Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > BSkyB va concurrencer les FAI : changement en profondeur du marché de (...)

BSkyB va concurrencer les FAI : changement en profondeur du marché de l’accès à Internet ?

Le bouquet satellite leader s’invite dans le marché de l’accès à l’Internet haut débit en Angleterre, et va affronter BT, AOL, NTL, et également Orange.

La nouvelle répartition des activités entre fournisseurs d’accès Internet et acteurs des médias a bien commencé. Il était normal que les grands médias et diffuseurs réagissent aux assauts des FAI et des portails de services dans la diffusion de programmes audiovisuels. Le groupe de Rupert Murdoch semble être le leader dans cette offensive en profondeur, et sa compréhension des nouvelles frontières entre ces industries est à la mesure de ses capacités d’investissement. Après avoir acquis MySpace et lancé plusieurs initiatives de diffusion on line de séries TV, le groupe se positionne comme une plate-forme de services vers le grand public. Il faut dire que les atouts du groupe News Corp a de quoi faire rêver plus d’un acteur média.

Experience Sky HD

More Sky NewsComprendre les évolutions du marché des FAI.
Pour tenter de décrypter cette stratégie, il faut reparler rapidement de l’évolution du marché des FAI actuels, centré sur la fourniture d’accès Internet et sur un réseau ADSL possédé en propre (en tous les cas par les leaders).

La demande de plus en plus importante en débit va rapidement saturer les capacités des réseaux actuels et de nouvelles infrastructures en fibres optiques vont être déployées dans les années à venir. Compte tenu des investissements nécessaires, il n’y aura certainement pas plus de deux ou trois acteurs par pays capables de dépenser plusieurs milliards d’euros. Pour être rentables, ces infrastructures devront donc être louées à d’autres acteurs et si l’on pense, naturellement, aux FAI actuels, les groupes de médias seront bien placés pour proposer des services en direct. Ce que nous rappelle Internet, c’est que les cycles industriels sont beaucoup plus courts que dans les autres industries. Il en va de même d’ailleurs pour les réseaux mobiles qui avec le passage en IP pourraient également favoriser l’émergence de fournisseurs de services dissociés de la possession d’une infrastructure en propre. Pour plus de détails, voir mes articles précédents ici et ici ainsi que mon interview chez Olivier ici

SKY CUSTOMERSEvolution des modèles de diffusion des acteurs médias.

Si nous prenons comme hypothèse que les réseaux d’accès haut débit vont devenir une commodité louable pour des acteurs de services, cela pourrait redonner la main aux grands acteurs des médias capables d’adresser des contenus au grand public. Le client type va donc passer d’un abonnement à un accès fixe qui comporte des services de téléphonie IP et quelques contenus audiovisuels à un abonnement à des contenus et services qui s’appuieront sur des infrastructures fixes et mobiles louées. Ce sont donc les entreprises qui possèdent les contenus et services les plus complexes et les plus coûteux qui vont se positionner. Les groupes qui produisent et diffusent des contenus audiovisuels sont évidemment bien placés face aux FAI classiques. Rupert Murdoch a bien compris cela, et son initiative en Angleterre pourrait être le début d’une offensive générale en Europe autour de ses contenus TV et films ainsi que sur son site leader MySpace qui, rappelons-le, a drainé 17% des bannières publicitaires aux Etats-Unis en juin. Rappelons également que BSyB est en compétition pour racheter la partie fournisseur d’accès d’AOL au Royaume Uni et possède déjà EasyNet racheté en 2005. Et si AOL faisait une erreur en vendant ses activités ? BSkyB prend ce marché au sérieux car il est prêt à investir plus de 300 millions d’euros dans cette aventure. Le distributeur satellite envisage de proposer gratuitement un accès de 2 Mb/s à ses clients abonnés au bouquet numérique. Les nouveaux clients devront débourser entre 7 et 20 € pour un accès entre 2 et 16 Mb. Cette entité est dirigée directement par l’un des fils de Rupert Murdoch, James Murdoch, qui prévoit que d’ici 2010, 30% des clients BSkyB devraient souscrire cette offre. Une réelle concurrence pour les FAI locaux.

En Grande -Bretagne, il semble que le déploiement de la fibre optique se fasse dans un premier temps jusqu’au NRA, et BSyB planifie de déployer sa propre boucle locale.

En France, l’opérateur historique envisage un déploiement fiber to home, ce qui rendra encore plus facile le lancement d’offres basées sur des infrastructures louées.

C’est peut être la stratégie que vise Canal Sat, et le rachat de TPS prend tout son sens... TF1 et M6 ont peut-être vendu un peu vite ?

Articles en relation :


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • (---.---.44.250) 20 juillet 2006 08:53

    J & R Murdoch([BskyB-CEO]famille Australien) est en Nouveau Zeeland moins bien vue et avec beaucoup de caution et de reservation accepte. En Londres et en Angleterre Murduch’s influence est colossale. C’est a nous de changer ce poid ?

    Re : « Le groupe de Rupert Murdoch semble être le leader »(Science et Techno par Christian Jegourel Edgeminded mercredi 19 juillet 2006).


    • Jean-Pierre An Alré (---.---.34.163) 21 juillet 2006 18:30

      Bonjour

      C’est une analyse très intéressante. Par contre elle est très actuelle « les télécommunications vont devenir des commodités » c.f. anglero.blogspot.com

      Cette idée me semble être cohérente avec l’organisation de la société en général. Si on essaye d’éviter un monopole de l’infrastructure c’est à priori pour que l’infrastructure s’efface derrière les services (et que ceux ci ne soient pas en monopole non plus). On doit payer pour de la valeur ajouté pas pour des services de base.

      C’est aussi plus ou moins l’avis de Vivian Reding, la commissaire Européenne sur les télécommunications, qui voudrait séparer la partie « infrastructure » de la partie « commerciale » des opérateurs historiques.

      Dans ces conditions on comprend que :
      - Les investisseurs mondiaux ne se précipitent guère à investir dans les télécoms. Ce qui d’ailleurs remet un peu en cause la commoditisation des infrastructure si des acteur régionaux ne s’y substituent pas.
      - Les opérateurs historiques voient avec angoisse leur avenir. En effet sans parler de concurrence externe, les différents types d’infrastructure d’un même opérateur se font déjà concurrence (le mobile 3G à l’ADSL, la VOIP au fixe).

      Je me demande dans quelle stratégie un France Telecom ou un Deutsch Telekom pourrait adopter ? Filialiser à outrance pour développer les quelques activités de service et les protéger de la commoditisation des infrastructures ? Puis vendre les infrastructures par exemple aux régions sur le schéma des TER (transports rails régionaux) ? Curieusement ils font l’inverse en se moment.

      Je suis pourtant certain que les régions qui ont déjà investit dans les réseaux haut débits comme Mégalis seraient ravis de récupérer la propriété de la partie câble et de la capacité hertzienne pour vendre cette capacité à des fournisseurs de service tout en faisant assurer la construction et la maintenance par des sociétés privées locales.

      Jean-Pierre


      • Jean-Pierre An Alré (---.---.173.148) 28 juillet 2006 10:56

        Bonjour

        France Telecom vient de publier son résultat semestriel : http://www.francetelecom.com/fr/espaces/journalistes/communiques/CP_old/att 00038772/CP_H1-O6.pdf Si les chiffres globaux semblent en très faible rogression, il est particulièrement intéressant d’observer les chiffres en France surtout pour la division home : France : * Service de communication personnel (mobiles)

        2006 : 4,823 alors qu’en 2005 ils avaient fait:4,739

        soit 1,8% d’augmentation

        * Service de communication résidentiel/division home service/grand public (le fixe et l’internet des boutiques FT en France)

        2006 4,720 alors qu’en 2005 2005 ils avaient fait 4,841 soit -2,5%

        soit une baisse de 2,5% !!!!!

        Jean-Pierre


        • hytrin (---.---.178.193) 9 mars 2007 10:14

            • bowling alley (---.---.222.223) 18 mars 2007 14:29

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès