Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Wikipédia, la connaissance par l’objectivité !

Wikipédia, la connaissance par l’objectivité !

L’accès au savoir universel a été, pendant très longtemps, un idéal recherché par tous les êtres humains. Les nombreux projets encyclopédiques qui ont essayé d’atteindre ce noble objectif n’avaient pas les techniques modernes pour y arriver et ce n’est donc qu’une certaine partie de la population (les élites) qui pouvait bénéficier de leurs avantages. Aujourd’hui, grâce au Web et à la fameuse encyclopédie Wikipedia, il devient de nouveau envisageable de toucher cet ancien rêve…

Lorsqu’en 1751, Diderot décide de commencer son projet d’Encyclopédie, aidé par ses amis « philosophes », il a pour ambition de dépasser le simple ouvrage synthétique destiné à informer. Il veut en faire un outil pour lutter contre l’intolérance et l’obscurantisme religieux de son époque. Il veut promouvoir la pensée rationaliste et la largeur d’esprit caractéristique des Lumières. Malgré les menaces profanées par les gens d’Eglise à son encontre, il réussit, en 1765, à achever son œuvre qui deviendra et restera alors, comme une avancée majeure dans l’histoire des connaissances. La majorité des encyclopédies qui suivront, s’inspireront de son modèle, sans jamais réussir à l’égaler au niveau de la liberté de ton utilisé, de peur d’être censurés.

L’objectif louable d’élever le niveau de conscience et de connaissances générales des populations fut donc rapidement abandonné et remplacé par des objectifs plus pragmatiques tels que le profit et la rentabilité. A cela, il faut rajouter des contraintes techniques qui ont tôt fait de décourager les plus assoiffés de connaissance :

  • Un coût d’achat relativement élevé des encyclopédies
  • Une Difficulté à accéder rapidement et efficacement aux sujets en raison des nombreux volumes à consulter et de leur indexation complexe
  • Une Mise à jour difficile en raison des coûts d’imprimerie

Heureusement, le développement de l’informatique et d’internet viendront corriger au fur et à mesure ces problèmes et en 2001, apparut Wikipedia, la première encyclopédie universelle coopérative. Cette encyclopédie en ligne gratuite redonne de l’espoir aux défendeurs de la liberté d’expression et à tous ceux qui veulent d’un monde « open source » où le « copyright » est remplacé par le « copyleft ».

Avec plus de 25 millions d'articles (mars 2013) parus dans plus de 260 langues, Wikipedia est devenue aujourd’hui l’outil incontournable pour s’informer et se documenter de manière objective et efficace. Sa neutralité et sa grande facilité d’utilisation ont favorisé sa croissance fulgurante dans les moteurs de recherche comme Google. Ainsi, selon « Alexa Internet », 50% des recherches sur internet seraient redirigées vers Wikipedia (mars 2013).

La grande force de cette encyclopédie réside dans l’utilisation des wikis. Le wiki est un logiciel qui permet à n’importe quel visiteur d’une page web de modifier son contenu en temps réel. Cela permet donc à tout article d’être optimisé de manière collaborative et continue par des contributeurs bénévoles qui sont réguliers ou occasionnels : http://blog.wikimedia.fr/wp-content/uploads/2011/04/image5.png. Ce modèle coopératif d'organisation est la clé de réussite de Wikipedia. Il implique un égal droit de participation pour tous, sans égard pour l'âge, la compétence, le sexe ou l'origine. De plus, à la différence des médias susceptibles de prêter le flanc à des pressions politiques ou publicitaires, il est quasi-impossible de contrôler, influencer ou manipuler cette forme d'intelligence collective, ou « sagesse des foules ». Il existe en effet un minimum de règles qui empêchent les actes de vandalisme, les « spams » et les divers détournements qui essayent de nuire à ce formidable travail collectif. Car grâce aux « adresses ip », l'anonymat sur l'Internet n'existe pas et c’est ainsi qu’il est possible de retracer tout l’historique des tentatives de manipulation de l’information de ces forces obscures.

La tentation est pourtant très grande, vu le succès de certains articles qui traitent de l’actualité chaude (conflit israélo palestinien, printemps arabe, scandales financiers, etc.), de venir manipuler son contenu. La CIA, le Vatican, les gouvernements américains et israéliens, les médias (Al Jazeera, Fox news), les compagnies pétrolières (Exxon, Shell, Total) ou encore l’industrie pharmaceutique, ce ne sont pas moins d’une centaine d'organismes publics et privées qui ont, depuis des années, discrètement, tenté de rectifier ce qui ne leur convenait pas dans Wikipedia. Le célèbre magazine Wired a même mis ces scandales sur le devant de la scène en proposant d’élire « les modifications de Wikipédia les plus honteuses ». Un coup d’œil sur le « WikiTracker » de Virgil Griffith, un brillant hacker américain, nous permet de mesurer de manière édifiante l’ampleur de ces menaces pour notre liberté d’être bien informés.

JPEG - 89.1 ko
wikiwatcher

L’indépendance financière de Wikipédia est un autre élément très important pour faire face aux pressions politiques et économiques. Contrairement à un grand nombre de sites, Wikipedia refuse d'afficher de la publicité pour financer son fonctionnement. La fondation Wikimedia qui gère l’encyclopédie, organise annuellement une collecte de fonds par une annonce sur sa page web principale sous forme d'« appels aux dons » de Jimmy Wales, son co-fondateur. Les donateurs peuvent être tout aussi bien des utilisateurs particuliers, des institutions (tel que des universités ou des associations) que des entreprises privées. Ces dons permettent de payer les frais liés à l’utilisation des serveurs informatiques et de payer la trentaine de techniciens qui les gèrent.

Devant le succès incontestable de Wikipédia qui a fait perdre d’énormes parts de marché aux médias traditionnels, certains comme « Le Monde » ou « l’AFP » tentent de la discréditer en lui attribuant des critiques assez partiales. Une chronique d’ Olivier Zilbertin dans la version papier du Monde du 4 janvier 2013 va ainsi jusqu’à annoncer la disparition de Wikipédia à brève échéance. Les principales critiques concernent la difficulté d’accès aux nouveaux contributeurs qui essayent de venir prêter main forte aux anciens. Ces derniers ne seraient plus en nombre suffisant « pour faire face à l’énorme quantité d’informations disponibles sur ce site ».

Heureusement pour nous, l’intelligence collective est une force qui permet à notre encyclopédie de se remettre en question et d’innover pour continuer à être efficace. Ainsi, le projet « Athena » prévu pour 2015, vise à améliorer et optimiser plusieurs aspects importants de Wikipédia comme la coopération des contributeurs des sections étrangères pour mieux uniformiser leurs projets. Il s’agira aussi de rendre plus conviviale l’interface de changement des pages pour ne pas rebuter les contributeurs néophytes.

D’ici là, continuons à nous informer et à améliorer nos connaissances de manière objective en consultant Wikipédia sur nos ordinateurs, Smartphones ou tablettes. C’est un outil formidable qui gagnerait à être diffusé plus largement encore pour aider les différents programmes d’éducation à atteindre leurs objetcifs. Quand à nous, pour tous ceux qui n’ont pas encore « contribué » à un article wikipédia, pourquoi ne pas s’essayer maintenant ? Nous avons tous une passion que nous aimerions partager, n’est-ce pas ? http://www.youtube.com/watch?v=Vvw15jvXpiM

sources :

wikipedia.org

http://blogs.rue89.com/les-coulisses-de-wikipedia

www.alexa.com

http://blog.wikimedia.fr/

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 22 mars 2013 10:13

    oui bravo pour wikipédia
    mais permettez moi de reprendre quelques idées « curieuses »

    «  a été, pendant très longtemps, un idéal recherché par tous les êtres humains. »
    vous rigolez ???
    les êtres humains sont focalisés dans leur ensemble soit sur le pouvoir soit sur la survie
    même dans le monde moderne actuel ou toutes les conditions sont remplies quel pourcentage de gens s’ intéresse au savoir ?

    « l’objectivité »
    mais c’est toujours un sujet qui connait et l’ objectivité scientifique est un mythe
    croire que wiki peut être vecteur d’objectivité est très risqué
    prenez par exemple le cas du 11/ 9 les thèses « réopenistes » sont traitées par dessus la jambe et sous l’ appellation péjorative « théorie du complot » l’article qui leur est consacré est construit de manière a laisser entendre qu’il ne s’agit que de foutaises
    est ce un point de vu objectif ou partisan ?
    ça dépend !
    si vous êtes partisan de la version officielle c’est de l’objectivité
    si vous êtes réopeniste c’est un article partisan
    ...............
    alors ou est la vérité ?
    si elle dépend de se que l’on croit « apriori » ou est l’objectivité ?

    alors attention wikipédia est un instrument magnifique mais il peut aussi devenir très vite un formidable outil de manipulation
    d’autant que plus vite que l’on s’imaginerait que ce n’est pas possible

    vous êtes de formation scientifique ?
    on ne vous a pas appris a ne jamais renoncer a l’esprit critique ?


    • Gasty Gasty 22 mars 2013 10:34

      @ gaijin

      A propos de votre exemple « 11/9 » il me semble que les faits sont rapporté avec objectivité.
      En voici deux extrait :

      1-Certains contestent les explications couramment admises concernant ces attentats et avancent des théories explicatives alternatives, généralement qualifiées de théories du complot et considérées par certains comme des théories « révisionnistes »12, voire « négationnistes »13,14, d’attentats qualifiés le 17 octobre 2001 de crimes contre l’humanité par Mary Robinson, chargée du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme15.

      2-Analysés par le NIST, les échantillons de poutres externes des étages touchés indiquent pour la plupart une exposition à une température maximale de 250 °C, une faisant exception avec une température supérieure, mais en dessous de 600 °C. Les calculs réalisés par cet organisme ont indiqué des températures maximales d’environ 500 °C58. Ces résultats sont cohérents avec les données d’expérimentations réalisées par l’industrie métallurgique où des feux d’hydrocarbures dans des parkings n’ont pas été capables d’échauffer les poutres d’acier non protégées à plus de 360 °C.

      La puissance de ces feux reste par ailleurs très inférieure à celle d’incendies de tours répertoriés, tel celui du One Meridian Plaza


    • gaijin gaijin 22 mars 2013 11:14

      gasty
      il vous semble ........
      mais pas a moi .......

      la question n’étant pas de trancher le débat dans un sens ou dans l’autre
      la simple façon dont est présenté l’article sur « les théories du complot » est une prise de position
      peut être êtes vous de formation scientifique et légitiment attaché aux faits mais étant plus de formation
      littéraire je sait que l’on manipuler les idées en présentant les mêmes faits d’une manière différente

      la question que je soulève est celle de l’objectivité
      il vous semble ........
      mais pas a moi .......
      lequel est objectif ?
      les deux !
      pourquoi ? parce ce que nous acceptons de manifester que notre opinion n’est au final qu’un sentiment .......
      aucuns ! notre sentiment bien qu’objectivement réel est il fondé en raison ?

      peut t’on a partir de là prétendre a une objectivité ?
      cqfd ?


    • gaijin gaijin 22 mars 2013 11:17

      pardon
      le lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_%C3%A0_propos_des_attentats_du_11_septembre_2001

      les théories du complot a propos des attentats du 11 septembre


    • fb 22 mars 2013 12:15

      L’objectivité n’existe pas sauf à avoir un référentiel absolu et des moyens de mesure. Wikipédia met en avant plutôt la notion de neutralité qui expose les points de vue à un moment donné en fonction du contexte et des informations disponibles et raisonnablement vérifiables, du contradictoire avec des sources.
      L’objet d’une encyclopédie est de fournir des pistes de départ pour approfondir un sujet, le lecteur ne doit pas être passif d’autant plus qu’il peut être rédacteur et apporter ses connaissances si toutefois il y a consensus sur la qualité et la véracité des informations ajoutées.
      Eu égard au fonctionnement qui semble anarchique de Wikipédia, ça fonctionne vraiment très bien.


    • gaijin gaijin 22 mars 2013 12:47

      fb
      merci vous le résumez très bien
      quoi que nous ayons banni la religion notre société vis en fonctions de mythes
      rationalité, objectivité, liberté, démocratie ........
      il est urgent de prendre conscience de la vraie nature de la réalité ........


    • Gasty Gasty 22 mars 2013 13:28

      L’objectivité des faits, ensuite à vous d’en tirer les conclusions que vous voulez !

      Et si vous n’avez pas d’apriori...

      Je n’ai pas vu de réel suggestibilité pour vous dirigez dans un sens ou dans l’autre.


    • Shakealot 22 mars 2013 23:12

      Les « faits » sont des évènements communément admis, ce qui ne signifie pas qu’ils soient « vérité » ou « objectifs ». Un fait est relayé par des témoins -> subjectivité
      « 1+1=2 » est un fait expérimenté par chacun d’entre nous sur lequel nous tombons tous d’accord, mais ça n’en fait pas une réalité pour autant.
      Relayé un fait de telle ou telle manière, sélectionner les faits, relève de la subjectivité.

      Je suis 100% d’accord avec gaijin, l’objectivité (ou la neutralité) sont des mythes qu’il nous faut vite faire tomber. La seule manière, à mes yeux, adéquate de juger une information est de juger l’honnêteté (ou crédibilité) de sa source, et ce jugement est propre à chacun.

      La Vérité ne nous sera jamais accessible, on peut tenter de l’approcher, de la schématiser, mais la vérité (comme Réalité) implique d’avoir toute les cartes en mains pour pouvoir la comprendre. Autrement dit, l’unique manière de connaitre la Vérité, c’est d’être omniscient. Pas franchement évident =/

      L’intérêt de Wikipedia, c’est de proposer une structure collaborative difficilement manipulable, mais ce site n’est à l’abri de rien et peut contenir des mensonges, ce qui est déjà arrivé.


    • Gasty Gasty 23 mars 2013 08:26

      Je sais parfaitement qu’il n’y a pas une histoire mais des histoires interprétés selon les personnes , mais1+ 1 =2 c’est un fait.L’exemple concerne le 11/9 et est objectif. Ce sont des faits objectifs.

      C’est à ce demander pourquoi l’objectivité et sa définition existe. A vous entendre elle devrait etre bani du vocabulaire et du dictionnaire.


    • gaijin gaijin 23 mars 2013 10:08

      gasty
      mais oui c’est une bonne idée quand un mot ne recouvre rien de réel pourquoi l’ employer ?
      les faits oui ! il faut s’attacher aux faits mais aux faits nus et pour des évènements complexes il faut être bien certain de posséder tous les faits ( et dans le cas du 11 9 c’est loin d’être le cas, si aucune des thèses du complot n’est entièrement satisfaisante, la vo est plus trouée qu’une passoire, mais ce n’est pas mon propos et j’ai surement eut tort de prendre cet exemple )

      1+1
      mais un plus un n’égale pas toujours deux ceci n’est pas un fait mais une convention qui n’est applicable qu’a certains domaines
      si on prend les « mathèmatiques de l’ être » 1+1 = 3 et 3 =1
      mais ce domaine ne vous est sans doute pas familier
      en cuisine ça ne marche pas non plus : une poire plus une pomme n’égalent pas deux pommes
      ...........
      sortez de la « rationalité restreinte » que l’on vous a inculquée et allez prendre l’air ........

      un dernier truc sur le 11 9 (après j’arrête promis ) hier il y avait une émission sur bush fils et ses conseillers le jour même l’un d’eux lui dit : et maintenant on va pouvoir attaquer l’ irak 
      cool non ?


    • Shakealot 23 mars 2013 23:25

      Ce qui me dérange dans l’objectivité c’est l’utilisation qui en est faite. L’objectivité est censée être porteuse de Vérité. Je n’y crois pas un instant. Je pars du principe qu’absolument TOUT peut être remis en question, que toutes nos connaissances ne sont que des opinions.

      Des faits présentés comme Vérité -> non, des faits présentés comme conventions -> certes ...

      Tout n’est qu’affaire d’opinion, la meilleure manière de tendre vers la Vérité et la recherche du consensus, d’où ma passion pour les outils tels qu’Agoravox ou Youtube où la possibilité de « voter » permet de connaitre l’opinion générale.
      Wikipédia est plus ambiguë je trouve, le principe même d’une Encyclopédie m’ennuie, même si je dois reconnaitre que ce site est très enrichissant !


    • Gasty Gasty 24 mars 2013 10:56

      @ gaijin

      En résumé, ce qui vous convient de croire ! Je ne suis pas sûr que ce soit rationnel en effet.Surtout avec des comparaisons qui n’ont aucun rapport entre eux, sauf peut etre l’utilisation du mot mathématique pour étailler vos propos, mais je suis désolé c’est insuffisant et la aussi « en effet » ça manque d’objectivité.
      L’objectivité est donc banni de votre vocabulaire.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 24 mars 2013 20:48

      Le problème est que les pages de discussion sont verrouillées par une clique d’anonymes fermée à tous les contributeurs plus instruits que ces anonymes.


    • baldis30 28 mars 2013 23:27

      les modifications des articles concernant le climat sont systématiquement barrées si elles ne sont pas conformes aux ukases du GIEC . Est-ce là l’objectivité lorsqu’on connait par ailleurs tout le scandale sur les messages échangés entre plusieurs membres de cet organisme .


    • jacques jacques 22 mars 2013 10:43

      Une des grandes qualités de wikipédia est la notion de discussion dans la page d’un article .Elle amène parfois une meilleure compréhension de l’article.


      • omarus omarus 22 mars 2013 16:54

        vous avez raison de rajouter cet élément très important aussi.


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 22 mars 2013 11:36

        L’Encyclopédie de Diderot, avancée majeure ?

        La gauche, qui entretient ce mythe, est bien discrète sur la façon dont L’Encyclopédie traitait de l’homosexualité :

        « SODOMIE, s. f. (Gram. & Jurisprud.) est le crime de ceux qui commettent des impuretés contraires même à l’ordre de la nature ; ce crime a pris son nom de la ville de Sodome, qui périt par le feu du ciel à cause de ce désordre abominable qui y était familier.

          La justice divine a prononcé la peine de mort contre ceux qui se souillent de [ce] crime, morte moriatur [on le tuera, il mourra] ; Lévitique, ch. XX [XX, 13].

         La même peine est prononcée par l’Authentique, ut non luxurientur (i).

         La loi cum vir au code de adult. veut que ceux qui sont convaincus de ce crime soient brûlés vifs (ii).

          Cette peine a été adoptée dans notre jurisprudence : il y en a eu encore un exemple en exécution d’un arrêt du 5 juin 1750 (iii), contre deux particuliers qui furent brûlés vifs en place de Grève.

         Les femmes, les mineurs, sont punis comme les autres coupables (iv).

          Cependant quelques auteurs, tels que Menochius, prétendent que pour les mineurs, on doit adoucir la peine, surtout si le mineur est au-dessous de l’âge de la puberté.

          Les ecclésiastiques, les religieux, devant l’exemple de la chasteté, dont ils ont fait un voeu particulier, doivent être jugés avec la plus grande sévérité, lorsqu’ils se trouvent coupables de ce crime ; le moindre soupçon suffit pour les faire destituer de toute fonction ou emploi qui ait rapport à l’éducation de la jeunesse. Voyez Du Perray (v).

          On comprend sous le terme de sodomie, cette espèce de luxure que les canonistes appellent mollities, & les latins mastupratio, qui est le crime que l’on commet sur soi-même ; celui-ci lorsqu’il est découvert (ce qui est rare au for extérieur) est puni des galères ou du bannissement, selon que le scandale a été plus ou moins grand.

          On punit aussi de la même peine ceux qui apprennent à la jeunesse à commettre de telles impuretés ; ils subissent de plus l’exposition au carcan avec un écriteau portant ces mots, corrupteur de la jeunesse. Voyez les novelles 77 & 141 (vi) ; du Perray, des moyens can. ch. viii ; Menochius, de arbitr. cas. 329 n. 5 (vii) ; M. de Vouglans, en ses Instit. au Droit criminel (viii), page 510. »

        Encyclopédie, tome XV, colonne 266, 1765, par Antoine-Gaspard Boucher d’Argis.


        NOTES (par Senatus) : 

        i. Ut non luxurientur homines contra naturam est le titre de la novelle 77 de l’empereur Justinien en l’an 538 ; l’Authentique, que l’Encyclopédie écrivait antheritique ..., est le titre traditionnellement donné au recueil de ces novelles (i. e. les plus récentes lois fondamentales) de ce souverain. 

        ii. Edit de l’empereur Constant en décembre de l’an 342, à l’époque où le christianisme devient religion d’État à Rome.

        iii. Archives Nationales, Parlement criminel, x/2b/1006. 

        iv. Pour le XVIIe siècle, on connaît en France trois cas semblables d’atténuation de la peine pour des mineurs ; l’âge de la majorité civile et pénale était alors de 25 ans.

        v. Michel Du Perray, De l’état et de la capacité des ecclésiastiques pour les ordres et bénéfices, 1703 ; sur les clercs sodomites, voir III, 8, pages 312-320. 

        vi. Le titre complet de cette novelle 141, en l’an 559, est Edictum de his, qui luxuriantur contra naturam.

        vii. Jacopo Menochio, De Arbitrariis judicium quaestionibus et causis ..., 1606, réédité en 1615, 1628 et 1630 ; voir livre II, cas 329, n° 15 ; la référence est à Socinus junior (Fausto Socin). 

        viii. Cf Dictionnaire français de l’homosexualité masculine, article ‘’Sodomie’’.

        Par comparaison, on pourra se reporter à l’article, bien moins archaïque, bien plus ouvert, de Voltaire sur le même sujet :

        http://laconnaissanceouverteetsesennemis.blogspot.fr/2012/08/voltaire-lamour-socratique-22.html


        • Scual 22 mars 2013 12:19

          Les systèmes de brevets et de possession de la culture et de l’information empêchent de facto cette encyclopédie d’être vraiment encyclopédique.

          Vivement qu’on change ce système.


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 22 mars 2013 14:54

            Sur wikipédia, l’auteur est bien optimiste. Le progrès de la connaissance ne nécessite pas seulement de la bonne volonté, mais aussi des connaissances. Si dans Wikipédia chacun peut corriger, chacun peut aussi détériorer une entrée par ignorance ou étroitesse d’esprit. Le défaut majeur de cette encyclopédie est la mise hors-jeu du principe de compétence.

            « Intellligence collective » est un oxymore, l’intelligence, la compréhension, restent les apanages d’un cerveau humain. Il y a loin de l’information et de la documentation trouvées sur Inter Net à la connaissance acquise par un esprit.


            • fb 22 mars 2013 16:57

              Sauf que dans les faits cela fonctionne très bien. Exceptée une partie des sujet d’actualités, peoples, politiques et entreprises où des « community managers » passent de la brosse à reluire et dégradent les articles, il y a véritablement transmission de connaissances.
              Sur la deuxième partie « oxymorique » vous avez quelques siècles de retard : c’est comme ça que fonctionne la recherche scientifique ou le logiciel, accessoirement une colonie de fourmis ou un banc de poissons démontrent le contraire.


            • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 24 mars 2013 20:51

              Il est assez facile de constater que les pages de discussion sont verrouillées par une clique d’anonymes sous pseudos à quiconque a le malheur d’être plus instruit qu’eux.


            • Traroth Traroth 22 mars 2013 15:15

              On cherche en vain le rapport entre le titre et l’article...


              • omarus omarus 22 mars 2013 17:10

                Généralement sur Wikipedia il y’ a une section « critique » ou « polémique » qui permet de nuancer les propos d’un sujet « chaud ». Au contraire, dans la plupart des autres médias soumis à des pressions politico-financières, vous allez trouver des avis tranchés et des prises de position à sens unique en fonction des intérêts de chacun.
                C’est cette neutralité dû à la contribution collective (donc plusieurs avis) qui rend Wikipédia si unique.
                On peut toujours essayer de débattre si il fallait employer le mot « neutralité » au lieu de « objectivité » dans le titre, mais je pense que la plupart ici ont compris le message que je voulais transmettre smiley

                 


                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 23 mars 2013 14:26

                  Les utilisateurs exerçant sous pseudonymes, comment pouvez-vous affirmer qu’il y a pas, sur Wikipédia aussi, des pressions politico-financières ?


                • Alex Alex 22 mars 2013 19:47

                  @ omarus

                  Vous me semblez bien naïf ! Wikipedia, basé sur une idée très généreuse et intéressante, est effectivement devenu un site très fréquenté et, pour beaucoup, la première source d’information.
                  Or, l’information est à la base de la politique, ce qui n’a pas échappé à de nombreux « pros » de l’intox. Conséquence : certaines catégories d’articles sont à prendre avec des pincettes, et exigent des recherches plus approfondies pour recouper les affirmations et noter les oublis fâcheux.
                  Contrairement à ce que vous dites, un individu honnête isolé a beaucoup de mal à s’opposer à des cliques organisées et formées pour cela.


                  • omarus omarus 22 mars 2013 22:00

                    Votre questionnement sur ma naïveté est légitime dans le sens où je semble défendre Wikipédia quoiqu’il advienne. Si vous voulez en savoir un petit peu plus sur moi sachez que je ne suis ni naif ni optimiste. L’histoire nous révèle hélas que c’est souvent le côté obscure qui l’emporte sur le bien.

                    Cependant, tant qu’il y’ aura des initiatives qui encouragent l’entraide, la coopération et le bénévolat je les défendrais et les encouragerais.

                    Wikipédia n’est pas parfait et peut encore être amélioré comme je l’ai écrit dans mon article.
                    Il existe plusieurs manières de vérifier la fiabilité d’un article Wikpédia : ses sources, sa bibliographie,les résultats de recherches et d’études sur le sujet, etc.). Si celui-ci n’est pas jugé suffisamment fiable, le lecteur peut effectivement faire des recherches complémentaires et contribuer à l’améliorer.

                    Bonne contribution à tous ;)


                    • Shakealot 23 mars 2013 23:24

                      Ce qui me dérange dans l’objectivité c’est l’utilisation qui en est faite. L’objectivité est censée être porteuse de vérité. Je n’y crois pas un instant. Je pars du principe qu’absolument TOUT peut être remis en question, que toutes nos connaissances ne sont que des opinions.

                      Des faits présentés comme Vérité -> non, des faits présentés comme conventions -> certes ...

                      Tout n’est qu’affaire d’opinion, la meilleure manière de tendre vers la Vérité et la recherche du consensus, d’où ma passion pour les outils tels qu’Agoravox ou Youtube où la possibilité de « voter » permet de connaitre l’opinion générale.
                      Wikipédia est plus ambiguë je trouve, le principe même d’une Encyclopédie m’ennuie, même si je dois reconnaitre que ce site est très enrichissant !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès