Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Des robots coréens de la taille d’un grain de riz

Des robots coréens de la taille d’un grain de riz

La robotique ne cesse d’être au cœur de l’innovation sud-coréenne. En témoigne encore le dernier robot développé par une équipe de chercheurs : un micro-robot mesurant cinq millimètres de long pour un millimètre de large, capable de...

La robotique ne cesse d’être au cœur de l’innovation sud-coréenne. En témoigne encore le dernier robot développé par une équipe de chercheurs : un micro-robot mesurant cinq millimètres de long pour un millimètre de large, capable de se déplacer dans les veines du corps humains et d’aller déboucher les conduits. Park Jong-Oh, chercheur à l’Université nationale de Chonnam, en charge de l’équipe ayant développé le micro-robot, s’est félicité hier d’avoir réussi la première expérience sur un être vivant (un cochon).
 
De nombreuses équipes de chercheurs à travers le monde cherchent depuis des années à développer ce type de robots microscopiques capables de se déplacer dans le corps humain. En témoigne le film de 1987 Innerspace de Dennis Quaid, film prophétique pour certains scientifiques… Expérience réussie donc pour la première fois dans le monde sur un être vivant. Lors de l’annonce hier, Park se montrait plus que fier de son invention : « Le système de contrôle et de navigation, qui nous permet de diriger le robot dans n’importe quelle direction et de contrôler visuellement ses déplacements en temps réel, est une technologie qui contribuera fortement au développement du monde de la médecine-robotisée dans le futur ».
 
Ce type de robots pourra en effet permettre de créer de nouveaux traitements pour les maladies cardiovasculaires. Avec un diamètre d’un millimètre, ce micro-robot est idéal pour accéder aux artères coronaires qui mesurent en général 2 millimètres de diamètre. Si l’expérience a été réussie dans le corps d’un cochon, ce micro-robot ne devrait cependant pénétrer l’organisme de l’être humain que d’ici une dizaine d’années.
 
Le robot mis au point par l’université de Chonnam faisait partie d’un des projets mis en place par le ministère de l’économie et du savoir en 2007, qui a créé un fonds de 17.8 millions de dollars pour sept ans destiné à la création de ce type de robots. D’après les tests sur cochon, le micro-robot est capable d’avancer à une vitesse de 50 millimètres par minute, soit automatiquement en lui ordonnant de se rendre à un point donné, soit manuellement grâce à un ordinateur de contrôle. Une fois arrivé dans l’artère bouchée, il perce le « bouchon » grâce à son foret dont la vitesse est de 1 800 tours par minute. Il pourra également être capable d’injecter des médicaments directement dans le sang si nécessaire.
 
Bienvenue en Corée du Sud
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • tinga 18 mai 2010 11:30

    Merci d’employer le terme de micro robot, plus approprié que celui de nano robot souvent employé de manière abusive pour des objets de cette taille( ou de l’ordre du 1/10 de mm). L’innovation technologique viendra de plus en plus d’Asie, il faut s’y habituer. 


    • Ploucman 18 mai 2010 13:45

      De même pour microscopiques => qui ne peut être vu a l’œil nue... 
      un millimètre se voit a l’œil nue ...
      bon ok je taquine ;)


    • slipenfer 18 mai 2010 13:26

      Je vais plus au resto chinois, trop risqué, déja qu’ils mettent des robots qui tournent à 1 800 tours par minute dans le cul des cochons.
       vla ty pas qui zon inventé le riz éléctronik ! smiley

      kon essai d’ abords vos bidule sur Roselyne Bachelot



      • Marc Bruxman 18 mai 2010 14:02

        Belle inovation, cela va changer des opérations à coeur ouvert, offrira plus de confort au malade, une convalescence plus rapide et cela économisera des millions d’euros à la sécurité sociale.

        Chouette si ca devient réalité, on va pouvoir bouffer comme des porcs du bien gras, il suffira de se faire nettoyer par le robot une fois tous les 5 ans et ce sera bon.

        A terme, quand les robots seront plus miniaturisés, il sera chouette de pouvoir avoir un robot qui fait des analyses sanguines en permanence et les transmet par ondes radios à un ordinateur. Dommage que l’on ne puisse pas y stocker un gros stock de médicaments à bord, cela permettrait de déclencher immédiatement la réponse. Si on peut donner une adresse IP au robot, celui ci pourrait communiquer avec un service de médecine et en fonction de vos analyses, la réponse est automatiquement déclenchée.

        Comme quoi, quoi qu’en disent les écolos et autres arriérés biobos, il n’y a que par la technologie que l’on peut améliorer le sort de l’homme. Il faudra vous y habituer ! ! !


        • slipenfer 18 mai 2010 14:35

          Robot ouvrier : lien
          usine qui fabrique des robots ;lien
          Les robots tueurs de l’armée américaine :lien

          5 raisons qui feront des robots nos ennemis :Lien

          Bientôt dans la presse (un robot mange un SDF par erreursmiley



          • boris boris 18 mai 2010 21:37

            Pour le flicage c’est top !

            Bienvenue dans le « meilleur des mondes » .


            • groy 19 mai 2010 10:04

              C’est tout à fait mon avis.
              Ces choses ont un potentiel assez effrayant pour espionner ou tuer.

              Et je doute que le commun des mortels y ait accès pour se soigner. Ce sera vendu très cher, puisque miraculeux.


            • franc 19 mai 2010 17:05

              je suis fasciné par les robots et les avancées technologiques en général et très heureux de cela pour le progrès humain --------------------------------mais en même temps entre les mains des tyrans cette avancée technologique fait ausi peur


              puisse l’avancée morale progresser en même temps que l’avancée scientifique


              • Mougeon Mougeon 24 mai 2010 06:18

                Ne pas mettre ce robot dans les mains de nos « hommes » politiques actuels, car ils risqueraient de le détourner de sa fonction initiale.

                Quelques exemples
                 :
                Education : 220 000 euros par an pour surveiller l’opinion

                "Je serai servile avec les puissants, ignoble avec les faibles"

                Gendarmes à la maternelle : délinquant à trois ans

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès