Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Changement de stratégie pour HP : l’écoulement des stocks de son (...)

Changement de stratégie pour HP : l’écoulement des stocks de son Touchpad à prix discount créé l’effervescence

Quelques jours après l'annonce de l'abandon de son système d'exploitation WebOS pour mobiles et tablettes, Hewlett Packard (HP) a décidé d'écouler les stocks de sa tablette TouchPad tournant sous WebOS en n'hésitant pas diviser son prix par 5. Les consommateurs américains et européens ont tout de suite répondu présent à cette grande braderie en se ruant sur l'offre, ce qui a entraîné une pénurie des stocks très rapide et une chasse à la tablette chez les revendeurs pour les clients en demandes.

HP abandonne WebOS et sûrement toute sa branche PC

HP a marqué les esprits la semaine dernière en annonçant rien moins que la session de son système d'exploitation WebOS et des terminaux liés (mobiles Palm Pré 3, tablette TouchPad etc). Le rachat de Palm il y'a 1 an et demi pour 1,2 milliards de dollars n'a donc pas été un succé, malgré les espoirs suscités par le terminal Palm Pré. Le lancement raté de sa tablette ToucPpad, qui n'a pas connu le succès escompté et celui du Palm Pré 3 dont l'engouement a été très limité ont eu raison du système d'exploitation. En se consacrant uniquement au BtoB et en arrêtant le BtoC, HP a entrepri une refonte complête de sa stratégie. Les investisseurs n'ont pas été convaincu par ces annonces et ont estimé que la stratégie de l'entreprise était assez floue, ce qui a pénalisé l'action en bourse dans les heures suivant l'annonce. La société se rapprocherait ainsi d'une entreprise comme IBM pour s'éloigner de ses concurrents actuels comme Apple ou Samsung.

La liquidation des Touchpad créé un afflux de demande

La fin de WebOS a entrainé la mort des terminaux qui l'utilisaient, et donc en premier lieu le Palm Pré et le TouchPad. Ce dernier, lancé il y'a quelques semaines, a du coup été bradé par la marque, en affichant des prix défiant toute concurrence : 99 euros pour le modèle 16Go au lieu de 399 euros et 129 euros au lieu de 499 euros pour le modèle 32Go. Et si les ventes étaient jusqu'ici très modeste, ces nouveaux tarifs records ont entraîné une demande énorme des consommateurs qui se sont rué sur les stocks disponibles. D'abord aux États-Unis où l'offre à engendré une demande sans précédent avec plus de 500 000 exemplaires vendus en quelques jours. Puis l'Europe a suivi, avec notamment la France ou les quelques revendeurs proposant l'offre ont été pris d'assaut. D'abord par quelques geeks puis, porté par le buzz, les non-technophiles s'y sont mis aussi, épuisant les stocks des magasins en quelques heures. Ainsi la Fnac qui avait proposé le TouchPad à prix réduit lundi 22 août au soir, a été pris d'assaut et a été en rupture de stock après quelques heures. Puis ont suivi Darty, Grosbill, Amazon … : la tablette devenait introuvable dé mardi après-midi sauf pour les petits malin qui réussissait à aller dénicher les derniers exemplaires disponibles. Comme souvent dans ce genre de situation où la demande dépasse l'offre, on retrouve le produit sur des sites de reventes de style Ebay ou Leboncoin bien plus chère, à environ 220 euros. Mais pour un produit qui ne connaîtra plus d'évolution logiciel et pour lequel le nombre d'applications dédiées reste très limité, les utilisateurs avertis ne souhaiteront sûrement pas le payer un tel prix.

En annonçant l'arrêt de WebOS, HP a donc mis un coup d'arrêt à ses produits tournant sous ce système d'exploitation. Le fort afflux de demande concernant le TouchPad, consécutifs aux fortes réductions proposées, ne devrait pas durer très longtemps et permettre à la marque de mettre en place sa nouvelle stratégie dédiée dorénavant uniquement à l'entreprise. Changement stratégique qui annonce une redistribiton des rôles parmi les acteurs de nouvelles technologies : Apple qui fait la course en tête avec son Ipad a réussi à mettre de coté Samsung et son Galaxy Tab (retiré du marché européen) et donc HP avec son TouchPad qui se consacra ainsi uniquement au BtoB comme IBM ; Google en rachetant Motorola Mobility devient un concurrent serieux d'Apple en se lançant dans la fabrication de terminaux ; et Microsoft epourrait bien racheter Nokia ou RIM afin de créer son propre écosystème. En tout cas nous devrions assister dans les prochains mois à une redistribution des cartes dans le marché des Telecoms et des nouvelles technologie qui devrait dessiner le marché de demain.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 12:10

    Je verrai bien un petit logo jaune, en forme de main, disant :« Touche pad à mon Pod » ...


    • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 17:08

      Essayez donc de juste créer une seconde partition (découpage du disque dur) sur un HP (et consor -Packard Bell, Compaq) et vous verrez tout de suite quel est leur état d’esprit ...


    • Dudule 25 août 2011 22:17

      ben non...

      Les portables HP sont les seuls sur lesquels ils est possible sans grosses bidouilles de créer des partitions pour d’autres OS (linux pour la plupart), puisque justement la première (toute petite) partition amorce est faite pour contourner le système de verrouillage créer par Crosoft depuis Vista (encore faut il le savoir, et savoir s’en servir)... après, c’’est coton, puisqu’on ne peut pas créer plus de 4 partitions par disque, et que du coup, si on veut faire un dual-boot, il y a la partition d’amorce sus-mentionnée, la partition Windaube, la partiation linux + son Swap, donc faut pas se louper, puisque ça fait 4...
      Sinon c’est assez louable dans son principe, et plus facile quand on le sait de partitionner une bécane HP que n’importe quelle autre (c’est fait pour).

      La politique de HP est justement de ne favoriser aucun OS. Quel que soit le matos que vous achetez (imprimante, scanner, etc...) vous aurez toujours un pilote pour les distribs Linux, Mac, etc. Y en a pas beaucoup qui font ça... Sinon, c’est vrai que c’est des salopards comme les autres qui font fabriquer leur matos par des prisonniers politiques chinois payés à coup de pelle dans la gueule...

      Pour les calculettes, effectivement, HP sortait un truc il y a une 20aine d’année quand j’étais étudiant qui faisait du calcul formel (dérivées, primitives, et tout...), que quasiment personne n’utilisait parce que :

      1) C’était hyper dur à maîtriser (langage « polonais inverse », j’ai jamais su si c’était une dénomination ironique ou officielle...).
      2) En ce temps là, on savait tous calculer une dérivée ou une primitive assez vite quand on en avais besoins, et la vérifiée numériquement au besoin. Pas besoin de se faire iéch en « polonais inverse ».
      3) C’était apparemment pas d’une fiabilité totale... un copain avait des primitives bizarres avec.

      Non, non, le gros marché des machines à calculer a toujours été Casio et Texas Instrument, avec, depuis + de 20 ans que j’ai quitté le collège, toujours le même rapport de force :
      _Casio facile à utiliser et robuste, on peut foutre le manuel à la poubelle quand on a compris le principe, quasiment incassable sauf à s’en servir comme skate board, mais un peu plus chères.
      _Texas qui lâche à la moindre chiquenaude et dont il faut potasser le manuel de 200 pages pour faire autre chose que les 4 opérations de base, mais moins chères.


    • sonearlia sonearlia 25 août 2011 23:41

      "Les portables HP sont les seuls sur lesquels ils est possible sans grosses bidouilles de créer des partitions pour d’autres OS (linux pour la plupart), puisque justement la première (toute petite) partition amorce est faite pour contourner le système de verrouillage créer par Crosoft depuis Vista (encore faut il le savoir, et savoir s’en servir)..."
      Sauf que ni windows ni linux n’ont besoin de partition d’amorce, j’ai eu aucun problème pour faire un dual boot en gardant le windows préinstaller sur mon portable qui n’est pourtant pas un HP.


    • sonearlia sonearlia 26 août 2011 00:11

      J’oubliais, seul le nombre seul le nombre de partition primaire sont limité a quatre, les partition secondaire ne le sont pas.
      A voir.


    • Dudule 26 août 2011 03:03

      Pas depuis vista... Crosoft défend son monopole. Oui, tu as pu faire une chiée de dual boot sous XP sans problèmes (et moi de même), et c’est la chiotte depuis que Vista (et maintenant Seven) se réservent la zone amorce. Parle de ce que tu connais, sinon tu emmerdes tout le monde...


    • Dudule 26 août 2011 03:05

      De plus, non, le nombre de partitions sur n’importe quel disque dur est limité à 4. C’est comme ça. Va troller ailleurs.


    • sonearlia sonearlia 26 août 2011 08:15

      partition étendu.
      Capture d’écran de gparted.
      Pour windows 7, j’ai eu tord, il y a bien une partition « system reserved », mais qui ne pose pas de problème.


    • sonearlia sonearlia 26 août 2011 08:57

      Rectification : cette partition n’est pas obligatoire, lien.


    • luatwork 25 août 2011 12:41

      sans les fautes, ça aurait pu être intéressant...

      sinon, rien de bien neuf : cette info circule depuis mardi, sur tous les sites...

      • Laurent_K 25 août 2011 15:56

        Hp se concentre sur les serveurs et logiciel et «  envisage la possibilité de se séparer de son activité PC  ». Ce n’est pas tout à fait pareil que passer du B-to-C au B-to-B.

        Les acteurs qui vont prendre sa place ont donc plus de chance de s’appeler Acer, Samsung ou Dell qu’Apple.


        • vivabolivar 25 août 2011 17:29

          On oublie de dire que cela fait longtemps qu’IBm s’est aussi débarrassé de ses PC (alors que à l’origine du PC ou plutôt s’étant positionné sur ce marché quand il pensait que c’était juteux)

          HP avait fait la surprise en rachetant le leader Compaq et depuis ils ont surfé sur le marché
          Maintenant qu’ils abandonnent les PC, cela ne m’étonne guère, ils se recentrent sur leur core business (un peu flou) et laissent les ACer et Dell oeuvrer dans le domaine matériel
          On n’est pas à l’abri d’autres surprises




          • screetch - Rédacteur en chef du Magazine Planète Robots screetch 25 août 2011 18:28

            HP laisse tomber un petit trésor...


            D’où mon article sur WebOS, parmi les autres systèmes d’exploitation pour tablettes :

            • INTREPIDE 25 août 2011 20:36

              Avec le matériel HP la devise est « POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE !!! »


              • sonearlia sonearlia 25 août 2011 21:47

                Heu, pas plus que les autres, non ?


              • Ruut Ruut 26 août 2011 06:59

                HP as toujours eu des problèmes de suivis de ses pilotes.
                Si le matériel étais résistant au temps, le logiciel n’as jamais suivi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès