-d-echanges-110676946.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès