Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Censure d’internet, l’OpenSource à la rescousse

Censure d’internet, l’OpenSource à la rescousse

Dans les pays occidentaux, on peut encore surfer et bloguer en paix. Bien entendu, cette situation intolérable est combattue par certains politiciens et certaines lois.

Dans d’autres pays, pas besoin de tubes ou de DRM pour censurer les gens. Des firewalls géants et des emprisonnements de blogueurs bien sentis font largement l’affaire. Reporters sans frontières avait dressé en novembre une liste de treize pays « ennemis d’Internet ». Je ne suis pas peu fier d’annoncer que j’ai découvert il y a bien longtemps le quatorzième ennemi d’Internet, il ne s’agit pas d’un pays, mais d’un acteur (la preuve en images).
 
La bonne nouvelle, c’est qu’après les tentatives de réduction des inégalités d’Internet avec le PC à 100 dollars, des Canadiens tentent actuellement de lancer un logiciel qui permet aux gens des pays pratiquant la censure d’Internet de se connecter à des sites qui leur sont normalement interdits.

Ce logiciel, c’est Psiphon, créé par CitizenLab, un laboratoire interdisciplinaire de l’université de Toronto qui effectue des recherches dans le domaine de la rencontre entre les médias numériques et la politique.

Si vous décidez d’installer Psiphon, vous transformerez votre ordinateur en serveur capable d’aller chercher et de montrer des pages n’importe où. Ensuite, vous pourrez transmettre une URL fournie par Psiphon à des contacts de confiance avec un nom d’utilisateur et un mot de passe. Ils pourront ainsi accéder à n’importe quel contenu via votre ordinateur.

L’idée paraît excellente au départ, mais on se rend vite compte que l’outil est très limité. D’une part, l’utilisateur se trouvant dans le pays soumis à la censure ne pourra pas naviguer via Psiphon si l’ordinateur de son « hôte » est éteint. De plus, les gouvernements et leurs outils de censure pourront toujours découvrir et tracker l’utilisateur se trouvant dans leur pays. Ils pourront aussi bloquer cette connection, une fois qu’elle sera découverte.

D’autre part, si Psiphon donne accès à des sites interdits à quelques utilisateurs privilégiés qui pourront surfer et bloguer à leur guise, il ne leur permettra en aucun cas de communiquer via Internet avec leurs compatriotes, étant donné que ceux-ci ne pourront par exemple pas aller lire le blog.

Conclusion, si les créateurs du logiciel sont à féliciter pour cet outil, il n’est pas, sous sa forme actuelle, une solution réaliste à la censure sur le Web.


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • dop (---.---.122.68) 19 décembre 2006 13:28

    Tres bon logiciel, bon article, merci. On peut citer freenet, qui vise le meme but : obtenir un reseaux sans censure possible. http://fr.wikipedia.org/wiki/Freenet http://freenetproject.org/

    Explication rapide : Freenet est un reseaux se servant d’internet comme infrastructure, mais creant une surcouche crypté. Freenet permet la créant de freesite, de freeIrc... tout les service du net se retrouve en « version freenet ». Le truc, c’est que personne ne peut dire ou sont les donnée et qui y accede, car elle sont stocké selon une logique P2P. Chaque utilisateur a sur son disque dur une partie du reseau.

    Mais psiphon me semble défitivement plus simple.


    • L’exilé (---.---.0.27) 19 décembre 2006 14:23

      Il y avait déjà un article sur Freenet dans agoravox, je viens de le retrouver.

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=8158

      Enfin ceci étant dit, ce réseau reste encore assez confidentiel...

      Néanmoins ça pourrait changer si les abrutis de service qui peuplent le gouvernement continuent à nous prendre pour des chêvres... Et perso ça m’arrangerait... Là ou je suis, Freenet serait un plus très appréciable !

      A noter à ce propos un truc marrant : Toutes les pages internet contenant le mot « freenet » sont filtrées par le pare-feu Chinois. Apparement ce logiciel fait sérieusement peur à certaines têtes du PCC.


    • L’exilé (---.---.173.1) 19 décembre 2006 14:06

      Et on réinvente encore une fois l’eau chaude !...

      Je suis en Chine et ça fait très longtemps que je contourne le pare-feu local avec un autre logiciel qui est déjà très fort à ce petit jeu : TOR (http://tor.eff.org/index.html.fr)

      C’est décentralisé, c’est anonyme, c’est automatique, c’est rapide, c’est sûr et c’est imparable...

      Merci pour cet article, mais j’ai déjà mieux sous la main.


      • L’exilé (---.---.173.1) 19 décembre 2006 14:07

        Humm !...

        Il y a une couille avec l’adresse que j’ai donné...

        C’est celle-là la bonne : http://tor.eff.org/index.html.fr


      • Mirko 19 décembre 2006 14:32

        Vous avez raison, j’aurais dû mentionner les autres solutions déjà existantes dans l’article. Je trouve tout de même la démarche de Psiphon intéressante et l’approche nouvelle.


      • L’exilé (---.---.173.1) 19 décembre 2006 15:29

        Bah !... C’est toujours bon de savoir que ça existe et qu’en cas de pépin il y a des solutions de rechange...


      • Céline Ertalif (---.---.9.238) 19 décembre 2006 19:19

        eh eh, on apprend parfois plus par les commentaires que par l’article !


        • (---.---.88.60) 20 décembre 2006 08:17

          On apprend SOUVENT plus par les commentaires que par l’article. C’est pourquoi le système de vote est idiot : Il ne respecte pas les commentaires qui sont de véritables contributions bénévoles.


        • spud (---.---.254.75) 20 décembre 2006 13:44

          Je complète par un liveCD basé sur openBSD et utilisant le réseau TOR, qui dit mieux ? petite explication en français et le site officiel du projet.

          Rapide définition :
          openBSD est un peu le must de la distribution linux sécurisé (à ma connaissance)
          le réseau TOR est un système de connexion anonyme à Internet

          Jamais eu l’occasion d’essayer donc je ne sais pas ce que cela vaut... mais pour l’occaz où vous partez en voyage, ce petit liveCD saura trouver sa place dans vos bagages... smiley


          • Bécassine (---.---.18.96) 25 décembre 2006 09:16

            Et que pense notre mini-stre de la cul-ture de tout cela ? Sachant qu’il a promis de bientôt s’occuper sérieusement des cybercitoyens qui usurpent honteusement la noble fonction des journaleux sans habiliation et sans carte de presse. Nous allons faire cesser tout celà aurait-il dit en subsbtance ! En aura-t’il le temps ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès