Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Dieu le père en pétard ?

Dieu le père en pétard ?

Y’a de quoi... Figurez-vous que les Homo Sapiens Sapiens commencent à fabriquer de la matière vivante "from scratch"... Eh oui, vous avez bien lu !... C’est de la "biologie synthétique"... Un nouveau domaine d’activité promis probablement à un brillant avenir... (Gates s’y intéresse...).
On comprend que Dieu le père voie cela d’un très mauvais oeil, lui qui est le seul habilité à créer de la matière vivante dans notre civilisation judéo-chrétienne...
Cela étant, la chose nous a quand même pris quelques dizaines de milliers d’années pour en arriver à ce point... Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous ne sommes pas des rapides... Alors que si l’on en croit la Genèse, il aurait suffi de quelques heures à Dieu le Père pour le faire... (il a dû faire Polytechnique, c’est pas possible autrement...)
La semaine dernière a eu lieu à San Fransisco la 1ere conférence dans ce domaine : The Life Engineering Symposium. Rien n’a filtré sur le web jusqu’à aujourd’hui, à part le programme...
Sa lecture en dit long. Notamment le "injecting life with computers" laisse perplexe.

En quoi consiste la biologie synthétique ? Eh bien, c’est très simple.. On joue au Lego avec des bouts d’ADN... Vous savez ? le truc qui stocke les informations nécessaires à la matière vivante pour se reproduire (un machin, que dans un instant d’égarement, Dieu le père a fabriqué sur son établi...)
Pour quoi faire ce lego ? Des tas de choses : des ordinateurs biologiques (déjà presque au point en Israël), des nouveaux types de médicaments (ou de virus), et d’autres bricoles beaucoup plus complexes que la matière vivante d’aujourd’hui... En ce sens, c’est très différent du clonage où l’on ne fait que copier un modèle existant en reproduisant artificiellement le processus de création... L’idée de base ici, est de décomposer une ou plusieurs cellules en ses composants unitaires, et de les recombiner autrement...
Craig Venter, qui a participé à la définition du génome humain, a ainsi l’intention de créer un nouvel organisme vivant qui fabriquerait de l’énergie à base d’hydrogène ou d’éthanol... (si en plus ce nouvel organisme prenait la forme d’un chien : cela serait super on pourrait l’emmener en voiture et le raccorder directement au réservoir...)
Les chercheurs de l’Université de Berkeley en Californie viennent d’obtenir, quant à eux, 43 millions de $ de la fondation Bill et Melinda Gates pour fabriquer un médicament contre la malaria, en tripotant le matériel génétique du E. coli bacterium et en le recombinant avec des bouts d’ADN d’un ver que l’on trouve dans les arbres, le tout saupoudré d’une pincée de levure ! (mais où vont-ils chercher tout cela ?)
"We are building parts, that can be assembled into devices, that can be turned into systems". Qu’on se le dise !
On peut être chercheur américain, on n’en est pas moins entrepreneur...Et quelques start-ups se sont créées avec pas mal de sous en capital risque...
Ainsi Codon Devices (13 millions de $ : pour fabriquer de nouveaux types de microbes qui eux-mêmes fabriqueront de nouveaux médicaments). Synthetic Genomics, etc.
Cela laisse perplexe, n’est-ce pas ?

L’Homo Sapiens Sapiens qui se croit aujourd’hui le nec plus ultra de la Création (surtout s’il a fait l’ENA), ne l’est peut-être pas...De quoi nous rabattre le caquet...
Darwin (un pote à Dieu le Père ?) avait perçu les mécanismes de l’évolution de la matière vivante qui a dû s’adapter dans le temps en fonction d’accidents climatologiques, cosmiques, telluriques, etc... La famille des Hominidés ne date que de 7 millions d’années sur cette Terre... L’Homo Erectus (grand-père) que de 2,5 millions d’années... Et son petit-fils, à savoir nous (Homo Sapiens Sapiens) que de 100.000 ans environ... La Nature nous a bricolés. Maintenant c’est l’Homo Sapiens Sapiens qui va se bricoler lui-même...
Cela risque de ne pas être triste. Je pense que Dieu le Père va regarder tout cela sur son Home Cinéma avec un certain intérêt... Du grand spectacle...


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Bergamote 29 août 2005 20:24

    J’ai entendu il y a quelques temps Daniel Mange directeur du laboratoire des systèmes logiques à l’EPFL (CH) et auteur de « Informatique et biologie. Une nouvelle épopée », aux Ed. Favre.

    Ses recherches vont dans une autre direction. Il parlait lui d’une biologisation de la technologie qui consiste à faire « pousser » des produits artificiels comme la vie procède, des produits capables d’apprendre, de s’auto-réparer, de s’auto-reproduire, d’évoluer. Il parlait de formes de vie commençant à apparaître dans le minéral.

    Et il demandait : que se passera-t-il lorsque, dans 10-30 ans, prendra forme un réseau de neurones artificiels aux mêmes dimensions et capacités que le cerveau : 100 milliards de neurones capables de 10 000 connexions avec ses voisins immédiats ? Doté de censeurs et d’actuateurs capables de sentir le monde et d’y réagir ? L’émergence d’une conscience artificielle ? La grande difficulté consistera alors à couper le courant de son ordinateur implorant la vie !

    Remarques perso :

    Homo sapiens sapiens est-il le but, l’aboutissement, l’accomplissement de l’évolution ? Prétentieux de le croire ! Ce que nous observons c’est une formidable poussée de l’intelligence et de la conscience, poussée qui va s’accélérant de manière vertigineuse. Sapiens sapiens n’est peut-être qu’une étape vers quelque chose qui nous dépasse et que nous ne pouvons imaginer.

    Sapiens sapiens va-t-il se bricoler lui-même... ou bricoler son successeur ? Le travail a commencé avant lui et sans lui, il se pourrait bien qu’il ne soit qu’un instrument, artisan sans le savoir d’une oeuvre qui le dépasse et qu’il ne peut concevoir.

    C’est là que Dieu le Père - pourquoi pas le nommer ainsi - retrouve toute sa place smiley


    • (---.---.97.162) 30 août 2005 06:17

      En réfléchissant depuis quelques temps à tout cela, il me semble que l’on s’oriente vers ce que vous décrivez... Homo Sapiens Sapiens n’est peut-être qu’une étape...


      • nico (---.---.28.2) 30 août 2005 10:01

        artisan sans le savoir d’une oeuvre qui le dépasse et qu’il ne peut concevoir.

        Voila une reflexion purement agnostique.

        Douglas Hoffstadter faisait un parallele entre les « raisonnements mecaniques » d’une machine et le raisonnement humain. A la difference de la machine, l’esprit humain est capable de « sortir du système », c’est à dire de réaliser une sorte de meta-raisonnement. L’ordinateur ne fait que calculer. Le cerveau calcul/raisonne, mais est également capable de raisonner a propos même de son calcul. (Si quelqu’un vous demande de partir de 1000 et de lui soustraire continuellement 1 jusqu’a atteindre 2000, vous allez très vite vous rendre compte qu’effectuer ce calcul est stupide et arrêter ; l’ordinateur, non.) Le fait de se bricoler soi-même comme il est dit dans dans l’article, me parait dans la nature humaine.


        • Billaut (---.---.97.162) 30 août 2005 10:13

          c’est vrai ce que vous dites... la machine ne sait pas qu’elle fait des calculs, alors que nous nous en avons conscience... mais on peut reprendre ce raisonnement et nous l’appliquer... avant Galilée nous savions que nous étions le centre du monde... et aprés Galilée nous savions que nous étions perdu dans l’espace sidéral.. notre conscience est basée sur des organes sensoriels extrêmement ténus... prenez un crayon de bois... vous avez conscience que c’est un crayon... mais étirez le de la terre au soleil de façon homothétique... vous allez voir les atomes du crayon qui seront éloignés les uns des autres de 1m (avec votre système de vision d’aujourd’hui..) Question auriez vous toujours conscience que c’est un crayon ? L’Homo Sapiens Sapiens est trés limité... il est peut-être aujourd’hui le roi de la Création... mais demain ? La nature nous a doté d’assez de neurones pour avoir une certaine conscience de ce qui nous entoure... mais pas assez pour Comprendre le fond des choses... C’est pour cela que nous avons inventer mythes divers, voire religions... etc..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès