Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vous avez aimé les pesticides ? : vous devriez adorer les « NANOS (...)

Vous avez aimé les pesticides ? : vous devriez adorer les « NANOS »

Tandis que quelques buses déversaient leurs flots d'âneries ce mardi 24 février sur la radio RMC (info « talk ! » sport) afin de justifier l'utilisation des pesticides dans les industries agro-alimentaires, nos ministres annonçaient quant à eux la création des premiers GIEE à l'occasion de leurs visites au Salon de l'Agriculture à Paris.

Les buses en questions ne manquaient pas cette occasion de promouvoir et justifier libéralisme, dé-régularisation et dé-tricotage des lois pour le plus grand bénéfice des multinationales et des groupes financiers qui se dissimulent derrières leurs «  annonceurs  » !

« Dans le pognon, tout est bon », ainsi peut-on résumer la maxime philosophique qui sous-tend l'ensemble de leurs prêches. 

Pourtant, si aujourd'hui semble s'installer un consensus sur la reconnaissance de la dangerosité de l'utilisation de ces produits désignés pudiquement « phytosanitaires », une autre menace avance bien masquée, dans tous les aspects de notre quotidien.

De l'alimentation aux cosmétiques, des médicaments, de l'habillement aux matériaux de constructions, de l'ameublement aux véhicules de transports, rien n'échappe à l'invasion des nano- toxiques !

Sucres glace plus blancs et plus légers, bonbons et mousses au chocolat aux textures et couleurs inédites, impacts gustatifs potentialisés, agents de conservation et de textures, additifs anti-moisissure et anti-dessèchement : on estime que plus de trois cents de ces substances sont ainsi incorporées dans nos paniers ménagers.

Outre les particules directement intégrées dans les aliments, d'autres figurent dans la composition des emballages tels que nono-argent ou nono-magnésium susceptibles de migrer dans leur contenu.

Nano dioxyde de titane, nanosilice, nanopentoxyde d'antimoine, nano-argent, nanozinc, nanotubes de carbone, la liste est longue de ces substances qui envahissent clandestinement nos organismes…

Clandestinement, car faute d'étiquetage, faute d'information en général, le consommateur est laissé dans l'ignorance de ce qu'on lui fait ingurgiter.

Des intoxications ou des manifestations pathologiques en ont-elles résulté ? Difficile de savoir puisque les rares études sur le sujet sont contradictoires du fait que nombre d'entre-elles proviennent de lobbyistes plus appliqués à la promotion de leurs produits plutôt qu'au soucis de la santé humaine.

On retrouve l'habituelle conclusion passe-partout qui avait été mise en avant lors des études de toxicité de l'amiante, des pesticides, aujourd'hui des OGM : «  en l'état actuel des connaissances, les risques liés aux nanoparticules ne peuvent être évalués faute de données suffisantes. »

Pas étonnant quand on sait que le marché mondial des nanoparticules représentait plus de 500 milliards en 2008 et représente probablement de 2 à 3 mille milliards en 2015 !

Cependant l'AFSSA et l'AFSSET, ainsi que le Haut Conseil de la Santé Publique, dont on connaît les liens avec industriels et financiers, ont fini par admettre : « recommandation et vigilance relatives à la sécurité des nano-particules. » !

En effet, du fait de leurs petites tailles, ces « nanos » parviennent à franchir la plupart des barrières naturelles de notre organisme : peau, muqueuse, y compris barrière encéphalique, barrière placentaire, etc. D'autant que la plupart des chercheurs soulignent que la toxicité d'une substance s'amplifie quand elle se présente sous forme nanométrique.

Aucun organe n'étant dès lors épargné par cette invasion toxique, y compris l'ADN dont des brins s'enroulent autour, notamment des nanotubes de carbone perturbant la transcription des gènes, mais aussi invasion dans les reins, le foie, le cerveau, les poumons : il y a tout lieu de craindre que cela aboutisse à une nouvelle catastrophe sanitaire.

Chers amis Agoravoxiens, nous servons ici de cobayes à cette industrie, ainsi que l'ont été avant nous nos aïeux dans le cas de l'affaire de l'amiante qui continue hélas de provoquer des décès de nos jours !

Malheureusement, gageons que d'ici quelques temps, nous retrouverons les mêmes buses ânonner à la radio , que les nanos sont l'avenir de notre industrie et bonnes pour la santé, (et le pognon !), etc...

En attendant, il est urgent de répandre l'alerte, d'agir auprès de nos élus, de signer toutes les pétitions disponibles et de faire gaffe à nos achats !

Un excellent article sue le sujet avait déjà été publié ici

 

N.B. : La plupart des informations contenues dans cet article sont issues du livre de Roger Lenglet : « Nano Toxiques, une enquête » Acte Sud, mars 2014 (22€).


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Alex Alex 25 février 2015 09:18

    Je m’insurge violemment contre cet article anti-nains (nain est à l’origine de nano), qui vise insidieusement nos deux derniers présidents que leur taille et leurs performances rangent définitivement dans cette catégorie.


    • soi même 25 février 2015 15:07

      Pourquoi, tu n’es contre de les retrouver dans du pur Bœuf Charolais de Mac Dose ?


    • doctorix doctorix 25 février 2015 20:33

      @Alex
      Hollande mesure 1.74m, la moyenne des Français étant de 1.76m.

      Et il est dans la moyenne de son age.
      Normal, quoi...
      C’est un homme moyen, et un président plus que moyen.


    • Alex Alex 27 février 2015 11:11

      @doctorix

      Réponse tardive : Hollande mesure 1,70 m, sans ses talons.


    • alberto alberto 25 février 2015 11:17

      Alex : je confirme que les nains-présidents sont toxiques eux aussi !

      A quand la réhabilitation, pour eux, des lancers de nains ?

      Quant aux nanos, c’est pire, car il avancent masqués...


      • ZEN ZEN 25 février 2015 11:25

        Salut alberto !

        M’enfin, comment peut-on avoir peur de ces petites bêtes-là, qu’on ne voit même pas !
        Serais-tu contre le PROGRES ?...
        A fond les nanos !
        Voilà de l’info...


        • doctorix doctorix 25 février 2015 20:37

          @ZEN
          Les plus dangereuses des nano-particules restent quand même celles qui forment la nano-thermite qui a descendu les WTC le 11/9 : 3.000 morts en moins d’une heure, le record n’est pas près d’être battu.


        • Tillia Tillia 26 février 2015 19:03

          @doctorix
          Docteur Boldos a encore frappé, notre Savant scientifique d’Agoravox  smiley 


        • alberto alberto 25 février 2015 11:47

          Salut ZEN,

          Merci pour l’info !

          Quant au progrès : il donne beaucoup à penser...

          Mais microbes comme nanos, plus c’est petit, plus c’est vicelard, non ?


          • geo63 25 février 2015 12:00

            Bonjour,

            Les nano...bidules représentent un danger encore beaucoup plus important que les pesticides.

            Je voudrais citer un collectif qui travaille sur ce sujet et qui réunit notamment d’anciens chercheurs inquiets du développement pris par les nanotechnologies, ce n’est pas trop tôt !!

            http://www.collectif-nanosaclay.fr


            • alberto alberto 25 février 2015 13:26

              Merci geo63 pour ton superlien !

              Ce qui est sidérant, c’est que les industriels balancent leurs produits sur les marchés de la consommation sans qu’aucune étude préalable sur leur dangerosité n’ait été effectuée...

              Ceci sous l’œil bovin et indifférent des instances françaises et européennes chargées de la protection et de la santé du public.

              En fait, les lobbies font la loi !!!

              Bien à toi


              • Spartacus Spartacus 25 février 2015 13:35

                Haaahhhh. C’est trop horrible.

                Ca y est on est tous morts.....Nous allons mourir tous avant la fin du mois.
                Les nanoparticules nous tuent...

                Vivons gauchiste avec le principe de régression.
                La nature nous offre les « nanoparticules » ? N’en profitons pas. 
                C’était tellement mieux à l’age de la préhistoire....


                L’écologisme c’est le socialisme.
                Le socialisme méprise l’être humain, en voulant construire un État Léviathan qui broie en asphyxiant peu à peu la capacité d’initiative et la liberté créatrice. Incapable de laisser la liberté d’essayer et de voir autrement.

                La conséquence du socialisme est la stagnation économique, le refus des innovations, la destruction sociale et la mainmise de l’état sur leur idées de ce qui est bon ou pas qu’ils décrètent au doigt mouillé par des études de gauchistes qui font les conclusions avant les études de cas.

                La conséquence de l’écologisme est l’ajout d’une vision malthusienne du monde, la stagnation et la destruction de l’innovation, et la régression sociale dans un enfermement de refus de la nouveauté.

                • doctorix doctorix 25 février 2015 20:41

                  Tout ce qui est nano est dangereux, et il faut s’en méfier.

                  D’ailleurs, et ce n’est pas un scoop, Spartacus a un nano-cerveau.

                • Duke77 Duke77 26 février 2015 10:05

                  @Spartacus
                  C’est pas la nature qui nous offre les nano-particules, abruti. C’est l’homme qui les fabrique artificiellement, justement pour dénaturer un produit (couleur, texture etc). T’es aussi bête que ça ou tu le fais exprès ?


                • Tillia Tillia 25 février 2015 13:52

                  Il y en a dans certains produits alimentaires mais aussi dans les cosmétiques smiley


                  J’ai toujours pensé que c’était réservé à l’industrie lourde et au domaine médical. 

                  J’ignore tout des nanos, bon ou mauvais je n’en sais fichtre rien. 



                  • alberto alberto 25 février 2015 14:26

                    @Tillia, tu écris :« J’ignore tout des nanos, bon ou mauvais je n’en sais fichtre rien. »
                     
                    Tu n’es pas seul(e ?), car le problème est qu’à ce jour ce n’est pas clair !

                    C’est un problème d’évaluation : il y a certainement des nanos utiles dans l’industrie pour promouvoir des matériaux plus robustes, plus légers, etc, et aussi dans l’industrie pharmaceutique pour des médicaments plus efficaces... 

                    Cette évaluation, à ce jour n’est pas faite ; Imagine, tu offres quelque chose à manger à un de tes proches  : sauf perversité que je n’ose envisager, tu t’assureras que ce que tu offres est exempt de tout poison, non ?

                    Des études ont pourtant révélé que quelques uns de ces nanos pourraient comporter des risques pour la santé.

                    Hé bien, les industriels et Spartacus, eux, s’en foutent, poison ou pas, leur but ultime est de faire du fric, et basta...

                    Et si tu n’es pas d’accord, selon le credo de Sparta, c’est que tu es un bolchevik ! smiley


                  • Trelawney Trelawney 25 février 2015 18:15

                    @Tillia
                    S’il vous arrive de mettre des crèmes solaires, sachez qu’elles sont composées de nanos particules de chrome ou d’argent qui se positionnent face au soleil et réfléchissent ses rayons, diminuant ainsi l’absorption des UV. L’indice des crèmes est calculé selon la quantité de nanos particules

                    Je ne sais pas si se barbouiller le corps de chrome n’est pas taxique, mais j’ai comme un doute. Est-ce que l’eau de mer est un bon décapant ?


                    • alberto alberto 25 février 2015 14:39

                      @lsga : merci pour ton lien...un peu technique !

                      Mais que j’ai lu un peu en « diagonale » d’où il apparait qu’effectivement c’est la petitesse des dimensions des particules qui rend celles-ci d’autant plus invasives. Ce qui est confirmé par le bouquin de Lenglet.

                      Bien à toi


                    • lsga lsga 25 février 2015 14:44

                      @alberto
                      c’est juste un manière de rappeler qu’il y a des études scientifiques démontrant la toxicité des nanos. 

                      Le problème, ce n’’est pas la science, c’est le manque de science. 

                    • alberto alberto 25 février 2015 15:25

                      @lsga : Oui, et aussi le manque de conscience...  smiley


                    • christophe nicolas christophe nicolas 25 février 2015 15:36

                      Je dois vous expliquer les intérêts de ces nano...


                      Depuis quelques décennies, certains ont trouvé d’étranges propriétés électromagnétiques aux nanoparticules, sortent d’agrégats de plusieurs milliers d’atomes dont on mesure les dimensions à l’ordre du nanomètre car l’atome a des dimensions de cet ordre.

                      Un métal est un assemblage de grains ordonnés en un réseau cristallographique. La nanoparticule est un grain. Ses propriétés mécaniques ne sont plus isotropes ce qui est assez déconcertant mais les aubes des turbines de réacteur sont des monocristaux de titane qu’il convient d’utiliser suivant les bonnes orientations.

                      Tout cela est connu depuis longtemps au niveau mécanique.

                      Les métaux ferromagnétiques sont formés de grains ferromagnétiques appelés « zone de Weiss » séparés par des interfaces appelées « parois de Bloch ». Lorsqu’on élève la température, étant donné que les grains sont contraints, le ferromagnétisme cesse lorsque l’agitation thermique augmente, on appelle cela « la température de Curie ».

                      Tout est là. C’est l’avenir de l’énergie.

                      Dans le domaine de la santé, il convient de ne pas en mettre partout n’importe comment car c’est l’échelle de dimension entre deux mondes régis par des propriétés physiques différentes. On reste dans des produits de laboratoire de physique.

                      Il convient de ne pas polluer le biologique avec ces produits dont on ne connait pas les perturbations qu’ils auraient sur l’organisme. D’un point de vue industriel, on peut utiliser la microparticule qui convient tout aussi bien et qui est déjà dans le monde macroscopique.

                      Les gens qui travaillent dans ces domaines ont un grand avenir industriel pour les décontaminations radioactives et plein d’autre chose. C’est l’école de Louis Neel, le prix Nobel 1970, ils ont les bonnes compétences pour aller vers les bonnes solutions.

                      • soi même 25 février 2015 15:53

                        @christophe nicolas ; ce n’est pas la découverte que je condamne c’est cette généralité qui concise, ce qui est bon pour un domaine l’est forcement pour d’autre !


                      • alberto alberto 25 février 2015 16:10

                        @christophe nicolas

                        Christophe, dans une autre vie j’ai utilisé qqs appareils (1 + 2 ) issus des travaux de Neel ce grand savant...

                        Les nanos, déjà !


                      • alberto alberto 25 février 2015 16:11

                        @soimême : on est bien d’accord !


                      • christophe nicolas christophe nicolas 25 février 2015 16:15

                        @soi même
                        Pas de soucis, la prudence est de rigueur dans le biologique. Dans le domaine de la physique, on utilise la métallurgie des proudres depuis longtemps. Elle permet de remplir un moule et en chauffant, les poudres se soudent et ne sont plus dangereuses pour l’homme.


                        Prenez l’hot cat d’Andréa Rossi, la recharge de poudre peut très bien être préconditionnée en usine avant d’être utilisée dans un appareil thermique, c’est même recommandé, ainsi, il n’y a pas de transfert de poudres... Tous les 6 mois, EDF ou autre viendrait sa maintenance.

                        Que ne ferait-on pas pour les nourrir ... Merde,ils sont encore en retard... Je plaisante.

                      • soi même 25 février 2015 16:45

                        @christophe nicolas, ( Pas de soucis, la prudence est de rigueur dans le biologique ) sauf que là on va sur un autre terrain tous aussi dangereux , les OGM s ........
                        .


                      • Yanleroc Yanleroc 26 février 2015 20:48


                        « Il convient de ne pas polluer le biologique avec ces produits dont on ne connait pas les perturbations qu’ils auraient sur l’organisme. »


                        Trop tard, c’ est déjà fait avec l’ air que nous respirons grâce aux CHEMTRAILS,

                      • Alren Alren 25 février 2015 16:12

                        Il faudrait tout simplement bannir les nano-particules de l’alimentation comme on doit bannir les OGM.


                        Dans les deux cas, il s’agit de sacrifier la qualité du produit au profit du rentier.

                        Je pense également que pour les autres usages qu’alimentaires, il faudrait veiller à ce que ces nano-particules ne soient pas dispersées dans la nature mais qu’après usage, un traitement spécifique leur soit réservé, un peu comme on le fait maintenant pour l’amiante.

                        • christophe nicolas christophe nicolas 25 février 2015 16:41

                          @Alren

                          Je ne connais pas toutes les problématiques mais pour l’énergie, vous pouvez faire vos nanoparticules dans le garage sans souci. Il va être difficile d’interdire le fer, le Nickel ou le cobalt... matériaux très abondant.

                          Vous prenez votre vélo, une bonne lime et c’est parti... ce sera rudimentaire mais cela marchera. Si l’industriel abuse, ou si le gouvernement veut une taxe abusive, il se fera avoir. Le monde actuel sera chamboulé, c’est prévu car les gens seront autonomes.

                          Il n’y a pas besoin de l’argent pour le travail, les gens aiment se regrouper pour travailler, échanger le fruit de leur travail, discuter le bout de gras mais ils n’aiment pas être esclave.

                          Du point de vue de Dieu, le monde actuel est souvent un enfer pour les relations humaines, il faut le comprendre. Les groupes humains où ce n’est pas le cas n’auront pas de soucis.

                        • Alren Alren 26 février 2015 15:49

                          @christophe nicolas


                          Non, une lime ne suffit pas !

                          Car elle arrache des cristaux de métal qui contiennent des millions de fois (je n’ai pas fait le calcul) le nombre d’atomes qu’il y a dans une nano particule. La force qui lie les atomes à l’intérieur du cristal sont beaucoup plus grandes que celles qui lient les cristaux entre eux et plus encore les groupes de cristaux. C’est pourquoi les cassures de métal sont si rugueuses.

                          Les seules nanoparticules produites facilement sont en carbone et proviennent de combustion incomplète mais à haute température (et en manque d’oxygène).

                          Depuis le temps que les hommes polissent les matériaux (haches de silex) si des nano particules étaient produites par frottement, nous en serions envahis ...

                        • alberto alberto 25 février 2015 17:12

                          Alren, Crhristophe,

                          Vu les nombreuses applications des nanos, elles se répandent partout, y compris dans les sols et les rivières, et là encore l’impact sur la faune, voir la flore, n’est pas évalué !


                          • Esprit Critique 25 février 2015 17:57

                            100% des hommes qui ont un cancer des testicules portaient des sous vêtements.

                            Les sous vêtements sont donc extrêmement dangereux !

                            Parmi les personnes qui viennent de développer récemment un cancer du cerveau, nombreuses étaient celles qui avait en utilisés une fois au moins un téléphone portable....

                            La Nano connerie commence a faire effet !


                            • Trelawney Trelawney 25 février 2015 18:20

                              @Esprit Critique
                              100% des hommes qui ont un cancer des testicules portaient des sous vêtements.

                              Pourriez vous me donner l’étude scientifique sur ce sujet. Ca m’intèresse


                            • Esprit Critique 25 février 2015 21:15

                              @Trelawney
                              Je parle pas au cul nu, désolé.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 25 février 2015 18:01

                              Et encore un article sur le sujet qui n’a rien à voir avec celui de Cabanel


                              • alberto alberto 25 février 2015 20:37

                                @L’enfoiré

                                Salut, et merci pour ton lien qui renvoie sur cet article très bien documenté en ce qui concerne quelques applications des nanos.

                                Le principe que je veux mettre en exergue, est aussi celui qui concerne les OGM et probablement d’autres techniques avancées.

                                Doit-on abandonner, par exemple, les études et la recherche sur les OGM ?

                                Non, bien sûr !

                                Dans le domaine médical, et même dans celui de la science botanique, il est certain que ces études permettrons d’avancer dans la connaissance pour le bienfait de l’humanité.

                                De même pour les nanos !

                                Ce que je veux pointer, c’est qu’on a pas le droit de faire n’importe quoi et de mettre dans la nature et livrer à la consommation humaine des produits, OGM, nanos, dont on ignore à priori l’impact qu’ils auront sur la santé des gens qui font benoîtement confiance aux règlements de veille sanitaire de leurs instances chargées de la chose.

                                Sauf que les instances en question, en plus d’être dépassées par l’accélération des techniques sont aussi phagocytées par les lobbies des industriels.

                                Que fait-on, on se réveille ?

                                Bien à toi.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2015 12:41

                                @alberto, bonjour,

                                 Je suis d’accord, évidemment.
                                 Je ne cache pas ce qu’a été ma profession pendant 40 ans : l’informatique.
                                 Le train était encore au départ à cette époque et j’y suis monté avec le goût de la découverte et l’assurance de ne pas devoir chercher trop longtemps où 
                                 La conception de logiciels qui allaient révolutionner notre présent que l’on dit de plus en plus numérique.
                                 Cela a beaucoup changé aujourd’hui.
                                 Je vois une analogie avec les nanotechnologies. Elle n’est pas fortuite.
                                 Le numérique remplace le travail, s’il ne le tue pas avec des workflows de processus.
                                 Si je devais refaire ma vie, je ne suis pas sûr que je ne prendrais pas cette voie.
                                 On ne sait pas parfois où on va, mais on y va. smiley
                                 
                                  

                              • alinea alinea 25 février 2015 20:31

                                Ils font tout pour vous dégoûter du capitalisme !
                                Alors soyez dégoûtés !! C’est tout le mal que je vous souhaite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès