Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Et si l’e-mail disparaissait ?

Et si l’e-mail disparaissait ?

Avec la montée du spam et le désintérêt des jeunes, cela devient une hypothèse qui n’est plus si folle...

Il y a quelques années, l’e-mail était vraiment la pierre angulaire de l’Internet. Si vous aviez dû choisir entre l’e-mail et le Web, comme moi, vous auriez choisi l’e-mail.

Mais les temps changent et ce côté incontournable et inamovible de l’e-mail est clairement remis au cause aujourd’hui. Tout d’abord, pour les jeunes générations, l’e-mail, c’est du passé. Aucun de mes fils ne se sert de l’e-mail de façon suivie. Pour eux, la priorité c’est l’IM -Instant Message- (et MSN en priorité). Donc, pour eux, le côté incontournable et inamovible de l’e-mail, ça n’existe pas. Si l’e-mail disparaissait, ils s’en rendraient à peine compte !

Je m’aperçois que, progressivement, je commence à transférer une partie de mes échanges e-mail vers l’IM (et dans mon cas, mon IM, c’est Skype). Mais cette désafection des jeunes générations en faveur des différents IM n’est pas le seul grand danger qui menace l’e-mail... Il y a le spam.

Oui, le problème causé par le spam n’est pas nouveau, il est bien connu mais il est en train de prendre des proportions inédites. Il devient fréquent de lire que le spam représente 90 à 95% des messages reçus (lire à ce propos "[Spams l’invité record dans les entreprises en 2006->http://www.referencement-internet-web.com/20061230_Spams_invite_record_entreprises_2006.php]")... et cela ne surprend personne ! Il est clair que si ça continue à monter (et il n’y aucune raison que cela s’arrête, au contraire !), cela va finir par remettre en cause le fondement même de l’e-mail. Le jour où l’e-mail représentera beaucoup de trafic pour rien (c’est déjà presque le cas), les telcos et les ISP vont réagir les premiers : en fermant le robinet, tout simplement !

Lorsqu’on en arrivera là (dès 2007 ?), le scénario le plus incroyable se sera réalisé : la disparition de l’application fondatrice de l’Internet... Il y a encore quelque temps, personne ne pouvait y croire, mais je suis certain qu’aujourd’hui, c’est différent. La preuve, vous-même, qu’en pensez-vous ? Possible, probable, imminent ?

Ce qui est sûr, c’est qu’à partir du moment où l’on ne considère plus qu’il s’agit d’un scénario loufoque, cela ne devient plus qu’une question de temps... L’Internet a son équivalent à la montée du niveau des océans (une catastrophe annoncée et qui devient progressivement admise par l’insconcient collectif) : la disparation de l’e-mail.


Moyenne des avis sur cet article :  3.3/5   (230 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • agor (---.---.65.148) 2 janvier 2007 13:21

    En effet, si j’analyse mon propre usage :
    - newsletters => flux RSS
    - message rapide => IM
    - documents de travail => BaseCamp
    - envoi de fichiers => bittorrent
    - communication avec ma communauté => blog
    - photos pour les proches => flickr

    et l’email ?... pour le viagra !

    Ce scénario est plus que probable : il devient souhaitable.


    • Bobo (---.---.20.104) 2 janvier 2007 13:31

       smiley Tayoo ! voici Bobo ! smiley

      Chaque fois que quelqu’un utilise MSN sur un poste, l’ordinateur se trouve infecté par un virus.

      Je préfère les spams aux virus.

       smileyBobo smiley


      • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:33

        va donc chez LINUX ,adieu les rhumes.......lol smiley


      • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:37

        spamons nous dans les bois pendant que gates n’y est pas .........lol smiley LINUX BORDEL !!!!!!! smiley


      • Thesa (---.---.211.40) 2 janvier 2007 13:49

        Il existe déjà un successeur à l’email : le protocole xmpp, normalisé, déjà utilisé par les réseaux Google Talk et Jabber, qui définit non seulement des échanges de messages comme l’email, mais aussi un système de présence et de messagerie instantanée.

        Son seul défaut est d’être peu répandu, mais il ne tient qu’à vous et moi d’y remédier. Le protocole est robuste, puissant et extensible, bien plus sécurisé que ceux de l’email (possibilité d’utiliser un chiffrage RSA pour, par exemple, identifier les expéditeur des messages, et éviter ainsi le spam).

        Couplé à SIP (comme dans le logiciel wengo), il constitue une solution de communication robuste sur internet, quelque soit le moyen (courriel, im, voip...).

        Plus d’informations sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Jabber


        • St James (---.---.9.50) 2 janvier 2007 14:35

          Est-ce que vos fils travaillent ?

          Je vois mal comment une entreprise ou un particulier pourrait se contenter de l’IM pour envoyer des messages quand on sait qu’il est souvent difficile d’atteindre une personne directement (réunion, déplacement, absence, …).

          C’est un peu comme prédire la disparition de la radio pour cause de cassette/webradio.

          Ou la disparition du livre pour cause de télé/bédé/web/autre…

          Ou la disparition du cinéma pour cause de télé.

          Ou la disparition du courier papier pour cause d’email (la boucle est bouclée).

          La création d’un nouveau média a lieu lorsqu’il vient compléter les médias existant d’une nouvelle utilisation, pas pour remplacer une existante.

          Donc il y aura toujours une place pour l’email, même si celle-ci diminue.

          La preuve : si on utilise aujourd’hui l’IM en entreprise, les newsletters voire les flux sur intranet, les blogs ou les forums restent choses rares. Et on utilise _encore_ le téléphone ou bêtement les salles de réunion…


          • ropib (---.---.27.229) 2 janvier 2007 17:07

            L’email sera présent dans certaines interactions officielles. Pour autant sa place en entreprise est bien trop importante et l’utilisation d’IM serait la bienvenue mais tout le monde en a peur (elles sont souvent bloquées même). Quand aux forums et autres wikis... je pense qu’il faudrait déjà faire comprendre que partager l’information est une bonne chose.


          • Aleks (---.---.71.2) 2 janvier 2007 14:38

            l’émail est indispensable pour nos dents, à mon avis il n’est pas sage qu’il disparaisse ! d’ailleurs ce n’est pas prévu, heureusement.

            Quant au monstrueux « email », il serait effectivement temps qu’il disparaisse pour de bon, au profit du « courriel » (créé et adopté par nos cousins québécois) ou du « mel » !

            La France n’est pas une colonie américaine qui doit servilement adopter tous les mots venus des EU ou du RU ! Une langue est vivante quand elle est capable de créer de nouveaux mots, ou de les adapter, et pas de les reprendre tels quels d’autres langues. Le français ne doit pas devenir une langue morte dès maintenant.


            • (---.---.78.247) 2 janvier 2007 16:50

              Bah, le francais vient du latin, à l’époque ou Rome réganait sur le monde.

              Si tu veux que le francais survive, ca passea par son économie, et non par l’académie francaise.


            • Eldarion (---.---.72.66) 2 janvier 2007 14:49

              A propos du trafic, l’email ne représente rien comparé au mamouth du p2p : BitTorrent (70% de la bande passante des FAI).

              Pour ce qui est des usages, il me parait vraiment peu probable que nous allions vers une éradication de l’email, juste une évolution sur la manière de l’utiliser. Pour le travail (je ne suis qu’étudiant) je reçoit une dizaine de mails importants par jour, c’est mon principal usage. Pour les relations personnelles je préfère le téléphone portable.

              Et quant aux nuisances du spam, il suffit d’utiliser les bons outils pour s’en protéger, Gmail possède certainement le meilleur actuellement.


              • Vincent 2 janvier 2007 15:53

                De toutes façon nous avons tous notre anti spam, et nos boites poubelles.

                Donc je ne pense pas que l’e-mail disparaisse de si tôt. Nous avons déjà fait un grand progrès en supprimant les notes internes qui se perdaient dans le courrier interne ou qui étaient lues avec deux semaines de retard. En plus on économise du papier. Bien que certains « vieux » continuent à imprimer les e-mails.


                • sam (---.---.124.241) 2 janvier 2007 15:56

                  je pense que cela est peu probable :

                  1- l’email a une valeur légale (comme le courrier-papier et le fax)

                  2- le spam existe aussi pour le courrier papier, le fax ainsi que le sms, le mms, et même la messagerie instantanée. On peut facilement prévoir une montée de spam sur le média qui sera le plus populaire

                  3- ni le courier-papier ni le fax n’a disparu, on peut penser qu’il en sera de même pour l’email

                  4- le plus gros du trafic internet est généré par les échanges P2P

                  5- la messagerie instantanée est souvent interdite en entreprise car cela engendre des problèmes de sécurité et de confidentialité, de plus il est perçu comme contre-productif car souvent utilisé pour les communications avec les proches

                  6- la pluspart des gens utilisent tous les types de communication qui sont disponibles, et choisissent le média qui est le plus adapté au message à envoyer, ce n’est pas parceque les ados utilisent beaucoup les sms ou l’IM que les autres médias vont disparaitre

                  bien évidemment, ça n’est qu’un avis personel


                  • (---.---.78.247) 2 janvier 2007 16:47

                    Non, l’avenir est à la fin de l’anonymat sur le web, avec des mails signés electroniquement.

                    Un filtre sur le pays d’origine (qui m’écrirait de cuba je vous le demande...) et de la sorte, 99% des spams finiront à la corbeille.

                    Dans ma boite on taffait par messenger, puis on a laissé tomber. Le mail reste plus commode si on ne veut pas que le client vous dérange toutes les 10 sec.


                    • ropib (---.---.27.229) 2 janvier 2007 17:09

                      Ah non... l’avenir c’est le début de l’anonymat sur internet justement. L’identification (qui n’est pas la reconnaissance) ne peut être acceptée que dans un cadre bien précis... dans le cas inverse je subodore quantité de stratégies de contournement.


                    • Gasty Gasty 2 janvier 2007 19:36

                      Je ne sais pas si la fin de l’anonymat peut régler le problème. Sur ma boite à lettre j’ai mis « pas de pub SVP ».Pour le moment, mon choix est respecté. Il est vrai que la factrice ne m’est pas inconnu et ne me propose pas du Viagra tous les jours.


                    • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 09:42

                      c’est pas faux, je tempère ma reflexion. Il n’empêche que le trollisme sera sérieusement réduit par la fin de l’anonymat.

                      Entendons nous bien, je ne suis pas pour le flicage. Mais je suis pour la responsabilité des actes.


                    • Bruno B. Bruno B. 2 janvier 2007 17:38

                      C’est normal que l’email soit désafecté. Le Web évolue, son usage et ses outils aussi ! Alors que l’email était le seul moyen de communication sur internet, il existe maintenant une multitude de messageries instantanées, et surtout les blogs, bien plus efficaces que le mail pour montrer photos, vidéos, et qui permet par ailleurs de créer une véritable communauté là où le mail reste plus confidentiel.


                      • Aldoo (---.---.242.187) 2 janvier 2007 19:34

                        Il ne me semble pas que le mail soit amené à disparaître à court terme : le besoin d’une messagerie privée et persistente est toujours réel pour nombre d’usagers.

                        Maintenant, il se pourrait que si le spam devient réellement insupportable, on soit obligés de changer le protocole utilisé pour l’échange d’emails par quelque chose de plus sécurisé. Espérons alors que le successeur de SMTP qui s’imposera sera tout aussi ouvert que ce dernier et que le courrier électronique ne subisse pas le sort de la messagerie instantanée où quelques protocoles propriétaire incompatibles entre eux se partagent le marché (MSN, Skype, AIM, YIM, ICQ... et Jabber/XMPP, qui lui est ouvert), faisant de ce domaine une véritable tour de Babel.


                        • Aleks (---.---.71.2) 2 janvier 2007 19:43

                          Vous voulez parler du courriel, non ?

                          Le mail c’est le courrier postal, en anglais. Il est effectivement en disparition, avec l’avènement du courriel électronique, le bien nommé courriel.

                          L’émail, quant à lui, comme dit plus haut, étant indispensable pour nos dents, il vaut mieux qu’il ne disparaisse pas !


                          • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 09:44

                            Le fait est que l’on dit « mail » et pratiquement plus « email ».

                            Après, qu’est ce que ca peux faire ?


                          • regalien (---.---.236.244) 2 janvier 2007 20:20

                            Le spam est le symbole du capitalisme non régulé, la preuve de l’impuissance ou de la négligence de nos soi disants responsables.

                            Les spammeurs sont comme ces affiches et graffitis anarchiques, ces pêcheurs à la dynamite ou au filet pélagique. Opportunistes et sans scrupules, tant que le vulgum pecus accroche et entretient le système (s’il y a autant de spams et de dollars générés, c’est qu’il y a encore, de plus en plus, de crétins consommateurs lobotomisés pour lire et acheter sur pub).

                            Le mail mourra étouffé et avec lui l’homme-virus, victime de son irresponsabilité. Dommage pour les autres, obligeamment solidaires par religion du prochain quel qu’il soit.


                            • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 09:46

                              Tu réduit donc le capitalisme à la vente de pilule pour bander, au hypothèques à prendre dans un pays qui n’est pas le tiens, et au proposition de milliards envoyés par un généreux fils de dictateur africain.

                              Le spam n’est pas à l’image du capitalisme, mais à l’image de la pègre.

                              Faut arrêter 5 minutes de voir la lutte des classes partout.


                            • Kelsaltan Kelsaltan 2 janvier 2007 20:22

                              IF expediteur DANS carnet_d_adresse

                              THEN mail DANS boite_de_reception

                              ELSE mail DANS poubelle

                              ENDIF

                              Résultat : 0 spam depuis 2 ans, que du bonheur !


                              • peter macaloai peter macaloai 3 janvier 2007 10:41

                                Ce petit script doit etre très bien mais comment faites vous pour les mails issuent d’autres personnes que ceux de votre repertoire ? En effet certain mail ne doivent pas etre necessairement supprimé, je pense en particulier aux mails de la cousine qui vient d’avoir internet et qui ne nous à pas donné son adresse...

                                peter macaloai


                              • (---.---.107.66) 3 janvier 2007 10:47

                                Pour nombre de gens, il est quand même intéressant d’avoir la possibilité de se faire contacter par des gens que l’on ne connait pas encore, et qui donc ne sont pas encore dans le carnet d’adresse.


                              • Telemm (---.---.236.191) 2 janvier 2007 20:34

                                Cela serait une vaste débilité de faire disparaitre l’email. Je prends un exemple. Ma mère est dans une maison de retraite, et ne peut plus parler, c’est à dire, plus répondre au téléphone. J’envoie des mails à une personne agée, qui ne parle pas non plus, mais qui fait de l’informatique. Je lui envoie des mails qu’elle transmet à ma mère. Comment pourais je, étant à l’étranger, pour correspondre avec ma mère ? C’est un exemple entre 1000. Les anti spams existent, et il est rare que j’en reçoive dans ma boite aux lettres. Je précise également que 99% de ces SPAMS sont Américains. Donc, par pitié, ne supprimons pas les mail. Telemm.  smiley


                                • Alain Lefebvre Alain Lefebvre 2 janvier 2007 22:11

                                  Entendons-nous bien : je ne souhaite PAS que l’email (courriel pardon !) disparaisse !

                                  J’imagine simplement que cela pourrait être le cas si le spam continue sa progression nocive...


                                • politiquement correct (---.---.238.178) 3 janvier 2007 02:39

                                  Monsieur Lefebvre Votre boite (SQLI) n’utilise que des IM ? Comment communiquez-vous avec vos clients ? Comment communiquez-vous avec quelqu’un qui travaille a Hong-Kong quand vous etes a Paris : restez-vous leve toute la nuit dans l’espoir de pouvoir envoyer un IM et recevoir une reponse ?

                                  Ma boite aux lettres est (comme beaucoup d’entre nous me semble-t-il) toujours pleine de prospectus et pourtant nous continuons a envoyer-recevoir des courriers, non ? Nous sommes sollicites par des teledemarcheurs, et pourtant nous continuons a utiliser le telephone, non ?

                                  Peut-etre les jeunes utilisent msn et autres pour leur chat quotidien, mais franchement, vous qui etes un professionnel, allez-vous stopper d’envoyer des emails ?


                                • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 09:48

                                  Commentaire juste, qui clot le débat.

                                  Après reste celui du spam, mais c’est un problème technique qui sera réglé à court terme.


                                • L'enfoiré L’enfoiré 2 janvier 2007 20:46

                                  Bonjour,

                                  Nous aurons toujours besoin du mail. Les fournisseurs de spams le savent bien, eux. La bonne vieille lettre existe toujours. Le mail fera de même. Comme il est dit plus haut, il reste officiel. Des organismes l’officialisent chez nous, en Belgique, pour lui donner force de loi. L’IM est très utile pour avoir une réponse courte. Il est moins gênant, plus discret que le téléphone. C’est sa fonction principale. Quand il y a plus de temps, c’est le chat. Les problèmes majeurs de IM sont l’inconvénient de son avantage :
                                  - la trop grande facilité d’atteindre l’autre.
                                  - les abréviations, le language spécifique type SMS qui manque de rigueur et qui fait perdre la langue.

                                  Les spams, personnellement, j’en ramasse en myenne 60 par jour. Mais gmail est très efficace et permet de les faire valser en 2 clics à l’endroit qu’il n’aurait jamais dû quitter. A+


                                  • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:39

                                    LOL smiley LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL


                                  • dégueuloir (---.---.210.75) 2 janvier 2007 21:41

                                    C’EST DE LA MERDE BORDEL A CHIOTTES !!!!!!!!!


                                  • Aldoo (---.---.242.187) 3 janvier 2007 02:19

                                    Dégueuloir est-il atteint du syndrome de Gilles de la Tourette ?


                                  • mouhah (---.---.6.133) 2 janvier 2007 22:37

                                    J’ai lu une etude (désolé de ne pas donnée de source mais c’est de mémoire), qui déclarait que le spam par mel atteindrais son apogé cette année.

                                    Cella etant du notement au developement d’autre media « pourrissable » de spam et au solution anti-spam de plus en plus efficace.

                                    Sur Gmail depuis quasiment 2ans, je n’est recue que quelque spam dans ma boite de reception. Rien de bien mechant a coté des 4 sms publicitaire que m’envoie SFR chaque semaine...

                                    Mon point de vue est donc que le mel va se developpé encore plus dans les prochaines année et non pas grace a un effet de mode comme le SMS, mais par son utilisation quotidienne. Demain sera le temp du mel et la fin du courrier.


                                    • jacques (---.---.115.235) 2 janvier 2007 23:53

                                      Et même internet ! On peut se poser la question de savoir si les messages instantanés où les échanges de vidéos en telle quantité qu’elles ne sont jamais vues sont utiles ? je suis loin d’en être convaincu ;certains sont convaincus qu’un téléphone portable est indispensable, va pour un type qui bosse en déplacement, mais pour un môme de dix ans ? C’est quoi internet ? un catalogue de la redoute, des vidéos,de la musique, du cul , des messages à la con« kestu di ? », il y a pas de quoi se taper le cul par terre. En attendant, microsoft et Cie nous convainc qu’il faut acheter des ordinateurs toujours plus performants et les sites les plus improbables vous font attendre des plombes devant votre micro pour vous donner des infos microscopiques au coeur d’animations et de photos complétement inutiles ! Et on ne peut m^me plus empecher de telecharger les images car des andouilles mettent des liens dessus !


                                      • Jean-Marie (---.---.4.220) 3 janvier 2007 08:51

                                        Transposons ce piètre article à Agoravox : et si Agoravox disparaissait suite à la publication d’articles ayant un intérêt limité, ne proposant aucune analyse et ne nous apprenant rien ?


                                        • LE CHAT LE CHAT 3 janvier 2007 09:08

                                          excellent , jean marie , tu peux aussi transposer le concept au télés qui disparaitraient également tant y sont en trop grand nombre les jeux ineptes et les émissions de téléréalité débiles !


                                          • jeanlucduprat (---.---.202.144) 3 janvier 2007 11:43

                                            S j’ai bien compris l’e-mail va disparaître par que M. lEFEBVRE et ses enfants ne s’en servent plus. C’est en effet révélateur de l’évolution mondiale sur ce moyen de communication.


                                            • arthur (---.---.43.22) 3 janvier 2007 12:46

                                              Bah, on reçoit même toujours des pubs non sollicitées dans la boîte aux lettres du facteur, presque 10 ans après le lancement grand public d’internet... Alors la fin de l’e-mail, j’y crois autant qu’à la fin du spam. A partir du moment où quelqu’un qui a quelque chose à vendre dispose de votre adresse, qu’elle soit physique ou juste e-mail, il essaiera de vous fourguer quelque chose smiley

                                              Si vous en avez marre des spams, ayez 2 adresses :
                                              - une pour les contacts certifiés,
                                              - une pour tout les contacts autres (enregistrement à un site web, newsletter, etc...).

                                              Ca marche très bien !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès