Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Développer ses ventes sur Internet : l’e-mail marketing

Développer ses ventes sur Internet : l’e-mail marketing

Parmi les différents leviers de business sur Internet, l’e-mail marketing figure parmi les plus puissants et les plus aisés à comprendre. Puissant parce que l’on n’est guère sur Internet sans avoir d’adresse e-mail et que l’e-mail figurait jusqu’à il y a peu en tête des usages du Web ; aisé à comprendre car c’est le frère cadet du publipostage.

Pour autant, le succès d’une campagne d’e-mail marketing passe par la maîtrise de nombreux paramètres, la plupart spécifiques au Web.

Une campagne d’e-mail marketing, c’est l’envoi par e-mail d’un message à une population donnée. Dans cet article, je ne traiterai que des e-mails commerciaux selon un modèle économique à la performance (CPA).

Comment cela se passe-t-il ? Généralement, vous louez un fichier d’adresses e-mail opt-in à un courtier (ou broker). Vous lui fournissez votre création e-mail, qu’il se charge d’envoyer (on parle de routage). Parce que rémunéré à la performance, il place sur la page de confirmation de commande de votre site un marqueur qui permet de compter les ventes. Il suit également attentivement, au moyen de son logiciel de routage, le comportement des récepteurs de l’e-mail (combien le reçoivent, l’ouvrent, etc.).

Il y a sur le marché plusieurs fichiers de centaines de milliers d’adresses louables à la performance. Si l’on ajoute que l’impact commercial d’une campagne ne dure guère au-delà de trois ou quatre jours, on comprend que l’on a là un moyen rapide, puissant et maîtrisé d’acquérir des centaines de clients.

Mais beaucoup en ont abusé, et pas seulement les spammeurs, ce qui explique la baisse chronique des performances de l’e-mail marketing. C’est à tel point qu’en louant un fichier de cent mille adresses, vous pouvez bien ne vous retrouver qu’avec une centaine de ventes. À cela il faut ajouter des coûts d’acquisition, modèle au CPA oblige, qui peuvent être élevés et que tous les marchands ne peuvent se permettre.

Réussir une campagne d’e-mail marketing requiert la maîtrise de nombreux paramètres. En premier lieu, l’offre commerciale, qui doit être avantageuse, ciblée, personnalisée et proposée au bon moment. Le jour de routage joue un rôle. L’objet de l’e-mail doit être rédigé avec soin : mal rédigé, c’est un e-mail qui n’est pas ouvert voire même un filtre anti-spam qui se déclenche.

La création graphique joue un rôle clé : c’est elle qui détermine le prospect à cliquer pour visiter votre site. Elle doit aussi tenir compte de paramètres techniques, comme le fait que certains webmails bloquent les images (Gmail…) ou qu’ils affichent le message tronqué (Outlook…). J’ai dit site, quoique je préconise la landing page ; dans les deux cas, il faut bien sûr réunir les conditions pour un achat rapide et confiant.

Dans tous les cas, la règle d’or est "tester et mesurer" : tel échantillon d’adresses contre tel autre, l’objet, la création, le jour d’envoi, la landing page, la repasse… Voici un tableau résumant la chose.

Parmi les principaux acteurs opérant à la performance, on trouve Come & Stay, Ad Lead, Mediastay et Base & Co : je les ai pratiqués (sauf le dernier, qui a bonne réputation) et ils savent faire. Je citerai également PowerSpace, l’agence d’un camarade entrepreneur, ancien de Cdiscount et de VistaPrint.

En résumé, l’e-mail marketing est assurément un des leviers-clés d’une stratégie d’e-marketing. Toutefois, il y a depuis quelques années une tendance de fond à recruter des adresses e-mails pour constituer sa propre base de prospects (lead generation) que l’on travaille ensuite (lead nurturing) à leur conversion en clients.
 
Post scriptum
Les ressources sont abondantes. En voici deux :

Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 mai 2009 18:37

    article que je trouve intéressant pour comprendre comment il faut faire pour une boutique en ligne. 


    • Moristovari Moristovari 30 mai 2009 23:05

      Article sur les rouages de la publicité avec ce petit coté non-avouable de publicité personnelle qui en fait tout le charme. Quand au fond de l’article, retenons juste que sous le vocabulaire fort spécialisé, une seule idée fondamentale : l’endoctrinement des masses. Aujourd’hui on appelle ça « marketing » ; Goebbels aurait adoré.


      • morice morice 31 mai 2009 09:23

        publicité éhontée pour une entreprise ; c’est un publi-reportage. Moristovari, alias McLeon, alias... bref, ça continue...


        • morice morice 31 mai 2009 09:35

          ce pourquoi l’auteur nous prend : des singes.


          exemple du fliux qu’il a lui même généré..

          The Palermo Project
          « Blogue d’un projet qui va faire date online et… offline »

          faire date ?? ah ah ha !!!

          Le déclicmars 12, 2008

          C’est à Palerme, où j’ai passé les fêtes de fin d’année, que le déclic s’est produit. Ce n’était plus seulement une idée avec laquelle je jonglais mais un germe de projet, un but capable d’aimenter et d’exalter mes facultés.

          imbu de lui-même avant tout, l’auteur...

          il eût passé ses vacances à Bezons que la face du monde eût été changée, c’est sûr..


          • anomail 31 mai 2009 20:34

            Si vous ne souhaitez pas que votre boite email devienne une poubelle au même titre que votre boite postale réelle, voici une contre-mesure efficace contre la publicité, fût-elle ciblée.

            Allez vous inscrire sur le site www.spamgourmet .com

            Imaginons que vous vous soyez enregistré avec le pseudonyme TOTO.

            TOTO@spamgourmet.com est maintenant une redirection vers votre boite email habituelle.

            Quelques temps plus tard vous vous rendez sur un site qui pour une raison ou une autre vous demande une adresse email (souvent pour vous inscrire).

            A l’aide de spamgourmet, vous allez créer à la volée un adresse spéciale et unique pour ce site, sous la forme :

            nom_du_site.validite.TOTO@spamgourmet.com

            ’validite’ étant ici le nombre d’email que l’on pourra vous envoyer au travers de cette adresse de redirection.

            Exemple avec me site duchmoll.com :

            duchmoll.5.TOTO@spamgourmet.com

            Le site duchmoll ou ses partenaires pourront donc vous envoyer 5 emails (y compris la confirmation d’inscription) avant que l’adresse ne se détruise.

            Conclusion :

            - si duchmoll.com vous spamme, il ne pourra pas le faire longtemps.

            - si vous recevez un email de tartempion.com ayant pour destinataire duchmoll.5.TOTO@spamgourmet.com, vous saurez que c’est duchmoll.com qui a vendu votre adresse, et éventuellement prendre les mesures nécéssaires si ce n’était prévu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès