Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > « Big Brother » Google entre dans nos gènes... et sans jeu de mots (...)

« Big Brother » Google entre dans nos gènes... et sans jeu de mots !

Le Boston Globe rapporte que Google continue dans ses "actions citoyennes" : après avoir offert un service Wifi à tous ses concitoyens de Mountain View et créé une fondation, il tente maintenant d’aider à une meilleure connaissance du génome humain.

Google a mis à disposition du célèbre Craig Venter (souvent controversé) son infrastructure d’une taille colossale au début de l’année 2005, pour travailler sur ce sujet. Selon Eweek, Google a déjà ainsi commencé à faire "mouliner ses machines" sur un ensemble de 30 000 gènes humains fournis par C. Venter.

Cette histoire a été mise au jour par le livre Google Story de D. Vise (prix Pulizter). Cela déclenche bien sûr une polémique aux USA, à un moment où le côté "Big Brother" de Google inquiète beaucoup...

Le Washington Post publie
un extrait du chapitre 26 de ce livre qui commence par "Sergey Brin et Larry Page ont des plans ambitieux à long terme pour l’expansion de Google dans la biologie et la génétique à travers la fusion de la science de la médecine et de la technologie".

Malgré tout, quand on lit ce chapitre 26, il semble que l’objectif ultime de S. Brin et L. Page soit de faire un monde meilleur :

Par contre, quand on va vers la fin du chapitre, on peut prendre peur : S. Brin pense que dans le futur, on pourra "améliorer l’être humain" en le liant à un mini-Google portable "connecté à son cerveau" (dixit !!!), lui donnant accès à toute la connaissance du monde.

Alors, c’est quoi, le vrai but du duo "infernal" (dans tous les sens du terme) des fondateurs Google : un monde meilleur, ou Le Meilleur des Mondes d’A. Huxley devenu réalité ?

PS  : Pour vous rassurer, faites comme moi et pensez que ce ne sont que des chiffres financiers toujours plus impressionnants pour une capitalisation boursière toujours plus gigantesque (au-delà des 100 milliards) qui guident tout cela ! S. Brin et L. Page qui ne sont que 16e ex-aequo au classement annuel Forbes 2005 veulent sûrement se rapprocher du sommet : il faudra passer devant S. Ballmer (14 milliards), Ceo de Microsoft - qui va recommencer alors à coup sûr à lancer des chaises... - pour atteindre le sommet occupé par Bill Gates (avec 51 milliards de dollars).


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Neuromancer (---.---.44.5) 1er décembre 2005 20:52

    Fascinant... Sergey Brin et Larry Page ont l’air d’avoir des projets complètements mégalos !!! Faudrais lire le livre de David A. Vise, pour voir à quel point ils sont cinglés... Si tu le fais n’oublie pas de le chroniquer

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès