Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > De 75 à 50 % de nucléaire, sans changement

De 75 à 50 % de nucléaire, sans changement

Interrogé sur RTL le 4 octobre par Jean-Michel Apathie, Henri Proglio livre une vision troublante du paysage énergétique français dans dix ans. Si aujourd’hui, la part de 75% du nucléaire dans la production électrique française est une réalité incontestée, les 50% en 2025, promis par François Hollande lors de sa campagne, pourraient être atteints… sans rien faire ! C’est du moins la position défendue par le patron d’EDF.

Les projections du PDG d’EDF

En 2025, la France comptera « 6 millions d’habitants en plus, car la démographie est une certitude » explique l’invité de Jean-Michel Apathie. Henri Proglio ajoute ensuite que « la consommation par habitant d’énergie électrique continue d’augmenter d’année en année […] tous les nouveaux modes de vie, notamment de déplacement [la voiture électrique], utilisent de plus en plus d’énergie électrique ». La déduction logique est que la demande en électricité va continuer de croître : l’électricité venant se substituer à d’autres formes d’énergie, à commencer par les hydrocarbures.

Ainsi, selon les projections d’Henri Proglio, le niveau d’électricité total produit, en 2012, ne couvrirait que « 60 % des besoins d’électricité » de la France de 2025. Dans un tel schéma, sans fermer (ni ouvrir) la moindre centrale nucléaire, nous passerions, en un peu plus de dix ans, de 75 % à 45 % d’électricité d’origine nucléaire. Pour couvrir le reste (55 %, contre 25 % aujourd’hui), il faudra toujours recourir à d’autres sources (charbon, gaz, hydraulique, éolien, solaire etc.).

Pour le nucléaire, le changement, c’est ni maintenant, ni plus tard

 Présentée comme ambitieuse, la réduction de la part du nucléaire ne l’est finalement plus tant que ça : rien ne change dans l’absolu, c’est juste la part relative du nucléaire qui diminue. Fermeture de Fessenheim et maintien de la construction de l’EPR de Flamanville, c’est un jeu à somme nulle. François Hollande contente (momentanément) les anti-nucléaires et rassure (un peu) l’industrie du nucléaire.

La part de l’énergie atomique plafonnée, le vrai challenge du passage de 75 à 50% du nucléaire dans le mix énergétique français c’est de déterminer quelles seront les énergies choisies pour combler la demande croissante d’électricité. Là, l’affichage politique ne suffira plus. Il faut dès à présent une politique volontariste de développement des énergies nouvelles pour assurer la sécurité énergétique française en 2025.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • TSS 12 octobre 2012 10:23

    Proglio le nain qui a vendu la technologie nucléaire française aux chinois et ecarté AREVA des

     negociations en faisant fi des ordres de son pote Sarkho !!

     Il devrait être en tôle comme n’importe quel français traitre à son pays ... !!
     


    • Surya Surya 12 octobre 2012 10:27

      "Dans un tel schéma, sans fermer (ni ouvrir) la moindre centrale nucléaire" = Je n’ose pas imaginer l’état des centrales nucléaires françaises en 2025, certaines méritent déjà d’être fermées, et si elles sont maintenues en bon état, contre vents et marées, les sommes astronomiques qu’il faudra alors dépenser pour cette maintenance.

      "rien ne change dans l’absolu, c’est juste la part relative du nucléaire qui diminue" = j’espère que Mier Hollande était sincère dans ses promesses électorales, car il semblait bien que ce passage du 75 au 50 correspondait réellement à une politique nouvelle de l’énergie, avec des fermetures de centrales et le développement des énergies renouvelables. Car sinon, c’est facile d’annoncer ce grand projet pour 2025, s’il était conscient que la France allait de toute façon passer « naturellement » de 75 à 50% en 2025 justement.


      • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 2012 10:30

        « pourraient être atteints… sans rien faire ! »

        les EnR se développent, au pire, comme de l’herbe sauvage, portés par leurs seules avancées technologiques

        et c’est ce qui se passe depuis le début, des gouvernements minables, aux ordres du lobby nucléaire freinent des quatre fers, comme des mules...en tout cas rechignent devant cette avancée pacifique et humaine

        la France esclave du nucléaire militaire puis civil s’obscurcit l’avenir, à l’époque où l’on cherche des secteurs de croissance, de développement....on passe à côté d’investissements étatiques massifs pour devenir les leaders mondiaux en EnR, pour impulser, accompagner les filières privées....d’autres pays le font, tant mieux pour eux...

        nous en serons toujours à bouffer de l’uranium


        • Romain Desbois 12 octobre 2012 12:57

          Là où Hollande est malin c’est que s’engager à ramener le nucléaire à 50% ne veut pas dire qu’il va baisser le nucléaire mais développer les renouvelables en parallèle .


          • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 2012 15:54

            Là où le peuple est stupide c’est qu’il n’exige pas de référendum sur le nucléaire


          • Romain Desbois 12 octobre 2012 17:39

            Oui Citoyen, on en a déjà parlé smiley


          • jacques lemiere 12 octobre 2012 20:44

            peut être mais ce n’est pas si simple, il me semble qu’un simple citoyen est plus à même de répondre à une question morale du genre êtes vous pour ou contre la peine de mort, que de répondre à une question qui présentent des aspects techniques.


            Ceci dit on peut se passer du nucléaire avec une étonnante facilité il suffit d’arrêter les centrales.

            On peut aussi assurer l’ensemble des besoins électriques du pays avec des énergies renouvelables c’est indéniable.. l suffit de dire qu’on a besoin d’électricité quand on en a...

            On a l’exemple allemand...on discute alors qu’on a en direct ce qui se passerait .. les allemands ouvrent des centrales au charbon...nous devront importer du charbon...

          • ETIENNE 12 octobre 2012 22:14

            Oui enfin, il n’est pas nécessaire de connaître les secrets de la fusion pour se faire une idée sur la dangerosité de cette technologie. Demandez aux japonais ou aux ukrainiens


          • Romain Desbois 13 octobre 2012 00:54

            C’est il y a tellement de pro nucléaire qui sont convaincu que c’est l’uranium qui fait de l’électricité.

            Les centrales nucléaires ne sont que des cocottes minutes , des machines à vapeur dont l’eau est chauffée par la chaleur de la fission.

            Rien de neuf depuis Denis Papin !!!!


          • joletaxi 12 octobre 2012 14:38

            Bah oui, le mantra habituel

            la réalité c’est ceci

            http://wattsupwiththat.com/2012/10/11/newsbytes-europes-golden-age-of-coal-the-folly-of-green-energy-policy/#more-72266

            qui peut croire encore, à part la secte verte, que le renouvelable pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux énergies conventionnelles ?

            Mais est-ce vraiment le but de la mouvance,que de se préoccuper de notre sécurité énergétique, et partant de notre bienêtre et de notre niveau de vie ?


            • joletaxi 12 octobre 2012 16:25

              il faut lire, au besoin avec le doigt, les liens

              The German government policy is to encourage construction of 10 gigawatts of coal fired generation to displace aging nuclear plants and provide baseload backup for wind and solar power. 

              http://notrickszone.com/page/2/


              As it turns out, the power gap, created by the shutdown of eight nuclear power stations, will be largely filled by coal. However, coal is experiencing a new renaissance not just in Germany. Indeed, CO2 emissions in the EU as a whole are likely to rise 43 million metric tons this year because of increased coal burning at power stations, according to Barclays analysts.


              Read more : http://www.publicserviceeurope.com/article/2376/europe-dithering-over-joining-shale-gas-revolution#ixzz295uG9gPT

              In the past, storage plant operators used electricity purchased at low nighttime rates to pump water into their reservoirs. At noon, when the price of electricity was high, they released the water to run their turbine. It was a profitable business.

              But now prices are sometimes high at night and low at noon, which makes running the plants is no longer profitable. The Swedish utility giant Vattenfall has announced plans to shut down its pumped-storage hydroelectric power station in Niederwartha, in the eastern state of Saxony, in three years. A much-needed renovation would be too expensive. But what is the alternative ?

              http://www.spiegel.de/international/germany/energy-turnaround-in-germany-plagued-by-worrying-lack-of-progress-a-860481-3.html

              Mais à quoi bon discuter, vous avez des convictions qui s’apparentent à des dogmes religieux.

              Votre but, c’est la décroissance alors ne venez pas tenter de nous enfumer avec vos pseudo solutions à la mordmoilanaoeud,vous êtes incapable de répondre à la demande énergétique , un point c’est tout.

              A noter que les règles environnementales aux USA sont bien plus strictes qu’ici, ce qui accélère encore la transition du charbon vers le gaz... le shalegaz qui fait si peur à Mme Michu, ici, grâce aux « experts verts »


            • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 2012 16:33

              @ Joe l’enclume

              "qui peut croire encore, à part la secte verte, que le renouvelable pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux énergies conventionnelles ?"

              le GIEC par exemple

              Le scénario le plus optimiste parmi les quatre ayant fait l’objet d’une étude approfondie prévoit que les énergies renouvelables compteront pour au moins 77 % des besoins énergétiques mondiaux à l’horizon 2050

              77% en 2050, pourquoi pas 100% en 2075

              http://www.ipcc.ch/publications_and_data/publications_and_data_reports.shtm l#SRREN
              https://docs.google.com/file/d/0B1gFp6Ioo3akWDJ2RnVRTFZXRHc/edit?pli=1


            • joletaxi 12 octobre 2012 17:04

              vous parlez d’enclume bien à propos
              ce rapport ,alimenté par les « recherches » de greenpisse" était tellement orienté et faux que celui qui en était rapporteur pour le publier à démissionné.

              Il s’agit de fritz Varenholt,qui était également patron de la partie énergies renouvelables d’un des plus grands groupes européens.

              Vahrenholt : In my experience as an energy expert, I learned that the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) is more of a political than a scientific body. As a rapporteur on renewable energy, I witnessed how thin the factual basis is for predictions that are made at the IPCC. In one case, a Greenpeace activist’s absurd claim that 80 percent of the world’s energy supply could soon be coming from renewable sources was assumed without scrutiny. This prompted me to examine the IPCC report more carefully.

              http://notrickszone.com/category/scepticism/page/4/

              http://www.spiegel.de/international/world/breaking-global-warming-taboos-i-feel-duped-on-climate-change-a-813814.html

              absurd claim, un bon argument pour nos enclumes

              quel que soit le sujet, vous êtes toujours un bon client pour gober n’importe quoi,et particulièrement le bon catéchisme vert, dont vous resortez les versets à toute occasion.

              Discuter avec vous est plus problématique que de parler religion avec un traditionnaliste

              Ne prenez plus de« votre temps »pour commenter mes posts, je vous ignore dorénavant


            • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 2012 17:53

              @ Jojo l’enclume,

              quand bien même 1 type démissionne, le travail de tous les autres scientifiques s’évaporerait ?

              trouverez-vous les mêmes déclarations de :
              Ottmar Edenhofer, Ramón Pichs-Madruga, Youba Sokona, Kristin Seyboth, Patrick Matschoss, Susanne Kadner, Timm Zwickel, Patrick Eickemeier, Gerrit Hansen, Steffen Schloemer, Christoph von Stechow

              allez, bon courage l’enclume

              « un rapport qui »conclut que près de 80% de l’approvisionnement mondial en énergie pourrait être assuré par des sources d’énergies renouvelables d’ici au milieu de ce siècle si l’effort est soutenu par des politiques publiques adéquates"

              pour ta sémantique religieuse, prie petite enclume, il ne te reste que ça, ferme les yeux et prie


            • Romain Desbois 12 octobre 2012 18:04

              Depuis que je suis né j’ai entendu :

              1 /Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les alternatives pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer à l"amiante ? (on nous annonçait des villes entières en feu comme au temps du moyen âge)

              2/ Qui peut croire encore, à part la secte verte, que l’essence sans plomb pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer au carburant conventionnel ? 5Renault nous expliquait que ca allait bousiller leur moteur)

              3/ Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les aérosols sans CFC pourraient à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux aérosols conventionnels ?
              (on nous préconisait la fin des aérosols)

              4) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les polymères végétaux renouvelable et 100% biodégradables pourraient à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer au pétrole ?

              5) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que la voiture électrique pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux voitures conventionnelles ?

              6) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que le renouvelable pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux énergies conventionnelles ?

              Et encore j’ai du en oublier une bonne douzaine  !!!!!!


            • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 2012 18:25

              ah, très bonne réponse à Jojo, Romain

              il est nocif, d’accord, mais encore faut-il lui mettre le nez dans des arguments imparables...et c’est le cas de votre réponse, bravo


            • Romain Desbois 12 octobre 2012 18:34

              Et encore j’aurais pu parler de l’esclavage, du végétarisme et du spécisme .

              Perso ,je n’ai pas l’impression de m’être souvent trompé dans mes engagements poltitiques.


            • Marc Chinal Marc Chinal 12 octobre 2012 14:57

              Un seul chemin possible pour l’avenir de la race humaine : la décroissance.
              .
              Car augmenter sans cesse les consommations, user sans cesse les ressources, ce n’est pas possible dans un monde délimité (la planète).


              • Romain Desbois 12 octobre 2012 17:49

                De Closets ( Walter smiley) avant qu’il devienne gâteux l’avait dit : il faut remplacer le toujours plus par le toujours mieux.

                Mieux que la décroissance , c’est l’altercroissance qu’il faut faire.


              • Marc Chinal Marc Chinal 12 octobre 2012 23:31

                C’est quoi votre définition de l’altercroissance ?
                Le greenwash ?


              • Romain Desbois 13 octobre 2012 00:59

                Les anti mondialiste n’étaient contre le mondialisme mais contre la version que les capitalistes vendaient, ils ont fini par comprendre qu’altermondialiste était plus positif et plus pertinent.

                Les décroissants ne sont pas contre la croissance mais contre la croissance pour la croissance, contre la mauvaise croissance.

                Ce n’est pas de lavage vert , l’altercroissance , c’est la bonne croissance (plus de soins, plus de bien être, plus de nourriture bio , etc....)


              • Marc Chinal Marc Chinal 13 octobre 2012 14:49

                <<Les décroissants ne sont pas contre la croissance<<
                .
                Il s’agirait de définir les mots utilisés.
                Moi je parlais de la recherche de la « croissance économique ».
                Vous, vous parlez de quoi ? De la « croissance » d’un secteur par rapport à un autre, mais au final, croyez-vous en la croissance infinie ?


              • Romain Desbois 13 octobre 2012 18:26

                Mais les « décroissants » sont pour la croissance économique des énergies renouvelables.

                Ils sont donc altercroissants et pas décroissants au sens pur que vous lui donnez.

                De plus les décroissants contestent à juste titre les méthodes de calcul ,le thermomètre est faux ; il donnera donc des informations fausses.


              • Marc Chinal Marc Chinal 14 octobre 2012 21:34

                <<<Mais les « décroissants » sont pour la croissance économique des énergies renouvelables.<<<

                Non, ils sont pour la transition énergétique mais « la croissance économique » qu’elle soit « énergie photovoltaïque qui prend feu » ou autre, ce n’est pas du tout intelligent. Car la croissance économique infinie est impossible ! smiley

                <<<Ils sont donc altercroissants et pas décroissants au sens pur que vous lui donnez.<<<

                Laissons la « pureté » aux extrémistes.
                Le terme d’altercroissant est une illusion que vous venez de créer pour faire du greenwash.
                La solution n’est pas dans la sémantique ou la novlang.


              • Romain Desbois 14 octobre 2012 21:57

                Chinal

                dis donc gamin tu vas m’apprendre ce que nous défendons depuis trente ans quand même , c’est dingue ca les merdeux qui débarquent après qu’on se soient tapés les plâtres !

                <<Non, ils sont pour la transition énergétique mais "la croissance économique« qu’elle soit »énergie photovoltaïque qui prend feu" ou autre, ce n’est pas du tout intelligent. Car la croissance économique infinie est impossible ! >>

                Ai-je que la croissance est infinie ? Mais je me demande si tu sais ce que le mot croissance veut dire. Développer les énergies renouvelables c’est aussi développer son économie et les emplois. C’est de la croissance. De la bonne croissance.

                <<Laissons la « pureté » aux extrémistes. >> Oui tu as raison je voulais écrire au sens propre.

                <<Le terme d’altercroissant est une illusion que vous venez de créer pour faire du greenwash.
                La solution n’est pas dans la sémantique ou la novlang.>>

                Désolé ca fait au moins dix ans que j’ai proposé ce terme. Demande leur aux copains de la revue S !lence , tu sais ceux qui ont lancé l’idée de décroissance en France, avec des copains du réseau Sortir du nucléaire, Pierre Rabhi et plus tard Paul Ariès.

                Tu m’accuses de pratiquer la novlangue alors que je vote écolo depuis 1981, que je suis entré chez les Verts, en 83, ai suivi Waetcher pour créer le MEI. Toi qui parles le globich de l’oppresseur états-unien ?

                informe toi sur la personne avec qui tu converses avant de la juger.


              • Marc Chinal Marc Chinal 15 octobre 2012 00:22

                <<Développer les énergies renouvelables c’est aussi développer son économie et les emplois. C’est de la croissance. De la bonne croissance.<<
                .
                En fait, tu parles « croissance » mais c’est juste « développement » que tu voulais dire.
                Pour le reste, à un moment le marché sera saturé (car on est bien d’accord que tu ne veux pas vendre de la merde, tu veux vendre des choses qui durent longtemps), et là, tu n’auras plus de « croissance » ni de développement.
                .
                Au fait (2), depuis 81, y’a plus de nucléaire en France ?
                ça fait quoi d’avoir ramé toute sa vie pour pas grand chose ?
                Arrêtez de vous tromper de combat. Il n’y a pas de solution équitable dans un système qui utilise de la monnaie.


              • Romain Desbois 15 octobre 2012 00:33

                « Il n’y a pas de solution équitable dans un système qui utilise de la monnaie. »Chinal

                Ha oui et vous voulez retourner au troc ? Payer votre médecin avec un poule et trois oeufs ?

                La monnaie est une des inventions des plus ingénieuses.

                Vous confondez l’outil et l’utilisateur.


              • Marc Chinal Marc Chinal 17 octobre 2012 01:26

                Vous voulez « payer » alors qu’on vous dit « sans monnaie ».
                Vous le faites exprès ?
                « Décoloniser l’imaginaire », ça vous dit quelque chose, non ?
                .
                La monnaie n’est pas un simple outil, la monnaie n’est pas comme un sécateur.
                .
                Un sécateur ne marche pas mieux ou moins bien en fonction du nombre de sécateurs qu’il y a en présence. La monnaie, si.
                Un sécateur ne marche pas mieux ou moins bien si son utilisateur a peur ou est insouciant. La monnaie, si.
                Y’a besoin de vous faire un dessin ou vous commencez à comprendre ?
                .
                LA GENERATION VOTER AM sera la première à toucher juste.


              • Romain Desbois 17 octobre 2012 02:42

                je viens de visionner votre vidéo. Franchement, vous avez raison, dans les écoles on forme des abrutis. Et particulièrement dans celle où vous êtes allé.

                -1 la race humaine n’existe pas , l’humain est une espèce .
                -2 ce n’est pas la rareté de la monnaie qui fait sa valeur et donc sa recherche, c’est le fait qu’elle est concentrée dans de trop petit nombre d’humains.

                Vous êtes puant de certitude et vous avez le culot de dire que les autres n’ont rien compris alors que vous pataugez un max.

                Vote métaphore du sécateur est d’une bêtise !!!! Je pensais que vous étiez très jeune mais je vois que vous avez atteint la quarantaine.

                Une seule question me vient à l’esprit quand je vous entend : Depuis quand êtes vous sorti de l’asile ?


              • Marc Chinal Marc Chinal 18 octobre 2012 13:24

                Vous dites :
                <je viens de visionner votre vidéo. Franchement, vous avez raison, dans les écoles on forme des abrutis. Et particulièrement dans celle où vous êtes allé.<

                .

                L’insulte est l’apanage de ceux qui n’ont pas d’argument.

                .

                <-1 la race humaine n’existe pas , l’humain est une espèce .<

                .

                Race ou espèce, elle est UNE et doit prendre conscience de ce qu’elle est.
                Si le mot race vous fait peur, c’est votre problème de gestion de la peur qui se pose, et non le mot en lui-même.

                .
                <-2 ce n’est pas la rareté de la monnaie qui fait sa valeur et donc sa recherche, c’est le fait qu’elle est concentrée dans de trop petit nombre d’humains.<

                .

                Erreur classique de ceux « qui ont tout compris mais sont toujours dans la merde ».
                Si vous répartissez mieux la monnaie (et donc amoindrissez sa rareté), sa valeur tend à disparaître. C’est ce qui se passe avec l’inflation, avec la planche à billet qui tourne à fond, etc, etc.

                .

                <Vous êtes puant de certitude et vous avez le culot de dire que les autres n’ont rien compris alors que vous pataugez un max.<

                .

                Moi j’argumente. Et vous ?

                .

                <Vote métaphore du sécateur est d’une bêtise !!!! <

                .

                Voilà un argument digne des plus grands intellectuels ! (de gauche ? de droite ? du centre ?)

                .

                <Je pensais que vous étiez très jeune mais je vois que vous avez atteint la quarantaine.
                Une seule question me vient à l’esprit quand je vous entend : Depuis quand êtes vous sorti de l’asile ?<

                .

                Finir par une nouvelle insulte... La boucle est bouclée. Finalement, celui qui est enfermé, c’est peut-être vous ? smiley


              • Romain Desbois 12 octobre 2012 17:42

                je crois que comme beaucoup de journaleux Aphatie est con et ne comprends rien à l’économie.
                Il fait semblant de savoir mais ne fait que régurgiter ce qu’il entend dans les médias.

                La première source d’information des médias est désormais les médias eux-mêmes. Ils tournent en vase clos.


              • sobriquet 12 octobre 2012 17:32

                Le sophisme de Proglio est d’imposer cet accroissement de la consommation énergétique comme une fatalité ; c’est le meilleur moyen de ne pas la discuter. Mieux, il en profite pour vendre le projet de voiture électrique, ça fait le jeu de l’industrie nucléaire.

                Je ne sais pas si l’accroissement démographique est ainsi inéluctable qu’il l’affirme. Mais la hausse des consommations individuelles, elle, peut être régulée à condition d’y mettre un peu de volonté politique : encourager le remplacement des climatiseurs par l’isolation, mettre en place une tarification progressive pour les particulier et les entreprises, en finir avec les écrans publicitaires énergivores, ...

                On peut définir l’intelligence comme la capacité à utiliser le moins de ressources possible pour répondre à ses besoins. En ce sens le niveau de stupidité de notre civilisation ne cesse pas de croître.


                • Romain Desbois 12 octobre 2012 18:47

                  Pour en revenir au charbon, j’en ai marre d’entendre et de lire des conneries à longueurs de temps.

                  Chaplon il y a plus de 50 ans a conçu des locomotives charbon/vapeur d’eau qui dépasserait le TGV des années 80.

                  Le charbon peut s’exploiter de façon plus écologiques qu’au 20ème siècle. Germinal c’est fini ! En France et ailleurs de plus en plus !

                  On peut brûler le charbon en récupérant 99% des flux gazeux et autres particules.

                  Et surtout
                   
                  DE CENTAINES DE MINES ABANDONNEES EN CHINE BRULENT DEPUIS DES ANNEES !!!!
                  Rejetant autant de C02 et autres saloperies pour rien !!!!

                  Source S !lence.


                  • joletaxi 12 octobre 2012 19:29

                    ,chouette hein, comme on est le bec dans l’eau ,le charbon devient tendance.

                    c’est qui encore le grand scientifique(il est coutumier de ce genre d’imbécilités) de la NASA, qui comparait les trains de charbon approvisionnant les centrales US à des trains de la mort ?
                    Hansen, une vraie crampe.

                    Et bien sur, si cela brule en chine, on va pas se gêner hein.
                    Surtout que l’enfouissement du CO2 marche du tonnerre les anglais viennent d’abandonner le projet.

                    Sinon, vous avez raison, on peut brûler du charbon proprement les ricains sont tellement meilleurs que nous et cela coûte tellement cher qu’ils envoient leur charbon vers nos centrales, bien moins regardantes.

                    Vive le charbon
                    en plus on pourrait rouvrir quelques mines, question de créer des emplois verts(enfin noirs ) tout à fait productifs ceux là

                    des zozos


                  • Romain Desbois 13 octobre 2012 01:04

                    Ca va , il ya à peine deux ans , on nous traitaient de bouffons quand on parlait du réchauffement climatiques et les mêmes n’ont que le CO2 à la bouche.

                    Le CO2 , c’est très facile de le faire baisser et naturellement encore avec la végétation et l’exploitation et la production de biocarburant à base de bactéries ou d’algues.

                    Et oui taré les milliards de co2 que dégagent ces feux de mines abandonnées polluent autant que si on les avaient exploitées.

                    Le con c’est qui dans l’affaire ?


                  • joletaxi 12 octobre 2012 19:11

                    des enclumes et de qualité

                    1 /Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les alternatives pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer à l"amiante ? (on nous annonçait des villes entières en feu comme au temps du moyen âge)

                    je ne sais pas où vous avez été pêché cette idiotie ?

                    Qui plus est quand on voit actuellement l’hystérie sur l’élimination de l’amiante, il y a de quoi se demander si on est devenu fous ?

                    2/ Qui peut croire encore, à part la secte verte, que l’essence sans plomb pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer au carburant conventionnel ? 5Renault nous expliquait que ca allait bousiller leur moteur)

                    Le coup de l’essence sans plomb est apparu car la secte verte clamait partout que nos belles forêts étaient en train de mourir.On a donc adopté l’essence ss plomb et le pot catalytique, ce qui a eu pour effet d’augmenter les consos et le prix des voiture.

                    Les français avaient au contraire de vos idioties présenté un programme drastique de réduction des consos(ils étaient en pointe) ce qui à terme aurait profité à tout le monde,diminué d’autant la pollution.

                    Le pot catalytique était peut-être adapté aux véhicules US, et à leurs habitudes de conso, mais très discutables pour le moins en Europe.

                    A l’arrivée, la mouvance reconnaît après 40 ans que cette histoire de forêts était encore une fois une belle flagornerie

                    3/ Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les aérosols sans CFC pourraient à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux aérosols conventionnels ?
                    (on nous préconisait la fin des aérosols)

                    alors là sur les CFC ,c’est le bouquet.On allait tous être cuit par les UV si d’urgence on ne remplaçait pas les CFC par d’autres gaz réfrigérants, exclusivité de Dupont de nemours, qui en a bien profité.Au bout du compte, le trou dans la couche d’ozone a continué à varié, à la grande confusion des scientifiques, il a même battu tous les records il y a 2 ans.On se lance à ce propos à des explications assez tortueuses pour dire que peut-être le RCA blablab....bref encore une invention verte qui a coûté quelques milliards à la communauté pour rien, mais on a l’habitude.cerise sur le gâteau, des chinois inventifs ont mis au point un système très bien mené qui leur fait gagner des dizaines de millions sur notre dos en produisant et détruisant le fréon, ce qui ne dérange pas trop les zozos verts en charge du dossier.

                    4) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que les polymères végétaux renouvelable et 100% biodégradables pourraient à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer au pétrole ?

                    C’est une vue de l’esprit. A ce compte là, on va mettre partout des réacteurs au thorium, ou à fusion.Du rêve comme d’hab

                    5) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que la voiture électrique pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux voitures conventionnelles ?

                    alors là ,c’est pas demain la veille, en dehors du fait du problème d’une augmentation de la con so électrique, mais en plus des rapports très circonstanciés mettent en avant le fait que si l’électricité est produite à partir de fossile, le bilan est catastrophique(n’importe qui est capable de le comprendre avec 2 neurones)

                    ne parlons même pas du coût ,ainsi que de la pollution générée lors d’un cycle d’usage.

                    L’administration US avait sauvé GM à la condition de mettre sur le marché un full hybride.Cela a donné la Volt, qui est un véhicule très réussi, et un flop total commercial(c’est une truisme de parlé de gabegie quand on évoque les trouvailles vertes)

                    Résultat :à chaque Volt venue, le contribuable US y est de 170.000 $ ,une broutille quand il s’agit de faire plaisir aux petits hommes verts.

                    6) Qui peut croire encore, à part la secte verte, que le renouvelable pourrait à terme, dans les conditions techniques connues, se substituer aux énergies conventionnelles ?µ

                    ben personne .

                    On vous a déjà expliqué que techniquement c’est infaisable.

                    Sinon, pourquoi nos amis allemands si motivés continueraient à construire des centrales flammes,que ce soit charbon, ou gaz ?

                    Et en plus ils prolongent leurs anciennes centrales obsolètes qui polluent à tout va

                    vous êtes vraiment des zozos

                    cela me ferait rire, si cela n’allait pas faire exploser la note au compteur, nos amis allemands commencent à en apprécier les effets, et 600.000 ménages sont déjà en précarité énergétique.

                    L’industrie commence à faire ses comptes et certains secteurs ne résisteront pas à l’explosion des coûts.

                    des zozos, mais en fait des nuisibles


                    • sobriquet 12 octobre 2012 20:17

                      Concernant l’essence sans plomb, si vous avez une centaine d’euros à perdre, vous pouvez tenter une petite expérience amusante : prélever à échantillon de sol dans un champs de n’importe quelle culture alimentaire, dans une zone péri-urbaine ou à proximité d’un axe routier bien fréquenté. Faites analyser la teneur en plomb de cet échantillon et comparez-la aux normes définies pour les cultures à usage alimentaire.

                      Si vous êtes le propriétaire de ce terrain, je vous garantis une belle frayeur :)


                    • jacques lemiere 12 octobre 2012 20:59

                      moi je nuancerais....

                      le problèmes des écologistes est une capacité à faire passer une hypothèse inquiétante à l’état de vérité et on peut ajouter une curieuse hiérarchie des problèmes...
                      On met des sommes considérables pour éviter des conséquences..incalculables au sens premier...
                      Jeter le bébé avec l’eau du bain...

                      Le constat c’est que les pays industriels pollués et riches sont ceux où on vit le plus vieux , ou la mortalité infantile est la plus basse ou on trime le moins...où on souffre de TROP bouffer ! 

                       Améliorer ? certainement supprimer ceci ou cela ? pourquoi pas ? mais de façon rationnelle pas au nom d’une idéologie...

                    • sobriquet 12 octobre 2012 22:20

                      Oui, enfin les pays où l’on vit le plus vieux etc. sont aussi les pays qui exploitent le plus les pays sous-développés...

                      L’égalité et l’autonomie des peuples sont également des valeurs idéologiques ; doit-on aussi les sacrifier sur l’autel de la rationalité ?


                    • Romain Desbois 13 octobre 2012 01:14

                      joletaxi

                      Contrairement à vous, je n’ai pas besoin d’être de mauvaise foi.

                      1- au sujet des incendies annoncés, j’ai suivi suffisamment de débats avec des pro amiante pour me souvenir de cet argument de leur part.

                      2- les pots catalytiques n’ont rien à voir avec la fin du plomb dans l’essence, d’autant qu’ils sont pour le diesel. (A force de vouloir faire croire s’y connaître, on passe pour un con)

                      Mais je vais pas continuer a prendre connerie après connerie pour les démonter car en fait vos réponses sont hors contexte de vos propres phrases.

                      Ce qui est un comble de ne pas comprendre ce que l’on écrit soi même. ca doit porter un nom, sinon je propose : un joletaxi.
                      Bientôt la postérité smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès