Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Des études sans intérêt sur les OGM au secours des multinationales de (...)

Des études sans intérêt sur les OGM au secours des multinationales de biotechnologies (1)

Une dépêche AFP récente nous informe des résultats d’une étude scientifique sans intérêt, menée en Grande-Bretagne, et répétition d’une étude déjà menée il y a un an aux Etats-Unis, censée démontrer que les OGM agricoles sont utiles.

Aussi, des tomates ont été modifiées génétiquement pour les enrichir en anthocyanines, des antioxydants de la classe des flavonoïdes. Ces tomates ont été données à des souris présentant l’absence d’un gène protecteur contre certaines tumeurs. Le résultat de l’étude indique que le groupe témoin de souris ayant été nourri avec ces tomates GM aurait vécu plus longtemps statistiquement que les groupes témoins nourris sans tomate ou avec des tomates dites "normales".

Mais selon la dépêche, l’étude est un fiasco tout comme celle déjà menée aux Etats-Unis avec des tomates enrichies en lypocène. "Nous ne savons pas comment ça marche, et il est improbable que ces données s’expliquent par les seuls antioxydants", a reconnu Marco Giorgio, de l’Institut européen d’oncologie. "De plus, nous n’avons pas pris en compte d’éventuels effets toxiques, donc je dirais que nous sommes très loin d’envisager un essai sur des humains". La FDA avait également reconnu il y a un an, qu’il est improbable que la consommation de tomates enrichies en antioxydant soit utile dans la lutte contre le cancer. Cette étude portant sur des tomates enrichies en antioxydant avait en effet déjà été menée aux Etats-Unis, ne présentant ainsi aucune nouveauté.

On peut alors se questionner sur l’utilité de mener des recherches coûteuses et longues sur la modification génétique de légumes courants pour les enrichir en tel ou tel nutriment, alors que la biodiversité alimentaire contient en elle-même déjà de nombreux végétaux présentant toute sorte de caractéristiques nutritionnelles intéressantes. Ainsi, pourquoi ne pas mener des études sur des régimes à base d’aliments déjà reconnus être riches en antioxydants ? En effet, les anthocyanes, considérés dans cette étude, sont également présents dans un certain nombre de végétaux tels que : myrtilles, mûres, raisins noirs, aubergines, prunes, bleuets (airelle bleue du Canada), mauves, etc., nous apprend l’encyclopédie en ligne wikipédia.

Et de nombreux antioxydants utiles sont également présents dans de multiples produits végétaux cultivés par l’homme. L’intérêt de préserver une biodiversité alimentaire forte, et des aliments de qualité, non pollués chimiquement et ne présentant pas de modifications industrielles dont l’impact au long terme et les effets collatéraux sont inconnus, comme ceux des OGM agricoles, semble bien plus primordial que des expérimentations sur des légumes comme les tomates, qui ont en l’espace d’un siècle complètement régressé d’un point de vue nutritionnel à cause des modes de sélection et de production intensifs de l’agriculture chimique, et dont la qualité est principalement basée sur l’uniformité de leur forme et l’absence de défauts de croissance ou de manutention, critères agroindustriels qui ne tiennent nullement en compte leurs propriétés nutritionnelles.

Il semble ainsi tout à fait révélateur qu’aujourd’hui les chercheurs s’intéressent dorénavant aux propriétés nutritionnelles des OGM agricoles brevetables, alors que celles des légumes et céréales courantes cultivées de manière conventionnelle n’ont jamais été véritablement au centre des préoccupations agronomiques modernes, toutes tournées vers la rentabilité et la productivité maximale des cultures, et non vers leur qualité attendue par des consommateurs de plus en plus nombreux et vigilants quant aux modes de production agricoles.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Napakatbra Napakatbra 28 octobre 2008 12:57

    ...

    Intéressant de voir que cette dépêche arrive le lendemain de l’annonce des réunions européennes secrètes qui visent à imposer, de force, les OGM en Europe...

    Lire : "Union Européenne : des réunions secrètes pour faire passer les OGM en force"

    ... Sur LMOUS


    • Trashon Trashon 28 octobre 2008 13:47

      "On peut alors se questionner sur l’utilité de mener des recherches coûteuses et longues sur la modification génétique de légumes courants pour les enrichir en tel ou tel nutriment"

      Hé bien...., en fait.., maintenant qu’ils ont trouvé le gène de l’antioxydant, ils n’ont plus qu’à découvrir ceux du goût , de l’odeur et de la texture des tomates d’autrefois afin de les injecter dans les immondes saloperies insipides qui se conservent 3 semaines hors réfrigérateur ........ smiley


      • foufouille foufouille 29 octobre 2008 12:37

        ca c’est ben vrai, faudrait qu’ils cherchent le gout
        dommage que ca existe deja, donc non brevetable


      • Lapa Lapa 29 octobre 2008 10:22

        ah le tract bimensuel d’anti OGM info.


        • Anti-OGM.info Anti-OGM.info 29 octobre 2008 12:13

          Monsieur, vous préférez peut-être lire ou écouter les informations de la télé ou des médias sponsorisés par l’industrie. Rien ne vous oblige à lire ces articles et Anti-OGM.info est un travail bénévole citoyen fait de manière complètement indépendante, proposant des articles d’information et de réflexion sur une question importante et de société.

          Libre à vous de prendre à la légère de telles questions, et de considérer cela comme de la propagande ou un tract, ce qui n’est pas le cas, où alors vous ne savez pas lire ou n’avez même pas lu l’article et les autres.

          La rélfexion et l’intelligence critique ne sont malheureusement pas les choses les mieux partagées par les citoyens de nos sociétés, ce qui est fort regrettable, car si cela était le cas, il n’y aurait nul besoin de tenir un tel blog, ce qui n’est pas fait non plus de gaieté de coeur, mais qui demande un investissement personnel sans aucun intéressement de retour.

          Dans une société aussi pourrie et corrompue que la nôtre, notamment par la politique, il n’y a de toute façon pas grand chose à attendre de plus que ce genre de cataloguage ou réflexion.

          Mais si les articles permettent à quelques personnes non encore concernées ou informées par ces questions, et elles sont des millions, à se responsabiliser un peu plus par rapport à la criminalité industrielle agricole, sociale, et environnementale du monde actuel, alors l’effort n’aura pas été vain.


        • totof 18 novembre 2008 17:37

          Mais je suis outré nom d’une pipe smiley ! on se paye notre tête pour enrichir les multinationales ! je ne mangerai plus de maïs géant vert !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès