Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Après le nucléaire, la France nouveau leader des énergies marines (...)

Après le nucléaire, la France nouveau leader des énergies marines ?

A l’heure où le nucléaire est de plus en plus contesté dans le mix énergétique français, où la part des énergies renouvelables est appelée à augmenter, la quête de nouvelles sources d’énergie est constante. La mer, longtemps négligée, est de plus en plus pressentie comme le nouveau gisement d’énergie de la France.

Derrière l’expression « énergie marines renouvelables » (EMR) se cachent de nombreuses manières d’exploiter le potentiel de l’océan. L’éolien offshore bien sûr, en phase de déploiement le long de la Manche, mais aussi les centrales marémotrices comme celles de la Rance qui utilise le flux et le reflux de la marée, ou encore l’hydrolien, l’exploitation des courants marins, dont les premiers prototypes sont en train d’être testés au large des côtes bretonnes. Il existe d’autres formes d’énergies marines plus originales, comme l’énergie osmotique, reposant sur le différentiel de salinité entre eaux douce et salée, ou la force houlomotrice, l’énergie générée par les vagues. 

Face à cette profusion de manière d’utiliser la mer, la France dispose de sérieux atouts. Elle a en effet le deuxième espace maritime mondial (11 millions de km2), derrière les Etats-Unis. A l’échelle européenne, notre pays détient le second gisement hydrolien, après la Grande Bretagne.

Surtout, fort de sa tradition maritime, l’Hexagone peut compter sur des champions industriels tels que DCNS, STX Europe, Alstom, auxquels s’ajoutent ceux de l’énergie comme Schneider Electric, EDF. Pour Delphine Batho, ce sont 10 000 emplois, d’autres parlent même de 40 000, qui pourraient être créés par le développement des EMR en France. Pour l’heure, le gouvernement souhaite structurer cette nouvelle filière grâce à la création, à la pointe bretonne, d’un institut d’excellence, regroupant industriels et chercheurs.

Sur le terrain, les riverains, en particulier ceux vivant de la pêche et du tourisme commencent à s’interroger sur les conséquences de la présence de ces nouveaux équipements. De même, le coût de l’électricité produite pourrait être élevé à court-moyen terme alors que la situation financière de l’Hexagone est déjà « tendue ».

Malgré cela, les plus optimistes estiment tout de même que 20 GW de capacité de production d’EMR pourraient être installés à l’horizon 2030. Car si la France commence à se rendre compte du potentiel de cette nouvelle source d’énergie, d’autres pays, comme la Grande Bretagne ou les Etats scandinaves sont déjà très engagés dans ce domaine. Il ne faudrait pas que la France passe à côté d’une telle opportunité, surtout à l’heure où l’on souhaite diminuer la part du nucléaire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • FritzTheCat FritzTheCat 12 avril 2013 09:22

    Autant « l’énergie » éolienne avec ces grands ventilos perchés à 150 mètres tient de la fumisterie (pour peu que l’on fasse l’effort intellectuel de s’y intéresser de plus près) autant l’hydrolien est une véritable chance pour la France vu sa face maritime. La mise en place d’un pôle d’excellence en Bretagne est une excellente chose.


    • vfcc 12 avril 2013 15:02

      « Si les leaders zékolos avaient un minimum de formation scientifique, ils sauraient que les rendements du photovoltaïque et de l’éolien sont dérisoires et aléatoires, et pas rentables, sans même parler de l’adéquation aux besoins et du stockage.
      Seulement voilà... Les zékolos ne sont pas assez malins pour comprendre qu’ils sont manipulés par les industriels de l’écobusiness ... »

      L’équation est inexacte, beaucoup de personnes sont soucieuse de réduire le danger de pollution qui plane sur la population humaine et le reste de la planète. L’humain étant ce qu’il est, certaines de ces personnes sont extrémistes et s’aveuglent en cherchant à tous prix une solution pour réduire la consommation d’éléments polluant comme le pétrole, le nucléaire. Le photovoltaïque est une bonne solution, à petite échelle, pour une consommation personnel de gens riche. Mais pour faire fonctionner une salle serveur d’une grande société d’internet (amazone ou google par exemple) l’équipement nécessaire est trop important. Les industrielles eux s’engouffrent sur un marché où la demande est forte.


    • Stof Stof 12 avril 2013 17:28

      Je ne savais pas que Sarkozy était un zékolos... car jusqu’à preuve du contraire, les zécolos n’ont pas vraiment été aux commandes ces dernières années. Par contre ils ont le dos large visiblement. On leur reproche de faire de faibles scores aux élections mais ils devraient être responsables de tous les choix énergétiques et environnementaux en France ?

      Soyons sérieux, la France n’a pas de politique écologiste. Celle qui commencerait par diminuer la consommation, par exemple.
      Ensuite, question rendement, le nucléaire est la pire source d’énergie.C’est celle qui a le plus de déperdition au niveau du processus industriel. Ceci est compensé par la formidable quantité d’énergie intiale, je l’admet. Mais un dernier rapport de la cour des comptes précise que le coût économique réel du nucléaire le rend proche de l’éolien, justement.
      Bref, il y aurait encore beaucoup à redire sur le nucléaire, mais ce n’est pas le sujet.
      Je ne vois juste pas l’intérêt de faire de l’écolo-bashing si au final c’est pour mettre des politiciens qui feront de toute façon bien pire.

    • TSS 12 avril 2013 10:16

      A noter que le seul politique à avoir parlé de la façade maritime de la France et de son interêt

      concernant les energies renouvelables est JL Melenchon... !!


      • Croa Croa 13 avril 2013 09:34

        S’agissant d’une évidence je ne vois pas l’intérêt de cette remarque, Mélanchon l’a dit mais ça ne prouve nullement que les écolos, dans leur ensemble, n’y pensent pas !


      • aimable 12 avril 2013 10:43

        le département de la manche a un fort potentiel hydrolien et éolien , mais je ne veux plus des lignes t h t ce sont des blessures dans le paysage, tout comme le nucléaire , ces deux dernières choses ne sont pas très bonnes pour la santé « l’ humain d’abord »


        • Croa Croa 13 avril 2013 09:48

          Pour ces technologies, la pose de câbles sous-marin est de toute façon la solution la plus pertinente car les tempêtes posent des problèmes presque insolubles à l’aérien au large et que les électroniques de puissance récentes permettent, même en très hautes tensions et forts courants, une conversion alternatif non synchrone-continu pour les câbles sous-marin avec conversion continu-alternatif synchrone 50Hz sur les cotes. Cette solution fort coûteuse mais indispensable en mer (comme le fait d’utiliser des inox marins) devrait te satisfaire ! smiley

          En plus il y a moins de pertes avec les lignes courant continu smiley


        • joletaxi 12 avril 2013 12:00

          Formidable non ?
          on plonge en plein marasme,la faillite nous guète ,mais on finance plein de zozos opportunistes pour pondre des trucs abscons ,des gadgets dignes de géotrouvetout.

          L’usine de la rance est certes un beau projet, et à l’époque j’y avais souscrit sans réserves, sauf que en réalité, sa rentabilité n’« est pas assurée.jamais elle n’a rèussi à produire selon les prévisions, son bassin de retenue s’envase diminuant encore sa production, et ses turbines ne résistent pas longtemps aux agressions du milieu et doivent être sans cesse être réparées.
          Un projet similaire en UK a finalement été abandonné,car sa rentabilité était loin d’être assurée et sous la pression de la mouvance verte .4

          Il faut voir en détail les bidules sensés produire avec des vagues, c’est digne du meccano du petit à St Nicola.En Uk, qui ne sont pas les derniers pour les conneries, ils ont placé une voute en béton couvrant le fond d’un ria et les mouvement de l’eau se transmettent à l’air qui fait tourner une petite turbine,de quoi allumer une petite ampoule.
          Un génial inventeur avait lui conçu(après un repas un peu lourd sans doute ?) des »serpents" qui déformés par la houle devaient produire de l’énergie, par le biais de vérins alimentant une génératrice.L’essai a eu lieu en vraie grandeur, au Portugal(cité dans un lien) et à la première tempête, le tout a fini chez le ferrailleur local.
          Quant au potentiel des hydrauliennes, il est peut-être exploitable à quelques endroits de la côte à forts courants, cela reste assez limité, et en milieu marin, je doute que cela résiste longtemps, .

          bref, comme pour les éoliennes, et le photobandit, une fête au slip avec du bon argent public, cramé avec enthousiasme pour se donner une bonne conscience verte.
          mais le peuple aime, on a bati des cathédrales,dont l’utilité devait être bien plus fondée à l’époque sur le même principe.


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 13:42

            Je ne doute pas de votre sincérité dans la critique et je la partage ici.
            Vous avez des trucs intéressants à proposer à la place ?
            Dites nous quelle est votre vision de la vie en société pour le futur ?
            Votre avis m’intéresse sincèrement car pour l’instant la lecture de vos commentaires sur ce site me fait penser que vous râler sans rien proposer. Faites-moi changer d’avis !


          • joletaxi 12 avril 2013 14:37

            Oui, je rale, car l’argent qui est flambé dans tous ces projets fumeux, il n’est pas disponible pour d’autres choses plus utiles.
            Quand l’allemagne estime que le renouvelable va lui coûter d’ici 2030 1000 milliards, je crie au fou.

            Je trouve absolument scandaleux par exemple que ,dans un pays où 10 millions d’habitants vivent dans des clapiers à la limite de l’insalubrité, on ne dégage pas des moyens, gaspillés dans ces idioties, pour construire des logements, et tant qu’à faire, s’arranger pour leur donner de bonnes performances énergétiques( et pas l’enfumage actuel de ormes qui n’ont d’autre utilité que de faire encore gonfler la facture bureaucratique)
            Je trouve idiot, d’avoir investi des sommes folles dans le TGV,.Pour faire 500 kms, le gain est dérisoire par rapport aux trains modernes, et au delà, l’avion est bien plus performant.
            Je trouve imbécile de brûler du bois dans des centrales, importé d’ailleurs en partie de californie, alors que le charbon est bon marché et que les centrales modernes sont très peu polluantes.
            Et je pourrais allonger la liste à l’infini.
            Concernant le nucléaire, je n’ai pas d’apriori,contrairement à ce que certains prétendent.
            dans la mix mondial, la part du nucléaire est dérisoire, et on n’imagine pas que le nucléaire puisse avoir une part significative.
            Comme le renouvelable n’est pas la solution, et est anti économique, je ne vois d’autre solution, que de continuer à utiliser les modes conventionnels, dont on a des réserves pour au moins cent ans, et de consacrer les marges ainsi dégagées en augmentant (comme on le fait depuis toujours) notre performance énergétique, que ce soit dans la production ou la vie courante.µ
            Mais ne perdez pas de vue que notre bien être, notre santé, dépendent étroitement de l’accès à une énergie abondante et bon marché.
            renchérir l’énergie artificiellement comme on le fait tue ,surtout les plus démunis.
            Pour des pays fortement nucléarisé, il serait idiot de se priver de cette source d’énergie.Le parc est là, conséquence de décisions que l’on croyait judicieuses à une époque où la pénurie n’était pas une vue de l’esprit.Le fermer alors qu’il peut encore produire, dans des conditions de sécurité qui ont prouvé leur efficacité ces 30 dernières années,et partant prolonger la viabilité d’usines amorties, n’est pas très rationnel,surtout pour investir massivement dans des filières qui ne pourront jamais répondre à la demande, dans l’état de la technologie actuelle.
            Mais même si on le voulait, pour des raisons idéologiques, en a-t-on les moyens ?µ
            L’allemagne ferme ses centrales, et construit des dizaines de centrales flamme malgré des investissements colossaux dans les renouvelables.Est-ce vraiment une solution ?600.000 ménages allemands sont d’ores et déjà en grande précarité énergétique.

            Que savons nous du monde dans 50 ans ?
            Qui aurait imaginé il y a 15 ans que tout le monde aurait en poche des smartphone ?
            Seul le marché est apte à faire le tri, et a imposer la solution qui sera la plus efficace.
            Sans l’intervention étatique, aucun de ces gadgets cités n’aurait même vu le jour.
            En attendant, arrêtons de nous flageller, et nous imposer des pénitences, à acheter des indulgences,les intérêts derrière ce business n’ont rien à envier à BigOil.


          • ecophilopat 12 avril 2013 14:56

            @joletaxi

            En résumé, vous proposez de ne rien changer.


          • wawa wawa 12 avril 2013 16:01

            a joe :
            Le systeme capitalisme actuel obnubilé par le cours en bourse à 6 moisn’est pas vraiement l’ideal pour fournir à la population de l’energie abondante, bon marché et surtout sans interruption dont dépend, il est vrai notre esperance de vie.

            le système capitalisme excelle dans la capacité a vendre le plus cher possible avec le moins d’investissement possible

            de multiples exemples le montre califirnie, fukushima, augmentation des prix en europe depuis liberalisation forcée etc.

            je reste favorable aux investissements publics dans se domaine.
            l’efficacité des systèmes producteur d’éléctricité etant surtout lié a leur centralisation, l’état y est selon moi plus apte a prendre de bonne descision


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 avril 2013 21:48

            Merci Joe pour votre réponse.
            Je ressent chez vous une colère, sûrement parce que vous savez que l’ancien système est délétère, que les alternatives proposées sont incohérentes donc finalement vous préférez rester sur place.

            En fait, si, il y a des gens qui font et ont fait des choses intéressantes, mais le marché et les intérêts croisés qu’il a avec les représentants de l’état étouffent toute innovation.
            Tant que le marché sera tenu par les financiers, il n’y aura pas d’alternative, avec ou sans état.

            Donc, oui au marché, mais avec de vrais contrôles des flux d’argent et seul un état, contrôlé lui aussi (avec un but précis : bien-être de tous en tenant compte de l’impact environnemental) , peut faire avancer les choses.
            Allez voir Fabrice André au col de Sarenne et vous serez sûrement surpris de ce que vous y apprendrez (visite physique et non virtuelle !).


          • Croa Croa 13 avril 2013 10:00

            Non le pays est riche : Il ne manque pas de têtes, de bras et de potentiels techniques.

            Ce qui fout tout en l’air c’est le parasitisme des banques.
            Si l’on voulait bien se saisir de ce problème tout reste possible, notamment de loger les gens et aussi de leur fournir de l’électricité propre.


          • wesson wesson 13 avril 2013 12:56

            Bonjour joe,

            pour une fois que votre réponse est argumenté, ne boudons pas notre plaisir.

            vous parlez d’argent gaspillé alors qu’il pourrait servir à autre chose ? Mais c’est applicable sur énormément de sujets ça. Je vais en prendre deux, très significatif. Le réacteur ITER. pour qui connait un peu la physique vous dira que cela n’a à peu près aucune chance de fonctionner, même dans 1 siècle. Le confinement magnétique de réaction de fusion est de la foutaise, et l’instabilité naturelle de ce type de réaction en interdit tout simplement son confinement. Tout ce qui est actuellement dépensé dans ce domaine l’est en pure perte.

            Il y a aussi un autre projet scientifique énorme dont personnellement je peine à voir la pertinence. Le grand collisionneur de hadron (LHC), un anneau gigantesque enterré entre la France et la Suisse. Mis à part qu’il a probablement découvert le boson de higgs qui a fait quelques articles dans la presse, je ne voit pas à quoi cette installation sert sur un plan pratique, ni au final ce qui va ressortir comme conséquence pratique des recherches effectués. Dit-on que cela aurait des applications militaires, sans toutefois plus de précision, et le « militaire » permettant souvent d’arrêter la discussion concernant la pertinence de la chose.


            Mais pour en revenir à votre propos, l’argent est tout le temps mal réparti et mal dépensé. Par exemple - je sais que cela va vous faire plaisir - on consacre dix fois plus en Europe pour sécuriser les frontières que pour alphabétiser les populations. Et oui, en Europe et même en France il y a un tas d’analphabètes, et pas un rond pour les en sortir. C’est ainsi. Vous avez aussi la seconde maladie la plus mortelle du monde - la malaria ( peut-être plus connue sous le nom de paludisme), qui pendant très longtemps n’a fait l’objet d’aucune étude scientifique visant à lui donner un médicament. Ce n’est que récemment qu’il y a une étude qui s’est lancé sur le sujet, alors qu’il en existe au moins une cinquantaine sur le sujet de l’impuissance masculine (c’est à dire, pour les successeurs du viagra), et bien plus richement financé. 

            Il faut vous y faire, le monde est injuste, et passe son temps à mal répartir les ressources disponibles. Pour ma part, malgré toutes les justes réserves que vous pouvez faire sur les énergies qui proviennent de la mer, je constate que c’est un domaine ou presque aucune étude n’a été faite, et qu’en faire ne représente pas un danger futur, au contraire de Iter par exemple. Il y a sur le sujet à mon sens une réelle marge de progression sur le sujet, encore faudrait-il effectivement que chez certains l’idée ne fut pas considéré comme automatiquement mauvaise dès lors que celle ci est portée par le FDG et son porte parole.

          • astus astus 12 avril 2013 12:09

            Merci à l’auteur de mettre l’accent sur des chose positives et réalisables, ce qui change du bashing actuel. La France possède en effet le deuxième territoire maritime au monde et des entreprises très performantes (la Comex est l’une d’entre elles). A la liste des modes de production envisagés il est possible d’ajouter l’énergie thermique des mers, c’est à dire la différence de température entre les eaux froides de profondeur et celles plus chaudes de surface, un système dont parle Jules Verne dans « 20000 lieux sous les mers » qui a intéressé très tôt les physiciens français. Il faut toutefois que le gradient de température soit suffisant, ce qui réserve plutôt ce procédé aux régions intertropicales.

            Cordialement. 

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 avril 2013 18:07

              Astus, il s’agit d’une sorte de géothermie marine. Dans tous les cas, terrestre ou marine, la géothermie pollue tellement moins que les gaz de schiste, 8 dollars pour extraire un gaz qui se vend 4. Seule la spéculation peut inverser la donne. 


            • ecophilopat 12 avril 2013 13:23

              « message typiquement néo-libéraliste d’un être qui se fait avoir
              et qui en est fier...
              ce sont des autistes comme joletaxi qui amènent la merde dans le monde...
               »

              D’autant que pour ce genre de personnage, pas rentable veut souvent dire « ne permet pas de s’enrichir assez vite ».

              De plus l’argent investit dans la recherche de nouvelles énergies moins polluantes inquiète beaucoup joletaxi, mais jamais il ne se plaint du cout de la gestion des déchets nucléaire, du cout de construction d’une centrale EPR, du cout du démantèlement d’une centrale, ou de l’argent gaspillé a vouloir « mettre le soleil en boite » dans un réacteur a fusion.

              La pensée de joletaxi se résume a « le nucléaire c’est bien le reste c’est de la merde, sauf le gaz de shiste »

              A la limite, il pourrait accepter un nouveau type d’énergie, à condition qu’il ne coute rien à développer et qu’il soit immédiatement rentable.


            • Hermes Hermes 12 avril 2013 17:21

              Jusqu’à ce qu’on le paie pour dire autre chose......


            • Croa Croa 13 avril 2013 10:06

              joletaxi n’est qu’un innocent qui répète la leçon de TF1. C’est l’oligarchie de ploutocrates qui mène le monde qui sème et récolte la merde.


            • Hermes Hermes 15 avril 2013 10:31

              Peut-être, mais j’ai de sérieux doutes. Je suis sûr que ça doit se rémunérer très bien ce type de « job ». Bonne journée


            • soi même 12 avril 2013 18:19

              Et bien cela ne va être gagné, la facture de l’atome arrive, il faudra sans doute multiplier 4 où 5 le prix du démantèlement d’une central par rapport à son coût de construction.
              Qui va nous laissez sur le carreau pour promouvoir l’énergie marine. 

              Alors que d’autre pays non pas hésites à franchir le pas, en France cela reste expérimental avec la central marée motrice de la Rance.


              • joletaxi 12 avril 2013 20:01

                @joletaxi

                En résumé, vous proposez de ne rien changer.

                vous avez bien compris.

                Je vous rappelle que toute cette coûteuse et inutile quincaillerie renouvelable n’est là que parce que nos gouvernements se sont engagés, avec une bravoure frisant l’héroïsme, à diminuer nos émissions de CO2 , et partant d’inclure dans notre schéma énergétique, 20 % de renouvelable d’ici 2020.Comme ils on t une aberrante habitude de flamber du pognon qui ne leur appartient pas, ils ont même décidé d’aller plus loin, 50,voire 80 % d’ici 2050.

                Bien sur, pour les réticents, on va expliquer au bon peuple que nous avons un grave problème énergétique, que nous devons d’urgence prendre des mesures ,que les matières premières deviennent rares, et papati papata.

                Aucun de ces arguments ne tient.

                Si vous avez un soupçon de curiosité(si vous n’êtes pas décérébré par TF1 et les laquais de la presse aux ordres)vous aurez constaté que la belle théorie de la poele à frire ne tient pas la route, que des tas de publications mettent en pièces cette escroquerie planétaire.

                F’autre part, on dispose de réserves fossiles pour au moins 100 ans, voire plus si nous accentuons notre efficacité énergétique.A partir du moment où le CO2 n’est pas un problème, pourquoi devrait-on mettre en péril notre prospérité ?

                Les surfaces de terres cultivées,diminuent au profit de la « nature », et la production grimpe.L’inde promise aux pires famines par Erlich et ses disciples est devenue exportatrice de riz !
                Au fure et à mesure de nos progrès, nous consommons moins, nous polluons moins, et notre bien être s’accroit.
                Pourquoi changer,sinon pour des raisons purement idéologiques ?

                je reste favorable aux investissements publics dans se domaine.

                c’est très curieux comme attitude.
                La France est le pays le plus nucléarisé au monde, parce que l’état en a décidé ainsi.Or vous êtes contre le nucléaire je crois ?
                dans des pays comme les USA, le nucléaire est privé.Après l’accident de 3M, plus aucun financier ne s’est risqué dans le nucléaire,,car ce sont des investissements lourds sur des décennies, et que nul ne pouvait savoir si les projets iraient à terme.(il n’est que de voir comment on ferme la filière en Allemagne)
                En France, pays de l’investissement public, on envoie les CRS ;
                Maintenant je ne prétends pas qu’à terme, ce n’est pas une bonne décision, voire un avantage,mais , vous emblez être d’accord que c’est une catastrophe.
                Aux USA, les gens voyagent en avion, ou en voiture et en bus.Le rail sert au transport de pondéreux et de marchandises, car le transport passager n’est pas rentable alors que le fret l’est.
                En France, pays de l’investissement public, on a dépensé des fortunes pour que des gens qui partent au ski gagnent 2 heures de vacances, pour que quelques nantis puissent travailler à Paris et rejoignent leur domicile en province,.pas plus tard qu’hier, j’ai voulu réserver un billet, Bruxelles Nimes:172 euros.pour moi, mais autant pour le contribuable français.Ryanir le fait pour moins de 40 euros, fait du ébénef paie (peu il est vrai) des taxes.
                Bref, privé /éta/privé, jeu set et match.


                • Zord Zord 12 avril 2013 23:17

                  "En France, pays de l’investissement public, on a dépensé des fortunes pour que des gens qui partent au ski gagnent 2 heures de vacances, pour que quelques nantis puissent travailler à Paris et rejoignent leur domicile en province,.pas plus tard qu’hier, j’ai voulu réserver un billet, Bruxelles Nimes:172 euros.pour moi, mais autant pour le contribuable français.Ryanir le fait pour moins de 40 euros, fait du ébénef paie (peu il est vrai) des taxes."

                  Combien d’aides publiques pour Ryanair en France ?
                  En europe ?
                  Bizarrement ça vous n’en parlez pas !


                • Croa Croa 13 avril 2013 10:13

                  On peut en effet considérer que l’aérien est scandaleusement aidé avec un carburant sans aucune taxe et les lourdes infrastructures mises à sa disposition par nos ’’élites’’....

                  Et ce n’est pas avec Notre Dame des Landes que ça va changer ! smiley


                • ecophilopat 13 avril 2013 10:52

                  Dogmatique, égoïste, court-termiste et pétri de certitudes, voila à peut de chose prés comme je vous vois.

                  Je ne vais donc pas argumenter pour tenter de vous convaincre de quoi que se soit, se serait peine perdue d’autant que contrairement a vous je n’ai que peu de certitudes et que je m’interroge en permanence.

                  J’ai malgré tout quelques convictions :

                  - Le nucléaire est dangereux.
                  - Le risque zéro n’existe pas.
                  - En cas d’accident nucléaire on ne maitrise plus rien.

                  - La production d’énergie ne devrait en aucun cas être confié à des intérêts privés, elle devrait restée propriété de l’Etat (mais un vrai Etat démocratique, pas les marionnettes que l’on a actuellement) ou des collectivités.

                  - « Le marché » n’a strictement rien a faire du bien commun, sa seul vocation est de gagner de l’argent (réponse a un commentaire que vous faites sur un sujet voisin).

                  Ceci dit je vais vous exposer ma façon de voir les choses.

                  La vie sur terre s’est développée et perdure grâce à de subtil équilibres, nous sommes entrain de les perturber, alors effectivement, même si les gens du GIEC ne m’ont pas entièrement convaincu qu’une élévation du CO² de 0,1% pouvait changer le climat sur terre, dans le doute, et comme il existe de nombreuse façon de produire de l’énergie, je pense qu’il est intéressant d"expérimenter dans ce domaine.

                  Pour le reste lorsque je lis des affirmations du genre, je vous cite :

                  - Les surfaces de terres cultivées,diminuent au profit de la « nature »
                  - Au fure et à mesure de nos progrès, nous consommons moins, nous polluons moins,

                  j’avoue reté sans voix.


                • ecophilopat 13 avril 2013 11:03

                  Concernant ryanair je vous invite a regarder ce documentaire

                  http://www.youtube.com/watch?v=rDmfdilogBE


                • joletaxi 13 avril 2013 11:06

                  oui, on peut toujours taxer la filière la plus compétitive pour assurer la viabilité des autres,
                  Les avantages consentis à Ryanair, c’est peanuts à côté du trou abyssal du rail dans tous les pays, qui pèse d’ailleurs de tout son poids sur la dette.

                  Mais Ryanair génère une activité là où il n’y en avait pas, et les régions qui courtisent la compagnie, elles n’ont aucune chance faire faire un crochet au TGV pour assurer leur développement.

                  Bah, le kw sera très vite à 50 c. ce sera l’occasion d’organiser des marches citoyennes, en plus avec le RCA ce sera très agréable.

                  Je suppute que le total des coûts directs et indirects(la bureaucratie verte est très prolifique) de cette escrologie verte est de loin supérieur à l’ensemble de nos dettes,mais que ne ferait-on pas pour sauver les ours polaires non ? surtout que nous restons le dernier carré des vaillants défenseurs de gaia, jen ai les larmes aux yeux d’émotion.
                  Tiens les émissions de CO2 des USA sonr revenues au niveau de 1998, largement dans les clous des normes de Kyoto, sans taxes et tout ce bazar, alors que l’Allemagne, toujours citée en exemple, et qui s’investit à fond dans la chimère,au risque de compromettre sa bonne santé économique voit ses émissions croître avec une belle régularité.Vite une taxe carbone pour punir les mauvais élèves(on va même obliger les fournisseurs de diminuer leur production, avec amendes à la clé de 1.5 % par an, investissez dans une startup de bougies, c’est prometteur).

                  les héritiers de malthus ont encore de beaux jours sous nos cieux.


                • joletaxi 13 avril 2013 11:33

                  - Le nucléaire est dangereux.
                  - Le risque zéro n’existe pas.
                  - En cas d’accident nucléaire on ne maitrise plus rien.

                  nucléaire dangereux:oui, sans aucun doute, c’est pourquoi cette industrie est soumise à des règles contraignantes.
                  Voler en avion est dangereux, car tout ce qui est en l’air a une fâcheuse tendance à tomber ;
                  On soumet ce transport à des règles strictes,et à la minute où j’écris, des milliers d’avions sont dans le ciel.
                  Le risque zéro n’existe pas
                  non c’est pourquoi il faut veiller à faire respecter les règles,et obliger les industriels à sans cesse optimiser leur outil.Il y a en l’air des avions qui ont 30,40 ans et qui assurent le service.
                  Dans le nucléaire, c’est encore plus draconien.
                  Vous faites confiance aux règlementations en vigueur pour toutes vos activités, mais pas pour le nucléaire,cela ne m’étonne pas.
                  - En cas d’accident nucléaire on ne maitrise plus rien.
                  à part le feu d’artifice prodigué par la merveilleuse expérience collectiviste, au contraire.
                  3M, Windscale, Fuku, cela n’a pas tué une personne.je vous signale que Hiroshima et nagasaki n’ont pas été abandonnées. cela prendra du temps, coûtera cher( moins que le surcoût des importations de gaz et charbon pour compenser l’arrêt de toutes les centrales) mais cela se fera

                  La production d’énergie ne devrait en aucun cas être confié à des intérêts privés, elle devrait restée propriété de l’Etat (mais un vrai Etat démocratique, pas les marionnettes que l’on a actuellement) ou des collectivités.
                  dans la mesure où le communisme n’est pas le communisme, la gauche n’est pas la gauche,la droite est imbuvable, quel type de société voulez-vous nous imposer ?
                  je vous rappelle que c’est du fait de la main mise de l’état sur l’énergie que vous avez la chance d’avoir un maximum de jolies centrales nucs, il y a donc une certaine contradiction dans le propos.

                  « Le marché » n’a strictement rien a faire du bien commun, sa seul vocation est de gagner de l’argent
                  les français ont une attitude tout à fait schisophrène vis à vis de l’argent, et je ne peus guère vous aider sur ce plan, à mon avis, c’est génétique.
                  Tous les autres systèmes ayant lamentablement et dramatiquement échoué,il vaudra vous y faire, ou postuler pour la prochaine mission sur mars.

                  La vie sur terre s’est développée et perdure grâce à de subtil équilibres, nous sommes entrain de les perturber,
                  en supposant que vous ayez raison, ce qui est loin d’être le cas, que se passera-t-il ?
                  un nouvel équilibre s’établira, et on s’adaptera.Je vous dis pas ce que les dinosaures ont eu comme discussion sur les perturbations du climat à l’époque.

                  ’avoue reté sans voix.

                  regardez cette vidéo, c’est instructif

                  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=S-nsU_DaIZE

                  cela va à l’encontre de toutes vos croyances, et je comprends vos réticences, moi je me suis longtemps essayé à marcher sur l’eau.


                • ecophilopat 13 avril 2013 22:35

                  Vous êtes consternant de cynisme et de mauvaise foi, depuis quand les règles, toutes contraignantes qu’elles soient ont empechées que des accidents se produisent.

                  Sauf a nier totalement la dangerosité de la radio-activité sur les organismes vivants vous ne pouvez pas affirmez que les accidents nucléaire que vous citez n’ont pas fait de victimes et n’en feront pas dans les décennies a venir.

                  Si j’écris, nuance, degré, echelle, cela évoque-t-il quelque chose pour vous. j’accepte de prendre des risques mais jusqu’a un certain point.

                  Je parle d’un véritable Etat démocratique, avec par exemple une constitution écrite par les citoyens et qui encadre véritablement les pouvoirs de leur représentants.

                  Je ne comprend pas l’anglais mais comme je m’intéresse à tout les points de vue j’ai cherché des infos sur ce que raconte Mr Matt Ridley, et j’ai trouvez un site qui nous parle de ses théories.

                  http://www.contrepoints.org/2013/03/26/119497-matt-ridley-la-planete-devient-plus-verte

                  Je passe sur son pedigrée ( Membre de la chambre des Lords, de la Royal Society of Literature, de l’Académie britannique de médecine, de l’Académie américaine des Arts & Sciences, ex président de la banque Northen Rock) qui m’inciterais à le classer parmi ces élites qui on tout intérêt à ce que rien ne change.

                  Mais donc, contrairement a vous ce Mr pense bien que nous modifions les équilibres de la planète puisqu’il dit que l’activité humaine reverdit la terre.
                  Personnelement je me moque que la terre soit plus verte ou plus bleu je veut juste qu’elle soit encore vivable pour mes enfants et petits enfants.

                  Il a fait une découverte intressante, à surface egale on produit plus aujourd’hui qu’il y a 50 ans, il oublie juste de dire que le corollaire à cette augmentation de production est l’augmentation massive d’intrant que l’on retrouve dans tout ce que nous buvons et mangeons.

                  Mais comme vous dites, on s’adaptera.. ou pas.

                  Ps : j’adore la dernière phrase de votre réponse à Wesson qui met a plat toute la belle démagogie déployée dans vos message précédent.


                • Croa Croa 13 avril 2013 23:02

                  « Voler en avion est dangereux, car tout ce qui est en l’air a une fâcheuse tendance à tomber »

                  - Non, c’est dangereux parce que tout ce qui vole doit un jour redescendre, ce qui pose problème en cas de perte de contrôle.

                  - Le nucléaire c’est une réaction qui doit aller à son terme, ce qui pose aussi problème en cas de perte de contrôle.


                • TSS 14 avril 2013 00:29

                  .L’inde promise aux pires famines par Erlich et ses disciples est devenue exportatrice de riz !

                  Et la moitié de sa population creve de faim et les parents louent leurs enfants parce qu’ils ne

                   peuvent les nourrir !

                  Ryanair le fait pour moins de 40 euros,

                  Ryanair qui veut remplacer un pilote par une hotesse ,qui fait du chantage aux aeroports

                  et ne vit que de subventions tout en traitant les mains qui le nourrissent de communistes... !!


                • joletaxi 13 avril 2013 18:49

                  @ Cassino
                  si nous ne sommes pas d’accord sur certains principes de physique,il n’est âs interdit de se retrouver sur des faits incontestables.
                  Pour la rance, c’est un vrai crève coeur, car j’y croyais dur comme fer,comme quoi, ce qui est mirifique sur papier doit avant tout être validé sur le terrain.
                  D’autre part, les écolos sont vent debout sur ce genre d’installation(ils sont contre tout par principe, ce n’est donc pas un argument mais une constatation )ils ont fait échoué un grand projet en UK
                  Concernant les hyrdoliennes, il n’est pas impossible d’avoir quelques heures par jour des courants exploitables ,par exemple le chenal du four devrait convenir, mais reste l’agressivité du milieu, le prix exorbitant d’une production insignifiante.
                  @wesson
                  Concernant la recherche ,je ne partage pas votre avis.Scruter le ciel, disséquer les atomes, etc,c’est le propre de l’homme.Nul ne sait ce qui peut sortir d’un laboratoire.Regarder les nanotubes, curiosité de labo, qui commence à trouver des applications comme par exemple de nouveaux filtres à eau de mer, qui devraient permettre de rendre la dessalinisation accessible à des tas de population.
                  Quant à l’allocation des deniers publics,moi je ne fais que constater.Encore une fois, on a bâti des cathédrales à une époque, et je me demande si le paradis a connu une affluence après cet effort ?Bien sur, avec cet argent, on aurait pu construire des routes, des ponts, des égouts, des adductions d’eau etc, fallait même rien inventer, les romains l’avaient fait.
                  Au demeurant, une conséquence de lhygiène déplorable qui a résulté de ces choix a permis quelques belles épidémies, tout bénéf pour gaia.
                  Les choix énergétiques que nous feront auront aussi des conséquences, et les plus démunis en subiront les conséquences.
                  Et je m’en tape car je ne fais pas partie de cette catégorie.


                  • TSS 14 avril 2013 00:34

                    .Regarder les nanotubes, curiosité de labo, qui commence à trouver des applications comme par exemple de nouveaux filtres à eau de mer,

                    Et regardez les nanoparticules que le l’agroalimentaire met dans les plats preparés vendus

                    sans en avertir le consommateur et sans avoir la moindre idée des effets à long terme.... !!


                    • joletaxi 14 avril 2013 11:56

                      Vous êtes consternant de cynisme et de mauvaise foi, depuis quand les règles, toutes contraignantes qu’elles soient ont empechées que des accidents se produisent.

                      ai-je jamais dit le contraire ?Et pourtant on se déplace en avion.La plupart des gens meurent dans un lit, c’est donc un endroit particulièrement dangereux ?

                      vous ne pouvez pas affirmez que les accidents nucléaire que vous citez n’ont pas fait de victimes

                      si justement, mais dans certaines mouvances,cette constatation ne peut être acceptée.

                      t n’en feront pas dans les décennies a venir.
                      c’est possible, probable même, mais tellement moins que le charbon, le gaz, le pétrole.
                      Et encore une fois, je ne défends pas le nucléaire qui est là du fait de décisions prises à l’époque par l’état.D’autres pays fonctionnent au charbon, au gaz, et ils ont aussi de l’électricité,c’est d’ailleurs la majorité, donc on peut se passer du nucléaire.
                      Il faut juste accepter dans cette problématique que cela fera 5/10.000 morts par an, pas des putatifs, des bien réels, silicosés, enterrés, brulés,mais cela peut être un choix, je vous le laisse.

                      Je parle d’un véritable Etat démocratique, avec par exemple une constitution écrite par les citoyens et qui encadre véritablement les pouvoirs de leur représentants.

                      quel âge avez-vous.Cela fait des siècles que l’on raconte ces fadaises.Les hommes sont ce qu’ils sont,et les tentatives pour faire « un homme nouveau » se sont toutes soldées par des catastrophes ,des génocides, des horreurs.Le mot client vient du latin clientes,les politiciens achetaient leur vote, rien n’a changé, sauf la forme.
                      Mais ne vous y trompez pas, cette société va très vite évoluer vers la transparence totale, l’informatique et internet n’en sont qu’aux débuts.Je n’ai pas l’impression que cette société là sera plus vivable que que l’actuelle.

                      Mr pense bien que nous modifions les équilibres de la planète puisqu’il dit que l’activité humaine reverdit la terre.
                      Personnelement je me moque que la terre soit plus verte ou plus bleu je veut juste qu’elle soit encore vivable pour mes enfants et petits enfants.

                      en dehors de la charge ad hominem qui est typique d’une certaine appartenance,personne n’a jamais nié que les humains modifient leur environnement,et ici, une conséquence semble être plutôt favorable non ?(faudrait-il être encore bien sur que cela ne soit pas purement naturel, le sahara a déjà été vert.)
                      Voulez-vous supprimer les humains ?Quand vous construisez votre maison, avez-vous pensé aux oiseaux qui habitaient avant vous, aux centaines de petites bêtes qui étaient dans le sol.
                      A votre place, je démolirais vite fait cette attentat contre la nature.Une yourte peut-être, quoique.

                      Il a fait une découverte intressante, à surface egale on produit plus aujourd’hui qu’il y a 50 ans, il oublie juste de dire que le corollaire à cette augmentation de production est....

                      oui , c’est terrible car le résultat est que(mais il faut croire aux statistiques) l’on meurt plus de surpoids que de faim,et que la longévité de vie ne cesse d’augmenter, ce qui est en soi un problème à la fois économique et philosophique.

                      Vous auriez du regarder la vidéo, il y a un passage intéressant.
                      On voit une image satellite de haiti,et de la dominique.
                      D’un côté, un pays misérable, incapable de rentrer dans cette société de développement et donc réduit à la survivance ,un vrai eldorado de la décroissance.Le pays est « pelé » plus de foret, employée pour l’énergie,en proie aux inondations, etc.
                      De l’autre, un pays qui tente de se développer,à la merci du capitalisme, mais bien vert, couvert d’une foret luxuriante.

                      Et la moitié de sa population creve de faim et les parents louent leurs enfants parce qu’ils ne

                       peuvent les nourrir !

                      si des enfants crèvent de faim,devant des entrepots pleins à ras bord,en quoi cela démontre-t-il que le développement n’a pas réussi à augmenter la production.Il existe en Inde un système de castes qui favorise les inégalités.Le capitalisme ne prétend pas régler ce genre de problèmes, ni d’ailleurs empêcher que les dirigeants communistes soient de véritables prédateurs dans le plus détestable dévoiement du capitalisme, en Chine,

                      En France pays super développé, il y a file devant les restos du coeur, et pourtant la pays est dirigé par des socialistes.Vous ne pouvez nier que le libéralisme et le libre échange ont permis de mettre une abondance de ressources à disposition des gens.ce qu’ils en font est une autre histoire.

                      Ryanair qui veut remplacer un pilote par une hotesse ,qui fait du chantage aux aeroports

                      oui, ce sont des salauds hein ? sauf que si vous parlez aux pilotes, ils sont bien payés, qu’il y a file pour bosser chez eux.Les avions sont très récents, ils arrivent à l’heure,et je n’ai jamais eu un vol annulé parce qu’une grève citoyenne n’a pas été annoncée.

                      Par contre, chaque fois que j’ai pris le TGV, je suis arrivé en retard

                      Et Ryanir ne fait pas de chantage, il pose ses conditions.Vous acceptez ou pas.Et l’activité Ryanair fait vivre pas mal de gens, et des aéroports qui seraient sinon fermés.

                      Et cerise sur le gateau, pour voler souvent Ryanair, la population que j’y cotoye, n’a rien de bobos engagés dans le sauvetage de gaia qui vont au soleil, que je rencontre sur d’autres vols,mais des gens que je rencontrerais plutôt dans un bus, le matin et qui vont bosser, et qui grâce à Ryanair, merveille du libéralisme, ont ainsi l’occasion de visiter la famille, et eux aussi profiter d’un break.

                      ne vit que de subventions ,ce qui est faux, en tout cas beaucoup moins que l’éco business des éoliennes et autres panneaux bandits.

                      regardez les nanoparticules que le l’agroalimentaire met dans les plats preparés vendus

                      sans en avertir le consommateur et sans avoir la moindre idée des effets à long terme....

                      qui vous oblige à acheter un plat préparé ?Perso, je n’en achète jamais.Et qu’en savez-vous ?
                      Avec de tels raisonnement, vous n’auriez pas de téléphone dans votre poche, pas de tv, etc.

                      J’ai un jour vu par inadvertance, une émission consacrée à rabi.
                      Il y avait une tablée de « décroissants » devant un repas éco compatible.
                      dans la discussion, un membre de la confrérie disait:je ne suis pas contre le progrès, mais pour moi, on pourrait revenir aux années 50, c’était bien suffisant
                      c’est toute la contradiction de votre attitude.


                      • Zord Zord 14 avril 2013 14:51

                        "ne vit que de subventions ,ce qui est faux, en tout cas beaucoup moins que l’éco business des éoliennes et autres panneaux bandits.« 

                        http://www.air-journal.fr/2012-06-26-aea-793-millions-deuros-de-subventions-pour-ryanair-551571.html

                         »L’Association des Compagnies Aériennes Européennes (AEA) accuse la low cost Ryanair d’avoir touché 793 millions d’euros de subventions diverses l’année dernière, sans lesquelles elle afficherait des pertes de 305 millions d’euros."


                      • joletaxi 14 avril 2013 17:42

                        paraît que le patron de Ryanair viole des petites filles dans sa cave ?
                         et il oblige les passagers à pédaler pour faire des économies de carburant ?

                        Mais que cette compagnie gêne pas mal les compagnies qui avaient des monopoles juteux, est sans doute vrai aussi, qui a concocté ce rapport.

                        Depuis des années, les bruits les plus divers tentent de discréditer cette compagnie, preuve qu’ils doivent être bons non ?

                        mais continuez à prendre le TGV,finalement c’est un acte citoyen.


                      • TSS 14 avril 2013 13:28

                        Et Ryanir ne fait pas de chantage, il pose ses conditions.Vous acceptez ou pas.Et l’activité Ryanair fait vivre pas mal de gens, et des aéroports qui seraient sinon fermés.

                        je prefere prendre l’avion à Roissy qu’à Beauvais ,pour gagner deux sous ...basta !!

                        qui vous oblige à acheter un plat préparé ?Perso, je n’en achète jamais.Et qu’en savez-vous ?
                        Avec de tels raisonnement, vous n’auriez pas de téléphone dans votre poche, pas de tv, etc.

                        Je sais comme vous ,vous n’inventez rien ,vous vous renseignez ,moi aussi !

                        Vous ëtes tombé juste,je n’ai pas de telephone portable, la liberté qui vous met des chaînes ,

                        pas de télé ,quand je veux regarder je regarde sur internet... !!


                        • TSS 14 avril 2013 13:40

                          Petite question :

                          je prend Ryanair pour aller à Marseille ,j’arrive à Marignane à l’heure et après je me tape

                           1 heure de bouchon jusqu’à Marseille  !

                          je prend le tgv et j’arrive avec 1/4 d’ heure de retard en plein centre de Marseille ,lequel est

                           le plus rentable ?


                        • joletaxi 14 avril 2013 17:43

                          je ne vais jamais à marseille, pas envie de me faire détrousser au coin d’une rue

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès