Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > "Vous voulez ma peau ?

"Vous voulez ma peau ?

..... Vous l'avez"

"Vous voulez ma peau ? Vous l'avez", c'est par ces mots griffonnés sur une feuille de papier remise à l'accueil du centre des impôts de Créteil qu'un architecte de 55 ans, père de deux enfants, persécuté par l'administration qui lui réclamait 26 000€ a tiré sa révérence. (article du Parisien) Sorti du bâtiment, il prit un revolver et se tira une balle dans la tête.

Le journaliste nous rassure, les fonctionnaires du service ont bénéficié d'un soutien psychologique et la majorité d'entre eux n'a rien entendu. Les enfants, l'épouse, la victime, de quels soutiens ont ils bénéficié ? Nul ne s'en soucie.

Un fait divers loin d'être rare et qui risque de se multiplier. Monsieur Delanoë lui dédiera-t-il un square, une place, une rue ? Probablement pour cela eut il fallu qu'il soit jeune, tunisien, et qu'il s’immolât par le feu. Un vieux Français moyen qui se tire une balle n'intéresse personne. Encore une chance si sa femme n'est pas inquiétée pour possession d'arme prohibée...

RIP

Le personnel bénéficie d\'un cellule de soutien, le bureau est fermé...

Un article MaVieMonArgent


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 février 2012 10:49

    C ’est con de mourir pour de l’ argent . 





    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 février 2012 11:10

      Pour le moinsseur dégénéré :


      C ’est pas con de mourir pour de l’ argent . T’ es content ? connard ... !

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 février 2012 11:34

      ça s’ adressait pas à toi Scipion , ça s’ adresse au con de moinsseur dégénéré . 


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 février 2012 11:08

      Tu roules sur une route large d’ entrée de village , tu fais pas attention au compteur kilométrique tout en roulant doucement , la limitation est fixée à 50 , flaché à 57 tu bénéficie d’ une amende de 135 euros ramenée à 90 si tu payes avant une certaine date . Et on te raccourcit les points du permis . 


      Tout est automatique . 

      Douce France , le pays de mon enfance . 

      Et encore j’ ai eu un pot terrible , un peu plus loin c ’était limité à 30 .

      Douce France le pays de l’ enculance .

      • restezgroupir44 restezgroupir44 3 février 2012 17:11

        Merci Rocla d’avoir involontairement contribué au redressement des finances de la France.


        Mais tu devais être a au moins 60 km/h en réalité et à cette vitesse là tu n’aurai pas pu t’arrèter à temps si un gosse avait traversé juste devant ta caisse , t’es vraiment un gros beauf toi aussi !

        Un richard de boulanger qui a exploité ses ouvriers au fournil pendant des décénnies qui ose se plaindre d’avoir payé un PV pour ne pas avoir respecté le code de la route et avoir mis en danger la vie d’autrui.

        L’important haddock n’est pas d’accumuler des richesses pour les posseder. L’important est de savoir les utiliser, cad de les considerer comme des moyens et non pas comme des fins .....................à écraser des mômes par exemple !

      • Redj Redj 3 février 2012 11:28

        C’est triste, mais vous auriez aimé qu’en plus il fasse un carnage c’est ça ? 




        • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 février 2012 11:37

          On aurait aimé que ce soit avec un pistolet à eau , il aurait pu payer en liquide ...


        • Ronald Thatcher rienafoutiste 3 février 2012 11:48

          ce pauvre type a estimé le prix de sa vie à 26 000 euro !!!

          Lâche... il laisse a une femme et deux enfants un avenir misérable et un labyrinthe de tracasseries administratives, je lui souhaite d’être ensevelie dans une fosse commune. 


          • BlackMatter 3 février 2012 14:50

            Qu’est ce qui vous permet de traiter cette personne de lâche ?


            Vous connaissez les pratiques du Fisc même quand vous êtes au chômage ou malade ?

            Moi je la connais après avoir perdu mon job...
            On continue à vous demander à payer autant parce que la référence est à l’année précédente (et pour les APL c’est pire, on se base sur n-2). Et si vous ne pouvez pas payer du fait que vos revenus ont été divisées par deux et que vous pouvez à peine payer votre loyer, l’électricité, le téléphone, la nourriture, on vous fait majoration sur majoration, à coup de 10%.
            Et puis on fait des saisies sur vos allocations chômage.

            J’ai vu un système intolérable où on se rend compte que parfois, les personnes n’ayant quasiment jamais travaillé sont mieux traiter que celles ayant perdus leurs emploi.

            Moi je vois certains : RSA + APL + Logement social.Tarif sociaux pour l’électricité. Aides du CCAS (paiement facture, ticket restaurant, ticket service). Couverture maladie complémentaire gratuite (250 euros de médicaments par mois gratis donc certains sont revendus - substitut morphiniques). Transports quasi gratuit. Pas d’impôt évidemment.
            Je ne rejette pas ces aides mais je dis qu’il y a un problème.

            Et je comprend qu’il y a des moments d’exaspération.



          • Mycroft 3 février 2012 15:01

            Ouais, enfin, en même temps, quand on est responsable, les impôts, on s’organise pour mettre l’argent pour les payer de coté, au cas où. Si l’état lui demande 26 000 euros, soit c’est une erreur (et ce brave homme s’est alors suicidé pour cause d’incompatibilité avec le système administratif) soit c’est qu’il gagnait vraiment très très bien sa vie. Je gagne bien ma vie, je paye 10% de ce qu’il paye. Et je vis seul.


          • deborah30 3 février 2012 16:09

            Mycroft,

            Malheureusement, un relèvement fiscal ou social ne se prévoit pas toujours (et c’est bien plus compliqué pour un entrepreneur que pour un salarié).


          • TDK1 TDK1 3 février 2012 21:33

            Demat ma bro,


            Outre, comme je l’ai écris plus bas, que les fonctionnaires sont censés assuré un service public et non pousser les citoyens au suicide, il n’empêche que ce gars devait très certainement devoir de l’argent un petit peu partout ailleurs, comme c’est toujours le cas dans ce genre de situation, et que c’est bien au centre des impôts qu’il est venu se suicider. Et si tu te targues de connaitre la psychologie des suicidés, tu dois savoir que le lieu choisi par la personne pour mettre fin à ses jours est toujours emblématique de la source de la prise de décision. Il n’a pas, que je sache, choisi la banque.
            Je te ferais d’autre part remarquer que vis à vis des créanciers privés, le citoyen français a des recours, des procédures, peut saisir un juge, demander un période de gel, demander la remise des intérêts, des pénalités, bref peut se défendre et a des chances de s’en sortir. Le créancier doit faire la preuve de la dette, des conditions dans lesquelles elle a été contractée, bref nous évoluons dans un monde de droit.
            A vec le fisc, nous sommes dans le non droit. Un contrôleur peut te redresser de ce qu’ilveut, il n’a rien à prouver. Oui, oui, si tu n’as jamais eu à faire à eux, tu ne peux pas savoir parce que cela on ne te l’apprend pas à l’école, le fisc bénéficie de ce qu’on appelle « l’inversement de la charge de la preuve ». En bon droit, (comme par exemple pour un créancier privé) si tu accuses quelqu’un de quelque chose, tu te dois de prouver ce que tu avances. Pas le fisc. Le fisc a le droit de t’accuser de n’importe quoi et c’est à toi de prouver que ce dont ils t’accusent est faux... Comme les recours sont internes, tu n’arrives très souvent pas à te faire entendre, sauf à prendre un avocat fiscaliste (cf un commentaire ci dessous qui évoque le problème) qui te coûte super cher. Tu te retrouves en recouvrement quand la seule solution qui te reste est le tribunal administratif (plusieurs années de procédure) et là la galère commence... C’est la grosse machinerie administrative, froide, inhumaine et qui pousse, doucement, doucement ceux qui ne peuvent se défendre ou prendre la poudre d’escampette (il y a quelques exilés célèbres) à se suicider. J’ai écrit plus bas une partie de la manière dont ils te cernent. J’ai évoqué aussi le fait qu’ils en sont parfaitement conscients, que cela fait partie de leur travail et qu’ils sont formés à encaisser. Je ne trouve pas normal que des fonctionnaires censés être au service des citoyens soient formés à encaisser les suicides qu’ils ont provoqués.
            Kenavo

          • mimi45140 4 février 2012 00:24

            Un cancer incurable, c ’ est une certaine mauvaise conscience .


          • Sébastien A. 3 février 2012 13:55

            Une seule solution : plus d’impôts, supprimons ces fainéants de fonctionnaires. Et puis après tout, prenons le peu d’argent qui restent à ces salauds de pauvres via leur impôts pour le réinjecter dans des services publics externalisés. Non mais franchement : on n’a pas idée d’être pauvre ? En plus c’est bien connu : pas un qui n’ait envie de travailler, ils préfèrent vivre royalement du RSA (466,99 € par mois) grâce à l’argent des honnêtes gens qui triment. De toute façon, il suffit de se sortir les doigts du cul et hop ! avec un peu d’envie et d’énergie : en deux temps-trois mouvements, on devient Bill Gates !

            En plus supprimer la fonction publique, ça évitera à tous les crétins de prendre des manches stupides quand ils font la connerie de dépasser les limitations de vitesse : il leur suffira de soudoyer les flics (comme dans le tiers-monde).

            PS : au fait ils sont responsables de combien de morts, suicides et autres vies brisées les capitalistes, boursicoteurs et autres banquiers depuis la crise des subprimes ?


            • amipb amipb 3 février 2012 20:11

              Faut-il vous rappeler que nos gouvernants sont également des fonctionnaires ? Faut-il vous dire que les professeurs font également partie des fonctionnaires ?

              Que je sache, c’est plus le système fiscal qui est injuste. Les fonctionnaires du fisc ont sans doute des impératifs ressemblant fort... à ceux du privé.


            • TDK1 TDK1 3 février 2012 21:06

              @ Sébastien A.


              Tout au moins, les banquiers et autres boursicoteurs qui ont pu mener à la ruine des épargnants que vous haïssez tant, ne sont ils pas « au service du public », eux. Ils ne prétendent pas être le bras de la Nation au service des citoyens. 
              Aujourd’hui, si vous n’ouvrez pas les yeux il faudra tout de même qu’un jour vous vous posiez tranquillement dans un fauteuil et que vous y réfléchissiez, notre statut de citoyen français nous octroie un régime d’état de serf. Rien ne vous appartient. Tout appartient à l’Etat et ce que vous croyez vous appartenir ne vous en fait que laissé en usufruit, à condition d’en payer un droit d’usage. Au lieu d’être au service des citoyens, les fonctionnaires sont aujourd’hui les instrument du seigneur qui appliquent les lois du seigneur-Etat. Le système est perverti. Les fonctionnaires d ’aujourd’hui obéissent aux ordres et se déresponsbilisent des conséquences. C’est le syndrome « Papon » généralisé.

            • Deds 3 février 2012 14:35

              Que le défunt s’estime heuerux : il aurait pu être poursuivi pour pour détention et port d’arme prohibés.....


              • kitamissa kitamissa 3 février 2012 15:01

                Il est loin le temps ou Francis Blanche que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre payait ses impôts et ses amendes en pièces de 1 centime , autrefois 1 ancien Franc en aluminium ...


                comme l’ami Francis cumulait les PV, les procès, mais gagnait pas mal d’argent certainement, il faisait préparer des sacs de plusieurs kgs de pièces par sa banque ,et débarquait chez le percepteur avec plusieurs sacs de 50 kgs de monnaie avec la somme exacte au franc près bien entendu, et les employés se coltinaient le comptage des pièces en faisant des piles !

                à la suite de ça, il y a eu une loi de votée pour ne plus payer en petite monnaie !



                • spartacus spartacus 3 février 2012 15:11
                  Le suicide des contrôlés....Y’en a plus qu’a France Télécom chaque année. 
                  Beaucoup croient que les recours existent, mais les délégués départementaux font le sapin de noël avec les contrôleurs les plus zélés, puisqu’ils dépendent ensemble du même ministère. Une supercherie du non-sens.

                  Les avocats fiscalistes décident dans un apéro commun avec la brigade fiscale sans le client du dossier ou les deux doivent être gagnant, l’avocat doit gagner un peu, faire durer pour les émoluments, et la brigade doit gagner aussi pour que le contrôleur gagne ses primes et son avancement. Toujours sur le dos du client. Le dossier quelque soit le fond n’a rien à voir avec le redressement.

                  Ça me rappelle le contrôleur que j’ai eu, je lui ai demandé si il se rendait compte qu’avec ses arguments et sa logique il pouvait conduire quelqu’un au suicide. Il m’a répondu de texto, qu’il n’avait eu que trois suicides dans sa carrière..., que c’était celui qui en avait le moins sur le dos de toute la brigade !

                  Le massacre des contrôlés n’est pas une légende c’est bien une réalité d’une administration Française ultra-violente. 



                  • TDK1 TDK1 3 février 2012 20:57

                    Oui, encaissé un suicide fait partie de la formation de l’ENI. Ils sont blindés, on leur fait entrer dans le crâne qu’ils doivent se déresponsabiliser, qu’ils ne font qu’appliquer les procédures et que les contribuables qui se suicident sont soit fragiles et se seraient de toute manière flingués, soit (argument d’ailleurs avancé dans ces commentaires) empreint d’un sentiment de culpabilité et choisir de s’auto punir.

                    C’est toujours le principe de déresponsabilisation, « ce n’est pas moi, je n’ai fait qu’appliquer les procédures ». J’appelle cela la loi « Papon ».

                  • alain_àààé 3 février 2012 15:45

                    je suis d accord avec l auteur moi il y a une semaine me suis fait arreter chez moi part le G I P N car j avais demandé au procureur de la république pouroiqu ses anciens collegues avaient classé 1 meurtre 2 tentatives d assassinat sur mon fils qu il a falut hospitaliser.donc on m as embarqué au commissarit et accusé de tentative de meurtre je dois passer dans 3 mois au tribunal que le parquet a demandé 1 an de prison 50000e d amende et j ai été fiché prise d A D N PHOTOS DU VISAGE ET EMPRIENTES et on m as libéré aprés 10 h de garde a vue un commissiaire m as dit vous etes fiché et on va vous en faire bavé soyé toujours en régle voila la france j ai écri a SARKO ET HOLLANDE pour ce fait moi qui ai eu des membres de ma famille déporté a auswitch et en allemagne vive la france


                    • pseudo 3 février 2012 15:49

                      Les vampires des impôts sont à la solde des banques dont ils reversent les intérêts. 

                      Sans la loi giscard rotschild la pression fiscal serait normal ! 
                      Nous vivons dans un monde virtuel de la télé réalité et des séries américaines où :
                      -les hôpitaux n’ont pas de salle d’attente surchargé et sans problème financier.
                      -les policiers ont comme mission principal de retrouver les criminels, ils n’ont pas cotas pour racketter les usagers de la route.
                      -Les agriculteurs sont heureux car le bonheur est dans le pré.
                      -la justice est juste et punie équitablement les criminels.
                      -les politiciens travaillent dans l’intérêt des citoyens et de la démocratie.
                      ....ect.
                      Il est temps de regarder la réalité des choses et arrêter de nous raconter des histoires.

                       Étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (ἀποκάλυψις /apokálupsis) signifiant « mise à nu », « enlèvement du voile » ou « révélation ».
                      Les souffrances du peuple Grec nous révèlent la vraie nature du mythe de la déesse Europe et du viole des démocraties par la bête financière (Zeus incarné en taureau).



                      • adeline 3 février 2012 18:33

                        Oui Ursulin surtout avec une phrase en trop « Probablement pour cela eut il fallu qu’il soit jeune, tunisien, et qu’il s’immolât par le feu »
                        bruti d’auteur


                      • TDK1 TDK1 3 février 2012 20:49

                        @ adeline,


                        Votre insulte suffit à vous qualifier. 

                      • adeline 4 février 2012 12:21

                        de même que cette phrase de trop dans « l’article » suffit à vous discerner


                      • TDK1 TDK1 4 février 2012 18:57

                        @ adeline


                        Si vous n’avez pas compris l’allusion :

                        Monsieur Bouazizi a été présenté comme une victime d’un système (qui soit dit en passant était dirigé par un certain Ben Ali, socialiste, membre de l’internationaliste et ami personnel de ceux qui aujourd’hui encensent les islamistes « modérés » qui ont pris le pouvoir) et, à ce titre a droit à « sa » place... à Paris !
                        Notre Français de base, lui, n’aura jamais droit à quelque reconnaissance que ce soit. Il est pourtant, lui aussi, victime d’un système....

                      • Raymond SAMUEL paconform 3 février 2012 19:59

                        Bonsoir,

                        Je ne me reconnais dans aucune idéolopgie ni corportation, mais j’ai vécu une aventure dont je me serais bien passé avec le fisc :
                        - j’étais petit entrapreneur second œuvre/décoration dans les années 60/70. Contrôlé par une inspectrice sortant d’école, munie de pourcentages de fraude par profession et gonflée à bloc, elle m’a rajouté près de 40.000 € de chiffre d’affaires (au vu de mes factures d’achat multiplié par la marge supposéede la profession de tapissier (que je pratiquais en principal, alors que je faisais de la cuisine avec pas de marge du tout sur certains corps d’état comme la plomberie, le carrelage, la penture). Elle aurait dû trouver environ 1.500 € de black (on ne peut pas éviter d’en faire un peu (comme avec les inspecteurs du fisc en retraite, ça m’est arrivé).
                        La chef de l’inspectrice m’a dit que j’avais agressé les fonctionnaires parce que j’avais protesté avec des mots polis mais fermes.
                        J’ai été poursuivi pendant des années jusqu’à craquer devant un receveur de la province où je m’étais réfugié. Compatissant, le receveur m’a fait un certificat d’insolvabilité (à cette époque il m’est arrivé de sonder les cabines téléphoniques pour récupérer les pièces coincées...
                        Un collègue de ma ville (d’ailleurs inconnu de mo)i, en faillite et devenu une matière à menacer, à humilier, à saisir etc, a pété les plombs et lâché sept balles dans le corps du syndic.
                        C’est ça l’histoire cachée des entrepreneurs qui étaient à l’époque hommes à abattre, gibier à chasser.
                        .Il y a eu changements à partir de l’arrivée de la gauche en 1981. Pour moi je me suis retrouvé dans un autre monde où j’ai considéré que j’étais chouchouté, dès l’instant où j’ai cessé d’être entrepreneur pour devenir handicapé. J’avais droit à des égards...


                        • TDK1 TDK1 3 février 2012 20:47

                          Merci de ce témoignage, il faut que vous sachiez qu’aujourd’hui la situation a empiré pour les entrepreneurs car les moyens informatiques ont décuplé et que les lois de protection qui existaient ont sauté, en particulier le fichage qui permet maintenant au fisc d’émettre un ATD auprès de n’importe qui dès que vous encaissez une somme si modeste soir elle. Un client vous paie, vous déposez le chèque sur votre compte, deux semaines après, le client reçoit un ATD. Inutile de vous dire que vous ne risquez pas de retravailler avec lui. Les recoupements avec les fichiers sécu et caf sont maintenant autorisés. Ainsi, petit à petit, vous êtes asphyxié, vous ne pouvez plus travailler, plus vivre, votre domicile fiat l’objet de saisies, votre véhicule aussi, vous n’avez plus d’issue. Tout est savamment et méticuleusement organisé. C’est le rouleau compresseur. Avec vous, la France a perdu un entrepreneur et gagné un assisté. Mais vous, vous avez, je le sais et vous comprends, gagné la tranquillité. Le problème c’est qu’un système qui incite à cela est un système qui est condamné à mourir car qui génère la plus value qui peut payer les assités ?


                        • Annie 3 février 2012 21:33

                          C’est un peu à côté du sujet mais pas complètement. J’habite en Angleterre, et pour ceux qui auraient suivi ce qui s’y passe, au nom des sacro-saintes économies que nous devons faire à cause de la récession,des banques qu’ils nous a fallu sauver (too big to fail) et de l’endettement dans lequel nous nous trouvons, le gouvernement vient de faire passer des lois qui diminuent les prestations pour les enfants handicapés, qui obligent les cancéreux à subir des examens médicaux pour savoir s’ils sont quand même (entre deux chimiothérapies) capables de travailler, qui ont retiré aux handicapés l’allocation qui les aidait à payer des à-côtés et leur permettait de travailler etc. etc. etc. . Beaucoup d’handicapés ont dit qu’ils préféraient mourir par leur propre main plutôt que de continuer à vivre dans de telles conditions. Je me demande combien il faudra de morts ou de suicides avant nous comprenions à quelle extrémité en sont réduits des gens désespérés.


                          • Annie 3 février 2012 21:37

                            Je n’aurai pas dû parler de gens désespérés mais acculés. Qui ne peuvent pas payer leur loyer, le chauffage, doivent faire un choix entre nourrir leurs enfants ou se nourrir.


                          • lloreen 3 février 2012 22:58

                            Ce qui est ignoble est que cet impôt sur le revenu est une arnaque.
                            Cette escroquerie a été le fait de quelques banquiers qui ont corrompu des sénateurs américains en les soudoyant pour que l’amendement soit ratifié avant les congés de Noël aux Etats-Unis en 1913.
                            Sauf que cet amendement est totalement illégal car il n’a pas été ratifié par suffisamment d’états américains.Le président américain et le congrès le savent mais se taisent.Une soixantaine de millions d’ américains ne paient pas l’impôt sur le revenu car ils le savent aussi.Et la grande majorité paie par peur des tracasseries...

                            Il existe pourtant là-bas, une décision de justice, qui reconnaît que cet impôt sur le revenu est illégal .(juge James C.Fox - 2003 US district court).
                            Cette question est relatée dans deux livres : The law that never was (vol. 1 & 2)

                            En France, l’impôt sur le revenu est consdéré également comme une arnaque.
                            http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=pNMYTdJbRls

                            L’impôt sur le revenu sert à payer les intérêts de la dette que ces mêmes banquiers ont imposée aux Etats-Unis d’abord par l’intermédiaire de la FED (institution privée) et à nous ensuite par la loi de 1973 (Pompidou Giscard).

                            A ce sujet, il est intéressant de lire l’étude (en PDF) d’ d’Edward Griffin sur la FED.
                            http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/67/15/03/Rothschild/Conf-Ed-Griffin-Creation-FED.pdf


                            • Ruut Ruut 4 février 2012 06:07

                              L’impôt est abusif en France.


                              • hacheii 4 février 2012 09:37

                                Enfin soyez des citoyens responsables, dites-vous bien que vos impôts, vos taxes, vos PV, servent à payer les salaires des 7 millions de fonctionnaires.
                                Que ferions-nous sans fonctionnaires ?


                                • hacheii 4 février 2012 09:45

                                  Les contrôles technique par exemple, ça c’est une vraie mesure de gauche pour assurer la sécurité des citoyens, ça permet de créer des emplois payés directement par les citoyens, à 80 euros le CT, ça permet de remplir les carnets de commande des constructeurs automobiles et des sous traitants, ça permet de mettre des PV, donc de remplir les caisses de l’Etat, de terroriser les citoyens en mettant des flics partout pour vérifier que la voiture du citoyen est en état de touler, oui dans le monde idéal de gauche, les citoyen ont tous des voitures neuves ou sortant de chez le garagiste ; et ça permet de dresser à l’obéissance le citoyen, s’il se rebelle, hop garde à vue, empreinte digitale, empreinte ADN, on ne sait jamais, on n’est jamais trop prudent.


                                  • Krokodilo Krokodilo 4 février 2012 09:57

                                    Article démago sur un drame dont vous ne connaissez rien sinon les gros titres des journaux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès