Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Ampoules basse consommation, mais haute dangerosité ?

Ampoules basse consommation, mais haute dangerosité ?

 « On croyait bien faire en achetant (cher) des ampoules à économies d’énergie. Erreur !
Ces mini-usines d’éclairage contiennent du mercure et émettent de puissants champs électromagnétiques.
Elles coûtent 4 fois plus cher que les ampoules classiques, mais on nous dit partout qu’il ne faut plus acheter que des ampoules basses consommation parce qu’elles protègent la planète et durent plus longtemps.
Estampillées "Ecolo" un peu vite, ces ampoules sont pourtant de véritables bombes à retardement car elles contiennent une quantité non négligeable de mercure à l’état gazeux et parce qu’elles émettent des champs magnétiques et des radio fréquences.

Elles fonctionnent exactement comme les tubes fluorescents : une décharge électrique provoque la collision d’électrons avec des ions de vapeur de mercure, générant un rayonnement ultraviolet par excitation des atomes de mercure. L’innovation technique est basée sur l’adjonction d’un circuit électronique intégré comprenant un starter et un ballast (transformateur) . Le ballast électronique émet des champs magnétiques de basses fréquences entre 50 et 500 Hz ainsi que des hautes fréquences entre 20 et 60 kHz destinées à corriger le défaut inhérent à cette technologie, qui est de diffuser une lumière papillotante.

Alerté par des porteurs de pacemaker ayant subi des interférences électromagnétiques à proximité de ces ampoules, Pierre le Ruz, directeur scientifique du centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques ( CRIIREM) , a vérifié : " nous avons, entre autres, mesuré des radiofréquences harmoniques jusqu’à 200V par mètre, alors que les valeurs limites en vigueur est de 27V/m."

http://www.generationbio.fr/files/cd4424411abea5481b12a8d0d382b20a-301.html

L’électro-pollution ainsi générée entraîne une diminution de la mélatonine, une hormone qui induit le sommeil, régule l’humeur et inhibe la prolifération des cellule cancéreuses. La revue scientifique The Lancet a publié dès 1978 une étude reliant diminution de la mélatonine et cancer du sein. D’autres études ont montré qu’il en est de même pour l’hypertrophie bénigne de la prostate, le cancer de la prostate, de l’ovaire, du col de l’utérus, du poumon, de l’estomac, de la thyroïde et le cancer colorectal.

Autres conséquences à court terme : troubles du sommeil, excitabilité, irritabilité et hyperactivité. Il faut donc éviter les ampoules basse consommation, notamment à côté de la tête. Mieux vaut opter pour les bonnes vieilles ampoules à incandescence. Quitte à réduire la durée d’éclairage pour économiser les ressources de la planète en allant nous coucher plus tôt !

Annie Lobé »
La fée électricité" Santé publique Editions

http://terredefemme.com/des-ondes-electromagnetiques-dans-les-ampoules-basse-consommation-par-annie-lobe.html
http://www.aufaitmaroc.com/fr/mavie/bien-etre/article/les-lampes-a-economie-denergie-dangereuses-pour-la-sante/

« Attention à la casse !!!
Chaque lampe basse consommation contient 0,05mg de mercure. En les cassant on s’expose donc à respirer des vapeurs toxiques. Alors qu’il faudrait inciter les consommateurs à faire très attention en manipulant ces lampes.
Les vendeurs se gardent bien de nous donner de telles précisions. Comme pour tous les produits dangereux, leur recyclage est obligatoire. Il est d’ailleurs payé par les consommateurs à raison de 0,20 E ht par ampoule.

Actuellement, seulement 36% des ampoules jetées seraient recyclées tandis que les ventes ont presque doublées en 4 ans pour représenter environ 25 millions d’unités. C’est donc une énorme quantité de mercure qui se retrouve dans la nature. » Il y a peu d’années les thermomètres médicaux à mercure ont été supprimés et voilà qu’on n’a porté aucune attention à ces ampoules !


- Texte repris de : « Pratique de santé juillet 2008 » -

Il y a un peu plus d’une année j’en ai acheté une demie-douzaine dans un esprit de conscience environnementale. Dès la mise en place, j’ai été incommodé par une lumière trop blanche à ma perception . Aussi n’ai-je monté ces ampoules qu’en binôme avec des ampoules à incandescence. A ma surprise deux d’entre elles ont rendu l’âme au bout de moins d’une année seulement alors que dans le même temps celles à incandescence – pourtant ramenées il y a huit ans de mon déménagement – continuaient leur fonction ! Donc cette durée de vie prédite extra-longue – dix fois celle de l’ampoule classique avec garantie de 3 ans - s’avérait fausse. Statistiquement il m’est interdit d’en conclure que l’argumentation durée est fausse, aussi je compte sur vos témoignages dans vos commentaires pour me faire une idée. Sur l’emballage je trouve un code barre indiquant en premier 6 93, soit la Chine comme origine - avec ses problèmes de protection de leurs ouvriers. Je venais donc de participer à la mise en danger de nos emplois, et d’aggraver le déficit commercial extérieur, modestement bien sûr, mais si on va nous imposer ces normes, cela fera du dégât. Je me demande sincèrement s’il ne serait pas judicieux de me faire un petit stock d’ampoules à l’ancienne, (encore produites en France ?) avant que la loi ne les interdise, ou que l’on n’en trouve tout simplement plus sur le marché.

http://www.eco-sapiens.com/actualite-224-La-fin-des-ampoules-a-filament-en-2010.html

à ouvrir - très conseillé :

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,3560196,00-dangers-ampoules-basse-consommation-.html

Et pour demain : les ampoules à leds, plus performantes ? Ou y aura-t-il un autre revers à la médaille ? Voir ici :

http://www.demain-la-terre.net/Les-ampoules-a-LEDs


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • Sonora 19 janvier 2009 10:16

    C’est la commission européenne qui impose ces lampes pour la fin 2009.
    Comment faire pour que cette directive ne puisse pas s’appliquer, que vont faire les fabriquants de lampes traditionnelles, vont-ils arrêter la fabrication brutalement. En ce qui me concerne je commence à strocker les anciennes lampes.
    Existe-t-il une association de défense des usxager des anciennes ampoules ? il faut se regrouper pour assayer de stoper cette horreur.


    • jpeg 25 janvier 2009 19:55

      moi j’utilise des ampoules a leds qui consomment moins que les ampoules basse consomation et apparament ne contiennent pas de mercure le probleme mis a part le prix est la faiblesse de leur puissance il faut en installer plusieurs sur un lustre avec 4 ampoules de 3 watt de consommation pour un rendement de 35 w equivalent ampoule a incadecense j’eclaire efficacement un sejour de 25 m carre


    • patroc 19 janvier 2009 10:20

       Exacte conclusion, petit stock d’ampoules à l’ancienne à conserver chez soi, ce que j’ai fais moi-même !.. On ferait avaler aux gens des couleuvres sous pretexte que çà passe mieux dans le gosier (et çà marche !)... La dangerosité des ampoules basse consommation est prouvée aujourd’hui et l’on conseille de ne pas s’y exposer à moins d’un mètre (pas de lampe de chevet par ex)... Mais nenni de ces vérités, l’économie (fabrication peu coûteuse, consommation légère) passe avant tout, comme pour le nucléaire (où actuellement aucune vérification n’est faite de manière neutre et indépendante)... Vous nous aurez prévenu !.. Merci à vous...



      • brieli67 19 janvier 2009 15:12

        La cristallisation sensible d’un lait micro-ondé donne l’image d’un lait putréfié.

        toujours pas de réponses !!  http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=47812

        Vous saurez TOUT sur Géniiiiiiiiiiiiiiiiiie et son équipe
        en compulsant le site de RH son associé
        du 		 CIRDAV ( 		 Centre International de 		 Recherche et de 		 Documentation sur l’Aliment 		 Vivant) était responsable de son 		 laboratoire de recherche en B.E.V. et polymorphisme. BEV étant  la " Bioélectronique de Vincent ".

        Je signale les relations avec le petit monde du Dr Matthias Rath
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthias_Rath
        http://en.wikipedia.org/wiki/Matthias_Rath plus complet

        Rath à l’oeuve
        http://www.dr-rath.com/fr/index.html
        http://www4.dr-rath-foundation.org/
        http://www4fr.dr-rath-foundation.org/qui_sommes_nous/dr_rath/dr_rath.html

        the definitive CHARLATAN
        http://www.quackometer.net/blog/2008/09/matthias-rath-charlatan.html


      • Fergus fergus 19 janvier 2009 10:32

        Non seulement ces ampoules pourraient en effet se révéler dangereuses, mais il est un fait qu’elles éclairent nettement moins que leur puissance affichée en terme d’équivalence, de l’ordre de 15%.

        D’autre part, des spécialistes ont affirmé lors d’un récent débat dans les médias que des LED performants seront utilisables dans les formats d’ampoules traditionnels d’ici à quatre ans. Si cela se confirme, il semble en effet utile d’attendre et de se constituer un stock d’ampoules traditionnelles pour éviter le passage aux ampoules BC laides et inadaptées à de très nombreux luminaires.


        • Battement d’elle 25 janvier 2009 21:31

          @ fergus

          ça existe déjà.... les ampoules led format traditionnel !

          si vous habitez Lutèce.... vous en trouverez tout plein au BHV hôtel de ville


        • wesson wesson 19 janvier 2009 10:52

          Bonjour l’auteur,

          ENFIN, Enfin un article qui y voit assez clair sur les couleuvres que l’on tentes de nous faire avaler.

          Et non, les ampoules basse consommation ne sont pas la panacée. Et oui, si on en fait le bilan, c’est pour le moins mitigé.

          D’une part, ces ampoules basses conso ne sont finalement que des néons, avec juste une technologie un peu différente. Les néons traditionnels ont une cathode dite "chaude", alors que les néons des ampoules basse conso ont elle une cathode "froide". Effectivement, ils consomment un peu moins, mais ont besoin d’une alimentation électronique pour les faire fonctionner, et qui elle même consomme un peu.

          Et c’est là ou ça cloche : fabriquer de l’électronique (transistor de commutation, ferrite, condensateur HT, ...), c’est polluant et consommateur en énergie en amont.

          Ainsi on se focalise sur la consommation en fonctionnement tout en oubliant la consommation pour la mise en oeuvre.

          Pour les led, c’est encore pire : Le semiconducteur employé est du Nitrure d’indium Gallium ou du nitrure de Gallium et du phosphore (pour les led blanches). Les métaux utilisés sont rares, et la fabrication de semiconducteur à partir de ça est extrèmement énergivore. Pire : Même si la LED consomme très peu, son alimentation encore plus complexe va elle consommer de manière significative. Avec une led du commerce de 1 Watt, j’ai pu personnellement mesurer une consommation de 19 Watts. Conclusion : 1 watt pour la LED, 18 watts pour l’alimentation !

          Bref, là encore ce n’est pas forcément la solution la plus complexe et la plus technologique qui, finalement est la meilleure du point de vue environnemental.


          • foufouille foufouille 19 janvier 2009 12:19

            "Avec une led du commerce de 1 Watt, j’ai pu personnellement mesurer une consommation de 19 Watts. Conclusion : 1 watt pour la LED, 18 watts pour l’alimentation !"

            tu t’es fait rouler grave
            une alimen consomme un peu plus que la puissance demande
            donc ton alim etait certainement faite pour sortir beaucoup de puissance et pour chauffer
            n’importe quel electronicien te feras une alim de 1W
            tu peut meme la faire toi meme ou l’acheter en kit


          • faxtronic faxtronic 19 janvier 2009 12:50

            a foufouille :

            L alim d une lampe avec led est integre dans la lampe.


          • foufouille foufouille 19 janvier 2009 12:54

            bien sur qu’elle integre
            mais ca se remplace comme tous les composants electronique
            il est probable que le voltage soit tres insuffisant en cas de surchauffe et donc surconsommation
            l’alim integre grillera donc tres vite


          • wesson wesson 19 janvier 2009 15:00

            @foufouille,

            Une led en pratique, ça fonctionne sous quelques volts et à courant constant. Il y a 2 stratégie pour arriver à ça à partir du 220V : Alim à transformateur, ou alim à découpage.

            A transformateur, c’est lourd (à cause du transfo) et pas vraiment miniaturisable (donc intégrable dans une lampe)
            A découpage, plus besoin de (gros) transfo, mais c’est plus fragile. C’est d’ailleurs là aussi qu’est l’arnaque des ampoules basse conso. Le tube a effectivement une durée de vie très supérieure aux lampes à filament, mais son alimentation intégré dégage en général au bout de 1 à 2 ans.Et dans ce cas, l’ampoule est bonne à jeter alors que le tube pourrait encore fonctionner avec une autre alimentation.

            et dans tous les cas, les alimentations ont des consommations propres, et un rendement plus ou moins bon. Consommer de l’énergie pour ses propres besoins, c’est une caractéristique intrinsèque de toute électronique, quelque soit les composants et la technologie employée. Dans le cas que j’évoquais, 18 watts de consommation pour une alim de ce genre c’est pas énorme. Cependant, dans le contexte d’un éclairage d’une LED qui ne fait que 1 watt, c’est évidemment excessif.

            Et toutes les personnes qui s’y connaissent un peu en électronique savent que ce sera très dur de faire des alims performantes et peu consommatrices pour brancher des LEDS sur le 220V de manière efficace ...



          • foufouille foufouille 19 janvier 2009 18:02

            @ wesson
            vu la consommation des led haute puissance 4-5v sous quelques miliamperes, c’est tres facile
            hors miniaturisation CMS, ca chauffe pas et ca consomme pas 19w pour 1w
            on trouve des kits pour led dans toutes les boutiques d’electroniques
            si un appareil electronique chauffe c’est qu’il est fait pour

            prend le cas des vielle chaines de 70-80....... increvable


          • foufouille foufouille 19 janvier 2009 18:07

            http://www.gotronic.fr/catalog/opto/optoframe.htm

            les led
            on trouve aussi plus de kit sur conrad.fr


          • brieli67 20 janvier 2009 03:25

            http://www.pearl.fr/luminaires/lampes-de-poche/dynamos-et-autonomes/lampe-de-poche-a-led-sans-pile_PE4665.html

            Faut se tirer quelques fils en 24 V continue à partir de ses éléments Photo- voltaïques ou stocké en accus qui sont encore chers et lourds. On peut supprimer les "transfos" de nombre de nos machines à vaiselle noire....
            et moins réchauffer l’athmosphère.....
            Sinon dans le "canal" des micro-moteurs à hydrogène... une goutte H2O pour faire tourner votre montre pendant un an. Déja en vente, beaucoup moins chère que celle du député Dray.

            Pour les LED, il y a de différentes générations.
            http://www.seoulsemicon.com/en/prCenter/news/view.asp?seq=45
            En labos de recherche une des découvertes majeures de 2oo5 : des DEL émettant directement de la lumière blanche. Mais mon non Monsieur, on voit toujours rien venir !! Rétention technologique sans nul doutes.

            Aux bricoleurs aux jardiniers, les légumes sous LED et en aéroponie par un amateur éclairé
            http://www.greenpinelane.com/

            A l’étude des serres sous diodes LED alimentées par la photovoltaïque déversant la nuit sans émettre de la chaleur plein plein de photons pour prolonger la photosynthèse de notre verdure.
            Dans les galeries marchandes des Grands Magasins, Il y a déjà des salad-shops avec des automates qui produisent 5oo têtes de laitues par jour en hors-sol ;Bientôt les fines herbes des radis des mini-légumes...
            Qui sait de la gariguette et des fraises des bois !



          • maxim maxim 19 janvier 2009 10:58

            et bien dis donc, heureusement que j’ai fait un bon stock d’ampoules à incandescence .......

            il suffit de mettre les bons Watts correspondants à l’utilisation recherchée ,ou mieux ,acheter un potentiomètre linéaire qui permet de règler l’intensité suivant le besoin du moment !

            j’ai essayé ces ampoules basse consommation dans le salon et sur les lampes de chevet ,non seulement elles sont trop grandes ,et en plus ,on voit que dalle pour bouquiner !


            • Halman Halman 19 janvier 2009 17:03

              Tout à fait, pour y voir quelque chose il faut prendre des 25 watt équivalent 120, et encore c’est faiblard.

              Il faut donc en mettre au moins une deuxième.

              On remplace donc une à incandescence de 100 watts par deux de 25 de consomation mais d’équivalent 120. On consomme donc 50 au lieu de 100 pour un éclairage pas terrible à peine mieux que les cochonneries de néons.

              Quand je reçois du monde même avec quatre 120 watts de nouvelle génération dans la salle de séjour les gens se plaignent de ne pas voir grand chose dans leur assiette.

              Pour y voir quelque chose correctement, le gain de consommation est donc strictement nul.


            • Lapa Lapa 19 janvier 2009 11:03

              Bonjour,

              juste pour signaler quelques incohérences techniques dans vos propos concernant les émissions électromagnétiques :

              tout d’abord les rayonnements à 30kHz ne sont pas de la haute fréquence, gamme qui commence à partir de 3 MHz. Il s’agit de basse fréquence (normalisée Low frequency par l’UIT) les 50 et 500Hz sont des ELF (extremment basses fréquence).

              Contrairement à ce qui est affirmé, à ces fréquences, les valeurs limites sont, pour le champ électrique proches de 300V/m (public). vous pourrez vérifier sur ces courbes :
              http://www.yrh.com/nws/june/1/fr/graph.jpg

              le 27V/m concerne les fréquences proches de 100MHz (la FM par ex) ; on en est loin !

              ceci étant, c’est un peu idiot de mesurer le champ électrique en basse fréquence puisqu’il s’agit surtout d’un champ magnétique, or à ces fréquences là, nous ne pouvons nous trouver en zone de champ formé et donc le couplage champ électrique et champ magnétique n’est pas fait. Donc il convient, de mesurer le champ magnétique (en A/m ou l’induction en Teslas) le champ électrique seul ne suffit pas.

              La bonne méthodologie consiste donc à :

              faire une analyse spectrale de l’ampoule en émission pour avoir les fréquences d’oscillation et donc de création de champ magnétique.
              mesurer le champ magéntique et adapter la valeur limite à la fréquence d’émission prépondérante (c’est important sinon on dit vraiment n’importe quoi).
              Eventuellement, faire la même chose avec le champ électrique (mais ce dernier est logiquement moins contraignant).

              Sinon je confirme, OUI ces ampoules puent l’arnaque.





              • wesson wesson 19 janvier 2009 11:38

                @lapa,

                au niveau du rayonnement, ce qui a le plus tendance à emettre dans le domaine des radiofréquences, c’est encore une fois l’alimentation. 

                En pratique, les alims de ces lampes basse conso sont souvent composés de 2 transistors de commutation donnant sur un transformateur HF composé d’un petit tore de ferrite.

                En fait, ça oscille un peu à la fréquence que ça veut, qui peut aller jusqu’a quelques mégahertz. Plus l’alim (donc la ferrite) sera petite, plus la fréquence de travail de l’ensemble sera élevée. 

                Par manque de matériel je ne puis mesurer le champ électromagnétique autour de ces charmantes ampoules, cependant au niveau de la fréquence, j’en ai une mesurée à 3 MHz.

                Donc oui, les alimentations de ces lampes ont le potentiel pour générer des champs électromagnétiques non négligeables dans le domaine spectral des hautes fréquences.


              • Lapa Lapa 19 janvier 2009 12:06

                Pour ma part je n’ai jamais rien mesuré au delà de 100kHz. j’ai pourtant le matériel nécessaire. A vrai dire les émissions les plus fortes au delà de 100 khz dans la bande 100kHz-80MHz sont régulièrement les stations GO. Et encore à Paris on doit pas aller à plus de 0,3V/m ; Aucune ampoule ne m’a fait paraître de pic significatif qui sorte du bruit.

                ceci étant je ne les ai pas toutes testées . Je referai quelques essais plus proches.


              • Ranjo 26 janvier 2009 09:26

                Bonjour,

                la limite mentionnée sur le lien au dessus ne protege pas de tous les risques.

                elle ne sert qu’a proteger de certains risques biologiques , en particulier le risque thermique , ce qui est totalement insuffisant pour tous les effets biologiques et une escroquerie pour les risques liés à la compatibilité électromagnétique.

                savez vous pourquoi la courbe remonte vers 300 MHz jusque environ 2GHz ?

                c’est parceque cette limite venant de recommandations de l’ICNIRP ne prend en compte dans cette zone que le risque d’echauffement des tissus en profondeur, elle considere donc que dans cette gamme de frequence les ondes vont être absorbée par la peau et donc moins passer dans les tisssus profond !!!!!!!!!!!!!!!!!!

                Les risques augmentent donc avec la fréquence pour la peau contrairement à la tendance de cette courbe, cette courbe est utilisée par les pollueurs en faisant faisant croire qu’elle permet de proteger de tous les risques il s’agit d’une falsification de la realité scientifique ayant pour but de tromper la population.

                et de parlons pas des risques de perturbation des appareils electronique dont les 20 millions d’appareils a usage medical d’immunité 3V/m (pour les frequences supérieures a 80Mhz) utilisés en France repondant a la norme 60601-1-2.

                Dés 3V/m les ondes pourront tuer en provoquant des dysfonctionnement d’appareil electronique ce niveau est plus de 20 fois inferieur a la courbe citée soit 400 fois en densité de puissance !

                les organismes qui diffusent cette courbe en laissant croire qu’elle protege de tous les risques afin de tromper la population en lui disssimulant des risques peuvent etres poursuivi pour tromperie aggravée.

                 


              • Lucie Vivien 19 janvier 2009 11:08

                Moi aussi je fais des stocks d’amoules à incandescence mais quand il sera épuisé, que restera-t-il d’utilisable dans les magasins à part les hallogènes ?


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 19 janvier 2009 11:44

                  Bonjour Lucie !
                  Eh bien, il nous restera nos yeux pour pleurer dans le noir le temps passé !


                • zelectron zelectron 19 janvier 2009 12:37

                  Encore plus fou : améliorer la race humaine en favorisant les nyctalopes par rapport aux autres par manipulation génétique, quelle est pas bonne mon idée ? j’ai honte !


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 19 janvier 2009 13:28

                  Zalut Zelectron, le bien nommé !

                  N’aie pas honte, on a bien commencé par faire des lapins phosphorescents , alors des Zélectrons lumineux ça va être dans les cordes d’ici pas longtemps. Lol


                • brieli67 20 janvier 2009 01:47

                  essigbaum- sumac de Virginie
                  http://de.wikipedia.org/wiki/Essigbaum
                  va lire tout ce qu’on peut en faire !
                  L’automne prochain Schéniiiiiiiiiiiiie sera tanneur ou limonadier

                  meilleur choix Rhus coriaria L., sumac des corroyeurs
                  http://de.wikipedia.org/wiki/Gew%C3%BCrzsumach
                  qui devrait pousser dans ton jardin comme les lauriers .....
                  http://www.saveursdumonde.net/produits/epices/sumac/

                  vinature te propose une superbe recette top tête de liste 2008
                  http://vinature.skynetblogs.be/tag/1/Sumac

                  ben oui tu as le temps non ? Epicier


                • Iren-Nao 19 janvier 2009 11:23

                  @ Eugene

                  Merci Eugene pour cet article.

                  Instinctivement je n’aimais pas la lumiere de ces ampoules. Je vais foutre tout ca en l’air et en Thailande ce ne sont pas les ampoules a l’ancienne qui manquent.

                  Vouis etiez deja dans la categorie mec sympa, je vous classe desormais en plus parmi les "mecs utiles".

                  Cordialement

                  Iren-Nao


                  • eugène wermelinger eugène wermelinger 19 janvier 2009 11:50

                    @ Iren-Nao : merci pour ta marque de sympathie, et si tu vas sur ma page perso il y a un lien courriel et je serais honoré de t’inclure dans ma liste de diffusion. Valable pour tous. 

                    Merci à Fergus, Wesson, Lapa et à tous ceux qui apportent encore des précisions d’ordre technique qui enrichissent cet article. 

                    Amical salut à Maxim (On attend ton premier article ! )


                  • LE CHAT LE CHAT 19 janvier 2009 11:24

                    Je vais moi aussi constituer un petit stock des anciennes ampoules qui ont fait leur preuve , veut on sciemment altérer notre santé avec ces nouveautés imposées par des gens non élus ???  smiley


                    • Lapa Lapa 19 janvier 2009 11:31

                      il s’agit pas d’altérer la santé, il s’agit de faire fonctionner l’industrie sous des prétextes de grenelle où l’on fait avaler tout et n’importe quoi aux gens pour sauver le climat.

                      tenez le système de malus bonus favorise les etites voitures diesel (tiens, la majeure partie de la production française ? étonnant ! ) alors que les particules de diesel sont dangereuses pour la santé et responsables des saloperies que choppent nos enfants. Mais encore une fois, on a préféré faire comme si on allait arrêter le réchauffement climatique (lol) plutôt que d’arrêter un système qui est plus nocif pour la santé . On marche sur la tête...


                    • eugène wermelinger eugène wermelinger 24 mai 2009 10:39

                      http://santepublique-editions.fr/objects/AmpoulesBasseConso.wmv

                      Voilà sur ce lien une vidéo qu’il faut absolument visionner.
                      Je la poste près de trois mois après mon article car je viens juste de la recevoir de la part d’ingénieur en électricité.


                    • Gül 19 janvier 2009 12:00

                      Vive les bougies !!! smiley

                      Je déteste ces ampoules, comme Fergus et Maxim, je les trouve moches et elles éclairent très mal avec en plus un rendu franchement tristoune !

                      Alors, si en plus elles sont dangereuses.... smiley

                      Merci Eugène, de cet article déclaré de suite d’utilité publique. smiley


                      • JoHo JoHo 19 janvier 2009 15:55

                        Oh que oui, vivent les bougies !!!! Pour lire la nuit, au calme, avec les chats, il n’y a rien de mieux que la lumière du chandelier !

                        Mai, hélas, là aussi ce n’est pas très bon pour la santé, paraît-il : émission de Co2 en particulier.... smiley


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 2009 12:11

                        	 	 	 	 	 	

                        Salut Eugène,

                         

                        Mon petit doigt me dit que dans quelques années ( deux à trois ans ) ... on reviendra aux bonnes vieilles ampoules !

                         

                        @+ P@py


                        • foufouille foufouille 19 janvier 2009 12:30

                          moi j’en ait depuis des annees
                          des pas cher a 3€ (en bas du rayon)
                          la couleur emise depand de la marque
                          les miennes eclaire plutot jaune

                          pour l’eclairage, il faut compter 33% en moins des watt affiche 75= 50
                          les led, j’en ait pas (sauf electronique). normalement ca consomme rien mais le prix reste eleve
                          ca dure 100 000h. hors surchauffe liberaliste. une led ne chauffe pas normalement

                          pour les bougies, on en trouve qui dure 100h dans les abbaye (abbaye de la pierre qui vire en bourgogne)
                          ou dans les gifi (plus cher), nôz pas cher (56c les 6 de 12h ou une grosse de 100)
                          la duree est souvent marque en dessous


                          • maxim maxim 19 janvier 2009 12:50

                            un petit tuyau ....

                            dans les magasins Noz ,qui commercialisent soit les déstockages ,les faillites ,les invendus etc....il y a parfois des cartons entiers d’ampoules classiques ,et c’est ce que j’ai fait ,un stock personnel en prévision du retrait commercial de nos bonnes vieilles loupiotes ,vous attendez la dernière démarque à - moins 50 % ,et voilà la bonne affaire !

                            bonjour à toi Eugène !


                            • foufouille foufouille 19 janvier 2009 13:01

                              pour eviter que les ampoules basses conso grille, il faut les laisser allumer assez longtemps
                              donc plutot reserver aux piece utiliser longtemps

                              pour les couloirs, etc il vaut mieux des veilleuses LED a pile rechargeable ou transfo
                              une vieille led haute puissance (10a) avec trois pile bouton, fonctionne un mois
                              pour ceux qui aime bricoler

                              Composant électronique GoTronic : catalogue de composants électroniques et appareils électroniques


                              • hieronymus73 19 janvier 2009 13:33

                                J’utilise moi aussi des ampoules à basse fréquence depuis un certain nombre d’années et je n’ai pas vraiment envie d’en changer. D’autant que cela réduit de manière non négligeable mes factures.

                                Exemple : J’ai fait l’achat d’un lave-linge que j’ai installé chez moi en même temps que j’installais un nouveau support et une ampoule "bc" au dessus de mon évier de cuisine, à la place d’un petit tube néon. Et bien mes factures depuis n’ont pratiquement pas bougé par la suite alors que j’utilise mon lave-linge au moins 2 à 3 fois par semaine.

                                La première que j’ai installé, c’était au dessus de mon moniteur pc et j’ai dû la relever de 30 bon cm car cela me faisait mal au yeux de manière persistante et surtout dans une zone du cerveau que je localisais vers l’hypophyse. Et je dois dire que ça m’a inquiété mais la douleur à fini par s’atténuer puis disparaitre quelques jours après avoir déplacé mon ampoule.

                                En dehors de ça, j’éclaire aussi ma salle d’eau et mon lit avec ses ampoules et à propos de ce dernier, je n’ai pas remarqué de trouble du sommeil chez moi depuis lors alors que j’ai l’habitude de lire au minimum 1/2h avant l’extinction des feux ou bien beaucoup plus.

                                Je pense que quand on est en bonne santé, notre organisme parvient à se défendre de manière général de toutes les agressions de type électromaniétique et autre. Peut-être qu’en vieillissant, je deviendrais plus attentif à mon exposition à ce genre de chose mais pour le moment, ça va.

                                Je sais bien que ce qui compte, c’est pas la chute mais pour le moment, tout va très bien.

                                Pour le moment, tout va très bien ...

                                Pour le moment, tout va très bien ...

                                Pour le moment, tout va très bien ...


                                • Liberty 19 janvier 2009 13:54

                                  Juste une questions :


                                  - Comment vont faire nos technocrates pour compenser tous les variateurs de lumières devenus inutilisables, dans les salles de réunion, les musées, les discothèques etc...


                                  - Ils vont imposer aux dicothèques de supprimer les jeux de lumière également  smiley


                                  - Quel sera l’impact carbone de la production et de la destruction des composants plastiques et électroniques de ces ampoules ?
                                  L’effet ne serait-il pas contre productif au final ?


                                  - Puisque les ampoules "basse consommation" ne deviennent efficaces qu’au bout d’un certain temps après l’allumage, est-ce que les consommateurs n’hésiteront pas à les éteindre, voire même les allumer à l’avance pour profiter d’une luminuosité correcte ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès