Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Allons enfants de la batterie !

Allons enfants de la batterie !

Chacun sait que le talon d’Achille des énergies propres, c’est leur intermittence, en tout cas pour l’éolien et le solaire, et il faudrait pouvoir stocker l’énergie produite afin de s’en servir lorsque le vent est tombé, ou que le soleil est couché.

Mais les batteries actuelles ont une vie limitée, et sont souvent polluantes.

Tesla semble avoir trouvé une solution intéressante et innovante.

On peut classer en plusieurs catégories les façons de stocker l'énergie : la 1ère est connue, elle est mécanique, comme par exemple dans le cas d’un barrage hydroélectrique.

La 2ème concerne les piles, les batteries…la 3ème s’applique à l’électromagnétique, avec les bobines supraconductrice, et la dernière est thermique.

La technologie des batteries n’a cessé d’évoluer depuis les traditionnelles Plomb-Acide dont la durée de vie peut atteindre 20 ans, jusqu’au Sodium-Soufre, en passant par les Nickel-Zinc, Zinc-Bromêne, Nickel-Cadmium dont le rendement peut atteindre 90% et d’autres (lien) pour finalement en venir au Lithium-Ion. lien

La liste complète de tous les types de batterie et autres accumulateurs est sur ce lien.

Ce Lithium fait partie de ce que l’on appelle « les Terres Rares », et c’est une ressource naturelle dont les stocks sont de plus en plus utilisés pour les voitures électriques, les téléphones…

Il est le 33ème élément le plus abondant sur Terre, et les ressources mondiales sont estimées à 11 millions de tonnes.

On a longtemps craint une pénurie rapide du lithium mais les experts estiment que les réserves mondiales pourraient satisfaire la demande pour 400 ans

Ça fait les affaires de l’Amérique du sud puisque la Bolivie, l’Argentine et le Chili, en possèdent 85% des réserves mondiales, suivies par la Chine, les Etats Unis et quelques autres pays qui se partagent les miettes restantes. lien

C’est ce lithium qu’utilise Tesla pour faire ses batteries.

Il ne s’agit pas bien sur du célèbre Nikola Tesla lequel avait découvert comment il était possible de capter l’énergie magnétique de la planète pour en extraire de l’électricité, et dont la plupart des inventions ont été piratées par d’autres, devenus célèbres depuis…dont un certain Thomas Edison. lien

Il s’agit de l’entreprise Tesla, connue pour ses véhicules électriques, et qui vient de mettre au point une batterie Lithium-ion de taille limitée, mais avec de grosses capacités. lien

Sous la houlette d’Elon Musk, connu pour avoir fait fortune grâce à Paypal, cofondateur et PDG de Tesla Motors, l’entreprise n’a cessé de bouleverser des marchés bien établis. lien

Le PDG fait un rapprochement entre sa batterie et la téléphonie mobile affirmant : «  la batterie pourrait jouer un rôle analogue à la manière dont la téléphonie mobile à remplacé les lignes terrestres  ». lien

Baptisée « Tesla powerwall » cette batterie révolutionnaire pèse tout de même 100 kg, pour 1,30 m de haut, 86 cm de large, 18 cm de profondeur, et elle est capable de stocker l’énergie fournie par le réseau électrique, ou par votre propre installation photovoltaïque, voire éolienne. lien

Elle coûtera 3500 $ (soit 3100 €) lors de sa mise sur le marché américain, cet été, et devrait être disponible pour le reste du monde dès 2016. lien

L’un des autres avantages de cette proposition technique est de stocker l’énergie lorsque l’offre est basse, et de l’utiliser en période haute…mais en tout cas, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont déjà leurs capteurs photovoltaïques ou leur éolienne. lien

Il existe 2 modèles, l’un de 10 kWh et l’autre de 7 kWh, (pour 3000 $= 2677 €) et il est possible de les coupler, sachant qu’une garantie de 10 ans est assurée pour les 2 modèles. lien

Elle a été dévoilée le 30 avril 2015 en Californie, et comme l’explique Musk, elle est destinée à être fixée sur le mur d’une maison, ou dans un garage, rendant les habitations équipées en photovoltaïque totalement indépendantes des réseaux électriques traditionnels, et pouvant nous faire oublier les tristes coupures de courant. lien

Dans un premier temps, c’est l’Allemagne qui devrait être la plus concernée par cette avancée, puisque ce pays est l’un des plus équipé en matière de photovoltaïque, mais selon l’entrepreneur, la « Tesla Powerwall » « sera une grande avancée pour les communautés les plus pauvres du monde, car elle permet de se passer des réseaux électriques ».

Notre paysage sera-t-il bientôt débarrassé des horribles pylônes qui défigurent toujours plus notre pays tout en le polluant impunément (lien)…peut-être un jour, il n’est pas interdit de rêver.

Pourtant toute médaille à son revers, et l’exploitation du Lithium provoque des dégâts environnementaux et sociaux, la corruption et les conflits d’intérêt s’y étant largement invités.

À 6500 dollars la tonne, il y a largement de quoi attiser toutes les convoitises.

Sur la question pollution, les exploitants tentent d’en minimiser les retombées affirmant que « les éventuelles conséquences sont très limitées  ».

Nelly Vargas, biologiste à l’université de San Salvador de Jujuy n’est pas si optimiste : « l’inquiétude centrale, c’est l’eau » affirme-t-elle, et elle s’attend à un désastre écologique.

« L’usage industriel et le rejet des effluents me préoccupent » ajoute-t-elle « il y a un risque pur et simple de sécheresse dans une région où la situation s’avère déjà tendue ».

En effet, selon l’étude d’impact, il faut 10 litres d’eau par seconde pour tenir les cadences de production fixées par les investisseurs. lien

Mais Tesla n’est pas la seule entreprise sur le marché du stockage de l’énergie, et en Italie, la société EPS a mis au point une batterie intelligente à hydrogène.

Fondée en 2005, EPS (Electro Power Systems) la société est le fruit d’un essaimage de l’Université de Technologie de Turin, et avec ses 38 employés, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires d’environ 1,6 millions d’euros.

L’entreprise affirme que, de par sa configuration, sa solution permettrait de stocker de l’énergie à un prix beaucoup plus bas que tout autre technologie, en deçà des perspectives 2017 de Tesla.  lien

En Allemagne ça bouge aussi sur la question des batteries, l’entreprise « Sonnenbatterie » fabrique, grâce à ses 100 employés des batteries performantes au lithium.

Considérant que les panneaux photovoltaïques d’une maison fournissent 30% des besoins énergétiques d’une famille, grâce aux batteries que propose l’entreprise, le pourcentage atteint les 70% assure Mathias Bloch, l’un de ses ingénieurs.

L’investissement financier, à hauteur de 5900 euros, serait amorti en 8 années environ, et permettrait d’économiser 8 400 euros en 20 ans.

De plus l’entreprise bavaroise a ajouté du ludique à sa batterie, puisqu’elle permet de vérifier la consommation heure par heure, son niveau de chargement, et encourage les économies d’énergie en mettant en évidence la consommation des équipements ménagers. lien

Pour être plus complet, il faut rappeler que cette batterie présente quelques risque en cas de fuite, de surchauffe, ou suite à la formation d’une structure cristalline de lithium entre les électrodes, inconvénients relatifs puisque différents systèmes électromécaniques permettent d’éviter ces problèmes. lien

C’est l’occasion d’évoquer la pile à combustible, longtemps étant l’objet de recherches et que la commune de Forbach en Moselle à décidé de valoriser, en accueillant une expérimentation dans trois bâtiments instrumentés.

Ces piles à combustible fonctionnent au gaz naturel et 32 millions d’euros ont été débloqués autant pour l’hydrogène comme solution au stockage de l’énergie que pour les applications au transport. lien

Concernant les éoliennes, de jolies avancées ont été réalisées en 2007 par des chercheurs australiens qui ont élaboré un dispositif qui permette de stocker l’électricité grâce à un accumulateur géant, utilisant une technique fondée sur la circulation d’électrolytes liquides et s’il est vrai que cette technologie permet de contourner l’obstacle de l’intermittence de l’énergie éolienne, elle ne peut pas s’appliquer à de petites éoliennes. lien

On ne peut non plus passer sous silence les avancées remarquables des chercheurs du MIT et de Harvard qui ont mis au point un mécanisme qui permet de stocker l’énergie solaire sous forme chimique afin de restituer la chaleur dans la nuit.

Le prototype est composé de nanotubes de carbone qui emballent les molécules et permet un rendement supérieur à 200%. lien

L’avenir des énergies propres et renouvelables est donc porteur des plus belles des promesses…(lien) dommage qu’en France on soit en train de rater le marché de l’électricité renouvelable, en continuant de faire confiance au nucléaire, malgré les échecs qui s’accumulent, et les prix qui grimpent, comme l’explique Bernard Chabot, expert du secteur de l’énergie. lien

En 2020, quand Tesla sera probablement le leader de la recherche sur les batteries et aura inondé le marché avec des batteries à faible prix, il est probable qu’ils seront nombreux à le considérer comme incontournable. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « une pierre donnée par un ami vaut une pomme ».

L’image illustrant l’article vient de lles-smartgrids.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

l’électricité, c’est gratuit

les énergies, c’est du propre

Après Totness, Feldheim

Totness enlève le haut.

Le caillou dans la chaussure

Un avenir radieux ou irradié

Sans transition, la chute !

L’énergie en partage

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Calva76 Calva76 5 mai 2015 09:59

    Bonjouuuur,

    Lorsque vous écrivez que le monde dispose de 400 ans de Lithium pour fabriquer des batteries ce chiffre est au (gros) doigt mouillé :
    1) Les gisements de lithium ne sont pas tous connus,
    2) Le Lithium est un métal recyclable et non une ressource perdue,
    3) Les technologies évoluent (nanotube de carbone etc.) et la technologie Li-ion trop instable devrait rapidement céder la place à d’autre innovation.

     smiley


    • Calva76 Calva76 5 mai 2015 14:04

      Les filières de recyclage du Lithium sont déjà opérationnelles. smiley


    • sls0 sls0 5 mai 2015 22:41

      @Calva76
      Je réside dans un pays pauvre où une partie de l’électronique et les batteries associés sont recyclés, coté santé c’est pas trop le top, bon coté des choses c’est des pauvres, on va pas se faire chier avec la cause de certaines malformations ou maladies.

      J’ai une amie qui est venu chez moi 3 mois, entre la prise de sang avant et après le séjour, les métaux lourds dont surtout le plomb à furieusement augmenté. Pas de bol, le plomb n’a jamais été employé pour l’eau jeunesse du réseau oblige.

      Tant qu’il y a des pays pauvres pour récupérer la merde des pays riches on pourra avoir des idées ’’géniales’’


    • pepin2pomme 7 mai 2015 07:52

      @Calva76
      Non le lithium n’est pas recyclé, quoi qu’en disent les vitrines internet des industriels. Il faut savoir qu’une batterie au lithium contient outre du lithium, du cobalt, magnésium, manganèse, du phosphore, du nickel, du fluor, du plastique, de nombreux composés chimiques dans l’électrolyte, divers autres métaux, le tout en couches fines.
      Contrairement à une batterie au plomb, il est impossible de séparer les éléments en vu du recyclage. Le recyclage donc, quand il y en a, consiste a faire fondre le tout, et a tenter d’extraire du magma les éléments. ça marche bien pour les métaux nobles qui en fondant se séparent spontanément des scories. Le lithium en revanche est chimiquement très réactif et reste lié dans les scories. A l’heure actuelle, même au prix de la matière première, il n’est pas rentable de récupérer le lithium.
      C’est une vaste escroquerie intellectuelle de présenter la filière lithium plus verte que celle au plomb !


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mai 2015 09:35

      @pepin2pomme

      merci d’avoir remis les pendules à leurs places comme disait Coluche...ce commentateur est de toute façon coutumier du fait, et ne cesse de proposer des commentaires farfelus.
      raison pour laquelle je l’ai rangé au rang de troll, et je ne répond plus à son moindre commentaire.

    • Calva76 Calva76 7 mai 2015 14:29

      @olivier cabanel
      Alors digressons un peu sur le « Commentaire farfelu » je me cite :
      « Les filières de recyclage du Lithium sont déjà opérationnelles ». smiley

      Alors cette affirmation est tout ce qu’il y a de plus exacte étant donné que plus de 300 sociétés proposent déjà cette prestation de part le monde. Lien.

      Le lien cité lors du commentaire pointe sur une de ces sociétés qui est déjà en train de retraiter les batteries aux lithium, ce n’est donc pas une supputation à la légère ni même un plan d’investissement et encore moins une vue de l’esprit.

      Finalement le rang de troll Cabanélien devient une marque de référence en crédibilité et voyez vous, vous m’en avez rendu fier ! smiley

      Un conseil d’ami : arrêter de fumer la Marie-Jeanne car cela attaque un peu à force... smiley


    • Calva76 Calva76 7 mai 2015 14:45

      @pepin2pomme
      Bonjour pepin2pomme,
      « C’est une vaste escroquerie intellectuelle de présenter la filière lithium plus verte que celle au plomb ! »

      Difficile pour moi de retrouver cette affirmation dans le commentaire de référence !
      A moins qu’elle ne soit qu’une phrase que vous avez décidé de mettre en avant au hasard d’un vague contexte, mais bon.

      Alors discutons sur le fond :
      Si la filière de recyclage du lithium n’est pas encore rentable (pour être clair le lithium recyclé coûte encore 37% plus cher que le lithium directement extrait des gisements existant), les techniques évoluent et le seuil de rentabilité devrait être atteint mi-2016 ne serait-ce que par l’augmentation inévitable du prix de la matière première surexploitée.
      Si ce n’était pas le cas pensez-vous qu’autant de sociétés privées se lanceraient dans l’aventure ?
      En voici une autre concurrente de celle déjà citée.

      Dernière chose : Lorsque vous citez en référence la filière plomb sachez que le volet écologique de cette filière n’est pas des plus reluisant (cf le commentaire de sls0 juste au dessus) et que la tendance actuelle est à l’élimination totale du plomb y compris dans l’électronique.
      Consultez donc les directives RoHS en vigueur depuis 2005.

      A vous lire...


    • foufouille foufouille 5 mai 2015 10:12

      ça sert àryen. 40 patates produisent 6000w/h.
      tu as plus ta multiprise à énergie libre ?
       smiley


      • colere48 colere48 5 mai 2015 10:39


        Lune de la terre
        Suceur-de-richesse du Géant,
        Destructeur du soleil-tempête
        Disciple bien-aimé de la voyante,
        Gardien du fjord-du-cadavre [tombe],
        Avaleur de la roue-du-ciel [soleil].

        Bragi Boddason


        • soi même 5 mai 2015 10:52

          « Il est le 33ème élément le plus abondant sur Terre, et les ressources mondiales sont estimées à 11 millions de tonnes.   »

          Avec un argument de se type, je comprend toute de suite que c’est article nous conduit dans les choux.

          En effet, à part parlé de compétition, de rendement, et de néo conformisme, l’article sur le fond de la question ne résout rien, à part remplacé une pollution par une autre, car le revers de ses nouvelles technologie, sur certains aspect c(’est pas mieux que d’utilisé des Ecotoxicité  pour la culture intensive .

          Parler moi de Terre rare et de sa pollution et la part comme doit ton concevoir l’impact écologique de la question !


          • Ni naïf Ni Crédule dede 5 mai 2015 11:08

            La supra-conductivité faible température (comme avec les cuprates) et les nanocarbones comme moyens de stockage du futur. On y arrivera.




              • wawa wawa 5 mai 2015 12:22

                Je confirme : le lithium n’est pas une terre rare (série des lathanide) mais un « métal alcalin », 
                mais bon on va pas chipoter pour si peu


                 Elon Musk n’a pas parlé d’une donnée fondamentale : la densité energétique de ses bousins. a 100 Wh/kg il faut 10 000 t pour stocker un malheureux GWh, aouch 

                Les nouvelles batterie de tesla ne sont pas nouvelles : se sont les batteries reformées des véhicules hybrides et electrique qui sont recyclé pour un deuxième usage (ce qui n’est pas une mauvaise idée)



                l’interet pour le particulier est surtout d’avoir une sécurité electrique en cas de coupure fréquente voir de pouvoir se passer de réseaux pour les endroits isolés equipés de panneaux solaires. 

                Après il fait du marketing en peignant les batterie en rose pour les filles et bleu pour les garçon, mais ce n’est en aucun cas une révolution

                je m’était amusé a calculer les limites physique des batterie dans un vieil article :

                rien de neuf cous le soleil , mais quand même ces ricain quels génies du marketing : refourguer les vieilles batterie de voiture quand elles commencent a perdre en capacité et les vendre pour un autre usage plutot que les recycler, et faire en sorte que monde entier en parle, chapeau Elon, mes respect

                Quand a l’exploitation du lithium, tout n’est pas si rose comme souligné dans l’article. entre la pollution due à la purification du silicium pour les panneaux, l’extraction du néodyme pour les rotors d’éoliennes, et le lithium pour les batterie, on en viens a se demander si le pétrole n’est pas la source d’énergie la plus ecolo qui soit. dommage qu’il vient à manquer

                • Alex Alex 5 mai 2015 14:10

                  Cabanel

                  Quel titre génial ! Vous vous êtes surpassé ! smiley

                  Il me semblait que les batteries Lithium-Ion n’étaient pas une nouveauté, du moins pas dans le secteur aéronautique où elles sont bien connues... pour avoir causé quelques problèmes.

                  J’ai surtout retenu le « rendement supérieur à 200 % » qui résout tous les problèmes : en effet, si on injecte 1 ampère-heure dans la batterie, on en récupère 2. On peut donc se contenter d’une simple patate pour amorcer la première batterie, transférer son électricité doublée dans une deuxième, qui la renverrait doublée dans la première, et itérer le processus jusqu’à ce que le niveau soit suffisant pour en prélever ce qu’il faut pour un usage domestique.
                  Génial !

                  « une pierre donnée par un ami vaut une pomme »

                  Après avoir longuement médité sur ce dicton d’une profondeur abyssale, j’en ai déduit qu’une pomme vaut aussi une pierre, donc que l’on peut lapider avec des pommes. Les intégristes vivant en Normandie seront contents !
                   smiley


                  • soi même 5 mai 2015 14:22

                    @Alex, « Quel titre génial ! Vous vous êtes surpassé !  » c’est normale à ses heures perdues, il nous joue le blanchisseur !

                     


                  • oncle archibald 5 mai 2015 14:45

                    @Alex : « Les intégristes vivant en Normandie seront contents ! »


                    Et leurs femmes infidèles aussi. Merci à vous d’avoir relevé qu’Olivier, plus fort que Jésus de Nazareth, nous fait le coup de la multiplication des kilowatts avec une bonne batterie. Si la batterie est en cuivre c’est de la physique de cuisine, comme le latin du même nom en d’autres temps.


                  • MKT 5 mai 2015 15:02

                    @Alex
                    Le coup de la lapidation avec des pommes c’est digne des Monty Python (coup de la sorcière mise en balance avec un canard) dans Sacré Graal. Bravo !


                  • Calva76 Calva76 5 mai 2015 15:40

                    @Alex
                    « Les intégristes vivant en Normandie seront contents ! »
                     smiley


                  • Alex Alex 5 mai 2015 19:37

                    @Calva76

                    Je commence à beaucoup moins apprécier vos commentaires ! smiley
                    Alors que je m’efforce régulièrement de souligner le génie cabanélien en proposant des applications pratiques, il me semble percevoir chez vous une certaine ironie. Me trompé-je ?
                     smiley

                    PS : désolé si la production de Calva risque s’effondrer avec l’utilisation des pommes que je suggère !


                  • wesson wesson 5 mai 2015 20:04

                    @Alex
                    Pour en finir avec notre conversation sur l’Holomodor en particulier, et sur l’union soviétique en général, la réalité est que aujourd’hui en France il est pratiquement impossible d’étudier correctement l’histoire de l’union soviétique. Les seules sources disponibles sont quasi exclusivement pro-Américaines, et on occulte systématiquement tout autre point de vue qui serait alternatif.


                    Si vous allez dans n’importe quelle bibliothèque universitaire, vous trouverez au catalogue sur l’URSS probablement la totalité de l’oeuvre d’Hélène Carrère d’Encausse avec notamment son dernier ouvrage sur les Romanov, une bonne dizaine de livre de Stéphane Courtois (le livre noir du Communisme étant un must have obligatoire), 5 ou 6 de Robert Conquest, 7 ou 8 de Jean-Jacques Marie, du Nicolas Werth, le « Staline » de Kersaudy, etc etc. Bref, pratiquement exclusivement des auteurs dont le biais occidental n’est plus à démontrer. 

                    Par contre, vous n’y trouverez pas « Les guerres de Staline » de Goeffrey Roberts, ni même « Qui aidait Hitler ? » de Ivan Maïski, ou « Russie, le grand bond en arrière » de Henri Alleg, « Le socialisme trahi » de Roger Keeran et Thomas Kenny, etc etc. Ces sources là sont tues, car elles ne dépeignent pas un portrait manichéen de ce que fut l’URSS.

                    Voilà le contexte dans lequel on organise une vision dogmatique et systématiquement faussée de ce que fut l’union soviétique, et dont l’Holomodor Ukrainien n’est juste qu’un des dernier avatar à la mode.


                  • Calva76 Calva76 5 mai 2015 20:19

                    @Alex
                    Désolé de vous avoir froissé cher collègue mais le gaspillage de pomme (la plus noble ressource Normande s’il en est) à seule fin d’une simple lapidation m’exaspère au plus haut point (à moins de distiller le corps du supplicié). smiley

                    Aussi j’invite l’auditoire à une courte formation sur l’art de manger la pomme sans gaspillage.

                    Et voila. Sur ce, je vais m’envoyer un petit pommeau derrière la cravate, Na !  smiley


                  • Alex Alex 5 mai 2015 20:38

                    @Calva76

                    Votre proposition de « distiller le corps du supplicié » est très judicieuse : vous remontez dans mon estime ! smiley


                  • Calva76 Calva76 5 mai 2015 21:49

                    @soi même
                    Je dirais plutôt que l’auteur joue au radoteur vu qu’il avait déjà utilisé ce titre en octobre 2011 (mais sans le point d’exclamation).  smiley

                    Rappelez-vous Cabanel : Internet n’oublie JAMAISsmiley


                  • oncle archibald 6 mai 2015 09:40

                    @Alex : et les « nanotubes de carbone qui emballent les molécules » ça ne vous fait pas penser à un très joli petit animal qui vit dans la montagne et ne sort de son trou que pour emballer du chocolat dans du papier d’alu ? 


                  • oncle archibald 5 mai 2015 14:39

                    Une amie très chère habite avec son compagnon en pleine pente sur le Canigou loin de toute terre habitée bien que sur ce lieu et à proximité le minerai de fer fut exploité depuis les romains. Hors de question de raccorder la belle métairie en ruines à EDF et donc c’est grâce à 4 m2 de panneaux solaires plus un groupe de batteries que ce qui est redevenu une belle maison peut bénéficier de la fée électricité et du confort qui va avec. 


                    Pour doubler la production si nécessaire et au cas ou le soleil viendrait à manquer un groupe électrogène fonctionnant au gaz est installé dans une annexe assez loin de la maison pour qu’on n’entende pas le moteur. Mise en route à distance pour les jours ou il faudrait déneiger avant d’arriver au cabanon qui fait office de « local technique » car contenant les batteries et le groupe électrogène. 

                    Pour l’eau potable un captage de plusieurs sources vient alimenter des réservoirs couplés pour un total de 12 m3 situés plus haut dans la pente ce qui permet d’avoir une pression de 1,5 bars aux robinets, comme tout le monde … Un bassin de stockage en pierres très ancien daterait du temps ou des bergers travaillaient en ces lieux. On a même retrouvé des tuyaux en plomb très anciens qui servaient à canaliser ce captage et dateraient eux aussi des romains. 

                    Un lieu de rêve pour qui ne craint pas la solitude. Seul engin indispensable un bon 4x4 pour accéder au lieu ou à l’inverse pouvoir le quitter les jours ou les orages ont dévasté le chemin. Autre engin quasi indispensable un petit tracto pelle pour rectifier le chemin après intempéries ou servir de chasse neige en plein hiver.

                    Si les moyens de stockage d’électricité plus performants existent un jour et si leur prix devient accessible au commun des mortels, peut être que le groupe électrogène pourra rester un simple engin de secours.

                    • wawa wawa 5 mai 2015 15:18

                      @oncle archibald


                      un 4*4, une pelle mecanique, 4 m² de panneaux solaire, un groupe electrogène, des batteries.

                      putain c’est cher la vie d’ermite. a ce compte là les factures d’EDF c’est donné !!!!

                    • oncle archibald 5 mai 2015 16:23

                      @wawa : absolument ! Mais le pote de mon amie a « fait un bon coup » en achetant les centaines d’hectares de bois, de prés et de vergers autour de sa métairie. Comme c’est un super malin il laisse tout ça « gratuitement » à disposition des paysans du coin qui en fait le lui entretiennent gratis en bon état et auxquels il demande des « fermages intelligents » écrits nulle part .. Un agneau dépecé et découpé par ci, quelques kilos de cerises par là, quelques stères de bois de chauffage … bref .. du troc pur et simple. Je suis certain que ça ferait envie à notre Olivier national, quoique parfois je me demande s’il n’est pas juste un théoricien de l’écologie … Et puis vous parlez da facture d’EDF … Certes, factures d’abonnement et de consommation, mais la facture pour tirer quelques kilomètres de fil sur des poteaux pour arriver au nirvana, là c’est autre chose … Il a du faire le calcul le bougre et s’il a opté pour l’auto fourniture de jus c’est qu’il s’y retrouvait !


                    • Ruut Ruut 5 mai 2015 16:28

                      @wawa
                      Faut voir, bientôt ERDF vas te facturer le surcout du nucléaire non rentable.


                    • Alex Alex 5 mai 2015 19:43

                      @oncle archibald

                      Un ancien collège, amateur de pêche à la truite en Haute-Corse, s’était construit une cabane à laquelle il ne pouvait accéder que grâce à une mule qu’il hébergeait chez un paysan local pendant ses absences. S’étant un jour fracturé la jambe dans son torrent préféré, il avait réussi à renvoyer la mule qui descendit toute seule jusqu’à la ferme, ce qui lui permit d’être secouru rapidement.
                      Essayez de faire la même chose avec votre 4X4 !


                    • Spartacus Spartacus 5 mai 2015 16:12

                      Tesla a inventé une rupture sociétale. 


                      L’énergie stockable, déplaçable et consommable quand on veut....
                      Une révolution comme l’apparition de l’appareil photo numérique, qui entraina la mort de Kodak.
                      Une révolution comme la TV numérique qui sonna le glas de la domination japonaise sur les téléviseurs avec leurs tubes cathodiques devenus obsolètes.

                      Une invention qui va supprimer l’exclusivité d’approvisinnement local pour un approvisionnement mondialisé et microéconomique. La fin de la dictature des monopoles de l’énergie....

                      Le capitalisme gagne toujours à la fin par l’innovation tirée par l’idée de profit, en ringardisant les entreprises collectivistes bloquées dans des situations acquises et immobiles. 


                      • Rmanal 5 mai 2015 16:25

                        @Spartacus
                        Argh Kodak : cette belle entreprise est justement morte dès lors que des financiers en ont pris la tête. C’est bien le profit qui l’a tué.
                        Avez-vous déjà travaillé en entreprise ou en êtes vous tout juste au stade boutonneux ?


                      • Spartacus Spartacus 5 mai 2015 16:59

                        @Rmanal
                        Kodak est morte d’une rupture technologique. Le remplacement de la pellicule par la mémoire numérique.

                        Quand à sa direction c’était un polytechnicien Espagnol qui en était le dirigeant. Loin de votre caricature de financier. 
                        Quand à l’entreprise, merci mais comme dirigeant fondateur de plusieurs entreprises, je crois que je dois avoir une légère expérience....

                      • Rmanal 5 mai 2015 17:12

                        @Spartacus
                        J’en doute fort au vu de vos lacunes flagrantes. Kodak, ce n’était pas uniquement des pellicules, mais aussi des appareils photos, des caméras, etc
                        L’entreprise s’est effondrée par manque d’investissement dans la R&D. Et dans ce domaine à la fois très compétitif et de haute technologie, prendre du retard signifie la mort (parlez-en à Ericsson pour sa filière téléphonie mobile).
                        Quant à Mr Perez, l’ex CEO, on peut très bien être scientifique et aussi financier. Il suffit de voir son cursus, mais avant tout ce pourquoi il a été nommé comme CEO.
                        Il n’est pas donné à tout le monde d’être Jobs ou Branson.


                      • Layly Victor Layly Victor 5 mai 2015 17:16

                        @Spartacus

                        Sans vouloir vous contrarier, la mémoire numérique a tué la photographie. Connaissez vous encore des photographes vivants, ou survivants ? Connaissez vous encore des gens qui font de vraies photographies ?


                      • Spartacus Spartacus 6 mai 2015 09:40

                        @jarnicoton
                        Apple n’a rien inventé. Téléphone, Internet mobile, appareil photo existaient. Pourtant le Smartphone d’Apple est une rupture sociétale.


                        Le téléphone mobile fut une rupture de sociétale par rapport au téléphone fixe.

                        L’énergie facilement déplaçable est une rupture assez similaire.

                        Le lithium a une masse inférieure à 50% de l’eau ou solution liquide (acide sulfurique). Soit pour le même volume moitié de poids pour le même volume. C’est un métal et ne nécessite pas de contenant pour le transporter et rend la batterie 2 fois moins lourde, et sans liquide.

                        Si en France l’énergie électrique n’est pas un problème, c’est un problème pour 50% de la population mondiale, qui souffre de délestages, absence de proximité de centrales, voire même de moyen de production ou encavage.

                      • Ruut Ruut 5 mai 2015 16:25

                        Une garantie de vie de 10 ans, c’est un vrais signe de qualité car pour le moment les lithium des téléphones ne durent pas 10 ans.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mai 2015 18:02

                            @Pyrathome
                            bonjour Pyra...

                            bah, je ne porte aucune attention à cette brochette de ringards hargneux, frustrés de ne pas avoir de réponses à leurs commentaires sans intérêt.
                            ils jouent leur rôle de troll à merveille, mais ils devraient tirer la chasse après avoir posté leurs commentaires affligeants ou mensongers, et parfois les 2 à la fois.
                            merci pour tes deux liens passionnants.
                             smiley

                          • Ni naïf Ni Crédule dede 5 mai 2015 18:30

                            @olivier cabanel

                            « ....je ne porte aucune attention à cette brochette... »


                            Si vous n’y portait plus attention, alors pourquoi le répéter sans cesse ?

                            Smiley du soir smiley

                          • wesson wesson 5 mai 2015 18:45

                            @olivier cabanel
                            « je ne porte aucune attention à cette brochette de ringards hargneux, frustrés »


                            alors comment expliquer la suppression du commentaire de Laly Victor, qui en étant certes provocateur (vous qualifiant de « mage ») restait correct et informatif. Intolérance ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès