Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Facebook, lance Facebook lite

Facebook, lance Facebook lite

Facebook, lance Facebook Lite, une version plus allégé et plus simple d’utilisation pour les novices. Bien qu’elle ne soit pas complètement développée, elle fait déjà un ravage sur la toile au sein des testeurs Facebook, unique déception la France n’est pas encore concerné par cette version. 

Le mail suivant a été adressé aux testeurs sélectionnés par Facebook, les invitant à se connecter au site http://lite.facebook.com (uniquement accessible aux testeurs)
 
« Nous développons une version plus rapide et plus simple de Facebook que nous appelons Facebook Lite. Elle n’est pas encore achevée et il y a encore beaucoup de choses à régler, mais nous aimerions avoir votre avis sur ce qui nous avons créé jusqu’à présent ».
 
En voyant les premières images circulant sur le web (www.Techcrunch.com) Facebook lite propose une interface inspiré de son nouvel « outil » Friendfeed. Facebook Lite, serait un compromis entre la complexité d’utilisation de Facebook et de la simplicité de Twitter, mais aussi un premier dans les pays ou les connexions internet sont encore en bas débit, sans oublier la complexité lors de l’inscription sur la version originale.
 
Dans un communiqué Facebook explique plus amplement ses attentes : « (…) Assez similaire à l’expérience de l’usage de Facebook sur mobile, Facebook “Lite” est une version simplifiée et à chargement plus rapide de Facebook qui permet aux gens de faire des commentaires, d’accepter les demandes d’amis, décrire sur les murs d’autres personnes, et de regarder les photos et les statuts (…) ». 
 
Ces derniers temps, Facebook ne cesse de faire parler de lui, après être sortie sans dégâts majeurs de l’attaque sur ses serveurs informatiques (ce qui n’était pas le cas pour le réseau Twitter) et le rachat de Friendfeed pour la somme de 50 millions de dollars. Facebook serait peut-être en passe de devenir le leader du réseau social et assoir son monopole devant Twitter. Avec cet investissement de 50 millions, Facebook va se lancer sur le marché de Twitter qui est la recherche en temps réel et de le concurrencer. En 2008 Facebook avait voulu racheter Twitter, pour la somme de un demi-milliard de dollars.
 
Avec le récent rachat de Friendfeed, un site compilant les informations glanées sur les réseaux sociaux, les blogs et les sites sélectionnés par l’internaute.
 
Changement de politique commerciale 
 
Dans la foulée, le site à soumis à ses 260 millions d’utilisateurs de nouvelles conditions d’utilisation, en publiant hier une déclaration des droits et des responsabilités. La principale nouvelle information de cette déclaration est : l’interdiction totale de l’utilisation d’un profil personnel à des fins commerciales, et de "vendre vos mises à jour de statut à un annonceur", comme c’est le cas pour Twitter. Cette nouvelle politique, donne à Facebook le contrôle de la publicité sur le réseau.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès