Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > ADSL : Autant Demander au Soleil d’aimer la Lune

ADSL : Autant Demander au Soleil d’aimer la Lune

Aujourd’hui même la vente en ligne française est menacée. Allemagne, Belgique, Italie... tout est disponible aujourd’hui moins cher en ligne... ailleurs !

Aujourd’hui il y a ceux qui achètent en ligne et ceux qui préfèrent leur bon vieux magasins. Ils ont peur du paiement en ligne : comment va être gérée leur commande ? Quelles garanties ? Ils veulent leur achat tout de suite ; le voir ; le toucher ; l’emporter. Ils veulent aussi une vraie valeur ajoutée  : des conseils, un SAV, un contact humain. Et puis, après tout, tout le monde n’a pas internet à la maison... Bref nos magasins ont un bel avenir devant eux ; cela dit...

Il y a ceux qui ont pris goût aux tarifs lights : on achète en ligne chez Carrefour par exemple bien moins cher le même produit que dans la même enseigne réelle. Le service est bien souvent bien au-delà des services "magasin" pour rassurer le client et lui faire franchir le pas : livraison ultra rapide, installation à domicile, SAV assisté, garanties étendues... Ils ont pris goût aussi au choix, à la comparaison, au confort, à la chasse aux bonnes affaires, au chaud derrière leur clavier.

Bref tout le monde y trouve son compte. Mais... tous ceux qui ont l’habitude d’acheter sur internet ont dû s’en rendre compte. Aujourd’hui on trouve les meilleures affaires hors de France, avec souvent les mêmes services et garanties (mais, en UE, pour échapper aux taxes de douane et de TVA). Voici mon expérience de deux secteurs ; inquiétants pour les commerces français...

Très marginal : l’astronomie amateur. Mais d’autant plus problématique pour les petits commerces français. On gagne 20 à 30 % en achetant sur des sites bien connus des spécialistes en Suisse, en Allemagne ou en Belgique. Beaucoup, notamment les débutants, franchissent très facilement le cap. Il suffit de se renseigner sur les forums spécialisés sur les modèles, et de commander en ligne au plus offrant, avec un service de qualité. Même les sites de vente en ligne français ne peuvent s’aligner : volumes trop faibles, charges (de salaires, patronales ou locales) trop importantes, coûts de fonctionnement des magasins réels répercutés sur les tarifs en ligne... Les meilleures promotions en ligne françaises restent bien souvent au-dessus des prix affichés en Allemagne. Même les semi-pros de cette discipline passent le plus souvent directement par le fabricant ou par un distributeur étranger pour obtenir 5 ou 10 % qui peuvent peser très lourd sur du matériel de pointe !

Autres secteur très porteur celui-ci : la musique. Aujourd’hui acheter une guitare neuve en magasin français c’est selon les marques payer entre 15 et 40 % de plus. Les mégastores allemands font des ravages. Volumes d’achats gigantesques (et donc prix d’achat imbattables), système de VPC optimisé dans les moindres détails, intégration de tous les maillons de la chaîne pour une réduction drastique des coûts...e t le tout avec un service souvent impeccable, des correspondants parlant le français, etc. Pire (ou mieux), les instruments de musique sont souvent vérifiés, stockés peu de temps et envoyés, donc normalement en meilleur état que les instruments exposés parfois longtemps en magasin et essayés par de nombreuses mains...
Les magasins en ligne français font les plus gros efforts pour s’aligner à 5-10 % au-dessus des prix allemands ; les petites boutiques ont souvent renoncé au risque de ne plus marger du tout et tentent de mettre en avant le service et la proximité. Trop souvent l’accueil et ce service qui pourraient les sauver fait cruellement défaut...

Une guitare de marque achetée en Allemagne sur un site de référence.

La même guitare sur un site français qui fait aussi référence.

Aujourd’hui, un guitariste qui souhaite s’offrir une guitare haut de gamme hésite à peine et les débats sur le sujet au sein des forums spécialisés sont de moins en moins actifs. Tout le monde semble résigné. Pourquoi payer 350 € de plus ?

De plus en plus de secteurs (pour ne pas dire potentiellement tous) sont touchés. L’automobile encore en Allemagne ou aux Pays-Bas, les vêtements en Italie ou en Espagne (attention aux contrefaçons !), les livres via des sites basés en Angleterre qui revendent des stocks français ! Qui ne connaît pas pour sa passion LE bon plan internet en dehors de France ?

Pourquoi les magasins français, principalement les petits commerces spécialisés, ne font pas la différence ? Nous le savons et en discutons depuis longtemps. L’acheteur doit y trouver une vraie valeur ajoutée à tous les niveaux. Une fidélité récompensée par de vrais efforts sur les prix, un conseil professionnel (honnête, argumenté, motivé par le soin d’apporter une réponse à un besoin et non pas par le besoin de vendre tel ou tel article), un vrai service après-vente, un accueil (et même lorsque l’on ne souhaite "que" regarder...).

Pourquoi les magasins en ligne français, même les plus gros, n’arrivent plus à suivre le train ? Trop souvent ils traînent la charge d’un magasin ou d’un réseau physique qui les obligent malgré des montages financiers adaptés à respecter des marges plancher, voire à éponger les difficultés de leurs pendants réels. Trop souvent les marques, elles-mêmes, imposent des prix en France supérieurs à nos voisins européens, c’est le cas dans le secteur musical où les Français n’ont tout simplement pas le droit (vente à perte) et la possibilité de s’aligner sur les prix allemands. Je ne rentrerais pas dans les détails de la fiscalité des entreprises et des charges de chaque pays, mais évidement, trop souvent nos concurrents n’ont pas les même armes budgétaires pour prendre un à un tous les marchés du net.

La concurrence d’internet sur les magasins physiques commençait déjà à peser lourd, si bien que la plupart des réseaux et des secteurs avaient pris les devants (ou le dernier wagon) pour offrir une alternative en ligne aux adaptes de la souris. Mais, aujourd’hui, comment récupérer un volume aussi important qui part non seulement sur le virtuel, mais en dehors de France ? Redonner du pouvoir d’achat aux Français pour relancer l’économie... mais de quel pays ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • haddock 17 octobre 2007 11:55

    Pour midi je vais commander sur le Ouèbe , un coktail de crevettes en Suisse , une escalope milanaise en Italie , du cheddar en Angleterre et une bonne bière en Belgique .

    Vive le Ouèbe .


    • tvargentine.com lerma 17 octobre 2007 13:07

      Pourriez vous mettre ici des sites europééns (tres bon et sécurisé) qui pratiquent la vente en ligne ?

      Merci

      Je met celui ci pour comparer avec les prix en France

      http://www.auchan.lu


      • MusashiChan MusashiChan 17 octobre 2007 13:33

        En France il y a en grande distri le plus intéressant à mon avis ; Carrefour :

        http://www.boostore.com/Carrefour/Catalog et http://www.ooshop.com/

        Pour la technologie je que pense le meilleur est Pixmania :

        http://www.pixmania.com/ http://www.ldlc.com/ http://www.rueducommerce.fr/ http://www.cdiscount.com/ http://www.mistergooddeal.com/

        Pour la musique on part en allemagne : http://www.thomann.de/fr/index.html http://www.musicstore.de/ http://www.musik-produktiv.fr/ ou on reste en France : http://www.magasin-de-musique.fr/


      • Peanut Peanut 17 octobre 2007 14:57

        Au mois d’août j’ai cherché à trouver un APN moins cher sur des sites européens (Allemagne en particulier, comme je le fais souvent pour les CD/DVD vierges) mais je n’ai pas trouvé mon bonheur (une fois les frais de port ajoutés) et j’ai terminé en France.

        FYI : pricerunner.fr compare les prix du matériel hi-tech sur des sites européens


      • Dan51 17 octobre 2007 15:06

        Ce n’est que maintenant que vous vous en apercevez ????

        Cela existe depuis plus de 30 ans !

        Non pas ADSL,mais la différence de prix entre la France et l’Allemagne !

        Je vis en Allemagne depuis plus de 30 ans et ai toujours acheté tout mon matériel hifi, électro-ménager, électronique, PC et Cie, tout simplement TOUT, en Allemagne.

        La différence de prix a toujours été énorme...

        Maintenant avec internet on peut comparer, c’est toute la différence.

        Autrement dit, c’est la distribution française qui se sucre au passage, lourdement, avec l’encouragement de types comme Attali, qui veut encore les renforcer.

        J’achète par exemple ici le matériel de cuisine beaucoup moins cher chez un petit commerçant spécialisé que chez Darty, qui pourtant achète les mêmes marques en beaucoup plus grandes quantités.

        Cherchez l’erreur.

        C’est pourquoi les Allemands ne sont pas dupes et n’accepterons JAMAIS les pseudo-arguments émis par la France concernant l’Euro qui serait « trop fort », la Banque européenne qui ne ferait pas sont travail.... alors que c’est tout le système français qui est verreux... et ce depuis plus de 30 ans.

        Les grands groupes d’hypermarchés s’en sont mis plein les poches depuis 30 ans, se sont installés aux frais des Français d’abord dans de nombreux pays et continuent d’exploiter ET les fournisseurs dont ils font baisser les prix au risque de les tuer, ET les consommateurs qui achètent des produits de mauvaise qualité à des prix surélevés.

        Il faudrait revenir au commerce de proximité, spécialisé, qui dépend LUI de ses clients fidèles et offre un service après-vente sur mesure à des prix tout à fait concurrentiels.

        En France on est arrivé à le détruire en le livrant sans armes à la grande distribution. Ce qui continue avec la propagande d’ouverture le dimanche, etc...

        Pauvre France !

        Il est temps comme le disait ce matin l’ancien président du Medef : « Il est temps de faire la REVOLUTION dans ce pays » archaïque...

        http://fr.news.yahoo.com/ap/20071016/tfr-medef-gautier-sauvagnac-gattaz-syndi-56633fe_1.html http://www.latribune.fr/info/UIMM---C-est-le-financement-des-syndicats---assure-Yvon-Gattaz-722- -AP-MEDEF-GAUTIER-SAUVAGNAC-GATTAZ-SYNDICATS-$Db=News/News.nsf-$Channel=Economie-$SubChannel=France

        Heureusement que le Mouvement Démocrate avec F. Bayrou comme porte-parole courageux et droit, existe et parle haut et fort de ces problèmes... comme ce matin sur RTL.

        Les militants du Mouvement Démocrate et ses médias qui se mettent petit à petit en place face au vide sidéral des journaleux en postes

        http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/10/le-point-rouge-2-lindependance-des-journalistes/

        commencent à se voir dans le paysage morne.... En voici un né le 13 septembre :

        http://www.francedemocrate.info


        • manusan 17 octobre 2007 15:45

          puisque tout le monde insiste. si vous êtes amoureux du made in-china, des jouets peinture au plomb garantie, croquettes pour animaux toxique ...

          www.Alibaba.com

          en cas de problèmes :

          www.secu.fr


          • Peanut Peanut 17 octobre 2007 16:54

            C’est pour les grossiste alibaba, non ? (B2B)


          • 1984 1984 17 octobre 2007 16:04

            Thomann est effectivement devenu une référence dans le milieu de la musique. Bon service, bons prix, bon SAV, d’après ce que j’entends sur les forums de guitaristes.

            Mais il ne faut pas oublier ceux qui, comme moi, se rendent directement en Allemagne pour acheter leur matériel (Au fameux Music Store de Cologne). Les mêmes prix qu’en ligne, avec possibilité de discuter le prix, et surtout la possibilité de toucher l’instrument.

            Des tas de gens sont aujourd’hui prêts à faire 200 kilomètres pour un instrument, tellement les prix en Belgique/France sont hauts.

            Il ne faut pas oublier non plus la TVA, qui joue un rôle majeur dans les prix, et qui est faible en Allemagne, concernant les instruments de musique.


            • MusashiChan MusashiChan 17 octobre 2007 16:11

              A ce propos connais tu la TVA en Allemagne ? J’ai toujours epnsé qu’elle était à 19% comme sur le reste. Ce serait moins sur les instrument de musique (culture... ?) ? Merci !


            • Le chien qui danse 17 octobre 2007 18:01

              J’ai achété pas mal de matériel audio en allemagne chez thomann notamment, la TVA est à 16% et les prix en général dans une moyenne de 20/25% moins cher (il y à 3/4 ans), aujourd’hui il me semble qu’en france ça s’est calmé un peu et que les prix ont un peu baissé sur le matos de musique. J’ai aussi acheté en angleterre par VPC avec une différence conséquente, un appareil (préampli) payé 1600 euros en UK et qui valait 2400 en france. Pour les guitares je suis d’accord avec l’auteur, je me suis acheté, cet été, une guitare acoustique en magasin prés de chez moi , et aujourd’hui elle est complétement à régler, j’avais acheté une Crafter acoustique il y a deux ans chez thomann et je n’ai pas eu ce genre de problème. D’ailleurs le magasin doit le savoir car il propose comme service le réglage des instruments gratuitement pendant un an........


              • lasino capsen 17 octobre 2007 21:04

                Je ne parlerais que de ce que je connais, les magasins d’instruments. Thomann à une notoriété halucinante et justifiée qui plus est.

                Les boutiques françaises ne proposent rien de comparable, et pourtant quoi de mieux pour acheter un instrument que de l’essayer. D’ailleurs la plus part de ces boutiques rue Douai à Pigalle sont devenues de vagues banc d’essai, les vendeurs sont aigris, c’est un cercle vicieux. Qui doit faire l’effort ?

                Je reste assez stupéfait de mes expériences en ces lieux, aucune chaleur humaine, aucun conseil, aucun intéret pour l’intelligence de l’achat du client, faut vendre, et ce même si les cordes sont rouillées, l’accord instable, et surtout, pourvu que le client soit assez con.

                Mon dernier achat était pour les connaisseurs, une copie Selmer. Passage chez plusieurs luthiers. Et là l’univers change, on peut discuter avec des artisans soucieux du devenir de l’instrument qu’ils vendent, de chercher les sonorités les plus adaptées, et prenant soin de se tenir au courant de l’evolution du dit instrument (et oui ca évolue). La facture n’est pas plus élevée, mais a un minimum, les luthiers ne vendant pas de bas de gamme.

                bref, cas bien particulier je l’admet, qui ne s’adapte pas à tout les marchés notemment la hi-fi. Mais tout ca pour dire, en croisement avec un article de Léon, que parfois il y’a de bien meilleurs plans que Thomann et si ce dernier est en vogue, les luthiers le sont encore plus. :>


                • bzorglub 18 octobre 2007 10:52

                  tellement vrai et triste... Il y a 3 ans, je me rends dans cette rue avec mon fils pour une guitare debutant, et alors la il faut voir comment on est recu... Koi ! une guitare pour debutant ! vous voulez pas des conseils en plus ! Qu’ils crevent ces magasins a la con victime de leur arrogance ! Je prefere acheter d’occasion a de vrais musiciens :) A+ et vive le Blues !


                • MusashiChan MusashiChan 18 octobre 2007 11:11

                  Le cas du quartier parisien de la musique est en effet bien connu. A Lyon les gros magasins souffrent du même mal ; les musiciens essaient et achètent en Allemagne...cela dit ; plusieurs « petits » magasins se font quand même une place en faisant de gros efforts sur les marges ; et en compensant quand même la différence de prix qu’il peut rester par un service et un accueil parfaits...et ils s’en sortent si bien qu’un de ces petits magasins va devenir un gros point de vente ; dans le style Thomann ; mais avec la qualité (on espère...).

                  Les magasins ne peuvent compter QUE sur le contact client pour être dans la course....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès