Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Brèves de Blog ...Transgéniques

Brèves de Blog ...Transgéniques

Les surfaces de cultures de semences OGM dans le monde ont atteint 134 millions d’hectares en augmentation de 7pct alors qu’elles ont baissé en Europe de 12 pct à 94750 hectares. Les principaux pays producteurs de produits agricoles transgéniques ont été le Brésil, l’Argentine,les Etats Unis et la Chine et en Europe l’Espagne. Aucune atteinte à la santé publique n’a été signalée dans ces pays alors que les surfaces ensemencées y ont été tout à fait considérables.

La commercialisation des semences transgéniques semble être entrée dans une phase de normalisation et d’un fonctionnement normal de marché concurrentiel si on en juge par le fait que Monsanto, premier producteur au monde, "découvreur de ce marché" et bête noire des mouvements écologistes qui le soupçonnaient d’enrichissement indu sur le dos des agriculteurs du fait de son quasi monopole initial, vient de décider de casser les prix sur ses semences les plus sophistiquées pour conserver sa part de marché face à DuPont/Pioneer qui semble lui tailler des croupières cette année.

L’offre de semences s’est considérablement sophistiquée avec des semences à 8 traits génétiques comme on les appelle, alors que nous en sommes encore en Europe aux semences à 3 traits génétiques comme le MON 810 bien connu.
Ces semences couvrent bien entendu un spectre de protection contre telles ou telles maladies ou problématiques bien plus large que les semences à 3 Traits mais elles coutent nettement plus cher. Les agriculteurs ne s’y sont pas laissé prendre qui ont jugé que l’avantage n’était pas suffisant pour justifier du surcout sur la semence. Cette tentative de montée en gamme et d’élargissement de gamme de Monsanto a donc fait long feu et c’est DuPont qui en a bénéficié en prenant à Monsanto 4 points de part de marché sur la semence maïs et 7 sur la semence soja.

Le chiffre d’affaire trimestriel de Monsanto a baissé de 6pct à 2.9 milliards de dollars alors que celui de DuPont a augmenté dans le même temps de 16pct à 3 milliards de dollars. Le troisième larron, le suisse Syngenta est également en baisse.

La baisse de prix appliquée par Monsanto est assez considérable puisqu’elle atteint 67 pct sur la semence maïs 8 traits Smartstax et que la semence soja Roundup Ready 2 yield baissera, elle, de 15 dollars en coup de traitement à l’acre traité, soit 5 dollars seulement de plus que la semence originelle lancée en 1996. L’idée de Monsanto en réduisant ses prix de manière considérable est d’augmenter fortement la demande globale, une approche très "grande distribution".

Dans un domaine tout autre, celui de la Santé, signalons la mise au point par des chercheurs de l’Institut Gladstone à San Francisco, de cellules cardiaques de souris dite cardiomyocites c’est-à-dire des cellules ayant la propriété de se contracter pour assurer les battements du muscle cardiaque. Les cellules cardiaques ordinaires dite fibroblastes, n’ont pas cette propriété tandis que les cellules cardiomyocites sont malheureusement détruites sans possibilités de régénération lors d’un infarctus du myocarde.

Les chercheurs travaillent depuis de longues années à produire des cardiomyocites à partir d’autres cellules mais sans y être parvenus, y compris à partir de cellules souches.L’approche de l’équipe de San Francisco a consisté de tenter de "reprogrammer" des cellules fibroplastes en y incorporant trois gênes essentiels aux propriétés contractiles des cellules cardiomyocites. Des cellules transgéniques en quelque sorte.

Injectées dans un coeur de souris ces cellules modifiées se sont en quelques semaines mises à se contracter comme des cellules cardiomyocites, ouvrant la porte, à très long terme, à la possibilité de "réparer" directement in vivo dans un coeur humain les cardiomyocites détruites.

Nous en sommes très loin encore bien sûr, mais voici un exemple extaordinaire des possibilités offertes par les modifications génétiques. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • tchoo 31 août 2010 15:49

    Eh oui des OGM pour produire des médicaments ou autres substances pour sauver des vies, tout le monde est d’accord.
    Pour les plantes et diminuer les intrants de pesticides, ça crie au loup.

    Il est vrai que Monsanto n’est pas un philanthrope, dénué d’arrières pensées.


    • sisyphe sisyphe 31 août 2010 16:09

      Tiens ! 


      Un lobbyiste de Monsanto ! 
       smiley 

      Pour ceux qui aimeraient en prendre de la graine ... 


        • Clojea CLOJEA 31 août 2010 17:17

          Saint Monsanto, semez pour nous, fertilisez à coup de Roundup, récoltez des tonnes de pognons, et empoisonnez la planète.Grâce à votre alliance, Saint Monsanto, avec le Saint cartel Rockefeller, les médocs prescripts vont en plus presque achever les survivants, pour les maintenir en état dépendant, pour engranger encore plus de pognon.Tel est le crédo de Monsanto.
          Dites moi l’auteur, combien Monsanto vous offre pour un tel article ?


          • asterix asterix 31 août 2010 18:02

            Deux remarques si vous le voulez bien :
            - le principe de précaution doit prévaloir. Ce devrait être à l’Onu d’autoriser la plantation de tous types d’OGM
            - la limitation dans le temps des royalties afférents aux brevets OGM
            A part cela, Monsanto a d’excellents lobbyistes en effet.
            L’article est néanmoins bien documenté. La science nous promet monts et merveilles, mais le fait est que la moindre erreur de manipulation, on risque de la payer cash.
            Bah, l’infertilité progressive de l’espèce humaine nous donne globalement un espoir de survie.
             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès