Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Facebook, ou comment vivre comme une star

Facebook, ou comment vivre comme une star

Bonne nouvelle pour les apprenti vedettes : Facebook vous permet d’avoir un avant-goût de ce que sera votre vie une fois au sommet de la gloire ! Je ne parle pas ici de millions de fans affamés d’autographes ou de cachets de centaines de milliers de dollars pour assister à des fêtes, mais plutôt de ce qui rythme le quotidien des célébrités : les multiples atteintes à leur vie privée. Je ne vous apprends rien en vous disant que le contenu de ce que vous publiez sur ce site est public. Mais êtes-vous au courant de la controverse liée aux idées des dirigeants de Facebook ? Selon eux, la vie privée est un phénomène archaïque qui tend à disparaître, et cela serait une bonne chose. Surtout lorsqu’on possède un site web qui engendre des millions de dollars grâce aux renseignements privés que tous et chacun y laissent. En résumé, nous mettons notre nom, notre numéro de téléphone, nos photos, nos vidéos et même nos idées entre les mains de gens qui y voient plus des $ et des € que des petites parts de notre vie privée.

La comparaison avec le monde des stars ne s’arrête pas ici. On peut très bien comparer Facebook à un paparazzi, qui glane des renseignements et des photos ici et là pour les vendre au plus offrant. Généralement des magazines à potins. Avec des milliers, voire des millions, de lecteurs. Idem pour le cas Facebook : ce que nous y publions peut facilement être vu par des gens qui ne devraient pas avoir accès à certaines sphères de nos vies, et ce à notre insu. Comment ? Il y a d’abord les préférences de confidentialité. Nous pouvons choisir qui a accès à quelle information. Enfin, qui est un grand mot ici. Lorsqu’on a 600 amis, comment se souvenir que la tante Odile en fait partie, et qu’elle ne doit pas être au courant que c’est vous qui avez piétiné ses fleurs un soir de beuverie ? Une simple photo pour montrer aux copains, et hop, elle apprend la nouvelle. D’ailleurs, même en choisissant qui peut voir nos photos, on ne peut pas contrôler qui peut voir celles de nos amis. Sur lesquelles nous apparaissons parfois. Pas toujours sous notre meilleur jour. Et souvent identifié. Identification qui permet à vos propres amis d’accéder à la dite photo de beuverie sur votre propre mur. Et ce n’est pas tout. Ce site est si facile à utiliser que nous pouvons y raconter les dernières péripéties que nous avons vécues ou l’humeur du moment. Pratique pour avoir un sentiment de proximité avec les amis et la famille. Ou encore pour exprimer la colère que nous ressentons envers notre imbécile de patron. Que nous avons ajouté à nos amis la semaine dernière, à la beuverie près de chez tante Odile. Oups !

En suivant quelques règles simples, il est possible de profiter de Facebook pour garder le contact sans perdre le contrôle de sa vie virtuelle (et réelle). D’abord, il faut bien lire les conditions d’utilisations. Toutes. C’est long, mais au moins on est fixé. Ensuite, ajuster la confidentialité de manière à ce que seuls nos amis aient accès à nos renseignements, nos photos, notre mur, etc. Bien choisir ses amis, également : le patron et les collègues sont à éviter si l’on a tendance à les critiquer, les amis des amis (que nous ne connaissons pas réellement) aussi. Et puis, la règle d’or : ne jamais publier quelque chose qui ne peut pas être vu par le monde entier. Parce que, voyez-vous, ça risque d’arriver un jour. Les problèmes techniques sont fréquents en informatique. Cela est d’ailleurs arrivé avec le chat Facebook, qui pendant quelques heures nous permettait de suivre les conversations de nos amis...

Je ne vous apprends rien ? Tant mieux ! Voilà des utilisateurs avertis ! Vous doutez de mes paroles ? Allez jeter un coup d’œil aux hyperliens suivants.

http://www.winandmac.com/wp-content/uploads/2009/08/facebook-boss.jpg

http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/201005/06/01-4277671-facebook-accuse-de-divulguer-la-vie-privee-des-internautes-pour-des-dollars.php

http://www.generation-nt.com/facebook-vie-privee-zuckerberg-actualite-940751.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 11 mai 2010 16:57

    Fesse de bouc est une arnaque, on est nombreux à l’avoir déjà expliqué ici ...

    Mais je lis ici, repris plusieurs fois, le mot « STAR » ... Qu’est ce que c’est que ça, une staaaarrrr ...
    Le plupart du temps , sinon toujours, une midinette (j’en ai autant pour les mecs) qui tortille du croupion en poussant des glapissements devant une salle ou une caméra ...
    Tellement grotesque et pitoyable qu’elle va faire pitié à tous ceux qui sont juste pleins de bon sens. Seuls le talent de leurs agents, les médias divers et ... la profonde superficialité, la plupart du temps de la partie le plus jeune de la population, leur permet de jouer le rôle de staaaaarrrrrr . Grotesque , si ce n’était pitoyable.
    Je me rappelle un reportage TV où 3 jeunes filles de 16 ans, BCBG, indiquaient que ce soir elles allaient sortir et avoir « le plus de rapports sexuels possible » partout, avec tous les mecs, parce que « c’est comme ça qu’on a plein d’amis sur fesse de bouc ». Hallucinant.

    Salmon Ash a bien décortiqué dans ses expériences de psychologie sociale ce besoin général de se conformer à l’opinion de la majorité. Ici, « faire comme les autres ».

    Et Fesse de bouc, joue sur cette envie d’identification, à laquelle j’ajouterais l’immaturité propre à cette catégorie d’age, pour faire du buzz et animer ses « réseaux » ... D’abord pour faire du fric.

    Mais c’est aussi une nouvelle manière de jouer sur les faiblesses et les sentiments humains pour construire ce réseau et, on l’a déjà dit maintes fois ici ... répertorier toute la population.
    Allez donc vous raconter, avec vos rêves et difficultés et je saurais tout sur vous. Ensuite, vous serez trop faciles à contrôler.


    • slipenfer 11 mai 2010 21:36

      Fesse de bouc ou comment vivre comme une grosse s’tare  smiley


        • vinvin 12 mai 2010 00:06

          je ne connais pas trop ce Système de FACEBOOK, mais j’ en ai entendu parler.


          D’ après les quelques portraits que j’ ai pu y voir, (comme par exemple celui d’ une de mes copine,) le système est bien.

          Mais je pense qu’ il y a certaine règles a respectés : ( par exemple il est bien de préciser si on est étudiant, avocat, ingénieur, menuisier, etc, etc...

          Décrire ce que l’ on aime faire dans la vie, nos gouts et nos couleurs...

          On peut également mettre des photos.



          En revanche si on affiche trop de choses concernant notre vie privée : ( comme par exemple, nos opinions et orientations politiques, religieuses, sexuelles, etc....) Alors cela peut devenir dangereux.

          Bref, je pense qu’ il faut soit mettre sa photos sans rentrer dans nos opinions intimes, soit indiquer nos opinions intimes, mais sans photos, pour raison de sécurité.

          A titre d’ exemple : ( Si par exemple si une personne vient dire sur FACEBOOK qu’ il n’ y a aucune différence entre Hitler et le Pape, avec sa photo a coté, risque fort de se faire « dessoudée » !...).

          Bon, simplement a titre d’ exemple, mais je pourrais en citer d’ autres a l’ infini.....




          Cordialement.




          VINVIN. 

          • pingveno 12 mai 2010 16:34

            Je ne vous apprends rien en vous disant que le contenu de ce que vous publiez sur ce site est public.

            Au cas où certains ne l’auraient toujours pas compris, j’espère ne rien vous apprendre en vous disant que le contenu de ce que vous publiez sur internet (que ce soit sur Facebook ou sur votre blog perso) est public. A bon entendeur...

            D’abord, il faut bien lire les conditions d’utilisations. Toutes. C’est long, mais au moins on est fixé.

            Ben non justement parce qu’ils ont la manie de les changer régulièrement avec effet rétroactif sur tout ce que tu as déjà publié.
            Franchement vu tout ce qui s’est passé ces dernières années je me dit qu’il existe suffisamment d’autres réseaux sociaux pour que je ne comprenne pas qu’autant de gens s’obstinent à n’utiliser que celui-là.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès