Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Des canaux d’irrigation sur Mars

Des canaux d’irrigation sur Mars

Le robot Curiosity envoyé sur Mars cet été va-t-il enfin détecter des traces de vies ? On connaît l’existence de la planète rouge depuis l’Antiquité, mais le fantasme qui voudrait en faire une planète habitée est finalement très récent à l’échelle de l’humanité.

Une autre Terre se dévoile aux hommes

L’astronomie fait un bon au 18ème siècle grâce aux travaux de William Herschel, un musicien originaire de Hanovre et installé à Bath en Angleterre. Dans les années 1770, il se passionne pour la conception de lunettes astronomiques. Il fait tout lui-même. Sa pauvre sœur avec qui il vit voit chaque pièce de leur petite maison se transformer peu à peu en atelier spécialisé. Une petite fonderie trône même au milieu du salon. Ces travaux titanesques finissent néanmoins par faire la fortune de la famille. De nobles et curieux visiteurs se pressent chez les Herschel pour observer les reliefs de la Lune et les annaux de Saturne depuis le gigantesque télescope installé dans le jardin (un mètre de large pour 12 mètre de long !). Alors que les têtes tombent à Paris, Herschel garde la sienne dans les étoiles et poursuit ses travaux sans se soucier de la Révolution Française. Il améliore ses instruments et croit finir par deviner sur Mars des forêts, des nuages et des océans.

La découverte d’un système d’irrigation complexe

Quelques décennies plus tard, les travaux d’Herschel couplée à l’apparition de la photographie vont populariser l’astronomie. A la fin des années 1870, un astronome milanais, Giovanni Virgilio Schiaparelli, entreprend de répertorier l’ensemble du relief martien grâce à l’amélioration des techniques des optiques. Il découvre la présence d’étranges canaux dans les plaines. Grâce à la photo, contempler les détails de la surface de Mars n’est plus un privilège laissé aux seuls astronomes et à quelques amateurs fortunés. Le monde est alors pris d’une folle vague martienne. L’idée d’une vie extraterrestre sur Mars n’a jamais été aussi crédible. Inspiré par les travaux de Schiaparelli, un richissime américain, Percival Lowell, consacre sa fortune à la construction d’un observatoire ultra moderne. Il est persuadé que les canaux découvert par Sciaparelli sont les traces d’un système d’irrigation complexe, qui n’a pu être élaboré que par une civilisation intelligente et organisée.

Le mythe persiste malgré les déceptions

Bien que Lowell n’ait jamais pu observer de petits hommes verts au bout de son télescope, les travaux qu’il publie en 1906 et 1908 rencontrent un grand succès, aussi bien chez les amateurs que chez les scientifiques. Mais quelques années plus tard, un astronome d’origine grecque installé en France, Eugène Antoniadi, démontre que l’observation de ces soi-disant canaux est le résultat d’une illusion d’optique engendrée par les perturbations de l’atmosphère terrestre. Entre-temps, de nouvelles mesures attestent que la température et l’atmosphère qui règnent à la surface de Mars ne sont pas compatible avec l’existence d’une quelconque civilisation. On continua cependant à penser jusque dans les années 50 qu’il y avait peut-être des formes de végétations sur la planète rouge, mais on s’aperçut finalement qu’il ne s’agissait que de formations minéralogiques. Malgré les nombreuses déceptions qu’on fait naître les découvertes du 20ème siècle, le fantasme de la vie sur Mars est toujours bien présent et se réveille à chaque fois qu’une nouvelle mission est envoyée vers la planète rouge.

Sources :

- Alain GIRAUD-RUBY, Le ciel dans la tête, une histoire de l’astronomie, Actes Sud, Paris, 2010.
- Bernard MAITTE, Cosmos, une histoire des représentations de l’univers, Alias, Paris, 1994.


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Julien Reynaud 3 septembre 2012 10:07

    Veuillez bien m’excuser pour le bug d’affichage, la première photo n’a évidement rien à voir avec le schmilblick.


    • foufouille foufouille 3 septembre 2012 10:53

      les photos ne sont plus rouges
      c’est deja ca


      • Aldous Aldous 3 septembre 2012 11:32

        Très bonne remarque foufouile, en fait la principale decouverte, si on a le sens de l’humour, faite par Curiosity, c’est que la planète rouge n’est pas rouge...


        La Nasa nous expliquant benoitement qu’ils auraient corrigé les couleurs pour que l’effet soit plus proche des paysages terrestres afin de lermettre aux geologues de ’lire’ les strates rocheuses.

        Traduction : on arrete de booster le canal rouge des images qu’on refourgue au public comme ce fut le cas pour les images de la sonde Viking en 1975.

        http://dossiers.secrets.free.fr/ovni/mars.ciel.bleu.htm

        Il daut dire que photoshop est passé par là et qu’il y a des milliers de gens capables de reetalonner les photos orrectement en utilisant la mire de couleurs embarquée dans les sondes et de decouvrir que le ciel de mars est... bleu !



      • Luxum Luxum 7 septembre 2012 23:00

        Dire de Mars qu’elle est bleue est une idiotie puisque n’importe quel quidam munit d’une lunette d’observation astronomique peut vérifier par lui même que le sol martien (et donc Mars elle même) est rouge.
        Après pour ce qui est de la couleur du ciel, celle ci est variable selon la position du Soleil dans le ciel. Le ciel bleu terrestre vire au rouge orangée durant le l’aube et le crépuscule. Sur Mars, le ciel prend une teinte bleu durant le zénith.
        Enfin, en quoi la teinte du ciel martien est il important ? Une planète peut avoir un ciel bleu tout en étant impropre à la vie.
        Quant au filtre de couleur utilisé par la nasa je n’ai pas de réponse mais juste une question : Est ce involontaire ou volontaire ?


      • Taverne Taverne 3 septembre 2012 10:58

        Je rappelle aux Américains que pour découvrir de nouvelles formes de vie, il est inutile d’aller sur Mars. Il suffit de se rendre à Fukushima et à Tchernobyl...


        • Aldous Aldous 3 septembre 2012 15:31

          On attends toujours des preuves d’une vie intelligente sur Terre...



        • morice morice 3 septembre 2012 11:12

          c’est un mythe qui a 242 ans, alors c’est un peu idiot de le remettre tel que en titre pour attirer les gens ! 


          • Soi même Soi même 3 septembre 2012 17:53

            Pour attiré le chaland dans ta toile d’araignée, tu sait y faire Archée, combien de mise à mort à ton actif ?


          • ottomatic 3 septembre 2012 12:26

            Perso, ce que je préfère, c’est qu’on ne trouve rien sur mars mais qu’on envoi tout les ans de nouvelles sondes vers là bas...

            A moins qu’il n’y ait des choses fortes intéressantes que nous ne devons pas voir...


            • jjwaDal jjwaDal 3 septembre 2012 15:35

              On peu montrer en qq secondes qu’une de vos photos a été prise en 2004 par spirit en direction des « Columbia Hill » sol 009 (9ième jour de mission) une photo prise la veille dans de meilleures conditions montre le paysage non occulté et avec un zoom moins important qui lève toute ambiguité.Ce n’est pas une image RAW et par conséquent une mosaique potentielle ou cette partie de photo a pu être de qualité trop médiocre pour être intégré au reste ce jour-là. On a une explication anodine pour chaque image j’imagine à condition d’envisager d’abord le probable avant l’invraisemblable.


            • Walid Haïdar 3 septembre 2012 23:41

              Les cadres noirs, ce sont bien évidemment des trous noirs rectangulaires créés par des touristes Elohims qui passaient par là. Quelle question !



              Je me pose personnellement de sérieuses questions sur les phénomènes OVNI, abduction, EMI, expériences psychédéliques par exemple, mais en toutes choses, et tout bien pesé, il faut tout de même commencer par envisager les hypothèses les plus simples, et quand on ne comprend pas, ne pas sauter mécaniquement, même à demi, à la conclusion opposée à ce que disent les médias mainstream. Ces cadres noirs semblent à première vue des effets techniques (dont je n’ai strictement aucune idée), et faut vraiment voir des mensonges partout pour brandir le grand secret qu’on nous cache, franchement sur le coup, c’est ridicule. Justement, l’article que je t’ai mis en lien parle de cette défiance justifiée envers les institutions, qui produit une espèce d’hystérie de la conspiration qui n’a d’égal que l’hystérie de la dénonciation du « conspirationnisme » par l’establishment.

            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 septembre 2012 01:14

              Ces images floutées sur Mars, c’est encore un complot de la CIA. Voilà ce qu’on nous cache : http://coolinterestingstuff.com/wp-content/uploads/2012/08/aliens-on-mars.jpg


            • Aristoto Aristoto 4 septembre 2012 01:17

              Bah alors tu oses pas dire le « mot » infâme qu’on ne doit jamais prononcé ! Le chiffre du diable ! Le triple chiffre du diable !

              regardez moi par exemple les portes en bois à vitre facilement cassable pour évacuer l’air pollué propulsé dans des « cases loin d’être hermétique » ça me parait de toute évidence ou plutôt non ça ne me parait pas du tout évident c’est pour ça qu’il faudrait en discuter plus que ça et en débattre mais hélas ceci est interdis par les comploteurs sénile et narquois et très méchant aussi qui tire toutes les ficelles !

              ce qui ne m’empêche pas de reconnaitre en toutes les nation leur droit d’existence toutes sans exception et à souhaiter une paix concrète et durable entre les peuples !

              La nature instinctive du partage de l’homme le pousse parfois à ses divagations en petits groupuscules pour faire éclater la vérité universelle et libérer les peuples du joug de l’ignorance qui l’accables !

              Une brave bête qu’est cette entité !

              (tient ce soir justement il y avais le film Sphère sur la TNT avec Sharon Stone !...Non la forme sphérique des seins de cette dernière n’ont rien à voir avec le sujet traité du film !)


            • Aristoto Aristoto 4 septembre 2012 01:35

              On vit tout de même un moment critique avec cette mission !

              Imaginez qu’une trace vérifiable et concrète d’une vie bactérienne encore vivante soit trouvé dans le sous-sol martien par exemple !

              Enfin ça fouterai tout de même un sacré choc au prochain serment prêter sur la Bible du futur président tout de même  !

              Je veux dire ça serai une affaire facilement classable top secret et camouflet pour cause de « l’humain toujours trop immature pour connaitre ça » ou un truc du genre.

              Et sérieusement qui nous dis qu’aucune trace archéologique d’une ancienne civilisation intelligente sur mars n’a été trouvé et tenue secret par la NASA !

              Mince me vlà en train de comploter allez j’y vais me repentir de mon négationnisme et ma haine dois devant le talmude !


            • Aristoto Aristoto 4 septembre 2012 01:36

              désolé c’est de ma *haine de sois dont je voulais parler !


            • morice morice 3 septembre 2012 13:37

              et ça recommence : quand ce n’est pas la Lune, c’est Mars maintenant... c’est incroyable cette désinfo constante !! 


              les images proposées ont un CONTOUR Photoshop qui préfigure une mise en page postérieure sur le site, et non un quelconque masque (elles sont en double) : c’est le TRI celles proposées qui a été mal fait, c’est tout !

              vous espérez quoi voir ? des martiens ? tous verts ? avec 4 z"yeux ?

              • Soi même Soi même 3 septembre 2012 18:01

                Ta rates ta vocation, inspecteur Académique que tu auras du faire. Tu as la carrure et la suffisance !
                Ce qui est rigolos avec ce comique, quand il est pris la main dans le sac, il n’a pas le courage de reconnaître, par contre donné la leçon, il excelle !
                Belle démonstration de la sénilité, un cas pathologie qui bat la campagne !


              • PascalR 3 septembre 2012 14:03

                Les milliards et les millards dépensés pour aller farfouiller l’univers à des fins obscurs relève d’une véritable absurdité typiquement humaine.
                Pendant ce temps là, l’espèce humaine flingue sans vergogne la planète sur laquelle elle vit, prétextant parfois le manque d’argent.
                L’idée même d’aller explorer Mars sous-entend que l’Homme est intimement convaincu qu’à terme il rendra la Terre invivable, et qu’il convient donc de préparer une éventuelle colonisation de Mars.
                Mais pourquoi faire ?
                Et bien flignuer Mars !
                A moins que Mars n’ait déjà été flinguée par l’espèce humaine qui aurait alors, il y a quelques millions d’années, coloniser la Terre.
                Scénario de science-fiction ou simple oubli mémoriel d’une espèce qu’il faudra considérer à juste titre comme une véritable arme de destruction massive ?


                • jjwaDal jjwaDal 3 septembre 2012 14:54

                  Le budget annuel de la Nasa représente en gros le budget annuel consacré à la ventilation sur les bases de l’armée américaine répartis à travers le monde, le coût de la mission curiosity étant présenté comme équivalent annuellement au coût d’une vidéo par citoyen américain.
                  L’exploration de Mars est purement scientifique pour la raison simple qui est qu’en l’absence de ressources azotées suffisantes sur place (une histoire de champ magnétique aussi à résoudre) nous ne pourrons pas en faire une seconde Terre. Mars a beaucoup de réponses aux questions qu’on se pose sur le passé de la Terre, sur l’origine de la vie sur le sort des planètes telluriques, est un endroit facilement accessible pour essayer d’identifier une forme de vie extraterrestre (le principal responsable de l’instrument SAM sur curiosity disait la semaine passée pouvoir en théorie différencier du méthane d’origine « vivante » de méthane abiotique avec son instrument si la chance leur sourit un peu. Ce n’est pas rien. Il y a des économies plus urgentes à faire sur de nombreux postes mais le faire sur la recherche scientifique serait un peu suicidaire et triste. Pourtant ce que l’on fait déjà...
                  Sinon on a des (millions je pense) de km2 de surface martienne déjà photographiés avec une résolution de l’ordre de 30cm/pixel et un logiciel permet de les visionner (vous avez beaucoup de temps libre ?...). A cette résolution on voit à peu près tout et on a vu en effet beaucoup de choses. Aucun artefact de civilisation passée ou présente je le crains...


                • PascalR 3 septembre 2012 15:07

                  Pas tout à fait d’accord avec vous.
                  La conquête ou l’exploration spatiale relèvent plus souvent d’une guerre de pouvoir entre grandes puissances qu’une véritable recherche scentifique.
                  D’autre part, je préfère que nous investissions ces milliards dans une recherche dont la vocation serait de rendre la planète Terre plus vivable (pour elle et pour nous), sachant que la question obsessionnelle d’une possible vie extra-terrestre relève, de mon point de vue, d’une futilité sans utilité aucune.
                  Si on trouve une bactérie sur Mars, et alors ?


                • Aristoto Aristoto 3 septembre 2012 15:25

                  tient jjwaDal en parlant de champs magnétique est ce que d’un point de vue technique est on capable de retransformer ou booster le champs magnétique d’une planète ?

                  Pareil pour les voyages spéciaux est ce qu’il existe des prémices d’une technologie permettant de bloquer le bombardement de particules solaires et autre élément désagréables !

                  Comme ça à vue de nez je dirais un champs d’ondes contraires crées artificiellement mais moi et la physique, je sais pas bien si un champs magnétique peut contre un autre ?


                • Aristoto Aristoto 3 septembre 2012 15:30

                  à PascalR

                  Bah tu vois chacun son niveau d’humanisme !

                  Moi je n’en ai vraiment rien à carrer du pourrissement de la terre...ayant déjà réserve mon tique pour la mars futur terraformé smiley

                  Oui c’est assez brutal mais que voulez vous !


                • foufouille foufouille 3 septembre 2012 16:35

                  en theorie, la technique existe
                  comme le moteur


                • jjwaDal jjwaDal 3 septembre 2012 17:09

                  De nos jours des dizaines de millions de personnes doivent la vie (à défaut une qualité de vie et une longévité) à l’intégration dans la technique pour détecter précocément le virus du sida d’un composant (enzyme) trouvé dans une archéobactérie hyperthermophile découverte auparavant. Si on n’avait pas débloqué un budget ridicule pour chercher des formes de vie dans des endroits ou en pensait ne pas en trouver (bien trop chaud) on se serait privé de cette technique cruciale.
                    Curiosity peux répondre avec un peu de chance à la question d’une vie passée sur Mars, le site est bon pour ça. Il ne trouvera pas de bactéries sans doute. Si on en trouvait le potentiel en biologie et médecine d’un autre langage utilisant des bases différentes pour faire du vivant serait incommensurable et donc on peut imaginer ce qu’on veut. Un langage identique poserait la question d’une contamination de l ’environnement terrestre précocément par cette planète et donc d’une origine commune aux deux vies...


                • jjwaDal jjwaDal 3 septembre 2012 17:59

                  @Aristoto (15h15)
                  Je dirais non à la première question et oui pour la seconde (le bouclier anti-radiation) mais l’internet connais bien plus sur le sujet que moi...


                • Aristoto Aristoto 3 septembre 2012 18:19

                  « en theorie, la technique existe
                  comme le moteur »

                  Quel moteur ?

                  Moi j’avais pensé à quelques coup explosion atomique dans le noyau ou quelques choses du genre qui peut influé sur le champs magnétique

                  Sur internet nos grand auteur de SF ont apparemment penser à la terraformation « extérieur » des planète mais l’activité du noyaux ne semblait pas les intéressés plus que ça !!


                • Aldous Aldous 3 septembre 2012 19:02

                  des bombes atomiques dans le noyeau ?


                  Fiction irrealiste. il faudrait progresser dans des couches soumises a de telles pressions et de telles temperatures que les pauvres bombinettes seraient vite dissoutes dans la masse.

                  Et si en depit de ça si on tentait de forer assez profont, on aurait vite un probleme, au mieux comme la pollution du golfe du mexique par BP ou le volcan de boue qui inonde l’ile de Java et qui pourrait bien continuer a le faire pendant 30 ans !

                  http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/895743/2009/06/18/Le-volcan-de-boue-indonesien-en-eruption-pendant-encore-30-ans.dhtml

                  Si on fore encore plus profont, c’est un volcan tout court qu’on risque bien de creer.

                  Bref, le noyeau est bien tranquille, personne n’ira l’enquiquiner.



                • Aristoto Aristoto 3 septembre 2012 19:14

                  Et qu’en est il de la mutation ! Le corps peut t il muter de façon favorable à résister au bombardement de particules ! Est ce qu’un jour nous découvrirons que les radiation de centrales nucléaire sont bien plus bénéfique que nuisibles ?


                • Aristoto Aristoto 3 septembre 2012 19:19

                  Oui je me rends compte que je suis à la limite de la provocation ( surtout en ses temps ci : RIP fukushima !) mais c’est une vrai interrogation que je me pose !Combien d’autre choses nous pensions négative pour l’être avant de se rendre compte de l’autre coté utile de la chose !

                  Je sais pas moi......

                  ....

                  Je cherche .... !

                  ... !

                   smiley


                • foufouille foufouille 3 septembre 2012 20:38

                  "Pareil pour les voyages spéciaux est ce qu’il existe des prémices d’une technologie permettant de bloquer le bombardement de particules solaires et autre élément désagréables !"
                  la theorie existe
                  pour la terraformation, la sf a fait le tour aussi
                  un champ de protection pour mars, ca ferait un sacre paquet de jus
                  tout dependrait du noyau et si on peut le redémarrer


                • Aristoto Aristoto 4 septembre 2012 01:26

                  Donc il est tout à fait possible qu’une technique de contrôle de champs magnétique puissent être mise en place un jour !

                  De tout façon on est même parvenue à établir des théorie pour le voyage dans le passé ( c’est le plus intéressante le passé faut pas trop prêter attention à ce qui se dit dans Minority Report ) : celle avec l’étirement de l’espace par des cordes cosmique jusqu’à crée une dilatation de l’espace temps et bla bla bla ( j’assume mon niveau )


                • pens4sy pensesy 3 septembre 2012 14:10

                  Le Big Bang, naissance de notre Univers, est supposé avoir eu lieu il y a 15 milliards d’années.

                  D’après nos scientifiques, Mars se serait formée il y a environ 4,6 milliards d’années.

                  En même temps que la Terre (a peu près).

                  Homo Sapiens Sapiens est référencé apparaitre il y a environ 200.000 ans.

                  L’apparition, controversée, d’une civilisation avancée sur Terre est estimée entre 10.000 et 3.000 ans avant JC.

                  Si on considère que nous observons l’Univers a travers des télescopes depuis seulement quelques centaines d’années, est il idiot de penser que Mars a été peut être habitée ? A un moment donné ?

                  Doit-on seulement considérer que c’est un fantasme ? Ou un mythe ?

                   


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 septembre 2012 01:19

                    C’est le moment de lire ou relire les « Chroniques Martiennes » de Ray Bradbury.

                    Une lecture indispensable.


                  • jjwaDal jjwaDal 3 septembre 2012 14:13

                    Un peu léger pour une mission dont le potentiel est énorme. Concernant les couleurs martiennes il faut dire qu’elles posent un vrai problème pour des raisons explicables. En base le ciel est bleu d’un bleu profond (semble-t’il car on a pas bien étudié les atmosphères sans azote/oxygène avec CO2 majoritaire) avec le bémol de la sous-saturation dû au fait qu’on a au sol de l’ordre d’un pour cent de la pression terrestre. Se souvenir aussi que la composition de l’atmosphère est très différente et surtout qu’elle est en permanence plus ou moins chargée de poussières d’une couleur pouvant varier de l’ocre au caramel en passant par le rouge/orangé et qu’elle varie dans le temps parfois à l’échelle de quelques heures. Or la rétrodiffusion de la lumière par ces particules change inévitablement sa couleur et quand vous éclairez un sol avec une lumière de « couleur » variable vous avez un rendu différent.
                      On a dû mal à imaginer un soleil se levant autour d’un halo bleuté et au fur et à mesure qu’on monte le regard vers le zénith basculant vers du violet puis un noir d’encre à la verticale et les étoiles en l’absence de « cirrus » de haute altitude.
                      La Nasa peut donc donner les couleurs que verraient un astronaute à travers la vitre de son casque mais c’est souvent bien plus utile de donner l’aspect qu’on verrait sous lumière blanche et ça peut alors donner une couleur de ciel atypique.
                    En résumé le même paysage peut avoir des couleurs différentes à des moments différents et on l’a vu en observations astronomiques avec des résolutions différentes (Mars la rouge pour Hubble et caramel pour MRO par ex).


                    • alex 3 septembre 2012 23:44

                      "De nos jours des dizaines de millions de personnes doivent la vie (à défaut une qualité de vie et une longévité) à l’intégration dans la technique pour détecter précocément le virus du sida d’un composant (enzyme) trouvé dans une archéobactérie hyperthermophile découverte auparavant."

                      De quoi parlez vous ? De détecter le VIH ? Pourriez vous écrire vos sources s’il vous plaît ?


                    • jjwaDal jjwaDal 4 septembre 2012 06:55

                      @ alex

                      Pour détecter de très faibles traces de matériel génétique on utilise une technique (PCR, réaction de polymérisation en chaine) qui pour être rapide avait besoin d’un enzyme fonctionnant à haute température (+70°C) qui avait été mis en évidence sur un microbe vivant à haute température (100°) dans des sources chaudes 16 ans avant que le (futur)prix nobel Karren Mullys découvre la PCR en 1985. C’est de l’histoire récente et internet regorge de sources. J’ai juste un peu de mémoire mais la lecture de ce modeste document atteste de mes propos par ex...


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 septembre 2012 14:58

                      Scoop ! " des traces de pneu Michelin découvertes sur Mars. Incrodiable n’est ce pas ... ?
                      Et quelle claque pour le géant étasunien Bridgestone, produit essentiellement en Asie !


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 septembre 2012 01:36

                        Si, en 1889, on avait dit à André et Édouard Michelin que leurs pneus traceraient un jour des traces sur la planète Mars, ils nous auraient ri au nez avant de nous foutre dehors.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 septembre 2012 01:38

                        Cor.

                        « ...traceraient un jour des sillons sur la planète Mars... »


                      • mortelune mortelune 3 septembre 2012 15:11

                        Pendant que les étasunistes nous font lever les yeux au ciel pour y voir je ne sais quoi de nouveau, leurs banquiers baissent les yeux sur nous. Dans tous les cas je préfère regardez les étoiles les nuits sans lune que regarder un robot se ballader sur un écran de télé. 

                        Les canaux d’irrigation sur mars ne valent pas ceux que nous pourrions construire dans quelques pays désertiques pour la gloire de l’humanité et la sauvegarde de populations qui valent bien quelques petits bonhommes verts hypothétiques. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julien Reynaud


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès