Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vol, carambouille et mépris

Vol, carambouille et mépris

L'un de mes lointains ancêtres, voulant acheter un couple de boeufs de labour et n'ayant pas le moindre argent pour le faire, s'est imaginé de fabriquer, avec l'aide de son frère, une trentaine de fausses pièces de 5 francs en argent. Il le fit si mal qu'à la foire, sitôt après le fameux achat, il fut arrêté sur le chemin du retour.

Voici le jugement rendu par le tribunal de Mende :

"Audience publique de la Cour d'Assise du département de la Lozère... A condamné et condamne Julien COSTE, âgé de 22 ans, à la peine de cinq années de travaux forcés, ordonne qu'avant de subir sa peine, il sera exposé durant un heure aux regards du peuple sur la place d'Angiran à Mende, qu'au-dessus de sa tête sera placé un écriteau portant en caractères gras et lisibles, ses nom, prénom, sa profession, son domicile, sa peine et la cause de sa condamnation : fabrication et émission de fausse monnaie d'argent".

Il partit pour le bagne et ne revint jamais car la peste régnait sur les chantiers navals. Heureusement il eut le temps, avant son arrestation, de procréer une fillette qui devint ma trisaïeule.

Voilà un jugement comme il y en eut tant dans les siècles passés, et chacun trouvera normal que le vol soit puni par la justice. Pourtant, on ne pourra pas m'empêcher de penser que la plupart des prévenus étaient presque toujours des pauvres...

Aujourd'hui, qu'en est-il ?

Autre temps, autres moeurs ? Pas vraiment... 

Le vol, la carambouille sont toujours passibles de prison. La plupart des prévenus sont des pauvres, des "sans nom", parfois des sans papiers, mais rarement des nantis, des personnages haut placés, des édiles.

Bien au contraire, ces gens-là pratiquent le vol " honorable", ils sont élus et promus pour cela, ils se votent des salaires et des revenus sidéraux, des primes dignes du PNB de certains pays pauvres, et sont quelquefois portés au pinacle pour cela.

Voyez plutôt :

- Zacharias, PDG de Vinci : 4,2 millions d'euros de salaire annuel, 12,8 millions d'indemnités de départ, 2,1 millions de retraite à vie.

- François PEROL (BP Caisse d'Epargne) vient d'augmenter son salaire de 247% !

- Les patrons du CAC 40 ont touché 100 millions d'euros en 2010 (moyenne par tête 2,5 millions).

- Etc, etc... les banquiers, les bonus des opérateurs, les spéculateurs occultes...

Mais nous n'appellerons pas cela du vol, c'est du profit, voyons ! Du profit sur le dos des millions de gens qui peinent à vivre correctement de leur travail...

Et les supers profits faits par les 50 plus gros traders (plus de 2,5 millions d'euros chacun), n'est-ce pas de la carambouille ? Vendre ce que l'on n'a pas acheté ni payé, jongler avec l'argent virtuel pour engraisser au-delà de l'admissible, spéculer sur le blé, sur le carburant, sur les denrées vitales du peuple, n'est-ce pas du vol, de la carambouille autorisés et érigés au niveau de l'institution ?

Si le voleur de poule est un délinquant, que sont ces pirates du peuple ?

Quant au mépris, point n'est besoin de développer, vous aurez compris...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 31 mai 2011 11:32

    les singes dominants montent sur les branches les plus hautes et ont le droit de pisser sur ceux qui sont en dessous
    pourquoi ? parce qu’ils le peuvent
    rien de nouveau sous le soleil dans ce que nous appelons une « civilisation »
    nous confondons complexité et progrès
    et pendant ce temps là les motivations profondes de l’espèce n’ont pas changées depuis plusieurs millions d’années


    • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 16:04

      Bonjour Gaijin et Orion,

      Mais quelquefois le dicton « plus le singe monte haut, plus il montre son derrière » se vérifie, heureusement !

      La vie des gens humbles n’est pas disséquée par les médias. Mais quand un personnage « brille » trop, cela attire les requins, et nous sommes un peu vengés (un peu seulement).

      Cordialement à tous les deux.


    • ak47 31 mai 2011 20:05

      espérons que leur branche casse un jour !!


    • slipenL’air 31 mai 2011 11:41

      bonjours l’auteur
      sympa le petit article
      je propose une vidéo étonnante et pleine d’espoir
      Il y à sur cette planète des gens qui n’attendent pas que wall street s’écroule
      pour concevoir une autre manière de vivre,il on des banques indépendante
      et une gouvernance local

      vers une économie non violente
      Cette vidéo est un film documentaire de François Verlet sur une expérience économique
      complètement différente de l’effroyable gabegie du libéralisme qui ne profite qu’à
      quelque uns : « Sarvodaya Shramadana ».

      Synopsis :

      L’ ultralibéralisme promettait richesses et bien­être pour tous mais il génère
      crises, chômage et inégalités croissantes. Le fait économique est devenu déterminant pour le
      futur de la planète et de ses habitants.

       Le modèle capitaliste et son corollaire, la croissance sont­ils les seuls viables ?
      Une économie respectueuse de l’homme et de la nature est­elle possible ?

       Dans la lignée de Gandhi et de sa république villageoise le réseau SARVODAYA SHRAMADANA
       donne depuis 50 ans à 6 millions de Sri Lankais, soit 1/3 de la
       population, l’opportunité de prendre leur destin en main.

      Ce film est le fruit d’une rencontre avec ce mouvement et ses fondateurs.
      Il raconte comment la création de sociétés villageoises a permis à des millions de sociétaires de
      s’émanciper progressivement de déterminismes sociaux par l’éveil revendiqué de ses participants et le suivi attentif des bénévoles et des travailleurs du réseau.

       Nous avons découvert 15.000 villages s’organisant aujourd’hui de manière autonome.
      Par la mise en place de chantiers collectifs, de puits et de canaux, de micro­crédits, de banques auto­gérees ils construisent progressivement une alternative économique non­violente, indépendante du marché financier planétaire.

      Le film analyse aussi le terrible conflit entre le gouvernement Cinghalais et
      la rébellion Tamoule dans lequel cette démarche a pris corps et les actions menées pour le
      résoudre.
      La méthode est­elle transposable ? Le pouvoir politique, trop souvent accaparé par
      une élite, peut­il être repris par le peuple ? Peut­on imaginer comme le laisse
      entendre A.T. Aryaratne, fondateur de SARVODAYA, que le monde devienne une
      communauté de républiques communautaires et qu’il se débarrasse enfin de la
      violence institutionnalisée des multinationales...

       smiley  smiley  smiley



      • il faut que la JEUNESSE AUTOUR DE LA MEDITERRANEE....S’ INDIGNE....ET SE REVOLTE

        ELLE NE PEUT PLUS LAISSER LA FINANCE INTERNATIONALE SOUTENIR TYRANS (AFRIQUE DU NORD...° ET MAGOUILLEURS...« .AFFAMEURS DU PEUPLE » (france)

        ET LAISSER DIRE A CE GRAND « CON »DE BALKANY QUE LES PAUVRES...SONT HEUREUX EN FRANCE...ESCROC...VIOLEUR...RETOURNE DANS LES BALKANS TU POURRAS JOUER AU TYRAN...............OU AU VAMPIRE AVEC CRUELLA ...TON EPOUSE


        TOUSENSEMBLE qu ils dégagent...RETRAITE A 50 ANS POUR LES POLITICARDS OU TYRANS....PATENTES...


      • slipenL’air 31 mai 2011 11:48

        Une autre pas triste non plus

        Franck ABED reçoit Pierre JOVANOVIC

        Le journaliste Pierre Jovanovic s’entretient avec Franck Abed de son ouvrage 777,
        La Chute du Vatican et de Wall Street selon Saint Jean. Le journaliste,
        féru d’ésotérisme et d’exégèse, interprète ici l’Apocalypse de Jean et y voit
         une prédiction d’un cataclysme imminent : la chute conjointe de Wall Street et du Vatican.

        faut le faire quand même  smiley


        • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 16:17

          Bonjour SlipenL’air,

          Merci des liens et des longs commentaires !

          J’avais, dans ma jeunesse, apprécié « les Bienheureux de la Désolation » d’Hervé Bazin (1970) qui m’avait beaucoup fait rêver d’un monde entièrement démocratique, ou « Malevil » de Robert Merle (1972) dans lequel une poignée d’humains restants reconstruisent une société.

          Peut-être est-ce la solution : tout démolir pour tout reconstruire en mieux ?

          J’ai bien peur que le pouvoir repris par le peuple ne donne que du désordre pour de longues années, car il faut des planificateurs pour construire quelque chose.

          Reste à se donner des planificateurs humains, sages (à la manière de Platon) et désintéressés...

          Cordialement. 


        • oncle archibald 31 mai 2011 11:58

          Cevennevive je vous lis toujours avec grand plaisir et ces gens là sont si loin des réalités quotidiennes du « petit peuple » que moi, le soi-disant tolérant, soi disant militant pour les droits de l’homme, j’en passe et des meilleurs, j’aimerai que l’on remette en service pour eux comme pour le père de votre trisaïeule le pilori ... 

          Quel plaisir immense rait pour moi juste de regarder dans yeux un de ces « profiteurs éhontés » avant de lui cracher au visage tout mon mépris et quelque part ma pitié !! 

          Ne vivre que pour l’argent, quelle perspective !! J’admire Bill Gates qui a compris à temps et a su donner la moitié de son immense fortune, je l’admire encore davantage d’avoir réussi à persuader cinquante autres « très nantis » à faire de même ... 

          A quoi peut bien servir d’amasser au delà du raisonnable, seuil très variable suivant les individus et le milieu dans lequel ils évoluent, mais seuil quand même ... 

          • BOBW BOBW 31 mai 2011 21:45

            « J’admire Bill Gates qui a compris à temps et a su donner la moitié de son immense fortune, je l’admire encore davantage d’avoir réussi à persuader cinquante autres »très nantis« à faire de même ... »

            C’est une plaisanterie cette boutade sur le « Big Brother »(qui a bâti une des plus grosses fortunes mondiales )avec son clown Steve Ballmer : En 2001, ce dernier a décrit Linux système d’exploitation libre , comme un cancer qui contamine la propriété intellectuelle dès qu’il la touche. Il avait auparavant, en 2000, déclaré que Linux présentait les caractéristiques du communisme.

            Steve Ballmer est réputé pour exprimer son enthousiasme sans retenue. Plusieurs vidéos le montrant en train de bondir sur la scène d’une conférence au rythme d’une chanson de Gloria Estephan ou de haranguer les développeurs informatiques sont devenuesvirales et ont été parodiées par les internautes. .http://fr.wikipedia.org/wiki/Steve_Ballmer

            Nous sommes des millions de linuxiens ,dans tous les pays du monde à ne pas « aduler » Gate et Microsoft mais plutôt à admirer Richard Matthew Stallman

            pour son esprit généreux et d’inspiration mutualiste qui a permis un trés grand nombre d’internautes de pouvoir profiter des logiciels libres à bien moindre coût.


          • ali8 31 mai 2011 12:53

            en guise d’os on vous donnera a nouveau un débat sur les minarets, le niqqab, sur l’identité nationale, sur l’islamisation incompatible avec les racines gauloises ; vous vous déchaînerez sur Agoravox !!

            au cours de vos débats, des mesures défavorables au peuple seront encore et encore prises

            tout va bien madame la marquise ; on a les dirigeants que l’on mérite et ils ont raison de se gaver effrontément en prenant toujours plus de mesures restrictives nécessaires à leur bien être, car le pognon c’est comme un liquide dans des vases communiquant

            prouvez moi le contraire


            • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 16:33

              Bonjour Ali,

              Oui ! Bien pensé ! Et vous avez oublié le sacro-saint sport, les petites misères de ces vedettes capricieuses et gavées, le festival de Cannes, etc...

              Je suis d’accord avec vous, « le pognon, c’est comme un liquide dans des vases communiquants », et je ne saurais vous prouver le contraire...

              Cordialement.


            • Fergus Fergus 31 mai 2011 13:07

              Excellent papier, Cevennevive, auquel je souscris à 100 %.

              Les revenus évoqués relèvent en effet du pillage de la société pour l’intérêt d’une poignée d’individus sans foi ni loi. Leur cynisme et leur rapacité en font de facto des individus d’utant plus méprisables qu’ils ne peuvent évoquer, pour justifier leurs « exactions légales », la moindre excuse de nécessité. Honte sur ces gens-là, sur ces parasites qui sucent le sang des travailleurs avec la complicité d’élus vendus à leurs intérêts !

              Cordiales salutations.


              • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 16:42

                Bonjour Fergus, merci !

                A vous, je puis bien le confier : mon ancêtre, vivant dans une époque troublée politiquement, et ne lisant pas les journaux (il n’y en avait aucun à cette époque dans les campagnes où l’illétrisme régnait) avait frappé ses fausses pièces d’argent bien curieusement : côté face, l’effigie de Louis XVIII, côté pile : « République Française »...
                Pourtant, il savait lire, écrire et même rédiger des textes. Mais ils étaient si peu informés à cette époque !

                Autre chose à laquelle je pense : les rois avaient des corsaires, qui écumaient les mers à leur royal profit. Les choses n’ont guère changé (FMI, G8, etc), non ?

                Cordialement.


              • oncle archibald 31 mai 2011 14:43

                Une de mes grandes interrogations reste le trafic de drogues en tout genre, mais spécialement celles qui ont à la base une culture agricole telles que le pavot, la coca ou le chanvre indien .. Pourquoi fut-il techniquement possible de déforester d’immenses surfaces de jungle au viet nam pour voir courir les petits hommes verts et pourquoi ne serait-il pas possible d’éradiquer aussi simplement toute culture de plantes à transformer en stupéfiants ...Et j’ai beau tourner dans tous les sens ...

                Les agriculteurs locaux ont soi disant besoin de cela pour vivre .. Mais avec l’argent dépensé pour juger les trafiquants, soigner les malades, désintoxiquer ceux qui le veulent, on pourrait sans doute offrir des ponts d’or en compensation à ces agriculteurs .. 

                Reste donc la sinistre hypothèse,« on » ne veut pas éradiquer le trafic de drogue parce qu’ « on » en profite aussi ...

                • colza 31 mai 2011 16:23

                  Déforester ? Vous n’y pensez pas, nos zélites ont bien trop le souci de la protection de l’environnement pour applliquer de pareilles méthodes. smiley
                  Quant à votre « sinistre hypothèse »... ne pourrait-on pas parler plutôt de probabilité ?


                • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 16:29

                  Bonjour oncle archibald, et merci !

                  Moi aussi j’aimerais leur donner quelques baffes, « en prendre un pour taper sur les autres » comme disait l’une de mes voisines, bien pourvue d’enfants...

                  Quant au trafic de drogues en tous genres, la « sinistre hypothèse » dont vous parlez est bien évidemment une réalité. Si l’on fouille un peu profondément chez certains hommes politiques mondiaux d’hier (et d’aujourd’hui), on peut trouver des « fumets » qui sentent bon les narco-dollars.

                  Cordialement.


                • gaijin gaijin 31 mai 2011 16:35

                  bien sur qu’ « on » ne veut pas éradiquer le trafic de drogue
                  il ne faut pas croire que l’argent de drogue circule en vase clos dans une économie parallèle
                  c’est un marché comme un autre qui génère d’immenses profits qui permettent de contrôler des pays entiers, d’investir sur les marchés officiels, de financer les campagnes des politiciens etc .....
                  vous connaissez la morale du capitalisme ?
                  l’argent n’a pas d’odeur


                • Gnagnagna 31 mai 2011 18:40

                  Quelqu’un sait-il ce que Sarkozy, au début de son mandat, est allé faire au Mexique où il a été reçu par des gens bien introduits dans le « commerce » de la drogue ?


                • oncle archibald 31 mai 2011 18:54

                  Combien de morts causées par la drogue si l’on ajoute aux consommateurs invétérés qui s’overdosent, les trafiquant et les dealers qui s’entretuent, ceux qui se trouvent malencontreusement sur leur chemin qui sont abbatus, etc .. Des milliers ? des centaines de milliers ? des millions ??

                  Si donc comme hélàs cela parait probable, les hommes politiques leur tiennent la main il ne s’agit pas d’une pipe qui a mal tourné mais de complicité d’assassinats en série tout simplement ... 

                  De Gaulle, Jaurès, revenez !!

                • gaijin gaijin 31 mai 2011 20:10

                  orion pour une fois pas d’accord smiley
                  il n’y a qu’une seule morale :
                  l’argent n’a pas d’odeur


                • Jean Keim Jean Keim 21 avril 2015 08:33

                  @oncle archibald

                  J’ai pris cet article un peu au hasard, ma réponse tombera dans le vide, tant pis tant mieux !

                  Si nos problèmes sont humains, les solutions en seront de même.
                  La drogue disparaîtra quand il n’y aura plus de consommateur, la guerre idem quand il n’y aura plus de soldat, la prostitution ne saurait subsister sans clients etc..
                  Un système quel qu’il soit ne peut s’établir et/ou perdurer sans adhérents, voilà c’est finalement assez simple, mais cela demande une nouvelle conscience.

                • xray 31 mai 2011 16:44


                  Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
                  (Le malade, l’industrie première.) 

                  Quelle est la différence entre la drogue et la religion ? 

                  Drogue, SILENCE ! 
                  http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/16/drogue-silence.html 



                  • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 18:44

                    xray, bonjour,

                    Quoique la religion soit aussi un formidable « coffre fort » dans certains pays, je crois tout de même que la drogue rapporte bien plus que la religion dans le monde.

                    Par contre, j’ai bien peur qu’elle ne soit pas moins nocive sur les pauvres peuples. Ne dit-on pas « la religion est l’opium du peuple » ?




                  • oncle archibald 31 mai 2011 18:58

                    Et le goulag c’est quoi ?? un remède pour le peuple qui ne s’est pas laissé droguer par le nouvel évangile selon Saint Marx ??


                  • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 19:17

                    Oui, je crois que c’est bien cela oncle archibald.

                    Le marxisme était une sorte de religion que ne voulaient pas suivre certains. Alors, on les enfermait ou les tuait. C’était une sorte de religion monothéiste à laquelle il fallait adhérer.

                    Aujourd’hui, c’est la religion de l’argent qui prévaut partout. C’est aussi une religion monothéiste...

                    Pourquoi faut-il que nous nous donnions toujours un maître ! Nous sommes si parfaitement faits que nous pouvons nous suffire à nous-mêmes !

                    Cordialement.


                  • oncle archibald 31 mai 2011 19:37

                    Cevennevive j’ai eu la chance d’avoir un papa qui a eu le temps de m’apprendre que l’argent c’est un moyen et pas un but et je l’ai si bien appris que parfois je passe pour un animal de foire justement parce que l’argent, je suis bien conscient d’avoir la chance inouïe d’en avoir assez pour vivre agréablement, et que je n’ai jamais eu aucune envie de le stocker .. 

                    Je m’interroge avec angoisse : combien dans les générations futures auront la même chance que moi ?? Pour mes enfants ça va, mieux que cela allait pour moi au même âge, mais avec une précarité que je n’ai jamais connue et que je n’aurai pas supportée comme eux .. Ca va aujourd’hui mais est-ce que ça ira encore demain ?? Ils vivent avec et font semblant de ne pas s’angoisser en y pensant ... En gros ils crânent un peu .. Que faire d’autre ?? Mes petits enfants poussent dans l’insouciance qui convient à leur âge et j’attends de voir la suite ...

                  • Jean Keim Jean Keim 23 avril 2015 07:47

                    @xray
                    Il y a probablement bien peu de différence entre la drogue et la religion et le sevrage n’est qu’une question de psychisme, la désintoxication est avant tout une affaire de lucidité.


                  • Jean Keim Jean Keim 23 avril 2015 08:10

                    @oncle archibald
                    Il y a un paradoxe dans votre commentaire, paradoxe qui nous affecte tous, notre sécurité et celle de ceux que nous aimons sont tributaires de l’argent et c’est ce même argent qui pervertit toute la société, et c’est ce même argent qui fait que des groupements d’intérêts se constituent comme la famille ou une corporation et cela souvent au détriment de la communauté humaine, l’argent et la famille et bien d’autres choses encore sont des archaïsmes tellement ancrés en nous que nous n’en voyons plus l’inanité. 



                  • Ariane Walter Ariane Walter 31 mai 2011 19:13

                    Bonjour Cennevive !
                    Ô combien d’accord avec vous, vous vous en doutez ; c’est la raison pour laquelle on a un tel sentiment d’injustice.
                    Il est vrai que quelqu’un qui empoisonne une personne finit sa vie en prison et que les dirigeants de Tepco qui empoisonnent la planète entière pour avoir voulu faire plus de fric en négligeant les règles de sécurité se promènent tranquillement chez eux !!!!
                    Va-t-on finir par en voir le bout ?????

                    Bien à vous et merci pour ce super billet !


                    • cevennevive cevennevive 31 mai 2011 19:25

                      Salut Ariane,

                      Merci !

                      En ce qui concerne le Japon (et toutes les bombes suspendues sur nos têtes comme autant d’épées de Damoclès) je suis terrifiée par cet usage qui fait que, s’il y a malfaçon, on démissionne (ou on se suicide) et voilà ! Mais ces serials killers, ces assassins de l’humanité ne seront jamais punis proportionnellement au mal qu’ils ont fait ! Et ceux qui les ont mis là encore moins...

                      On parle parfois de « paradis sur terre » lorsque l’on est bien (par exemple pour moi, le paradis sur terre est à l’ïle Maurice). Là, on peut parler d’enfer sur terre ! Qu’y a-t-il de plus terrible que cette menace ?

                      Cordialement.


                    • Dominitille 1er juin 2011 00:17

                      Bonjour Cevennevive,
                      Très bel article.
                      Mais sinon auriez-vous par le plus grand des hasards, conserver une de ces pièces ?.
                       A l’époque, elles ont valu le bagne pour votre lointain parent, aujourd’hui chez un collectionneur, vous en tireriez le prix du sang et du rachat. Cela n’aurait été que justice.

                      Mais je pense que la marée-chaussée a dû tout ramasser et fondre les pièces fautives.
                      Bonne nuit.


                      • cevennevive cevennevive 1er juin 2011 08:26

                        Bonjour Dominitille,

                        Non, je n’ai aucune de ces pièces... En effet, les gendarmes de l’époque ont tout emmené, même les pauvres outils dont s’est servi mon ancêtre.

                        Je n’ai que les pièces du procès et du jugement dont je suis allée chercher les photocopies aux archives de Mende.

                        Mais, même si j’en avais, je n’aurais cure de m’en séparer. Je garde tout. J’habite dans la maison de famille où a eu lieu le « délit ». Cette vieille maison cévenole qui a vu tant de générations continue à m’héberger, et j’espère que mes filles feront comme moi...

                        Cordialement.


                      • kaamil 1er juin 2011 10:58

                        Bravo l’auteur et tu pouvais egalement ajouter que de nos jours la fausse monnaie est admise mais exclusivement venant des banques, puisqu’ils en impriment pour 1,7 Milliards de Dollars chaque jour.


                        • cevennevive cevennevive 1er juin 2011 11:19

                          Bonjour kaamil,

                          Et les bagnes qui n’existent plus ! Dommage pour certains, cela les ferait travailler un peu de leurs mains et de leurs muscles !

                          Merci, et cordialement.


                        • rocla+ rocla+ 26 juin 2014 11:48

                          Le bagne pour quelques fausses pièces quelle tristesse . 


                          Rien que pour ça je vais me lancer dans fausse monnaie . 

                          IL n’ y a plus de bagne , va bene . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès