Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Electricité de France va nous allumer...

Electricité de France va nous allumer...

En février, le président d’EDF prenait prétexte des records historiques de consommation que la France a connus en janvier pour évoquer des besoins d’investissement en capacités de pointe et annoncer des hausses de l’électricité dont celle-ci ne serait que la première.

Excusez-moi de prendre appui sur ce support d’envergure mondiale pour dénoncer une petite affaire locale, mais elle révèle, malgré des conditions idéales, le conflit d’intérêt qui soumet nos mairies face à son distributeur d’énergie, en l’occurrence EDF. D’ailleurs, chacun d’entre nous peut devenir une sorte de "capteur en temps réel" de ce qui se passe dans notre entourage en fournissant des articles, des images, des extraits vidéo ou audio. Nous assistons tous à des événements qui méritent d’être relatés et auxquelles les médias traditionnels ne s’intéressent pas ou n’ont pas les moyens de s’y intéresser. Ce qui est important c’est de pouvoir témoigner d’un événement auquel vous avez assisté ou que vous avez découvert en faisant des recherches. AgoraVox ne revendique aucune appartenance ou orientation politique, sociale, économique, culturelle ou religieuse. Notre seule finalité est de rapporter ou faire part le plus fidèlement possible des faits qui ont été constatés objectivement et qui dans la mesure du possible ne peuvent pas être contestés.

Justement, je tambourine depuis deux ans, auprès de deux de mes proches familiaux, membres du conseil municipal de mon village sur un sujet qui m’interpelle. Le matin autour du 18 Juin, j’ai pris cette photo ( 1 ) de ma fenêtre de la pleine lune qui n’est pas encore couchée ( au faite du toit d’en face ) vers six heures quand l’éclairage public s’allume, malgré les conditions ne nécessitant nullement cet équipement comme en témoigne la preuve par l’image. En vain !

Depuis que mes proches ont franchi la grande porte de l’entrée des artistes de la mairie, ils n’osent plus l’ouvrir afin de ne pas compromettre leur ascension vers les sommets du pouvoir, dans le fauteuil suprême et taisent mes revendications, heu, pardon, mes recommandations.

Cette période qui sépare l’aube de l’aurore varie en fonction de la couverture nuageuse, mais peut durer près d’une heure dans les meilleures conditions selon ce site , c’est à dire plus d’une heure et demi par jour matin et soir et sur ce tableau, la durée pour les latitudes boréales de 42° à 51°, donc en particulier pour la France.

Même la couverture nuageuse moyenne laisse encore entrevoir que le jour est bien levé...( 2 )

Un simple équipement en vente pour quinze euros dans tous les commerces pourrait déclencher l’allumage dès un minimum de lumen et l’éteindre passé ce cap, mais celui-ci est conditionné par programmateur par nos instances conseilleuses et responsables pour un éclairage que nous payons...

Lorsque le soleil se lève, ce vingt juillet à O6hO8 alors que l’aube en cette matinée dégagée, apparaissait progressivement depuis quarante cinq minutes, l’éclairage public, lui, s’allume immanquablement à O6 h pile...

et le soir venu... ( 3 )

Pire, les ampoules fluo compact deviennent économes dès qu’elles sont chaudes atteignant leur consommation de croisière après s’être montrées gourmandes à l’allumage. Ce vingt juillet, elles ne s’allument pratiquement que le temps de parvenir à température pour atteindre leur consommation de croisière...en vain ! Il « fait déjà jour », notion purement objective et entièrement discutable en fonction de l’acuité de chacun, et personne ne circule puisque les premiers travailleurs roulent en voiture dotées de leur propre éclairage et puisque la boulangerie n’ouvre qu’à sept heures trente.

En résumé, les éclairages des derniers jours d’avant l’été, voire du dernier mois avant son interruption complète durant quelques jours en cette période, et les éclairages des premiers jours de juillet voire du mois complet sont complètement inutiles, si ce n’est qu’à justifier les décisions d’Edf d’augmenter ses profits et se faire payer sa politique d’investissement à travers le monde entier sur nos deniers.

On peut tous être fier de savoir que cette grande entreprise étend ses parts de marchés de par le monde, sauf si, d’abord, elle n’est plus vraiment française, et si nous, contribuables responsables et attentifs à nos consommations, finançons ce succès par des augmentations gonflées.

A l’échelle européenne interdire les ampoules filament permettrait de fermer 25 centrales électriques, d’économiser 32 millions de tonnes de CO2 par an et 3 à 5 milliards d’euros par an (1 GW peut alimenter tout San Francisco, à titre d’illustration)

A l’échelle mondiale, une politique d’auto responsabilité citoyenne devrait permettre de ramener l’éclairage commun particulier à 12 volts et l’alimenter par des tuiles solaire subventionnées par un Etat lui-même, citoyen.

Comparatif

Derniers prix encore en baisse

investisseurs, plutôt que sur la fin dans le monde, investissez sur le futur

Le site que ne connaissent pas les technichiens d’edf

Les administrations ne sont pas tellement regardantes...

entreprise exemplaire

http://www.dailymotion.com/relevance/search/balavoine+miterrand/video/x5tr_balavoine-vs-miterrand Le dernier en date à défendre notre liberté de penser...

La société Voltalis a inventé un système ingénieux sous la forme d’un petit boîtier "qui s’installe sur le circuit électrique de votre logement ou bureau pour permettre de moduler au cours du temps et ainsi d’optimiser la consommation de certains équipements électriques »Hier lu chez Olivier Bonnet.

...

Dernier point qui renforce mon doute, mon maire était...électricien !

Documents joints à cet article

Electricité de France va nous allumer... Electricité de France va nous allumer...

Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 09:56

    Les renvois aux photos sont inversés, celle qui illustre l’article est du soir et la 1 est en dernier. Merci à tous et bonnes vacances.


    • plancherDesVaches 23 juillet 2009 12:38

      Oui, Lisa.... du gachis, nous en constatons tous les jours.
      Et même apparue une association qui coupe les néons des magasins allumés toute la nuit.... Commerce....

      Bon, en attendant : plutôt que ces lampes basse consommation qui coute une fortune et ont une soi-disant durée de vie qui ne sera jamais garantie, je vais m’intéresser aux réglettes néon.
      Dont les tubes durent BEAUCOUP plus longtemps.

      Bonnes vacances aussi.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 13:31

        Salut, plancherdesvaches,

        dans l’avant dernier lien, le type expose comment installer chez soi, à moindre frais et contournant les voies civiles, son éclairage du grenier en douze volts alimentés par un panneau solaire et batterie, ou/et par éolienne verticale. Si tu l’écoutes bien dans sa vidéo, il annonce, qu’en s’adressant à l’administration, ils lui ont déclaré n’être « pas très regardants  » ! C’est comme ça que tous les paradis fiscaux, et pas seulement fiscaux, s’équipent en l’absence de lois dans les îles vierges. Et c’est comme cela que nos administrations légales ferment les yeux sur les contournements que pratiquent ceux qui sont au dessus de la loi et proches des corrompus qui gouvernent aujourd’hui.

        Pas de vacances pour moi. Bye !


      • plancherDesVaches 23 juillet 2009 13:50

        Je me prends tout de même trois semaines en août. Il faut décompresser.

        Lisa : va falloir revoir les liens.... notamment le dernier dans lequel il y a une explosion d’énergie.. lol


      • louis gricultere louis gricultere 23 juillet 2009 13:10

        Lisa.
        Votre article n’est pas inintéressant, loin de là, mais il me semble quand même quelque peu naïf. Aussi, si vous me le permettez, je m’autoriserai quelques remarques et conseils :

        - Vous soulignez dans votre introduction le conflit d’intérêt qui soumet nos mairies face à son distributeur d’énergie. Dois-je vous rappeler que depuis le 1er juillet 2004, les collectivités locales peuvent choisir librement leur fournisseur d’électricité et ne sont plus liées à EDF. Je ne sais pas à quel fournisseur fait appel votre mairie, mais vous pouvez lui soumettre l’idée de vérifier régulièrement, si elle ne le fait pas déjà, quelle est la meilleure offre répondant à ses besoins en énergie électrique.

        - Votre conclusion me laisse pantois. Si l’éclairage public semble effectivement inutile dans votre commune en juin et juillet, il est cependant indispensable en hiver lorsque les jours sont plus courts. La surconsommation constatée en janvier n’est à mon avis pas imputable à l’éclairage public mais plutôt au chauffage électrique. Le lien que vous faites entre la consommation électrique estivale de l’éclairage public de votre commune et les décisions d’Edf d’augmenter ses profits et se faire payer sa politique d’investissement à travers le monde entier sur nos deniers est franchement grotesque.

        - Vous mentionnez les bénéfices que l’on tirerait de l’interdiction des ampoules à incandescence mais connaissez-vous seulement les effets de sa remplaçante sur l’environnement (présence de mercure) et sur la santé (ondes électromagnétiques susceptibles de provoquer des tumeurs au cerveau) ?

        - Cela étant dit, je vous encourage vivement à écrire à votre maire pour lui exposer votre argumentaire. Si votre courrier lui parvient deux jours avant la prochaine réunion de conseil municipal, il est alors dans l’obligation d’en donner lecture à ses conseillers. Par ailleurs, les réunions de conseil sont publiques : vous pouvez y assister mais ne pouvez pas prendre la parole. Toutefois, votre présence donnera du poids à votre lettre.

        A bon entendeur salut...


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 14:30

          Bonjour Louis,

          « La surconsommation constatée en janvier n’est à mon avis pas imputable à l’éclairage public mais plutôt au chauffage électrique » La surconsommation est d’abord peut-être complètement bidon, comme tous les chiffres, infos,et sondages commandés en haut lieu, et entièrement due aux choix déplorables de nos autorités centralisatrices comme du temps des soviets. Notre chef d’Etat vient, juste après avoir vu le film Home, au lendemain de la victoire d’Europe Ecologie, de déclarer enfin l’équité des investissements vers la recherche entre le nucléaire et le durable...il était temps, non ?

           http://199.84.131.196/catacombes/EV1Eulogy.htm Ce lien n’est pas hyper texte mais écoutez bien la vidéo jusqu’au bout, vous comprendrez pourquoi le Canada sait mieux que nous français de quoi il en retourne face aux dominants mono-polistiques amis du pouvoir central.


        • TSS 23 juillet 2009 13:54


          pendant que l’etat ne nous oblige pas encore à être raccordé aux energies(comme pour le

           tout à l’égout) je tend,personnellement,vers l’autarcie :

          -gaz(ch à condensation,chauffe eau solaire)

          -elec(panneaux et éolienne tangentielle)

          -eau(eau de pluie stockée filtrée ,recyclée)

           afin de plus dependre de ces escrocs !ceux qui peuvent le faire il faut y aller... !!


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 14:38

            merci pour ces précisions, mais qui pensez vous, peut encore le faire si ce n’est l’élite hors crédit...

            Quand j’ai vu Fadela Amara s’installer en charge de la ville, je lui ai immédiatement transmis les plans à appliquer sur le toit des hlm pour autonomiser toutes les consommations hors gaspi...

            Elle n’est pas secrétaire d’Etat, elle est surtout secrétaire quota...


          • herve33 23 juillet 2009 14:17

            Article reprenant des petites économies qui pourrait etre réalisées sur l’éclairage public .

            En revanche , il y a un domaine où l’état et EDF ont été responsable d’un gâchis énorme , c’est tout simplement d’installer le chauffage électrique à base de simple convecteurs classiques communément appelés « grille pains » .

            Combien de HLM où de logements sociaux sont équipés de ce genre de chauffage , sans aucun doute des millions . Ils sont faciles à installer , et coute très peu chers . Ensuite c’est une rente pour EDF puisque c’est le locataire qui paye la facture au lieu du propriétaire qui n’ a pas investi dans un système de chauffage performant .

            Si déjà on remplaçait ces systèmes de chauffage , EDF verrait la consommation baissait et ne devrait pas utiliser pendant les pics de consommation l’hiver , les vieilles centrales à charbon polluantes en CO2 .

            Mais baisser la consommation , cela ne rapporte pas d’argent aux actionnaires , bien au contraire leurs dividendes baisseraient ....


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 14:54

              Hervé33 ( je cherche une bonne adresse de vendange )

              « Si déjà on remplaçait ces systèmes de chauffage , EDF verrait la consommation baisser » OUI, comme le prix exorbitant du chauffe eau par solaire thermique et sa subvention de 15OO euro remboursable...alors que c’est une tuyauterie de couleur noire qui est contenue dans un caisson étanche dont la vitre est réfléchissante vers l’intérieur. Vous le faites faire par un bricoleur, il vous en coûte moins de cinq cent euros. Dès que l’Etat s’en mêle, c’est bien plus cher ! Comme ce boitier anti bandes d’entrées d’immeubles que l’on trouve à quinze euros chez brico maison et que l’Etat installait pour neuf cent !

              « Ensuite c’est une rente pour EDF puisque c’est le locataire qui paye la facture au lieu du propriétaire » Nos dirigeants ont participé à diviser le peuple pour mieux régner.

              Merci à vous. 


            • Gül 23 juillet 2009 15:08

              Salut Lisa ! smiley

              Excellent article.

              Je peste aussi contre ces lampadaires qui restent allumés tout la nuit sur une minuscule rue où quasiment personne ne passe !

              En plus ça m’emmerde pour regarder les étoiles, la pollution nocturne, fais ch*** !!!

              Je suis d’accord avec l’idée qu’on puisse avoir besoin de lumière durant la nuit mais qu’est-ce qui empêche d’installer des détecteurs de mouvements au niveau des trottoirs pour que l’éclairage ne soit utilisé qu’à bon escient ?

              (En même temps, je me marre parce de l’autre côté de ma rue, il y a la forêt et dès le soir c’est le branle-bas de combat là-dedans, entre les sangliers, les renanrds, les chouettes et les chauve-souris, z’auraient intérêt à être séieusement bien dirigés les détecteurs !!! Sinon, je ne te raconte pas le clignotement !!!! :D).

              Autre anecdote, j’ai des amis qui vivent dans un petit village du parc des monts d’Ardèche. Jusqu’à présent le bled est alimenté par l’eau d’une source se trouvant sur son territoire, la mairie ayant fait le nécessaire pour l’approvisionnement. Résultat, l’eau est beaucoup, mais alors beaucoup beaucoup moins chère qu’ailleurs !!!

              Et bien je te le donne en mille, je ne sais plus quelle instance administrative en amont est en train de faire des pieds et des mains pour effectuer des analyses qui démontreraient que l’eau n’est pas conforme aux normes et que donc il faut s’abreuver ailleurs ! Lamentable, non ?

              Affectueusement.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juillet 2009 15:23

                Salut Gül,

                J...coupe il y a l’orage...

                a+, G.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 juillet 2009 11:29

                Gül,

                Quoi !

                de l’eau alternative gratuite !

                de l’eau sans chlore et sans manganèse !

                de l’eau locale sans analyse de l’Etat centralisé !

                faut la mettre en bouteille et la vendre aux Suisses !

                Affect tueuse ment . Lisa.


              • eugène wermelinger eugène wermelinger 23 juillet 2009 20:05

                Salut LISA


                Eh oui, dans notre pays on pète plus haut que son cul, et l’on va s’étonner que notre économie commence à sentir vraiment mauvais ! 

                Dur dur le réveil.

                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 juillet 2009 11:02

                  Ben ouais Eugène, tu m’éthane lol !


                • TSS 26 juillet 2009 10:20

                  @lisa SION2

                  OUI, comme le prix exorbitant du chauffe eau par solaire thermique et sa subvention de 15OO euro remboursable...alors que c’est une tuyauterie de couleur noire qui est contenue dans un caisson étanche dont la vitre est réfléchissante vers l’intérieur. Vous le faites faire par un bricoleur, il vous en coûte moins de cinq cent euros.

                  le systême de chauffe eau solaire coûte ,à l’heure actuelle,environ 2250 € (panneau,ballon 150 L,flescon, circulateur et boitier de regulation compris).

                  pour un plus cher on peut avoir le panneau avec tubes sous vide redoutablement efficace !

                  le credit d’impots de 25% n’est accepté(malheureusement) que si on fait faire le travail par un artisan même si l’ on est capable de le faire soit même !! c’est le seul hic... !!


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 juillet 2009 10:51

                    TSS,

                    Deux solutions, tu investis 25OO euros et espère un crédit d’impôt de 25 %...

                    Ou tu te bricoles toi même un chauffe eau solaire pour 16 euros !

                    http://pagesperso-orange.fr/michel.flegon/bri/solair01.htm

                    http://www.onpeutlefaire.com/forum/index.php?showtopic=3695

                    http://serge.papierski.free.fr/Bricolo.php

                    http://www.nos-selections.com/habitation/ebook-chauffe-eau-solaire/index.html

                    Fais le bon choix.


                  • TSS 26 juillet 2009 10:24

                    le credit d’impots de 25%-

                     petite precision !! le % age de credit d’impots depend de l’année de construction de la

                    maison... !!


                    • Atlantis Atlantis 26 juillet 2009 12:04

                      le plus gros soutient au nucléaire c’est le chauffage de l’eau à l’électricité la nuit. bien plus conséquent que l’éclairage publique ...
                      l’auteur a t’il un chauffeau solaire thermique (si possible en thermosyphon pour ne rien consommer) ?


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 juillet 2009 07:40

                        @ TSS, et Atlantis,

                        J’habite maintenant une maison du douzième siècle et attends les prochaines normes en matière de tuiles solaires et d’éoliennes verticales de cheminée pour entreprendre la réfaction complète des trente mille tuiles de mon toit et y inclure au faite le caisson thermique.

                        J’habitais précédemment dans une écluse et c’est la douche que je prenais au tuyau d’arrosage de cinquante mètres exposé au soleil à midi qui m’apprit à me passer de chauffe eau électrique. Cette méthode assurait quelques minutes d’eau presque trop chaude et le suivant n’avait à attendre qu’un quart d’heure pour recommencer.

                        @ tous, merci pur vos lumières gratuites. L.S.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 7 août 2009 23:29

                          Nouvel article en rapport :

                          http://www.naturavox.fr/Allemagne-une-idee-brillante.html?var_mode=recalcul

                          extrait :

                          Le système qu’ils ont mis au point fonctionne ainsi : un résident (abonné au service, gratuit) compose sur son téléphone un numéro indiqué sur un lampadaire. L’appel part vers un ordinateur de la compagnie d’électricité. L’appelant tape un numéro de code, lui aussi inscrit sur le lampadaire, ce qui provoque l’envoi par l’ordinateur d’un signal à un modem wifi qui allume les lampadaires de la zone. L’ensemble du processus prend deux secondes.

                          Avant l’installation de ce système, les lampadaires étaient éteints à 11 heures du soir et rallumés à 6 heures.

                          Depuis la mise en place de ’dial4light’, les lampadaires des rues les plus tranquilles sont éteints dès 9 heures. Et pendant les mois d’été, ils ne sont pas allumés du tout.

                          La municipalité pense parvenir à une économie annuelle de 10.000 euros.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès