Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Et si on recommençait tout depuis le début ?

Et si on recommençait tout depuis le début ?

Que ferions nous d’un monde complètement vierge ?

Imaginons un instant que tous les pays du monde subissent une remise à zéro, que nos systèmes politiques, législatifs, notre presse et l’ensemble des fondements de nos nations n’existent plus et que nous ayons l’occasion de repartir à zero. Qu’en ferions nous ?

Cette idée n’a aucun sens dans notre monde réel mais c’est le postulat pris par un jeu en ligne et après quelques années d’existence, les conclusions sont intéressantes.

Un nouveau monde … Virtuel

JPEG - 213.4 ko

eRepublik est un jeu en ligne qui vous plonge au cœur d'un nouveau monde. Gratuit, il est ouvert à tous sans limitation.

Vous incarnez un personnage qui peut évoluer dans quatre dimensions reflétant nos alternatives pour exister dans le monde réel :

  • Une dimension politique
  • Une dimension médiatique
  • Une dimension économique
  • Une dimension militaire

Les mécanismes du jeu restant basiques, tout l’interêt du jeu est de construire autour de ces piliers pour créer un nouveau monde.

Avec une population de plus de 250 000 joueurs dont plus de 4000 en France, nous retrouvons dans ce jeu un panel assez large de personnes de tous âges mais majoritairement masculin. A travers ce prisme, il est intéressant de regarder ce que donnerait un monde vierge offert à cette population.

La paix dans le monde ?

Il n’y a pas que les miss France qui militent pour la paix dans le monde. En sondant votre entourage, nul doute que vous aurez du mal à trouver une seule personne souhaitant une “bonne guerre”.

Ce nouveau monde nous révèle que la nature humaine se saisit du moindre prétexte pour se battre avec les autres nations. Le nouveau monde est en effet en guerre perpétuelle depuis le premier jour. Des alliances se sont créées, des périodes de guerre froide ont eu lieu et un statut-quo autour d’un monde bipolaire s’est installé avec les méchants d’un coté et les gentils de l’autre.

Des nouveaux clivages politiques ?

Qui n’a jamais rêvé de voir voler en éclat les éternels clivages politiques qui sclérosent notre monde réel ?

En donnant la possibilité aux joueurs de s’organiser comme bon leur semble, nous aurions pu nous attendre à un certain renouveau. Aucun des partis connus en France n’a trouvé sa place dans le nouveau monde. Mais en dehors des noms, les grandes séparations perdurent. On retrouve d’un coté des partis adeptes de la “real politic”, des partis conservateurs, des réformateurs, des partis cherchant à limiter l’influence de l’état et d’autres à la renforcer.

Des politiques honnêtes ?

Les enjeux sont moindres et l’historique est nul. Nous pouvions espérer que, dans ces conditions, cette génération ex nihilo de politiciens abandonnerait la langue de bois, tiendrait ses promesses et serait irréprochable.

Là encore, il n’en est rien. La plupart des candidats nous livrent des discours démagogiques et ne tiennent pas leurs promesses. Et comme dans notre monde réel certains profitent également du pouvoir pour taper dans la caisse.

Une presse indépendante ?

Heureusement que toutes les erreurs ne sont pas reproduites. La presse dans le nouveau monde est réellement indépendante. A l’image d’AgoraVox, le média est avant tout citoyen et porté par ces derniers. Le seul juge de la qualité ou de la pertinence d’un article est le peuple lui même qui vote les articles qui lui plaisent.

La presse du nouveau monde est donc riche, variée et non censurée. Ouf !

Une économie plus solidaire ?

Le nouveau monde est en guerre, le parallèle est donc moins immédiat. Mais pour autant, la solidarité est une valeur forte qui règne dans tous les pays. Il existe évidement de grosses multinationales qui ne visent que le profit mais globalement les ressources sont bien réparties entre les joueurs.

Il s’est développé une solidarité pragmatique qui aide ceux qui aident leur pays à progresser. La solidarité n’est donc pas complétement gratuite et inintéressée mais les joueurs sont beaucoup plus enclin à donner dans le nouveau monde.

Et la famille dans tout ça ?

La famille ne fait pas partie des dimensions proposées par le jeu. Cette notion n’aurait pas dû voir le jour. Et pourtant, des couples, des enfants, des parents ont vu le jour. Les joueurs se sont organisés pour les recréer virtuellement. Le besoin d’appartenance à un groupe restreint, le besoin de transmettre et de se faire aider ont repousser les limites techniques du jeu. Il existe donc des familles dans le nouveau monde. Des familles de toutes sortes heteros et homoparentales notamment qui accueillent des nouveaux joueurs avec amour.

Le nouveau monde déjà vieux ?

Le nouveau monde a déjà reproduit pas mal d’erreurs du monde réel. Mais il a un énorme avantage, tout peut être transformé rapidement. Depuis sa création, le nouveau monde a vécu l’équivalent d’un siècle dans le monde réel. Chaque joueur pèse mille fois plus sur les décisions que dans le monde réel. Tout est encore possible, il suffit de renoncer un peu à la nature humaine et essayer beaucoup d’en transcender les vertus.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • pienne 3 mai 2013 16:43

    Interessant ! Ca donne envie de voir ce qui s’y passe dans ce « nouveau monde »

    J’ai trouvé un lien vers une video récente qui présente le jeu en question : http://www.youtube.com/watch?v=PWHr4F0bcVI


    • Sortirducadre Sortirducadre 3 mai 2013 16:55

      C’est sans compter sur l’évolution de la conscience. L’Evolution est un principe qui a existé de tout temps : tout évolue tout le temps. La conscience est née, elle a évolué au fil du temps, et s’apprête aujourd’hui à franchir un nouveau cap.


      Pourquoi pas une conscience dans laquelle la compétition laisserait place à l’entraide, l’intérêt personnel à l’intérêt collectif, la moquerie à la compassion, que sais-je encore... ?

      En imaginant le futur sur les bases du présent, nous sommes perdus. En imaginant le futur sur les bases de la nouvelle conscience, nous pouvons vivre dans un monde de paix et d’harmonie. Question de point de vue... smiley

      • Sortirducadre Sortirducadre 3 mai 2013 17:02

        Par curiosité je suis allé sur le site du jeu, il ne propose pas du tout de repartir de zéro... Sur la page d’accueil on nous propose directement de conquérir des pays (ils ont tous leurs drapeaux, ceux du monde d’aujourd’hui), de créer une entreprise (le système capitaliste est donc déjà acquis dans ce « nouveau monde »), et de se battre sur le champ de bataille (la guerre est déjà prévue), avec de beaux dessins de militaires et de drapeaux dans un ambiance enfumée de champ de bataille.


        Admettez que se baser là-dessus pour conjecturer sur la Nature Humaine, c’est quand même très léger...

        Ou alors vous travaillez dans l’équipe de promotion de ce jeu. Pourquoi pas.

        • Moulin Jean 4 mai 2013 13:02

          Bonjour,


          Alors oui ce n’est pas un jeu de développement comme tend d’autre. C’est simplement un Monde virtuelle base bien entendu sur le Monde réel.
          J’ai moi aussi étais un peut surpris lorsque j’ai débuté le jeu. Car la France (du moins la eFrance) était pour le moins occupé.

          Ce jeu ce base surtout sur le côté communautaire et non sur le développement personnel de notre avatar.
          Il faut d’ailleurs être très patient pour évoluer, tout comme il faut du temps pour évoluer IRL. 
          Disons que ce jeu ressemblerai plus à facebook, twitter et autre. Avec en plus le côté entreprise, média, politique, guerre, .... .
          Il est riche par le travail de certain qui le fond évoluer, via la création de ministère, de petit jeu interne, ... . Tous cela dans le but d’aider, de guider, comme le ferait des parents avec leurs enfants. Il y a d’ailleurs de eFamille mise en place par les plus ancien joueurs.

          Enfin tout cela pour dire que ce jeu est prennent et qu’il permet de refaire le monde comme nous aimerions qu’il soit.

          PS : Desperados qui a écrit cette article ne fait absolument pas parti des admin du jeu. Non il est là pour parler d’un jeu qu’il aime. 
          Il est pour le moment ePrésident de l’eFrance et en tend que tel il contribue à aider le eMinistère de la démographie pour le recrutement de nouveaux joueurs curieux et on l’espère motiver. 
          Car bien entendu pour avoir un ePays fort il faut une grande population de joueurs motivés.

          PS 2 : Au passage c’est l’un des rares (voir le seul) jeu auquel j’ai joué où il est possible (voir facile) de gagner la monnaie achetable via CB. 
          Et si vous souhaitez nous rejoindre, il y a de formidable équipe pour vous accueillir et vous guider à fin d’investir au mieux ces Golds gagné, pour en gagner toujours plus et évoluer au mieux. smiley

        • Sortirducadre Sortirducadre 5 mai 2013 19:36

          Je ne conteste pas que ce jeu soit super, c’est juste que l’auteur s’en sert de base pour démontrer qu’on ne fait pas mieux qu’aujourd’hui en partant d’un monde neutre, ce qui n’est pas le cas ;)


        • babeuf babeuf 3 mai 2013 18:31

          pienne@ce’ nouveau monde’, je pense que l on ferait comme les conquistadores ,


          • soi même 3 mai 2013 19:32

            Il ne faut pas trop se faire d’illusion, nous recommencerons avec les mêmes tentations et les mêmes erreurs, car si l’on peut être dans une hypothèse abstraite de redémarrer à zéros , il y a bien un cadre qui est très précis qui nous contaings et qui nous êtes pas de notre ressort.
            Votre hypothèse me fait pense au jeux de l’oie quand on s
            e retrouve à nouveau à la casse départ.et bien on est a nouveaux sujet de loi qui nous dépasses.


            • Wendigo Wendigo 3 mai 2013 20:53

               

               Bienvenue dans « l’E-monde » !

               


              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 3 mai 2013 21:26

                Le site d’entrée n’a rien de neutre.

                Dès le début, il propose la guerre, la concurrence, la conquête.

                Ce jeu ne fait que refléter les tendances actuelles de notre monde, ainsi que l’esprit torturé de ses créateurs, rien de plus.

                L’article demanderait un minimum d’ojectivité.


                • epicure 5 mai 2013 23:32

                  C’est un jeu fait pour stimuler dans différentes compétitions avec les autres joueurs ;, pas une simulation.
                  Donc oui c’est un abus de parler d’une simulation d’un monde qui repart de zéro.


                • gaijin gaijin 4 mai 2013 08:45

                  zéro reflexion
                  zéro intérêt ( a part pour les joueurs de s’amuser )

                  • Une dimension politique
                  • Une dimension médiatique
                  • Une dimension économique
                  • Une dimension militaire
                  ou est la dimension spirituelle ?
                  la dimension religieuse ?
                  la dimension sociale ?
                  la famille ?
                  la sexualité . ?
                  ......
                  ça n’a rien de vierge au départ c’est le macro monde contemporain tel qu’il est posé par la
                  médiacratie occidentale

                  • Haze 4 mai 2013 12:28

                    Si vous voulez refaire le monde prenez plutôt un jeu comme Victoria II, là au moins les populations et classes sont prises en compte, ( en pleine révolution industrielle ), et donc la colonisation, le capitalisme en plein essor tout comme les nouveaux mouvements socialistes puis communistes ensuite.
                    La au moins la dimension sociale est au cœur du jeu, tout comme diplomatique ; laissant le militaire ainsi que la conquête complètement optionnel !


                    • Joey_18 5 mai 2013 12:34

                      Oula c’est quoi ces commentaires, il y a des doux rêveurs là.
                      Faut pas non plus partir à dix mille lieues du sujet, c’est à dire un jeu.
                      Donc évidemment c’est simplifié mais y rajouter des notions telles que la religion, la philosophie, la sexualité (euh pour ça vous pouvez aller sur d’autres site hein ...) ou les idéologies sur le sens de la vie serait totalement inutiles.
                      Aucun jeu ne fera ça car ce n’est pas amusant.

                      Quand il est dit « refaire le monde » bien sûr que cela va de pair avec des conquêtes militaires (le contraire serait étonnant) et la guerre. Et c’est pas parce que guerre il y a que de suite il faut comparer cela aux erreurs humaines dans la vie réelle, on s’en tape, on parle ici d’un jeu tout simplement, y’a pas de morts, pas de torture, juste des clics ...
                      Il faut voir ça à la manière d’un Risk plus évolué joué par 300 000 personnes qui se coordonnent dans leur pays respectifs pour conquérir ou défendre des territoires.

                      Le module politique est suffisamment développé et organisé en partis (moi je déteste la politique mais bon ça fonctionne correctement) qui font leur propre programme et des élections sont organisées.

                      Le module économique est largement améliorable cependant, les créateurs du jeu ont du boulot à faire.

                      Je suis sur le jeu depuis fin 2009 pour ma part. Il faut le considérer comme un jeu ou l’on passe pas 6h par jour pour avancer comme les autres joueurs. En 2 minutes on peut faire les choses basiques journalières mais on peut aussi y rester plus longtemps et effectuer d’autres taches selon les responsabilités que l’on a (un président d’un pays, un dirigeant de parti ou encore un chef militaire aura fort a faire comparé à une personne qui vient juste exécuter ses taches de base).
                      Le jeu peut plaire et déplaire mais ne partons pas dans des inepties sans rapport avec le sujet.


                      • ecolittoral ecolittoral 5 mai 2013 20:03

                        « Et si on recommençait tout depuis le début ? ». Pourquoi ?

                        Ce n’est pas parce que nous sommes dirigés par des incapables que notre monde réel est perdu. Il suffit de commencer autrement, ici et maintenant ! Nous sommes, peut être deux ou trois milliards à tenter de « jouer » différemment. 
                        C’est beaucoup plus valorisant que de gagner dans le virtuel.
                        Et puisqu’on parle du virtuel, je vous rappelle que ces incapables qui nous dirigent sont eux aussi dans le virtuel.
                        Maintenant, si certains préfèrent jouer au militaire, au docteur, à la marchande ou au politicien....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès