Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > 1915-2015, les physiciens veulent encore croire en la relativité générale (...)

1915-2015, les physiciens veulent encore croire en la relativité générale d’Einstein. Mais c’est une cause perdue. RG is dead ? !

Dans les bonnes librairies, vous trouverez certainement quelques livres récents présentant l’incroyable découverte d’Einstein dont la première publication date de l’automne 1915. Cette année là, les nations européennes s’entretuaient alors que dans l’esprit d’un génie physicien germait cette théorie qui maintenant est devenue un des deux piliers de la physique contemporaine. Le monde de l’édition saute souvent sur les commémorations pour publier des ouvrages qui bien souvent n’apportent rien de neuf sauf quelque prétexte pour un éditeur de publier un livre en général commandé à un auteur spécialisé pour l’occasion. Et c’est le cas pour la relativité générale qui cette année occupe les présentoirs dans les rayons science des librairies.

Cette théorie est difficile à comprendre mais l’histoire de sa genèse saura plaire au lecteur suffisamment instruit pour comprendre les notions de base que sont les forces, les champs, les espaces non euclidiens. En plus, la relativité générale n’arrive pas seule. Elle est le plus souvent exposée avec ces énigmatiques objets qu’elle permet de calculer et que sont les trous noirs. Sans oublier évidemment les deux autres résultats qui ne passent pas inaperçus. Le premier à apparaître fut le big bang qui en fait, n’a pas forcément besoin de la relativité pour être proposé comme hypothèse. Une autre cosmologie théorique aurait pu tout aussi bien concevoir un big bang. Disons que la théorie d’Einstein s’y prête bien. L’autre résultat est anecdotique mais indispensable car sans les corrections relativistes, la géolocalisation par satellite aurait été impossible. 2015 ! Cent ans que cette théorie domine la cosmologie en ne laissant que peu de place aux rares conceptions alternatives qui ont pu être proposées. Ce n’est pas parce qu’une théorie est exacte qu’elle explique la nature. Les modernes y ont cru, ce sont des grands naïfs !

Pourtant, quelques indices laissent penser que la cosmologie d’Einstein pourrait être abandonnée au profit d’une ou deux théories inédites permettant de décrire et concevoir la matière, l’étendue et l’ordre de la Gravité. Depuis quelques années, des jeunes physiciens inventent une cosmologie qui n’utilise pas la géométrie en 4D d’Einstein. C’est la dynamique des formes qui pour l’instant, se veut une géométrodynamique qui cherche à être raccordée à la « matière gravitationnelle ». Dans le domaine astrophysique des questions se posent sur la matière noire et l’énergie sombre. Enfin, dans le domaine théorique, la conciliation de la matière-étendue-gravité avec la matière-inétendue-quantique pose d’énormes difficultés non résolues malgré les décennies de recherches regroupées pour l’essentiel en deux catégories, les cordes et les boucles. D’autres approches ont été développées. L’une des plus intéressantes utilise la géométrie non commutative. Elle nécessite un imposant bagage mathématique comme peut en disposer celui qui a initié cette voie et qui n’est autre qu’un ancien médaillé Field, Alain Connes.

Pour ma part, j’ai écrit un long essai qui esquisse une interprétation inédite de la nature physique en étant basé sur les théories quantiques et cosmologiques contemporaines. La relativité d’Einstein est disons mise en difficulté sans qu’un coup décisif ne soit apporté. Je n’ai fait que développer des idées physiques car le plus important dans la Physis, c’est la nature, avant les mathématiques qui ne sont là que pour servir la Physis. Cet essai aurait lui aussi dû être publié en 2015 mais malgré les sollicitations auprès des éditeurs, malgré les quelques contacts noués avec des spécialistes de physique, malgré les nombreuses présentations sur Agoravox, sur mon blog, ainsi qu’un dossier dans la revue « Cerveau science conscience », aucun éditeur n’a su percuter. J’aurais aimé voir mes conceptions passées au crible de la critique et voir si la voie « monadologique » s’avère prometteuse mais le « système » ne veut pas encore jouer le jeu.

J’ai été ignoré ce qui revient à être censuré mais pas comme l’a été Galilée à son époque. La différence étant que les censeurs ne sont pas des théologiens mais un système avec au centre les physiciens du sérail et en périphérie tout un ensemble de dispositifs permettant la diffusion des idées et les débats scientifique. Les éditeurs et les journalistes scientifiques font partie de ce dispositif. Les éditeurs ont souvent des contraintes économiques. Et les journalistes scientifiques français sont assez timorés pour ne pas dire pleutres, pas très curieux et surtout incompétents, la plupart se contentant d’être des chargés de diffusion alimentés par les agences de communication adossées aux laboratoires de recherches et aux universités. La censure de notre temps ne menace nullement l’intégrité physique des dissidents comme il y a des siècles. Mais elle menace la diffusion des idées et le débat scientifique tout en privant de moyens matériels les dissidents et autres hérétiques qui n’ont pas su ou voulu se plier à une règle du jeu qu’ils jugent truquée.

Le système a pour l’instant eu raison contre les efforts de ceux qui ne sont pas intégrés dans une institution et/ou proposent des théories alternatives, en physique comme en biologie. Finalement, l’obstacle à la connaissance, ce n’est pas l’énigme insondable de la nature mais plutôt la nature humaine qui n’aime pas être bousculée dans ses pensées et ses savoirs, d’autant plus qu’un pouvoir repose sur la pratique des savoirs. Cela dit, je reconnais mes défauts dans la mesure où je ne passe pas par la voie des revues spécialisées en anglais.

Je suis un peu comme ces paysans qui commercialisent les graines de semence issues de la vieille agriculture des campagnes tout en étant placés hors la loi par les directives de Bruxelles dont l’objectif officiel est de produire des végétaux aux formes régulières et standard. Quelle étrange coïncidence ; ces semences normées sont produites par une dizaine de géants de l’agroalimentaire. Les travaux que je poursuis se font à l’ancienne, comme au temps des Descartes, Leibniz et autres Newton. A l’image du sort réservé aux semenciers artisanaux, mes travaux sont ignorés car ils ne correspondent pas aux normes actuelles de la science et de plus, risquent de concurrencer les études menées par les scientifiques financés par les grandes institutions. La comparaison a ses limites car dans le cas de tomates anciennes, le consommateur sait retrouver le goût mais dans le champ des connaissances, il faut beaucoup d’effort pour trouver le contenu innovant d’une pensée faite à l’ancienne mais visionnaire et appuyée sur des savoirs contemporains. Une théorie est vraie indépendamment du fait qu’elle plaise ou pas.


Juste quelques phrases pour expliquer du point de vue de la philosophie naturelle post-moderne l’inadéquation de la relativité générale. Le premier point concerne l’articulation avec la physique quantique. Avec une hypothèse : si ça ne marche pas, c’est qu’il faut élaborer une autre description de la cosmologie. Ce constat va de pair avec l’idée que la description de la géométrie spatiotemporelle par Einstein n’a pas de sens physique. La gravitation qui en découle n’a pas d’explication physique mais c’est un artifice nomologique liée à la magie de la RG qui fait sortir de son chapeau les géodésiques censées expliquer les mouvements des planètes. En vérité, il n’y a pas de champ de gravitation et l’attraction des corps repose sur un processus non encore élucidé qui fait intervenir la « force faible » et l’information holographique portée par la Gravité et la « force forte ». Les physiciens feraient mieux de faire de la Physique plutôt que des mathématiques absconses ou des expérimentations sans enjeu ontologique.

Bref, vous pouvez rigoler et ricaner, c’est votre droit mais je reste sérieux et zen en invitant les lecteurs instruits et les jeunes physiciens à réfléchir et envisager la fin prochaine de la conception du cosmos héritée de Newton et Einstein au profit d’une nouvelle cosmologie qui inclut la description de la matière avec les ingrédients formels et ontologiques de la physique quantique. Cette cosmologie et cette nouvelle physique repose sur la circulation des informations dans les deux sens, expression et réception, puis mémoire et ordre de la Gravité quantique. Rien n’arrête la vérité. Si les savants français ne veulent pas percer, les anglo-saxons publieront les premiers, comme c’est souvent le cas en physique théorique.

Et bientôt, cette question incroyable : RG is dead ? Certainement mais je ne peux dire quand la RG sera remplacée par une théorie plus audacieuse et accordée à la nature. Remplacée par des savants sérieux et rigoureux évidemment. Je suis isolé et sans pedigree de physicien et pourtant, je suis presque certain de gagner la partie, au bout d’un certain temps, celui que durera la partie pour autant que les intéressés veuillent bien la jouer !


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Rmanal 13 octobre 2015 13:43

    On va vous appeler Mr Moi-Je.
    Malgré votre égo qui semble démesuré, on ne s’improvise pas scientifique du jour au lendemain. Si aucun professeur d’université ne vous prêtes d’attention, vous devriez vous poser des questions sur la qualité de votre travail, plutôt que de remettre en cause le système. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire en faculté, quelque soit votre âge : vous serez ainsi en contact direct avec ces professeurs.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 octobre 2015 13:53

      @Rmanal

      Je m’attendais à ce genre de commentaire que je vais me permettre de rejeter d’emblée comme tous les autres. Nul ne peut juger de la qualité d’un travail sans l’avoir lu et critiqué. C’est trop facile d’écarter un scientifique en ignorant ses résultats. Mais peut-être que pour vous, il est concevable qu’un procès puisse avoir lieu sans que l’accusé puisse avoir accès à la parole et se défende avec un avocat et les pièces à conviction. Je crois que vous seriez mieux à Moscou finalement, à Moscou il y a 70 ans.


    • Rmanal 13 octobre 2015 16:05

      @Bernard Dugué
      Lisez-moi avant de répondre : je ne juge pas votre travail puisque je ne l’ai pas lu. Par contre au vu des réponses que vous recevez, je me suis permis d’émettre une autre conclusion que la votre qui est de remettre en cause le système scientifique.
      Maintenant si vous me donnez à lire votre théorie, je la lirai volontier.


    • aimable 13 octobre 2015 13:51

      les connaissances d’hier ont amené aux connaissances d’aujourd’hui et celles d’aujourd’hui amèneront celles de demain
      comparons pour exemple l’informatique d’hier et celui d’aujourd’hui
      pour faire de l’algèbre , il faut oublier ce que l’on appris avant , donc il faut savoir tout remettre en question si l’on veut avancer
      heureusement pour les chercheurs le bûcher a disparu , ce qui leur permet de remettre en cause les sciences établies !


      • nours77 nours77 13 octobre 2015 15:04

        Encore une fois un article vide, vague et inutilement calomniant, vous présentez Einstein comme un charlatan qu il faudrait replacer, il a pourtant ouvert bon nombre de porte...
        Vous rendez vous conte de la taille de ce que vous décriez, les travaux d Einstein de ne s arrête pas a la relativité (e=mc2)... Il va falloir faire bien plus que de rêver sur la théorie du tout, pour pouvoir déloger les monuments déjà en place...

        Et pourtant, la science a faim en ce moment, faim d idées neuves, la démarche d explication, de vulgarisation de la science amorcée au début de cette année en est un signe plutôt évident.
        Désoler pour vous, mais il y a plusieurs lieux ou présenter vos travaux, si vous avez fois en votre travaille persévéré... Si c est juste un coup de publicité, je vous conseil d en resté la... On ne réussi que rarement une recherche intelligente juste pour la gloire, il faut autre chose en plus avec...
        Ni le premier, ni le dernier dans ce cas, la force des convictions est aussi une force indispensable face au doute de la recherche M Dugué, Thomas Edison n a t il pas inventé 400 façon de ne pas créer une ampoule, avant de réussir une fois...
         
        Personnellement la relativité d Einstein, je la pense non complète, mais clairement dans le bon sens, nous verrons bien, le futur jugera mes dires, et les vôtres d ici peu, je pense...


        • Garibaldi2 14 octobre 2015 00:08

          @nours77

          Il va falloir faire un petit effort sur l’orthographe !


        • kalagan75 13 octobre 2015 15:17

          je ne lis plus que tes conclusions tant elles poussent le narcissisme à son paroxysme :
          " Je suis isolé et sans pedigree de physicien et pourtant, je suis presque certain de gagner la partie, au bout d’un certain temps, celui que durera la partie pour autant que les intéressés veuillent bien la jouer"

          Pourrais-tu enfin nous présenter tes travaux ? ... que nous puissions au moins juger leurs pertinences .


          • fred.foyn Le p’tit Charles 13 octobre 2015 16:49
            Pourquoi vouloir tuer Einstein et sa découverte...Posture de nain qui n’atteindra jamais sa notoriété...
            Vous devriez consulter...ça urge.. !

            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 octobre 2015 16:51

              C’est du passé Bernard !


              Tout ce qu’il faut dire en physique et en science d’une façon générale, je l’ai dit dans ma « RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET ÉPISTÉMOLOGIE »  en 2001. Depuis il n y a plus rien !

              Monsieur Dugué puisque vous vous accrochez obstinément, essayez de répondre à cette question ou ...menez une enquête pour savoir la vérité :

              «  »Pourquoi les journalistes avaient dressé le chapiteau là ou vous savez et décidé de mettre le « secret de l’univers » sur la table et à la portée du citoyen crédule et puis... rapidement tout a été démantelé, annulé et oublié...«  »

              • meslier meslier 13 octobre 2015 17:41


                Je pense que la théorie du Docteur Dugué ( Cosmonadologie Quantique ) , détrônera celle d’Einstein lorsqu’elle aura fait la preuve qu’elle est plus «  juste » que cette dernière .

                Plus juste signifiant qu’elle est mieux à même de rendre compte du monde physique qui nous entoure.

                Pour l’instant c’est l’Arlésienne


                • phil34720 13 octobre 2015 17:47

                  je ne comprends pas bien pourquoi on réagit si vivement aux propos de M Duguet. Bien que bac + 5 minimum en sciences, je ne peux pas juger complètement des propos de M Duguet. Mais à l’évidence de ce que je peux lire par ailleurs sur la RG et la MQ il y a un vrai problème.

                  L’une et l’autre des théories permettent dans certains domaines et certaines conditions « d’expliquer » le monde. Mais... il y a de gros mais.
                  Elles sont inconciliables en grande partie, donc déconsidérées lu’ne et l’autre comme « explication » du monde. Il faut AUTRE CHOSE.

                  D’autre part, les « inventions » de matières noires, forces noires ... font trop « magies noires » comme sorties du chapeau pour s’arranger à notre perception qui ne colle pas vraiment avec la théorie.
                  Et pour ce que j’en sai,s il manque encore de la matière dans ce qu’on peut réellement « voir ».

                  Par ailleurs, qu’est ce que « expliquer » le monde. On peut vouloir traduire à grands coups d’équations, de champ de ci ou cela de baryons et autres corpuscules « prouvées » ou postulées pour faire joli, nous mettre des cordes par ci et des nœuds par là qu’a t on vraiment expliquer de la réalité qui nous entoure. ?

                  Il faut à coup sur mettre à jour une autre explication du monde que celles contradictoires et abusivement compliquées qu’on nous sert de plus en plus. On sera sûrement étonnné de l’audace et de la simplicité de la théorie à venir.... qui sera un jour elle aussi dépassée.

                  Cessons ces anathèmes qui se lancent par forum interposés et écoutons tous ceux qui ont quelque chose de pertinent à dire sans invectives.
                  N’ajoutons pas du bruit inutile aux théories (fumantes ou fumeuses ?) qui se cherchent.
                  Merci


                  • Abou Antoun Abou Antoun 13 octobre 2015 18:17

                    @phil34720
                    Votre contribution est intéressante.
                    Mais finalement n’est-on pas trop prétentieux ?
                    Qu’est-ce qu’une ’théorie physique’ ?
                    S’agit-il d’un modèle destiné à quantifier certains phénomènes. Les théories ont alors un rôle prédictif dans un domaine spécialisé et restreint.
                    S’agit-il au contraire d’une explication du monde ? Auquel cas on peut rechercher Dieu comme une loi, comme une équation. Cette conception permet de partir à la recherche du Graal, de la théorie qui explique le pourquoi et le comment de toutes choses.
                    Si on adopte le premier point de vue, la coexistence de la RG et de la MQ chacune avec son domaine de compétence, n’est pas choquante. Elle est choquante pour toute personne adoptant le second point de vue et cherchant un candidat.
                    Viendrait-il à un quelconque technicien l’idée de construire une seule balance capable d’apprécier un microgramme en même temps que la charge d’un semi-remorque ? Tout le monde vous dira que le contexte (les questions d’échelle) influent sur la technologie et qu’il est vain de chercher à construire une balance universelle.
                    Pour ce qui me concerne, ma nature dubitative exprimée en religion par mon agnosticisme, me laisse à penser que la recherche d’une théorie unificatrice est hors de notre portée et le restera. Notre condition humaine nous condamne à vivre dans l’ignorance même si nous accroissons par la recherche scientifique le champ de nos compétences et si nous repoussons certaines limites.
                    Bref, pour vivre heureux, vivons modestes.


                  • bourrico 7 14 octobre 2015 10:43

                    @phil34720

                    La question n’est pas la.

                    Mr Dugué enfonce des portes ouvertes et se présente comme un génie.
                    Regardez sa conclusion, la façon dont il se perçoit, je suis désolé mais ça relève limite de la psychiatrie.

                    Tout n’est que rhétorique, tout est creux, ce n’est que du vent, seul importe de faire passer M Dugué comme le grand génie qui va remettre d’aplomb des siècles d’errance.

                    Donc je suis désolé mais ce type est globalement sans intérêt, il n’apporte absolument rien de neuf.

                  • Zip_N Zip_N 13 octobre 2015 18:32

                    « En vérité, il n’y a pas de champ de gravitation et l’attraction des corps repose sur un processus non encore élucidé »

                    En imaginant que vous ayez raison que se passe t il ensuite, une fois élucidé ? parce que la toute une couverture pour arriver à cette annonce : « c’est autre chose mais c’est pas élucidé ! » je trouve cette prétentieuse actuelle équation introuvée assez comique. Après le changement fondamental de cette brique ? quelle est la révolution ? vous voyez le bout du tunnel ? et la mécanique de dieu ? en sommes, vous avez plus d’une chance sur 2 de faire du flan !?


                    • Zip_N Zip_N 13 octobre 2015 19:16

                      Géométriquement j’ai l’impression que vous essayez d’expliquer un triangle avec un problème, il vous manque une face inconnue.


                      • troletbuse troletbuse 13 octobre 2015 20:35

                        La RG n’explique pas tout mais il y a une autre loi dont on parle peu :

                        http://lapth.cnrs.fr/pg-nomin/taillet/dossier_matiere_noire/matiere_noire4_mond.php


                        • jerome 13 octobre 2015 21:25

                           

                          «  Les physiciens feraient mieux de faire de la physique plutôt que des
                          mathématiques absconses ou des expérimentations sans enjeu ontologique »

                          Tiens tiens , c ’ est , me semble-t-il , ce que répète à l ’ envi Jean Pierre Petit !

                          Ceci dit M . Dugué , si vous pouviez nous exposer succintement votre théorie ,
                          cela permettrait de débattre . Ce que fait JP Petit , justement . Et les débats
                          sont houleux , mais passionnants .

                          Autrement j ’ aime bien vos billets sur AV , c ’ est pas toujours très clair et
                          parfois un peu égo-centré , mais toujours intéressant !

                          Bonne soirée

                          Jérôme


                          • bourrico 7 13 octobre 2015 22:05

                            De la hargne gratuite à coté de la plaque, des chevilles démesurées.... ah, et aucune esquisse de théorie physique bien sur.


                            J’attends deux choses.

                            - Que Dugué et ses adeptes pondent autre chose que de la métaphysique qui ne produit rigoureusement rien.
                            -De voir leur tête le jour ou leur théorie se fera insulter par un autre Dugué qui la touvera fausse, dépassée, et qui traitera ses auteurs de ringards.

                            Quoi que... j’oublie que Mr Dugué cherche à voir la réalité, la théorie unique, il cherche Dieu.
                            Donc après lui, il n’y aura plus rien à découvrir.

                            Et il y crois l’animal !! smiley


                            • baldis30 13 octobre 2015 22:13

                              Avant de parler de matière noire qui n’est toujours pas détectée, il faut remonter avant 1939 lorsque Dirac posa une question fondamentale qui choque encore bien des physiciens.

                              Dans une version plus actuelle et plus élaborée : « la vitesse de la lumière est-elle constante au cours du temps et avec elle certaines constantes fondamentales universelles, ne sont-elles que des données fondamentales universelles ». Universelles ! Cela ne change absolument rien à la RR, théorie de l’électromagnétisme ni à la RG théorie de la gravitation, parce que s’il y a variation temporelle elle est très faible donc les mesures se trouvent dans un voisinage ( au sens topologique) tel que l’imprécision rend légitime l’approximation.

                              cette voie est peu explorée, Dans le domaine des théories issues du concept de Dirac il y a le travail de Shu ( coréen) qui est allé assez loin, puisqu’il aborde aussi la question cosmologique, laquelle initialement posée par les religions, puis Copernic, fortement affinée dans le modèle Kant-Laplace, trouva son temps de gloire avec n+1 modèles depuis 1920, avec des constantes fondamentales , mais pas des données fondamentales. Shu arrive aux mêmes possibilités de modèles ( univers stable, en expansion, pulsant) .

                              L’un des problèmes fondamentaux avant de parler du concept de Dirac est de bien voir que la RR est une théorie de l’électromagnétisme et que la RG est une théorie de la gravitation. Et que l’on a toujours pas unifié ces deux forces ....


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 octobre 2015 11:43

                                @baldis30

                                Très bonne remarque. La presse scientifique insiste sur la conciliation avortée de la mécanique quantique et de la RG mais elle oublie aussi que la RG n’est pas conciliable avec l’électromagnétisme qui dans la version de l’Etendue, est décrite par deux théories, la RR et le champ de Maxwell. C’est l’une des raisons qui me fait supposer la nécessité d’élaborer deux cosmologies complémentaire qui décrivent le monde classique avec l’émergence de deux phénomènes complémentaires mais distincts, l’étendue, interface-temps, et la Gravité, qui ordonne la disposition des masses. Je ne m’égarerai pas dans le spinozisme comme l’a fait Einstein


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 octobre 2015 11:46

                                @Bernard Dugué

                                Pour ceux qui se demandent ce que vient faire la version étendue de l’EM je précise qu’il y a aussi une version inétendue, avec l’effet photoélectrique mais aussi l’électrodynamique quantique, les deux décrivant l’interaction matière EM, chose qui n’existe ni chez Maxwell ni dans la RR (relativité restreinte pour les intimes)


                              • Zip_N Zip_N 14 octobre 2015 14:28

                                La gravitation né-elle lorsque une particule libre se détache préalablement ? comme un glaçon devenu trop petit qui se détache de l’iceberg qui gravite puis s’arrondi dans son élément l’eau comme un accéléromètre.

                                Est-ce que l’espace c’est l’âge qu’a mis le temps-matière-énergie pour décomposer et recomposer (refragmenter), former une nouvelle gravitation de particule entre les autres, le cycle après la dégravitation, dégringolade. Il ne serait pas possible d’obtenir la stabilité de la force de gravité et la gravité électromagnétique si l’univers était composé d’un seul système solaire, d’une seule galaxie, d’un seul espace après ceux la. Il manque beaucoup d’éléments sans quoi la raison d’être de l’univers aurait déjà été expliquée et formulée dans son entier.


                              • Zip_N Zip_N 14 octobre 2015 14:52

                                J’ai pris exemple du glacon mais j’aurais pu prendre exemple d’un grain de sable qui veut rejoindre son désert.


                              • Moonlander Moonlander 13 octobre 2015 22:28

                                N’y aurait ’il pas la ou ailleurs un phénomène inconnu
                                qui envoi au delà du réel en moins de temps qu’il en faut pour quelque chose a dire ?


                                • franc 14 octobre 2015 02:01

                                  La Relativité dans sa formulation théorique conduit à certaines contradictions intrinsèquement en étant en décalage avec le réel intuitif mais aussi avec la théorie quantique laquelle produit plus de vérification expérimentale .Et récemment la découverte de l’existence d’une masse non nulle d’une particule se déplaçant à la vitesse de la lumière à savoir le neutrino détruit un axiome fondamental d e la relativité comme quoi aucune particule ayant une masse non nulle ne peut atteindre la vitesse d ela lumière sinon la masse serait infinie selon la relation d e transformation d e Lorentz car le dénominateur serait égal à zéro ;

                                  -

                                  par conséquent la théorie de la Relativité étant imparfaite et incomplète et visiblement en contradiction avec certaines expériences ou faits ne peut être que critiquable et Mr Dugué a raison de la critiquer et de la remettre en cause de fond en comble.

                                  Cependant aussi longtemps qu’il n’ ya pas d’autre théorie plus parfaite ou moins imparfaite pour la remplacer il faut bien s’en contenter puisque la Relativité donne quand m^me quelques explications et prévisions suffisantes pour certaines applications dans le domaine cosmologique ,comme en son temps la comoslogie de Ptolémée bien que jugée fausse aujourdhuis n’en contienne pas moins une certaine approche de la vérité pour expliquer et prévoir certains phénomènes physiques .

                                  Une théorie scientifique n’e donne pas une description exacte de la nature ou du réel mais une approche plus ou moins inexacte d ela structure du réel ou d ela nature par une certaine structure mathématique qui permet sinon de décrire un phénomène physique dans sa réalité structurale et encore moins dans sa réalité intuitive et sensitive mais du moins de faire quelques prévisions utiles à l’application pratique et technique .La vérification expérimentale et l’application technologique sont t une preuve de l’existence d’une certaine vérité dans l’approche d ela réalité que donne une théorie scientifique ;et plus celle-ci est prédictible c’est à dire permet le plus de prévisions possibles grâce à sa formultion mathématique m^me approchée avec un degré d’incertitude et plus la théorie scientifique est dite performante ou puissante .

                                  -

                                  Mr Dugué n’a pas tord de dire que la nature ou le réel ne se réduit pas à la mathématique et la dépasse profondément ,du moins la mathématique humaine et encore plus si ce n’est qu’une théorie mathématique partielle et incomplète et qui ne peut être que partielle et incomplète .Cependant si la mathématique n’est pas suffisante pour décrire la structure du réel elle est nécessaire pour formuler un langage explicatif rigoureux du déterminsime du phénomène physique duquel dépend le principe de prédictibilité et du m^me coup l’application possible d’une pratique utile technique et d’une invention de processus technologique .La nature est écrite en langage mathématique dit Galilée ,c’est incontournable.

                                  -

                                  Une mathématique divine expliquerait et décrirait toute la structure du réel dans son exactitude absolue ,mais l’homme n’est pas capable d’un e telle connaissance divine mathématique ,ilne peut que créer et produire une mathématique toute humaine et donc relative à sa puissance d e pensée et d’imagination et donc incomplète par nature du fait d e l’imperfection intrinsèque humaine et de son esprit, toutefois en progrès ou perfectionnement permament dans le temps de l’histoire . Le divin seul seul est parfait et c’est la définition m^me du divin .

                                  -

                                  Donc le réel absolu échappera toujours à la raison humaine comme le dit Kant ,cependant seule la raison humaine peut faire dans la pratique et dans le domaine technique qu’on s’en approche de plus en plus de la connaissance de ce réel pratique ,raison à la fois intuitive et logique ,à la fois sensible et intellectuelle ,à la fois immanente et transcendantale .


                                  • howahkan howahkan Hotah 14 octobre 2015 08:15

                                    Pour moi il y a la vie, le miracle,cadeau si elle est vécue, par expérience je dis nous ne sommes pas vivant mais survivant ou zombies !! et puis bien sur pour le cadeau il y a un emballage.....la science actuelle des humains s’occupe de l’emballage........

                                    elle ne le sait pas.......car elle ne peut voir ce qu’il y a à l’intérieur, ce qu’il y a à l’intérieur n’est pas saisissable, ne peut se mesurer,se mettre en équations , bien que cela sot sa prétention...

                                    on est deja dans la merde avec les 3 fausse religions, on en avait vraiment pas besoin d’une quatrième

                                    ça va encore retarder l’éveil, voir le rendre maintenant impossible...

                                    l’éveil a quoi ? à nos capacités perdues,enfouies....

                                    théorie ? non, fait vécu...par pas mal de personnes....certains n’en disent mot ...


                                    • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 2015 09:46

                                      Je vous lis régulièrement et je suis heureux que vous soyez redevenu zen (sic), bonne journée monsieur Dugué et que la vérité croise le chemin de celui qui la recherche.


                                      • bourrico 7 14 octobre 2015 10:44

                                        @Jean Keim

                                        Vive le vent, vive le vent....

                                         smiley

                                      • sarcastelle 14 octobre 2015 10:43

                                        Oncle Olivier n’a pas encore donné son opinion ? 


                                        • Olivier 14 octobre 2015 11:22

                                          Eh bien si, je la donne ! Sur la relativité, il faut savoir que c’est une théorie qui reste contestée. Elle s’est imposée mais au prix de pas mal d’incohérences. Par exemple, on nous parle de ’« continuum d’espace-temps » pour expliquer les effets de la gravitation. Mais ça ne veut strictement rien dire, si on ne précise pas sur quelle réalité physique cela repose ! Autre problème : celui de l’éther : Einstein commença par dire qu’il n’existait pas dans la relativité spéciale (de 1905) avant de la réintroduire ensuite, mais en catimini. Actuellement on admet que l’espace est rempli de particules virtuelles qui apparaissent et disparaissent aussitôt. Petite précision : vous nous dites « sans les corrections relativistes, la géolocalisation par satellite aurait été impossible. » Non pas du tout. Ce qui est fait c’est une prise en compte de l’effet Sagnac, qui n’a rien à voir avec la relativité.


                                          • bourrico 7 14 octobre 2015 11:42

                                            @Olivier

                                            Euh.... moi j’ai lu qu’il s’ajoutait aux autres.
                                            Et que les effets relativistes étaient bien présents.

                                            Mais peu importe, toutes les théories sont fondamentalement fausses, par définition, c’est en ça que le discours de Dugué est une mascarade, une farce grotesque dont le seul but semble être de promouvoir sa petite personne.

                                            Chaque jour il redécouvre l’eau chaude et s’émerveille de ses propres prouesses, c’est fascinant, mais du point de vu psychiatrique.

                                          • sarcastelle 14 octobre 2015 12:26

                                            @Olivier


                                            Votre avis a son intérêt mais je pensais à un autre Olivier, et sa modestie en souffrît-elle, plus célèbre ! Mais cela n’a pas d’importance. 


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 15 octobre 2015 14:04

                                            @bourrico 7 : « c’est fascinant, mais du point de vue psychiatrique ». Tsss ! Mais tu le persécutes ! Toute vérité, toute allusion à la réalité, sont persécutoires pour le délirant chronique !


                                          • erichon 14 octobre 2015 11:30

                                            Comme Zemmour !!! vous êtes un incompris , personne ne vous écoute ni ne vous donne la parole ! (sic)


                                            • franc 14 octobre 2015 12:32

                                              il ne faudrait quand m^me pas sous-estimer le pouvoir et m^me la grandeur de la science car ce pourrait et ne pourrait être qu’elle qui pourra sauver l’humanité en inventant des vaisseaux spatiaux et grâce à la connaissance des lois du cosmos pour transporter l’humanité vers une nouvelle galaxie dans une nouveau système solaire lorsque notre vieil système solaire aura explosé avec le soleil dans le futur.


                                              • Zip_N Zip_N 14 octobre 2015 13:14

                                                @franc

                                                Raël sors de ce corps !!! :->


                                              • bourrico 7 14 octobre 2015 15:49

                                                @franc

                                                Euh.... lol !!

                                                On devrait interdire aux moins de 10 ans de poster parce que la c’est n’importe quoi ! smiley

                                                Le problèmes crées par la technologie ne seront pas réglés par cette dernière.


                                              • Zip_N Zip_N 14 octobre 2015 12:42

                                                L’univers repose pas sur du vide. L’espace est t’il un atome à lui même comme l’est l’hydrogène par exemple ? Les trous noir sont t ils pas des fuites d’hydrogènes (neutron) ? résultant d’une fonction perméable de non localité gravitationnelle ? en encore le trou noir né de la rencontre d’hydrogène avec un autre atome inconnu ?

                                                J’aimerais bien connaître l’explication générale, non pas sans cesse restreinte, de comment est l’univers selon Dugué ? pour avoir l’aller-retour de sa situation, non pas seulement sa fuite en avant.


                                                • Gandalf Gandalf 14 octobre 2015 15:37

                                                  @Zip_N
                                                  L’idée que je me fais de Dugué, c’est qu’il est plus sage que l’homme ne connaisse pas toutes les lois de l’univers, car l’horloger parmi nous. Mais il y échoue tout de même, donc, ça va pas trop mal pour lui.


                                                • bourrico 7 14 octobre 2015 15:46

                                                  @Gandalf

                                                  il y a problème avec votre phrase, il manque des mots ou la ponctuation est mal mise, car on n’y comprends rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès