Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Android for ever !

Android for ever !

La commission Open Source de la célèbre et active association TELECOM VALLEY, présentait hier (jeudi 2 juillet 2009) le système d’exploitation multiplateforme ANDROID de GOOGLE. La réunion, parrainée par TEAM COTE D’AZUR, s’est déroulée au CICA devant une assistance de plusieurs dizaines de professionnels, pour la plupart techniciens de haut niveau. Conclusion de la présentation : ANDROID, un système d’exploitation réellement innovant qui dispose des atouts nécessaires pour conquérir une large cible d’utilisateurs.

L’après midi était animée par l’équipe de TELECOM VALLEY qui, comme d’habitude, a su ajouter la bonne humeur et l’accueil à la rigueur de la présentation et des débats. Après une rapide introduction, suivie des remerciements d’usage, le président de Telecom Valley, Antoine PERRY, rappela le prochain aboutissement du projet KMP (Knowledge Management Platform), initié en 2000 et annonça pour le 7 juillet les prochaines Rencontres Dynamiques de Telecom Valley (tous les détails sur le site de Telecom Valley).
 
Un marché aux enjeux majeurs
 
Pascal FLAMAND, président de la COMMISSION OPEN SOURCE, organisatrice de la réunion, et fondateur de JANUA (Agence experte en Open Source), traça les enjeux de marché auxquels se confronte ANDROID.
 
L’OS lancé par GOOGLE, si l’on ne s’en tient qu’au marché du mobile, a fort à faire en face de produits bien implantés somme SYMBIAN (50% du marché), BLACKBERRY (20%), WINDOWS MOBILE (10%), LINUX (7%) et surtout les 10% détenus par APPLE grâce au succès encore récent de son IPHONE. Pour sa part, GOOGLE et son ANDROID, véritablement lancé en mai dans l’hexagone, affiche un taux de pénétration de 1,6%. 
 
Autre enjeu de marché, la baisse significative des OS Palm et Windows ainsi que des téléphones mobiles, au profit des Smartphones et de l’internet mobile.
 
ANDROID, la réponse GOOGLE
 
En réponse à ces enjeux, la stratégie de GOOGLE a été de miser sur la plateforme mobile ouverte ANDROID (développé par ANDROID Inc rachetée par GOOGLE en 2005) afin d’enclencher un cercle de marché vertueux : + d’applications web riches produites + de développeurs qui enrichissent la plateforme + d’utilisateurs + de revenus pour GOOGLE.
 
ANDROID s’adresse ainsi aux fabricants de MID (Mobile Internet devices), mais aussi aux opérateurs de téléphonie et aux éditeurs de logiciels. Son environnement Linux le met à disposition pour un coût de licence nul et tout le monde y trouve un intérêt majeur : les développeurs retrouvent un framework de développement utilisant Java qui leur est familier, peuvent partager et développer gratuitement des applications qu’ils proposent sur « l’Androïd Market ». Les utilisateurs bénéficient quant à eux d’un outil fonctionnel et intuitif.
 
Dernier atout de l’OS (et certainement pas le moindre !) ANDROID, au-delà des versions pour Smartphones, se déclinera dans des versions Note book, GPS et bornes interactives… autant de perspectives de développement qui présagent d’un potentiel de succès colossal.
 
Les signes du succès et quelques points en suspend
 
Au titre des facteurs de succès, ANDROID propose (et proposera, à l’évidence, de plus en plus) beaucoup de services (gratuits et payants). Il dispose déjà du plus grand nombre de ressources potentielles en développement, ressources qui devraient rapidement contribuer à la « banalisation » de l’OS. Enfin ANDROID évolue dans une communauté très productive, celle de l’Open Source (dont on peut noter la forte présence sur Sophia, aujourd’hui capable de fournir les ressources nécessaires à toutes sortes de développement et d’intégrations). 
 
Les raisons qui pourraient remettre en cause ce succès existent pourtant bel et bien et on été soulevées lors de la présentation : en premier lieu, l’inquiétude que peut susciter dans la population la présence très importante de GOOGLE sur tous les marchés liés à l’internet ; puis la forte avance de l’IPhone qui est aussi un obstacle à ne pas négliger (notamment par les responsables du marketing de GOOGLE) ; de même, le niveau, encore faible, de « l’App-store » de GOOGLE si on le compare à celui de l’IPhone ; enfin, le risque de frilosité des opérateurs n’a pas été oublié au titre des facteurs de risque pour le développement d’un OS par ailleurs reconnus pour ses qualités intrinsèques.

Des retours d’expérience plus qu’encourageants. 
 
La réunion s’est poursuivie par les interventions très techniques d’utilisateurs expérimentés ou de plus fraîche date de la plateforme. Tous ont rendu compte de la facilité d’utilisation et de la puissance d’ANDROID.
 
Arnaud FARINE, tout d’abord, lequel a créé en début d’année une agence de service et de formation, EXPERTISE@NDROID. Il est à ce jour l’un des spécialistes et utilisateur précurseur de la plateforme en France. Arnaud réalisa une présentation technique détaillée de l’OS et répondit aux nombreuses questions de l’assistance. Il fut suivi par Nicolas PONSINI (TRUSTED LOGIC, solutions pour plateformes mobiles), qui rendit compte d’un projet conduit pour une plateforme TEXAS INSTRUMENT. Christophe TOMASINI, enfin, développeur sénior chez SC² ALTRAN, conclut le chapitre des retours d’expériences par le compte rendu d’un projet de portage d’application de navigateur « off board » réalisé sous ANDROID.
 
Un bilan largement favorable
 
C’est donc un bilan favorable qui fut tiré à l’issue de la réunion quant au potentiel extraordinaire du système d’exploitation ANDROID de GOOGLE, malgré quelques points délicats, davantage liés à des facteurs exogènes qu’à la structure même de la solution.
 
Tout à fait dans leur rôle de promoteur de la technopole, les animateurs de Telecom Valley ont conclu en nous donnant rendez-vous le 7 juillet, en insistant sur la position favorable de Sophia-Antipolis vis-à-vis d’ANDROID, en terme de ressources compétentes et expertes mobilisables pour le nouvel OS signé GOOGLE. 
 
mortimer,
GOOGSTER.EU
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Francky la Hache Francky la Hache 18 juillet 2009 11:03

    J’espère juste que ce linux googleisé ne va va pas conduire vers une autre branche qui ne serait plus open-source.
    Google va c’est sur se remplir plein les poches, en utilisant le travail monstrueux déjà produit pour linux, ainsi que disposer pour pas un rond de toutes les mises à jour ; presque pas de frais de développement ni de recherche.
    ---
    En attendant, c’est une bonne nouvelle pour linux, qui démontre que c’est le projet le plus porteur d’avenir.


    • c.d.g. 18 juillet 2009 16:33

      texte qui aurait sa place dans une rubrique publi reportage

      On y voit plein de noms de personnes et societes (ecrit en majuscules pour les mal voyants je suppose smiley)
      par contre quelles infos dans cet article ?
      Que google sort un systeme base sur linux et programmable en java. Le lecteur de n importe quelle revue d informatique le sait depuis des mois. La personne non interessée par l informatique s en moque (et sais meme pas ce qu est java)

      "C’est donc un bilan favorable qui fut tiré àl’issue de la réunion quant au potentiel extraordinaire du système d’exploitation ANDROID de GOOGLE, malgré quelques points délicats, davantage liés àdes facteurs exogènes qu’àla structure même de la solution."
      La prochaine fois detaillez le potentiel extraordinaire par des exemple precis (et pas un vague portage de navigateur (browser ? GPS ?) et les fameux poinst delicats


      • c.d.g. 18 juillet 2009 16:35

        desole pour les accents qui ont sautes

        texte qui aurait sa place dans une rubrique publi reportage

        On y voit plein de noms de personnes et societes (ecrit en majuscules pour les mal voyants je suppose )
        par contre quelles infos dans cet article ?
        Que google sort un systeme base sur linux et programmable en java. Le lecteur de n importe quelle revue d informatique le sait depuis des mois. La personne non interessee par l informatique s en moque (et sais meme pas ce qu est java)

        "C est donc un bilan favorable qui fut tire a l issue de la reunion quant au potentiel extraordinaire du systeme d exploitation ANDROID de GOOGLE, malgre quelques points delicats, davantage lies a des facteurs exogenes qu la structure meme de la solution."
        La prochaine fois detaillez le potentiel extraordinaire par des exemple precis (et pas un vague portage de navigateur (browser ? GPS ?) et les fameux poinst delicats


        • stephanemot stephanemot 19 juillet 2009 04:03

          dans la lignee de ces posts payes par des annonceurs.

          a ceci pres que si je suis annonceur, je refuse de payer pour une pub aussi grossiere et contre-productive.


        • theomonk 19 juillet 2009 06:10

          publi reportage sans aucun intérêt
          si on veut en savoir plus sur android, n’importe quel moteur de recherche en donnera 100 fois plus


          • mortimer mortimer 19 juillet 2009 16:55

            Ne soyez pas si négatifs les ronchons, il s’agissait juste d’un article rendant compte d’une réunion à Sophia (l’une des technopoles d’importance de France), organisée par une association fédérant quelques-unes des plus belles boites IT de cette technopole. Il ne s’agissait pas de vous apprendre ce qu’est ANDROID, mais de se faire l’écho de points de vues très positifs sur les premiers utilisateurs pro... c’est tout, tout le monde ne peut pas faire des articles aussi intéressants que ceux de CGD... Pensez-vous, de plus, que GOOGLE paye des petits comme moi pour leur faire de la pub en mettant son nom en majuscule... Whaouu ?!... vous me falttez ! Il ne s’agit que d’un petit compte rendu, sans prétention, comme vous.

            mortimer

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès