Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Benoit XVI et les réseaux sociaux ...

Benoit XVI et les réseaux sociaux ...

A l'heure où les cardinaux élécteurs de l'Eglise catholique romaine entrent en conclave pour l'élection du successeur de Benoît XVI, plus d'un milliard de croyants ont les yeux rivés sur la Chapelle Sixtine et les médias et les vaticanistes dressent le bilan de ce dernier. Je voudrais pour ma part revenir ici sur ce qu'a dit et fait Benoît XVI sur les médias sociaux. Souvent présenté comme eu communiquant après Jean Paul II, Benoît XVI reste pour moi le Pape de l'Internet.

A plusieurs reprise, ce pape a invité les fidèles à "évangéliser le continent numérique". Dès 2009, il s'adresse aux jeunes de la génération digitale et leur confie le devoir d'évangéliser grâce aux nouvelles technologies et partage avec eux quelques idées sur "l’extraordinaire potentiel que détiennent les nouvelles technologies quand elles sont utilisées pour favoriser la compréhension et la solidarité humaine" : "Ces technologies sont un véritable don pour l'humanité : par conséquent, nous devons faire en sorte que les avantages qu'elles offrent soient mis au service de tous les êtres humains, surtout de ceux qui sont dans le besoin et sont vulnérables, et de toutes les communautés".

En 2011, à l'initiative du Conseil pontifical pour les communications sociales, le Vatican organise une rencontre de blogueurs à laquelle j'ai eu le plaisir et l'honneur d'être invité pour participer à une table ronde. C'était une première intitiative qui visait à "promouvoir un dialogue entre les blogueurs et les représentants de l'Eglise, de partager les expériences de ceux qui travaillent dans ce domaine et de mieux comprendre les besoins de cette communauté"

L'ancien souverain pontif a lui-même évangélisé sur Twitter. Son entrée sur le site a fait palir plus d'un dirigeant. Sans écrire un seul message, il cumulait déjà plus de 500.000 followers et son premier tweet lui a permis d'atteindre un million d'abonnés. Le 12 décembre 2012 son premier tweet est retweeté prés de 65.000 fois en langue anglaise (sachant que le compte @pontifex existe dans huit autres langues) ; Ce qui en fait le huitième message le plus retweeté de l'année ... Depuis le 28 février le compte est "sede vacante" et tous les messages ont été effacés pour laisser une place propre à son succésseur. Ils sont archivés sur le portail d'actulités du Vatican.

Plus récement, Benoit XVI a présenté les réseaux sociaux comme "portes de vérité et de foi, nouveaux espaces pour l’évangélisation". Pour la prochaine journée mondiale des communications sociales qui aura lieu le 12 mai prochain, Benoit XVI écrit au sujet des réseaux sociaux : "Ces espaces, quand ils sont bien valorisés et de manière équilibrée, contribuent à promouvoir des formes de dialogue et de débat qui, si elles sont effectuées avec respect, attention pour la vie privée, responsabilité et dévouement à la vérité, peuvent renforcer les liens d'unité entre les personnes et promouvoir efficacement l'harmonie de la famille humaine. L'échange d'informations peut devenir une réelle communication, les liens peuvent se développer en amitié, les connexions faciliter la communion. Si les réseaux sont appelés à réaliser ce grand potentiel, les personnes qui y participent doivent s'efforcer d'être authentiques, parce que dans ces espaces on ne partage pas seulement des idées et des informations mais en définitive on se communique soi-même." Encore une fois, je trouve son approche très lucide et intelligente sur ces nouveaux médias (que peu de politiques ou entreprises ont réellement compris ...) : "La culture des réseaux sociaux et les changements dans les formes et les styles de communication, posent des défis importants à ceux qui veulent parler de vérité et de valeurs (...) La popularité est encore fréquemment liée à la célébrité ou à des stratégies de persuasion plutôt qu’à la logique de l'argumentation."

Ce sera donc son succésseur qui reprendra son compte Twitter et qui présidera la journée du 23 mai sur les communications sociales. Esperons qu'il le fasse avec autant de clairvoyance.

François JEANNE-BEYLOT


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 13 mars 2013 09:31

    On s’en fiche complétement de ces religieux cela ne changera rien à notre vie ....

    Encore un vieux qui va à peine réussi à parler , qui va se déplacer dans sa voiture vitrée pour expliquer aux pauvres qu’ils seront heureux quand ils seront morts.

    C’est sûr que l’on peux penser qu’ils seront moins malheureux qu’aujourd’hui mais à part ça que fait l’église avec ses millions entasser dans ses coffres ?

    http://www.cai.org/fr/etudes-bibliq...
    http://lexpansion.lexpress.fr/entre...

    Que font ils ces guignols avec leur robe dorée pour vraiment aider les pauvres ??

    C’est la persistance d’un pouvoir issu du moyen age qui a broyé et détruit des vies qui refusaient ces dictats de la pensée 
    Aujourd’hui , l’église avec la parole officielle pense toujours qu’il faut uniquement coucher pour procréer par contre au sein de son église les petites cochonneries avec des enfants semblent courante mais une fois confessé tout va bien après.

    On ne peux pas proner des paroles et se comporter à l’opposé , bien sûr ce n’est pas le cas de tous mais je trouve l’église et cette ferveur totalement archaïque , les gens ont besoin à ce point d’avoir un gourou pour gérer leur esprit , quel qu’il soit le nouveau pape sera applaudi pour des hordes de moutons bien pensantes allant à la messe le dimanche , de préférence droitière , composé de plusieurs enfants et montrant les pauvres à la sortie comme des gens malheureux à qui on donne une petite pièce en disant à ses enfants tu vois il faut bien travailler à l’école sinon tu seras comme eux dont le père est probablement issu d’une famille aisé qui lui a légué la direction d’une entreprise et dont on oublie de dire que c’est peut être le père lui même ou d’autres similaires qui ont mis dehors ces pauvres tant décrier qui doivent absolument travailler même sans être payer pour leur bien être .....

    Les religions ne sont que formes de manipulations des masses dont la finalité première à été dévoyé pour des causes de pouvoir , d’argent , d’influence.

    La seule voie à suivre est celle de la justice , du partage et de l’égalité si une religion unique dans le monde prônait ces préceptes alors je pourrais l’adopter.

    Je pense que je vais rester athée encore très longtemps 

    Philippe

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès