Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > We are the Woerth...

We are the Woerth...

Il n’y aura peut-être pas d’autres affaires telle celle-ci, qui mobilise tous les médias libres ou pas, et est une des plus complexe et surtout, rassemblant le plus de thèmes épineux imbriqués ensemble. Entre l’héritière de la première fortune de France, le passé fort douteux à l’origine de celle-ci, son confident opportuniste, les liens financiers hors la loi avec un parti politique dominant en temps d’élection, ses supposés possessions dans les îles, elles-mêmes sièges de paradis fiscaux, et eux mêmes tellement montrés du doigt et promis à la lutte sans merci par le pouvoir en place jusqu’à son chef, tout y est...et encore ! de nouveaux noms sont en passe de ressortir qui ajouteraient du piment à cette sauce déjà explosive. Aucune autre affaire ne démontrera aussi clairement l’intérêt des corrupteurs vénaux envers notre organe gouvernemental et la caisse enregistreuse qu’il est sensé défendre.

Dans l’instant présent, il n’y a pas d’autres affaires plus gravement complexes que celle-ci (bien qu’il faille s’attendre à tout) et surtout plus proche du sommet de la pyramide étatique française. Du dénouement de celle-ci répond la capacité du peuple entier à voir défendus ses intérêts par le corps judiciaire à l’article des règles sociales communes. Évidemment, il n’empêche pas que l’ensemble du corps social puisse être lui aussi, tout autant compromis à son échelle par le même type de dysfonctions de comportements humains. Donc, personne ne peut jeter la pierre à personne à la différence que le peuple confie ses plaintes et fait appel à l’organe judiciaire lui même au service du peuple tout comme de l’élite.

Dans ce cas précis, si ce type de comportement pouvant être jugé fautif affecte déjà des associations, des familles argentées, des entreprises vérolées, la corruption à ce haut niveau s’avère tel un cancer généralisé c’est à dire, en somme, que la Société est malade et peut-être condamnée. Une telle recherche et conclusion à l’échelle mondiale pourrait définir si ce ne serait pas la civilisation toute entière qui le serait désormais, condamnée, comme ont dû l’être d’autres retentissantes dans le passé. En effet, ce sont des règles précises et définies qui ont pu arriver à fixer les rapports entre tous les humains et les contraindre à une certaine discipline de transparence dans leurs échanges. Mais la fluctuation ou le brassage actuel de ces règles démontre une certaine dérive quasiment anarchique très révélatrice. En effet, lorsque l’on commence à changer les règles d’un jeu ancestral qui pourtant fonctionne, c’est pour en peaufiner les mécanismes, en graisser les rouages, ou parfaire un complexe réseau d’application de nouveaux principes, mais jamais on n’a vu personne nettoyer une horloge au karcher...

Le vaisseau national semble abandonné dans la tempête bancaire au gré des esquifs et à l’humeur des opportuns pirates prêts pour l’abordage. Le capitaine n’inspire aucune confiance aux passagers que nous sommes, dont certains pourtant rament courageusement et quotidiennement. La clique au pouvoir vient de révéler ses collusions avec le système contagieux qui envenime la Société. La longue chaine qui relie la plus grande fortune du pays par l’intermédiaire du ministre de l’argent aux lointains paradis fiscaux, sources indéterminées de tous les troubles, est désormais trop tendue et sort de l’eau, devenant complètement apparente. Les maillons non solidaires sont désormais à vue et nus. Si cela ne suffit pas à terme à déstabiliser le gouvernement dans on entier ou à entrainer une réflexion sur la constitution sociale, je vous le demande, qu’est ce qui peut bien remettre de l’ordre dans notre monopolytique commune ?

Documents joints à cet article

We are the Woerth...

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • ravachol 13 juillet 2010 11:10

    « Dans l’instant present il n’y a pas d’autre affaire plus complexe »
    Je croit moi que woerth-bettencourt est un ecran de fumee(du moins pour sarko)
    pour que l’on oublie de parler de karachi,et surtout de demander la levee du secret defense


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juillet 2010 11:50

      En effet, c’est possible, cette affaire en cache une, voire deux autres comme Karachi et Clearstream...mais elle est un bel arbre qui cache la forêt des affaires d’État. Surtout, elle tombe au mauvais moment, en pleine réforme de la retraite et nous emmène jusqu’au cœur du problème, les paradis fiscaux et les liens qui les unissent à nos dirigeants. Ce que j’ai voulu exprimer est que si cela ne constitue pas le coup de pied dans la fourmilière souhaité par tous, et ne suffit pas à faire tomber le chapeau, quoi d’autre de pire encore faudra-t-il déterrer ?


    • Clojea CLOJEA 13 juillet 2010 12:38

      Bonjour Lisa : Et oui, encore et toujours la « gélatine politique »... Ma foi, à suivre. Merci pour l’article


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juillet 2010 15:16

        Bonjour CLOJEA, c’est un peu comme le bout de sparadrap du capitaine Haddock dans l’avion pour Sydney, il n’arrive pas à s’en débarrasser et même quand celui ci fait le tour de l’avion, il lui revient dessus avant l’arrivée...merci pour le passage.


        • furio furio 13 juillet 2010 15:19

          Ce n’est plus Woerth ! Dont il s’agit de sauver les parties ! Mais bel et bien le parti ump que talonetto 1er essaie de faire survivre ! Il s’agit bien de financement illégal de parti politique. De corruption donc ! etc... 
          Les partis fantoches créés par tous les umpistes servent à multiplier les dons SANS compter les espèces !!!


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juillet 2010 18:00

            On est d’accord, et l’autre conclusion est que n’importe quel fantoche qui arrive de Babel Oued avec dix millions pillés dans la caisse le la première fortune du pays peut inonder et gagner une campagne électorale avec un beau pantin en marionnette.


          • oncle archibald 13 juillet 2010 17:17

            Rappel de l’essentiel, toujours clairement et joliment exprimé. Merci Lisa Sion.

            Il faut sauver le soldat démocratie. Il faut reconstruire des voies et remettre sur des rails bien droits ce train qui n’en finit pas de tortiller et dérailler.
            Mais qui va pouvoir nous convaincre et nous entrainer derrièrre lui (ou elle) pour cet œuvre de salut public urgente comme jamais ... Nous sommes sans doute nombreux ceux qui sont prets à participer à une mission de ce type, mais il faut un leader crédible et solide pour la lancer car les coups vont tomber sur lui comme la grêle.

            Un sauveur svp, sinon rien !

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juillet 2010 18:10

              Merci onc’

              le problème est : qui est-ce qui a vraiment envie d’hériter du lourd passif de l’aut’ ostrogoth ? Qui a les mains suffisamment calleuses pour attraper la patate chaude ? et également, qu’est ce que c’est que cette constitution qui autorise n’importe quel nettoyeur haute pression à prendre le volant du train commun ?

              Autre question, comment ça se fait qu’on a pas déjà chacun une carte à puce aux couleurs de l’Etat et le distributeur en mairie ou à domicile sur ordinateur individuel pour sanctionner en direct live toute parole ou décision contraire aux velléités populaires ?

              Le sauveur, il est numérique, obligé non ?


            • oncle archibald 13 juillet 2010 18:44

              J’avais il y a quelques temps émis l’idée que la démocratie fonctionnerait mieux :

              1/ s’il était interdit de présenter un programme électoral sans que chaque proposition soit clirement et simplement exprimée, chiffrée, et que le financement nécessaire à sa réalisation soit prévu et lui aussi expliqué, accompagné d’un projet fiscal explicitement détaillé.

              2/ si les élus étaient contrôlés à mi mandat pour que l’on puisse faire le bilan de la réalisation de leurs engagements .. Avec l’éventualité d’une sanction immédiate. Si le programme est engagé et à peu près respecté, l’élu continue son mandat sans autre forme de procès. Si au contraire il ne fait pas ce pour quoi il a été mandaté, le peuple revient aux urnes pour lui dire s’il lui accorde encore ou pas sa confiance ... Si c’est non, inutile d’attendre l’échéance normale, de nouvelles élections sont aussitôt organisées .. 

              Bien sur ce doit être utopique et très difficile à mettre en œuvre, mais comment obliger ceux que l’on a élus à faire ce pourquoi nous les avons mandatés ???
              Depuis trop longtemps nous subissons. Vote et tais toi., cela devient insuportable. 
              Et l’autre ostrogoth qui vient nous distribuer sa ration de paroles lénifiantes dans la lucarne en nous expliquant qu’il faut faire preuve d’une grande abnégation pour gouverner la France ! Si je pouvais me payer un autre téléviseur je lui aurai bien envoyé un boule de pétanque en pleine poire !
              Demain c’est le 14 Juillet .. Réflechissons à la prise de la bastille ...


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juillet 2010 20:05

                Tiens, une bonne adresse bien échafaudée pour mettre à jour les promesses de naboléon. http://bilan-promesses-sarkozy.aceboard.fr/ le type en question, peut-être ump a dans les mois qui suivent abandonné son chantier pourtant joliment organisé...éloquent sur le dégoût qui peut naitre y compris dans les rangs des partisans...

                Demain, pour la bastille, il faut déterrer les vuvuzélas...


              • Defrance Defrance 13 juillet 2010 21:47

                J’ai la même démarche que vous et j’ai imaginé la création d’un mouvement ou parti des RIENS qui aurait des élus bénévoles ne décidant et ne faisant RIEN, mais redistriburait les indemnités perçues aux élections aux services public : Le but est de tarir les fonds officiels des partis pour les obliger a faire ce qu’ils ont promis durant leur campagne ?

                 En Politique, le porte monnaie est le meilleur argument (on vient d’en avoir la preuve) ?


              • Fergus Fergus 13 juillet 2010 22:22

                Bonsoir, Lisa Sion.

                Apparemment une nouvelle affaire en vue sortie par Le Canard Enchaîné et Marianne : Woerth aurait, 8 jours avant de quitter le ministère du Budget, cédé 57 ha de la forêt de Compiègne à une société de courses dont le patron est lié à son épouse. Cela sans appel d’offre et pour un prix d e2,5 millions d’euros alors que ce domaine en valait 20 ! Woerth n’est décidément pas sorti de l’auberge !!!


                • Defrance Defrance 13 juillet 2010 22:28

                  Je confirme, en fait on comprend ici localement pourquoi la reforme BALAMOU voullait supprimer la Picardie en ratachant le sud de l’OISE (Compiegne Senlis, Chantilly) et ratacher le nord du departement (beaucoup moins riche) au Nord pas de calais avec la Somme ! L’aisne serait ratachée a la champagne !


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juillet 2010 13:05

                  xcuses, internet en carafe,

                  Aujourd’hui quatre mises en garde à vue dans les parages de la milliardaire...
                  Merci à vous.


                • silversamourai silversamourai 13 juillet 2010 22:45

                  Bonjour Lisa,

                  au sujet des règles du jeu de comportements humain, depuis quelques décennies sous le masque d’un changement des règles nous subissons une dérèglementation.

                  La concurrence libre et non faussée ce n’est plus du droit : le plus fort n’a pas besoin d’en avoir le droit pour contraindre sa victime , il suffit qu’elle soit plus faible.

                  N’ayant pas de mémoire,nous commençons à évaluer l’immensité des dégâts de la guerre économique .

                  Comme dans toute guerre , il s’agit de tuer le concurrent-adversaire !

                  Personnellement, la trace des écrits de Balzac dans ma mémoire m’est d’un grand secours pour percevoir le jeu des grands prédateurs actuels.

                  A propos d’un hypothétique sauveur-messie , si sa fonction est de nous procurer du courage fondé sur l’espoir de sa venue, utiliser ce courage re-naissant, pour construire un humanité un peu plus créatrice que mortifère, réalise, peut-être, sa présence....


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juillet 2010 13:08

                    xcuses, net en panne,

                    « Comme dans toute guerre , il s’agit de tuer le concurrent-adversaire  ! » le problème est que le plus individualiste doit donc tuer tout le monde...y compris le mal qui est en soi. Vaste programme !


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juillet 2010 13:11

                    « C’est vrai que c’est une belle affaire, enfin deux belles affaires ....plein de belles affaires ! » c’est ainsi dans le monde des affaires, toujours quelque chose affaire...

                    « skannndâles » dans le monde des aveugles, le borgne est roi. Dans le monde des affaires le roi est borgne.


                  • furio furio 14 juillet 2010 08:28

                    HOulalalala !!!ça pue de plus en plus. Le financement illégal de parti semble avéré avec la révélation du nouvelobs. WOERTH de plus en plus empêtré dans « ses affaires » et celles de son épouse. le Comte De Maistre de plus en plus « mouillé » avec « sa retraite » à 5 millions en 2008 alors qu’il travaillait encore !! le Président et l’Ump élus avec des enveloppes de « liquide ». Etc... où va t’on ?


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juillet 2010 13:14

                      Ni le mondial de foot ni le tour de France ne pourront cacher la forêt des affaires mais même si le vase déborde, peut-être qu’une seule goutte n’en tombera.

                      Merci à tous. L.S.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 18 juillet 2010 01:49

                      Merci emmanuelG,

                      Je ne dispose pas d’un net à fort débit. Il m’est assez difficile de parcourir pour accumuler le preuves. Je dois donc m’en remettre à ma propre opinion mais pas pour autant m’enorgueillir. Des paysans pleins de bon sens comprennent bien plus de choses qu’ils n’en expriment...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès