Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Allons enfants de la batterie

Allons enfants de la batterie

La voiture électrique a le vent en poupe, et l’un des problèmes qu’elle doit résoudre est celui de la performance de sa batterie : la prochaine « autolib  » est prête à perdre de l’argent pendant 7 ans, pour en gagner peut-être un peu plus tard.

Ce projet ambitieux de l’actuel maire de Paris  : mettre des voitures électriques à disposition du quidam pour faire baisser la pollution parisienne, né en 2007, est sorti de la voie de garage qui lui semblait destinée. lien

En effet, Bertrand Delanoé a trouvé un partenaire de poids, en la personne de Vincent Bolloré, avec son « bluecar  ».

Celui-ci avait, contre toute attente, remporté la partie, devant Peugeot, Citroën et Mitsubishi.

En effet, sa voiture garantirait une autonomie de 250 km en ville, (et de 150 km au-delà), avec 4 places, et un coffre de 350 dm3, avec une batterie capable de se recharger en 4 heures, pour une vitesse de pointe de 130 km/h. lien

Pour 12€ mensuels, (et 5 € la première demi-heure) les 200 000 abonnés espérés pourront utiliser l’une des 3000 « blue car » dans les 1000 stations réparties un jour dans Paris et sa banlieue, subventionnées par la Mairie de Paris à hauteur de 50 000 € par station.  lien

Sinon une location pour une journée « découverte  » vous coutera 10€ pour 24h, auxquels il faudra rajouter 7€ la première demi-heure. lien

Vincent Bolloré estime que le seuil de rentabilité sera franchi lorsque sa voiture aura séduit 80 000 utilisateurs.

L’avenir nous dira si l’opération sera couronnée de succès, et, si depuis le 3 octobre, on voit déjà passer les premières « autolib  » dans les rues de la capitale, les parisiens devront attendre le 5 décembre 2011, pour louer l’une des 66 voitures test. lien

Pourtant, pour faire baisser plus sensiblement la pollution dans la capitale, ou dans n’importe quelle ville, il faudrait aller beaucoup plus loin.

Il faudrait non seulement promouvoir la voiture électrique, interdisant les moteurs traditionnels, mais aussi privilégier des voitures tournant au GPL, lesquelles ne provoquent que peu de pollution, alors que dans notre pays, nous sommes, une fois de plus, à la traine de nos voisins européens.

En effet, il roule en Italie 10 fois plus de voitures GPL qu’en France. lien

C’est d’autant plus incohérent que le GPL coute quasi 2 fois moins cher que le diesel, et que les risques d’explosions sont maintenant totalement écartés depuis 2001 puisque des soupapes de sécurité équipent les réservoirs. lien

Et puis le GPL peut être remplacé par du méthane.

Celui qui est issu de l’activité humaine, (stations d’épuration, égouts, zone de stockage de déchets, étables, haras, etc.) pourrait faire tourner tous les véhicules du pays. lien

Pour revenir au « blue car », Il faut rappeler que son modèle original était équipé de capteurs photovoltaïques sur son toit, ce qui n’est plus le cas de la voiture proposée aux rues de Paris. lien

Dès lors, son alimentation électrique justifie l’énergie nucléaire, dont on connait les dangers depuis Tchernobyl et Fukushima, d’autant que les bornes de recharges sont aussi reliées au réseau traditionnel, alors qu’elles pourraient tout aussi bien être alimentées par des capteurs solaires.

Ce qui est le cas de la NLV, la superstar électro solaire, équipée d’un revêtement photovoltaïque, découverte lors du salon de l’auto genevois (lien) ou de la « Phylla », dont le toit « solaire » permet d’accomplir près de 20 km par jour. lien

« L’autolib » telle qu’elle est actuellement envisagée permet donc la pollution (et les inévitables accidents) provoquée par l’utilisation de l’énergie nucléaire. lien

Mais revenons à « Blue Car ».

L’innovation la plus importante de cette voiture électrique est dans la batterie, partie essentielle de ce véhicule.

Celle-ci est une LMP (lithium, métal, polymère) basée sur 4 composants, l’anode étant en lithium métal et la cathode est un matériau composé d’oxyde de vanadium, d’électrolyte et de carbone. lien

Ces batteries LMP stockent, à poids équivalent, 4 à 5 fois plus d’énergie qu’une batterie traditionnelle, et permettent d’après le fabricant de parcourir plus de 200 000 km.

Au chapitre des batteries, il y a pourtant encore des progrès à faire, et nous ne sommes pas à l’abri de surprises.

Ainsi IBM avait rendu public en 2009 un projet de batterie qui permet une autonomie de 800 km en développant une technologie lithium-air, (lien) lequel projet serait largement battu par Toyota qui affirme avoir mis au point une technologie révolutionnaire assurant une autonomie de 1600 km. lien

D’autres évoquent des batteries révolutionnaires, utilisant du Lithium-phosphate, qui permettent à celles-ci de se recharger plus vite que leur ombre.

C’est le « Massachusetts Institue of Technologie  » qui a vu la naissance de cette nouvelle technologie.

Comme le disent les chercheurs de cette institution : «  on a transformé une 2CV en Ferrari  ».  lien

Mais il y a plus étonnant, certains évoquent la batterie en papier, qui utilise des nanotubes en carbone sur le papier pour collecter la charge électrique. lien

Les chercheurs du CENIMAT (centre de recherche des matériaux) de l’université nouvelle de Lisbonne, ont crée un nouveau type de batterie de papier capables d’alimenter des appareils électroniques. lien

Aux Etats Unis, Yi Cui, un chercheur de l’université de Stamford à réussi à fabriquer une sorte de batterie « feuille de papier » : il dépose sur celle-ci une encre contenant des nanotubes de carbone et des nanofils d’argent, obtenant ainsi un papier aux caractéristiques électriques, qui du coup recouvert de cette encre, rend les mêmes services qu’une batterie. lien

Vincent Bolloré, quant à lui, espère produire 40 000 batteries LMP par an dans sa nouvelle usine d’Ergué-Gabéric, en Bretagne, et nul doute que le projet parisien « d’autolib  » va favoriser la réussite de son projet. lien

On ne peut non plus ignorer la découverte capitale qu’a fait un jeune Nigérian, Jelani Aliyu, concevant une voiture électrique ultramoderne, la « Chevy Volt » laquelle utilise un moteur à gaz pour produire un supplément d’électricité, invention pour laquelle il a remporté un concours. lien

Un autre petit génie scientifique, Karim Zaghib, a mis au point une nouvelle batterie « Li-Ion » de 2 kw laquelle peut se charger en 6 minutes.

Il faudra 1 demi-heure pour la recharge complète d’une batterie de 30 Kw. lien

Mais finissons-en avec la Blue Car.

Dommage donc que la solution électro-solaire n’ait pas été retenue, prouvant une fois de plus le long chemin que doivent faire encore nos élus s’ils veulent réellement défendre l’environnement.

Alors bien sur, si on ne peut que se réjouir de l’amélioration prévisible de la qualité de l’air parisien que permettront ces « autolib », on constate qu’elles ne seront pas à porté de toutes les bourses, et qu’il reste d’énormes progrès à réaliser en matière de transport en commun.

N’est-il pas plus important de répondre à la galère que vivent encore des milliers de banlieusards obligés d’attendre de longues minutes pour rejoindre leur domicile, dues à l’évidente saturation du réseau francilien, attendant d’improbables RER, serrés comme des sardines ? lien

Nul doutes que les « autolibs » ne feront ni chaud ni froids aux citoyens fauchés et courageux qui n’ont d’autres alternatives que d’utiliser les transports en commun traditionnels.

Car comme dit mon vieil ami africain : « le fleuve fait des détours car personne ne lui montre le chemin ».

L’image illustrant l’article provient de « prg-mup-idf.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

202 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 5 octobre 2011 09:40

    Un des problèmes de la voiture , c’est la voiture et son design : ... de l’ancien régime ... on change difficilement le coeur du problème à moins de détruire l’homme, et les bons

    Mobilité 2.0, 3.0 et 4.0

    • Kalki Kalki 5 octobre 2011 09:54

      Ces batteries sont obsolètes par ailleurs


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 10:36

      Kalki

      c’est vrai qu’on peut s’étonner du peu de changement dans la problématique de la voiture de nos jours, car si, bien sur, on en est à l’électronique, c’est toujours le même « bête » moteur à explosion, d’ou l’intéret que l’on peut porter aux nouveaux concepts électriques, avec le « moteur sur la roue », mais aussi à l’énergie libre, lachement oubliée par tant de constructeurs...
      remember stan Meyer...et d’autres
      comme ce physicien coréen qui pousse un coup de gueule justifié
      merci de ton commentaire, et du lien

    • Kalki Kalki 5 octobre 2011 13:24

      1 tonne, 4 roues sur 2 plus de mètre carré ... et une utilisation dans les fait pour une personne

      c’est 4 fois trop .... meme pour un produit de lux ou middle class

      regardez cette vidéo là

      et des « vélos » électriques , les chinois adorent en france, en europe aux usa, nous allons revenir à la marche à pied

      ce n’est pas faut de prévenir ....

      ALORS CONTINUONS A PRODUIRE ET VENDRE DE LA MERDE A PLUS SAVOIR QUOI EN FOUTRE SURTOUT QUAND ELLE SERVIRA PLUS A RIEN


    • Yvance77 5 octobre 2011 09:52

      Salut,

      Derrière tout cela j’y vois surtout le favoritisme d’un soutien financier aux pouvoirs politiques des deux bords. Car avec cette mode nous sommes en plein foutage de gueule !

      En effet, il existe des solutions autres que le tout pétrole pour nos poubelles à quatre poignées. Elle sont parfaitement viables... y compris faire tourner les moteurs avec des huiles de fritures (bon OK ça sent mais ...)

      En fait, nous avons dans l’hexagone d’excellents ingénieurs qui peuvent faire avancer le smilblick, et qui ont déjà les solutions de remplacement...

      Oui mais voila... il y a une manne pétrolière à la clef et là, nos amis, qui nous dirigent, ne sont pas prêt à la laisser filer.

      Tout est là pas ailleurs !


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 10:37

        Yvance,

        je partage ta réaction,
        le jour ou les « pétroliers » changeront leur fusil d’épaule pour s’intéresser réellement au méthane produit, et autres alternatives, les choses pourraient changer,
        et elles changeront obligatoirement un jour ou l’autre, qu’ils le veuillent ou non,
        la seule question est : quand ?
         smiley

      • sisyphe sisyphe 5 octobre 2011 16:06

        Il y a belle lurette que des voitures fonctionnent à l’électricité, voire à l’eau ou à l’hydrogène. 

        Tous les brevets en ont été rachetés par les compagnies pétrolières, puis bloqués ou mis à la poubelle.

        Il y a eu, par ailleurs, très récemment, des véhicules électriques tout à fait performants qui étaient loués aux USA ; dont les usagers étaient très déterminés à les racheter, mais à la fin des baux, ils ont été détruits ; je dis bien détruits. 

        Si vous vous demandez pourquoi, c’est que vous n’avez pas encore compris que « l’or noir » a été et reste le poison du XXème et du XXIème siècle, et que ceux qui le détiennent ne sont pas prêts à lâcher l’affaire, fut-ce au pris de millions de morts, comme c’est le cas... 

        Sinon, le principe des voitures électriques municipales en libre-service existe depuis 6 mois à Nice  ; et c’est encore un peu cher, mais c’est sûr que c’est un progrès....relatif...

        Pour le problème des voitures électriques, à eau, ou à hydrogène, il y a une très bonne petite vidéo qui circule par mail ; je l’ai, mais je ne sais pas comment mettre un lien... dommage..

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 octobre 2011 17:25

        @ Sisyphe


        Le lobby petrolier est le probleme. Si Bolloré a les appuis nécessaires pour y faire front - car le Lobby nucléaire et le Lobby Vert ne sont p pas négligeable - le Bluecar ne suffira pas a la demande et inondera Paris, la France et l’Europe. Fabriqué ensuite en Chine ou plus probablement en Inde, il va conquérir le monde.

        Lobby contre lobby. sans une seule pensée pour le bien public, un combat de titans va s’engager. Tout ce que Quidam Lambda peut faire, c’est compter les coups... ek, do, tin, char, punch.


        PJCA



      • sisyphe sisyphe 5 octobre 2011 18:00

        Pierre 


        Vous rigolez ? 
        Vous voulez comparer la puissance DES lobbies pétroliers (et des compagnies pétrolières) au lobby vert, ou n’importe quel autre lobby ? 

        C’est la lutte des pots de verre contre les pots d’acier ! 
        C’est l’Empire contre des bricolos... 

        Les petites voitures électriques actuelles, c’est un jouet accordé à Bolloré (et autres comparses) pour diversifier un peu leurs revenus : la puissance du poison noir est aux commandes de la planète entière...et a déjà provoqué des millions et des millions de morts ; si elle est menacée, croyez bien qu’elle n’en est pas à quelques millions près... 

        La seule chose qui pourrait l’atteindre (je veux parler de remous internes), c’est le tarissement des sources ; hélas, nous ne serons plus là quand ça risque d’arriver... 

        En attendant, ce qu’il faut exiger de protéger, et de développer au maximum, c’est toutes les sortes de transports en commun... ou partagés...

      • Papybom Papybom 5 octobre 2011 09:59

        Bonjour Olivier,

        Batterie, Ba et Tri. A une époque, c’est par ce moyen mnémotechnique que le parvenu, en l’affichant sur un carton dans son poste de pilotage, retrouvé Bâbord de Tribord.

        Depuis, c’est un argument de vente écologique. Electrique ou électrice, la communication a le vent en poupe (A quand une voiture surmontée d’une éolienne ?). 

        Mais pour reprendre Boby Lapointe dans Aragon et Castille «  A ce propos revenons à nos moutons…  » Encore un marché pour Bolloré  ! Vincent Bolloré a beau promouvoir sa batterie électrique ultra-écologique, il n’en est pas moins le deuxième distributeur de produits pétroliers de France, derrière Total.

        Qui vendait des glaces vanille Et citron.

        Je sais, la douceur et l’aigreur, c’est si con...

        Cordialement.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 10:40

          Papybom

          oui, c’et évident.
          ce qui est intéressant, c’est que l’opération peut se faire uniquement parce que Bolloré a « les reins solides », et comme il le déclarait récemment sur une radio périphérique, il détient la majorité des parts de son entreprise, et peut décider, même si ses partenaires ne sont pas d’accord,
          dans ce monde ou la rentabilité doit être immédiate, trimestrielle au mieux, de décider de pouvoir attendre 7 ans espérant une réussite, devient une rareté.
           smiley

        • Gabriel Gabriel 5 octobre 2011 10:03

          Bonjour Olivier,

          Je trouve que c’est une bonne initiative et que si celle-ci s’avère concluante il serait bon de  l’étendre à toutes les grandes villes. Cela ne pourra qu’améliorer la qualité de vie des riverains grâce à un air plus sain. Pour autant je crois que l’option véhicule électrique en ville est une solution autant je pencherai pour l’option hydrogène pour les longs trajets. Les buts à atteindre étant bien entendu, indépendance énergétique vis a vis du pétrole et effectuer des déplacements ne générant aucune pollution.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 10:43

            Gabriel,

            bien sur, c’est une bonne initiative, et il est difficile de la contester...ce que je regrette c’est que l’on n’ait pas mis le photovoltaique dans l’affaire, ce qui était tout à fait possible...
            les socialistes ont encore du chemin à faire.
             smiley

          • Marco07 5 octobre 2011 10:57

            Bonjour Olivier.

            Quid de la pollution généré par lesdites batteries ? Parce que c’est pas tout rose pour le moment de ce côté là de la voiture électrique, et du recyclage.
            Et quid des nouvelles méthodes de racket proposé qui vont plomber l’électrique ? (location des batteries à x€ par mois) sans compter qu’une batterie a une durée de vie limité, un vulgaire réservoir en plastique non.


            Article tout rose, on en oublierait presque la réalité.

            • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 11:50

              marco

              une fois de plus, votre lecture est sélective, et se fait en diagonale.
              ou avez vous vu que tout est rose dans l’article ?
              au contraire, je tente d’expliquer que tout ne l’est pas, que l’énergie électrique qui fera avancer ces voitures, sera en grande partie nucléaire, 
              je tente d’expliquer aussi qu’il y a des batteries bien plus performantes,
              et que le problème des citoyens lambdas qui en resteront au métro et autre RER ne sera pas amélioré pour autant...
              je tente aussi d’expliquer que le méthane pourrait être un bon produit de substitution au GPL ; mais manifestement vous ne l’avez pas lu.
              peut etre une nouvelle paire de lunettes ?
               smiley

            • Marco07 5 octobre 2011 12:52
              Peut-être en tout cas, si vous passez chez Optic 2000 on pourra faire un bilan ensemble histoire de réduire les coûts, vous n’avez pas lu mon commentaire... ou mal compris, ou lu de travers.


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 17:33

              marco

              j’ai bien lu, rassurez vous, mais en évoquant les problèmes de recyclage des batteries, vous enfoncez une porte ouverte.
              mais nous ne sommes plus dans la logique des batteries en plomb...
              il semble que des solutions soient déjà en place
              et une fois de plus l’article est tout sauf « tout rose »
              je confirme que vous avez besoin de lunettes, 
              pour moi, je vous remercie, mais j’ai vu clair dans votre jeu
               smiley


            • babadjinew babadjinew 5 octobre 2011 11:05

              Ne vaudrait il pas mieux et en amont trouver une forme de production électrique autre que nucléaire. Chose déjà envisageable aujourd’hui

              Car je les vois arriver les AREVA et autre venant nous chanter une messe du genre, comme de plus en plus de voitures commencent à rouler à l’électrique va falloir augmenter rapidement notre capacité de production......

              Le moteur à explosion est l’archaïsme même tant il polut, mais le moteur électrique sans autre moyen que le nucléaire pour l’alimenter n’est pas forcement plus propre.

              J’ai comme l’impression qu’on va ce faire couillonner grave au niveau électrique. Un petit bémol aussi sur le devenir des batteries en fin de vies..... 

              • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 11:51

                babadjinew

                je partage totalement votre analyse,
                merci de ce commentaire
                 smiley

              • sto sto 5 octobre 2011 23:41

                La solution de l’energie est simple : solaire thermique a grande echelle, avec accumulation + lignes de transmission HVDC sur des milliers de km.
                Les 2 technos sont plus qu’au point. L’espagne vient d’ailleurs inaugurer Andasol 3


              • hpspt 5 octobre 2011 11:12

                Pour 12€ mensuels


                 ???????????????

                • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 11:52

                  orion, 

                  je partage totalement et remercie.
                   smiley
                  j’adore ce Werber.
                   smiley

                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2011 11:43

                  N’oublions pas que nos vendeurs de pétrole seraient ravis de nous vendre également de l’hydrogène s’il y avait un marché.

                  Avec le véhicule à hydrogène, il n’y a plus de problèmes d’autonomie et ces véhicules existent déjà en préséries.

                  http://www.total.com/fr/nos-energies/energies-complementaires/nouveaux-vecteurs-energetiques/hydrogene-600197.html

                  Et pour les voitures il ya BMW et Mercedes qui en ont déjà qui fonctionnent.

                  Cerise sur le gâteau, on peut également se chauffer et s’éclairer avec l’hydrogène !

                  On peut également produire l’hydrogène via des procédés durables ce qui permettra à terme d’avoir une croissance durable.

                  Pour toutes ces raisons, l’hydrogène c’est notre avenir !






                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2011 12:13

                    Et pour des voitures de chez nous il y a ceci :

                    http://www.renault.com/fr/innovation/eco-technologies/pages/le-prototype-scenic-zev-h2.aspx

                     smiley smiley smiley

                    Nous serons bientôt indépendants au plan énergétique : tout le pognon qu’on exporte pour importer du pétrole va rester içi et nous ne polluerons plus.

                    Le futur est en marche et il s’annonce FABULEUX !!!!

                    Vivement demain !


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2011 12:35

                    Manifestement, il y en a qui ne pensent pas que le futur sera fabuleux.

                    J’en suis sincèrement désolée pour eux : ils devraient manger plus de viande rouge ( pas des hamburgers ou du haché hein ) pour se remettre en forme.

                     smiley smiley smiley

                    La vie est belle et la vie de demain sera encore plus belle.


                  • De la hauteur 5 octobre 2011 12:01

                    Bonjour olivier , il circule par mail actuellement, un dossier sur les voitures électrique.
                     Tous les modelés qui sont proposer sont en locations, et tous sont détruites..
                    je n’arrive plus à trouvé se mail, je pense que d’autre pourront confirmé se fait.


                    • De la hauteur 5 octobre 2011 12:24

                      Tous les modelés qui sont proposer sont en locations, et tous sont détruites en fin de contrat.

                      Il y a une volonté des constructeurs à ce que les voitures électrique soit un marché des plus marginaux qui soit.

                      En se qui concerne la technologie de conception de la voiture électrique , sur l’utilisation et le stockage d’électricité, la technologie est resté assez frileuse et n’a pas intégrer suffisamment des apports des travaux de Teslas. En autre les amplificateurs d’énergie électrique qui réduirait considérablement la dépendance et l’encombrement des batteries.

                       Si cela n’est pas fait, c’est qu’il y a un lobby très puissant qui veille que les avancées dans ce domaine soit ridicule.


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2011 12:29

                      La voiture électrique n’est pas compétitive à cause du prix et de la fréquence de remplacement des batteries.

                      C’est pour cette raison que ceux qui tentent cette aventure font du rétropédalage.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 13:19

                      de la hauteur

                      oui, j’avais cette information,
                      à croire que cette voiture qui n’utilise plus d’essence en dérange quelques uns.
                      surprenant, n’est-ce pas ?
                       smiley

                    • foufouille foufouille 5 octobre 2011 12:07

                      tres cher
                      reserve aux bobos
                      le contrat prevoir de payer les pertes du copain jusqu’a 60 millions
                      chaque station coute 25000


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 13:21

                        foufouille

                        réservée aux bobos
                        oui, c’est effectivement l’idée que j’ai commencé à m’en faire
                        ceci dit une voiture de ville électro solaire, à deux places, donc moins chère et intéressant un plus grand nombre ne serait pas une si mauvaise idée pour les grandes villes.
                        non ?
                         smiley

                      • BOBW BOBW 5 octobre 2011 22:12

                        Olivier : tu es un visionnaire,en fait voici des essais de modèles en cours d’experience .


                      • Bulgroz 5 octobre 2011 12:11

                        Actuellement, les pointes de consommation électriques se situent entre 18h et 23h.

                        Quand tous ces petits véhicules rentreront au garage à 18-19-20h pour y recharger les batteries, le soleil sera couché, les vents aussi. Adieu solaire, adieu éolien.

                        C’est pas de bol.

                        Qui se chargera de recharger les batteries ?

                        Pour ce qui me concerne, je n’ai pas de problème, j’ai une dynamo à pédales et mon épouse est disponible pour la recharge, elle vient juste de finir de préparer mon repas à ces heures là.

                        Mais les autres ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 13:22

                          zorglub

                          j’attends toujours vos « plates excuses » concernant les joueurs de foot de couleur du mondial, et les 100 000 manifestants italiens...
                          c’est quand vous voulez.
                          et je suis patient.
                           smiley

                        • Bulgroz 5 octobre 2011 13:36

                          Oui, je m’excuse et vous aviez raison, il y avait beaucoup plus de blancs dans l’équipe du mondial 2010 que dans l’équipe du mondial de 1988.

                          je disais que la proportion de blancs de souche qui était de 64% en 2008 dans l’équipe de foot est passé à 36% en 2010.

                          Je répétais aussi qu’il y avait 7 faces de craie en 1988 quand l’équipe de France a gagné contre 3 en 2010 quand l’équipe a lamentablement perdu en 2010.

                          Je me trompais, aussi, je vous remercie de me donner vos chiffres corrects par retour du courrier.

                          C’est pour la mise à jour de mon dossier.


                        • Bulgroz 5 octobre 2011 13:45

                          « 100 000 manifestants italiens... »

                          Oui, je m’excuse d’avoir répété que la manif n’avait réuni que 2000-3000 manifestants.

                          Je regrette d’avoir cru les médias italiens qui répétaient aussi qu’il n’ avait pas plus de 3000 manifestants.

                          http://torino.repubblica.it/cronaca/2011/07/04/news/diego_longhin_chiomonte
                          - 18617293/index.html ?ref=search .

                          http://www.ilmessaggero.it/articolo.php?id=154806

                          http://archiviostorico.corriere.it/2011/luglio/04/Scontri_feriti_cantiere_T av_Assalti_co_8_110704003.shtml

                          http://www3.lastampa.it/cronache/sezioni/articolo/lstp/410150/

                          La stampa, il Messagggiro, el corriere de la sierra, la republica de Turin, se trompaient et je les croyais alors que le grand stalinien de Cabanel avait lui le véritable chiffre de 100 000 !!!

                          Cabanel, tant que vous êtes, demander aussi des excuses à la stampa, il Messagggiro, el corriere de la sierra, la republica de Turin..et tuttu quanti

                          et pendant que vous y êtes, dites leur que stalinisme n’est pas mort.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2011 17:36

                          zorglub

                          au sujet des « colored » de l’équipe de France, je vous avais répondu en détail à la suite de votre commentaire,
                          quand à l’Italie, je vous ai donné de nombreux liens qui prouvaient le chiffre annoncé.
                          la plupart des liens évoquaient entre 120 000 et 80 000, j’ai donc logiquement proposé une moyenne.
                          alors ?
                           smiley

                        • Croa Croa 5 octobre 2011 18:59

                          « Quand tous ces petits véhicules rentreront au garage à 18-19-20h pour y recharger les batteries, le soleil sera couché, les vents aussi. Adieu solaire, adieu éolien. »

                          Oui, tout à fait ! Ce seront des bagnoles nucléaires. smiley


                        • Bulgroz 5 octobre 2011 19:05

                          Voue êtes un fameux menteur, Cabanel, vous n’avez jamais donné aucun lien sur la manif.

                          Vous avez même fait croire que vous y étiez.

                          Alors, merci de me donner les liens. (je ne dis pas « redonnez », mais donnez ) 


                        • sto sto 5 octobre 2011 23:46

                          >> Quand tous ces petits véhicules rentreront au garage à 18-19-20h pour y recharger les batteries, le soleil sera couché, les vents aussi. Adieu solaire, adieu éolien.

                          Mais le solaire thermique a accumulation, mon gros Bulgroz !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès