Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Yvan Colonna transféré à Réau au nom d’un principe de précaution (...)

Yvan Colonna transféré à Réau au nom d’un principe de précaution explosif

Dix ans après son arrestation, on s’intéresse de nouveau à son cas. Yvan Colonna, condamné à perpétuité pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, a été transféré hier de la maison d’arrêt d’Arles (Bouches-du-Rhône) à la centrale de Réau (Seine-et-Marne). Si dans un premier temps la Chancellerie indiquait aux journalistes que le Berger de Cargèse entreprenait de s’évader de « manière très violente », en quelques heures l’affirmation – information est retombée comme un soufflé.

« Yvan Colonna transféré à la prison de Réau pour « tentative d’évasion » », titre en exclusivité Corse-Matin sur son site Internet. Il est 13 heures 31. Commentaires immédiats d’un des avocats d’Yvan Colonna, maître Pascal Garbarini, au journal qui confirme l’information. Tout laisse donc à penser que le détenu envisageait de se faire la belle. Mais heureusement, le ministère de la Justice veille au grain. Cependant première petite confusion lorsque la directrice de la maison d’Arles dit ne pas être en mesure de donner le motif de ce transfert, mais dément toute tentative d’évasion. De son côté, le porte-parole adjoint de la Chancellerie, Olivier Pedro-José, assure qu’Yvan Colonna projetait de s’évader : « Nous nous sommes basés sur des informations recoupées provenant de l’intérieur et de l’extérieur de la détention (…), Yvan Colonna songeait à s’évader de manière très violente ». Il est environ 15 heures 30, dernière minute d’Itélé : « Yvan Colonna voulait s’évader à l’aide d’explosifs ». Titre prometteur pour la suite, mais actualité oblige, la Une de l’info change après le déraillement d’un train à Brétigny-sur-Orge faisant six morts. Sauf qu’en fin d’après-midi, la Chancellerie n’a plus le même ton.

« On s’est mal compris »

« Yvan Colonna ne préparait rien du tout », lance au téléphone Pierre Rancé, porte-parole de la Chancellerie. S’en suit une explication quelque peu rocambolesque : la Chancellerie s’est bien basée sur plusieurs sources. « Des informations au départ peu fiables, voire fantaisistes ». Selon certaines sources, Yvan Colonna faisait des pompes dans sa cellule tous les matins et cela étonnait la direction. Cette dernière concluant ainsi à une préparation d’évasion. Aucun risque ne devant être pris, les enquêteurs enquêtent... Rapport bouclé ou presque par les services de renseignements pour qui « Yvan Colonna aurait pu rencontrer un détenu à Arles qui aurait pu lui parler d’une évasion ». Tout au conditionnel ! Mais le risque est trop gros et l’on décide de le transférer loin d’Arles. « Un principe de précaution à l’heure où la Garde des Sceaux dépense 33 millions d’euros pour la sécurisation des prisons », ajoute Pierre Rancé. « Si Yvan Colonna s’était évadé à l’aide d’explosifs, cela n’aurait pas été bon pour nous ». Et on vous croit ! Mais à la question « Pourquoi avoir laissé penser qu’Yvan Colonna était en train de préparer son évasion ? », le porte-parole de la Chancellerie répond : « On s’est mal compris. Ce sont des choses qui arrivent ». Avec tous les journalistes de France ???

Entre les murs, Yvan Colonna donne sa version

Difficile de joindre le principal concerné. Mais par la voix de sa femme, Stéphanie, Yvan Colonna raconte qu’un groupe d’hommes cagoulés et armés appartenant au GIGN s’est introduit très tôt vendredi matin dans sa cellule alors qu’il dormait. Réveillé en sursaut avec des armes braquées sur lui, le Berger de Cargèse a aussitôt pensé que c’en était fini, qu’on ne voulait plus de lui et l’éliminer. On le garde en vie, mais lui ordonne de signer un papier disant qu’il préparait son évasion. Yvan Colonna refuse de signer. Peu importe, sous garde très rapprochée, on l’emmène à la centrale de Réau qu’il rejoint en milieu de journée.

Yvan Colonna dénonce ce transfert. A l’heure où il se bat pour un rapprochement familial à Borgo (son statut de détenu particulièrement surveillé l’en empêche), à l’heure où il attend la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qu’il a saisi en janvier dernier. Le Berger de Cargèse s’éloigne de plus en plus de son île. Après Fresnes, Toulon puis Arles, Yvan Colonna est aujourd’hui à la centrale de Réau. Centrale pas mieux sécurisée que les autres. « A Réau, la prison du laisser-aller » (Europe 1.fr du 19 juin 2013), et dans laquelle est incarcéré le braqueur Antonio Ferrara que l’on surnomme « le roi de l’évasion ».

Les raisons du transfert d’Yvan Colonna de la maison d’arrêt d’Arles à celle de Réau paraissent bien floues, se basant sur du conditionnel. Impossible d’en savoir plus sur ces « explosifs », de quelle aide il aurait pu bénéficier etc. France 3 parle également en plus des explosifs, d’un hélicoptère. Les gardiens de la prison d’Arles affirment qu’ils n’étaient au courant de rien, qu’ils n’avaient pas été prévenus. Un peu plus au nord, les gardiens de Réau, eux, se disent inquiets et dénoncent les manques de moyens pour l’accueil de pareils détenus. Incarcéré depuis 10 ans, le Berger de Cargèse ne semblait jusqu’à hier ne jamais avoir posé de problèmes au sein des prisons (Article de Var-Matin – 24 novembre 2011 – « Des bouts de vie derrière le béton de la prison ». « On en voudrait 700 comme Colonna, une paix royale »). Mais pour la Chancellerie, le déblocage de 33 millions dans la sécurisation des prisons justifie bien le transfert d’Yvan Colonna en Seine-et-Marne. Dernière question : combien pour ce petit voyage ?

Caroline Groizeleau


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Martha 19 juillet 2013 19:03

    Dans le contexte actuel quel intérêt aurait Yvan Colonna de tenter une évasion ? Il a bien plus de chance de s’en sortir en attendant tranquillement la révision de son procès.
     Faire des pompes pour se maintenir en bonne santé entre tout à fait dans cette logique (cf, Tintin, le temple du soleil).
     Jusqu’ici, Thierry Meyssan nous a toujours dit la vérité et ses explications au sujet de l’assassinat du préfet Erignac sont à lire. Tout devient clair, on se rend compte, par ses révélations, de la dimension de cette affaire.


    • BOBW BOBW 19 juillet 2013 19:35

      Yvon est vraiment une cible politique et le déroulement des procés,émaillés d’incidents et d’irrégularités rappelle en pire dans les témoignages et l’écoute de témoins éludées hélas ce procés lamentable d’Omar Radad .


      • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 18:00

        c’est YVAN et pas Yvon, c’est Sarko qui l’avait nommé Yvon lors de son annonce calomnieuse de l’arrestation de l’assassin du préfet


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 juillet 2013 18:21

        ...le Petit Nicolas qui connaît bien Yvan pourtant...
        il le connaissait avant d’avoir du poil aux couilles, m’a-t-on rapporté... Habitués des vacances corses que la tribu Sarkozy était... Du coup, je me suis toujours demandé ce qui a pu se passer à l’époque.
        Sûrement très grave en tous cas.


      • BOBW BOBW 21 juillet 2013 09:20

         Vendetta de « pinsuttis transylvaniens » pour un flirt mal vu ... ???


      • Mr Dupont 19 juillet 2013 21:34

        Yvan Colonna est un rigolo

        Je m’étonne qu’il soit encore en prison alors qu’il est si facile d’en sortir et partir en vacance

        http://www.lechorepublicain.fr/france-monde/actualites/a-la-une/national/2013/07/19/sequedin-l-evade-prend-des-vacances-selon-son-frere-1632349.html
        .


        • Ph.Antonetti 20 juillet 2013 13:44

          Mr Dupont a bien du temps à perdre à persiffler benoitement...Néanmoins, je ne lui souhaite pas même un jour de prison et encore moins d’être traiter de rigolo par un de ses semblables...


        • Mr Dupont 20 juillet 2013 15:00

          Mr Antonetti

          Oui , je vous comprends , cela fait mal , pour le corse que vous êtes, de lire que votre héros croupit dans un cul de basse-fosse alors que certain s’offre des vacances

          Mme Taubira aime moins les corses que d’autres, même si ces autres utilisent aussi de la dynamite pour s’évader

          De la même prison d’ailleurs

          Si j’’avais un conseil a donner à Mr Colonna, il serait , au lieu de vouloir se rapprocher de chez lui, de demander à aller dans cette prison ouverte aux quatre vents


        • Ph.Antonetti 20 juillet 2013 16:44

          Mr Dupont, en quoi mon origine influerait-elle sur l’exigeance de justice ? Je vous invite à lire un de vos héros, Michel Audiard...Il a pondu plein d’aphorismes à votre sujet !


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 juillet 2013 18:28

          « Yvan Colonna est un rigolo. »

          Et ce gros c.... ourageux de Dupont, il a un nom ?

          La lâcheté est soluble dans la bien-pensance, c’est évident.
          L’arrogance imbécile de votre anonyme impunité, cher M. Dupont, explique l’état de cette société mieux qu’une crise grecque ou qu’un 11 septembre.


        • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 18:57

          Pas beaucoup d’imagination pour choisir un pseudo tel que Ducon, pardon Dupont.

          pseudo très rigolo.
          heureusement si vous revenez en haut de page, vous pourrez voir que vous et vos semblables n’êtes que 11% à être « dérangés » par cet article contre 89% qui sont d’accord.
          il faut se conforter avec ce fait, plus l’état voudra nuire à Yvan Colonna et plus ce dernier aura de citoyens derrière lui. parce que les gens sensés ne sont pas dupes, ce transfert pue le complot à plein nez.

        • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 20:22

          Pauvre Dupont, vous savez ce qui est rigolo chez vous ? c’est que vous êtes le seul sur ce forum à récolter des moins à la tonne sur vos commentaires.

          cà ne vous donne pas à réfléchir sur l’affaire Colonna, que (j’en suis sûre) vous ne connaissez même pas.

        • povmillet 20 juillet 2013 21:03

          Etre moinssé est une source de plaisir bien méritée Chatnoir.

           Ca signifie simplement une frustration dûe à une incapacité à démontrer le contraire .

          Personnellement j’en éprouve chaque fois un grand plaisir, m’imaginant l’idiot derrière son clavier qui joignat le geste à la parole s’exclame  : « et prend ça dans ta gueule connard »


        • Mr Dupont 21 juillet 2013 22:06

          Mr Chatnoir

          Si Mr Colonna est un rigolo, si je suis un rigolo, vous êtes le roi des rigolos encore qu’un autre royaume est fait pour vous

          « Vous êtes le plus moinssé du fil.... »

          Mais c’est un honneur , Monsieur que de l’être ici, cela démontre qu’on a raison contre les autres, les bêlants cocus de frais

          Si vous pensez que cela puisse m’empêcher de dormir que d’être le plus moinssé c’est que vous êtes un socialiste hollandais (la lie de C’Pays)

          Bien au contraire : je m’en vante au près de mes amis , qui du coup sont contents pour moi

          En même temps qu’ils découvrent ce site ignoré de 90 % des français ( pour être trés gentil)

          Quand à Mr Colonna si je dis : Libérez Mr Colonna : il est innocent " ; vous serez content ?

          Bon , ben voilà je l’ai dit

          Vous faites quoi maintenant ?

          Vous allez me moinsser ?

          Je vous en prie , faites donc

          Moi ; j’ai passé l’âge


        • chatnoir chatnoir 21 juillet 2013 23:21

          ah non Dupont, je ne suis ni de droite ni de gauche, je dénonce simplement une injustice, le non respect de la présomption d’innocence devrait être dénoncé par tous les citoyens, quelles que soient leurs idées politiques, et je ne suis pas un rigolo mais une rigolotte, mais chattenoire comme pseudo çà faisait vraiment trop con......

          et quand j’entend Valls dire que la langue de la république est le français, là je suis morte de rire, alors non je ne vais pas vous « moinsser », c’est catalan peut être ?....


        • Caro 19 juillet 2013 21:45
            • Si chaque fois qu un détenu parle d évasion Yvan Colonna est transféré au nom du principe de précaution, il va y avoir pénurie de centrales sécuritaires dans notre belle démocratie ; il va falloir envisager de l incarcérer à l’ étranger...Pourquoi pas au Mexique ? La France lui a donné une belle leçon de justice, il y a peu de temps... Et peut être Yvan pourrait-il revenir accueilli en héros... 



          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 juillet 2013 18:29

            et pourquoi il est plié ce commentaire ? C’est celui de Ducont qui est insultant !


          • Rensk Rensk 20 juillet 2013 20:07

            Ceci est la preuve qu’avant l’auteur... d’autres censurent. Le site a ses règles en « délégation » (en sous-traitance qui sous-traite encore...) puis seulement après le pondeur de l’article peu « trier ».

            Tout ça pour cause d’argent... et de point de vue politique et religieux !


          • Mr Dupont 21 juillet 2013 22:18

            Mr Aguerra

            Il est vrai que votre post brille par sa pertinence et qu’il ne risque pas d’être replié

            Il va même devenir un « Collector »

            Oue les Trolls vont s’arracher à prix d’or

            Il n’y a pas d’error

            Adios signor de l’Aguerra

            Olé...vamos à la playa  !!!!


          • Marie-ange Marie 19 juillet 2013 21:54
            • Si chaque fois qu un détenu parle d évasion Yvan Colonna est transféré au nom du principe de précaution, il va y avoir pénurie de centrales sécuritaires dans notre belle démocratie ; il va falloir envisager de l incarcérer à l’ étranger...Pourquoi pas au Mexique ? La France lui a donné une belle leçon de justice, il y a peu de temps... Et peut être Yvan pourrait-il revenir accueilli en héros... 



            • exocet exocet 20 juillet 2013 02:59

              Le probleme c’est que notre pays, la France, est dirigé par des « élus », escrocs de la promesse, et par des « hauts fonctionnaires », qui n’ont de haut que le nom.

              Après avoir été poussés durant toute leur scolarité par papa et maman, les petits singes qui réussissent le concours veulent leur revanche sur le reste de l’humanité.

              Papa et maman vont en vacances au Maroc ou papa se tape des gosses pendant que maman s’offre des hommes qui bandent....

              Et si papa et maman sont très bien placés, ils n’ont même pas besoin de se déplacer : ils baisent petit blanc, on les couvrira et on étouffera s’il le faut.
              La vie sexuelle de Polanski n’est pas un roman, mais la face visible de notre iceberg, à nous qui acceptons que des demi-tafioles déréglées dirigent nos vies.....


              • Ph.Antonetti 20 juillet 2013 13:53

                C’est certain, exocet, mais le problème principal n’est-il pas surtout que nous laissons ces gens s’emparer d’un pouvoir qui en théorie est le nôtre ? A l’école , on nous apprend que la Démocratie, c’est le droit de vote, on nous apprend aussi que la Démocratie repose sur l’équilibre des pouvoirs. Le cas Colonna est bien la preuve, aux yeux de tous ceux qui ont regardé un peu attentivement le dossier, que le pouvoir executif peut faire enfermer à jamais qui il veut, que les deux autres pouvoirs, législatif et juduciaire sont à sa botte et que le bon peuple s’en fout, endormi par une presse complice et des pseudo-élites alibis.


              • Fergus Fergus 20 juillet 2013 19:25

                Bonsoir, Exocet.

                Et encore, ne nous plaignons pas que les politiques soient élus : aux Etats-Unis, ce sont également les juges et les flics qui sont élus. D’où les nombreux désastres judiciaires.

                Cela ne veut évidemment pas dire qu’il n’y a pas de désastres chez nous, mais ils sont fort heureusement nettement moins nombreux en pourcentage. La faute au facteur humain.

                Colonna est-il coupable ou pas ? Je n’en sais rien. Mais comme l’auteur et la majorité des intervenants, je trouve choquant qu’il ait pu être ainsi éloigné de sa famille sur des présomptions pour le moins fantaisistes. Que craint-on place Vendôme ?


              • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 20:00

                on craint tout simplement que Colonna parle, et s’il savait le nom du vrai coupable ?

                et du commanditaire, et si le commanditaire était justement quelqu’un de très haut placé ?
                que de gens seraient mis dans l’embarras, les guignols de la justice en premier, comment faire machine arrière maintenant ?
                quel magistrat aura le courage de reconnaître l’erreur judiciaire du quinquennat Sarkozy,
                l’erreur judiciaire DE Sarkozy car il est très clair que dans cette affaire, la justice n’a pas été indépendante.
                aucun de sera assez courageux, car leur carrière crapuleuse passe avant la vie d’un berger

              • BOBW BOBW 21 juillet 2013 21:02

                Et oui go to aux lettres de cachets des monarque !!
                 La Bastille a été rétablie !! ...


              • Comdfi 20 juillet 2013 13:07

                Yvan Colonna, qui a toujours clamé son innocence, a été condamné une troisième fois en juin 2011 à la prison à perpétuité (...). Sa condamnation est devenue définitive aux yeux de la justice française après le rejet de son second pourvoi en cassation en juillet 2012. Il a saisi en février dernier la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), considérant n’avoir pas eu droit à un procès équitable . TOUS NOS ESPOIRS EN LA CEDH qui aura fort à faire vu les témoignages et les preuves qui disculpent totalement M Yvan Colonna 


                • Fergus Fergus 20 juillet 2013 19:30

                  Bonsoir, Comdfi.

                  Comme je viens de l’indiquer ci-dessus, je ne sais pas si Colonna est innocent ou pas. Sur quelles « preuves » vous basez-vous pour affirmer qu’il est innocent dans cette affaire truffée d’affirmations et de revirements ? Peut-être en saurons-nous plus si un nouveau procès intervient en cas de cassation suite à décision de la CEDH...


                • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 20:12

                   Fergus, pourquoi ne posez vous pas la question dans l’autre sens « sur quelles preuves se basent les autres pour dire qu’il est coupable » ?

                  parce que justement des preuves, il n’y en a pas. aucune
                  par contre la balistique a bien confirmé qu’Yvan était trop petit, aucun témoin présent sur les lieux ne le reconnait, etc etc....
                  des éléments en sa faveur, il y en a par contre, que la justice a volontairement occultés avec la complaisance de la police qui a fait disparaitre les relevés téléphoniques, trafiqués les procès verbaux, etc etc
                  pourquoi trafiquer des documents quand on est sûrs de tenir un coupable, tout simplement parce que çà les arrangeait, Colonna a été désigné coupable par Sarko donc ne contrarions pas le roi et gardons nos places !


                • Rosemarie 20 juillet 2013 17:22

                  OUI c’est utile de rappeler que les témoins visuels (dont un était l’ami du Préfet), l’expertise balistique, le recoupement des situations, la rétractation des accusateurs, tout innocente Monsieur Colonna, Seuls ceux qui n’ont pas suivi les procès , pas lu le rapport de la FIDH peuvent sourire de la situation d’un « corse » qui, un jour pourrait être la leur ou celle de leur fils ! Car l’enfermement sans preuves, c’est arrivé à d’autres ? Souvenez-vous.... Bravo à Caroline qui a écrit cet article, révélateur de situations inacceptables dans un pays dit « civilisé ».


                  • CDFI 20 juillet 2013 18:01

                    Voici quelques extraits du rapport de la FIDH qui avait 4 observateurs dans les procès faits à M Yvan Colonna et 2 de ses recommandations à l’issue de son observation (le mieux serait de tout lire : www.fidh.org)... ) :

                    -Imposer l’obligation légale aux Cours d’assises spéciales chargées de connaître des

                    infractions terroristes de fournir les motivations et les preuves fondant toute décision,

                    ordonnance ou jugement qui affecte la liberté et les droits du suspect ou du prévenu.

                    - Assurer des conditions décentes de mise en oeuvre des droits de la défense, s’agissant en

                    particulier des droits de l’avocat de la défense, et notamment lui assurer le droit d’être

                    présent et d’assister son client dès le début de la garde à vue.


                    • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 18:07

                      Alors moi je lui souhaite justement d’y faire un séjour pour une accusation injuste, parce que c’est lui le rigolo, Dupont, 


                      • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 18:24

                        Merci à Caroline Groizeleau pour cet article. Si les raisons de ce transfert paraissent floues, c’est simplement parce qu’il n’y en a pas. Raison d’état, la perpétuité ne leur suffit pas, ils veulent surtout qu’Yvan Colonna reste dans les esprits mais de façon négative, pour alimenter la haine de ses détracteurs, avec la complicité de la presse avec des titres racoleurs et diffamatoires.


                        • Ph.Antonetti 20 juillet 2013 18:29

                          " Je m’interroge sur la pertinence de cette réflexion. C’est un raisonnement pervers de retenir l’absence de preuves matérielles comme élément à décharge ". Voilà, tout est dit du sort judiciaire subi depuis tant d’années par Y. Colonna, dans cette phrase de Me Chabert, avocat du Trésor public prononcée à la sortie d’une audience alors que les débats menaient à la débâcle de l’accusation. Quoi qu’il puisse dire, quoiqu’il puisse faire, il est coupable parce que le Pouvoir l’a décidé et le Pouvoir ne peut pas se tromper...De quoi faire frémir même les rigolos, non ?


                          • Marie-ange Marie 20 juillet 2013 20:51

                            Cette réflexion de Me Chabert fait écho à l affirmation, tout aussi saugrenue, qui étayait le rapport

                            à charge établi à l’encontre d ’Alfred Dreyfus ( n en déplaise à notre actuel président ) selon laquelle l’absence d’éléments à charge « (était) une preuve de culpabilité, car Dreyfus a tout fait disparaître ». Le manque complet de neutralité de l’acte d’accusation avait conduit Émile Zola à le qualifier de « monument de partialité  »....
                            Le fait est qu’Yvan Colonna a été condamné à la plus lourde peine sans preuve, par une cour d assise spéciale, qui semble avoir oublié le passage de l art304 du Code de procédure pénale qui stipule que «  l’accusé est présumé innocent et que le doute doit lui profiter  ». 
                             

                          • kladia 20 juillet 2013 19:18

                            Le bon sens -pour qui en a- a permis dès la nouvelle donnée, de comprendre que l’on était dans le domaine de l’invraissemblable. en effet, comment Yvan qui ne « tient le coup » que grace aux visites régulières de sa famille, pouvait il envisager une évasion qui l’aurait privé de ces contacts permanents ? Manifestement la chancellerie ne fut pas en mesure de s’informer auprès de l’administration pénitentiaire, et qui peut le croire,pour connaitre la réalité avant d’affirmer qu’il y avait eu tentative+Explosifs. C’est tout et n’importe quoi et en tous cas,réduire le role de la Justice,à prendre les citoyens pour des déficients de la reflexion, et la Cour Européenne de défense des Droits de l’homme pour des dupes d’aussi misérables pratiques.Si telle fut la véritable motivation :« Noircir celui qui y a recours ». C’est raté !. JHC


                            • chatnoir chatnoir 20 juillet 2013 20:48

                              la CEDH ne sera pas dupe et justement le fait de la violence pratiquée pour ce transfert servira peut-être Yvan


                              • Ph.Antonetti 21 juillet 2013 08:46

                                Oui, Soleil, mais il faut reconnaitre que la mobilisation des corses n’a reçu que très peu d’écho à Paris. C’est volontairement que je résume la France à Paris tant le mépris pour la « province » est prégnant dans ce pays...Les corses, eux, font partie avec d’autres des citoyens de 3ème zone...
                                 Mais le problème n’est pas là ! Le problème est que la caste au pouvoir peut se servir des institutions à sa guise, les détourner, les tordre, en fouler aux pieds les principes fondateurs dans une apathie quasi-générale...


                                • C FLORI 21 juillet 2013 08:50

                                  on lit ici (et la presse elle -même a écrit pas mal de mensonges en recopiant rapidement, sans faire son vrai travail d’investigation, les dépêches de l’ AFP), des messages qui prouvent que certains d’entre nous ne connaissent pas ce que Monsieur Yvan Colonna a subi avec les « juridictions d’exception » qui déshonorent un pays de droit. Etre Corse ou pas, n’est pas ici l’essentiel (quoique la façon dont on parle d’eux est parfois insupportable, heureusement qu’on a les a salués lorsqu’ils ont sauvé des juifs pendant la 2nd guerre mondiale ) Bref, lisez un peu vous qui écrivez des insultes. Je vous conseille : « Yvan Colonna, l’innocence qui dérange » de Roland Laurette ou « Yvan Colonna, Anatomie d’un procès truqué » de Vincent Le Coq .... et après on en reparle.


                                  • eric 21 juillet 2013 09:41

                                    Si ce Breton a décidé d’être Corse, c’est a tous les sens du termes son problème.

                                    Il faut regarder les aspects positifs. En Seine et marne, il se rapproche considérablement de sa patrie maternelle.
                                    J’ai une pensée pour Madame Erignac et ses enfants.
                                    Après, que sous le président normal on ne comprennent pas toujours les raisons des mises en examen, des transferts, des gardes a vue étranges (PSG, émeutes d’hier, 8 interpellations sur 400 manifestant violents, Castres, a ma connaissance, aucune arrestation parmi les individus « connus des services » qui ont agressé des soldats), ou des étranges absences de garde a vue, c’est bien possible. Mais je crois que la responsabilité est avant tout, paradoxalement, celle des « manifestant pour tous »....
                                    A force d’être accueillis partout par des protestations, les ministres hollandiens voient des ennemis partout. Ils tentent d’éloigner les problèmes de leurs yeux ou de changer les mots pour ne pas voir le réel. D’etre fermes la ou c’est mou et mou la ou c’est ferme.
                                    Ainsi, a Castres, on a envoyé les agressés a la campagne.....http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/violences-a-castres-un-parachutiste-perd-un-oeil-7512541.html
                                    Avec le Breton, on le cache dans la France paisible. (le terrorisme Seine et Marnais est encore très balbutiant).
                                    A Brétigny, de démentit de démentit en démentit, on parle d’incidents mineurs au sujet d’événements qui sont réputés n’avoir pas eu lieu.

                                    Je dirai que dans le délire ambiant, le caractère rationnel ou pas du traitement de ce berger breton convaincu par la justice de son pays d’avoir assassiné un fonctionnaire m’apparait comme une question assez mineure. Et puis c’était la connerie possible d’hier.

                                    Le truc du jour, ce sont les projets de hausses d’impôts qui ne devaient pas augmenter en 2014.
                                    http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130721.OBS0371/vers-4-a-6-milliards-d-euros-de-hausses-d-impots.html

                                    Vivement demain...


                                    • chatnoir chatnoir 21 juillet 2013 10:19

                                      Colonna est autant Corse que Breton ne vous en déplaise. et non quelqu’un emprisonné à vie sans preuve, que ce soit lui ou d’autres, (dont vous pourriez faire partie un jour d’ailleurs) n’est pas et ne sera jamais une question mineure.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès