Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vous le voulez Hallal ?

Vous le voulez Hallal ?

A l’heure où profitant d’une crise économique sans précédent, certains essaient de nous appauvrir un peu plus, d’autres ont lancé un sujet de réflexion des plus passionnant : hamburger hallal ou non hallal ? Ou comment détourner l’attention du pigeon pendant qu’on lui fait les poches !

Il y a des restaurants indous, des restaurants végétariens, des restaurants caschers, des restaurants de poissons …etc. Et il y a plein, mais alors plein de restaurants qui ne sont ni hallal, ni cascher, ni végétarien ou ni catho ou anti catho. Il n’y a pas discrimination, chacun peut aller où il veut : rien n’est interdit, rien n’est obligatoire.

Il y aurait bien problème si le resto hallal était interdit aux non-musulmans. Il y aurait discrimination si toute la nourriture devait obligatoirement être hallal, ou casher ou ni hallal et ni casher. La liberté c’est de pouvoir ouvrir un restaurant hallal ou d’ouvrir un restaurant casher ou d’ouvrir un restaurant ni hallal ni casher. Et si il n’existe pas à proprement parler de restaurant catholique, il est par contre très courant de trouver un restaurant qui serve de la viande rouge pendant le carême, sans que cela n’émeuve tous les intégristes catholiques de France !

Il ne faut pas entrer dans le jeu de ceux qui veulent encore une fois nous entrainer sur le chemin de la religion. Du problème religieux on passe à l’immigration et ensuite suivant le schéma bien rodé à l’invasion musulmane ! Alors que ce problème de restauration reste scrupuleusement dans le domaine de la sphère privée et n’interfère pas avec la sphère publique.

Et en allant plus loin dans l’absurde, il y a des temples protestants, des synagogues, des mosquées, des églises, des temples bouddhistes et un grand nombre d’athées qui ne fréquentent aucun de ces lieux. Au nom de quelle idéologie devrions-nous les interdire, ou alors obliger les athées de les fréquenter. La laïcité c’est permettre à tous d’exercer sa religion ou son absence de religion, et ne pas interdire la religion qui nous dérange.

Vrai ou faux, certains pensent que lorsque l’on saigne un animal, de nombreuses toxines sont éliminées ? Et une bête qui a été stressée avant de mourir, sécrète des toxines qui se retrouvent dans le sang. Alors, y’a-t-il au départ une notion sanitaire ou est-ce purement une superstition religieuse ? Le stress pour l’animal vient aussi du transport jusqu’à l’abattoir, et les toxines se retrouvent aussi dans les muscles. Et de toutes façons que l’on mange hallal ou cascher on ne devient pas forcément centenaire !

Les industriels préféreraient tout hallal pour n’avoir qu’une seule zone d’abattage, rentabilité oblige, et là il s’agit de la religion la plus puissante au monde : l’argent ! Est-ce que la consommation du tout hallal favoriserait la progression de la religion musulmane ou au contraire la viande hallal perdrait son caractère sacré, et ne serait plus qu’un produit de consommation comme un autre ?

C’est marrant comme un problème qui ne change en rien notre qualité de vie ni nos problèmes quotidiens peut cristalliser tant de passion ; A croire que le problème de la viande hallal est plus important pour certains que le problème des retraites, de la sécurité sociale, du partage des richesses, de la destruction des services publics ou de la création d’une banque publique aux services des citoyens ! Ce qui est sûr, c’est que ce battage médiatique permet d’occulter d’autres problèmes.

Et au delà de tout rituel, Il serait temps de réduire sa consommation de viande qui entraîne les déforestations et la culture intensive afin de nourrir l’animal au détriment de l’humain, et de réduire aussi les références à Dieu, mais ça c’est un autre débat !

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/02/21/vous-le-voulez-hallal/


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 22 février 2012 10:03

    Personnellement, agnostique, je me fout totalement que la viande que je mange soit halal, casher (en fait, dans les deux cas, c’est le même mode d’abattage). Comme je me moque totalement de manger ou non du poisson ou de la viande le vendredi ou durant le carême.

    Je suis libre, mon absence de croyance me permet de manger ce que je veux, où je veux et quant je veux.

    Et, ce qui est scandaleux quant aux mauvais traitement des animaux de boucherie, ce n’est pas vraiment l’abattage, mais bien plutôt les conditions de transports de ces animaux à travers toute l’Europe. Renseignez-vous : exposés au froid, à la chaleur, comprimés, secoués, etc. C’est un véritable supplice pour eux et une honte et un scandale pour les « humains ».


    • francesca2 francesca2 22 février 2012 10:24

      Je suis libre, mon absence de croyance me permet de manger ce que je veux, où je veux et quant je veux.


      Justement non, pas ce que vous voulez. Ce qu’on veut bien vous vendre, que vous soyez d’accord ou pas...

    • tikhomir 22 février 2012 11:42

      "Personnellement, agnostique, je me fout totalement que la viande que je mange soit halal, casher (en fait, dans les deux cas, c’est le même mode d’abattage).« 

      Je doute que vous vous moquiez de financer une religion à votre insu. Il est là le problème de la viande halal, pas dans la nourriture elle-même.

       »Comme je me moque totalement de manger ou non du poisson ou de la viande le vendredi ou durant le carême."

      Ce qui est différent du problème halal et casher puisqu’ici, vous ne financez pas l’Église catholique, orthodoxe ou que sais-je encore. Cela ne peut pas être mis sur le même plan que la question du halal ou casher.


    • lulupipistrelle 23 février 2012 02:18

      @tikhomir : vous pouvez nous rappeler le système de retraite des prêtres catholiques, s’il vous plait ? 


    • francesca2 francesca2 22 février 2012 10:28

      Il ne faut pas entrer dans le jeu de ceux qui veulent encore une fois nous entrainer sur le chemin de la religion.


      Sans blague, Robert Gil ! 
      Parce que le rite halal c’est quoi, de la science ? 

      • Gérard Luçon Gerard Lucon 22 février 2012 10:30

        dans la region parisienne, 98% des abattages sont faits selon les rites musulmans et juifs ... dont cela ne touche que la capitale et la banlieue

        au plan national, ce serait seulement 10% d’abattage rituel

        Donc, et c’est mathematique ... En province, on mange normal !


        • Constant danslayreur 22 février 2012 10:38

          Bonjour, très bon papier merci.

          En fait les toxines, c’est dans les rédactions télé qu’elles se trouvent : La 2 par exemple qui choisit sciemment un abattoir faisant du halal pour son interview, et dans l’abattoir en question, le chargé de, préposé à, explique que ça reviendrait trop cher de faire une chaine halal, ensuite d’arrêter, de tout nettoyer puis de remettre en place une chaine avec abrutissement des abrutis et néanmoins pas très futés bovidés. Voilà pourquoi c’est du tout halal dit-il quasi en s’excusant de gagner sa vie grâce à une telle ignominie ignominieuse et beuarkative.

          Et la journaliste honnêtissime et n’étant mue que par la seule défense des intérêts de ses compatriotes non mousilmans, de poser LA question : « Et est-ce que les clients sont informés ? »

          La réponse tombe aussi puissante qu’un casus belli, le panache en moins : Ben non... pas toujours

          S’ensuit l’analyse du spécialisse juridique qui assure que la loi ne fait pas si, n’oblige pas à ça. Coupez, c’est parfait.

          Dès le passage au sujet d’après, la moitié de la France est déjà convaincue horrifiée, que l’invasion maure moi le neuneu est si avancée et l’armée du prophète si présente, que les honnêtes gens en sont déjà à manger l’halali, à torturer les bêtes et à financer El Qaida à l’insu de leur plein gré.

          Ma-rine pré-si-dent, Ma-rine pré-si-dent (smiley bras d’honneur),
          Sar-ko pré-si-dent (smiley gagner sans une once d’honneur),  
           


          • tikhomir 22 février 2012 11:16

            "A croire que le problème de la viande hallal est plus important pour certains que le problème des retraites, de la sécurité sociale, du partage des richesses, de la destruction des services publics ou de la création d’une banque publique aux services des citoyens !« 

            La question n’est pas que ce soit halal ou pas, la question, la vraie, c’est la place de l’islam dans notre société. Est-ce si difficile à comprendre que beaucoup de gens ne veulent pas de cette religion près d’eux ? Je suis certain que vous pouvez le comprendre vu que vous-mêmes militez pour »moins de références à Dieu« . C’est même la conclusion de votre article...

            Marrant que votre anti-catholicisme primaire soit un laxisme extrême à l’égard de l’islam... Dans un article qui parle halal, vous arrivez à appliquer le terme »intégriste" aux seuls catholiques, c’est à dire... A ceux qui n’ont rien à voir avec le halal... Bravo, joli. C’est moche la haine...


            • lulupipistrelle 23 février 2012 02:21

              D’abord on aboie, après on geint ? 


              L’anti-catholicisme primaire... ha, ha, ha. 

            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 22 février 2012 11:56

              Sur le fond vous n’avez pas tort.


              « Est-ce que la consommation du tout hallal favoriserait la progression de la religion musulmane ou au contraire la viande hallal perdrait son caractère sacré, et ne serait plus qu’un produit de consommation comme un autre ? »

              La situation est qd même gênante... qui va payer le soufi chargé du contrôle ?

              • Acid World Acid World 22 février 2012 11:57

                Les rituels d’abattage, s’ils sont bien respectés, sont bien plus décents envers les animaux que les méthodes d’abattage industrialisées. Je ne suis pas musulman mais j’apprécie de manger hallal dans un plat typiquement marocain ou encore turc. Mais manger hallal est permis à tout le monde, je ne vois donc pas où est le problème.


                Ce dernier réside dans notre manière actuelle de consommer de la viande en général, qui n’est pas soutenable à terme.

                Enfin, comme l’auteur je pense que le simple débat hallal/non hallal est débile et hors de propos en ce moment.

                • The jester 22 février 2012 17:55

                  non manger halal n est pas permis a tou le monde. Les juifs et les chretiens ne peuvent pas ! Mais nombre de chretien on oublie cet interdit ...


                • tikhomir 22 février 2012 18:01

                  @The jester

                  Je suis curieux de savoir où vous trouvez cet interdit dans le christianisme.


                • The jester 22 février 2012 19:01

                  @tikhomir, google est votre ami.


                  Mais pour vous aider cela se trouve dans les actes des apotres (je n ai plus la reference exacte), dans l’apocalypse et dans l epitre de Paul au Corynthien ( VIII)

                  Dans les trois il est dit qu’il est interdit de manger de la viande tué en sacrifice aux idoles. Toute la problématique est de savoir ce qui est considéré comme une idole.

                  Les juif ne peuvent anger halal car le rite n est pas le meme et que que le dieu des musulman n est pas celui des juifs. L inverse n est pas vrai ...

                  Pour la chretienté toutes nouriture sacrifié est interdite, et il n y a aucun rite sacrificiel dans cette religion. Cela en grande partie pour se séparer des rites juif. Paul, et d autre apres se sont toujours bien différencié de la religion juive.



                • posteurfou posteurfou 23 février 2012 08:47

                  Je cite == >Je ne suis pas musulman mais j’apprécie de manger hallal dans un plat typiquement marocain ou encore turc. Mais manger hallal est permis à tout le monde

                   

                  voila ! tout est dit c’est votre choix et pas necessairement celui de tout le monde ?

                  Crdt ..


                • tikhomir 23 février 2012 10:12

                  @The jester

                  Ce que dit Paul est dans un contexte où les premiers chrétiens continuaient à vouer pour certains un culte aux idoles.

                  Jésus dit : "Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l’homme.« (Mt 15,11)

                  Néanmoins, il ne faut pas que ce soit occasion de pécher. Le chrétien est libre. Saint Paul lui-même dit »tout m’est permis, mais tout ne me convient pas« (1 Co 6, 12).

                  Maintenant, puisque vous citez l’épître aux Corinthiens, vous lirez donc 1 Co 8, 1+ qui résume bien ce que je dis. Voici un petit extrait de ce que dit Paul à ce sujet dans ce 1 Co 8, 1+ :

                   »Un aliment n’est pas chose qui nous recommande à Dieu ; si nous en mangeons,
                  nous n’avons rien de plus ; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de
                  moins. Toutefois prenez garde que cette liberté dont vous jouissez ne devienne une
                  occasion de chute pour les faibles. « 

                  Heureusement, le christianisme est très éloigné de vos soit-disant interdits, etc.

                  Ah c’est sûr, c’est autre chose, non ?

                  Il faut arrêter de fréquenter des sites de fondamentalistes évangéliques et autres qui ne lisent la Bible qu’à moitié, sélectionnent seulement ce qui les arrangent et qui se demandent tout le temps »Qu’est-ce que Jésus ferait ?« en cherchant frénétiquement un verset qui va les conforter dans une opinion déjà préconçue sans lire le passage complet, sans prendre en compte le contexte ni même l’histoire.

                  Le but du christianisme, c’est la vie dans l’Esprit (citation de Seraphim de Sarov, un saint orthodoxe russe), à partir de là, »Qu’est-ce que Jésus ferait ?" n’a plus cours puisqu’on vit dans son Esprit et donc on le sait. Si on se pose la question, c’est qu’on est déjà éloigné de l’Esprit.


                • arobase 22 février 2012 13:42

                  le problème de la viande hallal est plus important pour certains que le problème des retraites, de la sécurité sociale, du partage des richesses, de la destruction des services publics ou de la création d’une banque publique aux services des citoyens !"


                  mais bien entendu !! rien n’est plus important que ça ! saussiflard pinard burka peine de mort quelle honte et pauvre France . là est l’essentiel ! ce sont les choses les plus sombres de l’histoire notre quotidien ! la retraite, les richesses, le chômage... c’est discussion dérisoire de paltoquets.

                  • Loatse Loatse 22 février 2012 15:18

                    Bonjour l’auteur

                    Je doute que les sympathisants du front national se sentent réellement préoccupés par le sort de nos amis les bêtes...le message qui transparait à travers cette levée de bouclier est : on veut nous islamiser à coup de steacks hachés !

                    Sauf que la réalité est bien différente, il s’agit avant tout d’un souci de rentabilité qui rejoint le problème de l’élevage des volailles et des bovins en batterie dans des conditions inacceptables, le gavage des oies et le régime à base de céréales dont sont nourris les bovins qui sont herbivores...

                    Toutefois lorsque vous dites qu’il faut respecter toutes les religions, point sur lequel je suis d’accord, ce respect ne doit pas être à deux vitesses : que vous mangiez halal ou casher c’est une chose, c’est votre choix de conscience... Que certains ne veuille pas manger à leur insu des viandes abattues selon des rituels religieux qui ne sont pas les leurs est aussi légitime et respectable même si leur nombre est peu élevé...

                    Les pays scandinaves ont interdit l’abattage rituel... Faisons de même, le problème sera réglé et ne pourra plus servir de thème de campagne...


                    • francesca2 francesca2 22 février 2012 16:56
                        • Bonjour Loatse,


                          Je doute que les sympathisants du front national se sentent réellement préoccupés par le sort de nos amis les bêtes...l

                          Expliquez-moi ce qui vous permet de douter, Loatse. 
                          Vous connaissez personnellement les cinq millions d’élécteurs du Front National peut-être ? 
                          Etes-vous du genre électeur du front national = gros bourrin con et insensible comme notre amie la sémillante Sophie Aram ou, vu la suite de votre commentaire, vous avez mis ce préambule juste pour ne pas être estampillée « sympathisante » Front National ? 
                          Une dernière question...l’amour des bêtes est l’apanage de qui, à votre avis ? 


                    • Loatse Loatse 22 février 2012 17:08

                      Francesca

                      je ne vois pas le front national ni ses sympathisants faire campagne contre le gavage des oies, ni s’élever contre l’abattage rituel multiconfessionnel, mais bien contre le halal... il s’agit donc d’un amour des animaux selectif..

                      d’ou mon doute quand à la sincérité de la démarche et de ceux qui la soutiennent..


                    • francesca2 francesca2 22 février 2012 17:30

                      Et ils appartiennent à quel parti politique tous ces gens qui manifestent ou boycottent ou sont révoltés par les corridas, le gavages des oies, le massacre des lapins ou des baleines ou des dauphins ? 

                      Vous croyez réellement qu’on ne compte aucun sympathisant du Front National dans les innombrables associations de défense des animaux, peut-être ? 

                    • Loatse Loatse 22 février 2012 19:08

                      De grands sensibles ces sympathisants de la candidate du rétablissement de la peine de mort... smiley


                    • francesca2 francesca2 22 février 2012 19:19

                      Et il vous a fallu tout ce temps pour sortir cette perle ? 

                      Pathétique. 

                    • gordon71 gordon71 22 février 2012 15:59

                      robert gil

                      super votre philosophie tout est relatif tout se vaut c’est vrai où est le problème ?

                      hallal/ pas hallal, bof

                      foulard/ pas foulard : rien à foutre

                      mariage hétérosexuel/homosexuel où est la différence ?

                      Haendel=rap non ?

                      et la polygamie, pourquoi pas , çà gêne qui ?

                      et si demain le parthénon est racheté par mac Do vous n’y verrez pas d’inconvénient , j’imagine

                      chacun fait comme il veut , tout se vaut, le droit à faire ce qu’on veut çà existe

                      vous êtes un adolescent gavé de « bofitude »

                      ,


                      • momo momo 23 février 2012 09:04

                        En effet, c’est vraiment une étonnante façon de voir les choses qui est celle de notre auteur. Transposé en 1942, il aurait dit pas exemple : « Qu’est-ce que ça peut foutre aux alsaciens d’être français ou allemands » ou encore : « quel mal y a-t-il a porter l’étoile jaune lorsque l’on est juif, le vrai problème serait qu’on l’impose à ceux qui ne le sont pas. »

                        Je ne voudrais pas être insultant, mais avec une logique pareille...

                        Rien qu’à lire des propos comme les siens, on ne peut qu’avoir envie de voter Marine. Et c’est un homme de Gauche qui parle.


                      • orage mécanique orage mécanique 22 février 2012 16:14

                        N’ayez pas peur j’ai mangé du boudin fabriqué par un boucher qui se signait avant de tuer le cochon et ça va !!!!


                        • Kookaburra Kookaburra 22 février 2012 17:37

                          A ma connaissance la loi européenne sur la protection des animaux interdit l’abatage rituel. Notre gouvernement en a fait une dérogation, qui est encore une des ces nombreuses concessions que nous faisons à l’islam. On peut être pour ou contre, mais il est clairement une question de laïcité et concessions à la religion.

                          Sur le plan de la santé, un reportage de l’émission Envoyé spécial a montré que l’abatage rituel a le désavantage de laisser le contenu de l’estomac se vider avec le sang et en se faisant la viande des épaules et du cou est infectée. Cette partie de l’animal est utilisée pour la viande hachée.

                          Incriminer le FN pour avoir saisi ce problème me semble injuste. France 2 et bien d’autres l’avaient traité aussi.


                          • Nethan 22 février 2012 23:46

                            Ce n’est pas vraiment le gouverment. Enfin si mais partiellement car tout dépend d’une directive européenne nommé 93/119/EC de 1993. La directive en question oblige à l’étourdissement préalable, mais elle permet à l’abattage rituel de s’en passer.

                            Si les pays nordiques ont interdit l’abattage rituel, c’est qu’il doit y avoir une marge de manoeuvre dans cette directive applicable tôt ou tard, mais au début ça semblait rationnel de la suivre.

                            A noter qu’en France, la loi a changé plusieurs fois depuis le premier décret (97-903 de 1997). Il s’agit maintenant de l’article R214-70 du Code rural et de la pêche maritime. Cette loi offre bien cette dérogation.


                          • Farniente 22 février 2012 23:18

                            Notre gouvernement en a fait une dérogation, qui est encore une des ces nombreuses concessions que nous faisons à l’islam.

                            Je ne sais pas pourquoi,mais mon petit doigt me souffle que si l’Islam était seul concerné,de dérogation il n’y aurait point !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès