Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > « Big data », l’intelligence de l’énergie ?

« Big data », l’intelligence de l’énergie ?

« Big data », les professionnels du numérique mais aussi ceux de l’énergie, des transports, de l’eau (liste non-exhaustive) n’ont plus que ce mot à la bouche. Défi pour les uns, solution miracle pour les autres, et finalement un terme encore assez obscur pour qui n’a jamais eu à se soucier de « data crunching » ou de « data mining », et autres raffinements du jargon anglo-informatique. 

Dans les faits, les big data sont une conséquence de notre mode de vie de plus en plus connecté : nous échangeons quotidiennement une masse de données qui va croissante. Aujourd’hui, cela se passe surtout sur internet (quels sites nous visitons, à quelle heure etc) mais cela concerne aussi de plus en plus notre consommation d’énergie, les transports en commun que nous utilisons chaque jour… La vitesse de développement des données est exponentielle.

Les big data sont à la fois source de complexité et solution à cette complexité : plus la base de données est large et représentative, plus son exploitation sera pertinente. Pourquoi le moteur de recherche de Google connaît-il un si grand succès par exemple ? C’est grâce à sa capacité à tenir compte des recherches qui ont déjà été réalisées sur un même sujet pour mettre en avant immédiatement les résultats pertinents. Pour Google, la masse de données à analyser en permanence est énorme mais du côté de l’utilisateur, cela semble d’une déconcertante simplicité.

« Big data » ou « Big Brother » ?

Si Google a fait la preuve de l’utilité des big data, la firme est aussi un exemple des dérives possibles de cette collecte sans fin de données. Les CNIL européennes ont ainsi haussé le ton à l’encontre du géant américain, lui reprochant d’en savoir bien plus long sur les utilisateurs de ses services qu’il ne veut bien le dire. Le développement des big data dans le domaine des services publics provoquent donc des interrogations légitimes.

Dans le domaine de l’électricité, les autorités de surveillance françaises, CNIL et CRE (commission de régulation de l’énergie) en tête, encadrent sévèrement l’usage qui est faite des données collectées par les compteurs communicants (notamment Linky pour l’électricité, Gazpar pour le gaz). Les gestionnaires de réseaux (ERDF, GRDF, GEG…) n’ont accès qu’à la consommation totale des foyers et non au détail pièce par pièce ou appareil par appareil, et doivent crypter les données transmises. Surtout, à la différence de Google dont c’est le cœur de métier, les pilotes du réseau électrique ne font pas un usage commercial des informations récoltées.

« Big data » ou « smart data » ?

En France, la collecte et l’analyse des big data doit en effet permettre aux opérateurs de rendre leurs réseaux « smart », « intelligents ». En ayant une vision claire, en quasi-temps réel, de la quantité et des lieux où est produite et consommée l’électricité, le but est d’améliorer l’efficacité énergétique du système.

En contrepartie, les usagers déterminent eux-mêmes s’ils veulent participer aux nouvelles possibilités qui découlent des big data. Car à l’échelle des foyers, cette connaissance globale permet de développer de nouveaux services : déclenchement d’heures creuses solaires quand les panneaux photovoltaïques de la région produisent à plein régime, ou à l’inverse, interruption du chauffage électrique pendant quelques minutes (l’effacement diffus) quand l’électricité devient rare et chère.

Par elles-mêmes, les « big data » n’apportent rien. C’est dans leur analyse et leur utilisation qu’elles permettent de nouveaux usages, des services « intelligents ». Pour parvenir à cet objectif, il faut que le bénéfice et la confiance soient au rendez-vous entre les opérateurs qui collectent ces données et les usagers qui les mettent à disposition. Sans ces deux éléments, les promesses des « big data » resteront lettres mortes. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)


Réagissez à l'article

17 réactions à cet article


  • Aristoto Aristoto 27 février 2014 18:10

    Bon je passe à l’étape suivent ! Essayer de faire preuve de raison et d’intelligences avec des primates hominidé ne mène pas à grand chose !

    On passe à du concret dorénavant !


  • trevize trevize 27 février 2014 18:03

    Attention, compte à rebours...
    Combien de temps avant que des gogos se pointent pour crier « totalitarisme » « big brother » ou « heures les plus sombres de notre histoire » ?


    • Aristoto Aristoto 27 février 2014 18:16

      Je disait donc avant de me faire censurer que ce rat d’Orwell est mort et enterré et que dorénavant rien ne se mettra à travers le chemin totalitaire de la raison et de l’intelligence

      http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/good-morning-business/google-est-devenue-une-entreprise-lutte-contre-mort-laurent-alexandre-gmb-26-02-180006/

      Google !! Vite une milice armée de cyborgs car on est jamais sur d’une victoire devant tant de parasites hominidés !


      • Shawford43 Shawford43 27 février 2014 18:18

        T’es sûr que tu veux que je te présente mon Terminator ?


      • Aristoto Aristoto 27 février 2014 18:26

        Et sinon ça te dis d’extraire de la chaleur du sous sol français ( c toujours plus sympas que de peter de la roche pleine de gaz ) !!! 

        M’oblige pas à te renvoyer vers un lien de Méluche nous parlant de la mer, je te préviens !


      • Aristoto Aristoto 27 février 2014 18:29

        500 coms en 5 jour tous aussi vide de sens !! Tu fait la course a Isga ou quoi !! Si seulement tu pouvais etre autant intéressant, ça me ferait au moins de la lecture les jour d’insomnie ( c a dire a peur près toutes les nuits ) !


      • Shawford43 Shawford43 27 février 2014 18:29

        Tant que tu m’y traînes pas par la peau des couilles, aboule toujours, blaireau smiley smiley


      • Aristoto Aristoto 27 février 2014 18:35

        té une experience E.T en science humaine et cognitive ! Une entité extraterrestre cherche t elle a entrer en contact avec nous vie ce genre d’expérience loufoque sans sens ! C quoi tous cs coms à la seconde !! Qu’est ce que ça cache !!

        Mystère et boule de gom !! Les voix des reptilien judeo-maçonique sont impénétrables !


      • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 2014 12:18

        « Les voix des reptilien judeo-maçonique sont impénétrables ! »

        Surtout ma-con-hic... smiley

      • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 2014 09:56

        « Sans ces deux éléments, les promesses des « big data » resteront lettres mortes. »

        Je crois que vous n’avez pas encore compris comment fonctionne et ce qu’est Agoravox, Facebook, Wikipedia et tous les autres réseaux sociaux qui vous donne accès à toutes ces données que vous-mêmes fournissez gratuitement. smiley

        • 1984 28 février 2014 11:11

          La confiance !!!!
          Avec votre saloperie de compteur linky, si vous utilisez des lampes à économie d’énergie, vous consommez plus et vous payez plus !
          Sans parler du champs radiatif néfaste qui envahi nos logement !

          http://www.next-up.org/pdf/Le_Linky_d_ERDF_c_est_l_arnaque_du_siecle_tous_les_deux_moi s_04_12_2012.pdf


          • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 2014 12:21

            « le but est d’améliorer l’efficacité énergétique du système. »


            • Shawford43 Shawford43 28 février 2014 12:45

              Toujours dans une relation master/servant Guy le cloporte ?


            • Shawford43 Shawford43 28 février 2014 13:03

              Sauf si ça permet d’al est encore plus profond dans la Mine ?


            • izarn 28 février 2014 14:22

              Révélation !
              Ce matin une idée s’est imposée soudain dans mon esprit : Le Cloud, pas de carte mémoire micro-SD sur iPhone, sur iPad, ni sur les Nexus de Google...
              En fait il s’agit de vous OBLIGER à utiliser le Cloud, qui n’est autre qu’une mémoire sous controle des FAI, et bien sur du NSA...Ils peuvent fouiller dans vos affaires, ce qui n’est pas le cas sur des mémoires micro-SD...Trop compliqué.
              Voila ce qu’est le « Big Data » : De l’arnaque, du vol de données. Un système mafieux mondial numérique. Un monopole à la con. S’enrichir avec le « Big data » ? Oui parceque c’est du vol à main armée.


              • trevize trevize 28 février 2014 14:46

                Pourquoi parler de vol ? Faut arrêter la paranoïa ! Google envoie-t-il des agents la nuit pour uploader vos photos de votre carte SD vers son cloud ??

                Chacun est libre de faire ce qu’il veut, personne ne vous vole vos données, personne ne vous oblige à utiliser le cloud de google (ou un autre)


              • zgrouik zgrouik 28 février 2014 14:32

                De là à en déduire que pour tous ces big brothers c’est leur Big dada ...

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès