Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > 7/7 : Flickr, les tags et les sites adhoc

7/7 : Flickr, les tags et les sites adhoc

Suite aux attentats à Londres, la directrice des infos de la BBC explique :

"Les gens prennent de plus en plus de photos ou de vidéos au quotidien avec leur téléphone. Ils ont peu à peu pris le réflexe de nous en envoyer lorsqu’un incident majeur se produit. (...) Cela montre l’incroyable niveau de confiance qui règne entre nous et notre audience, créant une relation bien plus proche, intime. A chaque gros événement, nous le constatons".

via PointBlog : la maturité du journalisme citoyen

(à lire : "Londres montre une nouvelle maturité des médias face aux témoignages citoyens : ils ne sont plus des illustrations d’après-coup, mais participent à la construction du récit en temps réel.")

Les nouveaux médias seraient en train de s’arrimer avec les médias traditionnels.

Flickr : the London eye
À chaque événement majeur sur la planète, les outils sur le web prennent leur place dans notre monde.

Cette fois-ci, outre les blogs (notamment metroblogging), les photos par téléphone avec Flickr viennent de se frayer un passage dans l’imaginaire collectif et s’insérer dans la chaîne des communication de masse : le photojournalisme citoyen.

"(...) camera phones will become part of a reporter’s toolbox for information-gathering in the future. Photojournalists will carry them to communicate with editors immediately by sending digital snapshots of what they see before actually working with more professional cameras" (source - version surlignée-).

Tag : nommer l’événement
“London”, “London Explosion”, “London Explosions” et“London Bomb”. Sur technorati, on pouvait retrouver ce qui se disait à propos de l’événement. Ces mots étaient les mots clefs pour faire une recherche. Mais l’apparition du tag « 7/7 » est remarquable car elle a été spontanée et permettait d’éviter les écueuils de la recherche habituelle (le mot London est trop vague).

Tagger un événement permet à quiconque de contribuer à former nos perceptions sur ce qui se passe dans le monde, en redirigeant une information. Encore peu perçu par le grand public, les médias eux connaissent la valeur d’une telle redirection pour leur recherche...

Site adhoc : communication anonyme
werenotafraid.com (via Der Spiegel) : ce site a été monté peu de temps après les événements. À la manière de SorryEverybody.com

il permet aux internautes de publier une photo exprimant que le terrorisme ne leur fait pas peur. Ce type d’action porte le signe d’une volonté d’un dialogue citoyen, que normalement seul les médias peuvent tenir.

Si on considère que les terroristes ont passé un message, il faut reconnaître que ce type de site correspond à la réponse. Non pas une réponse des autorités, mais celle d’un groupe de citoyen à travers le monde. À la différence de Flickr, ici les photos sont sématiquement politisées pour signifier un messsage précis. Une parole de citoyens anonymes qui ne peut pas être réinterprétées par les autorités, les médias et les sondages...

Autres lectures (en allemand et en anglais) :
« I’m ok » - Die neue Art, sich und andere zu informieren.
Dutzende Tote und Verletzte
Blogger aus London
Bombenanschlag in London : Augenzeugen bloggen
(Déjà une théorie de la conspiration !) London Underground Bombing ’Exercises’ Took Place at Same Time as Real Attack

Martin Lessard


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès