Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Cuisiner grâce à la fusion froide

Cuisiner grâce à la fusion froide

Voici une petite astuce permettant d'obtenir un peu d'eau chaude pour un coût dérisoire. Il s'agit d'utiliser le principe de fusion atomique qui a lieu au sein des étoiles et du soleil (fusion des noyaux d'hydrogène= protons entre eux), mais a toute petite échelle : celle d'un verre d'eau et à température ambiante, d'où l'appellation de « fusion froide » (cold fusion in english).

 

Pour cela on utilise

*un catalyseur : une électrode en nickel, qui réduit l'énergie d'activation gigantesque nécessaire pour vaincre la répulsion coulombienne entre les protons

*un champ électrique continu pour augmenter l'énergie des protons.

Une analogie simple : pour un Roméo désirant ardemment fusionner avec sa Juliette adorée cloîtrée au sommet d'un building et avoir beaucoup de petits neutrinos ensemble, le nickel permet de baisser artificiellement l'étage de la chambre de Juliette, et le champ électrique est une perche de sauteur qui donne suffisamment d'élan à Roméo pour rejoindre la fenêtre de sa dulcinée.

Le champ électrique est fourni par une bête tension électrique continue au bornes d'électrode fourni par un chargeur de batterie ou mieux encore par un panneau solaire, ce qui est écologique et permet de ne pas être dépendant d'EDF, l'investissement dans le panneau est vite amorti. Le champ électrique doit être suffisamment fort, il faut donc que les électrodes ne soient pas écartées de plus que quelques millimètres pour une tension de l'ordre de 15 Volt (soit un champ de l'ordre de 5000 V/m)

La source la plus commode de nickel est une pièce de 1euro, qui est constitué d'alliage de nickel (cupronikel pour la partie blanche)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A8ce_de_1_euro

Elle est utilisée telle quelle. J'en ai essayé une bonne dizaine avant d'en trouver une qui marche, et seule la face représentant l'hexagone chauffe. Je suis incapable d'expliquer pourquoi, sans doute un état de surface particulier. Elle doit être utilisé comme cathode (la borne négative, qui attire les protons chargés positivement).

Pour l'anode, j'ai utilisé une bête chute de fil de cuivre 2,5mm² partiellement dénudée (cf photo), ce qui permet de rapprocher au maximum anode et cathode sans risquer de court circuit.

Une petite démonstration valant souvent plus qu'un long discours, voici une petite video

(sans les pâtes pour plus de visibilité) qui fera taire les inévitables sceptiques :

Windows Media - 797 ko

Au vu de l'actualité récente, stocker des pièces de 1 euro n'est pas plus idiot que de laisser tout son argent sur son compte en banque. Même si toutes les pièces ne « chauffent » pas au pire on peu acheter son pain avec.


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Alain94360 2 avril 2013 10:33
    jolis poisson d’avril smiley

    Pour ceux qui cherchent des info sérieuses :

    Si c’était si simple, les sociétés qui cherchent à développer des réacteurs ne se bagarraient pas autant...


    a noter aussi que le nickel est un élément très présent sur terre, et a 15 euro du kilo... pas la peine de le stocker.


    • Daniel D. Daniel D. 2 avril 2013 11:00

      Les poissons vous remercient.

      (pour la video, au bout des fils c’est une batterie ou bien ?)

      Daniel D ;


      • wawa wawa 3 avril 2013 06:17

        je n’ai même pas essayé de les brancher, si ça se trouve, ça marche -))

        c’est effectivement un poisson d’avril.

        la pièce a été préalablement chauffée au gaz et lavideo passée plusieur fois a vitesse différente.


      • Sinbuck Sinbuck 2 avril 2013 11:19

        Dans le cas d’une électrolyse, il n’y a pas de fusion (nucléaire), il y a seulement un échange d’électrons...


        • morice morice 2 avril 2013 11:39

          poisson d’avril !!


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 2 avril 2013 12:36

            C’est ce qu’on appelle « inventer l’eau chaude ». 


            • ZEN ZEN 2 avril 2013 13:56

              C’est bien plus simple
              Prenez de l’eau froide, faites-la chauffer et ...le tour est joué


              • Sarah Sarah 2 avril 2013 15:09

                Vous voyez bien que l’Euro peut encore servir !  smiley


                • BOBW BOBW 2 avril 2013 15:45

                  Maintenant un tel jour,avec l’euro que désiriez vous que nous fissions d’autre ? smiley


                  • Nangala 2 avril 2013 20:55

                    Hin hin hin 


                    Une pièce sur 10 chauffe ? Je ne pensais pas qu’il y avait autant de fausse monnaie en Europe ...

                    • Tipol 2 avril 2013 21:52

                      Cet hiver j’ai utilisé un système révolutionnaire de chauffage GRATUIT !
                      Sur un mur de la maison, il faut mettre une fine paroi avec un jour entre le mur et la paroi, 1 ou 2 cm. Il faut fermer les côtés, pour laisser le haut, et le bas libres.
                      En haut, on place un ventilateur de four, hélicoïdal, surtout très silencieux, et on le règle pour que l’air passe du haut vers le bas. on allume le ventilateur et on teste sur les différents murs. On mesure la température en bas, là ou l’air ressort.
                      J’avais le sol à 8,5°C, le mur côté nord à 9°C, le mur côté sud à 11°C, le mur intérieur côté cuisine à, 12°C, le plafond à 13°C. C’était pas très bon.
                      Mais j’ai gagné le jackpot en plaçant sur le mur côté ouest, il était à 20°C en permanence, tout l’hiver, côté du voisin.


                      • BOBW BOBW 3 avril 2013 08:26

                        Sans galéjer : mes 3 grands volets au sud et à l’ouest bien exposés au soleil,je les ai vernis en lasure trés foncée (presque noir) . Hiver et printemps quand ça rayonne j’ouvre les vitres, de 9h 30 à 16h30/17h, je coupe le chauffage (clim) et j’obtiens 19 /20° dans une maison bien isolée. smiley


                        • Login Login 3 avril 2013 08:41
                          La killer app de la fusion froide serait effectivement la poêle à cuire. Fin de la déforestation à l’échelle mondiale pour le bois de chauffage 

                          • Denzo75018 3 avril 2013 09:35

                            Erreur du rédacteur, il aurait fallu pour qu’il soit pris au sérieux qu’il publia son article le 1ier Avril et non le 2 !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès