Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Earthship : Le vaisseau de la terre, la maison du futur

Earthship : Le vaisseau de la terre, la maison du futur

Un earthship est une habitation destinée à l'autoconstruction, dans le but d'édifier des logements respectant la nature à moindre coût tout en étant autonome des énergies fossiles, en se basant sur la récupération et le recyclage de matériaux.

Le promoteur des earthships est un architecte américain, Michael Reynolds. La première communauté, créée sur ce principe, est au Nouveau-Mexique, à Taos, sur un terrain de 640 hectares.

Les constructeurs reprennent des techniques utilisées depuis longtemps comme les murs en torchis ou en chaux. La vie de tous les jours au sein de ces earthships se fait elle aussi en adéquation avec la nature, le but étant l'autosuffisance. Les eaux de pluie sont récupérées, l'énergie est produite à l'aide de panneaux solaires, on utilise souvent des toilettes sèches, une serre est intégrée et utilise les eaux usées pour faire pousser des plantes comestibles, etc.

Le film Garbage Warrior retrace la vie de son inventeur ainsi que de la communauté qui l'entoure.

earthship.com pour en apprendre plus sur le concept, le tout en anglais.

solutionera.com est le site d'une association québecoise qui propose informations gratuites en français et formations payantes.

L'association habite ta terre organise depuis 2011 des projets en France et ailleurs de construction de earthships.

Pour finir, un article de présentation du concept par Mr Mondialisation.

eartship brighton
earthship interior
earthship room
earthship schema
earthship water
earthship rubber
earthship construction
earthship night


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 13 octobre 2015 11:24

    Well...how much for this house... ?


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 octobre 2015 12:27

      C’est joli, mais par forcément adapté à tous les climats aussi.


      Essayez donc de profiter du solaire en Bretagne ou en Picardie...

      • MKT 13 octobre 2015 14:12

        @Mmarvinbear
        Et bien justement il y en a une en Basse Normandie à Ger.
        On peut séjourner dans cette maison qui fait gîte/chambre d’hôtes.
        Je ne sais pas si les nouveaux propriétaires ont amélioré la ventilation mais les commentaires relatifs à des séjours datant des années 2010 faisaient mention d’une qualité de l’air intérieur assez mauvaise.

        Pour info cette maison était en vente en 2013 autour de 130 k€.


      • Bonnes Nouvelles Bonnes Nouvelles 13 octobre 2015 15:06

        Between 500 - 1000€ the meter2. 


        Oui, pour la ventilation, il est important de bien faire les puits canadiens. C’est une solution qui se met de plus en plus en place ces dernières années suite aux retours des habitants des earthships. Le concept d’earthships évolue constamment depuis 1970. Aujourd’hui les maisons sont très très efficace. Une earthship est en train d’être construite actuellement par l’association Habites ta Terre à Champs Romain.

        • Laurent CRIADO Laurent CRIADO 13 octobre 2015 19:05

          Bonjour,

          J’ai toujours adoré ce concept.

          Dans le film on peut s’apercevoir que mêmes aux Etats-Unis, le pays des libertés, l’administration sait mettre des bâtons dans les roues des personnes qui innovent.

          Michael Reynolds dit dans le film que de ne plus avoir besoin de se lever pour payer ses factures d’énergie c’est de la liberté. Il a raison.

          Le modèle earthship est difficilement adaptable en France du fait des contraintes administratives et d’assurance.

          Aux dernières nouvelles la première photo de votre article est la seule en France.

          Il existe cependant un cabinet d’architectes, blarchi, qui adapte le concept pour le rendre acceptable par l’administration. Bien sûr l’esprit n’est pas à 100 % dans la réutilisation des matériaux et la construction au naturel, mais la démarche est très louable.

          C’est aussi possible de rendre n’importe quelle habitation plus vertueuse au niveau énergétique en s’inspirant du concept en en tenant compte de la physiologie du bâtiment.

          Les techniques naturelles ou de recyclage existent par dizaines et il n’est pas nécessaire d’investir dans des technologies dernier-cris.

          Le principe du rocket stove pour le chauffage est un bon exemple.


          • Bonnes Nouvelles Bonnes Nouvelles 14 octobre 2015 10:40

            Bonjour Laurent,


            L’administration s’adapte et semble plutôt conciliante au vu des derniers projets d’earthships en France. Vous pouvez voir que tout c’est bien passé pour l’asso Habite ta terre à Saint-Romains. https://bonnesnouvellesinfo.wordpress.com/2015/09/30/chantier-participatif-dun-earthship-par-habite-ta-terre/ Je vais poster l’article sur Agoravox sous peu. Je connais aussi « Promunoty Earthship » sur Facebook qui vient d’avoir son permis de construire. 
            Sur cette carte vous pouvez voir qu’il existe 2 earthships en France, 2 en construction, et 6 chantiers prévus pour 2016. https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zS_H9kF0uZe0.ktCMn3mZP0f8
             ;)

            • Laurent CRIADO Laurent CRIADO 14 octobre 2015 16:40

              @Bonnes Nouvelles
              Et bien écoutez, merci de ces précisions, c’est super !

              Les valeurs qui sont partagées avec ce type d’expérience laisse de l’espoir pour l’avenir.

              Je lirai avec plaisir votre article sur le sujet.

              Cordialement,


            • Céline Ertalif Céline Ertalif 14 octobre 2015 12:19

              Je suis ravie de découvrir votre article. C’est vrai que les 2 premières earthship construites en France sont des réalisations de citoyens britanniques, cela ne veut pas dire qu’il ne se fait rien, mais la découverte internationale a son intérêt... cessons de penser le monde en franco-français.


              Il faut peut être aussi se tourner vers les collectivités locales qui ont envie de faire quelque chose : découvrez Saillans, Loos-en-Gohelle et Trémargat. Sur le plan réglementaire, il y a des obstacles : il faut les secouer ! 

              Dernier aspect important à souligner : les chantiers collaboratifs. Les coûts ne sont peut-être pas toujours à 100 €/m² comme je l’ai décrit ici sur Agoravox dans un cas gallois, mais partout il y a des réductions de coûts importantes tant à la construction qu’à l’usage. Et les chantiers collaboratifs sont essentiels, pour réduire quelques dépenses et surtout pour découvrir. Le réseau français qui marche, c’est 

              Cordialement

              • Céline Ertalif Céline Ertalif 14 octobre 2015 12:21

                Pour faciliter la découverte des collectivités qui bougent : http://www.territoires-hautement-citoyens.fr/territoires/&nbsp ;


              • Céline Ertalif Céline Ertalif 14 octobre 2015 12:23

                 Pour faciliter la découverte des collectivités locales qui bougent : http://www.territoires-hautement-citoyens.fr/territoires/


              • Seudo 16 octobre 2015 11:02

                @ Bonnes nouvelles

                Enfin des hommes qui ont compris (et qui y travaillent) que l’on a plus d’autre choix que de vivre non pas encore en harmonie avec la nature mais en la préservant au maximum.
                Cependant concevoir des murs avec du torchis et des pneus me laisse septique, si la maison prend feu, les fumées dégagées par les pneus sont extrêmement toxiques, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès